Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

 

 

 

Extrait d’une conférence donnée par Gary Yourofsky à l’université Georgia Tech d’Atlanta (États-Unis) en 2010 :

 

Voir aussi, sur E&R :

Découvrir les liens entre alimentation et maladies avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

351 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1074814

    Suffit de comparer les dents d’une mâchoire de carnivore avec celle d’un herbivore.

     

    • #1074833

      Les gorilles aussi ont des canines, pareil pour les pandas, mais ils sont herbivores.


    • #1074915

      @Nempatriot Les canines sont aussi un outil de défense. Le sanglier ne mâchouille pas son alimentation omnivore avec ses défenses ni l’éléphant d’ailleurs.
      Au fait, le gorille mange parfois d’autres petits singes. l’écureuil, des bébés écureuils si la mère quitte son nid imprudemment, le chimpanzé herbivore/frugivore avec des graaaandes canines mange aussi d’autres singes et viole parfois ses femelles... des exemples a la con il y en a plein la nature.


    • #1074952
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Georges Cuvier :

      "L’anatomie comparée nous enseigne qu’en toute chose, l’homme ressemble aux animaux frugivores et en rien aux carnivores." "Ce n’est qu’en déguisant la chair morte rendue plus tendre par des préparatifs culinaires qu’elle est susceptible d’être mastiquée et digérée par l’humain chez qui, de la sorte, la vue des viandes crues et saignantes, n’excite pas l’horreur et le dégoût." "La nourriture naturelle de l’humain, au regard de sa structure, devrait consister en fruits, racines et légumes." "L’humain apparaît organisé pour se nourrir de fruits, racines, et des parties succulentes des légumes. Ses mâchoires courtes, de force moyenne, ses canines de même longueur que ses autres dents, et ses molaires tubéreuses ne lui permettent pas de mâcher de l’herbe ou de dévorer de la viande sans préparer ces nourritures en les cuisant. Ses organes sont formés en accord avec la disposition de ses dents. Son estomac est simple et son conduit intestinal est de longueur moyenne et très bien ancré à son gros intestin."


  • #1074838

    on n’a pas de griffes dit-il ? et les ongles ça n’est pas des griffes ?
    Il y a aussi une théorie qui dit qu’on est devenus des singes améliorés avec expansion du cerveau grâce à la consommation de viande......ouais, bon.....

     

    • #1074870

      Si vous pensez que vos ongles peuvent lacérer la peau des animaux, la déchiqueter et s’y accrocher pour les maintenir, faites nous une video pour nous montrer vos exploits svp.


    • #1074876
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Oui, mais il est dit aussi que ce n’est pas grâce aux protéines absorbées, puisque nous divisons ces protéines en acides aminés tous identiques dans le monde végétal, mais le fait de faire travailler notre cerveau avec la pratique de la chasse. L’épreuve rend intelligent tout comme notre monde moderne fabrique les crétins à la chaîne...


    • #1074892
      le 05/01/2015 par tout est bon dans l’ananas !
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Non, les ongles ne sont pas des griffes, sinon, on les appellerait des griffes. les ongles ne peuvent pas se planter dans la chair des animaux qu’on mange suffisament profondement pour pouvoir les retenir s’ils fuyaient nos attaques (encore faudrait-il qu’on puisse leur mettre la main dessus). Essaye de percer la peau d’un cochon avec tes ongles, et tu verras qu’en effet, ce ne sont pas des griffes...


    • #1074893
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Les ongles des griffes ??? Mais les sabots aussi alors.


    • #1075222

      Si je dois donner mon avis sur la question ( c’est bien un avis je ne prétend pas avoir raison ),
      je dirais que lorsqu’on se place dans un contexte naturel, l’homme ne peut se nourrir de viande ou tout du moins n’en a pas envie. Personne ne salive en voyant un morceau de viande cru, et de même rare sont ceux qui serait à même de la manger soit directement sur un animal vivant soit sur un cadavre et ce principalement à cause du gout.

      Notre corps nous incite par contre à manger beaucoup de fruits, en effet un repas riche en protéines fait baisser notre taux de sérotonine tandis qu’un repas riche en glucide et en AG fait monter ce même taux (la sérotonine est l’hormone de la bonne humeur globalement).

      De plus les fruits sont les seuls aliments bon au gout sans aucune transformation, avec les huîtres me dirait vous, et bien c’est l’exception qui confirme la règle ( sérieusement je n’en sais fichtre rien )

      Enfin quant à la théorie qui dit que notre cerveau est devenu ce qu’il est grâce à la consommation de viande, comment se fait il dans ce cas que notre cerveau ne fonctionne quasi exclusivement qu’avec du glucose ?


    • #1075349

      Les mauvaises foi : les ongles étaient des griffes, si on remonte dans l’évolution (désolé pour les créationnistes, je ne suis pas sur cette ligne), c’en est un artéfact

      Évidemment, aujourd’hui l’homme n’est plus adapté pour manger de la viande arrachée à même la bête avec ses crocs. Il n’en demeure pas moin un mangeur de bidoche qui a trouvé un moyen d’externaliser la partie compliquée de la digestion grace à la préparation et au prédécoupage.

      Mais ça reste un omnivore invétéré ! C’est juste indéniable, historiquement, physiologiquement, tout.


  • #1074841

    Ni carnivore ni herbivore, l’être humain est un omnivore à digestion partiellement externalisée.

    En tout cas, c’était une leçon intéressante de l’usage du sophisme.

     

    • Omnivore : terme inventé, qui n’a aucune réalité physiologique et anatomique.
      Scientifiquement parlant on n’est pas herbivore mais granivore-frugivore, comme les grands singes.


    • #1074890

      Que faites-vous des leçons d’éminents scientifiques sur l’anatomie comparée ? Cela relève-t-il aussi du sophisme que les thuriféraires de la viande savent si bien manier ?


    • #1074901
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Sophisme ??? En tout cas il est un domaine où les analyses se rejoignent (et même la FAO) : un régime végétarien nécessite considérablement moins de surface agricole, moins d’eau et moins de pétrole.
      Une production équilibrée de végétaux peut donc nourrir beaucoup plus d’êtres humains et cela n’est pas un sophisme, c’est même une urgence sanitaire aujourd’hui et encore davantage demain.


    • #1074916

      Complètement d’accord, bancal du début à la fin :

      longueur des intestins de 7 à 13 fois la taille du torse pour les herbivores, 3 à 6 pour les carnivores moyenne pour un humain de 1m80 : 8,5 environ. Donc c’est plutôt au milieu (omnivore).

      Pour l’argument sur les artères bouchées se référer au Dr Guernez qui explique d’où cela provient (les graisses et le cholestérol ne sont pas les facteurs déclenchant).

      Exemples de sophismes qui devraient lui plaire :
      - les herbivores sont végétariens, ils ont généralement trois parties dans l’estomac (ou trois estomacs) l’homme n’a qu’un seul estomac donc il est carnivore... QED !
      - l’estomac d’un chien et d’un homme sont très proches donc l’homme comme le chien est carnivore (encore que les chiens mangent un peu tout donc omnivore, on peut faire différentes combinaisons).

      L’art de démontrer un postulat de base par tous les moyens...

      "Omnivores, le chimpanzé se nourrit essentiellement de fruits, de feuilles, de fleurs et de graines. Mais il aime aussi le miel, les insectes (fourmis et termites) et même la viande. De temps en temps, ils attrapent et mangent des oiseaux, des petits singes, des cochons ou des antilopes."
      L’homme est comme chacun sait très éloigné du singe donc il ne peut pas être omnivore ! Impossible !

      Faut arrêter deux minutes, soyez végétariens si vous voulez mais ne racontez pas n’importe quoi en déclamant que c’est scientifique. Y’a un monde entre : "notre société occidentale mange globalement beaucoup trop de viande (et en plus de qualité médiocre)" et "l’homme est physiologiquement végétarien".


    • #1074928

      Qui croire ? Certainement pas le système, surtout quand l’on constate le lavage de cerveau que l’on supporte depuis notre enfance, on va même jusqu’à être consentant dans des choses qui font frémir s’il l’on se prend à réfléchir un peu plus.
      Il y a de nombreuse causes, mais une d’elle, comme le dit très bien, Mohamar Khadafi, c’est l’enseignement obligatoire qui est devenu synonyme d’abrutissement des masses.
      Quand il s’agit d’une chose conséquente et que l’on a un doute raisonnable, on fait une nouvelle expérience, mais cette fois-ci avec toute notre attention (sans regarder la TV), et si nécessaire on peut retourner dans l’erreur pour voir la différence et recommencer, jusqu’à ce que tout soit clair, parce que malgré tout, on a encore deux ou trois neurones fonctionnels.


    • #1074939
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      "Faut arrêter deux minutes, soyez végétariens si vous voulez mais ne racontez pas n’importe quoi en déclamant que c’est scientifique. Y’a un monde entre : "notre société occidentale mange globalement beaucoup trop de viande (et en plus de qualité médiocre)" et "l’homme est physiologiquement végétarien""

      Pas du tout, cela reste très scientifique, notamment les études d’anatomie comparée de Georges Cuvier.

      Dr Milton Mills : "Le côlon humain a une forme boursouflée, caractéristique des herbivores. Il est extensible, a une coupe transversale plus importante que celle de l’intestin grêle et est relativement long. Il permet l’absorption de l’eau et des électrolytes ainsi que la production et l’absorption de vitamines. C’est également le lieu d’une importante fermentation bactérienne de matières végétales fibreuses, et donc d’une production et d’une absorption de grandes quantités d’énergie provenant des aliments (acides gras volatils à chaîne courte), en fonction du contenu fibreux du régime alimentaire. La mesure dans laquelle le côlon humain intervient dans la fermentation et l’absorption de métabolites ne fait que depuis peu l’objet d’études".


    • #1074962
      le 05/01/2015 par Moi, Peter Sellers
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Tout à fait d’accord.. Mine de rien la démonstration de ce mec ne fait que prouver que l’homme à toutes les caractéristiques des herbivores et des carnivores.. donc nous sommes les deux (et selon les conditions offertes : hiver, montagne, rivière, plage)..

      Surement que manger deux à trois fois de la viande par jour (english breakfast) est totalement aberrant..
      Je ne suis pas un spécialiste mais je pense que c’est plutôt manger de la viande deux à trois fois par semaine qui serais normale.

      Ce sophisme est tout de même spectaculaire.. Le système digestif des vaches est radicalement different ils ont déjà pour ainsi dire plusieurs estomacs et en tant que ruminant avec un processus de remastication on ne peut pas être plus éloigné..
      Quel gros menteur...

      Et concernant des carnassiers charognards avec un appareils digestif très court qui doit supporter d’avaler des quantités importantes de bactéries du à la décomposition avancé.. c’est exactement un contre argument qui prouve que l’homme à un organisme fait pour digère plus que du végétal.. de la viande cuite ou saine sans trop de bactéries...

      Encore des mensonges.. Le pire c’est cette classe qui écoute un mec qui parle comme un présentateur télé... c’est hypnotique.. ils ne répondent pas.. c’est automatique faudrait être dingue pour parler à son poste de télévision !! Mais non les enfants il est vivant vous avez le droit de le contredire si il dit des conneries !!
      Cette apathie à tout avalé.. les conneries du premier venu..


    • #1074971
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      VOLTAIRE :

      "Mais existe-t-il quelque chose de plus abominable que de se nourrir continuellement de viande de cadavres ?"


    • #1075026
      le 05/01/2015 par Moi, Peter Sellers
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Voltaire ? Non pas lui.. pas ici, gredin qu’il est tu perds tout crédit à nos yeux.


    • #1075274

      @ Jay,

      Tous les termes existants furent inventés à un moment ou à un autre. Donc ?
      Omnivore veut dire qu’on peut s’adapter à une variété de diètes alimentaires et qu’elles peuvent être mixtes. Si on devait survivre en mangeant exclusivement des insectes, on le ferait.

      @ Vegan et pleinouest35,

      Oui du sophisme -même si j’ignore si celui-ci est ou non intentionnel. Mais voyons plutôt :

      - Défi nº1, dit "de l’écureuil". C’est du sophisme car le fait de ne pas avoir le comportement d’un prédateur sauvage ne nous empêche nullement ni de saisir des animaux, ni de les manger.
      - Défi nº2, dit "de l’enfant". Du sophisme aussi car avec un raisonnment similaire (comportement d’un enfant en bas âge), je peux vous démontrer que l’homme est en fait un quadrupède et non un bipède. Pas besoin de faire un dessin j’espère...

      Je ne doute pas que ce monsieur ne mange pas de viande. Par contre, je n’ose pas écrire ce que je le soupçonne de faire aux mouches !

      @ tous les végétariens militants,

      Je réaffirme ce que j’avais dit dans mon message initial :



      Ni carnivore ni herbivore, l’être humain est un omnivore à digestion partiellement externalisée.




      Pas à cause de dents ou de griffes ou de quoi que ce soit d’autre. Tout simplement en constatant que l’homme a été omnivore pendant des temps immémoriaux.

      Il est donc omnivore de facto.

      Rappelez-vous bien que toutes les hypothèses du monde doivent se subordiner forcément au CONSTAT MATÉRIEL (comme dirait Reynouard !).

      Bon appétit à toutes et à tous.


    • #1075402
      le 06/01/2015 par André Panda
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Les être vivants sont, par définition, adaptés à manger... ce qu’ils mangent. Pas l’inverse. Le monde change, le climat évolue comme la faune et la flore. Si l’homme avait un régime physiologique prédéterminé (et comment ?) à son environnement il ne pourrait s’adapter et aurait disparu depuis belle lurette de la surface du globe.

      Ne prenons pas le problème à l’envers. La mesure est aussi un facteur déterminant. Il vaut mieux manger peut de viande que se gaver de fruits et légumes dans des proportions physiologiquement déraisonnables. Le système digestif et le corps tout entier sont plus adaptés à manger peu de choses pour lesquelles ils sont peu adaptés (ils vont lutter mais y arriver) que trop de choses pour lesquelles ils sont adaptés par exemple (comme c’est trop, c’est par définition impossible à gérer et l’on est malade).


    • #1075438

      @ Jay Bien dit. Néamoins ce terme devient approprié quand on sait que cela signifie mager de tout. Même les plus immondes des substances tel la ventraille de crustacé si prisée dans les grands restaurants.


    • Réponse à Fréderick
      Tous les termes n’ont pas été "inventé" de la même manière. Le mot "inventé" que j’emploie est à prendre bien sur au sens secondaire ou indirect, c’est à dire :
      - Les termes carnivore et herbivore ont été "inventés" sur des bases de physiologie et d’anatomie.
      - Le terme omnivore est tout droit sortie du mental purement spéculatif de l’homme sans aucune référence concrète palpable, physiologique ou anatomique du monde réel. C’est dans ce sens qu’il faut bien sur comprendre le mot "inventé", c’est à dire le pur fruit d’un mental qui délire sans référence avec le monde réel.

      Maintenant avec un peu de bonne foi, il est facile de faire une recherche sur les tubes digestifs des différentes espèces et sur leur physiologie afin de voir ou celui de l’homme se situe.

      A bon entendeur salut


    • #1076159

      @ Jay,

      Il n’y a qu’une seule "manière" utilisée pour "inventer" des termes ayant pour but d’apporter une description technique et/ou scientifique -comme par exemple pour les trois mots que vous citez : carnivore, herbivore et omnivore. Ces termes sont "inventés" sur la base de l’observation.

      La première approche pour savoir si un animal est carnivore, herbivore ou omnivore n’est pas de définir la capacité digestive de ses entrailles. On observe tout simplement l’animal dans son environnement naturel et on voit ce qu’il mange. Vous pouvez ensuite analyser ses viscères pour connaître les attributs physiologiques liés à sa diète si vous le désirez.

      Ce qui compte en premier lieu dans la méthode scientifique (dans le cas présent pour catégoriser un animal selon sa diète), c’est l’observation matérielle des activités liées à son alimentation : ce qu’il mange, comment il se l’est procuré et finalement la composition de ses excréments. Dans la méthode scientifique, l’expérience directe sur le vivant prime sur les conclusions déductives.

      Pour résumé, c’est la supposition qui doit s’adapter à la réalité et jamais l’inverse ! Donc les suppositions que vous tirerez sur le sytème digestif d’un animal pourront être très bonnes mais jamais elles ne remplaceront le constat matériel.

      Maintenant avec un peu de bonne foi, il est facile de se rendre compte que l’homme a mangé et digéré des aliments provenant de sources animales et végétales depuis des temps immémoriaux ce qui fait de lui un omnivore.


    • Il n’y a aucune observation direct dans la nature d’un être omnivore, c’est ce que je me tue à expliquer.
      Le débat est donc clos.
      L’omnivorisme est une spéculation mentale.
      Quand au régime végétarien, c’est le plus ancien de l’humanité civilisé. C’est le régime de base de la civilisation védique, la plus ancienne et ce régime est même supporté dans la bible comme régime idéal dans la genèse.


    • #1080098

      @ Jay,



      Quand au régime végétarien, c’est le plus ancien de l’humanité civilisé. C’est le régime de base de la civilisation védique



      La civilisation védique ne représente pas l’espèce humaine.



      Il n’y a aucune observation direct dans la nature d’un être omnivore



      l’homme a-t-il oui ou non mangé et digéré des aliments provenant de sources animales et végétales depuis des temps immémoriaux ?

      La réponse est oui et ceci fait bien de lui un omnivore.

      Le débat est effectivement clos.


    • On pourra débattre encore longtemps.
      Le problème vient de la confusion des termes.
      Carnivore, herbivore, frugivore ….font référence à une réalité biologique, physio-anatomique.
      Omnivore fait référence à une réalité sociologique.
      On ne peut pas mélanger les deux.
      Maintenant, il est indiscutable que du niveau anatomique et physiologique, le régime végétarien est plus en accord et donc donne une meilleure santé que les régimes carnivores ou mixtes.
      Mais chacun est libre de choisir. Et c’est sur que de se forcer à devenir végétariens en refoulant est nocif pour la santé aussi.
      L’étude de Campbell en Chine, ainsi que l’étude des populations qui ont le plus de centenaires corrobore ces faits (Abkazes, Vilabambiens, Hunzas et habitants d’Okinawa) par exemple.


  • #1074845
    le 05/01/2015 par Coincoin42160
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    oui oui oui et encore oui l’homme ne doit pas ne pas manger de viande !
    Après c’est sur que celle qui est bourré aux hormones, je me doute qu’elle ne soit pas excellente


  • #1074848

    Mouais ce monsieur a l’air bien sympathique mais ses arguments sont légèrement fallacieux, ou bien destinés aux benêts. Je m’explique, l’homme est un animal social c’est à dire qu’il a du mal à se débrouiller tout seul, on ne va pas chasser un écureuil avec ses dents et le manger tout cru, mais on va mettre au point des techniques de chasse (coopératives la plupart du temps) et utiliser des outils. L’homme primitif était omnivore et même nos lointains cousins chimpanzés ne rechignent pas à gouter de la viande. La forme même de nos dents ne correspond pas à vrai dire à une dentition carnivore, mais ne correspond pas non plus, et loin de là, à une dentition herbivore : nos dents ne sont pas en constante éruption pour contrebalancer l’effet d’usure importante causée par les fibres et les mouvements de diduction (mouvements latéraux destinés à broyer) sinon on devrait nous limer les dents comme les chevaux. De plus au lieu de parler de nos canines, notre intervenant devrait s’intéresser aux molaires humaines dites "bunodontes" qui signent un régime alimentaire omnivore :
    http://vertebresfossiles.free.fr/de...
    Or il est possible d’étudier l’alimentation de nos ancêtres en étudiant l’usure des dents fossiles et rien de ce qui a été découvert ne confirme les dires de Mr Propre.
    Et encore, je ne parlerai pas dans ce commentaire de l’arnaque du cholestérol et du faux procès qu’on lui fait (voir pour cela les excellentes vidéos du Dr Michel de Lorgeril relayées par cet excellent site : http://www.egaliteetreconciliation....)
    Cependant cette idée de végétalisme peut paraitre légitime à l’heure ou on nous propose une alimentation ultra-carnassière, mais il faut prendre garde à ce qu’un excès n’en chasse pas un autre. N’oublions pas que nos anciens sans être encartés EELV, ne mangeaient de la viande que le dimanche (ou sous forme de soupe la semaine) recyclaient leurs "déchets" etc...


  • #1074849
    le 05/01/2015 par pleinouest35
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Non pas vraiment, il faut juste faire attention pour les végétaliens à ne pas manquer de B12 (il y en a dans la chlorelle). J’aime beaucoup le fromage de chèvre, mais c’est très mauvais pour la santé, particulièrement les artères et le squelette, contrairement à ce qui est dit officiellement (certainement du lobbying industriel).
    L’autre carence évoquée souvent, le fer ; je n’en ai jamais manqué dans mes analyses.
    J’oubliais, je suis végétarien depuis plus de 40 ans, et pourtant trop enrobé (gourmandise) !
    Egalement, je mange de préférence BIO.


  • #1074850

    Ca part d’une supposition erronée : que l’homme n’est qu’un animal parmi les autres...

     

    • #1074977
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Wilhelm Busch :

      "Une véritable civilisation humaine existera non seulement quand il n’y aura plus de cannibales, mais lorsque toute forme de consommation de viande sera considérée comme du cannibalisme."


    • #1075236

      Moi je peux citer Bernard du PMU du coin : "Jamais sans ma bidoche et mon litron". Sérieux arrêtez avec vos citations.


    • #1075608
      le 06/01/2015 par Bé Hache Elle
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Faire une comparaison "anatomique" entre l’Homme et des animaux est une erreur, je pense.
      L’Homme lui, n’a pas besoin de muter puisqu’il fabrique des outils avec ses mains. L’animal, lui n’a pas de mains et ne peut pas fabriquer d’outils donc ses outils sont intégrés dans son anatomie (griffes , dents, ailes etc...) ou bien il les acquiert par mutations lorsque sa survie est menacée - L’oiseau de Darwin dont le bec s’élargit suite à une modification environnementale (accès à la nourriture).

      C’est une erreur grossière que de considérer que l’Homme ne doit pas manger de viande car il n’est pas doté des mêmes spécificités anatomiques que certains animaux qui en mangent.
      C’est pareil pour les règles sociales. Lorsqu’on a étudié pour la première fois le comportement social des loups (ou bien des lions par exemple), on a automatiquement généralisé la découverte à toute l’espèce car c’est l’instinct qui sert de loi aux animaux. Un animal se comportera toujours conformément à son instinct.
      Ceci n’est pas possible avec l’Homme. Chaque tribu, nation, empire etc... a son propre fonctionnement et ses propres lois.
      Si on n’a jamais vu un Homme sauter sur une proie vivante et la manger crue après l’avoir tuée comme le font les animaux carnivores, et bien on n’a jamais vu non plus un animal carnivore faire un élevage ou conduire son troupeau de brebis à la rivière pour qu’elle s’abreuve.
      L’Homme n’est pas comparable aux animaux, il est fondamentalement différent. Il n’a pas de griffes mais des outils, il n’a pas d’instinct mais des règles sociales, des croyances et des lois (Et le libre arbitre).


    • #1075670

      En quoi est-ce donc erroné ?...


  • #1074855

    Bien évidement que la thèse est intéressante, mais les arguments utilisés sont très faible.

    En quoi le fait qu’ un enfant ne puisse attraper et manger un lapin prouve t il que les hommes ne doivent pas manger de viande ?

    Un peu comme si on disait : un enfant n’ arrivera pas a démarrer une voiture donc l’ homme n’ est pas fait pour conduire...

    Plus sérieusement, l’ orateur oublie complément la notion d’ évolution et voit l’ homme dans son état originel. Nous avons évolué depuis mille an, construit des maisons, des avions et des téléphones portables en grande majorité pour notre plaisir de vie et notre confort. Manger de la viande est juste plus accessible aujourd’hui grace aux techniques de chasse et d’ élevage et pour les mêmes raisons nous avons choisi de manger de la viande pour notre plaisir.

    D’ accord pour défendre l’ alimentation végétarienne, mais pas au prix de ce genre d’ argument.

    Bien a vous

     

    • #1074934
      le 05/01/2015 par tout est bon dans l’ananas !
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Mais ca n’a rien a voir avec les voitures... il s’agit de l’instinct le plus basique des humains qui est corrompu apres des annees de conditionnement ; rien a voir avec l’apprentissage de la conduite, ou d’une quelconque technique. L’instinct des enfants est pur, non biaisé, et il peut etre l’indicateur de certaines caracteristiques d’une espece. Les bebes lions qui jouent entre eux se mordent, utilisent leurs griffes, et simulent des attaques en se sautant dessus ; pareil pour les chiots etc. Ce n’est pas le comportement d’un bebe humain ; il mordille uniquement quand il fait ses dents pour tenter d’eliminer la douleur, mais il ne saute pas sur le dos de ses freres et soeurs pour mordiller leur chair,

      Concernant ton argument sur l’evolution, l’humain n’a pas attendu l’elevage industriel pour choisir de manger de la viande. Et son etat originel ne remonte pas seulement a 1000 ans. C’est cool que tu souhaites defendre l’alimentation vegetarienne, mais si je peux me permettre, je trouve que la critique que tu avances est... très faible.


    • #1075028

      comment comparer un bébé humain et un lionceau ? à la naissance le lion marche déjà, et je ne parle pas des herbivores... pour ce qui est de l’instinct mettez un steak haché grillé dans une salle avec deux enfants de 3ans et vous verrez


    • Un enfant peut tout a fait attraper un lapin si tu lui montres comment, l’Homme chasse avec son cerveau...


  • #1074857

    Pour "alimenter" le débat, comme il est d’usage dans cet espace salutaire de confrontation des idées, un livre écrit par une végétalienne de longue date qui a remis en question cette analyse végétariste de l’humain, et a consigné ses conclusions dans le livre : Le mythe végétarien (Lierre KEITH)

     

    • #1076224

      Merci pour ce lien, j’ai dévoré le texte. J’ai toujours eu un malaise lorsque des végétariens me faisaient du prosélytisme agressif, méprisant nous autres "carnivores" comme ils disent. Je n’avais jamais voulu entrer en débat frontal avec eux, sentant que la discussion n’irait pas plus loin qu’un flot d’âneries données par les deux camps.
      On m’a souvent ri au nez en me sortant "le cri de la carotte", argument que je trouvais idiot. Maintenant je comprends mieux pourquoi mon fort intérieur me poussait à penser cela.
      Eux n’acceptent pas la dure réalité de la vie : tous les êtres vivants se nourrissent de la mort, tant la faune que la flore.
      J’invite tant les "omnivores" que les végétariens de lire ce petit texte, qui sera bien plus intéressant que mon pauvre commentaire.

      Merci.


  • #1074858

    Possiblement bien vu mais quelques remarques ...
    Il semble que notre cerveau se soit développé parce que les muscles de la mâchoire ont pris moins de place car justement nous aurions changé notre mode de nutrition en y incorporant de la viande (la viande est plus tendre que la lignite). La viande est je crois plus énergétique et les protéines sont déjà constituées donc moins d’énergie pour les fabriquer.

    Et un point important, les herbivores sont des proies et les carnivores TOUS des prédateurs.

    Mais j’aime beaucoup ses défis

     

    • #1074944
      le 05/01/2015 par tout est bon dans l’ananas !
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      La viande n’est pas plus energetique, mais elle est plus concentree question proteines, donc pour avoir une quantite de proteines egale a celle contenue dans un morceau de viande, il faut manger beaucoup plus de fruits et de legumes, c’est tout. A part ca, les proteines contenues dans la viande sont equivalentes a celle contenues dans les vegetaux, et notre systeme digestif est tout a fait adapte pour transformer les proteines vegetales en energie.

      Et au sujet des herbivores qui sont tous des proies, c’est ce que nous sommes ; on l’a oublie parce qu’on ne vit plus dans les forets ou les steppes, mais balade-toi dans une foret en Russie ou en Thailande, sans fusil ou autre artifice, et je peux te garantir que la sensation d’etre un predateur va tres vite etre remplacee par ta realite : tu comprendras vite que tu es une proie pour les gros matous, les ours ou autres carnassiers.


    • #1075910
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      "A part ca, les proteines contenues dans la viande sont equivalentes a celle contenues dans les vegetaux, et notre systeme digestif est tout a fait adapte pour transformer les proteines vegetales en energie."

      Erreur, l’énergie ce sont les glucides, les protéines c’est pour la construction musculaire et autres.
      Les protéines ne sont pas des sucres lents...


    • #1076323

      Les protéines peuvent très bien être utilisées pour l’énergie.


    • #1077958

      @ tout dans l’ananas :

      L’homme peut très bien en influant sur son corps devenir un redoutable prédateur.
      Les premiers hommes selon la science ont bien chassé le mammouth non ?


  • #1074860

    D’accord sur l’ensemble, nous sommes faits pour nous nourrir principalement de légumes, fruits et oléagineux.
    Mais il reste une pierre d’achoppement à ce discours bien huilé : quid du jambon Pata Negra de bellota ? Ce n’est pas juste de la viande, c’est un manifeste civilisationnel, un éclair de parfaite lucidité humaine dans la noirceur de nos existences terrestres, un gage de l’amour gargantuesque de Dieu pour ces bruyantes insignifiances que nous sommes.
    Impossible d’être totalement végétalien quand on sait que quelque part, il y a du Pata Negra qui attend d’être dégusté.


  • #1074863

    Cette vidéo amène des preuves irréfutablement ridicules.
    Si les hommes étaient des herbivores, ils auraient des bactéries cellulo_lytiques capables de digérer la cellulose de l’herbe.
    Or, les hommes n’ont pas cet équipement enzymatique et s’il veulent valoriser l’herbe, il doivent manger des herbivores.
    Ce n’est pas parce que les hommes mangent trop de viande de mauvaise qualité qu’ils ne doivent jamais consommer un peu de viande de bonne qualité.
    Il faut revoir notre rapport à l’animal , des petits élevages dans des conditions proches des conditions naturelles, une vie heureuse et une mort digne.

     

    • #1074949
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Dr Milton Mills (codirecteur de la médecine préventive pour le PCRM ) : "La salive humaine contient l’enzyme permettant la digestion des carbohydrates, l’amylase salivaire, servant à digérer l’essentiel de l’amidon. L’œsophage est étroit, convenant à de petits bols mous de nourriture longuement mastiquée. Manger rapidement ou essayer d’avaler une grande quantité de nourriture ou des aliments fibreux et/ou peu mastiqués est un risque d’étranglement".


    • #1074974

      le terme herbivore en anglais n’a pas exactement le même sens qu’en français ca englobe plus largement les espèces adaptés a une consommation majoritaire de plantes comme les frugivores que nous sommes, ce tableau de classification est plus précis :

      http://nsm08.casimages.com/img/2014...


  • #1074864

    quand le frigo est plein, la nourriture est abondante, l’humain part dans des délires, quand la misère frappe à la porte, j’aimerais bien les entendre ces gens là ( dans la vidéo) .


  • #1074866
    le 05/01/2015 par pleinouest35
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Sans avoir encore regardé cette vidéo, je dirais d’office NON ! - et pour une simple question d’anatomie comparée, notamment la dentition et surtout la longueur des intestins. En effet, les carnivores doivent avoir des intestins très courts pour ne pas s’empoisonner avec les toxines de la viande. Notre anatomie est plutôt celle de frugivores.


  • #1074869

    Wahou un américain arrogant n’a pas besoin d’argument si je comprends bien.

    Que l’humain soit originellement herbivore/végétalien/etc n’empêche pas une évolution de son régime alimentaire, compte tenu des nécessités de survie dans un environnement différent.

    Ces idéologues, si prompt à nous rappeler que l’homme vient d’Afrique, ont tendance à oublier qu’il n’y est pas resté et que l’environnement n’est pas le même en Suède qu’au Gabon.

    Les humains comme tous les êtres qui cherchent à survivre, s’adaptent à leur environnement.
    Les passagers du vol Vol 571 Fuerza Aérea Uruguaya n’étaient pas des cannibales : ils se sont simplement adaptés pour survivre.

    Tu bouffes des pommes en Europe mais si tu marches jusqu’en Norvège où la nature est moins généreuse, tu cracheras sur le lapin petit génie ?

    Cela fait maintenant plusieurs années que l’on voit ces petits prétentieux nous expliquer que bouffer de la barbaque équivaut à porter une courte moustache et une mèche bien plaquée. Les voilà nos prochains chasseurs de fascistes imaginaires.


  • Je ne suis pas d’accords avec cette personne.
    Nous pouvons digérer la viande bien cuite, et même la viande crue (à moindre rendement). Nos dents sont très adapté à la consommation de viande. Nos canines sont petits car nous découpons la viande avec des outils et nos molaires sont très très très pertinentes car elles permettent de la broyer afin de la digérer plus facilement.

     

  • #1074875

    on se dit carnivore alors qu’on est plutot (hormis les chasseurs )charognard c’est-à-dire ,on se nourrit d’animaux morts qu’on n’a pas tués nous -même et souvent l’animal dont on mange la viande est mort depuis longtemps .c’est sur ,on prefere ressembler à un lion plutôt qu’à un vautour


  • #1074877

    Cette vidéo est assez symptomatique de cette nouvelle vague de végétaliens prosélytes qui cherchent absolument à mettre dans la tête des gens que les humains ne sont scientifiquement pas "faits" pour manger de la viande (sic).

    D’abord, l’argument qui consiste à considérer la cuisson comme une "tricherie" est d’une connerie absolue. La cuisson est un mode de pré-digestion utilisé spécifiquement par les Hommes, tout comme il existe chez d’autres animaux des manière de pré-digérer les aliments avant des les ingérer. C’est pour cela que nous sommes capables – et ce malgré nos organes "d’herbivores" – de digérer la viande. Il n’y a pas d’abomination de la nature et tous les carnivores/herbivores/omnivores ne se nourrissent pas de la même façon.

    Et puis empiriquement, comment peut-on dire qu’il est impossible que l’Homme n’est pas omnivore alors qu’il se nourri de viande depuis des centaines de milliers d’années ? On nous aurait menti ? Je rappelle d’ailleurs que le cerveau actuel que nous avons est le produit de la consommation de protéines contenues dans la viande et de la cuisson (car la cuisson augmente le taux de calories dans nos aliments et facilite la digestion).

    C’est bien sympa de vouloir défendre le droit des animaux qui sont élevés et tués – il est vrai – dans des conditions atroces, mais s’il vous plait, arrêtez votre prosélytisme fumeux.

     

    • je entièrement d’accord
      cela deviens de la propagande pathétique

      ce genre de mouvement de mode gaia ecologico vegan fructivos et toute la clique me gave avec leurs âneries
      les industriels se frottent les mains la PNL a bien marché bientot on vourra dira que l’humain est fait pour bouffer de la merde et vous le croirez

      L’homme est omnivore et il n’est pas le seul l’ours, la poule, les limaces le cochon ect .........


    • #1075003

      L’argument de la predigestion n’est pas valable. La cuisson permet de rendre supportable/agreable un aliment qui n’est pas fait pour nous : un morceau de muscle provenant d’un cadavre. La predigestion serait peut-etre le hachage de la viande, pour commencer a casser sa texture, ce qui n’est pas le cas de la cuisson.

      Ensuite, l’esclavage, l’exision, le mariage forcé sont des traditions qui existent depuis des millenaires aussi dans certains pays.

      Est-ce que pour autant, la notion de duree permet de les valider ? Est-ce qu’a partir du moment on une coutume existe depuis des millenaires, elle est obligatoirement bonne, et on n’a plus de questions a se poser ?

      Est-ce qu’il est impossible que nos ancetres se soient fourvoyés (comme decrit dans la Bible d’ailleurs) et impossible que leurs descendants, en refusant de mettre cette pratique en question, aient perpétué leur erreur ?

      Et d’ailleurs, meme si une coutume nous semble bonne ou juste, est-ce que pour autant on doit eviter de se poser des questions dessus, et ne jamais la remettre en cause ; juste parce que c’est comme ca depuis des millenaires ?


    • #1075345

      @tic&tac

      "Est-ce qu’il est impossible que nos ancetres se soient fourvoyés (comme decrit dans la Bible d’ailleurs)"

      Dans l’Ancien Testament il était interdit de manger de viande provenant d’animaux aux pattes fourchues : porc, chèvre etc.. Selon certains exégètes, cette interdiction avait été faite surtout pour une question d’hygiène, en effet, dans ces pays chauds, surtout dans le désert, cette viande devenait vite incomestible. Sinon, dans le Nouveau Testament, Jésus a bien multiplié les cinq poissons et pains pour la foule affamée, il n’était donc pas végétarien... !


    • #1075444

      @ tic&tac
      Manger du gibier faisandé tu sais ce que ça veut dire ?
      Tu le pends et tu laisses pourrir, il se passe alors plusieurs phénomènes dont une fermentation naturelle, qui rend la viande fort nutritive, et pleine de vitamines et très tendre.
      les Inuits, mangeaient souvent du phoque faisandé très très riche en B12.
      il en faisaient une véritable orgie, voir les ouvrages de Paul Emile Victor qui a vécu avec eux.


  • #1074881

    Et les herbivores se tatouent aussi ?

    Ca m’enerve ces raccourcis a la noix. Il y a des singes herbivores et d’autres omnivores. De meme il y a des hommes herbivores (en majorite en Asie) et d’autres omnivores.

     

    • #1074983

      Halala on parle de la physiologie optimisé pour tel aliments pas de ce que les humains en sont venus a consommer, si je mange que de l’herbe, il ne va pas me pousser un deuxième estomac 
      Fait manger beaucoup de glucides a des félins comme les chats et c’est diarrhée rapide car très peu de capacité de digestion des glucides contrairement a nous et ca ne changera jamais même si tu attends des milliards d’années 


  • #1074883
    le 05/01/2015 par tout est bon dans l’ananas !
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Video absolument GENIALE. Ca fait plaisir de voir ca sur E&R, vous assurez la quiche, franchement !

    On sait tres bien que c’est quasiment impossible pour les gens de renoncer a leur beefsteak ; c’est malheureux cette incapacite a se remettre en cause et cette tendance a s’accrocher a ses habitudes, alors que la vie en-dehors de tous ces poisons (surtout les produits laitiers, c’est une catastrophe pour nos corps) est autrement plus belle ; on se sent plus en forme, on est de meilleure humeur (et de loin !) et on peut vraiment re-inventer ses gouts, son alimentation ; on peut aussi reperer plus facilement nos intolerances, on est moins coinces dans des habitudes, et surtout, comme le dit si bien ce mec, manger des fruits et des legumes, ca ne cause la mort de personne ; manger de la viande c’est se nourrir de la mort d’un autre etre ; si on se degage de nos habitudes et qu’on y reflechit, est-ce vraiment ce que l’on veut ?

    Dieu merci, je suis vegetarlienne/crudivore depuis un an et demi, et ravie d’avoir laisse tomber la charcuterie et le fromage auxquels j’etais accro. Maintenant, quand il m’arrive de manger du fromage (c’est rarissime) je trouve leur gout absolument desastreux ; hyper salé, et bizarre, et je comprends les Asiatiques qui mangent des oeufs "pourris" mais sont ecoeures quand ils goutent nos fromages persillés (bleus). C’est franchement degoutant, mais il m’aura fallu presque 2 ans pour changer completement de gout ; c’est une vraie aventure en fait, et ca nous fait evoluer en permanence, ce que je trouve genial.

    Je vais chercher le reste de la conference, j’ai vraiment adore cet extrait. Merci E&R, et meilleurs voeux pour la nouvelle annee !!! On vous aime !

     

    • #1074942

      Egalité et Réconciliation (entre ceux qui aiment manger de la viande et ceux qui ont choisis de ne pas en manger).


    • #1075196

      Votre discours présente les caractéristiques d’une dérive sectaire. Typique des personnes qui adhérent aux mouvances "new age", comme ces divers mouvements hygiénistes, de type holistique, où l’on s’imagine avancer dans une sorte de révélation corporelle et spirituelle (acquise au moyen d’un simple régime alimentaire qui rappelons-le en passant est un luxe de nantis), une sorte de pseudo-purification physico-psychique, revendiquée morale implicitement (n’y-a-t’il pas aussi des idiots et des êtres parfaitement malfaisants et végétariens ?) qui vous élèverait au statut narcissique d’une élite se devant d’éclairer la masse des ignorants qui vous entoure, qui elle vit dans une dépendance servile ("s’accroche a ses habitudes") et morbide ("la vie en-dehors de tous ces poisons est autrement plus belle", "desastreux...", "écoeurés...", "dégoutant..."). Mais quelle vanité que de croire que le fait de changer de régime alimentaire vous ferait "évoluer en permanence", vivre "une vraie aventure...". "Dieu merci, je suis végétarienne..." : svp, laissez dieu en dehors de votre pathétique cercle d’auto-suggestion individualiste. Respectueusement.


    • #1075242

      Merci Plectos, ça m’évite d’écrire un pavé.


    • #1075409
      le 06/01/2015 par André Panda
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Plectos,

      C’est à la fois vrai et faux. Un changement alimentaire implique, de facto, un changement (parfois profond) de personnalité.
      Des études ont été menées là-dessus sur des enfants dans des écoles et des détenus dans des prisons si je me souviens bien.

      Et dans les 2 cas le passage d’un régime omnivore industriel à un régime végétarien naturel a conduit à une baisse significative de l’agressivité et à une augmentation de l’attention, entre autres.

      Nous sommes adaptés à manger de la viande, mais ce n’est pas pour ça que c’est une bonne chose pour nous !

      Certaines personnes sont déjà très adaptées à un régime de "nourriture" industrielle. Mais sont-elles encore des êtres humains, tant les substances qu’elles ingèrent les rendent bêtes, méchantes et violentes ?


  • #1074884

    Je pense qu’avant tout la première question c’est la souffrance des animaux. On parle souvent de camps de concentrations, de chambre à gaz et de mou dans la corde à noeuds...

    Là on en a sous les yeux, des camps de concentration. C’est la barbarie absolue. Donc, le cheminement, en ce qui me concerne, c’est tout simplement, de ne jamais être "complice" de ce système de merde, et de ne jamais acheter de tels produits. Ca passe avant les considérations "végétarien/non végétarien". Ce qu’on est en train de faire subir aux animaux, depuis plus de cinquante ans, c’est carrément satanique.

     

    • #1075017

      Comparer des camps de concentration humain avec l’élevage d’animaux...je le vois souvent, faut arrêtez les gars, soyez un peu moins niais dans votre argumentaire...


    • #1075289

      @ Noname : c’est ton argumentaire qui est niai ... je ne reconnais pour ma part pas à l’homme une supériorité quelconque sur les animaux ... c’est comme si des extra terrestres t’estimaient inférieur à eux et qu’il t’élevaient pour te bouffer à la fin ... c’est débile. Si tu aimes la viande mange en, mais le rédacteur du commentaire a un niveau de conscience supérieur au tien, ça c’est mon avis, et ça se respecte.


