Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ancien Premier ministre John Major plaide pour un second référendum sur le Brexit

L’ancien Premier ministre britannique John Major a défendu mercredi [28 février 2018] l’idée d’un second référendum sur l’accord final sur le Brexit car, selon lui, les Britanniques ont été « induits en erreur » sur les conséquences du Brexit.

[...]

L’ancien dirigeant a aussi plaidé pour que les députés puissent « voter librement sur l’accord final du Brexit ». « Cela doit être un vote décisif, dans lequel le Parlement peut accepter ou rejeter le résultat final, ou renvoyer les négociateurs pour chercher des améliorations, ou convoquer un référendum ».

 

Induits en erreur

« Beaucoup d’électeurs savent qu’ils ont été induits en erreur : beaucoup d’autres commencent à s’en rendre compte et l’électorat a donc le droit de reconsidérer sa décision », a-t-il considéré.

En outre, dans les négociations avec l’UE, « nos objectifs doivent être réalistes », a insisté John Major. « Nous ne pouvons tout simplement pas quitter l’UE, le marché unique, l’union douanière et la Cour européenne de justice, tout en nous attendant à avoir une entrée sur mesure sur le marché européen, profitable pour le Royaume-Uni. Ce n’est tout simplement pas crédible ».

Theresa May a rejeté à plusieurs reprises la possibilité d’un deuxième référendum.

Lire l’article entier sur rtbf.be

Sur les mensonges de l’Union européenne, chez Kontre Kulture :

 

Le Brexit ou le syndrome du 29 mai 2005, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants