Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

OTAN et UE se réjouissent

La Turquie a déployé des forces considérables dans le gouvernorat syrien d’Idleb en violation de la souveraineté syrienne et de ses engagements de Sotchi, notamment la séparation des combattants de l’« opposition syrienne » des jihadistes.

 

Depuis le début du mois, 16 batailles ont opposé la Turquie et la Syrie, ainsi que dans de nombreux cas la Russie, faisant de nombreux morts de part et d’autre. Russia24 a montré des forces turques tirant des missiles air-sol contre les avions de reconnaissance russes. L’État-Major russe a confirmé que, sur le terrain, les soldats turcs encadraient les jihadistes.

La presse occidentale continue à faire le silence sur le début des opérations : l’assassinat de 4 officiers du FSB par des miliciens turkmènes, le 1er février à Alep [1].

La Syrie poursuit la libération de son territoire, cependant elle a reperdu Saraqeb et l’autoroute Damas-Alep est à nouveau bloquée.

La Russie a envoyé deux navires de guerre supplémentaires à Tartous, via le Bosphore.

La France et l’Allemagne ont convaincu 12 autres États membres de l’Union européenne de signer une tribune libre commune appelant la Syrie et la Russie à cesser les hostilités, sans mentionner le rôle de la Turquie [2]. 13 autres États membres de l’Union européenne ont refusé de se joindre à eux.

La presse turque réclame vengeance pour ses soldats morts durant l’opération. Elle montre également des images des civils fuyant les combats et tentant à pied de rejoindre la Turquie. Le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré son inquiétude de ne pas pouvoir les contrôler. Les douanes turques ont assoupli leur surveillance des frontières et de nombreux réfugiés (présents en Turquie depuis longtemps) tentent de passer en Grèce. Le président turc a saisi l’OTAN (article 4) pour consultation [3].

La Russie a accepté un sommet le 5 mars avec la France et l’Allemagne sur la situation à Idleb. La Turquie a tenté d’inscrire le président Erdogan à cette rencontre, mais le Kremlin a refusé. On parle désormais d’une possible réunion Erdogan-Poutine, le 6 mars, les deux présidents se sont cependant entretenus par téléphone.

L’OTAN va poursuivre le déploiement de systèmes anti-aériens en Turquie, comme elle s’y était déjà engagée et qu’elle n’a réalisé à ce jour qu’à 40 % [4]. L’Alliance a réitéré son soutien à la Turquie, mais ne s’engagera pas avec elle à ses côtés.

Notes

[1] « La Turquie fait abattre 4 officiers du FSB russe », Réseau Voltaire, 4 février 2020.

[2] « Tribune conjointe de quatorze ministres des Affaires étrangères européens », Le Monde (France) , Réseau Voltaire, 27 février 2020.

[3] « Déclaration du secrétaire général de l’Otan à l’issue des consultations menées au titre de l’article 4 », par Jens Stoltenberg, Réseau Voltaire, 28 février 2020.

[4] “Press point by NATO”, by Jens Stoltenberg, Voltaire Network, 28 February 2020.

Voir aussi, sur E&R :

Et ne manquez pas, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2398705
    le 01/03/2020 par le joueur de go
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    Espérons que les turcs se prennent une bonne branlée et qu’on en finisse enfin avec cette guerre devenue complètement injuste.
    Bien sûr,vous me direz qu’en politique,la notion de juste ou de pas juste est complètement aléatoire:c’est vrai.
    La France,encore une fois appuie la Turquie.
    La France:pays de la Liberté,le l’Egalité,de la Fraternité !
    Quelles images !Concepts qui ne veulent plus rien dire dans sa diplomatie.
    Ainsi prendre position contre la Russie ,tout en ne souhaitant pas que la Turquie entre dans l’UE,tout en continuant à vouloir entretenir de bonnes relations avec la Russie.
    Travailler aveuglément pour des intérêts tiers.Pense-t-elle y trouver un bénéfice ?
    Le flou artistique,le manque de concepts,une diplomatie fluctuante.
    Les gouvernements qu’on a connu depuis 2O ans n’ont pas de desseins,varient au gré d’événements :"ce n’est pas le vent qui tourne,c’est la girouette"(Ed Faure).
    Et c’est celà que ressentent les français au plus profond d’eux mêmes,et c’est pour celà,que notre grand peuple n’adhère plus aux chimères.
    C’est celà que le petit homme comprend,c’est çà que les "grands" hommes ne comprennent pas.

     

    • #2398920

      La France,encore une fois appuie la Turquie. !!!! elle appuie bien Israel contre la Palestine , pourquoi s’arrêterait elle maintenant -
      22/03/2015 · Nicolas Sarkozy : « L’alternance est en marche, rien ne pourra l’arrêter »


  • Difficile de prévoir ce qui sortira de ce salmigondi d’intérets croisés et de milices armées.
    La Russie tente de ménager la chèvre et le choux comme d’habitude en ne se mettant personne à dos, la Syrie tente courageusement de récupérer son territoire, les milices Islamistes à Idlib crées et financées par l’axe Saoudie-US-Israel-Turquie-OTAN ont pour seules perspectives l’annexion pure et simple d’Idlib par la Turquie (que seule la chute d’Assad rendrait possible) ou la défaite, et Erdogan continue à brandir sa vision de grande Turquie en soutenant et désormais encadrant directement les coupeurs de tête (il circule des vidéos de décapitation de soldats Syriens en présence de militaires Turcs).
    Erdogan est acculé, car ils sait qu’il ne pourrait admettre une défaite en Syrie et évacuer qu’au risque de voir ses amis Islamistes se retourner contre lui et l’assassiner.
    Pour l’instant, des moyens militaires de plus en plus importants s’accumulent dans la zone d’Idlib, et le conflit ne fait que prendre de l’ampleur. En attendant une possible implication plus directe des USA, Israel ou de l’Iran. Bref, ça sent la poudre.


  • #2398723
    le 01/03/2020 par Albert Montanardi
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    Il n’y a en droit international qu’une seule force militaire légale sur le territoire syrien:l’armée arabe syrienne.C’est à dire la force armée qui obéit à l’état syrien légitime reconnu par la communauté internationale.Ce gouvernement à le droit de faire appel aux forces alliées les plus à même de lui prêter main forte,ce qui rend légal et légitime leur présence sur son territoire national.En revanche les forces étrangères qui opèrent à l’intérieur du territoire syrien y sont en toute illégalité et le gouvernement légal de la Syrie à le droit et même le devoir de les en chasser et de faire appel à des force étrangères de son choix pour les en chasser s’il le juge utile et nécessaire.Aucun état n’a le droit de se prévaloir de dissension au sein d’un quelconque autre état pour l’envahir.En vertu de quoi la Turquie doit retirer ses troupes du territoire syrien et accueillir sur son propre territoire les citoyens syriens dont elle a encouragé la sédition contre leur propre état.

     

    • #2398987

      + les armées et milices invitées


    • #2399056

      oui mais que vont devenir les 4 millions de réfugiés en turquie et les 1.5 millions massés à la frontières suite au bombardement de assad ?
      La turquie n’a pas vocation à envahir la syrie, l’objectif est de contenir les syrien qui sont bombardés par les forces du régime soutenue par la russie.
      Dans une zone démilitarisé, et c’est son seul objectif, sinon il en va de sa survie, car 5, 5 million de réfugiés en turquie, en moins de 8 ans c’est devenu explosif.
      C’est pour cela que la turquie est obligé de protéger cette zone des bombardements aveugles des russes et du régime.
      Quand à la Russie, qui a un territoire aussi grand qu’un continent, elle devra rentrer chez elle, et vous verrez que cette guerre s’arrêtera. La Turquie elle a une frontière avec la Syrie de 700 km, elle, elle ne pourra pas partir, donc elle doit assurer sa sécurité et rien ni personne ne l’en empêchera.


    • #2399116

      @ alter ego

      Ces millions de pauvres petits réfugiés syriens (Bhoooouhouuu, que c’est triste, mon coeur saigne rien qu’à les évoquer) ont un pays natal qui est pacifié à plus de 75%, s’ils étaient vraiment Syriens, ils n’auraient qu’à y retourner).

      Les réfugiés syriens, ça n’existe pas :

      - vous avez les "Syriens d’Erythrée" (ceux qui sont encore mineurs à 35 ans et nés entre Damas et Johannesbourg) et qui se font passer pour Syriens pour pouvoir passer en Gröss Europa, ce merveilleux pays connu pour ses soins gratuits, ses allocations généreuses et ses femmes ouvertes et soumises devant les supermen du 1/3 monde comme des Berlinoises à l’arrivée de l’Armée Rouge. Ce sont ceux-là principalement qui ont saisi l’opportunité de l’agression néo-ottomane en Syrie pour se précipiter vers la Grèce et donc vers le reste de Gröss Europa.

      - puis vous avez les Jihadistes (dont les Syriens de Sarcelle) avec leurs femmes et leurs enfants qui font des allers-retours entre le champ de bataille Syrien et leur niche installée en Turquie et où se trouvent leurs femmes (occidentales converties à l’islam ou esclaves chrétiennes achetées contre une poignée de biftons), vous trouverez également les vétérans du viol collectif libyen de 2011, des barbus issus de Brest ou de Quimper, des fils de Jihadistes élevés dans l’ambiance du "Maman ! Regarde ! Papa s’est filmé en train de manger un cœur hum...chrétien et nous a envoyé ça sur insta, regarde !".

      Ce sont surtout ces rats-là qui pullulent au sud de la Turquie, près de la frontière Syrienne et à qui le sultan a promis un espace (un chancre) en territoire Syrien ... sans demander l’avis à Damas, bien-sûr.

      Face à pareille vermine, je pense que le napalm aurait été une bonne solution.
      Au lieu de ça, on va juste avoir une guerre de la Turquie contre ses voisins au nom du Sheitan ... ce qui montre bien que les Turcs ont toujours été des musulmans un peu dupliciteux (même Sheick Imran Hossein a évoqué cette vérité qui dérange).

      Je regrette presque que l’image d’épinaie BFMesque de Assad boucher-avec-un-couteau-entre-les-dents ne soit pas vraie. S’il avait été autre chose que le dirigeant généreux qu’il est, alors il aurait bel et bien utilisé ce gaz dans la goutha orientale qui est une des armes dont l’humanité dispose pour se débarrasser de la vermine (demandez aux agriculteurs ou aux gens qui vivent en zone palustre).


    • #2399119

      @ alter ego

      Ces millions de pauvres petits réfugiés syriens (Bhoooouhouuu, que c’est triste, mon coeur saigne rien qu’à les évoquer) ont un pays natal qui est pacifié à plus de 75%, s’ils étaient vraiment Syriens, ils n’auraient qu’à y retourner).

      Les réfugiés syriens, ça n’existe pas :

      - vous avez les "Syriens d’Erythrée" (ceux qui sont encore mineurs à 35 ans et nés entre Damas et Johannesbourg) et qui se font passer pour Syriens pour pouvoir passer en Gröss Europa, ce merveilleux pays connu pour ses soins gratuits, ses allocations généreuses et ses femmes ouvertes comme des Berlinoises à l’arrivée de l’Armée Rouge. Ce sont ceux-là principalement qui ont saisi l’opportunité de l’agression néo-ottomane en Syrie pour se précipiter vers la Grèce et donc vers le reste de Gröss Europa.

      - puis vous avez les Jihadistes (dont les Syriens de Sarcelle) avec leurs femmes et leurs enfants qui font des allers-retours entre le champ de bataille Syrien et leur niche installée en Turquie et où se trouvent leurs femmes (occidentales converties à l’islam ou esclaves chrétiennes achetées contre une poignée de biftons), vous trouverez également les vétérans du viol collectif libyen de 2011, des barbus issus de Brest ou de Quimper, des fils de Jihadistes élevés dans l’ambiance du "Maman ! Regarde ! Papa s’est filmé en train de manger un cœur hum...chrétien et nous a envoyé ça sur insta, regarde !".

      Ce sont surtout ces rats-là qui pullulent au sud de la Turquie, près de la frontière Syrienne et à qui le sultan a promis un espace (un chancre) en territoire Syrien ... sans demander l’avis à Damas, bien-sûr.

      Face à pareille vermine, je pense que le napalm aurait été une bonne solution.
      Au lieu de ça, on va juste avoir une guerre de la Turquie contre ses voisins au nom du Sheitan ... ce qui montre bien que les Turcs ont toujours été des musulmans un peu dupliciteux (même Sheick Imran Hossein a évoqué cette vérité qui dérange).

      Je regrette presque que l’image d’épinaie BFMesque de Assad boucher-avec-un-couteau-entre-les-dents ne soit pas vraie. S’il avait été autre chose que le dirigeant généreux qu’il est, alors il aurait bel et bien utilisé ce gaz dans la goutha orientale qui est une des armes dont l’humanité dispose pour se débarrasser de la vermine (demandez aux agriculteurs ou aux gens qui vivent en zone palustre).

      Peut-être que coronavirus en tuera quelques uns, peut-être.

      Quant aux russes, ils ont une base à Tartous, donc départ impossible.


  • #2398729

    Il ne peut être nié qu’actuellement avec des affrontements entre des armées nationales, la guerre en Syrie connaît une de ses phases les plus dangereuses, voire la plus dangereuse.
    Or l’OTAN comme prévu ne s’engage pas officiellement auprès de la Turquie mais cela ne l’empêche pas de pouvoir lui fournir officieusement peut être sous le chantage des réfugiés pouvant inonder l’Europe, beaucoup d’armes dont du anti-aérien, d’argent, de soutien politique, voire des hommes dont djihadistes.
    Comme ça sent de plus en plus mauvais et que ça n’a pas l’air de se calmer du côté de l’étrange Erdogan malgré qu’il ait été sauvé d’un putsch lui ayant permis étonnamment au passage d’emprisonner l’opposition et d’obtenir plus de pouvoir, et comme Poutine l’a dit, une fois qu’on est sûr que la guerre est lancée, il faut que la Russie frappe très très fort en premier pour récupérer Idlib en espérant éviter la troisième guerre mondiale, quelle que soit le nombre de perte de civils car les valeurs de bien et de mal pour un gouverneur sont différentes des autres hommes. Sinon ils n’ont qu’à abandonner Idlib à la Turquie et s’occuper du reste du territoire encore Syrien. Ce qui paraît le plus problématique dans cette situation, c’est que l’afflux occidental d’armes, d’argent et d’hommes indéfiniment par la Turquie, puisse coûter trop cher à la Russie. C’est pourquoi la Chine doit la soutenir financièrement et que le coronavirus tombe bizarrement à pic pour ralentir l’économie chinoise.
    L’atout de l’occident est qu’il est composé de très nombreux pays et donc de beaucoup d’argent, servant encore et toujours à déstabiliser le proche orient au profit d’Israël qui sur la durée peut s’approcher de réussir son projet messianique comme d’habitude perversement, à moins ou à cause d’une troisième guerre mondiale, ou à moins d’un changement de paradigme par la blockchain ou du réveil sérieux des peuples.
    Et dire qu’en France suite à cette situation en Syrie, des hommes comme Fabius ayant dit que les djihadistes faisait du bon boulot la-bas ne sont pas inquiétés alors que des lanceurs d’alerte comme Soral, Dieudo et les gilets jaunes sont sans arrêt condamnés...

     

    • #2398813

      "Erdogan malgré qu’il ait été sauvé d’un putsch lui ayant permis étonnamment au passage d’emprisonner l’opposition et d’obtenir plus de pouvoir,".

      C’était peut-être le but de ce faux putsch, non ? Il suffit de comparer avec le Coronachiasse qui permet de dégainer le 49-3 et de faire fermer leur gueule aux potentiels manifestants en leur interdisant de sortir à plus de 5000 (sauf s’ils sont supporters de foot, bien entendu). Amusant comme, au niveau mondial, les événements se ressemblent et s’accumulent pour nous rapprocher de la dictature à la vitesse du son.......


    • #2398851

      De plus il faut se demander si les nouvelles routes de la soie proposées par la Chine et peut être vitales pour beaucoup de nations ne seront pas validées par le pouvoir profond mondial tant que qu’Israël, les Etats unis et l’occident ne contrôleront pas la Syrie.
      C’est pourquoi la Russie doit se méfier du double jeu de la Chine pouvant bloquer son économie elle même pour le prétendu Coronavirus afin d’éviter de la soutenir financièrement en Syrie, voire se méfier aussi de l’Iran auquel les nouvelles routes de la soie pourraient aussi profiter surtout que Soleimani est mort...
      Ce scénario nous amènerait donc inévitablement bien à l’hégémonie d’Israël dont par la perverse dette, en attendant que le changement de paradigme arrive par une union des pays authentiquement monothéistes, chrétiens et musulmans, à travers une blockchain honnête commune, des banques nationales et des cryptomonnaies servant l’intérêt général...


    • Le contexte international ne cesse de changer , de ce fait les analyses si fines soient elles sont toujours extrêment difficiles comme se fondant sur des considérations et des stratégies peut -être déjà dépassées . Qui veut vraiment d ’une guerre dans le contexte actuel ? dans ces conditions Erdogan joue gros jeu à s ’entêter ainsi , car dans le panier des gros crabes , s ’il a su jusqu ’ à maintenant en pur opportuniste tirer son épingle du jeu changeant continuellement d ’alliance selon ses intérêts propres , il pourrait à la fin voir les ennemis du grand jeu s ’entendre entre eux pour éliminer un gêneur devenu plus nuisible qu ’utile pour chacun d ’eux .


    • #2398960

      Effectivement, ce coronavirus sert bien trop clairement plusieurs parties du pouvoir profond mondial dont en France pour passer les retraites en force dictatoriale par le 49.3 et empêcher les manifestations de plus de 5000 personnes, mais donc aussi pour ralentir l’économie chinoise, et ne pas trop parler de la Syrie ni du réveil des peuples.


  • #2398755

    " L’essentiel n’est-il pas que la destruction de la Syrie se poursuive ? "


  • #2398756
    le 01/03/2020 par Dov Benchiemoule
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    " Israël ne verrait pas d’objection à ce que l’aviation turque bombarde Damas "


  • #2398769

    Erdogan, USA voleurs !
    A la Syrie rendez IDLEB et AFRIN ET LES ZONES ANNEXEES A LA FRONTIERE TURQUE !
    A la Syrie rendez ses puits de pétrole, réseaux routiers, stations d’epuration d’eau, villes et villages !
    A la LYBIE, rendez Tripoli !
    Merci aux Russes et au Président Poutine, et que Dieu l’aide a chasser les Turcs !


  • #2398821

    Pas plus de réactions sur l’utilisation par Erdogan de l’arme migratoire ? Un nouveau flux de migrants est lâché volontairement sur l’Europe. Et quand ce sera la débandade pour les groupes terroristes à Idleb, le chemin sera ouvert pour eux pour entrer en Europe. Chaud devant...


  • #2398871

    Si personne n’intervient à ses côtés, l’armée turc sera vaincue et le régime erdogan tombera. Trump n’ira pas, l’armée Us ne veut plus se sacrifier à des intérêts étrangers ; c’est pourquoi l’otan prend la relève en turquie, mais ne peut participer à une invasion. Les Russes renforcent leurs positions pour contrer l’offensive et elle le sera. peut-être allons-nous voir débarquer des Tchétchènes et dans ce cas...Comme larbins d’israel les européens paieront.


  • #2398882
    le 01/03/2020 par FRANCE LIBERTE
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    Israel vous remercie : vous "les musulmans"
    Service gratuit !!!
    Je l’ai déjà dis il y a quelque semaines en réponse à un couillon qui disait que les musulmans étaient un dangers pour nous !
    En vérité je le redis et signe : ils ne le sont que pour eux-même !

     

    • #2398912
      le 01/03/2020 par Tortue géniale participative
      Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

      Allez dire çà aux habitants grecs de l’île de Lesbos qui se sont regroupés par milliers aujourd’hui pour empêcher les migrants musulmans d’accoster sur l’île, des journalistes ont aussi été passés à tabac et leurs caméras ont été jetés à la flotte.


    • #2398944

      @ FRANCE LIBERTE

      Merci, un musulman radicalisé n’est dangereux que pour ses "co-religionnaires" (1), c’est validé ! Les chrétiens d’Orient n’ont rien à craindre, par exemple, de même que les français de souche (musulmans et non musulmans) en métropole (2). C’est une certitude. C’est FRANCE LIBERTE qui le dit, le répète et le signe. Formidable ! Avec des égarés comme toi, on va y arriver !

      (1) j’ai mis des guillemets car pour des chiites comme Hassan Nasrallah et pour nombre de sunnites, les sunnites radicalisés (takfiristes, cf. Takfirisme sur Wikipédia) sont le pire ennemi de l’islam.

      (2) avec le misérable Erdogan qui ouvre ses frontières vers l’extérieur pour laisser partir des syriens réfugiés, dont des radicalisés qu’il a logés et nourris avec l’aide de subsides occidentaux.


    • #2399433
      le 02/03/2020 par Valochesansbaloche
      Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

      Si on se base sur la cate du QI mondiale et le taux de consanguinité dans les pays musulmans on ne peut pas te donner tord, tu marques un point


    • #2399808

      C’est intéressant de voir de l’hypocrisie
      Y’a bien plus de fanatique de Poutine et de Bachar
      Décrédibiliser la personne sans argumenter, c’est comme de voir le crif dire que je suis antisémite je pensais à tord que nous étions immunisés contre la désinformation.
      On arrivera jamais à se sentir les doigts du cul à ce rythme là.


  • #2398905

    Et voilà, la 3ème ... à cause de Erdogan (qui, en appelant l’OTAN, ne pourra plus faire la morale à Haftar en le traitant de valet des USA), l’humanité prend fin bientôt ! Je pensai qu’on y avait échappé en 2013, mais non. Bientôt la 3ème ... à moins que le fou du bosphore ne soit renversé (marrant ça, partir ainsi en guerre contre des Russes qui t’ont sauvé en 2015 ... ça c’est à cause clairement de la volonté des Turcs à se croire meilleurs que tout le monde quitte à entrer en guerre contre quiconque vous dit vos 4 vérités.)

    En gros, que tu sois sauvé par des Russes ou par d’autres, des non-turcs restent des non-turcs.

    Je sens qu’à la prochaine tentative pour le renverser, il ne devra pas trop compter sur les spetsnatz pour le sauver cette fois-ci.

    Et autrement, ils sont où tous les "Erdofans" qui avaient le verbe si haut ces derniers temps.

     

    • #2399101

      Il sont là mais leur commentaire son filtré


    • #2399184

      @ Vérité

      Tant mieux ! Leur avis est comme la présence turque en Syrie : inutiles, voir nuisibles.

      Ceci dit, c’est assez jouissif de les imaginer crever de rage à l’idée de ne pas pouvoir éditer ici leurs petits commentaires fielleux.

      Finalement, il est encore possible que Poutine puisse sauver le monde, comme en 2013 ... il pourrait faire péter une Bombe Atomique en mer noire à proximité du territoire Turc afin de rappeler un fondement des règles internationales tacites post-2ème-guerre-mondiale : on ne déclare pas de guerre à une puissance atomique.

      Les turcs ont pu s’amuser à abattre des Russes en allant se cacher après dans les jupes de l’OTAN & des USA (qu’ils ne cessent après d’insulter) ... Mais voilà, même si les américains haïssent les Russes, jamais ils ne risqueront le moindre village Texan pour sauver Ankara si celle-ci devait être plongée dans le feu nucléaire.

      Donc, une bonne petite piqûre de rappel de real-politik dans le fondement du sultan (quand le grand parle, le petit se tait) pour ramener tout le monde à la raison et rappeler qu’il y a des frontières légales fixées par le droit international et que, pour l’instant, ce ne sont pas les Syriens qui se sont aventurés en territoire turc et mis dans l’illégalité, mais bien l’inverse.

