Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’armurier français Manurhin passe sous contrôle émirati

Le fabricant historique des pistolets de la Police a été racheté par un groupe émirati. Il avait cédé cette activité depuis plusieurs années mais restait le seul producteur français de machines de munitions.

 

La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse (Haut-Rhin) a décidé ce 1er août que le fabricant de machines de munitions Manurhin, ex-fleuron de l’armement français, serait repris par le groupe de défense des Émirats arabes unis Edic (Emirates Defense Industries Company), selon le greffe.

Fondé en 1919, Manurhin s’était rendu célèbre avec la fabrication des revolvers de la police nationale, activité aujourd’hui abandonnée au profit de la production de machines de cartoucherie. L’offre de reprise d’Edic prévoit de conserver 104 des 145 employés que comptait l’entreprise au moment de la mise en redressement judiciaire.

« La France ne croit plus en son industrie »

Trois autres groupes étaient candidats à la reprise de Manurhin : l’industriel de l’armement belge New Lachaussée, la PME française Odyssée Technologies et le groupe slovaque Delta Defence. Deux autres candidats, l’un tchèque et l’autre français, ont retiré leur offre en ne se présentant pas à l’audience.

[...]

Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, s’est félicité de la décision du tribunal qui permet de maintenir « plus de 100 emplois industriels et de pérenniser un savoir-faire industriel exceptionnel ». Seul fabricant français de machines de munitions, Manurhin était en redressement judiciaire depuis le 13 juin après avoir été placé pendant un an en procédure de sauvegarde. Il est actuellement détenu à 60% par des investisseurs alsaciens et sa direction. Celle-ci explique les difficultés du fabricant par l’impossibilité de financer son développement et d’avoir accès au crédit bancaire. Son chiffre d’affaires a chuté à 12,1 millions d’euros en 2017, soit moins de la moitié de 2016, alors que son carnet de commandes s’établit à 100 millions d’euros. En 2017 Manurhin a connu une perte nette 2017 de 16,7 millions d’euros.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Ces conflits interminables qui enrichissent les fabricants d’armes,
lire sur Kontre Kulture

 

L’industrie de l’armement se porte mieux que les peuples en guerre,
voir sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2019284

    Rajoutons-y le choix d’une arme allemande (et de ses munitions) pour l’armée française et la boucle de la soumission me semble pas loin d’être fermée...

     

    Répondre à ce message

  • #2019289

    Le peuple francais ne se rend pas compte dans quelle merde on est et comment on s’enfonce de plus en plus.Regardez les sanctions eco imposees a l’iran par les us:demain ca peut arriver en france.Regardez la pression que la bce a mis sur les grecs en leur disant si vous obeissez pas,demain plus de pognon aux distributeurs.ca aussi ca peut arriver en france.beaucoup disent egalement qu’on est dependant du pognon prete par les petromonarchies...dependant ou soumis,ou mis en esclavage...bientot l’armee francaise versera son sang pour les interets des petromonarchies ?

     

    Répondre à ce message

  • #2019377

    Comme ça ils pourront fabriquer les balles avec lesquelles ils viendront nous flinguer plus tard. Ça doit être ça le commerce équitable...

     

    Répondre à ce message

  • #2019432
    Le 6 août à 18:51 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’armurier français Manurhin passe sous contrôle émirati

    Et t’as toujours pas interpellé Rédoine Faïd...

    lol
    C’est les vacances, mais il est où, Rédoine ?
    Il est où, le matricule ?
    Il est pas rentré de promenade...

     

    Répondre à ce message

  • #2019436
    Le 6 août à 18:53 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’armurier français Manurhin passe sous contrôle émirati

    Où qu’il est, Rédoine...

     

    Répondre à ce message

  • #2019714
    Le 7 août à 10:23 par Torquemada II
    L’armurier français Manurhin passe sous contrôle émirati

    Nationalisons notre pays tout entier
    Banques, Autoroutes, Aéroports, Nucléaires, Eaux ,Châteaux, Immeubles ,Sociétés toutes sans exception, pas 1% aux CAC40 sans notre accord, sous nos conditions pleines et entières , pas 1% aux banques privés, , pas 1% à des étrangers quels qu’ils soient
    Pas un seul travailleurs détachés sans taxes, pas une seules sociétés sans un impôts de notre choix, pas de films américains, interdiction de toutes cultures américaines et mondialistes (pas de casquettes que des bérets, pas de Nike, pas de rap, de rock, de pop seul Biniou, Cornemuse, Accordéon ,Mandoline et que des musiques régionales européennes slaves ou celtes ) tu veux un disque de rap tres bien taxes à 2000% tu veux une casquette Nike très bien taxes 2000% avec obligation d’avoir la preuve de la taxe auprès des autorités et des forces de l’ordre dans la rue (avec possibilité de contrôle juste pour une marque étrangère dans l’espace public douane) tu veux manger un burger, très bien, déjà pas de MacDo un burger français, mais surtaxés, puisque hors cultures culinaire française, etc..
    Le peuple français est trop acculturé, trop déraciné, trop américanisé pour qu’on le laisse choisir, un cassoulet au lieu d’un kebab, un béret plutôt qu’une casquette, une chemise plutôt qu’un sweet Nike, il faudra un temps pour qu’il revienne au bon-sens et qu’ils soit fier de ce qu’il est et qu’il fut (histoire, tradition, culture, gastronomie, musique, etc...) un peuple, fier, fort, enraciné se respecte
    Pas de gay-pride, pas de féminisme débilitant, pas d’écriture inclusive, pas de racisme, reconnaissance que d’une religion d’état catholicisme (Soral) , préférence nationale, obligation de travail pour la patrie par les étudiants (rendre ce que la nation offre au peuple éducation, soin, travail) , pas de Suavelos ni d’Antifas, pas plus que de LDNA , de Betar ou LDJ
    Aides aux jeunes pour se lancer et pour se loger
    Réapproprions-nous notre destiné, nos cultures par la violence économique et le souverainisme

     

    Répondre à ce message

  • #2019744

    Au sujet de la France , de ses richesses , de ses entreprises , nous assistons au pillages organisé par les racailles politiques , qui ne nous laisseront pas leurs nouvelles adresses , ailleurs . Il serait judicieux d’intervenir avant leur départ .

     

    Répondre à ce message

  • #2019760
    Le 7 août à 11:28 par Edward Drumont
    L’armurier français Manurhin passe sous contrôle émirati

    Au-delà de l’aspect navrant de cette reprise, symbole de la dégringolade de l’industrie française depuis au-moins 30 ans, on ne peut que s’interroger sur le choix du repreneur. D’après l’article de RT, les Emiratis avaient le dossier le plus rassurant financièrement (évidemment, vu tout le gaz et le pétrole qu’on leur achète, malgré le fait qu’ils aient toujours été incapables de le découvrir et de l’exploiter eux-mêmes...). Très bien, mais stratégiquement il me semble que des industriels belges ou même slovaques posent moins question que des financiers d’Etat des Emirats, non ? Je sais que l’Europe n’a pas très bonne presse chez E&R, mais j’ai la naïveté de considérer la Belgique et la Slovaquie comme plus fiables pour des Français que les Emirats Arabes Unis.

     

    Répondre à ce message

  • #2019833

    Bientôt des MR73 tueront des français...

     

    Répondre à ce message

  • #2019894

    Pendant toutes les années 70 ce nom, Manurhin, fut moqué par "le peuple de gauche". Il était synonyme de flics, de franchouillardise, de ratonnade, de Maurice Papon, de Dupont-Lajoie. Puis la France bascula "de l’obscurité à la lumière".
    Aujourd’hui l’internet, les flux capitalistes, les rizhomes idéologiques, de mode et de politique, font que la France a les mêmes chances que le Gabon ou le Guatémala. Il va falloir plusieurs décennies pour que les français, ou ce qu’il en reste, soient pris d’un doute.
    C’est sur ce terrain, internet, organisation en réseaux cohérents et promotion d’un national populisme efficace qu’il faut réagir....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents