Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’enseignement et l’éthique des rois de France

"Les rois ne faisaient qu’un avec le peuple"

« Autre chose est ce qu’était le roi de France sur son trône et ce qu’il était dans l’imagination du peuple », disait Ernest Renan.

Une vidéo réalisée par SACRvideos.

 

 

Sur la royauté et l’histoire de France, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1649286

    Sainte Mère ! Je t’en conjure rends nous notre Prince bien aimé

     

  • #1649293

    A quand le retour du seul régime politique légitime de la France ? Quand le pacte initial avec Dieu va être enfin restauré ?

     

    • #1649612
      le 24/01/2017 par Francois Desvignes
      L’enseignement et l’éthique des rois de France

      Quand nous cesserons de penser que ça fait intelligent de croire que Dieu est un con, n’xiste pas ou est inutile.


    • #1649689
      le 24/01/2017 par Jean d’Artois
      L’enseignement et l’éthique des rois de France

      250 ans de mensonges et perversités inculqués dès le plus jeune âge à des dizaines de générations , soutendues par des votes populaires créant l’illusion de liberté , et tout un arsenal médiatique au service de leur ordre , rendent votre vœu pieu des plus improbables , toutefois les voies du seigneur étant impénétrables ...


  • #1649338

    Voilà une très belle vidéo, merci !


  • #1649360

    je conseille la lecture aussi de Louis Dimier à savoir :
    "les préjugés ennemis de l’histoire de France"

     

    • #1649378
      le 23/01/2017 par Claire Colombi
      L’enseignement et l’éthique des rois de France

      Excellent ouvrage.
      Ces réflexions sur le servage sont salutaires.


    • #1649637

      @Claire Colombi
      Oui excellent ce chapitre avec en fond la falsification de l’histoire par "les esprits des lumières".
      Il y a deux autres livres qui me semblent excellents à savoir :
      "la vocation de l’Occident" du Père Louis Lallement , érudit, qui parle du bon fonctionnement de la société Chrétienne au moyen äge...
      et le livre plus rare : "50 ans de politique, l’oeuvre d’irréligion" de Tavernier, qui parle du travail de sape, ou disons plutôt la guerre qu’a menée la "laïcité" contre la religion.( René Guénon en fait un bon commentaire )

      Et Bravo à vous aussi pour vos conférences en l’honneur de la vérité historique !


  • #1649382

    Le Roy te touche, Dieu te guérit.
    Nolan te claque, le peuple rit.

     

  • #1649489
    le 23/01/2017 par Aymard de Chartres
    L’enseignement et l’éthique des rois de France

    Je suis partisan du règne monarchique de France sous la bannière du roi catholique, mais cette manière de présenter la royauté sous un jour favorable ne sied point à l’intelligence et à la rationalité. De la fantaisie, quelque peu, mais point trop n’en faut.
    Bon sang ne saurait mentir.

     

    • #1649614
      le 24/01/2017 par Francois Desvignes
      L’enseignement et l’éthique des rois de France

      La monarchie n’a jamais existe en France autre part que dans la République

      La monarchie, gouvernement d’un seul, n’a jamais existé sous la Royauté, le Roi gouvernant en ses conseils.

      De ce point de vue, seule la Royauté est démocratique puisque le Roi dégagé des servitudes de l’élection pour ne devoir sa charge qu’à l’ hérédité et la Providence, donc la Providence, est authentiquement indépendant et arbitre donc juste.

      Or la Justice depuis les proverbes de Salomon est la première vertu des gouvernements

      Et la république, inversion de la Royauté, en dignité et justice, le pire des gouvernements, l’organisation de l’injustice militante.


    • #1649680

      @FrancoisDesvignes
      Le roi seul prenait les décisions ! Je vous conseille la lecture de Louis Dimier : "Les préjugés ennemis de l’histoire de France" que j’ai cité plus haut.
      Cet excellent historien du début du vingtième démontre le rôle limité des parlements sous la monarchie..et que justement c’est parce qu’une seule personne avait le pouvoir que les choses fonctionnaient correctement...


    • #1649953
      le 24/01/2017 par Francois Desvignes
      L’enseignement et l’éthique des rois de France

      @adile 111

      Mais personen ne soutient le contraire et la royauté non plus :

      - 1/ celui qui prend la décision la prend seul mais il gouverne en ses conseils. : il y a une seule signature en bas de l’ordre mais aucun ordre n’est signé sans délibération préalable. (c’est l’inverse dans la république)

      - 2/ Si vous allez dans la galerie des glaces, au dessus de l’endroit où se tenait le trône il est inscrit : "le Roi gouverne seul" Mais "le Roi" est écrit en très gros, "gouverne" en gros et "seul" en tout petit .

      - 3/Pourquoi ? Parce que les pouvoirs du Roi sont limités trois fois : par Dieu, la loi , le peuple. Il doit rendre compte de sa gouvernance à Dieu maintenant et au jour de sa mort. Il ne peut pas gouverner sans respecter les coutumes et lois du royaume antérieures et supérieures à lui ; quand il gouverne c’est en ses conseils et donc en considération du Bien commun de ses sujets.

      Il prend les décisions seul, mais il ne gouverne pas seul
      Et lui et ceux qui gouvernent avec lui ne sont souverains que dans "le périmètre de ce que leur commandent Dieu et la Loi"

      Par exemple, il est impossible en droit royal d’autoriser le mariage entre personnes de même sexe : pas pour des raisons "morales" mais parce qu’il est écrit " l’enfant quittera ses père et mère pour fonder un foyer et l’homme et la femme ne feront plus qu’une seule chair"

      Il est impossible pour un couple même non marié d’adopter un enfant s’ils sont homos car il est écrit "tu honoreras ton père et ta mère" ce qui exclut la famille faite de parents homosexuels.

      En droit, royal le Roi ne peut vous accorder que ce qui lui est autorisé. Et ce n’est pas lui qui définit le périmètre de l’autorisation.

      C’est l’inverse en république qui est donc une tyrannie.


    • #1650150

      @ Desvignes
      Désolé mais vos messages sont peu clairs..peut être aimez vous faire dans le paradoxe ?
      commencer un message en disant que la monarchie n’a jamais existé autre part que dans la république..sauf votre respet ça n’a aucun sens. Pas plus que de dire que seule la monarchie est démocratique....Puisque le système démocratique est le pire des système avant la tyrannie comme le démontrait Platon et d’autres bien sûr.
      Avoir des conseils, des parlements et des états généraux ( états généraux peu invoqués en l’occurence sous la monarchie ) n’a rien à voir avec une forme de démocratie.
      La monarchie absolue ne veut pas dire pouvoirs illimités , et c’est la que je vous rejoins . Pouvoir réglé par un devoir de justice, tout à fait d’accord.


    • #1650397

      @ aide 111
      François Devigne donne au concept de monarchie son sens premier : le pouvoir d’un seul (ce qui est une forme de dictature car le pouvoir étant donné par Dieu et non pris par la force, il reste malgré tout le fait d’un seul.
      La "monarchie" française est assez particulière car le pouvoir donné par dieu est en fait énormément restreint par des obligations incontournables.
      Le roi emblématique de la France étant Louis IX, celui justement qui a introduit le concept de justice royale et l’a pratiqué. Le roi est le juge suprême au nom de Dieu dieu. responsable devant Dieu, des hommes et de leur bien être. En ce sens le roi ne peut gouverner seul, il est impératif qu’il ait un conseil, qu’il soit à l’écoute de son peuple et qu’il suive ses avis en fonction de la justice. la royauté française est plus qu’un "gouvernement" c’est une structure sociale pyramidale qui fonctionne en osmose, elle implique pour être efficace une totale adhésion de toutes les parties et donc des structures mentales en parfaite symbiose, fondées sur une tradition et une religion globalisantes (ce qu’on appelle avoir du sens)


  • #1649551

    Merci beaucoup ER de remettre l’Histoire à l’endroit en diffusant les vidéos du SACR.

    L’analyse historique nous enseigne que la monarchie a fait la France alors que la république consomme cet héritage matériel et social.
    La république est antisociale. La monarchie l’est naturellement moins car empreinte de bonne foi catholique, comme outil politique afin de protéger les plus faibles contre les puissances destructrices.

    La conscription (l’enrôlement obligatoire) pour envoyer des millions de jeunes paysans et ouvriers se faire massacrer dans des guerres totales est une invention de la république.
    L’interdiction des corporations, des représentants des métiers, est une invention de la république, leur suppression et celle du dimanche, des jours fériés ont conduit à la misère populaire et ouvrière du 19eme siècle.
    La république a peur du peuple réel, elle veut le remplacer par un peuple légal dans une fausse démocratie (des élus "représentants" du peuple qui s’empressent de ratifier des traités contre le souhait exprimé de la nation).
    La république contrôle et centralise, tue les provinces et les terroirs, massacre les populations qui ne veulent pas se soumettre, falsifie l’Histoire et désormais manipule par la désinformation et la propagande.
    Marianne est son symbole, fille de joie de l’élite maçonnique, représentation dogmatique et idolâtre.

    Aucune république ne peut rendre à la France la place qui est la sienne et au français la protection qu’ils méritent en retour de leur loyauté.
    Camarades, comprenez que la monarchie française est notre combat, celui de la droite des valeurs et de la gauche du travail, celui de la réconciliation nationale.

    Le jour providentiel du sacre à Reims d’un souverain redonnera à la France son sens historique.
    Notre jour viendra.


  • #1649574
    le 24/01/2017 par Pépé le Moko
    L’enseignement et l’éthique des rois de France

    Un bon Roy védique , qui protège aussi les animaux , une monnaie or et argent , et le tour serait joué ...

    Et on pourrait enfin passer / penser à autre chose !!!


  • #1649684
    le 24/01/2017 par Jean d’Artois
    L’enseignement et l’éthique des rois de France

    La république n’est que la prise de pouvoir d’une secte maçonnique composée en majorité de bourgeois ( et quelques nobles en quête de gloire éphémère ou protestants acquis à la cause maçonnique ) , qui avec le concours de leurs usuriers avaient acquis la puissance matérielle reconnue , mais n’avait que très peu de pouvoir politique , leurs " banquiers " : ( cherchez l’erreur ! ) s’en sont servis pour détruire par la violence l’ordre établi , et eux même devenir les décideurs par caste interposée . ( c’est un constat personnel peut être simpliste mais j’y crois ) .


  • #1649695
    le 24/01/2017 par Jean d’Artois
    L’enseignement et l’éthique des rois de France

    Cet article est un veritable bain de jouvence , et tout simplement " fait du bien " ( comme quoi même si elles sont soigneusement cachées dans un amas de mensonges , certaines vérités brillent comme des étoiles et prometteuses) .


  • #1649802
    le 24/01/2017 par Catholique & Français
    L’enseignement et l’éthique des rois de France

    Merci pour cette très belle et émouvante vidéo globalement vraie et conforme à ce qu’était réellement l’Ancien régime, nonobstant le matraquage républicain. Attention toutefois à ne pas caricaturer les rapports des rois et de leurs sujets et à ne pas imiter le manichéisme maçonnique ! Voici un exemple qui m’a été inspiré par l’image de ce manifestant ceinturé car il protestait contre notre lamentable "président" actuel : un jour à Versailles, une pauvre femme insulta très grossièrement Louis XIV car son fils était mort accidentellement et bien tristement en construisant un bâtiment pour le roi. Louis XIV, sans se détourner, ordonna que cette pauvre mère reçut un vingtaine de coups de bâtons...

     

    • #1649956
      le 24/01/2017 par Aymard de Chartres
      L’enseignement et l’éthique des rois de France

      Attribuer les pouvoirs miraculeux du créateur à un homme, fut-il roi de France et des français, relève de l’esprit d’affabulation qui était une tradition populaire entretenue à souhait par les deux ordres de préséance ordinale.


    • #1650159

      Votre anecdote est significative, son règne n’était plus à la gloire de Dieu mais à la gloire du Roi et ça change tout.


  • #1649927

    Magnifique vidéo, merveilleuse claque aux préjugés et aux errances populaires d’aujourd’hui, aux défenseurs incultes de la démocratie actuelle. Un sain rafraichissement à nos mémoires, qui nous démontre si besoin était à quel point nous avons perdu de notre France depuis l’arrivée des Lumières, un obscurantisme atteignant son paroxysme en ce début de XXIe siècle. Merci pour votre travail, et tout mon soutien et mon respect aux auteurs de ces films et ouvrages essentiels si nous voulons retrouver de notre grandeur.


  • Bel effort de réflexion d’un point de vue de la société, mais du point de vue du Vivant c’est autre chose...

     

Commentaires suivants