      En tout cas par cette "offensive" (l’armée Turque est bien entraînée à combattre de la guerrilla, mais face une armée de métier, qui a passé les 9 dernières années à se battre, c’est autre chose) Erdogan vient de révéler aux yeux du monde la supercherie qu’il y avait depuis le début des printemps arabes en montrant ses hommes marcher main dans la main avec les Jihadistes (oui-oui, les mêmes qu’au Bataclan ou sur la promenade des Anglais) : une armée de l’OTAN & les Jihadistes sont alliés depuis le début.

      Le monde entier le sait, désormais : le jihadisme international est une arme entre les mains de nos dirigeants.

      Encore une fois, Poutine a joué et a gagné ... en perdant quelques hommes, il vient de briser un mensonge qu’aucun merdia occidental ne pourra plus cacher désormais.


    • #2399215

      VÉRITÉ et vérité ne sont pas les mêmes. :)


    • #2399258
      le 02/03/2020 par Mon Cult aussi !
      Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

      Et autrement, ils sont où tous les "Erdofans" qui avaient le verbe si haut ces derniers temps.



      C’est marrant, je me posais la même question au sujet des fans de Captain America...

      (Bah... Ils sont sûrement en rupture de bu-bulles Canada Dry ;-)


  • #2398906

    La France continue à agir contre ses intérêts, totalement soumise à l’empire.


  • #2398922

    Ça sent le combat de coqs promis par Rav Chaya


  • #2398928
    le 01/03/2020 par Tortue géniale participative
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    Ça va très mal depuis 48h pour l’armée syrienne qui recule de partout.
    Les gains enregistrés durant tout le mois de février sont en train d’être effacés et les égorgeurs démocratiques modérés de Hayat Tahrir al-Sham (HTS) reprennent l’initiative, bien aidés il est vrai, par l’artillerie turque et leurs drônes TAI Anka-S.
    L’armée arabe syrienne a perdu Saraqib et tente une contre attaque pour la reprendre tandis qu’au sud de la poche d’Idlib l’armée vient de perdre plusieurs dizaines de villages et son objectif d’atteindre l’autoroute M4 s’éloigne de plus en plus.
    Sans compter que 2 Su-24 de l’air force syrienne vienne d’être abattus cet après-midi ainsi que plusieurs howitzers, une dizaine de tanks dont au moins un T-90A.
    Plus inquiétant, la chasse russe n’a pas décollé pour prêter main-forte aux syriens et leurs systèmes de DCA sont neutralisés les uns après les autres (plusieurs systèmes Buk M2 et au moins 2 Pantsir-S ont été détruits).
    Les Turcs ont même tué 9 membres du Hezbollah (confirmé par le hezbollah lui-même) dans une frappe de drône hier soir pendant que les russes sont aux abonnés abscents, ce qui se passe est incompréhensible, à quoi joue Poutine ?
    Dernière minute : le ministre turc de la défense vient d’annoncer le lancement de l’opération "bouclier de Printemps" en Syrie et masse plusieurs dizaines de milliers de soldats turcs dans la province de Hatay ainsi que des MRLS T-300 Kasirga à la frontière turco-syrienne

     

    • #2399011

      On va voir si la coalition eurasienne installe des équipements anti-drones. L’Iran a déjà fait une remarque publique concernant ces drones d’attaques. A voir ces développements.


    • #2399013

      A quoi joue Poutine ? Facile. Il ne peut porter le premier coup, sinon il y aurait agression et justification pour qu’Erdogan appelle l’OTAN à son secours. Il prépare donc la riposte. D’abord en fermant la zone aux avions, avec l’assistance gracieuse de la DCA turque, puis en plaçant deux navires bourrés d’électronique et de missiles sur la côte syrienne. A mon avis les tireurs d’élite russes sont prêts côté terre. Ça va finir en sheesh kebab mais il n’est pas certain qu’Erdogan se tire une balle dans le pied avant que Poutine ne lui explique les règles du jeu au cours de la réunion prochaine. Il reste du popcorn ?


    • #2399014

      ... Sun Tsu, Clausewitz, tactique... ; )


    • #2399615

      Hahaha, c’est un peu compliqué à comprendre et la situation change quasiment toutes les heures. Si les infos sont exactes les Tigers ont repris Saraqeb depuis avec l’aide de milices et d’autres unités de l’AAS. La Gendarmerie Militaire Russe serait également présente pour sécuriser les civils et des portions de l’autoroute. De plus deux navires de la marine Russe ont passé le Bosphore (chargés apparemment d’autre chose que des victuailles...). Sans compter la future réunion entre le sultan néo-ottoman et le Président de la Fédération de Russie. Rien n’est arrêté à ce stade, et nous autres en France ne pouvons assister qu’en spectateurs à ce conflit. Nos « gouvernants » ont choisi le camp de l’OTAN


  • #2399006

    la Turquie d’Erdogan a le sentiment de toute puissance parce que
    soutenue et appuyée par l’OTAN et l’UE ainsi que par les USA
    ces Turcs Ottomans sont à contrario des traitres en puissance
    jouant sur tous les tableaux !
    il est plus que vraisemblable que ce conflit va dégénérer
    et que la Russie de Poutine va employer les gros moyens
    pour décapiter la tête du serpent Turkish Erdogan et la jeter au feu !


  • #2399040

    mr erdogan ne doit pas lire le même saint coran et les hadiths que nous 1 il devrait rendre la sainte Sophie de Constantinople a nos frères entretiens qui a était honteusement transformer en mosquée prise par les ottomans car le prophète Mohamed que la paix soit sur lui l appelé Constantinople donc c est la sunna Mr erdogan


  • #2399063

    comme disait le rav ron chaya par la tignasse de leurs cheveux nous les ferons entrer en guerre


  • #2399149
    le 02/03/2020 par 30 millions d’amis
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    Message aux géopolitologues du Dimanche pour comprendre ce qui se passe sur le terrain et ainsi garder leur venin anti-Turc pour d’autres occasions, voici un résumé de la réalité du terrain :
    La Russie et les Etats-Unis se sont mis d’accord sur l’avenir de la Syrie, probablement fédéral ce qui permet de créer une "autonomie Kurde en Syrie", ce qui satisfait les 1ers car l’intégrité territoriale Syrienne est maintenue et ils restent dans les mers chaudes. Qui satisfait les seconds car leurs investissements pour détruire ce pays trouvent une issue qui permet de maintenir le chaos et qui n’impacte pas Assad qui garde le pouvoir et (quasiment) pas la Syrie qui a très peu de Kurdes sur son territoire (2 millions).
    Le seul pays perdant, si ce plan aboutit, c’est la Turquie car une Syrie fédérale demain c’est le même scénario pour la Turquie après demain, avec, in fine, la disparition sachant qu’il y a 18 millions de Kurdes sur une population totale de 80 millions.
    Plutôt que de gérer le chaos à naître sur son territoire, la Turquie prend simplement les devants. Pour ceux qui sont capables (et j’espère pour la dissidence Française qu’il y en a) de réfléchir par eux-mêmes, demandez-vous pourquoi ils s’attaquent aux soldats Turcs et pas aux autres, dont les Français pour ne donner que cet exemple...
    Jeudi, Poutine et Erdogan se rencontrent et la convergence de leurs nombreux intérêts financiers et stratégiques, devraient trouver une autre porte de sortie, c’est mon pronostic et je suis près à y miser une pièce.
    En géopolitique, il n’y a pas d’empathie ni d’antipathie, il n’y a que des intérêts et, s’il est certain que Poutine n’entrera pas en conflit ouvert avec les Atlantistes pour que survive la Syrie que nous avons connu jusqu’en 2011, il ne le fera pas non plus contre la Turquie en l’exposant à un scénario qui l’expose à la disparition.
    Ne me croyez pas, ne croyez pas la vérité que l’on vous sert, comprenez simplement que chacun à son agenda et réfléchissez par vous mème en dépassant la folie inconditionnelle pour un leader (Trump, Poutine...) ou l’aversion pour un autre (Erdogan) car on ne comprend pas la réalité du terrain...

     

    • #2399262

      . . . la réalité du terrain géostratégique en Syrie
      est que la Turquie d’Erdogan a sciemment laissé passer
      des milliers de terroristes islamistes et laisse passer
      des milliers de migrants pour déstabiliser l’Europe
      et semer des guerres !
      guerre économique, guerre religieuse, guerre ethnique !
      et si Erdogan fait son Pacha en jouant au caïd Ottoman
      c’est qu’il fait parti de l’Otan et se sait protégé par celle ci !
      et de fait l’Otan et la Turquie sont complices dans ce jeux de dupes
      ces milliers de djihadistes qui ont traversé toute l’Europe
      et qui ont passé les frontières au nez et à la barbe
      de tous les services secrets des pays concernés ... ???
      c’est qu’à l’évidence il y a eu concertation entre tous ces services secrets
      pour avaliser le droit d’entrer et de sortir de tous ces milliers de terroristes
      djihadistes à la solde de la Turquie et de l’Otan !
      les véritables ennemis de Erdogan l’Ottoman ce n’est pas Daech, ni Al-Qaïda
      ce sont en réalité Bachar el-Assad et son allié Poutine !
      et qui sont les hommes à abattre !..
      pour ce criminel psychopathe d’Erdogan et sa mafia Ottomanesque et Otanusienne


    • #2399292

      Ok, alors rappelez nous depuis quand dure la guerre en Syrie si dès le départ l’objectif n’était qu’une Syrie fédérale ? Et M. Bachar El Assad serait d’accord ? Non, la réalité c’est que tous les coalises de l’OTAN ont voulu dégommer le Président Syrien et détruire son pays pour des raisons économiques (énergétiques).


    • #2399410
      le 02/03/2020 par 30 millions d’amis
      Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

      @ Serbia et Vérité, il semble que je me sois trompé et que Christian Jacq et le général De Gaulle avaient raison quand ils disaient respectivement : "Les Français sont et resteront des ânes" et "les Français sont des veaux, ils ont ce qu’ils méritent"...
      Les Rothschild peuvent dormir tranquilles, désolé d’avoir présumé de votre intelligence...


    • #2399985

      c’est toujours pareille avec ces Turcs fans totalitaires de leur idole Erdogang
      c’est dès qu’on soulève la pierre et que toutes les vipères qui se dissimulaient
      la dessous se dispersent en se sauvant affolées par la lumière démystifiante
      On est caricaturés par ceux là mêmes qui le sont réellement soit de racistes
      ou de sombres idiots n’y comprenant rien !
      logique de crapule faite par et pour les crapules !


    • #2400002

      Le sens de la formule creuse mais argument niveau zéro, sinon ça va les chevilles n’enflent pas trop ? Vous êtes intelligent et nous sommes bêtes oui oui...

      C’est pas parce qu’on critique la girouette opportuniste Erdogan qui n’a que de la gueule à l’ONU soit disant soutien des palestiniens, mais dont les actes disent le contraire, qu’on est « fana » de Tru mp ou de Poutine. Si ces derniers avaient voulu ils auraent signé la fin de la partie depuis longtemps.
      Je suis simplement du côté des nationalistes, chacun chez soi ! 9 ans que la guerre dure, un pays millenaire détruit, des pauvres civils meurtris, déplacés... Erdogan a indiscutablement une responsabilité directe et depuis le début dans les massacres en soutenant (logistique, finance, hôpitaux) les mercenaires apatrides et autres fous à lier sanguinaires daeshiens drogués mais qui croient faire la guerre sainte (lol). Il est aidé c’est vrai par toute la clique au pouvoir dans les "démocraties occidentales" (Sarko, Hollandouille, Macronet, Fabius, Blaire, Merkel, et les autres larbins de l’UE, intellos de services). Maintenant il bombarde.
      Votre argument fallacieux, en gros Erdogan anticiperait car il craind comme en Syrie une zone tampon préalable à un Etat fédèral de son propre territoire à cause des kurdes, ne tient pas la route ; Idlib n’appartient pas à la Turquie, le sultan n’a aucun droit de s’ingérer dans les affaires internes syriennes, c’est lui qui a parqué les gens à Idlib, les kurdes de Turquie c’est son problème et ça ne date pas d’hier. En gros si la Syrie est partitionnée cest bien mais pas la grande Turquie c’est ça ?
      Dans la même veine,que fout Erdogan en Lybie ?


  • #2399163

    La guerre s’embale en syrie, les russes sont sur les dents, la chine est dans la merde, l’inde et le pakistan s’excitent mutuellement plus que d’habitude,c’est un bordel sans nom en afrique noire mais ça c’est pas nouveau, le connerie virus instaure des milices armées dans les rues en italie, la grèce succombe sous l’afflut des migrans auquel s’ajoute ceux en provenance de turquie depuis deux jours, la france s’écroule sous les coups de putes de son gouvernement, la résistance se fait laminer, l’europe economique, sociale et surtout morale est en faillite totale...
    2020 va etre un grand cru.
    Bonne soirée quand même

     

    • #2399294

      Dans ce monde merveilleux ....partout y’a d’la joie !!!...partout y’a d’la joie !!!...
      Dormez tranquille braves gens tout va bien et n’oubliez pas ce soir de recharger votre smart phone !!!...


  • #2399261
    le 02/03/2020 par Devant t’es bien, derrière t’es Lévy...
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    Sacré Erdogan, il est en train de saboter “une seconde fois” ses flottilles...


  • #2399274

    À quoi joue Mr"Wait a minute".

    Parce qu’il fait clairement le jeu de ceux qu’il

    prétend combattre.

    Est-ce un Domneh ou un franc-mac ?

    Lui a ton promis un bout de la Syrie ?

    En tout cas il fait le boulot pour ses maîtres.


  • #2399282

    depuis 8 ans que la guerre dure la bas, personne chez les natios en France , n’a organisé le moindre embryon d’unité de volontaires pour lutter contre les barbus auprès des syriens, pourtant le " milieu natio "ne manque , ni de généraux en retraite, ni d’officiers et sous officiers, décidément , on se demande bien à quoi servent les " nationalistes" français , à part servir de punching-ball au antifas.....


  • #2399318

    Il va falloir que Papy Erdogan se calme. Sinon Poutine va lui rappeler qui est le maitre de la région.


  • #2399431
    le 02/03/2020 par Valochesansbaloche
    Syrie : l’affrontement Turquie-Russie se poursuit

    le plus beau coups de poutine ca reste d avoir fait passer ses s300 et s400 pour autre chose que de la grosse daube, le ciel syrien se fait fourrer comme la derniere des actrices de cul tentant de battre le record du gangbang.


Commentaires suivants