Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ONU va étudier le racisme en Corée du Sud

La Corée du Sud a la réputation d’être prompte au racisme ordinaire et au nationalisme exacerbé.

Cette semaine, les efforts des autorités pour débarrasser le pays de ses travers xénophobes vont être passés au crible par l’ONU. Le rapporteur spécial de l’ONU sur le racisme, Mutuma Ruteere, a entamé lundi une mission d’une semaine.

La Corée du Sud figure parmi les pays d’Asie les plus ethniquement homogènes. Mais elle accueille une population d’étrangers qui ne se sentent pas toujours bien accueillis.

Certains se plaignent de racisme ordinaire, à la télévision par exemple lorsque des présentateurs se badigeonnent le visage de cirage noir. Ou quand une publicité pour la marque de cigarettes "Cette Afrique" met en scène des chimpanzés déguisés en journalistes de télévision.

Personne n’éduque les enfants coréens contre le racisme

"Je crois que ce genre de chose s’explique largement par l’ignorance", commente Kim Ji-Yoon, chercheur à l’Institut Asan d’études politiques de Séoul. "Cela émane de gens qui ne savent pas vraiment ce qu’est le racisme, ce qu’on doit ou ce qu’on ne doit pas dire. Nous n’avons pas encore reçu ce type d’éducation", ajoute-t-il.

Une élue moquée parce qu’elle est d’origine philippine

Certains expérimentent la discrimination en direct, comme les immigrés sous-payés occupant des emplois non qualifiés. À son élection comme députée en 2012, Jasmine Lee, une Coréenne d’origine philippine, a subi de virulentes attaques racistes sur internet.

Un jugement de valeur à la base ?

Pour Kim Hyun-Mee, professeur de sciences sociales à l’université de Yonsei, les discriminations en Corée du Sud s’expliquent partiellement par la croissance économique rapide dont elle bénéficie. "Certains pays, notamment les plus développées comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, sont perçus comme étant supérieurs", dit-elle. "Les pays émergents sont vus comme des inférieurs, sans motif précis".

L’ONU serre la vis

Le nationalisme bien enraciné dans la société tient de l’Histoire aussi. La Corée a vécu dans un isolement relatif, constamment sous la menace des voisins chinois et japonais. Les choses pourraient toutefois changer à la faveur des flux migratoires.

L’émissaire des Nations unies doit rencontrer des syndicalistes ainsi que des représentants des ministères des Affaires étrangères, de la Défense, de la Justice, de l’Éducation et des Affaires maritimes. Son rapport sera transmis en 2015 au conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’imposture de l’antiracisme institutionnel, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #982798

    Ils ont étudié le racisme en Israël ou pas.

     

    • #982909

      Oui, bien sûr. Le racisme des Palestiniens contre leurs colons. A chercher au chapitre "antisémitisme".


    • #982925

      Ne rentre pas dans le jeu des élites qui prennent leurs ordres auprès de "ceux-dont-on-ne-doit-pas-parler"...
      Les coréens ont toujours vécu sous la menace de leurs voisins et ont subit, au cours de l’Histoire, autant de persécution et de crimes (de guerre, contre l’Humanité... au choix) que beaucoup d’autres peuples. La différence avec notre Histoire, c’est que la Corée n’a que peu de flux migratoires et n’a donc jamais vraiment connu le métissage (enfin si, mais vu que cela remonte au Moyen-Âge...).
      Aussi, pour dans l’inconscient collectif et la culture coréenne, l’étranger est plus un envahisseur barbare qu’autre chose (et franchement, quand on étudie leur Histoire, on ne pas vraiment leur reprocher).
      J’ajouterai que le racisme n’est pas une notion qui existe en Corée, ou, du moins, n’a-telle pas le même sens qu’en Occident car, traditionnellement, la société coréenne est très hiérarchisée avec un système de classe issu du confucianisme (Confucius pour qui seul l’étude permet de s’élever socialement et spirituellement) qui à toujours cours. Il n’y a donc que très peu de mixité sociale (comme partout dans les développés cela dit, y compris par chez nous même si personne ne veux l’avouer...) et tout est basé sur le paraitre et la possession, tendance qui s’est encore plus accentuée sous l’influence américaine. Aussi, ce jugement en fonction de la richesse et du niveau d’étude s’exprime également envers les autres peuples.
      On peu donc s’indigner d’un tel mode de pensée sans chercher à le comprendre mais cela reviendrait à se placer au-dessus des coréens...


  • #982820

    C’est vrai, il y a des gros mouvements haineux en Corée, comme d’ailleurs au Japon. Surtout entre ces deux pays, l’un envers l’autre.

     

    • #982994

      Ouais enfin y’en a un des deux qui a colonisé l’autre, violé 400000 de ses femmes, et forcé à l’exil une grande partie de sa population (40% des civils tués à Nagasaki était des travailleurs coréens). De l’autre côté pour se venger ils ont copié le design d’un téléphone portable…


  • Les coréens sont très accueillants avec les étrangers, notamment les touristes.
    Mais si certains étrangers commencent à foutre la m...., on ne leur fait pas 2 fois.
    Les G.I américains par exemple sont très mal vus, ayant tendance à boire, se bagarrer, et se croire supérieurs.
    Les voleurs sont aussi très mal vus.
    Les gens irrespectueux en général sont très mal vus.
    Ce qui fait de la Corée un des pays les plus sûrs et respectueux du monde :
    une jeune fille en minijupe, et bourrée à 3h du matin, ne se fera ni agressée ni insultée.
    si vous oubliez votre portefeuille ou votre téléphone dans un bar, il y a de grandes chances qu’on vous le garde jusqu’à ce que vous veniez le chercher.
    Bref les coréens sont sympas, mais pas idiots et naifs.
    Les étrangers respectueux sont très bien accueillis, les fouteurs de m... sont mal vus.
    Un franco/coréen...

     

    • #983000

      Bien dit.
      On remarquera que cela est vrai pour certains pays asiatiques influences par Confusius : le Japon, la Thailande et la Coree du Sud. Leur point commun ? Nationalisme et ethno-centrisme. Les coreen et les thais sont plutot pacifique. Comme quoi...
      On devrait peut etre arreter avec notre nombrilisme : on peut etre nationaliste et ne pas gazer les gens.
      Merci pour ce petit tour en Asie.


    • #983009

      J’ai habité 3 ans en Corée, aucun problème de racisme envers les blancs en tout cas, les GI américains sont mal vus, comme partout dans le monde (y’en a tonnes en Corée, dans le quartier de Itaewon on se croirait en Louisiane, les gros pick-up avec une demi-douzaine de bidasses dans la benne, hip-hop à donf’ et la quincaille de Mister-T accrochée au cou, ça agacerait n’importe qui). Après dans mon entreprise (coréenne, je n’était pas expat’) y’avait des informaticiens indiens, je doit bien dire qu’ils n’avaient pas le même traitement que moi, sous-payés et entassés dans des lits superposés dans une pièce sans fenêtre. Mon sentiment c’est que s’il y a du mépris, c’est surtout de part le rang de la nationalité (les coréens sont fier d’avoir réussit en tant que nation) plutôt que de couleur de peau, par exemple, le pays étant très catho j’ai vu beaucoup de prêtres africains traités avec le plus grand respect (les prêtres chrétiens et les moines bouddhistes ont un très haut statut). Comme pour les indiens j’ai entendu pas mal d’histoires sordides d’exploitation de vietnamiens (et de mariages forcés avec des vietnamiennes à la campagne car les coréennes fuient vers les villes) et de philippins pour du travail au noir, mais là encore c’est plus une histoire de marché du travail que de couleur de peau (les philippins étant encore plus cathos, ils s’en sortent grâce aux réseaux de solidarité cathos coréens).



    • Les G.I américains par exemple sont très mal vus, ayant tendance à boire, se bagarrer, et se croire supérieurs.



      Les Américains sont mal vus mais ils sont toujours là. Moi je crois à la supériorité des Nord Coréens sur les Américains et des Américains sur les Sud Coréens.


    • je suis tout a fait d’accord avec toi. Je me suis balladee dans les rues de Seoul (quartier musulman), non seulement je ne me suis pas sentie etrangere, mais en plus, j’etais etonnee du nombre d’eglises (en plus des centres islamiques) dans un pays, que l’on dit boudhiste. En fait, la tolerance religieuse cotoie le nationalisme. Les Coreens sont des gens tres ouverts, tout en etant intransigeants avec certains principes. Un grand coup de chapeau a ces gens-la.
      Une franco-maghrebine, avec un facies de noire


  • #982834

    L’O.N.U. est une vaste escroquerie maçonne


  • #982837

    C’est marrant (si on peut dire), il y a des régions du moyen orient ou le " racisme " n’ est jamais " étudié" par l’ ONU ... cherchez l’ erreur !


  • Le "racisme" ordinaire disons ça date pas d’hier, il incarne la défiance, c’est une base anthropologique. L’hystérie professée par l’ONU valide :
    1. Le droit de l’hommisme en tant que dogme unificateur.
    2. La destruction progressive de résistance aux idéaux mondialistes : technocratie - mixité - société à 2 "classes".


  • #982850

    Bonne chance pour apporter la civilisation multiraciale libérale en Corée.
    L’ethno-différentialisme c’est le futur.


  • "Certains pays, notamment les plus développées comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, sont perçus comme étant supérieurs"
    C’est tout à fait vrai, la chirurgie esthétique est pratique courante chez a peu près toutes les coréennes afin de plus nous ressembler.
    De même, les européens qui vont à Séoul ( pour les études par exemple ) se retrouvent avec toutes les coréennes à leurs pieds ^^
    Avis aux amateurs.

     

    • #983115

      C’est bien la preuve que le mondialisme fonctionne (je schématise bien-évidemment). Leurs jeunes veulent être plus "libres" que leurs parents, mais ils ne comprennent pas que cela va de paire avec d’autres chaînes... :( Finalement, ils n’y gagneront rien. Dommage qu’il n’y ait pas d’équilibre.

      ... et que les jeunes sont cons ! Faire de la chirurgie pour paraître plus occidental... Ils n’ont en effet rien compris. Manipulés qu’ils sont par les médias etc.


    • Les publicités pour la chirurgie esthétique sont présentes partout dans les rues, métro, télévision ... comme ici celles pour des bagnoles ou des fringues.
      Sans parler de la K-Pop ( musique coréenne actuelle ), constituée principalement de "girls-band", toute refaites. Autant te dire que les jeunes coréennes sont plus que poussées par le système ...
      Maintenant je parle de Séoul, qui est une ville occidentale en Corée.
      Les campagnes sont encore très imprégnées de la culture traditionnelle.


  • Le multiculturalisme en Asie, le début de leur fin.

     

    • #983448

      Ça dépend des pays aussi, en Corée il n’y a qu’une seule ethnie, au Vietnam il y en a 82 (Chirac a d’ailleurs fait financer un musée à Hanoï) !


  • #982893

    Justement c’est un très bon exemple : est-ce que malgré leur "racisme", ils persécutent plus les noirs que les autres pays ? Si oui, quelle en est la cause réelle ?

     

  • #982905

    Voilà. On a ici un exemple de ce qui est à l’oeuvre en Europe depuis cinquante ans. Mais en Corée, ça ne fait que commencer.

    Etape 1 :
    a) On organise la dénatalité et la dépression démographique sévère. On fait en sorte que le peuple soit à court terme en danger d’extinction (alors qu’il ne l’avait jamais été de toute son histoire, y compris pendant ses pires guerres). On rend les gens individualistes, égoïstes, on abolit les structures familiales permettant l’accueil des enfants, on fait en sorte qu’ils avortent, qu’ils limitent les naissances d’eux-mêmes (en présentant cela comme des libertés ou des droits humains). Le droit de disparaître en cinq générations, oui.
    b) On travaille la société par le bas ("Nous n’avons pas encore reçu ce type d’éducation"), pour la rendre parfaitement indifférente à l’Autre, à l’Etranger. L’Autre est "pareil que moi" et moi, je suis "pareil que l’Autre". Ce qui est parfaitement faux. Pour me définir, j’ai BESOIN de considérer l’Autre et l’Etranger comme différents. J’ai besoin de savoir ce qui me différencie d’eux : la langue, la culture, les us et coutumes, la couleur, la taille, les habitudes alimentaires, le pays de naissance, la religion, les croyances, etc. L’Autre n’est pas plus ou moins bon, il est juste différent, mon égal dans le genre humain (nous sommes cousins et voisins), mais bien différent. Abattre les stéréotypes racistes (qui existent à peu près partout sur Terre), c’est commencer à détruire (ou déconstruire, comme aiment bien dire nos autoproclamées élites) ce qui permet aux peuples d’être des ensembles homogènes et d’avoir une conscience de groupe.

    Etape 2 :
    Après ce travail préparatoire de sape, on fait venir l’Autre. Puis, comme la société ne s’y oppose pas, on continue, encore et toujours. On donne à l’Etranger le droit de vote, il peut ainsi lui-même décider de son sort, l’autochtone a de moins en moins (en pourcentage) la possibilité légale de s’opposer à ce qui lui arrive. Le but final, avoir des groupes ethniques ou religieux dont aucun ne peut avoir la majorité absolue. Ainsi, les "élites" peuvent régner sans jamais n’avoir contre elles qu’une espèce de magma informe de consommateurs aux intérêts divergents, incapables de se structurer politiquement, de se fédérer et de s’opposer aux actions des mondialistes. En même temps, ou un peu avant et un peu après, on amène les grosses entreprises occidentales, l’abrutissement des masses à l’américaine. Et on détruit une civilisation.

     

    • #983597
      le 29/09/2014 par serbefrancophile
      L’ONU va étudier le racisme en Corée du Sud

      C’est l’analyse sociale la plus intelligente et complète que j’ai lu, tu écris ce que beaucoup de gens (dont moi) pense reelment.,


    • #983843

      Magnifique analyse que l’on retrouve d’ailleurs dans l’excellent "Gouverner par le chaos" au chapitre "Le management négatif" :

      "Diviser pour régner. En tant qu’arme de destruction cognitive massive, le communautarisme introduit dans une population donnée une pluralité de codes culturels qui brisent ses lignes de communication, préalable à sa désorganisation tactique. Favoriser l’hétérogénéité et l’individualisation des codes, atomiser, segmenter et casser les lignes de transmission, pour aboutir à la rupture de la coordination des parties et à l’impossibilité de s’organiser.
      ...
      Un groupe disloqué ou juste incapable de s’organiser n’est plus en mesure de soutenir telle idée ou telle valeur. Avant même de polémiquer sur les idées et les valeurs, il faut donc déjà réfléchir a la capacité de soutenir, propager, diffuser des idées, des valeurs, des représentations. Autrement dit, le débat sur l’organisation du groupe précède le débat sur les idées à défendre. Qui sait organiser et désorganiser les groupes humains détient le pouvoir suprême. Car il détient le pouvoir de produire ou d’éteindre les comportements."


    • #983915
      le 30/09/2014 par Ich liebe dich
      L’ONU va étudier le racisme en Corée du Sud

      Dans cette analyse, vous rejetez l’état actuel de la civilisation occidentale sur d’autres que le peuple lui même ; ce qui est encore une fois le résultat d’un travail de déresponsabilisation de longue haleine.
      Il est vrai que le peuple est impuissant dans ce qui lui arrive, mais il se complait à vivre dans le modèle qui lui est proposé. Ne pas hésiter à avorter, coucher à droite et a gauche, user et abuser des prêts avec intérêts, traiter ses parents ou enfants comme des moins que rien - et que dire des autres membres de la famille, jeter et gaspiller de la nourriture achetée en excès par rapport aux besoins réels (Je préfère le petit creux dans l’estomac sans avoir des trucs à grignoter, en attendant d’aller diner, qu’avoir le frigo plein de -mal-bouffe dont la moitié finira à la poubelle), s’éloigner de toute religion ou de recherche dans ce sens et changer cela par l’horoscope et les voyants (aveugles au passage, comme si on pouvait lire l’avenir d’une personne dans une flaque de pisse), j’en passe.
      Personne ne force personne à ces choses, pourtant, c’est bien leur cumul qui construit la déchéance d’une société, les élites maçonniques se basent sur les bas instincts humains pour dominer, tout en interdisant toute forme d’élévation par la religion, pour peu qu’on y cède.
      Nous sommes autant responsables que ceux qui nous gouvernent.


    • #984191

      @ Ich liebe dich

      tu oublies un donnée de taille, : le pouvoir.
      que le peuple se fasse berner, c’est un fait, mais la donne n’est pas égale : c’est comme la corruption : la corruption active est autrement plus dégénératrice que la corruption passive.


  • #982964

    Que l’Onu foute la paix aux coréens et à tout les pays du monde dont le mien la France !


  • a tout les etrangers qui se plaignent de la France et des Francais faire 1 stage definitif en Coree ou mieux l arabie saoudite quatar , yemen....paix de tole-Rance


  • #982977

    L’Onu va t’elle obliger la Corée du Sud d’acceuillir 100 millions d’immigrés ?

