Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"L’agresseur présumé" de NKM va être jugé en comparution immédiate

Insulter une "élue" : faute grave

L’agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris va être présenté au tribunal ce lundi après-midi pour y être jugé pour violences et outrage « sur une personne chargée d’une mission de service public ».

 

Placé en garde à vue samedi, Vincent Debraize, 55 ans, maire d’une petite commune de Normandie, « a reconnu avoir insulté » la candidate LR, battue aux législatives à Paris, lors de leur altercation jeudi sur un marché de la capitale, mais a contesté «  tout contact physique », selon une source proche de l’enquête.

L’ancienne ministre, qui avait été brièvement hospitalisée après avoir avoir perdu connaissance, s’est vu reconnaître deux jours d’incapacité totale de travail, précise la source judiciaire.

[...]

D’après le récit d’une journaliste de l’AFP, la candidate de 44 ans, battue dimanche par son adversaire de la République en marche Gilles Le Gendre, distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert dans le Ve arrondissement lorsqu’un homme les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant de « bobo de merde ». « À ce moment-là, elle se protège, elle met sa main devant son visage pour se protéger et les tracts heurtant sa main de manière assez violente, elle reçoit sa propre main dans sa figure », a relaté Geoffroy Van der Hasselt, un photographe de l’AFP.

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

NKM victime de la démocratie, sur E&R :

Aider NKM à reprendre ses esprits avec Kontre Kulture :

 






Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents