Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Union européenne est sauvée : 500 milliards (pour la Banque) !

Mais la socialisation des pertes se profile...

Selon Bruno (Le Maire), cet accord « marque l’unité des États européens ». Déjà, l’interview commence mal avec une grosse fake news. Mais c’est le rôle d’un ministre de l’Économie néolibérale qui n’a pas son mot à dire dans un ensemble supranational néolibéral qu’on appelle l’Union européenne, qui est en fait du pangermanisme version 2.0 avec une Europe du Nord qui s’en sort et une Europe du Sud qui souffre. Tout le reste est au mieux de la com’, au pire de l’intox pour les gogos, ce diminutifs de gobeurs.

 

Eurobonds ou moribonds ?

 

 

La Banque centrale européenne a donc lâché – ou fait marcher la planche à billets, devrait-on dire – plus de 500 milliards pour les États malades du corona (ou du néolibéralisme, c’est pareil).

L’Union européenne, ce grand marché créé par les Américains dans les années 60 pour y déverser leurs marchandises mécanofacturées et culturelles, était arrivée, bien avant l’apparition – miracle – du virus, à une impasse. Éclatée entre Nord et Sud, riches et pauvres, industriels et post-industriels, pro et anti-immigration, pro et anti-frontières, pro et anti-néolibéralisme, pro et anti-Brexit, elle ne doit son salut, très provisoire, qu’à la crise sanitaire qui cache une mégacrise économique et politique.

L’échange entre Thomas Sotto – qui joue au con – et Alexandra Bensaïd – qui incarne le principe de réalité, mais pour les cons – nous dit tout sur l’opération en cours, qu’on pourrait appeler grècisation des pays de l’UE.

Sotto  : « Il vient d’où cet argent, on le trouve où, où on va le chercher ? »

Bensaïd : « Alors on ne le trouve certainement pas dans nos coffres, la France par exemple n’a pas de réserves et nous avons une dette qui dépasse la barre des 100 %. Mais ce n’est même plus le sujet : entre la montagne de faillites et la montagne de dettes, eh bien les États ont choisi le moins pire et donc nous allons faire comme d’habitude : nous allons emprunter. Ce sont les investisseurs qui financent tous ces plans de sauvetage, ce sont les banques, ce sont les assurances, et puis surtout en ce moment ce sont les banques centrales.
La Banque centrale européenne finit par racheter la dette des États et fait marcher la planche à billets. Il n’y a donc toujours pas d’argent magique, ça on l’a bien compris mais en revanche il y a une différence entre avant le virus et après le virus, c’est que tous les tabous sur les déficits, sur la dette ont complètement sauté, au moins temporairement. »

Sotto : « Mais, Alexandra, cet argent, il va falloir le rendre un jour évidemment ; ça veut dire qu’on va avoir des années et des années d’austérité derrière à se serrer la ceinture ? »

Bensaïd : « Alors on en prend si je peux dire, on en prend pour des années de dette publique ça c’est certain. Maintenant pour régler la facture y a plusieurs outils : lorsque vous dites “austérité", ça, c’est votre mémoire de la dernière crise, celle de 2008, qui est en train de parler, on se souvient des coupes budgétaires terribles en Grèce, l’hôpital, l’école, on se souvient aussi des hausses d’impôts en France, je ne peux pas dire que ça ne fera pas partie demain des solutions.
Y en a de moins douloureuses : après la Seconde Guerre mondiale, la reconstruction, c’est la croissance qui explose, et là la dette évidemment, elle disparaît, mais pour l’instant, cette croissance vertigineuse, c’est pas le scénario le plus probable. Et c’est pour ça que certains poussent pour des solutions différentes, pour que les banques centrales assument une grande partie de ce fardeau, par exemple en étalant la dette sur très longtemps, voire en l’allégeant, bon là ce sont des solutions je vous dis innovantes, le fait que tout le monde soit dans le même bateau aujourd’hui ça rend possible ce type de discussion, au moins le début. »

 

C’est clair pour tout le monde ? Le coronavirus du laboratoire P4 de Wuhan a changé tous les pays européens, ou presque, en Grèce d’il y a 12 ans. Il faut donc s’attendre, de la part de nos extorqueurs, paupérisateurs et affameurs, à des coupes sombres dans les services publics. Oui, mais Macron a dit le contraire, lance une petite voix au fond de la classe. Il a dit qu’il allait renforcer les services publics et les mettre hors de portée du Marché !

« Mes chers compatriotes, il nous faudra demain tirer les leçons du moment que nous traversons, interroger le modèle de développement dans lequel s’est engagé notre monde depuis des décennies et qui dévoile ses failles au grand jour, interroger les faiblesses de nos démocraties. Ce que révèle d’ores et déjà cette pandémie, c’est que la santé gratuite sans condition de revenu, de parcours ou de profession, notre État-providence ne sont pas des coûts ou des charges, mais des biens précieux, des atouts indispensables quand le destin frappe. Ce que révèle cette pandémie, c’est qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché. Déléguer notre alimentation, notre protection, notre capacité à soigner notre cadre de vie au fond à d’autres est une folie. Nous devons en reprendre le contrôle, construire plus encore que nous ne le faisons déjà une France, une Europe souveraine, une France et une Europe qui tiennent fermement leur destin en main. Les prochaines semaines et les prochains mois nécessiteront des décisions de rupture en ce sens. Je les assumerai. » (Discours du Président le 12 mars 2020, avant le confinement)

On appelle ça de la com’, petite voix, c’est pour donner un peu d’espoir aux gens, et plus l’espoir est petit, plus ils s’y accrochent. C’est pour cela que la lucidité est la condition nécessaire à chaque combat. Et c’est aussi pourquoi les forces néolibérales qui nous ont lancé le coronavirus dans les pattes, comme des bolas sur une proie, condamnent toute lucidité sur l’Internet. Et le piège se referme.

Sauf que, sachant le programme qui veut nous bouffer ce qui reste de laine sur notre dos, les choses seront plus difficiles. Les peuples croient-ils encore les néolibéraux qui les ont foutus dans la merde ? On verra ça aux prochaines élections, ou aux prochaines émeutes – ces « élections » spontanées –, peut-être de la faim (Argentine vs FMI, Grèce vs BCE).

Oui, mais Alexandra Bensaïd nous tient un discours de vérité, dit la petite voix. Oui et non : la commissaire politique de France Inter et France 2 oublie de nous dire le rapport entre le virus et la reprise du pouvoir par le néolibéralisme sur les peuples sceptiques.
Et puis en faisant ce travail de (légère) divulgation, elle prépare le peuple au serrage de ceinture. Une façon de dire, comme elle le fait en rigolant – car avec notre argent, celui des salaires du service public audiovisuel, elle est à l’abri du besoin – que tout ça c’est la faute à pas d’chance, c’est la fatalité, voyez-vous.

Allez, peuple de France, au travail, et à la pauvreté ! La Banque (qui vit de la Dette, c’est-à-dire de l’usure) va encore gagner de l’argent sur le dos des peuples, l’avenir proche nous dira si les pauvres se laissent faire, cette fois encore, car ça fait maintenant deux siècles que ça dure.
Que ceux qui ont des oreilles entendent...

 

Bonus : la Banque, la dette, l’usure et les pauvres

La Banque centrale européenne, qui fait semblant de donner 500 milliards aux pauvres, avance seulement le pognon. On va pas rentrer dans les mécanismes monétaires complexes (pour ça, faut appeler Ian Purdom), mais pour rembourser, on va rembourser : le peuple va se faire gratter son patrimoine, c’est-à-dire ce qu’il possède en commun, ce dont il jouit pour son niveau de vie (hôpital, école, routes), il va payer plus cher les produits du quotidien (inflation, donc TVA dans les caisses de l’État), et enfin le travail sera encore moins cher pour les néolibéraux, vu que l’armée de réserve du Capital, les chômeurs, sera encore plus massive.

Au bout du compte, l’économie financière, improductive, va encore grossir au détriment de l’économie productive, celle qui détermine notre niveau de vie. Les survivalistes ont de beaux jours devant eux. Mais il reste une solution : la révolution. Non violente, celle de l’information de tous, qui permet de ne plus croire nos arnaqueurs et assassins. C’est ça, la vraie révolution : celle de la structure mentale.

Que ceux qui ont des oreilles entendent ERFM !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Rien que le fait que cette réalité énormément injuste existe pour la première fois dans l’histoire de l’humanité demande urgemment une révolution :
    "Le système privatise les bénéfices (pour le privé) et socialise les pertes (dans le publique)."
    Est ce qu’un agent de l’ORDRE juste en France ne peut pas le comprendre messieurs les policiers ? ! ! !

     

    • Les policiers et autres gendarmes sont justement choisis pour n’avoir aucune capacité à réfléchir et donc à comprendre. J’en connais plusieurs, je les ai vu grandir depuis le collège et devenir policiers ou militaires, je parle en connaissance de cause. Je me demande d’ailleurs pourquoi les gens refusent d’admettre cela. L’avantage, c’est qu’une fois que vous avez pris le pouvoir, c’est à vous qu’ils obeissent, un peu comme des putes en fait.


    • "Le système privatise les bénéfices (pour le privé) et socialise les pertes (dans le publique)."

      "Public", bon sang de bordel de chien !!!!!!!! Y’en a marre de lire sans arrêt "le public" écrit au féminin !!!!!!! "Le grecque", même topo !!! Il faut absolument que Kontre Kulture fasse la promo du "petit Larousse" (là, on peut mettre un "e" à la fin de Larousse même si c’est "le" petit Larousse). Comme dirait Dieudo :"ah ça y est, j’ménerve là".


  • Donc après le contribuable va renflouer des banques PRIVÉES mais bon l’économie est libérale hein .....n


  • Je vous conseil de regarder les vidéos de Asselineau et de Philippot qui viennent de sortir sur ces 500 milliards d’euros si vous voulez bien comprendre l’arnaque.

     

  • pour nous nicker après la crise , ils ont déjà tout prévu _ ils nous prêtent de l’argent qui n’existe pas et il faudra travailler pour la gloire pendant des vies entières alors qu’il est simple de les foutre dehors, en disant qu’on ne rembourse rien -

     

    • Tu proposes quelque de chose et de simple à accomplir, mais les peuples sont politiquement incultes : en vérité, plus j’avance avec l’âge, plus je comprends Lénine :
      1) il ne faut pas compter sur la majorité, mais sur une minorité décidée ;
      2) il faut imposer avant de vouloir expliquer et faire accepter ;
      Mais il paraît que la liberté ne se négocie pas ! Au fait, quelle liberté ? Celle de la nature ? La loi du plus fort ou la loi du commun ?
      La dette américaine comprend autant de 0 que l’océan d’eau. Les USA ne remboursent rien ; ils impriment, vivent sur le crédit et se fichent du lendemain. Nous devrions en faire autant ...
      Pour tuer le système libéral, j’ai trouvé une solution pacifique, qui demanderait l’aide de plusieurs millions de personnes : cesser le travail et se mettre aux RSA et autre CMU pendant plusieurs années. Quitte à mourir, au temps emporter avec nous les vrais responsables de nos malheurs ! LOL


  • les complots de ces grands groupes , pour toujours faire payer les citoyens :
    - Le moment écologie : l’arnaque du réchauffement climatique et la taxe carbone (2006)
    - La lutte contre les pandémies et l’arnaque du vaccin H1N1 (2009)
    - La lutte contre le terrorisme et l’arnaque Al-Qaïda (11 septembre 2001)
    - La lutte contre la dette et l’arnaque de l’autorégulation financière (2007-2008)
    - la lutte contre le covid19 et l’arnaque des laboratoires (2020)

     

    • C’est peu probable, la BCE et l’UE sont sur la sellette depuis plusieurs années, le risque est énorme qu’un pays fasse faillite ou refuse de payer, notamment l’Italie.
      Débloquer 500 milliards pour les 27 pays laisse a penser que la BCE n’a plus beaucoup de marge de manœuvre, la somme est très faible, il serait intéressant de connaitre le taux d’intérêt ? proche de 0% cela validerait que la bce est en survie.
      Très dur d’avoir plus d’info les médias cachent cette info ou nous la glisse comme un espoir..


  • Abracadabra 500 milliards ! Bravo oh mais quel tour de magie par les banques. A l’heure du numérique sa pas du être compliqué pour les multi-actionnaires de la finance mondiale.

    ps : Si ils leurs manque de l’encre pour imprimé les billets, jsui là :)))) jsui blinder pour ma liberté :)


  • Ce sont des prêts, remboursables avec intérêts !

     

  • En pleine célébrations de la Crucifixion du Christ...
    on envoie le peuple à l’abattoir économique, sanitaire, social et...psychologique...


  • Et voilà ! La première étape de déroulement de l’agenda qui a l’épidémie comme prétexte et le début du plus colossal hold up de tous les temps. Cela ne fait que commencer, dans ce domaines et dans d’autres encore, comme biotope de l’hyperescroquerie en marche. Ces hyperparasites ne laissent pas le choix des moyens de se débarrasser d’eux, et pourtant si nous voulons leur survivre il faudra en passer par là...Il leur faut du temps pour changer entièrement le décor après avoir écrit ensemble le scénario de notre anéantissement programmé.


  • Chacun confiné chez soi, comment voulez-vous qu’il en soit autrement. Je n’ai jamais passé autant de temps qur ER alors que normalement je bosse du matin au soir.


  • Ils veulent nous refaire tout simplement le coup de la « gestion » de la crise de 2008, toujours à leur profit (provoquée par eux et réglée à leur avantage) mais là dans une version XXL. Technique classique de mafieux qui fout le feu pour ensuite venir te vendre la sécurité d’une assurance incendie. Et si tu n’es pas d’accord, attends-toi à d’autres incendies.


  • Je crois qu’on ira vers une « certaine agitation » laquelle fera des Gilets Jaunes (sauf actes 1 à 3 en gros, qui donnent le ton du plus bas à venir) l’équivalent d’une promenade dominicale et familiale.
    M’étonnerait que les « leaders » du mouvement premier osent la ramener (idem les partis).
    Des Chefs se feront jour, purs et durs, « non - récupérables », « incorruptibles », (ce qui manquât) sans autre soin que la révolte en vue de donner la barre, le moment venu, à un Chef de la Nation qui partage ces valeurs.


  • La réalité virtuelle nourrie par la dette continue à masquer la réalité quotidienne pour des dizaines de millions de gens pris en étau entre les charges imposées par un Etat tentaculaire et la disparition de l’activité économique.Quand on met le pays entier en résidence surveillée, après tout ce qui s’est passé en termes de mouvements sociaux ces derniers mois, c’est que l’Etat a un sérieux problème avec la société. Les services publics n’assurent plus leurs missions primaires, bien que les prélèvements sociaux n’arrêtent pas d’augmenter. La monnaie sociale de la dette qui tombe du ciel permet à l’Etat de nier les conséquences de l’asphyxie économique, le temps que les choses reprennent, si elles repartent. Car c’est l’organisation même de l’économie mondiale qui est très sérieusement ébranlée, après les coups de boutoir assénés par l’administration Trump.On assiste à un transfert gigantesque des dettes vers les bilans des banques centrales, qui se faisant finissent par pomper toute la liquidité du marché, sans que les banques puissent la rediriger vers les PME, dont le risque crédit est jugé prohibitif.Du coup l’Etat se retrouve en lévitation en émettant toujours plus de titres, alors que tout s’effondre autour de lui. Le plus incroyable est que la population ne réagisse pas davantage à l’abrogation des libertés fondamentales, à la destruction de ses revenus et à la paupérisation générale, sous prétexte de solidarité et de sécurité sanitaire. Les gilets jaunes étaient un trompe-l’oeil qui a disparu derrière la panique virale mise en oeuvre par des professionnels de la manipulation psychologique dont les techniques de management communautaire sont bien supérieures à toutes les campagnes de propagande du Komintern et du KGB réunies. Ceci dit si les gens ne réagissent pas, c’est la mort collective et individuelle sans phrase.Certes ce qui déplaît,n’existe pas. Mais il arrive quand même un moment où la nécessite vitale l’emporte sur la peur. Les réseaux mafieux commencent à assurer la livraison de panier repas dans le sud de de l’Italie. En France, ce sont les migrants qui se mobilisent en masse pour faire rentrer les récoltes et occuper les places laissées vacantes dans les usines. La Poste, la RATP et la SNCF ont lancé de vastes campagnes de recrutement chez nos partenaires africains, dont les ressortissants sont prêts à braver les risques pandémiques pour remettre la France sur les rails. le temps que les titulaires retrouvent le chemin du travail.

     

  • C’est un petit plan Marshall mais cette fois-ci il vient d’Allemagne qui veut rendre du pouvoir d’achat aux branleurs de l’Europe du Sud : France, Espagne, Italie . Leur rendre du pouvoir d’achat c’est à dire d’acheter allemand . Les milliards de dollars du Plan Marshall déversés sur l’Europe de l’Ouest avaient permis à l’économie américaine de ne pas connaître de crise d’après guerre .

     

  • Petits joueurs, la FED a laché 2300 Milliards !


  • Pas de panique ! les deux plus fortes capitalisations des valeurs françaises c’est LVMH et l’Oréal : les sacs Vuitton (des merdes en toile cirée) et les shampoings l’Oréal sauveront la Patrie de Jeanne d’Arc !

     

  • L’euro va se casser la gueule, achetez de l’Or !

     

    • Ou des armes...


    • Les Trois G. :
      Gold, Garden, Gun.

      C’est une citation ancienne des vieux survivalistes américains, et qui a toujours fait ricaner les Français (même ici sur ce forum ER il y a quelques années).
      Bien sûr il faut prendre "gun" au sens large : arts martiaux, porte blindée, chien, coordination-voisinage...etc, la sécurité en général, quoi.

      Aujourd’hui, ca ricane moins...


    • Mais arrêtez avec l’or, l’argent... Achetez fusils, cannes à pêche, outils... La vraie richesse est dans ce que l’on peut et ce que l’on sait faire. Si personne ne veut de votre or vous aurez l’air beau, mais savoir construire, réparer et produire sa nourriture. Voila ce qui permettra de vivre vraiment, sans être dans le mode surnaturaliste, mais plutôt autonome et un membre utile dans une société quelque soit sa taille, qu’elle soit composée de 100 personnes ou de 10 000. Etre capable dans la réalisation du concret.


    • Ouais bien sûr et on paiera sa baguette et son café avec des lingotins.


    • Mieux vaut payer en lingot son pain quotidien que de vider ton compte en malettes de billets d’euro-monopoly qui ne vaudront plus même le prix d’une baguette !


    • Achetez des fusils en or !


    • Effai sûrement docteur en économie.


    • @Julien11, Ribouldingue parle certainement de l’or comme valeur refuge, et non d’usage à proprement parler, pour ceux qui auraient de l’épargne et souhaiteraient le protéger par rapport à la fragilité de l’euro, pas de l’or donc comme une monnaie d’échange au quotidien (sachant que même les pièces d’or ne peuvent remplir cet office). Et ça n’empêche pas par ailleurs de prendre évidemment d’autres initiatives nécessaires et vitales, comme le dit @Docteur Prolo.


    • #2433289
      le 12/04/2020 par Jean-Edouard Schmaltzberg - Fidèle Gentilhomme
      L’Union européenne est sauvée : 500 milliards (pour la Banque) (...)

      Aujourd’hui, ca ricane moins...



      Non Monsieur le prolétaire ! Ni l’or, ni un pistolet ou des radis vous protégerons des foudres de l’Apocalypse ! Seule la prière vous viendra en aide !


    • « Non Monsieur le prolétaire ! Ni l’or, ni un pistolet ou des radis vous protégerons des foudres de l’Apocalypse ! Seule la prière vous viendra en aide ! »
      Je ne vous demanderai même pas ce que signifie et vient faire là ce « Monsieur le prolétaire » ! La prière seule va sûrement nous aider, Monsieur l’illuminé ! Je n’ai rien contre la prière personnellement, cependant m’est avis qu’elle n’est pas incompatible avec d’autres types de mesures préventives un poil plus pragmatiques (il y a de la marge), du genre de celles qui n’ont pas les faveurs des émasculés (au sens large), émasculés qui s’imaginent que leur bouche et leurs mains jointes pourront à elles seules permettre de s’en sortir ! Les oratores sans les deux autres ordres ne sont rien, il serait grand temps que vous intégriez cette idée simple.


  • Nous ne pouvons plus faire l économie de la Nation souveraine. Notre seule et unique sortie de ce merdier à répétition instauré par et pour les mêmes, les très très très riches ou holdings financier.


  • On ne voit vraiment pas pourquoi ils ne nous la feraient pas à l’envers tous les ans maintenant ? C’est le jack pot, les banques assiègent les caisses de l’institution européennes (de fait une tyrannie), et les autres entreprises assiègent les caisses de leurs états respectifs(voir Auchan par exemple...).C’est open bar. La planche à billets tourne à fond ; les emprunts d’état sont en roue libre. On se dirige juste vers une inflation du type allemand 1932, et au bout...les camps 2.0 pour les mêmes...Ils sont indécrottables. Il n’est plus un individu à qui sa vie appartienne. Même l’esclavage à l’ancienne devient une aimable situation individuelle.


  • On vas nous prêtez notre argent SUPER !!! ( humour noir :((()


  • Oui, mais alors du coup moi j’ai deux questions.
    Faut-il retirer là, tout de suite, ses quelques économies gagnées durement, de la banque ? Et si oui, que faut-il en faire ?
    Merci.

     

    • Les retirer, ce n’est pas sûr que votre banque vous le permette, au-delà d’un certain montant.
      Si vous n’avez pas besoin de cet argent avant quelques années, les pièces d’or (Napoléon, Mariane, Croix suisse, Union Latine...) sont incontestablement plus sûres qu’un dépôt bancaire. Elles se valorisent environ de 3% annuels (je garantis ce chiffre pour les 4 dernières années, ayant conseillé à ma propre fille de garder ses petites économies sous cette forme). L’achat se fait dans une maison qui a "pignon sur rue", pour éviter d’éventuelles fausses monnaies, et elles sont faciles à cacher ou à transporter, car peu encombrantes. Par contre, n’achetez surtout pas d’or qui reste à la banque, il peut disparaître comme du papier monnaie.


  • "Mais il reste une solution : la révolution. Non violente, celle de l’information de tous, qui permet de ne plus croire nos arnaqueurs et assassins. C’est ça, la vraie révolution, c’est celle de la structure mentale"

    Pensez-vous que, lorsqu’un Etat mobilise (ce week-end) 160 000 hommes pour faire respecter le confinement, c’est-à-dire 160 000 soldats de la force publique, ceux qui veulent lutter contre cet Etat puissent le faire seulement par l’information ?

    Pour prendre une comparaison militaire, quand un chasseur des forces aériennes attaque, il a été précédé par une longue reconnaissance ; mais celle-ci n’est que le préliminaire d’un combat.efficace, et n’a pas vocation à le remplacer.

     

    • La révolution non violente, c’est un concept. Il faut appeler d’urgence le spécialiste Jérôme Rodrigues, attaché aux médias et lécheur de gauchistes de haut niveau.
      Alors, on aura « la bonne parole ».
      Révolution et pacifique, j’ai un truc qui bloque moi aussi.


    • Si les 160000 soldats avaient la bonne information ils seraient plus susceptible de se retourner contre leur maître, de même pour les manifestants ça éviteraient les récupérations, slogans ou revendications ridicules/divisatrices.. Il reste peu de temps.. profitons en pour partager notre savoir au plus grand nombre au plus vite !


    • à Salade niçoise (cela tombe bien : "Nice - Nikè -, c’est la victoire en grec)

      Si les 160000 soldats avaient la bonne information, dites-vous ? Oui, "si", et tant qu’à faire, "si les électeurs étaient mieux informés".

      Seulement, ni les uns ni les autres ne le sont, sans parler du fait qu’on tient les forces de l’ordre par la discipline, les médailles et les primes ; donc ce n’est pas demain, je crois, qu’on les aura de notre côté.


  • Votre conclusion est magistrale !
    Bravo à l’équipe ER !

     

    • Cependant, si la structure mentale n’est pas le grain de sable dans les rouages tout en fournissant les rouages de remplacement, ceux qui sont en place et leurs dormants de rechange, n’ont pas fini de tourner et de broyer...
      Si je comprends mentalement comment il faut skier, c’est une bonne approche... de confiné : si je ne prends aucun forfait ou ne chausse pas les moindres peaux de phoques afin de m’élever réellement tout en effectuant quelques descentes au risque de me ramasser sur quelques écueils ici et là, si je ne plante pas quelques coups de bâton pour saisir la flexion et l’extension nécessaire à enquiller les bosses en toute souplesse et si je ne prends pas le risque de m’égarer sur les faux plans fournis par temps de brouillard, il se peut que le mental n’aille pas plus loin que le cosy de mon autre intérieur.
      De la fameuse tirade : « Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au port... » je n’ai tiré de l’expérience que l’inverse et, ne restent que la légion, les commandos et autres forces spéciales pour posséder cette forme de détermination ultime, régulièrement entraînée. Rajoutons à ceux-là, ceux qui ont une pensée dynastique, ceux que Noblesse semble encore obliger et qui pleure leur France comme d’autres leur Nation originelle (en attendant leur heure), quelques rares idéalistes de tout bord, intégrant des exaltés sabre au clair. Tout le reste, sans jamais être défaitiste, c’est de la daube.
      Il n’y a rien d’autre que l’éducation conjuguée au terrain, qui vaille.
      Que croyons-nous que le public de Hanouna et autre ONPC puisse faire corps pour l’hôpital ?
      Il en est même qui croient dur comme fer aux informations et autres débats à la Yves Calvi : toutes les émissions « C » quelque chose ; C surtout dans l’os et dans leur cul, mais allons leur faire comprendre que par ici on n’entend rien.
      Et même certains des miens : j’ai parfois envie de les buter (pour haute trahison) avant le Covid-19, c’est vous dire.
      Fort heureusement, le sport national qui nous habite est « a macagna » : ce qui nous offre le loisir de monter une cabale humoristique envers l’un d’entre eux, lui faire prendre des vessies pour des lanternes, le temps d’une courte blague, laquelle peut durer des heures ou des jours et qui peut même tirer sur des années. Les plus emblématiques du genre consistant à promener les plus pétris de certitudes du panel : les gentils, les crédules comme les neuneus représentant trop de facilité.


  • Bonjour,

    Je souhaiterais savoir si quelqu’un peut m’éclairer. Je cherche à savoir ce qu’est un modèle économique sain. On trouve énormément de théories de différents économistes et écoles qui décrivent les interactions entre particuliers (producteurs de richesses et consommateurs), l’Etat (préleveur d’impôts et législateur) et les entreprises. Il y a également les notions d’épargne et d’investissement à intégrer.

    J’ai égalament l’impression que il n’y a plus de respect des règles mises en place et que la notion de faillite n’existe plus.

    Je vous remercie d’avance.

    Cordialement

     

    • Le modèle économique sain existe : c’est le communisme :
      Pas de propriété privée des moyens de production, notamment le foncier. Nous sommes tous des fonctionnaires et nous sommes rémunérés en fonction de la grandeur de nos familles respectives, avec, bien sûr, un seuil minimal convenable pour les célibataires. Nous sommes tous également des hommes et des femmes qui mettent la collectivité au-dessus de l’individu et nous avons tous compris que nous naissons différents avec des aptitudes différentes que nous mettons au service de notre peuple. Enfin, nous développons nous-même tous nos outils et nous n’empruntons à personne, pour vivre économiquement en autarcie.
      Ce modèle économique ne vise pas à s’enrichir, mais à vivre décemment et en amitié avec tous les membres de notre peuple.
      Pré-requis : être né intelligent (compréhension du monde !).
      Difficulté : très élevée, car le capitalisme a sapé tous les fondement humains depuis 2 000 ans !
      Même si de nombreuses institutions fonctionnent en économie communiste actuellement (armée, éducation, santé, fonction publique : les salariés sont payés avec l’argent des autres citoyens : il suffirait d’étendre cela à tous les secteurs !!!).


    • Et ton communisme fonctionne où ? Attire qui ? Les pays les plus avancés sont t’ils communistes ? Obligé de mettre des murs pour empêcher les gens de quitter le pays ? Non merci tu peux te le garder ton communisme qui échoue partout et ne crée pas de richesses. J’ai pas vocation à être fonctionnaire mais entrepreneur ,de la part d’un suisse


    • Pour ma part un système économique sain c’est l’interdiction de l’usure. Le reste dépend de la culture du pays. Les français n’auront pas la même approche qu’un Chinois ou un kenyan. En France, foutre la paix aux entrepreneurs tout en accordant une bonne protection aux salariés.


    • - Les théories et les écoles dont tu parles (monétariste, classique, néoclassique, keynésienne, néo-keynesienne, autrichienne et bien d’autres...), sont rattachées à l’économie capitaliste (le premier étant Smith, tout en sachant qu’il s’est inspiré d’économistes français de l’époque qui confinaient leurs théories à l’agriculture). Leur plan d’étude, c’est comment optimiser un système monétaire, financier et économique. L’homme est un agent et rien d’autre. Leur thermomètre : la Liberté.

      - Le communisme cité au-dessus, c’est encore une autre frange de théories économiques, encore plus épars. Nombreux sont ceux qui critiquent sans connaître et qui par réflexe pavlovien et capitaliste, relient communisme à guerre, Bolchévisme, Maoïsme... C’est l’absence de recul sur la situation qui les amènent à ce comportement. Leur thermomètre : l’Egalité.

      - Puis tu as les théories économiques appliquées aux domaines scientifiques pré-XVIII et qui pourraient t’inspirer, voire bouleverser ta vision actuelle, avec une approche plus humaine que l’on pense. Leur thermomètre : la Nature.

      - Tu as des idéologues en sciences sociales de différentes époques et de cultures très variées, qui présentent des théories absolument remarquables. E&R promeut souvent, des auteurs français incroyables du XIX-XXème siècle pour la plupart. Je les remercie d’ailleurs pour cela.
      Aujourd’hui, la vision capitaliste impose de les classifier en deux champs, mais ils sont souvent hors-champ et c’est le plus merveilleux. Beaucoup de leurs ouvrages sont introuvables dans les bibliothèques, ils font peur, je suppose, aux capitalistes d’aujourd’hui. Leur thermomètre : l’Homme.

      - Les sources que je ne connais pas. Et elles sont les plus nombreuses.

      @Heisenberg. Ton vocabulaire est imbibé par le capitalisme. Le raisonnement du type (G-T) + (I-S) + (X-M) = 0, dépenses publiques-impôts + investissement-épargne ...., c’est des justifications de banquiers centraux ça. Mais ça ne fonctionne pas le jeu à somme nulle, c’est la guerre permanente, en plus d’être rongé par des phénomènes entropiques, d’où l’obligation permanente de déroger aux règles édictées.
      La mode étant aujourd’hui, l’Ecole de Chicago et la modélisation par des processus stochastiques ; l’ajout d’une ou plusieurs variables aléatoires dans les équations.

      Un modèle économique sain, c’est un modèle d’interactions équilibrées à l’échelle nationale entre Homme et Nature et entre Homme et Homme et où le travail retrouve une position centrale.


    • @Hugenot

      Faut pas trop en vouloir à certains d’êtres pro-communisme car le communisme est une aubaine pour certains peuples ! l’Égalitarisme avec des peuples qui réussissent mieux permet à certains d’améliorer leurs niveaux de vie, du parasitage quoi !
      C’est pour cela qu’ils débarquent en masse en France et dans les pays occidentaux, pour le système sociale(CAF, allocs en tout genre, Sécu, soins gratuit etc.. etc..) chose qui n’existe pas dans leurs pays d’origine car comme je l’ai dit, certains peuples réussissent mieux que d’autres, c’est la nature c’est comme ça !


    • Bonjour,

      Merci pour vos réponses. Effectivement, il est difficile de se défaire des idées capitalistes pour envisager d’autres façons de fonctionner. Comme le dit Sherlock Holmes et pour aller dans son sens. Je pense que beaucoup de systèmes du passé qui ont marché dans diverses civilisations ont été occultés. Si on prend la civilisation chinoise, elle a été constamment une énorme puissance et ce quelque soit l’époque et le modèle dominant.

      Je me demande si le monde arabo-musulman a réellement eu son âge d’or. Si oui, il serait intéressant de savoir comment cette civilisation fonctionnait sur le plan socio-économique.

      Enfin, je suis d’accord pour dire qu’il faut plus intégrer l’aspect nature et homme dans la question. Je ne crois pas au réchauffement climatique, en revanche, je crois à l’épuisement des ressources.

      Pour terminer, il ne faut pas oublier que chaque être humain à en lui des mauvais penchants qu’il doit combattre. Il y aura donc toujours des gens qui voudront profiter des situations et asservir les hommes.


  • le cancer généralisé de la planète c’est les banques (argent, planches a billets ) depuis des centaines d’années voir des milliers d’années !!!!! et ça continue maintenant .l’argent qui a tout financé, les guerres,les religions, la politique, c’est le nerf de la guerre !!!! tout le monde le sait, c’est pas nouveau. ça ne s’arrêtera jamais !!!!! les profiteurs ne l’avoueront jamais .

     

  • Une nation qui se laisse déshonorer, voler et qui maintenant attend gentiment son asservissement total pendant que les membres qui l’a compose se font tuer, mérite d’être détruite.

    Combien même son ennemi aurait, pour parvenir à ses fins, user de fourberie.

    Trop c’est trop.


  • Bon j’avoue j’ai pas lu l’article mais Charles Gave avait prévenu que cet argent...sauverait les banques,mais le peuple en verrait pas un centime..(comme pour tout ces plans de relance pour la Grêce).


  • "Mais il reste une solution : la révolution. Non violente, celle de l’information de tous, qui permet de ne plus croire nos arnaqueurs et assassins. C’est ça, la vraie révolution : celle de la structure mentale."
    Donc, contentons-nous de remarquer et de commenter ? Il vaut mieux être idiot, alors . Non. la structure me,tale doit nous préparer à l’affrontement violent. Car seule la violence fait bouger les lignes. C’est malheureux, mais l’homme ne cède que devant la violence ...

     

    • L’affrontement violent sans solution ou revendication clair et uni, servira a simplement évacuer notre frustration.. Au final le mouvement sera probablement récupéré par un mélenchon ou le pen soumis aux mêmes influences.


    • #2432966
      le 12/04/2020 par Jean-Edouard Schmaltzberg - Bourgeois de bonne Paroisse
      L’Union européenne est sauvée : 500 milliards (pour la Banque) (...)

      @Salade...



      L’affrontement violent sans solution ou revendication clair et uni, servira a simplement évacuer notre frustration.. Au final le mouvement sera probablement récupéré par un mélenchon ou le pen soumis aux mêmes influences.



      La faute à qui mon bon Monsieur ?
      Allez savoir.

      - Prions pour le retour de Notre Seigneur et la Paix Universelle...


    • Si la France est dans cet état c’est la faute de la faiblesse et la lacheté de ses dirigeants successifs.
      Si j’aime défendre les valeurs de l’église, je dirai plutôt espérons l’apparition d’un homme providentiel.. La prière aujourd’hui ou avant de dormir mais dés demain faudra se réveiller et agir..


    • Ça les fait bouger mais dans le mauvais sens, donc mieux vaut s’abstenir.


  • Maintenant qu’ils ont touché ce qu’ils réclamaient, ils vont arrêter de nous emmerder avec le covid.


  • L’UE qui n’a d’européenne que le nom est avant tout une organisation mafieuse de haut vol sous domination germanique bancaire et supervision de l’état profond américain.
    Comme toutes ces organisations supranationales qui ne sont que le prolongement juridique et administratif de ce qui se décide en amont dans les loges anglo-saxonnes et au Bildeberg.
    L’OMS,l’OMC,l’OCDE,le FMI,l’UE ,le CFR etc...ne sont que des usines à gaz et des instruments de punition des peuples réfractaires au NOM aux mains de hauts-fonctionaires parasitaires corrompus globalement financés par les états membres c’est à dire les banques centrales des nations et dans notre cas à nous européens,via la planche à billet
    de la BCE.
    Donc nos gouvernants euromondialistes qui rackettent (plus ou moins)les peuples européens se serviront aussi de nos impôts pour financer indirectement tous ces organismes financiers internationaux comme le FMI ou la BM,ces mêmes organismes oligarchiques crapuleux aux ordres des lobbies qui dans le cadre du M.E.S vont non seulement nous forcer demain à vendre nos "bijoux de famille",mais aussi nous imposer en France,en échange de prêts à taux pas trop élevés,une politique d’austérité à la grecque qui finira l’entreprise de
    destrution de notre service publique et de nos PME/TPE qui n’auront bientôt pour beaucoup plus que le choix entre la cessation d’activitées ou l’esclavage par la dette via le surrendettement pour en plus dans certains cas finir quelques moisou quelques années plus tard à la rue !!!
    Il va falloir dégager Macron et tous ces traitres qui nous ont imposés le néolibéralisme et la soumission aux technocrates de Bruxelles et aux banques car aujourd’hui je sens que la laisse oligarchique attachées à nos colliers commence à se rétrécir et serait même sur le point de nous asphyxier !!!


  • Plutot, l’Union européenne est endettée : 500 milliards pour ( les esclavagistes ) !!

    Et je vois quelques un içi qui parlent de révolution, vous oubliez, que vous etes allez disont 30-40 % de gens qui ont du bon sens, qui sont sortis des ténèbres de la désinformation, et des mensonges, mais vous oubliez , que y’a encore 60-70% de zombies en face, alors la révolution je pense pas que c’est faisable, (pour l’instant).

     

  • Une nouvelle version du monopoly.


  • Pas de probleme hormis pour les cons (l electeur lambda) ou les enculeurs de mouches (merdias et analystes) qui font mine de decouvrir ce qu est au bout du bout le liberalisme, a savoir privatisation maximale des profits et socialisation maximale des dettes ! Nous allons une fois de plus payer plein pot pour les banques, assurances, grandes entreprises qui ne jurent pourtant que par le "necessaire" desengagement de l etat de l economie, du moins tant que ca les arrange ! Le role des journaleux a la solde du systeme se resume a conditionner la populasse a la logique du pire... La crise sanitaire est deja derriere nous, l elite nous prepare a la douloureuse qui va suivre et une foultitude de couillons sont d ores et deja prets a baisser leurs frocs, tendre leurs culs et meme payer la vaseline !


  • "que ceux qui ont des oreilles entendent" d’entendre c’est naturel, de comprendre c’est mieux mais l’essentiel c’est d’agir et d’agir impitoyablement, comme eux, mais là, ils semblent plus nombreux que nous !


  • Il est permis de penser que la loi votée en catimini courant mars - jusqu’à 60h par semaine sur 12 semaines consécutives maximum - va devenir la norme, et sur beaucoup plus que12 semaines !

    Quant à ce passage granguignolesque du discours ubuesque de Connard Ier qui nous prend VRAIMENT pour des c***

    ".../...Ce que révèle d’ores et déjà cette pandémie, c’est que la santé gratuite sans condition de revenu, de parcours ou de profession, notre État-providence ne sont pas des coûts ou des charges, mais des biens précieux, des atouts indispensables quand le destin frappe. Ce que révèle cette pandémie, c’est qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché. Déléguer notre alimentation, notre protection, notre capacité à soigner notre cadre de vie au fond à d’autres est une folie..../..."

    on en saisit nettement mieux "la substantifique moelle" en faisant appel à Machiavel : "Gouverner, c’est faire croire"...


  • le premier reflex de Macron en tant que financier employé de Rothschild cest d’avoir dit on va faire un emprunt de 450 milliards.. avant de commander des masques.

    Personne ne va nous prêter cet argent c’est bien pire que ca : la banque crée l’argent pour nous le preter.

    Cela serait bien que ER fasse un article sur le sujet de la création monétaire tellement c’est incroyable.


  • Bon article , qui reprend ce que les analystes financiers ( jacques Sapir , Olivier Delamarche , pierre Jovanovic ) annonçait depuis des lustres : une RÉCESSION !
    Conséquence des taux négatifs , qui est déjà en place !
    Attention , comme dit dieudo ça va zouker , planquez votre argent dans l’or ( si vous en avez de coté ) ou dépensez le ( intelligemment bien sur ) , en tout cas ne laissez que le minimum à la banque !


  • Annulation de la dette ! Reset ! Exigeons les Jubilés !


  • "Ce sont les investisseurs qui financent tous ces plans de sauvetage"....

    Ouais mais il vient d’où le fric des investisseurs.. ? Et quel investisseur peux financer des états ?
    Si la solution c’est les investisseurs c’est qu’à l’origine c’ést eux le probleme. !

    Donc on prend ces investisseurs qui ont de facto amenés cette situation, ont leur coupe les couilles comme dans germinal et à nous la solution..

    Courez cols blancs, fuyez, cachez vous car bientôt vous serez écorchés vif... À la Bolton

     

    • n importe quoi, vous pensez que la société ira mieux quand il restera que des idiots qui vont faire des stocks de pâtes et de PQ ? Il faut des cols blanc et des ouvriers , des investisseurs et des consommateurs. Mais il faut que touts ces gens la soient animés des valeurs Travail , Famille,Patrie. Ca irait beaucoup mieux.


  • Depuis longtemps déjà, il est inutile de chercher des méthodes démocratiques, ils les ont toutes détournées de façon à ce qu’elles soient impossibles.
    Les preuves ne manquent pas, ce sont des ordures ! Il n’y a plus rien à attendre de positif d’eux, il faut faire le nécessaire, c’est tout !



  • l’U.E. = du pangermanisme version 2.0



    Tiens, Bertrand Du déclin sera d’accord avec cette affirmation.


Commentaires suivants