    Au train où l’Europe vieillit, elle aurait besoin de près de 160 millions de travailleurs immigrés de plus d’ici à 2025 d’aprés l’onu et l’onu travaille bien avec les umps libéraux libertaire pro immigrationnistes suffit de voir l’état de la France et le changement de population et pas qu’en France...

    L’onu veut faire la même chose aux Coréens et bien moi je dis Coréen protégez vous c’est de l’arnaque sos racisme la France a 40 ans d’expérience de licra sos racisme touche pas à mon pote crif pro immigré et je peux vous garantir ami Coréen que c’est une catastrophe et vu que j’aime votre culture et que je veux que vous la préserviez et bien dite merde a l’Onu et aux pro immigrationnistes sinon vous allez le regretter amèrement... !


  • #983005

    C’est vrai, tout marche trop bien en Corée, il faut bien leur apporter quelques défis supplémentaires.

    Quant au machin là, l’ONU, s’ils veulent vraiment s’amuser, qu’ils aillent enquêter sur le racisme en Chine. Ils seront bien accueillis par les Hans !


  • #983241

    Les coréens ne sont pas raciste du tout. Pas plus que les autres. Je suis marié à une coréenne et j’ai été parfaitement reçu par ma belle famille. Ce sont des gens fier, une culture remarquable et une réussite économique comme peu d’autre. L’ONU serait bien avisé de leur foutre la paix.


  • #983274

    Mais c’est dingue. Il faut vraiment LIRE les mots employés ! Ils "ne savent pas vraiment ce qu’est le racisme" dit-il. Donc on va leur expliquer, autrement dit on va importer le racisme en Corée... Ce sont eux les racistes.


  • #983573
    le 29/09/2014 par Monsieur Michu
    L’ONU va étudier le racisme en Corée du Sud

    Si j’ai bien compris :
    - comparer un journaliste à un singe est du racisme ...
    - critiquer une député juste après son élection est du racisme ...

    Le texte mélange tout , et c’est volontaire.
    Le message est en fait : nous avons la fortune nécessaire pour acheter des journaux (au sens actionnarial ) , et vous allez vous en prendre plein la gueule.


  • #983744

    Moquer quelqu’un sur le physique c’est bas, d’autant que les Philippines sont très mignonnes en général. Je peux comprendre à la limite la moquerie sur les clichés comportementaux les traditions un peu désuètes, évidement les incivilités non légitimes les injustices répétées qui elles génèrent vraiment du racisme.

    Un cas pour l’ONU :p
    http://www.egaliteetreconciliation....


  • #983763

    ...Et Israel ? Il suffit simplement de regarder sur yourube la video de "j’irais dormir chez vous en Israel" pour savoir à quel point ces gens qui nous imposent le metissage et le multiculturalisme sont tolérants "chez eux".


  • #984900

    Cette vision infantilisante des peuples et de l’histoire est lamentable d’autant plus que les préchi-précheurs sont évidemment américains, dont le racisme est littéralement pathologique et qui pratiquent l’extermination de masse des races "inférieures" comme ils jouent au golf. Je connais bien la Corée et mon épouse est coréenne. Rien n’est plus gentil et sympathique que le racisme coréen ! Il participe d’un très intéressant complexe de supériorité qui, après tout, a son charme. On en a marre de voir les belles races pures raser les murs. Affirmez-vous donc, ô belles races ! Tapez-vous dans la gueule, peu importe, mais affirmez-vous ! J’aime me voir l’objet des préjugés amusants qui pèsent sur les "grands nez" (sauf quand à Séoul on me prend pour un américain, ce qui me fait réagir violemment et ce qui les calme tout de suite et ils en rient car il existe un humour coréen assez subtil fait d’observation et de pénétration psychologique qui nous les rend assez proches de nous les français). Il faut comprendre qu’en Asie, tout de monde déteste tout le monde. Et surtout, le japonais. Les américains se sont imposés en écrasant le japon. Réconcilier les japonais et les coréens et plus difficile que de réconcilier Beaucaire et Tarascon. Quant à leurs histoire sans fin avec la Corée du Nord, c’est en fait à crouler de rire. Cette guéguerre va sans doute durer longtemps et ils s’en accommodent assez bien. Evidemment, cela justifient une société très militarisée.

    .


  • #985050

    Amusant, quand on sait que les immigrés Coréens sont considérés comme des sous-hommes par les Japonais.


Afficher les commentaires suivants