Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’effet "destructeur" du prochain discours de Netanyahu au Congrès

Le prochain discours du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, au Congrès américain, organisé sans l’accord de la Maison blanche, a déjà un effet destructeur sur les relations israélo-américaines, selon la conseillère américaine à la sécurité nationale, Susan Rice.

Prévue pour le 3 mars, l’intervention de M. Netanyahu devant les parlementaires américains fait des vagues tant aux États-Unis qu’en Israël.

Le président républicain du Congrès, John Boehner, a ignoré le protocole qui prévoit que l’on avertisse d’abord le président Barack Obama, et la conseillère du président s’est montrée particulièrement sévère à son égard.

Les relations israélo-américaines ont toujours été fondées sur le bipartisme (Parti répuiblicain et Parti démocrate), a analysé Susan Rice mardi dans une interview à la chaîne américaine PBS. Mais ce discours fait voler cette tradition en éclats et y ajoute une dimension politicienne, a-t-elle déclaré.

"Ces dernières semaines, on a injecté des deux côtés un certain niveau de politique partisane, avec l’invitation du président du Congrès et la confirmation de sa venue par le Premier ministre Netanyahu deux semaines avant les élections", a accusé Mme Rice.

Obama n’assistera pas au discours

"Ce n’est pas seulement malheureux, je pense que cette initiative est destructrice pour les bases mêmes des relations américano-israéliennes (...) Ce que nous voulons, c’est une relation entre les États-unis et Israël forte, immuable, indépendante des péripéties politiques dans les deux pays", a déclaré Mme Rice.

M. Obama et d’autres responsables démocrates ont déjà averti qu’ils n’assisteraient pas au discours du 3 mars à Washington. Le président américain a assuré que sa présence serait vue comme un soutien partisan à M. Netanyahu, à quelques jours des élections israéliennes du 17 mars.

La visite de M. Netanyahu perturbera les négociations en cours sur le nucléaire iranien, selon les démocrates, qui ont demandé un report du discours.

Voir aussi, sur E&R :

Sur les liens entre les États-Unis et Israël, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est chez lui le mec, Obama ne peut rien faire à part se planquer dans le placard à balai.

     

  • on en est arrivé à ce paradoxe, que le representant de la droite dure israélienne est mieux accueilli par le gouvernement socialiste français, que par ses amis américains.
    Et chez les soc, on n’en a même pas honte !


  • Jolie pièce de théâtre pour faire croire aux charlots que l’empire du mal est indépendant de l’état voyou. Le vrai patron c’est celui qui ira faire son discours devant l’assemblée d’escrocs et de voleurs corrompus du congrès étasunien. Oblabla n’est un sac à merde transparent qui ne décide de rien. Comme l’analphabète alcoolique et cocaïnomane qui l’a précédé, il ne fait que signer les documents qu’on lui dit de signer et lire les discours que les vautours sionistes ont rédigé pour lui. Les États Unis ne sont que le bras armé de l’oligarchie apatride juive.


  • #1128364

    Tant que l’AIPAC est d’accord, le reste n’est que formalité !
    La maison Blanche n’abritent que les pantins qui sont à leur service

     

  • un autre exemple de l’arrogance de cette bande de "criminels" sans scrupule.


  • Depuis quand un patron a besoin de l’accord de son employé pour faire un discours, ce que fait Obama c’est juste du cinéma, quand on a vendu son âme au diable, on ne s’étonne pas que celui ci se serve de vous


  • Le nègre de maison se met en grève, il refuse de venir chanter avec son patron ? Pourquoi ne refuse-t-il pas tout simplement cette ’visite’ ? Est-ce que cette preuve d’impuissance ne suffit pas a démontrer qui dirige vraiment les USA ? Et, en se basant sur cet indice, ne peut-on déterminer d’où viennent les directives qui s’appliquent non seulement sur place mais à l’international ? D’ailleurs, n’y a-t-il pas similitude entre le moyen que mettent en œuvre les deux pays impliqués dans cet évènement spécifique de ’visite’ forcée ; a savoir l’hyperviolence pure et simple comme outils de domination ?

     

    • - "Qui donne ordonne !"- Obama , comme ses prédécesseurs et ses successeurs , n’est pas libre, il est lié par le fric à ceux qui ont financé sa campagne, il doit leur obéir . Son principal "sponsor " est la banque juive Goldmann Sachs .Obama est payé pour faire la politique choisie par israel puisque l’argent des USA est entre les mains d’israel .


  • #1128404

    Attendez vous a un false flag qui suivra ce discours de ce criminel pour faire le oublier et rappeler aux charlie qui est le veritable ennemi.


  • Les " congressistes " américains mettent une meilleure volonté à applaudir le Boucher de Gaza qu’à déclencher un audit de la Fed.


  • Bien jouer bibi, on peut dire ce qu’on veut mais Israël et ses enfants sont réellement forts.
    Israël a un chef comme on en a pas en France depuis Pétain : un mec qui sait ce qu’il y a faire et qui le fait.
    Tout le reste c’est du pipot !!
    Oui Israël colonise la Palestine et alors ? La France aussi colonise à tour de bras, on en fait pas une maladie vue que cest chez les autres.

     

    • Sauf que ce relativisme s’arrête à la réalité.

      Je ne pense pas qu’Israel soit bon à long terme pour le peuple d’Israel, mais imaginons que ce soit le cas, et bien il faut reconnaître à ce pays qu’il fait du bien à son peuple, et on ne peut pas trop lui en vouloir pour cela, mais quand ce bonheur dépend de notre malheur, quand Israel vient coloniser la France, alors nous devons nous défendre, et nos propres colonisations n’ont pas à être la garantie de la leur sur nous, c’est absurde de fait.

      Tout vient du point de vue, d’où on parle, nous avons les pieds sur le sol Francais, quand Soral dit qu’il est pour Poutine, c’est en tant que Francais qu’il le dit, c’est parce qu’une Russie forte contre les americano-sionistes permet à la France d’exister, si on veut un Israel fort, on veut la mort de la France.

      Un peu de logique et de réel.


  • Faut que vous arrêtiez avec vos histoires de "cinéma". Obama est clairement en colère de se faire mettre à l’amende, et a une vraie ligne politique distincte au niveau de l’Empire. Pour lui, comme pour les post-sionistes comme Brzezinski, ce qui compte ce sont les USA, et Israël devient un boulet dans leur volonté de se maintenir tout en haut de la hiérarchie du pouvoir.

    Cette bisbille est une représentation d’un vrai clivage dans les orientations de l’Empire, pas d’une "pièce de théâtre"... Certains sont fatigants à force.

     

    • "ce qui compte ce sont les USA ?" Ce type s’en fout des USA ...Il est bidon , on ne sait pratiquement rien de sur sur sa vie : ni son lieu de naissance, ni son itinéraire, ses études , sa profession , tout relève de la légende fabriquée .Il a été programmé pour s’asseoir sur le fauteuil parcequ’il correspondait aux critères déterminés par les maitres ...


    • J’aime bien que vous ayez une opinion différente de la mienne cela nous permettra d’évoluer chacun de notre côté.

      Si le gouvernement étasunien n’est pas au service d’Israël il faudra m’expliquer pourquoi tous les présidentiables doivent aller faire acte de soumission à l’AIPAC, le lobby isrélien pour proclamer leur attachement indéfectible à l’état génocidaire. Il faudra aussi m’expliquer pourquoi ils doivent tous aller faire un pelerinage au mur des lamentations aux côtés de ceux qui s’y balancent le bassin comme s’ils enculaient un éphèbe. Vous m’expliquerez aussi par la même occasion pourquoi la communauté est honteusement sur-représentée de binationaux parmi les membres du gouvernement.

      Je pourrais continuer longtemps mais je crois que vous voyez où je veux en venir. Jamais au grand jamais Oblabla ni le gouvernement étasunien n’a fait quoi que ce soit qui aurait pu déplaire à ses maîtres. S’il y a eu des petites scènes théâtrales elle n’ont jamais été suivies d’actions concrètes. On juge les gens à leurs actes et non à leurs paroles. Les paroles ne sont que du VENT qui passe entre deux lèvres....


  • #1128501

    La visite de M. Netanyahu perturbera les négociations en cours sur le nucléaire iranien, selon les démocrates, qui ont demandé un report du discours.



    Comme si le congrès américains (à 80 % sioniste) avait besoin que le boucher de Judé vienne lui faire découvrir l’état du programme nucléaire iranien.

    Le nègre de maison quant à lui fait mine de protester mais la dramaturgie de leur comédie sauce Hollywood, ils peuvent se la ranger façon quenelle...


  • La méthode de Bibi est d’une grossièreté rare. C’est le genre d’ami qui finit par s’installer chez vous et va même jusqu’à s’arroger le droit de baiser votre propre femme. On peut comprendre qu’Obama soit réticent. D’autant que si le Bibi a les mêmes moeurs échangistes que l’ex grand argentier de la Planète, on voit tout de suite qu’il perdrait au change. Vous avez vu la meut de Bibi ? Elle est vraiment Charlie !

     

  • Si je comprends bien, les Ricains demandent aux sionistes de leur lâcher un peu la grappe ?!!!


Afficher les commentaires suivants