Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’hommage à Guillaume, suicidé à 21 ans, ou la difficile cohabitation entre étudiants et racailles

Ce jeudi [19 février 2021] à 18 heures et bravant le couvre-feu, plusieurs dizaines de résidents du Crous de Nanterre (Hauts-de-Seine) sont venus rendre hommage à Guillaume. Le 9 février dernier, l’étudiant a été retrouvé mort dans sa chambre universitaire. Deux semaines plus tôt, il avait accusé de viol un conseiller communiste à la mairie de Paris, Maxime Cochard, ainsi que le compagnon de ce dernier.

 

Sur les marches de la résidence ont été déposés des bougies et des bouquets ainsi que plusieurs photos du jeune homme de 20 ans. « L’assemblée des résidents a décidé d’organiser une marche blanche au flambeau en direction du parvis de la Défense », explique Julien. Pour beaucoup, avance l’étudiant, cet événement tragique fait aussi écho à la « détresse psychologique immense que ressentent de nombreux étudiants du Crous de Nanterre ».

« Je suis déboussolé », souffle Julien. « Guillaume était un voisin, un ami. C’est très difficile, très difficile… Après son décès, il y a des personnes qui ont tenté des choses du même ordre. Il y a des personnes ici qui sont suicidaires. » Le jeune homme ajoute : « Les résidents du Crous de Nanterre sont là pour se faire entendre et parler de la précarité qui nous touche. »

« Nous sommes laissés-pour-compte »

Le quotidien, rapporte Arthur, « c’est compliqué ». Malgré la solidarité qui règne entre les étudiants, rapporte le jeune homme de 24 ans, « nous sommes pauvres ». « Je ne vis pas avec grand-chose, ma chambre fait 9m2, c’est une cellule de prison. Je n’ai pas eu de cuisine pendant trois mois parce qu’elle était fermée en raison de problèmes techniques. Avec le covid, le campus est un peu vide. Nous sommes laissés-pour-compte. »

[...]

« Des cellules de soutien psychologique »

Alexandre Aumis, directeur général du Crous de Versailles, revient sur les dernières semaines. « Toute la communauté universitaire s’est mobilisée auprès des voisins et amis de Guillaume afin de les accompagner durant cette période de deuil », assure-t-il. « On a mis en place des cellules de soutien psychologique. Nous faisons appel à de l’écoute de leurs pairs. Ils ont besoin de parler avec des gens de leur âge. »

[...]

La police intervient, l’Universite réagit

Une fois les flambeaux allumés, les résidents commencent leur marche. Les slogans résonnent sur le campus : « Assez, assez de cette société qui ignore les étudiants dans la précarité ! », « Pas de justice, pas de paix ! » À quelques mètres des bâtiments du Crous, le groupe rencontre de jeunes habitants agressifs. « Il n’est pas mort ici ! Cassez-vous ! » Une jeune femme glisse : « Ils viennent des HLM d’à côté. » Quelques étudiants tentent de discuter avec eux. Rien n’y fait. La tension monte, une dizaine d’individus de plus en plus violents forcent les étudiants à rebrousser chemin. Au loin, on aperçoit les gyrophares de véhicules policiers.

[...]

Le président affirme à son tour que « nombre de participants ont été verbalisés par les forces de police pour avoir contrevenu aux règles du couvre-feu. L’Université Paris Nanterre exprime sa plus vive inquiétude face à ce déni de la franchise universitaire. Elle demande aussi l’annulation immédiate des amendes infligées. »

Lire l’article entier sur etudiant.lefigaro.fr

L’affaire Maxime Cochard de la mairie de Paris

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants