Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Iran : les stratégies des entreprises françaises pour échapper aux sanctions commerciales américaines

Gare aux entreprises françaises qui font du commerce avec l’Iran ! À compter d’aujourd’hui, elles sont sous la menace des sanctions américaines, les États-Unis ayant décidé de sortir de l’accord nucléaire avec l’Iran, et Donald Trump d’imposer des sanctions commerciales à tous ceux qui ne respectent pas les consignes édictées par les États-Unis. Un message reçu et appliqué par les entreprises françaises avec des stratégies diverses.

 

L’automobile dans le viseur

Le secteur automobile est particulièrement visé par les États-Unis. Renault et PSA, qui se partagent à eux deux 40% du marché iranien, disent s’être mis en conformité avec les consignes américaines. Mais les constructeurs ne quittent pas le pays pour autant. Ils mettent juste en sommeil les co-entreprises montées avec des investisseurs locaux.

[..]

L’aéronautique également touchée

[...]

La commande chez Airbus se chiffre à 10 milliards de dollars. De son côté, le français ATR devait livrer une dizaine d’avions ces jours-ci. La semaine dernière encore, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, affirmait espérer obtenir le feu vert de Washington.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

L’Empire punit ses vassaux, voir sur E&R :

 

La Troisième Guerre mondiale est d’abord économique,
lire sur Kontre Kulture

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Que ces ricaines aillent une fois pour toute au diable eux et leur Trump ainsi que tous leurs dirigeants dans l’ombre. Depuis quand une nation peut interdire à d’autres nations de commercer ou d’échanger à tous les niveaux librement, c’est du jamais vu dans l’histoire humaine, cette menace envers des états souverains est une nouvelle méthode spécialement adapté à la protection d’un état voyou israel. Par contre, si vous boycottez la moindre mandarine importée des colonies de l’état sioniste vous risquez des embrouilles et on vous taxe d’antisémite. La plupart des peuples du monde reconnaissent le droit des palestiniens, à terme avec ce type de comportement des ricains soumis aux puissants lobbyistes ricain chose que personne ne n’ignore, ces mêmes peuples finiront par réellement devenir antisémites, et durablement ! Étouffer nos grandes entreprises en les privant d’un marché, même si des conditions de leur fiscalité ou du traitement de leur personnel doivent être améliorés, revient à nous mettre nous peuple à la merci des bons vouloirs financiers de Walt Street et de la City, autrement dit, nous continuerons à utiliser les outils avec lesquelles ils préparent notre faillite et voire bien plus, une guerre civile si on rajoute d’autres facteurs, les migrants, chômage, une dette etc...Des salopards au service d’un état voyou israel, rien d’autres.

     

    Répondre à ce message


    • Depuis quand une nation peut interdire à d’autres nations de commercer ou d’échanger à tous les niveaux librement, c’est du jamais vu dans l’histoire humaine,




      Depuis fort longtemps mon garçon,cette idéologie s’appelle le colonialisme : deux exemples anglais : empêcher l’Inde de produire et commercer les produits finis du coton
      obliger la chine à acheter de l’opium. un exemple hollandais :monopole sur le commerce de l’hévéa ou des épices (la muscade)

       
    • @paramesh
      Depuis fort longtemps mon garçon,«  » Merci pour la rafraîchissement ;-)
      La guerre des épices est bien connue et l’Inde subissait la colonisation anglaise, la Chine sortait à peine de l’antiquité(façon de parler) dans les deux cas il ne s’agissait pas de nation vraiment souveraine. Ce qui m’effare, c’est le dicta de l’oncle Sam avec tout le tam tam médiatique de nos jours, sans que personne ne bronche. Il est certain qu’avec ces ultimatums des ricains mettant les entreprises sous le joug de leur justice devant laquelle nous nous agenouillons, oui nous sommes aussi d’une certaine manière devenus des colonisés.

       
  • Il y en a vraiment assez des oukases de la dictature atlanto sioniste qui étouffent les nations européennes ! Cela suffit !

     

    Répondre à ce message

  • C’est un grand classique et du déjà vu. Les moins jeunes se souviendront de la loi Helms Burton dans les années 90, avec exactement les mêmes termes, mais envers Cuba cette fois-ci. Macron n’y était pour rien. Rien n’a changé en 20 ans.

     

    Répondre à ce message

  • Ah l’ultra libéralisme, c’est l’économie libre
    En effet on est libre.
    libre de tomber le futal et d’attendre que bwana ait déchargé, il sera peut être plus détendu pour nous autoriser à survivre, qui sait...
    J’enrage, et pas qu’un peu

     

    Répondre à ce message

  • Ce qu il faudrait surtout comprendre c est que depuis 30 ans le capitalisme financier a pris des participations (parfois importantes) dans toutes les grandes entreprises de la planete et peuvent influencer les directions à aller dans leur direction (comunauté apatride....)

     

    Répondre à ce message

  • On va l’avoir dans le cul ! Tout va s’équilibrer à un moment, une fois passée la salve du gesticulator US (A Helsinki, Poutine et lui n’ont pas enfilé des perles). L’Iranien roulera en Buick, volera en boeing.
    Du mou sera lâché pour le petit grand Israël. La Syrie se reconstruira sans nous.
    Du bon boulot !
    Lemaire(de), fin stratège, nous expliquera qu’on a sauvé les meubles en prenant pour exemple la courageuse entreprise française citée dans l’article.
    Triste France.

     

    Répondre à ce message

  • Donc il est interdit à la France de faire commerce avec ceux que l’Israël désigne comme ses ennemis...la triangulation, le billard à trois bandes, le tir par ricoché est juste parfait, du travail d’orfèvre...et la France obéira comme elle l’a toujours rigoureusement fait, Le Monde et Bfm,(dont on a pu voir, de manière flagrante, l’immense pouvoir dans l’affaire Benalla) veillent...et si ça obéit toujours pas, gare aux terroristes islamistes...comme du papier à musique que c’est réglé...

    C’est quels "dissidents" qui disaient qu’il fallait arrêter la "parano" et qu’il était débile de voir des sionistes partout ? Des mecs qui ont signés chez Ring, c’est ça ? Et Ring c’est pas sioniste ? Et mon cul, c’est du poulet(kasher) au citron ?

     

    Répondre à ce message

  • c’est beau la libre entreprise et le loi du marché, j’en ai la larme à l’oeil :0

     

    Répondre à ce message

  • Faisons comme Poutine confronté aux sanctions : rapatrier nos industries en métropole.
    Pour le commerce pur, on le fait quand même, sans se vanter. Les règlements iniques ne se respectent pas.
    Evidemment, on reste prudent, voire chafouin, hypocrite, glissant, huileux ? Comme eux.

     

    Répondre à ce message

  • Du nouveau, Trump fait monter la pression :

    Mardi 7 août 11h56 :
    Donald Trump a prévenu, ce 7 août sur Twitter, après l’entrée en vigueur de nouvelles sanctions américaines contre Téhéran : « Quiconque commercera avec l’Iran ne commercera pas avec les Etats-Unis. Je demande la paix mondiale, rien de moins ! » Source : https://francais.rt.com/internation...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents