Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un exemple de destruction de services publics pour le profit d’entreprises privées

Laurence Pache était candidate de La France insoumise aux législatives (arrivée 4e au premier tour). Dans cette courte vidéo, elle présente le cas très concret de la libéralisation des transports collectifs (train, cars) et ses conséquences pour les usagers de la Creuse.

 

(Si la vidéo n’apparaît pas, la visionner ici.)

Changer de modèle économique avec Kontre Kulture :

En marche vers la destruction de la France :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais elle n’a pas voté le micron pour faire barrage au fascisme ?


  • Avec Macron la tendance sera encore plus forte de :
    Privatiser les profits
    Nationaliser les dettes

    Elle est pas belle la redistribution en République !!


  • En France, nous avons de très bons gestionnaires ,il ne faut surtout pas les changer ,ce serait dommage . Des Mr Vidalies ,on doit en avoir en stock au cas ou .Et même des "Macron " les rois de la gestion .Entre le prix des travaux des lignes ferroviaires ,les bus de sociétés privées ,pour terminer en bagnole sur les autoroutes en augmentation .Cela c’est de la gestion de compétition .Cela coûte 10 fois plus chère ,et cela n’apporte rien financièrement et en commodité pour l’usager .Paraît-il que les Français s’endettent ,ah bon ? pourquoi ? devine .L’argent paye tout ,tant que ce n’est pas le sien.


  • C’est absolument terrifiant l’avenir qui s’annonce. Et le peuple de France qui vote pour Macron. Mais peut-être faut-il en passer par la case destruction pour renaître de ses cendres ?


  • Macron le "young leader" va américaniser la société française et supprimer l’emploi à vie . Tous précaires et faisant dans nos frocs .

     

    • C’est pas ça la logique américaine.
      L’emploi à vie c’est justement une logique de perdant et de soumis, soumis toute sa vie au même supérieur et au même patron.

      Aux Etats-Unis il n’est pas rare de bosser huit mois pour un firme, deux ans pour une autre, un autre pour une nouvelle, revenir à la premier pour six mois...
      Sans pour autant que les gens vivent dans le « précariat » ou la « flexicurité », c’est plus une notion de liberté de travailler.

      Car finalement c’est quoi l’emploi à vie ? Dire qu’on a bossé 40 ans pour Renault c’est plus cool de dire qu’on a bossé pour tous les fabricants de voitures qui existent ?


    • @asperge
      Oui, mais nous on habite en France. Et l’Amérique on l’emmerde !


    • @Asperge, l’un n’empêche pas l’autre en france, on peut bosser 40 piges pour renault, comme on peut faire tous les fabricants de voitures
      En amérique 40 ans dans la meme boite c’est impensable
      Liberté de travailler... ou liberté d’être instable, à chacun son point de vue...

      rectif : on pouvait travailler 40 piges pour le même employeur...


    • @ASPERGE

      Les hommes travaillent t-il pour des compagnies ? Ou bien les compagnies existent elle pour servir tous les hommes ?

      Il semblerait que que vous ayez choisi la 1ere solution : des esclaves qui travaillent pour des maitres. Car quand quelqu’un n’a d’autre choix que de chercher un travail hors du pays dans lequel il est né, ce n’est qu’un esclave.

      Acceptez que certains pensent que l’économie doit être au service de tous et nous pas l’inverse.

      Bien entendu les contres-maitres (du nom de "jeunes cadres dynamiques") bien payés peuvent être d’un autre avis.


  • Et dans ce cas, aucun doute possible, tout cela s’est produit exactement pareil en Grande-Bretagne dès les années 90... j’y étais...

    Les politiques qui font des fleurs à leurs copains capitalistes en échange de renvoi d’ascenseur savent ce qu’ils font, le font de manière cynique et continueront à le faire tant qu’aucun n’ira en prison... (on parle ici de corruption)

    Si vous connaissez cette jeune femme il faut lui conseiller de porter ça en justice en ouvrant une pétition que l’on pourra signer... il faut que les responsables paient, sinon ça ne s’arrêtera jamais...


  • Quand on voit ce qu’est Bruxelles, on a envie d’aller vivre en Corée du nord.......


  • Certes, certes, mais s’il n’y a que quelques pelés et un tondu, pour faire le trajet, si même une compagnie privée avec des cars Macron ne peut pas rentabiliser un bus (au besoin un minibus), pourquoi rançonner le contribuable en assurant des trains dont CHAQUE place reviendra de fait à des centaines (voire des milliers) d’Euros ? Autant payer le taxi pour chaque voyageur.
    Aussi, pourquoi ne pas créer une antenne dédiée Blablacar, avec un employé fonctionnaire à temps complet pour caser les voyageurs.
    Il y aura des micro-entrepreneurs particuliers qui assureront le transport lui-même.
    Dans une économie ruinée par la gabegie étatique et le déficit qui dure depuis exactement 1974 (début de Giscard), le recours obligé au marché est le réflexe de survie final.
    L’alternative est de reprendre le franc et de faire partiellement défaut assumé sur la dette française.

     

    • ça part dans tous les sens avec vous...


    • je dirais même plus : ça part vraiment dans tous les sens avec vous !!


    • ça ne part pas dans tous les sens, mais ça demande d’avoir lu et compris quelques chiffres sur l’entreprise d’échange de service de notre Etat Français, et quelques notions de bon sens économique.

      Le socialisme bien appliqué, c’était une horreur (Urss, RDA, la chine de Mao, Pol Pot, etc..

      Je préfère un système vraiment libéral (et non capitaliste, c’est à dire de connivence avec les gouvernements) à un système Socialiste paralysant et infantilisant.

      Il est dommage, d’ailleurs, que sur ER les notions d’économies soient socialistes, car la vrai liberté c’est aussi la liberté économique.
      Mais bien entendu, le capitalisme spéculatif et bancaire est une abomination.

      Tout cela Alain en parle assez bien lorsqu’il invoque la valeur du travail des petits entrepreneur et des employés du privé ou du public de bonne volonté.

      à bon entendeur..


  • Mutualisation des couts et privatisation des gains. Un très grand classique.

    L’hypocrisie des libéraux.

     

    • S’il n’y a pas privation des coûts, c’est donc bien que ce sont en fait de pseudo-libéraux…
      Attention à la confusion entre libéralisme économique (pas appliqué du tout en France, ni dans le monde anglo-saxon contemporain, en fait) et « capitalisme d’État » / social-démocratie.


    • Le principe meme de la banque : quand elle gagne c’est a elle, quand elle perd ce sont les autres qui payent !


    • @Goodwin

      Oui, pseudo-libéraux. En réalité, la plupart des "libéraux" sont seulement pro-riche, rien de plus. L’argument libéral est juste brandi quand on pense que cela servira ses intérêts et il est tu quand on pense que cela ne sera pas le cas.

      Un exemple : l’héritage. Dans une société authentiquement libérale, personne n’hérite. Tout le monde part de zéro. Allez dire ça à un rentier bourgeois, abonné au Figaro, qui ne jure que par la déréglementation...


  • Ba oui ils ont tous voté Macron.... = destruction = et pourquoi pas la guerre ! C’est bon pour.... qui vous savez et pour les entreprises !


  • Pas de train, pas de bus, pas de d’autoroute....
    Foutez-nous la paix !

    La Creuse, l’Ardèche, la Nièvre.. Des coins où il fait encore bon vivre.

    Laissez-nous tranquille !
    Prenez aussi vos relais télé et téléphone. On fait sans.

    ( je dirais aussi pas de noirs, pas d’arabes, mais ; Trop tard ! )

     

  • il n’y a que moi pour lui trouver un air de Christine angot

     

  • Comme toujours on dénonce l’U.E. et ses objectifs de concurrence ultra-libérale destructrice mais on refuse clairement d’en sortir car bien-sûr ce qu’il nous faut c’est "une autre Europe ".


  • La suppression des ter dans certaines villes c’est une catastrophe mais les jeunes qui ont seulement une carte regionale pour les reductions des prix de la sncf peuvent plus se deplacer dans d’autres regions a bas prix grace aux autocars flixbus , ouibus et autres bien plus economique que les prix pleins tarifs des TER.


  • Ces gens qui se plaignent du trafic sont les premiers à "faire barrage" par ailleurs.
    Qu’ils retournent à la charrette !


  • Ils font de même avec la production hydraulique à EDF...
    Le FN proposait de re-nationaliser EDF.
    La CGT a appeler à voter Macron (barrage au FN).

    Maintenant la CGT se plaint de la loi travail (Macron) 2...


  • Salut à tous , voici revenue la Loi du plus Fort , un retour à la Nature en quelque sorte ; mes "potes" font des vaccins , c’est simple : je les imposent à la plèbe ; J’oblige les gens à se déplacer ? No problèm’ , mes Frères :. vont s’en occuper ; c’est contagieux Docteur ?


  • Moi, en tant que macroniste, je soutiens tout à fait cette politique libérale basée avant tout sur la rentabilité.
    En effet, il nous faut une nouvelle France, parfaitement intégrée à une nouvelle Europe, galvanisée par de jeunes entrepreneurs ambitieux.
    Il faut donc favoriser ces forces vives à devenir plus riches, car elles le méritent.
    Construisons notre avenir en gardant toujours à l’esprit que c’est uniquement le profit qui doit dicter nos décisions, nos actes, et notre vie.
    La France doit devenir un pays de riches, intelligents et audacieux, et non un pays de pauvres cons qui attendent bêtement leur train !

     

    • Je ne sais pas si c’est ironique, du moins je l’espère. Si c’est pas ironique, alors je devrais dire par rapport à ce genre de commentaire , c’est plus sur le Figaro ou le monde où il faut aller poster ces pensifs libéraux périmés.


    • ça y est, la canicule fait des ravages !! il y a un médecin dans les commentaires ?? On en a un qui fait un malaise, chef ...


    • @STEF DE MARS.
      Je suis tout à fait de votre avis, bien que je ne sois pas du tout Macroniste (je pense que la CEE fait fausse route sur presque tout, y compris sa politique immigrationiste suicidaire et l’absence de politique familiale favorisant de façon décisive les autochtones. Je crois aussi que l’Euro a ruiné la France, qu’il s’écroulera de toutes façons au final et qu’il vaut mieux revenir au Franc).
      Mais votre rêve d’avoir en France un pays de riches, intelligents, et audacieux, roulant massivement 6-8-12 cylindres, sans attendre le train, est impossible à jamais, car il y a trop de tire-au-flanc, cassoc, assistés variés, avec en particulier ce boulet horrible de 40% de fonctionnaires en trop (150 milliards/an de fraude fiscale pour emplois partiellement fictifs camouflés, répartis sur l’ensemble du fonctionnariat). D’où la fiscalité auto-destructrice empêchant à jamais un décollage économique.


  • En 1930, la France comptait 40000km de lignes contre 30000 à ce jour alors qu’ elle compte 25 millions d’habitants de plus aujourd’hui. Et je ne m’étendrais pas sur la qualité du service. Paraît que c’est le progrès...
    Une fois de plus, c’est la France rurale qui perd (le pays réel) face à leur projet final de mégalopole beaucoup plus propice à la manipulation des esprits. Suffit de voir le pourcentage du vote FN dans les grandes villes !

     

  • Scandaleux ! Et très bonne explication du monde qui nous attends et dont nous voyons pointer le bout du nez : toute la société dirigée par des entreprises privées et mafieuses, toutes à influence franc-maçonne (principalement, en première ligne).


  • Les sionistes assiègent Macron afin qu’il privatise la SNCF, Engie, la DCNS et même "des parties non négligeables de l’armée", pour créer des "sociétés militaires privées" sur le modèle de la sinistre "Academi", ex-"Blackwater" . .


  • C’est la politique suivie depuis des lustres par l’UMPS.

    Détruire les services publics pour permettre à des entreprises privées de prendre des parts de marchés sur les décombres tout en fanfaronnant sur les bienfaits de ces ouvertures de marchés pour les administrés. C’est le cas dans les transports, l’éducation, la santé, la police, l’administration fiscale, etc. Ils ne privatisent pas au sens propre mais ils doublonnent quitte à réduire les effectifs au fur et à mesure des départs à la retraite. Ca a commencé avec les telecom, il y a 25 ans...

     

  • Elle se plaint ce qui en un sens est tout à fait compréhensible. Cependant, il y a un mois, le France Insoumise a appelé à faire barrage au FN et en ne votant pas, a permis l’élection du président le plus libéral qui soit. Alors c’est bien beau de râler mais les "insoumis" devraient également assumé leur tort. A ce que je sache, Mélenchon a déclaré qu’il ne devrait pas avoir de députés FN à l’assemblée. Mais en revanche pour En Marche, il a déclaré très tardivement que ça allait être la politique du parti unique. Enfin, je signalerai que bien que FI a eu beaucoup moins de voix à l’assemblée, a pourtant plus de siège que le FN. Donc la perdante "insoumise" qui pleurniche ...

     

  • C’est une blague ?
    Parce que la SNCF, elle en a quelque chose à péter du bien-être des usagers ? peut-être que l’ouverture à la concurrence nous fera arrêter de financer cette boîte de syndiqués SUD/CGT qui depuis des lustres, grattent deux fois moins qu’un Français de base (du privé...), et partent en retraite bien avant, on ne sait pas trop en quel honneur d’ailleurs...
    Et non, ne venez pas me sortir que je suis "jaloux". Juste plus intéressé par le bien-être collectif, que celui d’une seule et unique catégorie de "travailleurs". Car tout cela existe uniquement grâce au prix ahurissant des billets de trains.
    De surcroît, la tronche absolue de gaucho de cette femme (suis sûr qu’elle est prof, j’ignore pourquoi...), suffit à me faire avoir une réaction hostile.

     

  • Un agent Sncf m’a indiqué en Mai 2017 que le deficit des cars Macron ouigo est déja à 300 Meuros, raison pour laquelle la SNcf va proposer des liaisons à partir des gares Roissy Massy Marnes la Vallee en Tgv à 25 euros puis abandonner les bus.on passe de la 4eme classe a la 3eme


  • Et à côté elle va cracher sur le FN comme une soumise ...


  • La même ironie pseudo-révoltée que du temps des alter-mondialistes. C’est juste le bloc sécurité du chauffe-eau macronien. Mon occident chrétien c’est pas avec eux que je vais le faire !


  • Madame PACHE, rejoignez donc le Front National, si vous souhaitez vraiment défendre vos concitoyens.


  • C’est le chemin de terre contre le chemin de fer.


  • Un parti proposait de sortir de l’UE, mais les français n’en ont pas voulu. !! Alors, pas la peine de pleurer maintenant !

     

    • Tu dois parler de monsieur 0,8%. D’ailleurs, on l’entend plus du tout. Il est en hibernation pour 5 ans. C’est bien beau de dire "il faut sortir de l’Europe" mais quand on a pas de programme derrière. Qu’a-t-il fait après les résultats ? Ah oui comme Mélenchon, je ne donne pas de consigne de vote mais si vous pouviez voter contre le fascisme et le nazisme de NDA et MLP. L’UPR, une vaste blague ! Bien content que NDA et Jean Lassalle soient passés Asselineau et Poutou qui sont juste de pseudo-candidats qui grignotent les voix du FN.


  • Je vois que des asselinistes sont de retour ! Personnellement, je me passerai bien de l’UPR qui est en pause pour 5 ans avant de préparer les présidentielles de 2022. Quand on fait 0,8%, que l’on dit que NDA et MLP étaient des racistes extrêmistes (tout juste si ce n’est pas le IIIe Reich) et enfin que l’on n’est même pas capable d’avoir un projet concret, on devrait faire profil bas. Parce que c’est bien beau de dire qu’il faut sortir de l’Europe (sans même demander l’avis des français) mais si on propose rien pour le social, rien pour la santé, rien pour l’immigration et j’en passe. Que l’on s’étonne pas que l’on fasse 0,8%. D’ailleurs un autre monsieur qui critique le système mais qui est financé par les banques de ce même système. Donc asselinistes, réveillez-vous aussi ! Heureusement que certains d’entre-vous ont su réfléchir le 7 avril. Donc venez pas pleurer non plus !

     

    • Encore un qui a tout compris.... c’est bien beau de faire des discours sur l’immigration, le social, la santé, et j’en passe , alors que la France n’a plus aucune souveraineté sur ces sujet parce qu’elle ne l’a pas sur les sujet les plus important : la création monétaire et le controle de ses frontieres. Au moins l’UPR s’attaque au sujet le plus important, celui qui pré-détermine tous les autres : retrouver sa souveraineté en sortant de l’UE et de l’Euro. Cela s’appel prioriser les problèmes. J’ajouterai que lUPR n’est pas finance par "les banques" et que la défaite de F. Asselineau a été rude mais il a eu la décence de ne pas danser sur du Goldman après les résultats...
      Le pire est que je vouas dis cela alors que je suis pas de l’UPR et que je n’ai pas vote pour eux mais que je le regrette.


  • Les ’’Sévices Publics’’ c’est comme beaucoup d’autres choses dans ce casino truqué, les Français (les vrais) en ont aussi plein le cul. Les Sévices Publics sont des machines à mettre les bâtons dans les roues. Les chimpanzés mâles et femelles qui sont grimpés dans les ’’structures administratives’’ (ils sont 7 millions, quand même...un vrai délire) ne s’affirment la pupart du temps que dans l’abus de pouvoir, la sanction, la surveillance, l’ultracontrainte, l’ultratyrannie tous azimuts hors de tout débat. En gros plus on paie ; plus ils/elles sont nombreux/ses ; plus on étouffe. Les ’’Sévices Publics’’ ; la France en crève.

     

    • Le problème n’est pas le service publique, mais la bureaucratie et l’inefficacité.
      Je vous rappel que des entreprises privées inefficaces, hiérarchisés et bullshités, il y en a à la pelle.
      Donc, il faut faire gaffe, à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain.


    • @vashalay
      C’est justement parce que c’est ’’bureaucratie et inefficacité’’ que les Sévices Publics sont plus qu’un simple problème mais bel bien une des causes déterminante du marasme, ça bouffe, quand même, 70% du budget d’une Nation qui dépense chaque année depuis 35 ans, 20 % de plus qu’elle n’a de rentrée fiscale. Cherchez l’erreur...Rien de surprenant à ce que l’aberration soit la maman du marasme...à moins qu’il y ait une volonté délibérée de l’état profond (aux intérêts très particuliers/spécifiques) de mettre cet endroit en difficulté irrémédiable afin de spoliation.


    • @anonyme
      je ne sais pas d’où vous détenez le chiffre "70% du budget d’une Nation", selon certaines statistiques, la fonction publique coûte dans les 278 milliards d’euros par an, pour une contribution directe ou indirect au PIB qui en est largement supérieur.

      Dans tout les cas je veux bien essentialiser le problème sur la fonction publique, mais pour moi ça ne change rien, que l’on soit fonctionnaire du publique ou du privé, les intérêts supérieurs restent ceux d’une minorité dominante, et il y a de moins en moins de production utile.

      La France crève de l’incompétence généralisée de ces élites, managers, décideurs etc, dont la fonction publique n’est qu’un phénomène.

      Posez vous juste la question, du poids des subventions publiques, accordées au secteur privé. Et vous verrez que l’état et le secteur privé sont des alliés objectifs.


    • @Vashalay.
      Vous écrivez : "La contribution directe ou indirecte (de la fonction publique) au PIB est largement supérieure (à son coût)". Il est facile de démontrer que ceci est entièrement faux. C’est également avec cette "croyance" qu’on affirme à tort que la France est la 5ième économie du monde, ce qui est ridicule pour qui voyage et a les yeux ouverts. La France est à peu près la 11ième économie mondiale.
      57% du PIB français est le secteur étatique, lequel est en faillite totale, car il emprunte pour 200 Mds/an (excusez du peu) de nouveaux prêts, ce qui lui permet de faire des dépenses NEGATIVES (pour le vrai PIB) puisqu’il faudra les repayer un jour, une DEUXIEME FOIS et AVEC INTERETS.
      Car le PIB français pourrait aussi bien passer à 6000 Mds en 2017 si l’Etat trouvait assez de banquiers pour lui prêter les Mds supplémentaires à dépenser…


  • Le problème EST le Service "Public", à ne pas confondre avec le Service du Public. Il y a bien "Sévice Public" pour tout le monde sauf pour les assistés très nombreux qui dépendent en partie ou en totalité des subsides publics, à commencer par les fonctionnaires.
    A propos, la presque totalité du système médiatique français ne peut absolument pas survivre sans l’assistance du contribuable, complète ou partielle. Il s’agit donc techniquement et financièrement parlant, d’un Service "Public". Or c’est ce système médiatique qui CREE L’OPINION PUBLIQUE, et E&R est bien placé pour savoir qu’il s’agit d’un pur "Sévice Public".
    Le Service Public sert en toute première priorité les fonctionnaires qui l’animent (chez les médias ce sont les journalistes "putes ou chômeurs").
    Le Service "Public" est à la fois indispensable à la pérennité de l’Etat, mais aussi étouffe la Nation, car il coûte 140 milliards/an de TROP (sur 7 millions il y a 2,8 millions d’emplois pleins redondants atomisés en milliards d’heures de travail fictif soigneusement occultées, réparties au sein de TOUS les emplois du temps de TOUS les fonctionnaires.


Commentaires suivants