    • #1077990

      Ne pas confondre conscience et intelligence. J’en prends note


  • #1074888

    A l’origine notre ancêtre primate était végétarien c’est vrai. Mais nous, contrairement à tous les animaux de la planète, on cuit la viande.
    La cuisson des aliments est une externalisation de digestion. On pré-digère les aliments. Du coup on peut manger de la viande sans problème (ce qu’on fait depuis plusieurs dizaines de milliers d’années).
    Alors que certains légumes crus sont dangereux pour l’homme (ah mince il en parle pas !).

    Essayez de manger tous les jours plusieurs pommes de terre crues... Essayez de manger des haricots crus et après on en reparlera. Les légumes crus font gonfler le bide parce qu’ils fermentent, provoquent des diarrhées, de lourds problèmes intestinaux etc... en milieux naturel c’est la mort assurée...
    Notre corps est beaucoup mieux adapté à manger de la viande cuite, que de la rhubarbe crue, des pommes de terres crues, aubergines crues etc... ces légumes crus sont même toxiques pour certains !!

    Depuis nos origines les plus lointaines, l’homme a fait des dessins de chasse aux animaux... c’était pour les manger. C’était pas une petite manie à la mode mais un moyen de survie lorsque l’homme a quitté le milieux arboricole pour entrer en savane.

    Même aujourd’hui, les tribus les plus primitives en Amazonie mangent de la viande... Et encore leur milieu naturel leur permet de pas devoir en manger beaucoup (larves, insectes, écorces nombreuses, et pas de saisir hivernale !).
    Dans les grandes plaines du nord de l’ Europe c’est pas la même chose... On a fait comment en Europe en hivers pour manger ? quand il n’y a plus rien à cueillir ? Bein on a chassé de la viande. regardez les grottes de lascaux...

    Dans l’évolution humaine il y a eu un pic significatif de développement du cerveau, de l’intelligence, de découvertes puis du confort et de la natalité à partir du moment où on a commencé à manger de la viande cuite.
    Evidemment il faut pas manger 2 steaks par jours. Mais 2 à 3 fois par semaine, de bons morceaux variés, c’est très bon pour la santé.

    Pour échapper aux excès de la surproduction de viande animale, on est pas obligé de tomber dans l’excès inverse...

     

    • #1074923
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      "Evidemment il faut pas manger 2 steaks par jours. Mais 2 à 3 fois par semaine, de bons morceaux variés, c’est très bon pour la santé".
      Quelles études confirment cela ?
      Le fait de varier les morceaux de viande apporterait une variété alimentaire ???
      Mais en quoi ? Protéines ? Acides aminés ? Vitamines ?


    • #1074927
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      "La cuisson des aliments est une externalisation de digestion. On pré-digère les aliments. Du coup on peut manger de la viande sans problème (ce qu’on fait depuis plusieurs dizaines de milliers d’années)".

      Sauf que l’on sait maintenant que la viande rouge provoque les cancers du colon.


    • #1074991

      On est pas légumivore mais frugivore c’est pour une raison, oui certains fruits(plutôt des baies) sont toxiques mais il y en a peu comparé aux milliers de variétés comestible et digeste 
      PS : Les patates ne sont pas toxiques crues, juste indigeste en grande quantité comme tous les amidons crus, c’est la peau des pomme de terre qui contient des toxines y compris cuite, a éviter les grandes quantités régulièrement 
      Quand aux graines(haricots, céréales, pépins de fruits etc) ils n’ont pas étés prévus pour être des aliments donc ne pas s’étonner qu’ils contiennent plus ou moins de toxines qui leur sert de moyens de défense pour pouvoir donner naissance a d’autres plantes 


    • #1075419
      le 06/01/2015 par André Panda
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Sauf que l’on sait maintenant que la viande rouge provoque les cancers du colon.

      Faux. La viande rouge n’est qu’un facteur aggravant d’un cancer qui serait apparu sans elle. Manger uniquement de la viande rouge, mais en vivant au grand air, en buvant de la bonne eau de source au fort potentiel oxydo-réducteur et en pratiquant une activité physique régulière ne provoquera pas le cancer du colon. Et si le cancer du colon apparaît, le corps sain saura s’en débarrasser de lui-même.

      C’est bien meilleur pour le corps que de manger de la salade chimique dans une boîte à côté du périph bombardée d’ondes en tous genres en buvant de l’eau morte.


  • #1074896
    le 05/01/2015 par Quenellierdub
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    A entendre le gus, l’humain normal doit bouffer de l’herbe et des fruits toute la journée.

    C’est dans l’air du temps tout ça.
    Végétalien,végétarien, légumarien c’est la mode nutritionnel de ces dernières années...

    La viande c’est quand même bien ancré dans la culture culinaire française et de beaucoup de pays européens.

    Je suis pas prêt de lâcher mon bout de steak même avec ce genre de discours alarmiste saupoudrée d’ironie.

    Quand il n’y aura plus de viandes un autre zigoto viendra nous dire qu’il faut bouffer des larves et des insectes car c’est plein de protéines.

    Mon grand père mort à un âge avancée mangeait de la viande comme pas deux et n’a jamais eu de problème cardiaque ou autre et il en est de même pour plein de personnes de mon entourage.

    Rien de neuf sous les tropiques.Chacun prêche pour sa paroisse...

     

    • #1074956
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Pythagore :

      « Tant que l’homme continuera à être le destructeur impitoyable des êtres animés des plans inférieurs, il ne connaîtra ni la santé, ni la paix. »

      « Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s’entretueront. Celui qui sème les graines du meurtre et la douleur ne peut pas récolter la joie ni l’amour. »

      « Quiconque tranche avec un couteau la gorge d’un boeuf et reste sourd aux meuglements d’effroi, quiconque est capable d’abattre de sang-froid le chevreau hurlant et mange l’oiseau qu’il a lui-même nourri, est-il encore très éloigné du crime ?

      « Ô mes frères, ne souillez pas vos corps d’aliments impurs. Nous sommes pourvus de maïs, de pommiers qui ploient sous le poids des pommes et des raisins qui gonflent sur la vigne. Il y a des fines herbes, des légumes qu’on peut cuire et ramollir sur la flamme, sans oublier le lait et le miel. La terre nous procure de vaste richesses, d’immenses réserves d’aliments purs, et nous offre des banquets qui ne requièrent aucune diffusion de sang ou de tuerie. Seules les bêtes apaisent leur faim avec de la chair, et encore pas toutes puisque les chevaux, le bétail et les moutons se nourrissent d’herbes. »


    • #1074993

      Tout me monde connait des fumeurs qui ont vécus relativement vieux sans problème importants, cela démontre il que fumer n’est pas toxique ? Bien-sur que non c’est très toxique et c’est une certitude 
      Ton grand père aurait juste pu encore vivre plus longtemps et surtout en meilleur santé en consommant moins de viande comme ca serait le cas pour la plupart des fumeurs qui n’auraient jamais fumé 


    • #1075151

      @ pleinouest35
      Pythagore n’a certainement pas parlé du maïs, qui est originaire d’Amérique, et qu’à son époque (VIème siècle av.J.C.) il n’y avait pas de commerce avec l’Amérique...


    • #1078007

      @Julot

      La fumette est à 90 % cancérigène. D’ailleurs c’est une erreur de comparer la fumée à la consommation de viande . Ca n’a juste pas de sens


  • #1074902

    L aspect moral, éthique, voir même religieux pour certain (tu ne tueras point) à ne pas négliger, le vertébrés ressent la même douleur que l être humain.

     

    • #1074958
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Léonard Da Vinci :

      « J’ai très tôt renoncé à la viande et un jour viendra où les hommes tels que moi proscriront le meurtre des animaux comme ils proscrivent aujourd’hui le meurtre de leurs semblables. »


    • #1074970
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      MICHELET :

      "Vie animale, sombre mystère. Toute la nature proteste contre la barbarie de l’homme qui ne comprend pas, qui humilie et qui torture ses frères inférieurs."
      "Le régime végétarien ne contribue pas pour peu de chose à la pureté de l’âme."
      "Spectacle étrange de voir une mère donner à sa fille, qu’hier encore elle allaitait, cette grossière alimentation de viandes sanglantes."


  • #1074903

    Le discours dont provient cet extrait est certainement l’un des meilleurs qu’il m’est été donné d’entendre. De nombreuses vérités, pourtant basiques y apparaissent.
    "Quel est votre réflexe lorsque vous vous asseyez dans l’herbe ? - celui de la cueillette, n’est ce pas"
    "Si vous mettez un enfant dans un enclos avec un lapin et une pomme, appelez moi s’il tue le lapin et caresse la pomme !"
    "nous avons tous été progressivement privés de notre plus basique bienveillance : lorsque nous étions enfants, nous aurions hurlé à la vie d’une personne heurtant un animal".
    "Vous êtes carnivores ? je vous en prie, chassez un écureuil, attrapez le directement dans votre bouche et avalez le cru, avec les poils, car c’est ce que font les véritables carnivores..."

    Mon petit doigt me dit que dans 50 ans, nous regarderons ce discours comme visionnaire.
    Puisque nous avons d’autres options, rien ne nous permet de faire souffrir d’autres êtres vivants sous le prétexte de notre plaisir gustatif.

     

    • #1075034

      Pour l’herbe : ça n’a rien à voir, t’es pas un mouton ou une vache ou un cheval, si j’arrache de l’herbe c’est pour la contempler, pas pour la mettre dans ma bouche...

      Pour le gamin : Si je met un jouet dans son enclos, il va le mordre, "jouetovore" du coup ? Quid de la taille de l’animale que le gamin ne pourra pas soulever ? Quid du fait qu’en fonction de l’age, on ne comprends rien ?

      Pour la violence : Je mange de la viande, c’est pas pour autant que j’accepterais qu’on maltraite un animal et donc tu en conclus comme ça que je suis herbivore ? lol

      Pour la chasse : Parce que le type part du principe qu’on est carnivore...mais on est pas des carnivores, on est des omnivores, tu captes ? Pourtant c’était simple.

      M’est d’avis que ton petit doigt essaie de te piéger et que dans 50 ans, les survivants de ce monde regarderont ton commentaire comme moi je le regarde, avec une certaine pitié concernant ta façon d’être impressionné par tant de sophisme...

      On peux être pro animales mais sérieux, n’utilisez pas d’exemples fallacieux et autre bêtises invérifiables...En tout cas rien de ce que tu auras noté n’est éligible pour l’oscar du discours visionnaire...


    • #1075201

      Ahahah ces extraits sont parfaitement risibles.
      Ils s’adressent à des adultes ou des CE1 ?


    • #1075216

      La génétique est sans appel, les plus beau spécimens humains = chasseurs cueilleurs ossature large, arcades dentaires parfaites, peu de caries.
      Ils chassaient des animaux en liberté pas en batterie...
      En revanche l’état des momies Egypte c’est plus la même chose, caries os minces etc...
      Pour nous la solution c’est de manger varié mais PEU ! La aussi la génétique est sans appel les animaux en labo avec basse calories vivent beaucoup plus longtemps et en meilleure santé et bien meilleure apparence.


    • #1075326

      Je me souviens avoir mis un jour mon garçon, d’environ un an, dans l’herbe. Le voyant si tranquille, je me suis approchée pour voir ce qui retenait autant son attention. Oh, il n’a pas tué le lapin, mais il était tranquillement en train de déguster une colonie de cordonniers, ces petits bonbons rouges sur pattes... !


  • #1074906

    Il est évident qu’on n’est pas fait pour manger de la viande crue directement sur les animaux comme un carnivore, mais si on donne un chou cru ou des haricots secs ou un poireau cru à un enfant de 2 ans je ne suis pas sûr qu’il le mange plus que le lapin dans son exemple. En revanche, si on lui donne un bon morceau de lapin bien préparé avec du chou cuit, je suis sûr qu’il mangera de tout.
    Le système digestif de l’homme n’est pas fait pour digérer de la viande crue comme chez les carnivore mais il n’est pas non plus fait pour digérer n’importe quel légume cru. Si on fait blanchir certains légumes avant de les manger, c’est bien pour qu’il soient plus digestes.
    Pour moi l’homme est omnivore et c’est bien parce-qu’il est capable de préparer ses aliments qu’il est capable de manger de tout. Ce n’est pas la même chose de manger un écureuil vivant que de manger un civet de lapin, de même que ce n’est pas la même chose de manger un chou cru ou une bonne potée auvergnate.
    Après c’est à chacun de se faire son propre régime en fonction de ses envies, de ses croyances, de ses tolérances alimentaires etc...

     

    • #1074999

      C’est pour ca qu’on est frugivore plus exactement et pas herbivore...
      L’enfant mangera aussi le bonbon ou chocolat pourtant c’est très certainement non physiologique et mauvais a la santé 


    • #1075457

      Au bord de mer tu peux faire une orgie d’huître et bouffer des oursins, j’ai même vu une fois quand j’étais gosse un type tuer un oiseau à la chasse et le bouffer cru encore chaud....donc CQFD


  • #1074913

    Je suis fils de boucher et j’ai mangé de la viande plus qu’à mon tour ... je suis aujourd’hui végétarien ... mes soucis de santé se sont envolés avec la consommation de viande, et je me sens très bien, je ne suis plus jamais malade. Connaissez vous des végétariens obèses par exemple ? La "peur" des carences en cas de non consommation de viande est une connerie. On fait de plus des économies budgétaires considérables et on arrête de massacrer des animaux qui sont élevés dans des conditions atroces, ce qui n’a plus rien à voir avec la façon dont ils étaient élevés avec respect dans la cour de la ferme de nos grands parents.

     

    • #1075004

      Les frites et autres aliments gras/trop riche transformés peuvent être entièrement végétales attention ! ;D
      Les laitages gras et œufs sont végétariens aussi...
      Par contre développer un surpoids ou une obésité sur une alimentation végétarienne/végétalienne contenant très peu de gras est très difficile vu le volume des aliments et la faiblesse calorique relative 


  • #1074914

    il y’a des dizaines de milliers d’années, l’homme était carnivore et mangeait du mamouth !!!

    Je pense tout simplement qu’on nous a habitué à manger la viande culturellement. Si on nous montrait les massacres d’animaux dans les abatoirs, je pense que peu de monde continuerait à manger de la viande vu la cruauté que subissent les animaux

     

    • #1074960
      le 05/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Charles Darwin :

      « Peu d’hommes pourraient supporter pendant 5 minutes l’observation d’un animal se débattant, avec un membre écrasé ou déchiqueté. »

      « Il est évident que la nourriture normale de l’homme est végétale... »


    • #1075007

      Malheureusement c’est plus compliqué que ca car pour les gens, la jambon et les saucisses/merguez/pâté en croute ca n’est pas des animaux 


    • #1075092

      En ce temps là, c’était simplement une question de survie, et ce n’est pas pour rien que le cannibalisme était également monnaie courante, avec le froid régnant alors, il ne devait guère y avoir beaucoup de fruits à disposition des hommes.


  • #1074917

    et a Lascaux, c’est des choux et des brocolis qu ils ont dessiné ??? lol

     

  • #1074918

    Il m’est très agréable de voir l’ouverture et la liberté d’esprit dont fait preuve l’équipe d’ER en charge de ce site internet en partageant des vidéos comme celle-ci. La vidéo dont est extrait ce passage est l’une de celles qui m’a vraiment donné envie de devenir végétarienne. Je le suis toujours aujourd’hui cinq ans après et en bonne santé. Ce monsieur est très éloquent et son discours séduisant, je conseille à tous les curieux de visionner la vidéo dans son intégralité.


  • #1074922

    Je suis étonné de voir des commentaires principalement négatifs envers Gary Yourofsky. Regardez cette conférence dans son intégralité avant de juger à l’emporte-pièce le personnage et son combat.

     

    • #1075015

      C’est rien c’est très classique que la plupart des gens n’aiment pas qu’on démontre que certaines de leurs habitudes sont mauvaises 


    • #1076085
      le 06/01/2015 par toujoursplus
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      le probleme c’est que c’est loin d’etre demontre, mais bon chacun ses prophetes, chacun ses croyances... et celles des "autres" sont toujours mauvaises... que ca vole haut


    • #1078026

      L’ennui c’est que depuis la séparation de la science et de la religion, les idéologies se sont nichés dans le vide, et du coups, la science devient un lieu où chacun prêche pour sa paroisse.

      Bref laissons de côté la science loin de nos délires pseudo-scientifiques


  • Plusieurs études ont été réalisé sur la dentition, le système digestif de l’homme et comparé avec ceux des carnivores, omni et herbi et tous les résultats tendent vers les caractéristiques herbivores pour les humains. Après il y a des facteurs d’adaptation et de survie au fil des ages qui ont fait des humains plutôt des omnivores.


  • C’est tout de même faire table rase de dizaines de millénaires de civilisation. Les Cro-Magnons n’étaient-ils pas déjà des chasseurs, comme le montre explicitement la peinture du bison éventré à Lascaux ? L’Iliade n’est-elle pas remplie, du début à la fin, de festins de viande sacrifiée ? Les nomades des régions boréales (Inuits) ou australes (Kawésqars, si magnifiquement évoqués par Jean Raspail dans son chef-d’œuvre Qui se souvient des hommes ?) ne sont-ils pas, par la force des choses, et depuis la nuit des temps, chasseurs et mangeurs de phoques - seule ressource alimentaire disponible dans ces régions où rien ne pousse, et sans laquelle ces cultures et ces peuples mêmes n’existeraient pas ? La viande les a fait vivre depuis toujours. Ont-ils eu tort d’en manger pour exister ?! Et ce régime carnivore quasi exclusif a-t-il fait d’eux de grands malades ? Ou les a-t-il au contraire rendus capables de survivre au froid polaire ?

    La belle assurance de sophistes avec laquelle s’expriment ces doctrinaires jusqu’au-boutiste de l’alimentation tend certes à emporter la conviction. Pourtant, au regard de l’histoire du monde et des cultures, il n’est pas dit qu’ils détiennent nécessairement la vérité - qui est sans doute plus complexe que leurs théories, peut-être en partie fondées, ne l’affirment péremptoirement.


  • Je suis végétarien depuis plus de 25 ans.
    Jamais un débat aussi passionné qu’il soit n’a réussi à convaincre mes interlocuteurs ou moi de changer de régime alimentaire.
    Le plus important est de FAIRE ce que tu ressens et de t’y tenir.
    C’est aussi ça être libre.

     

  • #1074945
    le 05/01/2015 par au milieu des ruines
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    C’est exactement la question que je me suis posé quand on nous a appris que l’homme descendait du singe et que ce même singe est descendu de l’arbre... Encore que, par moment j’ai tendance à penser qu’on y remonte... De nombreuses études de terrain ont montré que les primates sauvages se nourrissent principalement de végétaux, leur consommation d’aliments d’origine animale demeurant toujours modérée voire très faible sous forme d’insectes principalement, mais aussi d’autres invertébrés ou petits vertébrés. Chez les grands singes (chimpanzés, gorilles et orangs-outans), la proportion d’aliments végétaux s’établit, selon les espèces, entre 89 et 97 %. La part la plus importante est représentée par les fruits, auxquels s’ajoutent des jeunes feuilles, des fleurs, des graines, des écorces ou encore des rhizomes. Mais ça c’était avant que l’on descende de notre branche.

     

    • #1075986

      Hello

      En descendant de sa branche, le chimpanzé pensant, encore appelé peuple premier et/ou autochtone (anciens indiens d’Amérique, indiens d’Amazonie, tribus d’Afrique Bushmen, Buntu.....) se nourrit encore depuis des millénaires de chasse, de pêche et de cueillette. Il est donc omnivore de fait.
      Sauf que ces peuplades animistes ont un profond respect de ce que leur apportent les "esprits de la nature".
      Le problème, c’est que le monde industriel, pour nourrir ses travailleurs et consommateurs ne respectent ni les végétaux, ni les animaux (voir Docu - Nikolaus Geyrhalter - Notre Pain Quotidien)
      Libre à chacun de consommer en conscience, et essayer (je n’dis pas que c’est une pratique courante chez moi) de remercier la source, le divin, bref, ce en quoi vous croyez (vous-même peut-être) pour ce qui vous ait apporté dans votre assiette.
      Bon app’ ;-)


  • #1074966

    Sportive . Nage été comme en plein hiver tous les jours en mer . Jamais vu un seul médecin depuis 40 ans ! Mince et solide , d’une extrême résistance aux chutes ( ski nordique. )
    Végétarienne par goût et conviction !


  • #1074967

    Les singes capucins (je crois qu’il s’agit de cette espèce) chassent et mangent tout cru de petits rongeurs ; ils ne se nourrissent pas que de ça mais en mange également. Notre statut omnivore se constate à chaque fois que nous salivons devant une entrecôte ou un morceau de saucisson. On ne ment pas à ses réflexes ; et ce monsieur tente de démontrer que l’homme n’est pas carnivore car il a des attributs d’herbivore ; alors qu’il est omnivore à l’instar de beaucoup de singes.
    Je comprends la démarche végan qui consiste à ne pas manger d’animaux par idéologie, pour leur épargner des souffrances, et je trouve ça plein de bon sens mais l’argument éthologique est juste bidon dans ce cas présent.
    Nous mangeons juste beaucoup trop de viande (nous mangeons trop tout court d’ailleurs) ; et nous élevons les animaux dans des conditions immorales mais je ne crois pas en un monde où l’homme serait devenu uniquement herbivore et je me méfie des intégrismes de tout poils.
    On peut apprendre à se nourrir plus sainement, et on y gagnerait tous, donner une place plus réduite et exceptionnelle à la consommation de viande (comme c’était le cas à l’époque de nos grands parents) mais l’idéologie végan à ses limites.

     

    • #1075023

      L’entrecôte et le saucisson dont tu parles sont cuits, pas naturels pas plus que le nutella ou les bonbons 
      Nous ne salivons pas devant la même chose a l’état cru(sauf si on est affamé je suppose...) contrairement aux vrais omnivores et carnivores 


    • #1075232
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Henry David Thoreau :

      "Il n’y a aucun doute pour moi qu’il entre dans le destin de l’humanité, parce qu’elle se perfectionne progressivement, de cesser un jour de manger des animaux."


  • #1074980
    le 05/01/2015 par Jean Jacques
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Si vous êtes intéressé par le sujet, je vous conseille de regarder les vidéos, ou de lire le livre de Gilles LARTIGOT, "Eat".
    Je vous conseille également de regarder cette vidéo en entier.
    Avec les informations apportés par Gilles j’avais déjà drastiquement réduit ma consommation de viande, mais la je vais sauté le pas et voir qu’est ce que ça donne les produits d’imitation végétalien.

     

    • #1075011

      Bravo a toi !

      J’ai commence sa conference en entier et je trouve ce type vraiment excellent. Sui deja vegan donc j’ai pas besoin d’etre convaincue mais c’est super interessant de l’entendre. En tout cas, felicitations pour ta decision ! C’est important de pas trop attendre de soi pendant la transition, d’y aller tranquillement sans que ca devienne une obsession ; mais je suis sure que des que tu vas manger plus de fruits et de legumes, tu vas sentir ton cerveau tellement plus clair et plus rapide, tu vas sentir tes humeurs tellement plus belles que petit a petit, ta vie "d’omnivore" va disparaitre d’elle meme a l’horizon !


  • #1074986

    Les légumes ne peuvent pas crier quand on les croque. Mais c’est aussi une forme de vie, tout aussi respectable que le bœuf et le mouton. Si on pousse le raisonnement on ne mange plus rien.

     

    • #1075029

      Lol toujours ce même raisonnement ridicule pour pouvoir continuer a consommer tous cette quantités d’animaux et dérivés 
      Au moins ca fait rire a chaque fois que je le lis 


    • #1075527

      Quand il s’agit de manger je n’épargne ni les légumes (dont je préfère la chair, fondante ou croquante avec tant de variétés de saveurs), ni les animaux. Tout est une question de mesure, pas besoin de viande tout les jours.
      Ce que j’ai voulu moquer c’est le discours moralisateur de certains prêtant à l’animal toutes sortes de sentiments qui nous interdirait de les manger. J’ai déjà entendu des critiques de la chasse, comme acte de cruauté, venant de personnes inconscientes de la souffrance des animaux tués en abattoirs, mangeant tranquillement leur steak quotidien.
      Le problème de l’alimentation et de la souffrance animale vient avant tout de la cadence à laquelle la société d’ultra-consommation doit débiter de la bidoche pour répondre au "besoin" qu’on croit avoir de manger de la viande à tout les repas. Si les gens avaient conscience de ce problème et mangeaient moins de viande, il y aurait moins de bêtes à tuer, et plus de temps pour le faire dans le respect de l’animal.
      C’est un problème moderne de notre société malade et pervertie ; dont les acteurs principaux, ceux qui ont des dents, seraient prêt à vendre père et mère pour quelques eurocents.


    • #1075701

      encore un mauvais argument ...
      Avez vous déjà vu des nerfs ou un cerveau sur des legumes ?

      Oh,oui ils font des racines/feuilles, mais aussi des pepins,et leur strategie de survie est bien
      souvent d’être mangés ! la dissémination est très efficace, puisqu’il ont traversé les océans plusieurs fois !


  • #1074990

    A tous ceux qui disent que l’homme est autant capable de manger de la viande que de manger des fruits et des légumes, je propose une expérience.
    Pendant un an, je mangerai seulement des fruits et des légumes, et vous seulement de la viande.

    Il y a-t-il des personnes assez folles pour penser que cela n’entachera pas leur santé et tenter l’expérience ?

     

    • #1075030

      J’anticipe certains vont te dire qu’on est omnivore et pas carnivore, il y a toujours une échappatoire, il y a tellement de mots en français 


    • On EST omnivores : on peut manger de tout (=légumes / viande, allez pas me mettre des métaux lourds dans la liste pour faire les malins) sans mourir.

      Par contre , optimiser la santé demande en effet de manger intelligemment.


    • J’aurais bien relevé ton défis ! Cependant, il faut être cohérent d’un bout à l’autre du chalenge. Si toi tu ne mange que des légumes et des fruits et tout ce qui est d’origine végétale -, je peux également manger tout les animaux et les poissons, ainsi que tout ce qui est d’origine animal, œuf et lait ... :)

      Malheureusement la viande et le poisson coutent chers, mais réfléchit bien à toute la profondeur de ton défis : manger que de la viande, ce n’est pas seulement manger du steak de bœuf ;).


    • #1075118

      Réveillez-vous Ysildor, des centaines de millions de gens depuis la nuit des temps n’ont mangé et ne mangent encore que des vegetaux sans que cela n’impacte leur santé. J’en suis moi même un exemple concret.


    • #1076097

      Relisez le Vegan, il a bien écrit dans le même sens que vos propos...


  • #1074997

    Merci beaucoup à EetR de relayer ce type de message ! Bravo !


  • #1074998

    Meh, j’avais déjà vu cette vidéo et la qualité des débats offert dans les commentaires peut rapidement faire comprendre à quiconque se renseigne comment les végans sont des rageux super agressif, comme les féministes d’ailleurs...Mais personne ne répondra jamais aux questions qui sont régulièrement posées et qui seront automatiquement contré par "l’étude (j’ai plus le nom) faite sur 800 000 chinois prouvent que...", bon évidemment je me suis pas fatigué à la lire j’ai juste cherché et trouvé que des gens le contestaient, c’est toujours suffisant pour savoir si quelque chose est flou ou pas. En rappelant que personne ne conteste que la gravité est de 9.8 par exemple...parce que c’est vérifiable tout le temps...

    Quand a ceux qui nous disent que les singes ne mangent pas de viande, que dalle, ils en mangent, et c’est ultra violent. Certes en plus faible quantité mais certainement aussi du au fait qu’ils n’ont pas l’intelligence pour élever leur viande, que celle ci n’est pas disponible en quantité suffisante et surtout parce qu’en général ce sont des singes plus petit qui vu comment ils se font déchiqueter évitent très certainement d’aller dire coucou à des primates qui font 8 fois leur taille et qui leur feront aucun cadeau.

    En réalité ce n’est pas la viande qui est un problème, c’est sa qualité et la quantité qu’on consomme annuellement et surtout votre capacité à pouvoir la digérer parce qu’on a foutu un tel merdier dans la gestion de notre espèce que celle ci est suffisamment diversifié pour avoir des gens qui digèrent mal des produits (viande, lait, oeuf) et d’autre pour qui ça n’a aucun effet.

    Dans tous les cas le problème ne viens pas de la consommation de viande pour l’être humain, n’en déplaises aux défenseurs des animaux qui font tout pour vous dégoûter de ce que vous mangez parce qu’eux sont incapable de vivre tranquillement dans leur coin...

    Être végan c’est un luxe qu’aucune autre espèce ne peux se permettre et qu’ils arrêtent au moins avec leur mensonges...


  • #1075010

    Vous vous scandalisez des animaux tués mais les avortements ? En êtes-vous scandalisé ?

    Ca manque beaucoup de bon sens. On ne va pas se laisser aussi envahir par du poil et de la plume comme le disait une certaine grand-mère. ;)

    Manger de la viande n’est pas un problème, faut-il que certains se modèrent. Autrefois, il y avait des jours dans la semaine ou c’était du porc, de la volaille, du boeuf et tous les vendredi c’était du poisson.

    On peut dire qu’un excès d’alcool est mauvais, un excès de cigares c’est pareil, dans notre monde tout ce qui est consommé avec est mauvais, un peu de modération ne fait jamais de mal.

    Par contre imposer sa manière de consommer aux autres par des projets de lois est une bêtise monumentale... comme beaucoup de lois votées depuis des années. Nous sommes des personnes libre doté d’une conscience personne n’a le droit d’enfreindre la liberté d’autrui.


  • #1075018

    Moi je ne mange pas de veau, et j’évite la viande premier prix.
    Mais ce qui est dit là est assez peu convainquant. Notre régime découle d’une évolution unique en son genre de 6 millions d’années ! Voila pourquoi les boyaux crus nous font gerber, et que nous avons perdu la faculté d’attraper nos proies en mouvement ! L’homme digère très bien les protéines contenues dans la viande, voila tout !


  • #1075020

    Qu’est-ce qu’il faut pas entendre :D

    C’est que de l’idéologie. Suffit de regarder n’importe quel documentaire animalier sur les grands singes pour les voir chasser et bouffer de la viande.

    Un exemple : https://www.youtube.com/watch?v=qso...

    C’est les animaux les plus proche de nous. Surement que le lobby du steak les a perverti eux-aussi. Ce monsieur devrait aller dans la foret leur expliquer. :D

    L’être humain bouffe de la viande depuis la nuit des temps.


  • #1075036

    Un américain qui s’est trouvé une nouvelle religion.
    Et tout aussi fanatique que les télévangélistes.
    Son régime qui les décervèle et opprime la planète n’a pas l’air de le déranger, tout est en ordre....


  • #1075037

    En tous cas l’homme n’est pas fait pour boire de la pisse et pourtant dans le désert ça en a surement sauvé la vie à plus d’un.
    Nan mais plus sérieusement, l’homme s’adapte la preuve étant qu’à la base l’homme ne digérait pas le lait et puis l’homme a développé l’enzyme capable de l’assimiler.
    Dans "50 ans", si les végétariens deviennent majoritaire, on nous sortira que les plantes ressentent la douleur, d’une manière différente mais tout de même. Et des progressistes nous diront qu’ils faudra arrêter et nous sortirons des gellules contenants l’équivalent d’un repas (si on est pas rendu à recycler notre merde...), rigolez pas des culturistes s’y mettent déjà...Bref ce débat est stérile mais la raison qui amène le débat est plutôt intéressante.

    Je m’explique, avant celui qui voulait manger de la viande devait tuer l’animal mais depuis que l’on a désarticulé le consommateur du produit, on a détruit une limite primordiale puis on a créé une demande aberrante, s’en est suivi une consommation largement excessive de protéines animales, avec les conditions d’élevage que l’on connait...
    Pour finir, c’est la tendance qui est à retenir, et la tendance est à la hausse ; on mange de plus en plus de viande malgré les dérives dans ce système.

    À toute action est opposée une réaction égale, la conséquence en est l’émergence du mouvement végétarien, sa radicalité nous prouve (s’il le fallait encore)simplement ce qu’il en est de la gravité de la situation mais ce n’est pas une raison valable pour arrêter d’en manger mais il devient évident qu’il faut en réduire sa consommation.

    Pour finir, je termine sur une question.
    A votre avis du zoologue ou du chasseur, lequel parle mieux de l’animal qui l’accapare ? Lequel sait le mieux le rendre intéressant à son auditeur ?

    Ps : ce mode penser peut se généraliser et se transposer, je pense notamment à l’origine du débat sur l’euthanasie et à tous ces vieux qui se chient dessus tellement on les bourre de médocs pour gratter 1 an sur la durée de vie et améliorer la moyenne, en autres considérations...
    Pour résumer, augmenter la durée de vie artificiellement pour mieux les suriner.


  • #1075038

    Pour l’élevage de viande je suis d’accord avec lui, c’est une barbarie. D’accord aussi pour le lavage de cerveau que l’on subit quotidiennement, pub et désinformation. Par contre je ne suis pas d’accord avec la totalité de son discours. Pour moi le blé et le sucre sont autant, voire plus addictifs que le lait.. blé et sucre sont aussi acidifiants que la viande par ailleurs. Je pense qu’on est physiologiquement adapté pour manger de la viande de temps en temps (une fois par semaine, ou par mois, dans le cas ou elles sont élevées sainement). et j’ajouterai que la barbarie existe aussi pour la culture des céréales et de légumes, nourris aux engrais et aux herbicides/pesticides. Tout cela détruit nos sols et cela nous nuit car c’est de lui que nous viennent les vitamines et minéraux.
    Un grand merci à E&R pour le travail sur la santé et l’alimentation (Docteur Gernez, Thierry Casanovas,...) qui m’ont ouvert les yeux sur les réels besoins physiologiques du corps humain.

     

    • #1075101

      Je pense qu’on a mangé de la viande, après avoir chassé pour la peau pour se couvrir. N’aimant pas le gaspillage, on a mangé de la viande. L’animal servait à s’habiller, s’armer et aussi à se nourrir.
      Et puis, c’était sans doute, à cause d’une rareté de la nourriture.
      Peut-être que nos modes de vie actuelle ne sont plus faites pour manger de la viande. Ce n’est pas le cas pour les esquimaux par exemple.

      L’agriculture est très mauvaise pour la terre, mais voilà, il faut bien nourrir tout le monde.
      Je vais tenter de devenir végétarien en complétant le zinc et le fer par des blés germés.
      Jusqu’à présent, après avoir mangé un steak, je n’avais pus de fatigue.


    • #1075104

      Si le monde était vegetalien, il n’y aurait pas besoin de culture intensive pour nourrir les animaux que vous mettez dans votre assiette et donc pas de pesticide ou beaucoup moins. Je vous rappelle que les carnistes ont besoin de sept fois plus de surfaces cultivables que les vegetaliens, et que le pourrissement des sols, c’est donc aux carnistes qu’on le doit. Comme le gaspillage de 60% de l’eau potable mondiale pour l’industrie de la viande.


  • #1075056

    Quel plaisir de voir ce genre de sujet aborder sur ER !
    Gary Yourofsky est un bon orateur sinon le meilleur, je vous laisse apprécier son message.
    Pour ma part je suis vegan depuis des années et je ne m’en porte que mieux, j’ai désormais la conscience sereine de ne pas engendrer des souffrances inutiles pour mon alimentation et le reste.

    Et merci de ne pas bêtement lier l’image des végéta*iens aux verts ou aux trublions du Front de Gauche, le militantisme politique en faveur de la cause animale est transcourant, transparti et n’appartient pas le moins du monde aux hypocrites de ce que l’on nomme aujourd’hui la gauche voire la gauche de la gauche.

    Au plaisir de débattre. M.


  • #1075073

    Depuis que je tue moi-même la viande que je mange (poule et lapin), j’en mange vraiment beaucoup moins.

    Depuis deux ans je mange 50 à 70 % de mes calories en fruits et légumes chaque jour, le reste (le repas du soir) en alimentation traditionnelle, je me suis jamais senti aussi bien.
    Et je fais un travail physique. Je mange jusqu’à 4000 cal par jours.

    Pour ce qui est de nos ongles, je vous garanti qu’on peux dépecer à main nue un lapin ou un poulet sans problème... Mais pas un cochon ou une vache, là il faut une lame.

     

  • #1075075

    Pas vraiment convaincue par cette vidéo... Que l’on mange moins de viande et plus de poissons, je suis bien d’accord. Que l’on soit végétarien parce que l’on croit que cela est plus sain pour le corps, je veux bien, quoique cela reste à démontrer... Par contre, ce qui me dérange, c’est ceux qui le sont devenus par "pure compassion" envers les animaux, car, ce sont justement les mêmes (et j’en ai rencontré beaucoup) qui sont pour l’avortement ! Là, aucune compassion... ! Alors quand quelqu’un me dit qu’il est végétalien ou crudivore, je me méfie, j’aurais tendance à le classer dans la catégorie new-âge, baba cool, post 68ard, bref ce même gloubi-boulga qui me révulse. Je sais, je me trompe peut-être et j’attends la foudre des commentaires courroucés...

     

    • #1075181

      +1

      Quant à vouloir définir en termes absolus l’alimentation "naturelle" de l’être humain, c’est stupide. L’Homme est présent partout sur la planète et il a toujours su s’adapter aux conditions de son milieu. Un régime 100% crudivore dans les contrées du nord... vous allez en produire du "CO2" pour vous chauffer...


    • #1075219
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      New âge ????

      John Ray - 1628-1704 Botaniste anglai :

      - "En aucune façon, l’homme n’a la constitution d’un carnivore. Chasse et voracité ne lui sont pas naturelles. L’homme n’a ni les dents acérées ni les griffes pour tuer et déchiqueter sa proie. Au contraire, ses mains sont faites pour cueillir des fruits, des baies et des légumes, et ses dents sont appropriées pour les mâcher.
      - "Tout ce dont nous avons besoin pour nous nourrir, nous restaurer et nous régaler est abondamment pourvu dans le magasin inépuisable de la Nature. Quelle vision agréable, plaisante et innocente qu’ une table frugalement servie, et quelle différence avec un repas composé de chair animale fumante et massacrée. En résumé, nos vergers offrent tous les délices imaginables, tandis que les abattoirs et les boucheries sont pleins de sang coagulé, et d’une abominable puanteur.


    • #1075224
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      "Par contre, ce qui me dérange, c’est ceux qui le sont devenus par "pure compassion" envers les animaux, car, ce sont justement les mêmes (et j’en ai rencontré beaucoup) qui sont pour l’avortement !"

      Vraiment ? Un peu caricatural non ?

      George Sand :

      - "Ce sera un grand progrès dans l’évolution de la race humaine quand nous mangerons des fruits et que les carnivores disparaîtront de la Terre. Tout sera faisable sur cette Terre à partir du moment où nous viendrons à bout des repas de viande et des guerres."


    • #1075410

      @pleinouest35

      Pas plus caricatural que certains végétaliens ou crudivores qui prônent un monde sans violence, qui ne feraient pas de mal à un insecte, mais qui sont tranquillement pour l’assassinat d’un bébé dans le sein de sa mère... : "C’est petit, ça ne se voit pas, donc ce n’est qu’un amas de cellules".


    • #1077703

      Quant à vouloir définir en termes absolus l’alimentation "naturelle" de l’être humain, c’est stupide. L’Homme est présent partout sur la planète et il a toujours su s’adapter aux conditions de son milieu. Un régime 100% crudivore dans les contrées du nord... vous allez en produire du "CO2" pour vous chauffer...



      Que l’Homme se soit adapté ne devrait pas l’empêcher aujourd’hui de chercher à (re)créer les conditions idéales de son milieu et par conséquent, la nourriture qui va avec.
      Le problème n’est-il pas également celui de vivre dans un endroit adapté à l’Homme ?

      Beaucoup ont utilisé l’exemple des Inuits dans les commentaires sans savoir que leur espérance de vie et d’environ de 10 années inférieur au Canadien en métropole par exemple et que selon une étude de 2001 (Iburg, K. M., Brønnum-Hansen, H., & Bjerregaard, P. (2001). Health expectancy in Greenland. Scandinavian journal of public health, 29(1), 5-12.), cela serait justement dû à une carence en fruit et légume.

      Beaucoup ont également utilisé l’argument de l’âge de notre régime : "oui mais cela fait des milliers d’années qu’on mange de la viande". Est-ce que pour autant, cela signifie qu’aujourd’hui, on ne doit pas se poser la question de savoir si c’est bon ou pas ? Parce que dans ce cas, on arrête de se poser des questions sur tout...et pour aller jusqu’au bout, on devrait reprendre la façon de vivre des 1er hommes, juste parce qu’ils étaient là avant nous...

      Si l’Homme évolue, c’est parce qu’il est justement capable de remettre sa façon de vivre en cause constamment. Néanmoins, même si je suis d’accord avec le fond, la forme du discours dans cette vidéo n’est certainement pas celle à adopter pour convaincre.


  • #1075084

    Et voilà, c’est toujours la même chose, un évangéliste fait du prosélytisme sur le végétarisme et le végétalisme, et tout ceux habitués à manger de la viande depuis tout gamin crachent à la gueule de ceux qui ont fait le choix de ne plus en manger.

    Pour ma part, j’ai sauté le pas depuis 5 mois, je ne suis pas mort et je me porte très bien, je n’ai ni soucis de santé, ni carences, et je n’impose pas mes choix autour de moi, pourtant les gens ne se gênent pas pour me faire comprendre que ma différence choque, et que mon choix est plutôt dérangeant par rapport aux habitudes et croyances.

    Et je vais sans doute faire chier certains vegans purs et durs, mais mon empathie naturelle vis à vis des animaux, bien qu’ayant eu sa part vis à vis de ce choix, n’en a pas été la cause première, je ne supporte simplement plus toutes les dérives de l’industrie alimentaire, et souhaite m’y soustraire, et mieux, regagner une autonomie perdue depuis longtemps, sachant que je saurais me démerder pour me nourrir si la société se casse la gueule, tout en économisant de précieuses ressources (parce que la production de la viande est un gouffre financier, écologique, et calorifique.)

    Bref, chacun voit midi à sa porte, si le voisin d’à côté veut élever et tuer lui même ce qu’il bouffe, bien à lui, moi j’en serait incapable (sauf si c’était le bestiau, ou moi), et je l’assume, j’estime simplement que la viande est un luxe qui affame le monde, dont on peut aujourd’hui se passer, mais je n’imposerais pas ma vision des choses aux autres, j’estime que ça fait partie de MON évolution personnelle, et on avance tous de façon et à une vitesse différente, dans la vie, certains changent tout gamin, d’autres proches de la trentaine comme moi, tandis que d’autre très vieux, ou jamais.

    Donc pitié, pas de vieux débats pourris sur le végétar/liens carencés, le cris de la carotte, la machoire de l’homme et son système digestif comparé aux herbivores, ni de "Go Vegan" et de prosélytisme gerbant, chacun ses choix en son âme et conscience, ce qui n’empêche pas un débat sain, ou personne ne cherche à imposer son point de vue à son voisin, mais ou chacun cherche à comprendre et apprendre de l’autre.

     

    • #1075245
      le 06/01/2015 par casse cailloux
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      +1
      Ton pose est bien mais (car il y a toujours un mais) :
      Nous somme omnivore quoi qu’en dise tout les végétariens militant.
      Notre estomac digère la viande et c’est un des aliments qui aide le plus au développement du corps.

      Je mange de moins en moins de viande (industriel & poisson compris) et si je le peux mange la viande que j’ai vu vivante avant.
      Ma femme et végétarienne par dégout de la viande comme quoi tout les cas existe. Sauf le fait que si je veux de la viande il faut cuisiner 2x cela ne me dérange pas trop.
      Donc je ne suis vraiment pas un opposant a ce "mouvement".

      Cependant les végétariens en occident on souvent la fâcheuse manie de donner des leçon au non veg (tu ne semble pas en être). La conversion des non veg semble être leurs préoccupation secrète. Perso je ne supporte pas ça et je pense que la plupart des non veg sont comme moi.
      Je note aussi que si en inde par exemple cela fait parti de la culture ce n’est pas le cas par chez nous (sauf chez certain moine).


  • #1075088

    Cette vidéo n’aurait pas dû s’intituler ’l’homme est-il fait pour manger de la viande" ce qui place le débat sous un angle purement physiologique, mais plutôt "est-il moralement acceptable que l’homme se nourrisse d’individus que sont les animaux alors qu’il n’en a aucunement le besoin ?", ce qui porte la question sous l’aspect de l’éthique et de l’évolution morale de la société.

    Me concernant, même si je trouve certains aspects de son argumentation discutables (environnement et physiologie justement), il est on ne peut plus évident que manger de la viande ou des sous produits animaux causant des souffrances et une exploitation extrêmement graves n’est pas envisageable dans les circonstances actuelles où l’on peut très bien s’en passer.
    Ce mec passe peut-être pour un gourou car il s’exprime bien, il n’empêche que dans ses actes et dans ce qu’il prône (le véganisme) il a raison.

     

    • #1075226
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Tout à fait d’accord.

      George Bernard Shaw :

      "J’étais un cannibale. C’est Shelley qui le premier m’ouvrit les yeux sur la sauvagerie de mon alimentation."

      "Tant que nous sommes nous-mêmes les tombeaux vivants d’animaux assassinés, comment pouvons-nous espérer des conditions de vie idéale ssur cette Terre ?"


  • #1075089

    Faut arrêter avec cette obsession de tout vouloir ramener à la nature et à l’ordre naturel des choses. L’homme n’est pas une bête sauvage, il doit certes se nourrir, mais l’instinct de nutrition est sublimé par ce que l’on appelle la gastronomie, qui n’est rien d’autre qu’un raffinement du gout dont seul l’homme est capable. Par conséquent, même si l’homme est naturellement herbivore, je ne vois pas pourquoi il devrait se priver de viande alors que celle-ci lui procure des plaisirs gustatifs. Si l’on pousse le raisonnement jusqu’au bout, il faudrait bannir le vin, le café, le chocolat etc qui ne sont pas indispensables à l’organisme humain, mieux encore bannir toute activité improductive à sa survie : l’art, l’amour etc..
    L’idée de réduire l’humain à l’état de nature est très en vogue... mais faut-il rappeler que ce projet est celui d’Adam Weishaupt, fondateur des illuminés de Bavière pour qui l’organisation sociale et la Culture ne sont rien d’autres que des entraves à la liberté orignelle que nous offre l’état sauvage naturel où seuls dominent les instincts les plus primaires, autrement dit la prédation pure et la loi du plus fort ? le naturalisme est un sadisme latent. Or l’homme est un animal raffiné, c’est à dire capable de sublimer et spiritualiser ses instincts, voilà ce qui nous distingue des animaux.

     

    • #1075182

      Entièrement d’accord. Pourquoi d’ailleurs se priver d’une nourriture bonne et utile, si tant est qu’elle soit de qualité, si on la trouve à notre goût ?

      Vivre ensemble c’est accepter les choix de chacun. Il n’y a pas de "nécessité" d’être vegan. Il y a liberté de choisir sans être condamné par ceux qui font des choix différents.


    • #1075202

      Voilà un commentaire auquel j’adhère totalement !
      Pour certains, un monde meilleur n’est possible qu’en ne consommant pas d’animaux. C’est les mêmes pour qui l’avortement ne pose aucun problème...


    • #1075206

      je suis d’accord avec vous mais lui ne dis pas qu’il ne faut pas en manger mais qu’on est pas obligé d’en manger. il y a cette idée reçu que la viande est importante pour notre alimentation et notre équilibre. c’est faux et il le dit. le plaisir gustatif soulève d’autres questions.


    • #1075209

      Tout à fait d’accord avec vous !!!
      Et des arguments comme :" l’homme n’a pas de griffes comme les félins donc il n’est pas fait pour manger de la viande."...c’est une propagande pour maternelle. !


    • #1075215
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      PLUTARQUE :

      « Pour un peu de chair, nous leur ôtons la vie, le soleil, la lumière et le cours d’une vie préfixé par la nature : et nous pensons que les cris qu’ils jettent de peur ne sont point articulés, qu’ils ne signifient rien, là où ce ne sont que prières, supplications et justifications de chacune de ces pauvres bêtes qui gémissent.(...) Regardons-nous comme indifférente la perte d’une âme ? Je veux que ce ne soit pas, comme le croit Empédocle, celle d’un père, d’une mère, d’un fils ou d’un ami ; c’est toujours celle d’un être qui sent, qui voit et qui entend, qui a de l’imagination et de l’intelligence, facultés que chaque animal a reçues de la nature pour se procurer ce qui lui convient et éviter ce qui peut lui nuire. »


    • #1075260

      Goyavus, la gastronomie n’est pas l’apanage des carnistes. Le vegetalisme s’accorde parfaitement avec le raffinement. D’ailleurs, qu’y a t il de raffiné dans le fait de bouffer des tripes, de la chair, du sang, un foie malade, etc ? Beaucoup de gens se disent raffinés alors qu’ils ne le sont pas. Avoir du plaisir à faire certaines choses n’est évidemment pas un signe de moralité. Si vous ne voyez pas pourquoi votre plaisir gustatif passe après celui d’épargner la vie d’autres êtres vivants, c’est votre vision du monde qui est à revoir. Ne cherchez pas à relier la defense de la libération animale à un quelconque courant tordu. La cause est soutenue depuis des millénaires, bien avant les illuminés de Bavière.

      ggrl, en quoi la viande et ses dérivés sont ils utiles ? L’évidence de la viabilité du vegetalisme crève les yeux avec ses centaines de millions d’adeptes depuis toujours. Vivre ensemble ce n’est pas accepter que son voisin fasse passer ses intérets avant celui des autres. Vivre ensemble c’est respecter les droits fondamentaux des êtres vivants à vivre leur vie dignement sans être exploités ni massacrés.

      marie59, arrêtez vos amalgames et généralités. Tous les vegans ne sont pas pour l’avortement, bien au contraire.


    • #1075852

      Plaisir gustatifs possible mais a court terme et a long terme toute cette consommation de produits animaux c’est de la souffrance physiologique et psychologique pour les effets santé, c’est démontré sans cesse scientifiquement 

      La cause numéro un de morts dans le monde sont les problèmes cardiovasculaires principalement causés par la consommation de produits animaux, sans même parler des innombrables autres problèmes de santé engendrés par tout ca l’éternel retour du concret 


  • #1075125
    le 06/01/2015 par STEF de MARS
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Merci à E&R de poser le débat sur le végétarisme.
    Vu que ce site attire les gens les plus sensés, je pense que beaucoup comprendront la nécessité d’être végétarien.
    Quant aux autres, ceux que même Gary Yourofsky ne peut convaincre, qui sortent plein d’arguments bidons parce qu’ils ne peuvent se passer de viande, qui préfèrent une hypocrisie confortable à une honnêteté dérangeante, qui ne changeront jamais d’avis, même devant les évidences, qu’elles soient physiologiques, éthiques, économiques, sociales, spirituelles ou autres...
    hé bien, qu’ils continuent, c’est leur droit, y’a pas de problème, mais au moins, par pitié, qu’ils ne se targuent pas d’œuvrer pour un monde meilleur.

     

  • #1075131

    Je visite régulièrement le site ER et je suis très heureux que vous évoquiez, même indirectement, le problème du bien être animal. Je ne mange plus d’animaux depuis quelques années et tout va bien, évidemment. Les scientifiques (indépendants) reconnaissent qu’une alimentation exclusivement végétale est satisfaisante pour l’organisme. Selon moi, les seuls arguments valables en faveur d’une alimentation carnée, mis à part le goût, sont ceux qui mettent l’accent sur la dimension culturelle et sociale de la nourriture. En effet, la viande ne se résume pas à quelques acides aminés indispensables pour l’organisme mais c’est aussi, par exemple, un plat préparé par notre grand-mère et donc des souvenirs...Je suis bien conscient de cela mais je suis également certain qu’il est possible de vivre les mêmes moments sans exploitation animale. Concernant la tradition culinaire française, je pense que nos chefs cuisiniers sauront innover et proposer des plats originaux et succulents. Enfin, le grand-père que je serai cuisinera sans animaux et, en famille, nous vivrons des moments importants sans avoir à "digérer des agonies".
    Comme beaucoup j’ai arrêté la viande, non pas pour ma santé ou pour l’environnement (même si je suis sensible à ces arguments), mais surtout parce que les traitements infligés aux animaux d’élevage sont inacceptables. Évidemment mon émotion ne se limite pas au domaine des productions animales mais concerne également la vivisection ou les spectacles barbares comme la corrida...Mais ceci est une autre histoire.
    Je remercie encore une fois ER de mettre en lumière ce sujet, par l’intermédiaire de la conférence de Gary Yourofsky. Il ne reste plus qu’à mettre un lien vers le documentaire Earthlings (Terriens), montrant la manière dont les animaux sont traités dans notre société, et le nombre de végétariens va augmenter...

     

    • #1075200

      Je suis content de voir des commentaires mesurés et équilibrés comme le votre. Je voudrais ajouter un argument de taille contre votre argument concernant la souffrance animale.

      Mon argument est que dans l’équilibre de la nature, les herbivores sont voués à etre tués. Car, de la meme manière qu’une surpopulation de prédateurs, comme nous, est mauvaise pour la nature, la meme chose est valable pour une surpopulation d’herbivores, qui dévastent la surface végétale et empechent la récupération de l’environnement.

      L’acceptation de l’existance meme des animaux herbivores sous-entend donc, pour le respect de l’équilibre de la nature, de façon inéchapable qu’ils devront mourir tués.

      Après ça veut pas dire qu’il faut agir comme des barbares avec eux, meme si, quand on y pense, mourir attaqué par une meute de lions qui commencent à vous manger vivant ne doit pas etre sans souffrance non plus.

      Mais bon, ainsi est l’ordre de la nature...


    • #1075255
      le 06/01/2015 par joseph alfredo
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      à omnivore,
      une bonne partie des herbivores, ( éléphants, girafes, hippopotames, singes, antilope, sangliers, cerf ...) ne mouraient pas tués mais accidentellement, d’épuisement voir même de vieillesse. Mais je suis d’accord avec toi pour la majorité d’entre eux. Nous faisons partie de ceux là avec des hommes (dit on !) comme prédateurs. Ces hommes sont même pire que des prédateurs puisqu’ils ne régulent rien et ne font que détruire. Est ce vraiment humain ce qu’il y a derrière tout ça ?


    • #1075267

      Partir du principe qu’il faut tuer des herbivores pour éviter que leur expansion ne détruise l’environnement est inutile dans notre cas, ce principe ne s’applique pas pour ce que nous mangeons, puisque nous produisons !

      Les bêtes mangées par l’homme sont obtenues artificiellement, pas dans des conditions naturelles, toutes ces vaches, ces cochons, ces poules, n’existeraient pas sans nous, seul leurs ancêtres rustiques, aujourd’hui disparu dans le cas de la vache, peupleraient cette planète, de façon très anecdotique.

      Ce type d’argument visant à rendre acceptable et se donner bonne conscience lorsqu’on mange de la viande, est donc biaisé, c’est pour ça qu’il faut partir du principe que soit on assume un plaisir égoïste tout à fait optionnel en dehors de temps de famine, en ayant conscience que tous ce qui a servir à produire le bout de viande ingurgité aurait pu subvenir aux besoins de dix personnes, soit on est simplement lâche et on se cherche des excuses pour ne pas changer et critiquer ceux qui le font alors qu’on s’en sent incapable.

      En bref, nous vivons dans un monde libre, chacun fait ce qu’il veut, mais que chacun assume ses choix et arrête de chercher des excuses bidons !


    • #1075394

      "L’homme de ce temps a le cœur dur et la tripe sensible" Georges Bernanos

      Très bien, vous êtes donc farouchement contre l’avortement aussi, je suppose... ?!


    • #1075716

      @Camillou

      Justement ce que je souligne, et que vous semblez avoir raté, est que si l’on veut etre végétarien, il faut aussi assumer la disparition de l’élevage et de toute la diversité qui en résulte.

      Evidemment je suis aussi conscient que dans le monde libéral-capitaliste dans lequel nous vivons cette question n’est plus aussi d’actualité, mais bon, dans le fond c’est là..

      On pourrait, comme action, par exemple décider de ne plus acheter en grande surface qui produise grace à la souffrance animale...bref


  • #1075166

    Difficile d’émettre un jugement, jusqu’à présent j’adore aller manger un bon steak au resto, et terminer le repas avec une bonne cigarette, toutefois j’ai effectivement le projet d’avenir assez proche, de laisser tomber la viande, puis la cigarette, car mon observation des faits scientifiques ou non, me laisse penser que ce gars tout comme Thierry Casasnovas (déjà relayé sur ER), n’ont pas franchement tout à fait tort, à suivre... Merci à ER de relayer ce type de video. C’est pas du tout hors sujet mais bien sujet à débat de société...

     

    • #1075248
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      SHELLEY :

      « Que les partisans de l’alimentation carnée vérifient le bien-fondé d’un tel régime, qu’ils déchirent un agneau encore vivant avec leurs dents et plongent leur tête dans ses organes vitaux, se désaltèrent dans le sang fumant. Alors seront-ils en accord avec leurs convictions »


  • #1075169

    Si l’espèce humaine était réellement herbivore, elle ne pourrait pas digérer la viande, d’aucune façons. Néanmoins il est fort possible que manger des fruits et des légumes soit bien meilleur pour la santé que de s’empiffrer de steaks et de charcuteries en tous genres.

    Tous les arguments qu’il emploie procède malheureusement de paralogismes assez risibles.

    En parlant d’anatomie comparée :
    L’observation sérieuse, honnête visant à l’objectivité commence par sortir d’une perspective de vue méticuleuse et détaillée afin de prendre de la distance, de faire émerger des perspectives.
    Et lorsque je regarde la morphopsychologie des hommes, je vois pour ma part des liens de caractère entre certaines psychologies, faciès et certains types d’animaux, et cela sans aucun rapport avec l’ethnie ou la race.

    Se dégage de certains êtres des tendances à la prédation, à l’individualisme, et d’autres à la "moutonnerie" à l’instinct du troupeau, comme des herbivores sachant se protéger des carnivores par la force du nombre.
    Il m’arrive souvent de penser qu’untel à une tête de veau, untel de cheval, untel d’oiseau, untel de hyène, untel de cochon, de panda ect... et cela sans méchanceté ou mépris... Moi j’appelle cela l’animal "totem".

    Il faut faire attention à ce genre de comparaisons, non pas pour des raisons morales, mais parce qu’elles sont limitées dans leur pertinence.

    La comparaison entre les carnivores et les hommes n’a pas de sens, car les hommes ne sont pas carnivores. Nous n’avons pas ou plus un estomac pour digérer la viande crue. Mais en la faisant cuire, on la digère très bien.

    Autant un "végé" qui m’explique qu’on peut se passer de la viande et que c’est peut-être meilleur pour la santé, je suis prêt à l’écouter, autant ce type ne raconte que des inepties en affirmant que l’homme est un herbivore.

    Dans le même genre j’ai parfois entendu que l’homme était en fait intrinsèquement "nomade".

    Tout cela est ridicule et idéologique. L’homme est sédentaire ET nomade. Il est herbivore et "viandivore". La nature ou pour certains "Dieu" nous a donné l’intelligence pour que nous fassions cuire notre viande.

    L’homme est fait pour manger tout ce qu’il jugera bon pour sa santé, car c’est la raison qui prime chez l’homme et pas l’anatomie, c’est sur ce point que l’évolution à misé, sur le cerveau.

     

    • #1075173

      Néanmoins il est fort possible que manger des fruits et des légumes soit bien meilleur pour la santé que de s’empiffrer de steaks et de charcuteries en tous genres.



      Sans blagues ? Tu crois que c’est possible ?



      Et lorsque je regarde la morphopsychologie des hommes, je vois pour ma part des liens de caractère entre certaines psychologies, faciès et certains types d’animaux, et cela sans aucun rapport avec l’ethnie ou la race.

      Se dégage de certains êtres des tendances à la prédation, à l’individualisme, et d’autres à la "moutonnerie" à l’instinct du troupeau, comme des herbivores sachant se protéger des carnivores par la force du nombre.
      Il m’arrive souvent de penser qu’untel à une tête de veau, untel de cheval, untel d’oiseau, untel de hyène, untel de cochon, de panda ect... et cela sans méchanceté ou mépris... Moi j’appelle cela l’animal "totem".



      C’est clair que ta vision des choses n’est absolument pas risible et très "scientifique". Limite darwinisme social.



      Nous n’avons pas ou plus un estomac pour digérer la viande crue. Mais en la faisant cuire, on la digère très bien.



      Sous forme de farine, la vache digère très bien également.



      La nature ou pour certains "Dieu" nous a donné l’intelligence pour que nous fassions cuire notre viande.



      Plutôt que l’intelligence je dirai surtout des maux de ventre.



      c’est la raison qui prime chez l’homme et pas l’anatomie, c’est sur ce point que l’évolution à misé



      Wow ! L’EVOLUTION ! Lol, et toi tu fais pas d’idéologie...


    • #1075203

      On donne bien des farines animales aux vaches non ?


    • #1075291
      le 06/01/2015 par casse cailloux
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Appel ça comme tu veux. Compare ou pas aux animaux mais c’est un constat que nous pouvons tous faire tous les jours et très facilement. L’habit fait souvent le moine. J’entend par habit l’apparence physique globale d’une personne d’un lieu ou d’un animal. Tu sens une partit de la personnalité au 1er contacte visuel. Certain appel ça totem d’autre physionomie mais nier cela et être de mauvaises foi.
      Je ne vais pas donner mon gosse en garde a un gros lard suant un McDo à la main avec des tache autour de la braguette et au regard lubrique. Cela même si c’est une garde d’enfant agréé pas le gouvernement. Encore une fois appel ça comme tu veux mais moi j’appel ça un porc (avec & sans totem au choix).

      et oui l’homme est omnivore n’en déplaise aux végétariens. je ne suis pas opposet au veg mais c’est un constat.


    • #1075526

      @ David,

      Je constate qu’à part les sarcasmes et les maux de ventre, il ne te reste plus grand chose pour réfléchir ! C’est bien dommage.

      Ma comparaison entre hommes et animaux sert justement à démontrer que similitudes et ressemblances ne font pas systèmes et que par conséquent parler de la forme des dents ou de la longueur de l’intestin chez les êtres humains en les comparants à certains animaux relève du pur paralogisme, de la bêtise crasse qui ne se donne même pas pour excuse l’humour et la dérision comme j’ai su le faire moi-même avec mes "animaux totems".
      Ce que je voulais signifier par là, c’est que l’espèce humaine prend les caractères de nombreuses espèces animales, et que par exemple toi en particulier, tu ferais plutôt partie des moutons ou des ânes :-).

      Je ne suis pas expert sur la question, et j’ai peut-être parlé un peu trop vite car en fait l’homme peut très bien digérer la viande ou le poisson cru.
      Et, contrairement au guignol qui fait son petit numéro sur la vidéo, je n’affuble pas mon discours d’une prétention scientifique péremptoire, mais je fais preuve d’esprit critique.

      Ton argument des farines animales pour les vaches était stupide, parce que ce sont les hommes qui leur donnent. Tandis que l’homme a naturellement toujours mangé de la viande depuis des millions d’années.

      Ce qui est pour moi de l’ordre de la certitude, c’est que ce genre d’histrion excité à je ne sais quel régime n’a pas l’air d’être en bonne santé mentale et qu’il fait plus de mal à la cause végétarienne et animale que le ferait n’importe quel fanatique prosélyte dogmatique et borné.

      Sur ce, bonne année David !

      PS : Ce n’est pas parce que tu es incapable d’évoluer, que la vie elle-même n’évolue pas.


  • #1075195

    Avec le temps je tend à penser de plus en plus que le régime idéal pour l’homme est essentiellement végétarien..

    NEANMOINS.

    Sur la question, totallement séparée, de si l’homme est exclusivement végétarien j’ai de sérieux doutes. Notamment : si un homme mange EXCLUSIVEMENT de la viande, cet homme, certes ne sera pas dans la meilleure des formes, mais en meme temps ne mourra pas et sera effectivement nourrit par cet aliment.

    Or si je ne m’abuses une vache ne peux pas survivre en mangeant exclusivement de la viande.

    Donc l’homme est quelque part un peu carnivore quand meme, il n’est donc pas essentiellement frugivore-granivore..

    Ouvert au débat..

     

    • #1075229
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Isaac Bashevis Singer :

      "On affirme souvent que les hommes ont toujours mangé de la viande, comme si c’était une justification pour continuer à le faire. Selon la même logique, nous ne devrions pas chercher à empêcher un homme d’en tuer un autre étant donné que cela aussi a toujours été."


    • #1075297

      @pleinouest35
      En somme, vous dites qu’une habitude/tradition n’est pas suffisante pour justifier un acte.

      C’est vrai, néanmoins je ne vois pas le rapport avec mon argument. Le débat est sur la nature du régime alimentaire humain et vous nous répondez avec un argument sur l’éthique. C’est un autre débat, c’était sans rapport avec mon propos.

      Donc je maintiend que selon mon analyse il semblerait que l’homme ne soit pas exclusivement frugivore-granivore/végétarien, mais également carnivore en partie.


    • #1075863

      Bien-sur qu’il en mourra de ne consommer que de la viande a fortiori si elle est cuite comme vous l’aimez tant et ce rapidement déjà du au scorbut(carence en vit.C) et sur le long terme problème cardiovasculaires, tu n’es apparemment pas au courant que c’est la cause numéro un de mort dans le monde et c’est certainement principalement causé par toute cette consommation de produits animaux et même si ils ne mangent pas que ca, c’est démontré sans cesse scientifiquement 


  • #1075198

    J’ai vu un documentaire sur les Bochimans d’Afrique du Sud. C’était fascinant car on nous montrait leurs techniques de chasse, presque inchangées depuis 30 000 ans.
    Loin de courir derrière leur proie comme le font les fauves, ils se contentent de l’épuiser en courant à vitesse modérée derrière elle pendant 3 à 4 jours. Ils ont rarement l’animal à portée de vue (ils chassent principalement de gros mammifères tels que des antilopes, bien trop rapides pour eux), mais ils finissent toujours par attraper leur proie en se servant de leur cerveau pour lire incroyablement bien les traces qu’elle laisse dans la nature (branches cassées, traces de pas, etc.).
    Au bout de 3 jours de traque, l’animal est tellement fatigué que les chasseurs n’ont que peu de difficulté pour lui donner le coup de grâce. L’homme n’est pas un bon sprinter, mais il est excellent sur de très longues distances.

    Je me souviens d’ailleurs avoir lu "Les Neurones de la Lecture", écrit par Stanislas Dehaene, dans lequel, grosso modo, il explique que lorsque nous lisons, nous nous servons de la partie de notre cerveau initialement dédiée à la lecture des traces laissées par nos proies. C’est une sorte de recyclage de compétences cognitives.


  • #1075210

    C’est un sujet compliqué, végétalien depuis 30 ans je ne fait pas mon âge je suis plein d’énergie et maigre.
    Ce qui penche pour le végétalisme c’est que notre corps ne fabrique pas de vitamine C.
    Ce qui penche pour une alimentation omnivore c’est la vitamine B 12.
    il n’existe pas sur la planète de peuple entièrement végétalien.
    Un modèle c’est les Massaîs ou les Mongols 2 peuples qui vivent essentiellement sur le lait, surtout fermenté.
    Quand aux anciens Esquimaux qui se portaient à merveille, ils trouvaient la vit c dans les surrénales des rennes et les intestins de certains animaux marins (algues).
    Ce qui est une certitude c’est qu’on bouffe beaucoup trop, et plus tu bouffes plus tu brûles et plus tu vieillis.
    Le secret de la longévité c’est de maintenir la production d’insuline le plus bas possible car la HGH est une hormone qui te donne la pêche, c’est pour cela que les petits malins qui veulent avoir des muscles usent à certains moment de boissons sucrées, mais elles t’usent rapidement aussi, à un certain moment ta gueule commence à ressembler à un cheval style Fernandel.

     

  • #1075211
    le 06/01/2015 par onnestpasrendus
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Ces régimes sont dangereux pour la santé. Tous les gens que j’ai connu qui les ont appliqués, en sont revenus, avec de sérieux problèmes de santé. Ce jeune prédicateur, met nombre de gens en danger. Les plus vieux le savent.
    Quelle génération. Païens au mieux. Leur corps est un objet d’expérimentation. Quelque part ils sont encore plus extrêmes que des Attali. Ils ouvrent la voie au transhumanisme, dans une démarche totalement sado-masochiste. Puisque finalement le corps n’est plus qu’un objet, malléable, transformable, une machine.
    Le respect des animaux ? C’est une bonne conscience vraiment peu chère pour ces egos de la panse.

     

    • #1075269

      Tout à fait d’accord avec vous, j’ai fait un régime végétarien il y a quelques mois, principalement par dégoût de la viande industrielle, j’ai vite compris que ce n’était pas pour moi :
      Perte de poids importante (4kg en deux semaines alors que je suis déjà maigre)
      Apparence cadavérique, mâchoires ultra-creusées, et douleurs aux os (surtout au genoux)
      Performances sportives et sexuelles complètement réduites. ( Je cours 60 à 115km par semaine).

      Alors le régime végétarien, végétalien ou végan, ça fonctionne peut-être chez certains, mais pour les sportifs ce n’est pas possible, à moins de prendre des compléments alimentaires à côté, (ce qui serait un comble pour quelqu’un qui souhaite un retour aux sources vous en conviendrez).

      Je pense qu’il faut manger de tout : fruits, légumes, poisson, viande, lait, oeufs. Il faut éviter les produits industriels, préférer un produit local et/ou bio à un produit super-chimique venant de Pétaouchnok.
      Pour finir je pense qu’il ne faut pas tomber dans ces espèces de mouvements sectaires importés (comme par hasard) des pays Anglo-Saxons, qui comme par hasard font de l’argent avec leurs produits végans.
      Je ne pense pas que ce soit le cas sur E&R, étant donnés les commentaires censés que j’ai pu lire.


    • #1075272

      Incroyable, vous êtes un modèle d’ouverture !

      Curieusement, moi j’ai fait le pas depuis 5 mois, et je n’en suis pas mort, mais comme c’est peu, difficile de préjuger des effets de mon comportement alimentaire sur une longue durée.
      Par contre, je connais deux végétaliens depuis très longtemps, et eux se portent à merveille, et n’en sont pas revenus.

      Alors cessez de véhiculer vos préjugés, et foutez nous la paix, vous faites vos choix, nous les nôtres, je n’ai pas besoin de m’entendre dire que ce régime est stupide et dangereux, alors que de nombreuses études scientifiques en prouvent le contraire. (Et dire que mon beau père bossait dans la viande, même lui n’aurait pas eu ce genre de réaction s’il était toujours là, pourtant rare sont ceux qui mordent la main de ceux qui les nourrissent, comme quoi...)


    • #1075273

      C’est marrant, moi je fréquente des vegetaliens depuis des années, et on en croise énormément quand on milite, et je ne vois pas de gens avec des problèmes de santé liés à leur régime alimentaire. Expérimentation de quoi ? Le vegetalisme ne date pas d’hier ! Quel rapport entre veganisme et transhumanisme ? Votre corps va t il changer d’aspect parce que vous allez vous passer de nourriture carnée ? Ridicule.


    • #1075416

      Le régime végétarien n’est pas enseigné dans nos contrées civilisationées. Pour cela les tentatives de devenir végétarien par la population malade de ses viandes mêne tout d’abord à une détroxination douloureuse puis faute d’équilibre alimentaire( association légumineuse-céréales et produits laitiers) les voilà en prise à des réactions inatendues et finissent par jeter le bébé avec l’eau du bain.
      Végétarien de longue date, mes cinq enfants sont surnommés dés leur plus tendre enfance mini-goliath. En effet leur constitution construite sur des bases alimentaires équilibrées leur confère une santé et une apparence robustes.
      Les vegan convertis sont des gens qui souffrent de maladie. Malheureusement leur refus systématique de manger des produits laitiers et de s’alimenter le plus souvent de végétaux sans protéines les conduisent à un affaiblissement rapide puis à la maladie.
      Mon commerce me pousse à manipuler de mes bras entre 4 et 8 tonnes en une journée. SI je ne me nourrissait pas de façon correcte je serais enclin à des crampes et bien d’autres soucis à termes.
      Le veganisme est une excroissance de la Gnose. Vegan et gnosticisme se retrouve et sont les pires ennemis des végétariens. On peut parler de paganisme par opposition seulement au christianisme qui a acquit le carnivorisme comme standart d’alimentation. Mais c’est un autre débat.


    • #1076153

      Les infos étaient jusqu’à présent tellement rares sur une alimentation végane équilibrée qu’il n’est pas rare de voir encore certains novices se nourrir de patates, de pâtes, de riz et de sauce tomate à longueur de temps par déficit d’offre végétale équilibrée et manque d’info sur le sujet. J’ai fait partie de ces personnes (pesco végétariennes) carencées qui sont retournées à la viande en avançant l’invalidité du végétarisme, mais ce raisonnement est erroné. C’est bel et bien la manière de s’alimenter de manière végétale qui change tout et non pas le végétalisme. Tout dépend de l’équilibre dans l’alimentation et on peut totalement y parvenir de manière 100% végétale. Je suis désormais vegan et en meilleure santé que jamais, même si c’est bien la dernière raison de cette prise de décision, la première étant le respect des droits fondamentaux des animaux.


  • #1075213
    le 06/01/2015 par STEF de MARS
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Petit rectificatif : l’homme n’est pas herbivore, mais frugivore-granivore.

     

    • #1075277

      +1, beaucoup trop de gens s’imaginent que les végétaliens sont herbivores, c’est complètement faux, l’homme ne peut pas se nourrir d’herbe et de feuilles, la base reste les fruits, les graines, quelques racines.

      Pour le reste, il s’agit d’aliments transformés et cuits. (épeautre/orge/quinoa/sarrasin/amarante/pommes de terre/navets/aubergines... etc)


  • #1075221
    le 06/01/2015 par STEF de MARS
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Ce n’est pas le végétarien qui doit justifier son alimentation, mais le mangeur de viande. Le végétarien sait pourquoi il l’est, et attache son alimentation à des convictions profondes. Au contraire, le « carnivore » ne se pose pas de questions, et mange de la viande parce qu’avant lui d’autres l’ont fait, ou parce qu’il aime ça, mais sans aucune autre forme de justification, ce qui est devenu une tradition, mais qui demeure un massacre.
    Plutarque.

     

    • #1075275

      Ce genre de propos ne feront qu’attiser un retour de flamme de la part des omnivores, tu en as conscience ?
      Jouer la carte de la provocation dessert la cause végétarienne... Et braque les gens traditionnellement élevés à manger de la viande, et pas prêts à changer de comportement dans leur vie.


    • #1075661
      le 06/01/2015 par STEF de MARS
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      @ Camillou

      Si on ne peut même plus citer un penseur grec sous prétexte que quelques carnassiers vont se sentir vexés, alors là, non seulement je m’en tamponne la nouille, mais je n’ai pas du tout envie de me réconcilier avec des barbares qui massacrent nos petits frères.
      Donc, mon message pour ces insensibles ignares est : voir mon directeur de publication.


  • #1075225

    D’un point de vue Traditionnel, l’homme était "végétarien" dans son état primordial, mais par une adaptation cyclique il s’est mis a consommer de la viande et faire des offrande animales. D’un point de vu "religieux" on dira que Dieu à donné la permission à l’homme de consommer de la viande (cette "permission" est très souvent accompagnée d’un appel à la modération). Certains ordres monastique ont un régime végétariens, ce qui est le cas des "oratores" dans de nombreuses sociétés (comme les Brahman dans la société Hindou). Dans la société Hindou, les Kshatrya (Bellatores, ou ceux qui détiennent le pouvoir temporel, la justice, l’administration et la guerre) peuvent consommer certaines viandes (poulet, mouton etc) et il semble bien que la consommation de viande soit lié à la guerre. N’oublions pas non plus que l’homme est capable d’externaliser une partie de sa digestion (cuisson, préparation diverses etc).

     

    • #1075283

      Tout à fait, c’est par la nécessité de survivre que l’homme a puisé ses protéines dans la chair animale, mais cette raison est elle encore valable aujourd’hui ? Sommes nous en situation de famine, en manque de céréales, de légumes, de fruits ?

      Nous non, par contre la production de céréales OGM destinées à nourrir nos animaux d’élevages affame et intoxique les populations d’Amérique du Sud.


    • #1075334

      Des sources sérieuses ? C’était *où* et *quand*, son « état primordial » ... ? Où c’est écrit que l’homme était alors végétarien ? D’un « point de vue Traditionnel », ça ne veut dire quelque chose que si tu précise *quelle* Tradition, aussi.


    • #1075348
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Entièrement d’accord avec ce point de vue très guénonien.

      Si les guerriers mangeaient de la chair animale, il faut y voir deux origines qui n’ont strictement rien à voir avec les protéines

      - la viande rend plus agressif (+ d’adrénaline),
      - origine magique : s’approprier la force ou la virilité de l’animal.

      La consommation extrême de viande aujourd’hui explique en partie la violence du Monde actuel et ne va que la faire augmenter encore et encore, pour une raison à la fois intérieure (ce que l’on est fait agir en conséquence) et extérieur (gaspillage des dernières ressources), cette consommation qui forcée par le ministère de l’Agriculture est un véritable fléau.

      Citons encore Pythagore : « Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s’entre-tueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut récolter la joie et l’amour ». Tout est dit et bien dit.


    • #1075358

      Correct. Il est à noter que Bouddha est venu il y a 2500 ans pour dévier les brahmanes corrompus de leurs sacrifices animaux. Ces sacrifices qui autrefois permettaient à cette classe de tester l’efficacité de ce pouvoir de régénérer un vieux boeuf devinrent caduques dès l’arrivée de Kali il y a 5000 ans.
      Les tantriques bouddhistes tibétains ont bravé cette interdiction et ont continué de s’empiffrer de plus belle grâce à leur bouddhocratie ploutocrate. Aujourd’hui une grande confusion règne à ce propos par l’entremise de Tenzin Gyatso ( dernier dalai lama) qui prétend devoir manger de la viande pour raison de santé. Leur doigts boudinés, leur face graisseuse et leur double menton en témoignent.
      Parmi les plus féroces défenseurs de la consommation animal plus ou moins rituelle on trouve en France Sogyal Rimpoche et son demi frêre Dzogchen qui n’ont de moine que l’habit. Très attirés par le sexe illégitime et la viande. La cérémonie du "tsok" permet à tous les participants d’ingérer des substances animales mélées à d’autres excrétions peu digestes.
      Coté Kshatriya, la viande consommable n’a jamais inclus le bovin mâle ou femelle ni l’éléphant ainsi que tout carnassier. Seulement volaille, ovins , caprins ou gibier.
      La consommation de la viande pour tout autre classe que guerrière mène à des conflits individuels familiaux nationaux et mondiaux au niveau de la santé physique et mentale, des biens et des opinions religieuses : le gros bordel en somme
      Les guerres sont le produit direct de la consommation animale dont l’apogée se situe dans le cannibalisme, l’anthropophagie, la torture, la nécrophilie, le cancer.


  • #1075231

    Ce type est un membre de la communauté organisée.

    Il s’agite dans une passion toute névrotique et racoleuse,
    que certains ici qualifie "d’américaine" parce qu’il parle en anglais.

    Demandez-vous plutôt pourquoi dans les milieux j. il y a depuis une quinzaine
    d’années une véritable campagne pour le "vegan", aux usa et en Israël.

    1- Modernisation du judaïsme "libéralisé" : on peut ainsi manger casher
    tout en refusant l’abattage sans étourdissement.

    2- L’enracinement culturel des "nations" passe en grande partie par
    l’enracinement culinaire.
    En parlant exclusivement de fonctions organiques, de glucides, de longueur du colon,
    on renforce l’idée d’une race humaine unique et interchangeable.
    En créant une seule façon de manger, on réalise un grand pas vers l’uniformisation
    et le métissage intégral des nations.

    L’industrie alimentaire est évidemment une saloperie.
    Mais c’est autre chose que ce monsieur dénonce.

    Personnellement, je ne mange pas des "protéines animales" ou des "légumineuses",
    Je mange "alsacien", "périgourdin", "ariègeois", "bourguignon"... !

     

    • #1075318
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      En 2050 il faudra 50 Terres pour nourrir de cette façon moderne l’Humanité.
      Deux options alors :
      1) promouvoir le végétarisme, et donc économiser les sols et l’eau, aussi l’énergie.
      2 continuer de foncer dans le mur et finir sous les bombes.

      Car :

      - Aux États-Unis, il y a 10 millions de végétariens, dont plus du tiers sont végétaliens.
      - Au Canada, 4% de la population (environ 1.3 millions de personnes) se dit végétarienne.
      - Il y a 20 milliards de têtes de bétail sur la terre, soit plus du triple de la population humaine.
      - L’ensemble du bétail dans le monde consomme une quantité de nourriture équivalente aux besoins caloriques de 8.7 milliards de personnes - plus que la population humaine sur terre !!!


    • #1075362

      1) N’importe quoi l’ami. les juifs pratiquants n’ont que faire de l’abattage par étourdissement, ils défendent bec-et-ongle que l’abattage casher fait moins souffrir l’animal car l’étourdissement (qui consiste en fait à transpercer la boite crânienne de part et d’autre, ce serait plus une trépanation brutale et sans anesthesie) rate une fois sur deux et donc fait encore plus souffrir la bête. De plus la viande est pas le seul élément de la bouffe casher, loin de là. Les autres s’assimilent et mangent de tout. D’ailleurs les juifs n’essaient même pas de promouvoir la viande casher pour les non-juifs (malgré le potentiel business), car la viande normale est conforme pour eux, même dans le cadre des lois nohaïdes ... Donc ils se foutent pas mal que les goys soient végan ou non.

      2) ça c’est vrai mais pour le coup il n’y a plus de rapport avec le juif en tant que tel. Ta réponse est monomaniaque et obsessionnelle il faut bien le dire, il n’y a pas toujours besoin du juif pour toujours tout expliquer. Quel honneur c’est leur faire, pour quelqu’un qui ne les aime pas trop ... Le véganisme (et plus généralement le végétarisme) parmi d’autres phénomènes, est d’abord plus une réponse à la société de confort et d’émotion dans laquelle on vit, les enfants commencent par plus vouloir manger les petites bébêtes si mignonnes et ils sont habitués à ce que tout leur soit cédé et donc ils deviennent végan, gays et féministes militants. Faut pas sous-estimer le libre arbitre de l’homme, la communauté est certes organisée mais n’orchestre pas tout pour autant ; désolé de te décevoir mais tu n’est pas une marionnette victime, tu vis avant tout selon tes propres choix.


  • #1075252
    le 06/01/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Et pour la réconciliation, préconisons un steak tartare avec des câpres !
    Tout cela pour exprimer que ceux qui adoptent une posture philosophique par rapport à l’alimentation sont parfaitement en droit d’agir ainsi, mais que tenter d’argumenter avec des éléments scientifiques qui ne le sont pas est d’une très grande malhonnêteté intellectuelle...
    L’Homme n’est pas "fait" pour ceci ou pour cela, comme toute espèce, il est condamné à s’adapter pour survivre dans un environnement qui évolue lui aussi !

     

    • #1075365

      C’est le propre de la réconciliation : écouter les arguments des uns et des autres et d’argumenter positivement pour arriver à un accord. De rejeter le tout d’un revers de main n’est pas productif.
      A noter que le steack tartare est de la viande crue où tous les germes de la décomposition sont encore vivant et peuvent se développer dans le tube digestif.


  • #1075259

    Désolé mais la démonstration par la blague ne me convainc pas.

    J’ai aussi un challenge : "Essayez, si vous vous dites herbivore, de vous mettre à quatre patte, sans vêtement et de brouter de l’herbe toute la journée... de ne pas cultiver mais de manger ce que vous trouvez en reniflant le sol. Attention : pas d’ustensiles de cuisine, pas de préparation et sans laver les poireaux !!!" lol

    Sérieusement !!! Il existe plusieurs sortes de Végan :
    1- Végétarien qui ne cultive pas, mange des salades et des fruits de l’agro-industrie plein de pesticide et qui ne sait pas qu’un œuf doit être fécondé pour contenir la vie. Celui qui dit respecter trop cette vie tout en étant pour l’avortement de confort. Celui là, qu’ils ne viennent pas me donner de leçon.
    2- Végétarien qui ne cultive pas lui même mais qui mange des produits sains (Bio, prod locale...). Respect, fais ce que tu veux... mais pas trop de leçon quand même ;)
    3- Végétarien qui fait sa propre production (j’en connais et ils sont souvent obligé d’être en communauté) et qui est autosuffisant. Il connait les plantes, les fruits, les saisonnalité etc... Celui-ci à mon plus grand respect et est en accord avec ses idéaux.

    Je vais parler de moi l’omnivore heureux et fier, pour terminer. Cela fait 3/4 ans que je fais du jardinage (5000m² de terre), j’ai des fruitiers, des poules, poulets et lapins que je tue et prépare moi-même. Faire pousser ses légumes et être autosuffisant est un travail "monstre" (mais passionnant) et demande du savoir faire et de la chance aussi. Car quand votre récolte, sur laquelle vous comptiez pour passer l’hiver est détruite par un prédateur, un champignon ou un climat exceptionnel, vous êtes dans une situation très compliqué.

    Heureusement, vos poules, canards et vos lapins (voir vos moutons et cochons) sont là pour consommer des plantes que vous ne pouvez manger (digestion ou dangereuses) même avec votre intestin de 12m. Grâce à leur alimentation, ils digèrent pour vous et restituent des protéine et bien d’autres choses fortes intéressantes pour votre santé. Nos ancêtres avaient tout compris.

    Bref, je comprends très bien que beaucoup d’entre vous soient dégoûtés de ce qui se passe dans l’élevage industriel (vaccin, pollution, conditions...) et je comprends cette attitude de ne plus cautionner. Mais attention, seule la pratique et d’aller jusqu’au bout peut permettre de choisir avec certitude et en conscience. La pratique !!! La pratique !!

    Slurp cautionne... :)

     

    • #1075398

      Votre prêche anti végétarien montre que vous ne connaissez pas le sujet en dépit de vottre savoir faire et savoir tuer.
      Les vegan ni les végétariens ne mangent pas l’oeuf, produit animal. Vegan veut dire aucun sous-produits animaux tel les produits laitiers, le miel. Les végétariens ne sont donc pas "végan". Puissiez-vous percevoir la différence entre produit et sous-produit.
      Ils ne sont pas herbivores.non plus.
      Les animaux que vous tuez à votre plus grande fierté peuvent vous donner l’impression que vous faites bien mais en aucun cas ne vous autorise à donner des leçons d’approvisionnement pour ceux qui refuse d’ingérer ces substances quelque soit l’imperfection des sources. Je préfère un végétarien type supermarché à un écolo saigneur de poules du jardin. Souvent ils sont encore plus arrogants que le bouffeur de big mac.


    • #1075519

      Je ne prétends pas faire d’analyse sur les différentes pratiques (fort nombreuses) des "non carnivores". Je sais ce que vous me dites. J’ai juste 2000 caractère pour parler à des gens qui comme vous connaissent un peu le sujet et sont parfois radicaux voir arrogants (je ne parle pas spécifiquement de vous). Je n’ai rien dit de faux. C’est juste imprécis pour vous et vous n’avez pas tort dans le fond. Le premier "anti-carnivore" (numéro 01) que je ne caricature même pas connait parfois moins bien le sujet que moi, même s’il aime à me donner des leçons notamment sur abattage des animaux. A ce sujet vous êtes à côté de la plaque quand à ce que vous considéré comme une fierté de tuer les animaux. J’éprouve dans ces moment un profond respect pour la nature, ce que Dieu me permet de manger et pour mon travail aussi (d’aller nourrir chaque jour moi-même ces bêtes. De les faire éclore et vivre naturellement, de les élever et d’en prélever une partie ne vous en déplaise... en période de grand froid, on grattera le permafrost. :)


    • #1075639

      @azim

      Jolie démonstration Slurp ! Et bon appétit... !

      Rien de tel, effectivement que de cultiver soi-même ses produits. J’ai également un grand potager, un verger et surtout de grands congélateurs pour tenir presque toute l’année sans avoir à acheter beaucoup de légumes. Je fais moi-même mon compost et les légumes sont magnifiques et délicieux ! Pas encore de poules ou de lapins mais un bon boucher du coin qui s’approvisionne chez des paysans respectueux de la nature, avec des bêtes en liberté.

      Je ne pourrais pas être végétarienne, j’aime trop, de temps en temps, une bonne cote de bœuf grillée sur les bonnes braises d’un feu de bois, mais je peux comprendre que l’on soit végétarien. Cependant, au vu du prosélytisme et l’arrogance de certains commentaires de végétariens, il me semble qu’ils sont plus intolérants que nous. J’ai lu quelque part que notre goût pour la viande ou les fromages dépendait de notre groupe sanguin, par exemple le groupe sanguin 0+ (qui est mien) a besoin de plus de viande et ces personnes ont un tempérament, disons...plus sanguin... !


  • #1075265

    L’homme est exclusivement herbivore ... sérieusement comment peut-on encore lire de telles bêtises en 2015. Toutes les études ont aujourd’hui prouvé que l’être humain a de tous temps été un chasseur cueilleur, puis à progressivement appris l’agriculture, l’élevage etc ... on va pas refaire l’Histoire.
    Cela dit vrai pour ce qui est de la viande rouge, l’organisme n’est pas habitué à ce genre d’aliment, il en est de même pour les produits laitiers ou même le blé. Viandes blanches, poisson, oeufs avec modération, féculents, légumes & fruits à volonté composent la base d’une alimentation saine.
    Cela dit pour les personnes qui ne souhaitent pas consommer de viande, décision que je respecte complètement, il est effectivement tout à fait possible de remplacer les aliments d’origine animale par des végétaux. Par contre annoncer que l’être humain est herbivore est une aberration totale.

     

    • #1075371

      Non ; les académies ont prétendu cela depuis peu de temps. Je ne ferai pas un cours d’archéologie dissidente mais en gros les sociétés répandus sur la Terre était trés variées notemment sur le plan de l’agriculture, de la chasse et pêche. Le végétarisme était répandu à l’origine dans les sociétés avancées alors que la consomation de viande était comune chez les peuples les plus primitifs. Pour affirmer vos dire il faut croire en la théorie récente darwiniste.


  • Je ne vois pas trop ce que ce sujet vient faire là.

    Convertir les français au végétarisme c’est, selon moi, une énième violence exercée sur eux (et leur fait oublier dans quel pays ils vivent, celui de la gastronomie !).

    Ne faites pas ci ! Ne faites pas ça ! Tout ce bourrage de crâne permanent, ça me les brise menues...
    Laissez ça au système de domination qui fait croire qu’il se soucie de notre santé alors qu’il autorise à nous faire bouffer de la merde industrielle.

    A la vérité, c’est la qualité des aliments qui compte. Pour le reste, la doyenne de l’humanité a démontré qu’une alimentation saine permet à notre organisme de se défendre des attaques qu’on lui fait subir (tabac, alcool, viande, ect.).
    Les névrosés de l’alimentation devraient prendre exemple sur elle, ça les décoincerait et ils pourraient ensuite passer à autre chose de plus important.


  • #1075280

    imaginez un monde vegan (donc dépourvu d’exploitation humaine ou animale).

     

    • #1075327
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Non non, je ne l’imagine pas du tout, je préfère un monde de bidoche où les pays se font la guerre pour aller piller les ressources des autres, c’est tellement plus drôle. En dernier recours, si la bidoche manque, on peut toujours mordre ou se manger sa propre langue, comme le disait Marguerite Yourcenar.


    • #1075341

      Qu’est ce qu’on s’emmerderait ... Et qui croirait encore au paradis ? Ecoute, l’idéal, c’est fait pour rester en théorie, dans tes rêves les plus fous. Ça ne s’applique pas à la réalité.


    • #1075364

      Ce serait alors un monde où les champs rempliraient les horizons, ou la mono culture aurait fini de pourrir l’environnement.
      Où les ogm ne choqueraient plus personne, où un grand nombre d’insectes n’aurait plus leur place, tout comme les animaux habitant les forêts, n’auraient plus de forêts.

      Si tu veux un monde sans exploitation humaine, c’est pas la viande qu’il faut supprimer mais les riches.

      Notre problème, c’est le manque de mesure. On mange TROP de viande et on consomme trop en général.

      L’homme dans la vidéo est comme tout le monde, si un grand malheur lui tombe sur la tête (une guerre par exemple) et que la faim, s’installe dans son corps, il sera le premier à dépecer le premier chat qui passe à porté pour nourrir ses gamins.


  • #1075286
    le 06/01/2015 par Lucien Cerise
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Clément Méric, sors de ce corps !


  • #1075294

    Tout ce que j espere, c est que cette maniere de presenter un sujet serieux ne deviendra pas une mode en occident..

     

    • #1075335

      Oui, l’orateur américain, ou l’arrogance et l’hystérie du "salesman". Je ne comprend pas ce que cet article vient faire ici. Ce genre d’idéologue va de paire avec le mondialisme et "l’humanitaire libéral".


  • #1075306

    ce qu’il faut retenir c’est que l’homme peut, il a la capacite, de survivre et vivre en mangeant de la viande, c’est un fait, mais ce regime est generateur de maladies sur le long terme.

    un regime vegetal par contre, equilibre bien sur, ne genere pas de maladies et permet de vivre mieux et plus longtemps.

    je vois pas ce qu’il y a de choquant ou de difficile a comprendre


  • #1075319

    Les commentaires sont au moins aussi intéressants que la vidéo, merci E&R.

    La question « L’homme est-il fait pour manger de la viande ? » n’amène pas au consensus et détourne le débat vers des questions de santé et de physiologie humaine.

    Je préfère débattre de la nature humaine et du respect de la vie.

    Deux choses distinctes :

    1. la consommation occasionnelle de viande d’animaux sauvages

    2. la consommation intensive de viande produite industriellement

    Dire que les humains peuvent manger de la viande n’est pas défendre la consommation de viande d’élevage et les pratiques de l’agriculture productiviste.

    La sédentarisation des groupes humains et l’agriculture ont amené à l’élevage :
    quelques poules qui recyclent les restes, en liberté autour de la maison, pour les œufs et occasionnellement la viande. Pas de mauvais traitement.

    Mais si la pratique de l’élevage amène à s’habituer à faire subir aux animaux des conditions de vie indignes et des souffrances artificielles, alors on préférera redevenir nomades.

    Parce que s’habituer au mauvais traitement des mammifères c’est s’habituer au mauvais traitement des humains.

    Quand l’animal est devenu une matière première, l’homme a pu le devenir : esclavage, chair à canon, salariat, trafic d’organes, vente de bébés …

     

    • #1075383

      D’accord avec vous, sauf sur un point : la sédentarisation.
      Les anciens textes affirment la préexistence des sédentaires. Que des peuples nomades se sont sédentarisés.


    • #1075479

      @Sébastien

      Merci pour ce commentaire plein de bons sens !

      "Parce que s’habituer au mauvais traitement des mammifères, c’est s’habituer au mauvais traitement des humains". Exact, avec les pratiques barbares le cœur s’endurcit et on commence à devenir indifférent à la souffrance d’autrui.

      Il est étonnant que personne n’ait fait remarquer, parmi tous les commentaires "pro-viande" ici, que la mise à mort des animaux destinés à la consommation n’est pas forcément violente. La plupart du temps ils sont assommés avant leur mise à mort. Cessons cette sensibilité ridicule ! Par contre, je suis d’accord de boycotter la viande provenant d’élevages industriels en batterie !


    • #1075565

      C’est Sébastien qui a raison : la sédentarisation a amené à l’élevage.
      Quant aux textes, ils ne sont pas vérité divine, quoi qu’on en pense.
      Enfin, l’étude du paléolithique et du néolithique permet d’avoir des notions claires et justes sur ce sujet.
      La consommation occasionnelle de viande a aussi pu suppléer dans les temps anciens aux disettes occasionnelles... et le réchauffement climatique (que les ignorants s’obstinent à redouter) seul a pu permettre aux groupes humains de se nourrir régulièrement de plantes et non plus de fruits l’été et l’automne en alternance avec la viande en hiver et au printemps... Je parle pour nos latitudes bien entendu, car nous autres européens n’avons pas eu les mêmes conditions de survie que les peuples des latitudes tempérées et tropicales : cela a conditionné notre atavisme et contribue à expliquer bien des différences notables.


  • #1075333

    Moi je ne mange plus d animaux depuis des années, je m’en porte pas plus mal ... j ai pas adopté un régime "spécial" , je m’en fout !
    On a pas des conditions de vie si difficiles que ça ....entout cas rien qui justifie de consommer 3x ou 4x les apports journaliers, par "plaisir"...

    Après être "vegetalien" c’est abusif ; vegetarien ca suffit ... en plus les gens qui pronent l arret de la consommation de produit carnés, ils ne mesurent jamais les conséquences que ca aurait sur la production de legumes.... ca ne ferait que de pourrir la production encore plus.

    Cela dit, la consommation c’est l’action politique ultime, celle qui est en phase avec notre époque, on peut dégager une entreprise ou sa filliale en 7 jours,... juste parceque on est pas d accord avec les moyens de productions, ou sa vision "politique".

     

    • #1075480
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      "Après être "vegetalien" c’est abusif ; vegetarien ca suffit ... en plus les gens qui pronent l arret de la consommation de produit carnés, ils ne mesurent jamais les conséquences que ca aurait sur la production de legumes.... ca ne ferait que de pourrir la production encore plus".

      A mon sens, ce serait l’exact contraire : moins de production de viande = 1) moins de gaspillage de végétaux (légumineuses et céréales) = 2) moins de nécessité d’avoir recours aux pesticides et engrais chimiques = 3) opportunité de tout produire en agriculture biologique = 4) moins de maladies = 5) + de paysages conservés = 6) - moins de conflits sur Terre.

      Soit : pourrir bien moins la production, lui donner le sens de la responsabilité pour les générations futures.

      Disons le autrement : si on mange moins de viande (ou le mieux pour l’éthique : pas du tout !), cela signifie avoir moins à de végétaux à produire et donc facilement de meilleure qualité (BIO), aussi une plus grande production de nourriture et donc moins de famine sur Terre. Bref, c’est arrêter un gâchis criminel pour la Terre et l’Humanité. Les carnivores menacent notre avenir par pure ignorance ou blocage mental.

      Je rappelle que produire UN SEUL kg de viande de boeuf, utilise 15.000 litres d’eau (FAO).


    • #1075709

      ne dites pas n’importe quoi il reste des tonnes de terre à cultiver... on fait même du "hors sol" ....
      c’est dire si le marché est bon, s’il fallait produire 4x plus, ce serait pas le même délire, ni le même prix.


  • #1075357

    35 ans que je m’intéresse au sujet, je peux dire que je peux démolir sa théorie avec preuves.
    Ce qui tue c’ est la manière dont sont élevés les animaux, la libre pâture et les poules en libertés, comme les poissons dans une mer non polluée, c’est cela qu’il faut exactement comme les légumes et céréales dans un sol sain.
    Le grave problème, c’est qu’on à longtemps cru que les animaux tel les chèvres devraient être supprimées, or au contraire le sol le bétail et l’herbe sont un tout dans un cycle.
    Et aux endroits où on a supprimé le bétail la désertification est au rendez-vous, ceci dans les pays où il ne pleut pas beaucoup.
    Croire que les légumes ne contiennent pas d’éléments toxiques c’est un doux rêve, les plantes se défendent, si elles ne peuvent courir, elles développent des substances, les légumineuses contiennent l’acide phytique qui bloque l’assimilation des minéraux,le gluten du blé n’est pas très bon non plus, je le met au défi de bouffer des lentilles crues, du blé ou des haricots secs...
    les légumes et fruits verts contiennent des oxalates...
    Mangeons de tout avec modération
    La nature ne fonctionne pas avec la morale, mais avec des besoins spécifiques.

     

    • #1075422

      Votre démonstration par l’absurbe visent à embrouiller le naïf..On ne mange pas de légumineuses ou céréales crues. La cuisson fait partie du processus d’asimilation. La patate crue est poison.
      En matière de démolition, essayez encore.


    • #1075506

      @ mimile
      Bah alors je vais t’expliquer une chose mimile, qui va releguer ton régime végé aux poubelles de l’histoire.
      Tu as entendu parler du régime cétogène ?
      Il s’agit de faire assimiler les graisses comme carburant et non plus les sucres, fruits légumes etc.
      On a découvert une chose mimile, c’est que le cerveau réagit à la cétose et que les nouveaux nés se mettent spontanément en régime cétose.
      Application concrète ?
      Quand tout l’arsenal médicamenteux ne marche pas sur les épileptiques, on leur applique ce régime et ho miracle plus de crise ETONNANT et plus encore si ils arrêtent ce régime il reste encore efficace pendant un certain temps.
      De plus au niveau cellulaire, quand tu es en mode glucose c’est à dire végé végan où autre, tes cellules etouffent et vieillissent plus rapidement, les télomères sont bien plus long chez ceux qui pratiquent le régime cétose, le régime de NOS ENCETRES.
      Et je te raconte pas la musculature qui va avec, tablettes de chocolat et tout.
      Et je vais te dire une chose, c’est un secret chuuut, les végé végan, voient que leur musculature fout le camp, c’est pour cela qu’il se mettent à fond au sport, et c’est là le bienfait, mais certainement pas leur régime.
      Si tu en veux encore tu m’écris et je t’enverrais tout un courrier.
      Bébère = 35 de documentation alimentaire.
      Allé tchao petit joueur va !


  • #1075373
    le 06/01/2015 par Ulfberht (ex "Mansur")
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    En lisant les commentaires, on se rend compte que les "vegans" sont très sectaires et méprisants. On dirait un peuple élu.

     

    • #1075452
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Ce n’est pas si simple, c’est d’abord une question de sémantique : un carnivore peut être partiellement végétarien, ce dernier l’est à 100%, c’est donc un choix de vie exclusif qui s’oppose donc à son contraire très majoritaire.
      Moi ce que je trouve méprisant, pour ma dignité humaine, c’est le spectacle abominable de l’élevage industriel, de la chasse comme loisir, des abattoirs de la honte et des boucheries.

      Cet année, la France aura alloué 20 millions d’euros pour aider la production de porcs en Bretagne, et quelle somme est allouée pour étudier l’impact du végétarisme ???? RIEN, néant ! Nous n’existons pas légalement. L’Etat français a également fait interdire le jour sans viande dans les écoles, pour ceux qui choisissent un repas vegy.

      Bref, c’est le système qui me parait totalement SECTAIRE et méprisant pour les animaux et la vie.
      Je peux donc vous retourner votre argumentation.


    • #1075573

      je suis tout à fait d’accord ; mais ca ne constitue pas une raison
      pour rejeter tout le mouvement dans son ensemble !

      Les gens qui ne mangent pas de poisson, ou pas de viande, ou ceux qui refuse même les oeufs / laits...
      Cela ne constitue pas une catégorie politique , il y a des sensibilités qui dominent mais ca n’est pas représentatif.


    • #1075823
      le 06/01/2015 par Moi, Peter Sellers
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Je peux donc vous retourner votre argumentation.




      Bah non.. Car c’est toujours la même méthode..
      on est d’accord sur les problèmes que posent l’élevage intensif et les abattoirs de masse..
      Mais on ne va pas pour autant remettre en cause la consommation de viande..
      Et vous jouez un maximum sur cet amalgame..


    • #1075943

      @pleinouest35 : il faudrait vraiment une « existence légale » aux végétariens et autres végans ? T’es sérieux, là ? un genre de « régime alimentaire pour tous » ... ? C’est l’exemplification même du sectarisme des "végans" ... Une existence légale pour les gens qui décident d’adopter un certain régime alimentaire ... On entendra tout ici ... pourquoi pas un ministère et un Conseil REprésentatif des Végos de France (on va dire le CREV) tant qu’on y est ...


  • #1075376

    Allez dire ça à mon grand père de 87 ans, ancien mineur de fond qui fume toujours ses gauloises brunes et ne se prive pas de viandes...
    Moi je ne me nourris que de lumière, pas de végétaux parce que c’est horrible de tuer des plantes...d’ailleurs l’homme est "luminovore". Même l’eau je ne la bois plus, je n’aimais pas son cri de désespoir quand je la buvais...
    Bon du coup je suis passé de 72 kg à 30 kg mais ça roule, j’ai la pêche... Qui a laissé trainer sa fin de steak là ? C’est à personne ? Je peux ? Nan mais c’est juste pour la jeter à la poubelle je jure que j’y toucherais pas (slurp miam)...

     

    • #1075436

      Nous connaissons tous des exceptions, ces 10 % d’heureux qui ne font pas très attention et ne se privent de rien quant aux plaisirs de la vie... Tandis qu’on connait aussi ces 40 autres % qui ont des problèmes de santé chroniques et ces 40 derniers % qui sont tout bonnement morts, parfois dans d’indicibles souffrances.


    • Merci pour ton humour !


    • #1075488
      le 06/01/2015 par pleinouest35
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Selon Claude Bourguignon, la terre a été brûlée par l’agriculture intensive (les sols sont quasi morts), les forêts primaires sont anéanties pour pouvoir produire le soja destiné au bétail, les nappes phréatiques sont polluées par l’élevage, les pesticides font augmenter considérablement les cancers,. Le problème pour l’Humanité proche ne sera pas la fabrication actuelle de la crise ni la carence en énergie, mais ce sera par contre le manque d’eau et de nourriture !
      Vous avez bien tord d’en rire, c’est une mentalité comme la votre qui va précipiter le monde vers sa perte.


    • #1076399

      @ pleinouest35 Qu’est-ce qui vous fait croire que je ne souhaite pas la précipitation de ce "monde" ?
      J’ai bien conscience des problèmes. Je ne suis pas un sans coeur, toute cette production intensive me les brise à un point. Du coup je restreint ou me fournis chez des locaux. J’aime les animaux et j’aime la viande, quand j’en mange, je remercie l’animal qui a servi à me nourrir.
      Mon monde idéal, malheureusement, n’existe plus et n’existera plus...sauf en cas de chute de toute cette merde que nous nommons "civilisation"...

      J’ai l’impression que l’on veut bâtir sur des fondations plus que branlantes. Donc on rase tout est on recommence...


  • #1075377

    D’un point de vue Traditionnel, l’homme était "végétarien" dans son état primordial, mais par une adaptation cyclique il s’est mis a consommer de la viande et faire des offrande animales. D’un point de vu "religieux" on dira que Dieu à donné la permission à l’homme de consommer de la viande (cette "permission" est très souvent accompagnée d’un appel à la modération). Certains ordres monastique ont un régime végétariens, ce qui est le cas des "oratores" dans de nombreuses sociétés (comme les Brahman dans la société Hindou). Dans la société Hindou, les Kshatrya (Bellatores, ou ceux qui détiennent le pouvoir temporel, la justice, l’administration et la guerre) peuvent consommer certaines viandes (poulet, mouton etc) et il semble bien que la consommation de viande soit lié à la guerre. N’oublions pas non plus que l’homme est capable d’externaliser une partie de sa digestion (cuisson, préparation diverses etc).

     

    • #1075466

      historiquement l’homme n’est pas végétarien mais omnivore, facile à prouver en analysant les sols des lieux d’habitation préhistoriques et cela a bien sûr été fait, on sait parfaitement tout ce qu’ils mangeaient
      ensuite la viande n’est pas liée à la guerre mais au travail physique, les Vaishyas et les shudras, (commerçants-artisans et travailleurs ont plus de droits au sujet de la viande que les Kshatryas, c’est aussi une question de pureté, plus on va vers le bas moins les contraintes sont fortes. (sur l’alimentation, sur le sexe, sur les contraintes sociales). c’est une forme de compensation, je suis en bas de l’échelle mais j’ai des avantages dans les plaisirs de la vie.
      donc le végérarisme en Inde et en Chine aussi d’ailleurs est d’origine religieuse et succède à une période où l’alimentation était omnivore (le shivaïsme ancien pré brahmanique pour l’Inde et le Tao pour la Chine on remarque le même shéma en Egypte et en Grèce ancienne (même à Rome, le végétarisme n’ arrive qu’ avec les stoïciens)


  • #1075386
    le 06/01/2015 par André Panda
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Réflexion d’activiste qui s’apparente plus à une plaidoirie (où tous les moyens sont bons pour persuader, même les sophismes) qu’au fruit d’une recherche scientifique, logique et rationnelle.

    Discours plein de bon sens mais qui "oublie" tout ce qui le dérange...

    Je suis moi même convaincu que la viande n’est pas le meilleur aliment pour l’être humain. Mais c’est un point de vue et une réflexion d’occidental pourri-gâté suralimenté qui a le choix parmi tous les aliments que la nature propose sur la planète. Pas un point de vue physiologique. Nuance.

    Alors oui, dans ce monde, c’est mieux, pour tout un tas de raison, de manger des fruits et des légumes naturels crus que de la viandes sur-traitées cuite.

    Mais physiologiquement parlant, l’homme est fait pour s’adapter. Comme les autres organismes vivants, sauf qu’il est sans doute l’un des organismes les plus... adapté à le faire.
    Placez une population en situation de n’avoir que de la viande a manger et que se passe-t-il ? Elle s’adapte au régime carné. Sinon comment expliquer les sociétés inuits ou pygmées ?

    Sont-ils on plus mauvaise santé que les végétariens occidentaux ? Permettez-moi d’en douter...

    Bien sûr ces adaptation ne se font pas sans mal, et beaucoup d’individus en souffrent voire en meurent sur des générations, mais c’est le mécanisme de l’évolution. C’est la vie ! Et dans sa globalité la population s’adapte de mieux en mieux au fil du temps.

    C’est comme le lait ou les céréales. Ce n’est pas parce que le lait de vaches nourries aux farines animales et céréalières et les céréales génétiquement modifiées aux chaînes de protéines nouvelles auquel notre système digestif n’est pas adapté et sur traitées chimiquement et dépourvues de toute substance réellement nutritive sont dégueulasses et délétères que l’être humain n’est pas physiologiquement adapté à s’adapter à la consommation de lait de vache et de céréales. Même si ce n’est certainement pas, et pour les mêmes raisons sus-mentionnées, les meilleurs aliments pour lui.

    Les aliments de l’homme moderne (par opposition à l’homme pré-néolithique) ont évolués plus vite que ses propres capacités d’évolution. Et depuis 100 ans le mécanisme s’est accéléré de façon exponentielle. D’où l’apparition de tout un tas de nouvelles pathologies et, en définitive, des réflexions aussi creuses que celles de ce charmant militant vegan...

    Je me méfie des gens qui ont raison avec de mauvais arguments. Ca veut dire qu’ils n’ont rien compris.

     

    • #1075427

      A Cayenne le régime était exclusivement carné. Ce qui faisait mourir les détenus plus vite.
      Le lait fait partie des substances admissibles végétariennes en tant que sous prduit animal comme le miel autre exemple.
      Vous n’avez pas compris grand chose au végétarisme, votre sphère de connaissance se situant dans le carnivorisme.


    • #1075507
      le 06/01/2015 par André Panda
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Je pense que vous m’avez mal lu pour affirmer des choses aussi péremptoires à mon sujet.

      Quelle viande ? Crue ? Cuite ? En quelle quantité ? Et quid de la qualité de l’eau et des autres facteurs ?
      Le meilleur moyen de faire claquer les détenus, si c’est réellement le but, c’est quand même de ne pas les nourrir du tout...

      Je serais curieux de connaître votre source.


    • #1075535

      @ mimile :

      "Vous n’avez pas compris grand chose au végétarisme, votre sphère de connaissance se situant dans le carnivorisme. "

      Moi je pense qu’il parle surtout de tout autre chose et que sa sphère de connaissance comporte autrement plus de réflexions et d’éléments que vous ne voulez lui accorder.

      André Panda :
      En ce qui me concerne, la phrase "Comme les autres organismes vivants, sauf qu’il est sans doute l’un des organismes les plus... adapté à le faire. ", me titille un peu.
      En effet tout être vivant à notre époque à su faire preuve des même adaptations et rien ne prouve que l’homme sera encore dans la course, après x temps ou x changement, alors que d’autres forme de vie continueront leur petit bonhomme de chemin. De fait seule celles qui perdurent sont aptes à s’adapter et sont donc toutes égales à ce niveaux là.
      Mais encore, si l’homme à autant modifié sont environnement, c’est sans doute car dans le fond, il n’a pas réellement su s’adapter avec ce qui lui est donné et qui l’entoure.


  • #1075399
    le 06/01/2015 par George Sorros
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    "Dans un siècle l’humanité sera végétarienne"

    Jacque Attali

     

  • #1075448

    Il y a environ 3000 ans, la solution pour vivre sur cette terre nous a été donné.

    Elle se résume dans l’enseignement de l’histoire d’Abel et Caïn.
    On nous présent, et on s’attarde sur le fait que Caïn est le premier meurtrier de l’histoire de l’humanité. Et de mon point de vue, cela pour soustraire l’enseignement de cette histoire.

    voici un résumé de cette histoire.

    En ces temps, Dieu rendait visite à ses créatures.
    Abel et Caïn, fils d’Adam et Eve, voulu remercier leur créateur de ses bienfaits, en lui offrant ce qu’ils avaient de meilleur.
    Abel, berger nomade, apporta le plus beau des ses agneaux, Caïn, agriculteur sédentaire apporta ses plus beaux fruits et légumes.

    Dieu accepta l’agneau d’Abel et il nu aucun regard sur la production de Caïn.

    Rempli de jalousie, Caïn, tua son frère. Ce geste irréparable, rendu Dieu en colère. Et la première de ses intentions était la destruction de Caïn. Mais il ce rendu compte que le geste de Caïn venait de la jalousie que lui même, avait mis dans son cœur. Alors au lieu de tuer Caïn, il lui dit, que désormais il serait ce qu’était son frère : Un berger nomade.

    - De mon point vue, l’enseignement qu’il faut retenir, vient des réponses aux questions :
    Pourquoi Dieu n’a pas voulu des fruits et des légumes, du au labeur de Caïn ? et pourquoi, après le geste de Caïn, il lui demande d’être berger nomade ?

    Comme disait Averroès, le Coran (comme tous les livres Saint) doit être lu et interprété en fonction des capacités de chacun.
    Voici donc les réponses, que je me suis trouvé.

    Pourquoi Dieu n’a pas voulu des fruits et des légumes de Caïn ?

    Car l’agriculteur sédentaire, transforme l’œuvre de Dieu, exploite son environnement, le détruit et au final ce prend également pour un créateur. Sa sédentarisation ne laisse de place qu’à lui même et engendre son expansion au détriment de tout le reste.

    Pourquoi, après le geste de Caïn, il lui demande d’être berger nomade ?
    L’homme est sur terre pour admirer les merveilles de Dieu et quoi de mieux que le nomadisme pour ce rendre compte, que ce qui est beau, c’est le gâteau et non la cerise, comme dirait Nietzsche.
    Qu’elle meilleur preuve de sa soumission à dieu que de vire en harmonie avec l’ensemble de son œuvre sans l’altérer.

    Je suis né dans un monde sédentaire et industriel. Je vois chaque jours comme notre planète subis nos assaut et comme ce paradis est transformé en enfer. Je ne sais comment emprunter ce chemin qui nous libèrerait, mais je le vois.

     

  • #1075454
    le 06/01/2015 par Gustave le Bon
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Finalement ce dont je me rends compte à travers ce discours, c’est que certains veggans, comme certains salafistes ou encore certains sionistes, bien qu’ils aient quelques arguments probants voire un discours cohérent, ils versent trop dans l’idéologie, du coup ils deviennent sectaires et donc intolérants. Etre végétarien ou végétalien ça se respecte, mais de grâce, évitez vos théories scientistes car à cause d’une telle démarche vous n’allez obtenir que des fanatiques végétariens ou des anti végétariens. Défendez votre point de vue, certes, mais cessez de faire des bricolages pseudo scientifiques, laissez aux autres quelques portes ouvertes afin qu’ils fassent eux même leurs choix au lieu de lire vous savez vous n’avez rien compris alors que nous on a tout compris !


  • Ce qui est étrange c’est que l’humain à absolument besoin de vitamine B12, dont les sources vegetales sont plus qu’hasardeuses, et les vegetaliens oublient de dire qu’ils consomment des compléments alimentaires ou des aliments artificiellement enrichis en vitamine B12. Comment faisaient nos ancètres ? probablement en étant opportunistes et en mangeant occasionnellement oeufs/fruits de mers/poisson... etc comme bon nombre d’animaux dits "herbivores" (cf le mignon écureuil qui mange les oisillons, cochon, poule...). Certains grands singes herbivores chassent occasionnellement, d’autres consomment leurs excréments car une synthèse de B12 a lieu dans la partie finale de l’intestin, peut être nos lointains ancêtres faisaient ils pareil. La surconsommation/surproduction de produits d’origine animale est une hérésie pour des tas de raisons et ça sera difficilement tenable si toute l’humanité s’y met, mais les arguments de ce monsieur sont en grande partie foireux. En toute chose l’excès nuit

     

    • #1075558

      qui a "contre-vérifié" la chose ?
      Les labos nous disent qu’on a impérativement besoin de la vitamine B12 , qui se trouve être un de leur produits commerciaux !
      de l’autre côté cela serait une proteine rare dans la nature.. pas de concurrence donc... la belle affaire, un commerce de "niche" ...

      après quoi vitamine B72... B728 ?


    • #1075593

      Faux, le b12 peut aussi se synthétiser dans le biote intestinal, si on a une très bonne hygiène de vie, ce qui n’est pas le cas des végétariens en général ( trop de céréales, pas assez de gras saturé sain), c’est pourquoi ils prennent des additifs.

      J’ai vraiment résumé en gros mais informez vous un peu mieux, ou mieux encore, demandez à un médecin ou se forme le b12 dans le corps humain.
      Il te répondra :"en très faible quantité dans le biote", en gros les intestins.
      On peut augmenter ce très faible en nettoyant nos intestins.


    • #1075753

      La vitamine B12 est produite par des bactéries, en particulier certaines espèces présentes sur les racines végétales. Pour les animaux herbivores, c’est la seule source disponible.
      Le lavage/pelage des légumes l’enlève, c’est pour cela qu’il est nécessaire de se supplémenter.


    • la vitamine B12 peut effectivement etre synthetisée dans l’intestin mais trop bas pour pouvoir etre assimilée, raison pour laquelle les gorilles par exemple mangent leurs excréments. On peut effectivement les retrouver dans certaines racines à condition que l’engrais ou le compost soit riche en excrements d’herbivores et donc en B12, mais c’est beaucoup plus compliqué de s’en assurer que de manger une assiette de moules ou deux oeufs à la coque par semaine...


  • #1075460

    ’Pas franchement convaincu par ses arguments, je serais curieux de le voir tenir ces propos devant une assemblée inuit, qu’on rigole un peu...
    Parce qu’il me semble qu’on est avant tout opportunistes : autrement dit, on s’adapte à notre milieu.
    Pas sûr qu’après 6 mois passés dans le grand nord à mâchouiller des lichens, il soit toujours sur le même postulat...
    Mais effectivement, que nous soyons originellement crudivores, frugivores, tout ça, et que pour optimiser notre santé il faille tendre à ça, pourquoi pas.


  • #1075464

    la vie se nourrit de la mort

     

    • #1075622
      le 06/01/2015 par STEF de MARS
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Faux. Nul. Zéro. Redoublement demandé.
      Quand tu manges un fruit, tu ne tues personne, et si, en plus, tu balances le noyau ou les pépins dans la nature, tu favorises la reproduction de l’arbre.
      La vie se nourrit de la vie.


  • #1075493

    J’imagine déjà :
    - la déportation totale des Inuit et la désertification humaine des zones polaires
    - l’extermination des poules vaches moutons...
    et toutes les conséquences pour la pyramide alimentaire.
    Puis adieu paysages chéris


  • #1075499

    C’est pourtant simple les gars :
    Végétariens de la genèse au déluge, et omnivores du déluge à nos jours...

     

    • #1076036

      Mais pas du tout...
      L’homme et les animaux étaient végétariens seulement dans le jardin d’Eden. Tout allait bien jusqu’au péché originel.

      C’est de là que l’on a commencé à manger de la viande. la preuve, Abel élevait du bétail, lui qui est né et est mort bien avant le déluge.


    • #1076169

      On peut élever des animaux sans s’en nourrir (laine, lait). L’autorisation Divine de se nourrir des animaux n’a été accordée qu’après le déluge, auparavant c’est donc l’injonction alimentaire de la Genèse qui prime. Relis ta Bible.


    • #1077550

      Effectivement, après relecture, j’admets volontiers mon erreur :)

      Par contre ce que dis la Bible sur ce point c’est que l’homme est autorisé après le déluge à consommer de la viande, mais qu’en est-t-il des animaux carnivores ? Il me semble que le sujet n’est pas très clair. Quand ont-t-ils commencé à être carnivores ?


  • #1075510

    Je suis pesco-végétarien depuis plus de 3 ans maintenant cad que je ne mange plus de viande rouge et de volaille mais uniquement du poisson de qualité, et je peux vous dire que je pète la forme, pas une seule fois malade en 3 ans.

     

    • #1075611

      Je mange de tout et ne suis jamais malade non plus et cela depuis plus de 10 ans.
      Excepté peut être, le rhume que m’a femme m’a gentillement offert.
      Mais bon il faut bien que les virus vivent aussi après tout.


    • #1075845
      le 06/01/2015 par VosgienVolant
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      @ Samir
      Fais gaffe quand même avec le poisson, il ne faut pas dépasser trois fois par semaine, ils sont de plus en plus bourrés de mercure et autres saloperies, et à des taux vraiment haut. C’est un problème de santé public dans les pays nordiques où ils consomment beaucoup de poissons gras et au sommet de la chaîne alimentaire (concentration des toxines). En gros, à cause de la pollution dégueulasse, tu t’exposes plus à des maladies graves si tu manges régulièrement du poisson que de la viande dans laquelle tu retrouveras au pire des traces d’antibiotique (ce qui n’est pas top, mais mieux que des dioxines et des métaux lourds).
      Je ne dis pas ça de manière partisane, au contraire, j’habite en bretagne et je fais de la chasse sous-martine en apnée, j’attrape beaucoup de poissons l’été et j’aime ça. Fais juste attention à ce que je t’ai dit, il ne faut vraiment pas le prendre à la légère, certaines espèces de poissons comme le thon sont tellement chargés en métaux lourd que certains organismes conseillent de ne plus en manger. Tu aurais l’air con de te chopper un cancer ou des troubles immunitaires à cause de ça, alors que le mangeur de porc et de charcute d’à côté meurt à 90 ans.


  • #1075534

    Très interessant. Par contre il met le lait dans le sac des choses a ne pas manger. Or les bébé grandissent grâce au lait maternel.

    Mais même si il a raison et que l’on peut tous être d’accord sur l’élevage industriel immonde. Il faut comprendre que les peuples du Nord survivent grâce à la viande. Demander a un Inuit de faire pousser du maïs est très con. Cela démontre que l’Homme comme tous les animaux a un habitat naturel ou en tout cas préférable.

     

    • #1075595

      Il parle du lait de vache et d’autres animaux. On est pas fait pour consommer du lait fait pour faire grandir un petit veau de 200kg... Le lait maternel est au contraire trèèèèès bon pour le corps. Pour les inuit, leur durée de vie est d’environ 55-65 ans depuis des lustres, effectivement c’est de la survie, la durée de vie d’un corps en pleine santé c’est 80-90 ans mini. L’homme s’adapte, c’est vrai, à l’environnement, mais les bases restent. L’organisme ne modifiera pas ses fonctions, il peut tout au plus s’adapter, avec des inconvénients.


    • #1075624
      le 06/01/2015 par STEF de MARS
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Le pôle nord n’est pas un habitat naturel pour l’homme.


    • #1075750

      Stef je t’invite à aller au bout de ton raisonnement.


    • #1075814
      le 06/01/2015 par STEF de MARS
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Non, mais, je vais répondre, je vais répondre...
      Si l’homme était fait pour vivre au pôle nord, d’abord il serait extrêmement poilu, aurait des griffes, des crocs... bref, ce serait un ours blanc.
      Trêve de plaisanterie, si des hommes sont allés vivre au nord du nord du nord, c’est pas pour le plaisir de bronzer à l’ombre des palmiers, c’est plutôt sous la contrainte, pour fuir les conflits, et se réfugier sur des terres tellement inhospitalières que là, ils étaient sûrs de ne plus jamais être emmerdés.
      Inconvénient : bouffer du phoque matin, midi et soir, et oui, parce que les légumes du pôle nord ont une fâcheuse tendance à se congeler avant même leur germination.
      Bref, face à la mort, n’importe qui bouffe n’importe quoi.
      De là à en faire un exemple à suivre, faut pas déconner non plus.
      Enfin, j’me comprends...


    • #1075893
      le 06/01/2015 par STEF de MARS
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      OlVic91, la durée "naturelle" de la vie humaine est de 120 ans.


    • #1076038

      J’imagine que les Inuit peuvent être fiers de leur peuple : ils ont réussi à braver durablement des conditions climatiques défavorables. Chapeau bas les Inuit (du nord).
      Ailleurs le climat est différent donc il me semble inutile de les imiter et d’en faire un exemple culinaire. Mais il me paraîtrait particulièrement malvenu qu’un type méprise ou leur interdise leur mode de vie sous prétexte qu’ils n’ont pas "choisi" le régime alimentaire adéquat.

      Mais que peut bien manger un végétarien en janvier 2015 disons... en Picardie ? Et un frugivore ?
      Je pense que le végétarien en 2015 est très très dépendant du chauffeur routier, voire du trafic aérien. La personne avec un bout de terrain comprend vite que les animaux sont très utiles à l’entretien des espaces et en intègre.


  • #1075585

    Pour ma part je mange pratiquement que végétarien, un peu de fromage d’œufs et de charcuterie occasionnellement pour honorer mon terroir mais vraiment bien peu. Je ne me prend pas la tête, je ne calcule rien, je vais très bien. Et la terre irait bien mieux si l’on réduisait drastiquement notre part d’alimentation animale, fromage œufs et laitages compris, sauf le cochon le samedi parce que le cochon le samedi c’est sacré.
    Essayez donc, c’est facile, en plus ça donne une très bonne occasion de faire le marché et c’est très sympas de faire le marché. Les biocoops aussi c’est super sympa.

     

    • #1075860
      le 06/01/2015 par VosgienVolant
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Là-dessus je suis d’accord, on mange trop de viande. Ta position est équilibrée et pas délirante comme certains qui affirment qu’on n’est pas fait pour manger de la viande. Essayez de manger des aliments trop fibreux en grosse quantité pour voir si vous digérez bien. Par exemple dans mon cas, si je mange des lentilles corail (que j’aime manger) je me retrouve avec une chiasse pendant 2 jours. Mon boeuf tartare de 250 grammes au contraire passe comme une lettre à la poste.
      Je pense qu’il y a beaucoup de variabilité génétiques. Certains ne supportent pas le gluten alors que ça ne fait rien à d’autres, certains prennent du poids dés qu’ils mangent des féculents, d’autres pas. Certains on besoin de viande pour maintenir leur poids et leur santé et d’autres supportent mal la viande à forte voir moyenne consommation.
      Mais n’allez pas inventer que l’homme n’est pas fait pour manger de la viande.


    • #1075962

      Il me semble que c’est la qualité et la quantité de viande que nous consommons qui posent problème, tous les extrémismes sont nocifs.


    • #1075981

      @Vosgient
      C’est parce que les aliments sans fibres comme les produits animaux avancent lentement dans le tube digestif et ont tendance a faire bouchon pour des repas ultérieur riche en fibre qui viennent balayer tout ca entrainant possiblement des diarrhées, techniquement ca n’est pas la faute de ce derniers, les problèmes de constipation sont légions et sont causé principalement par une alimentation trop pauvre en fibres tel que le sont les produits animaux 
      Sous titres FR :
      https://www.youtube.com/watch?v=7wj...


    • #1076076
      le 06/01/2015 par VosgienVolant
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      @Julot
      Si, je considère que les aliments trop fibreux peuvent être problématique quand on chie liquide, qu’on est obliger d’aller plus de 3 fois par jour à la selle et qu’on se sent malade. On ressent clairement une irritation au bout de deux jours à ce régime. D’ailleurs un des arguments contradictoire des crudivores est d’affirmer que le régime alimentaire classique n’est pas normal parce qu’on doit transformer les aliments avant de les ingérer, alors que de leur coté, ils utilisent des extracteurs de jus pour être en mesure d’ingurgiter toute la masse de fruits et légumes nécessaires à notre apport journalier en calories sans avoir à mastiquer 4h/jours en 8 repas et "pour ne pas ingérer trop de fibre" comme l’a dit Casasnovas. La majorité des gens ne sont pas constipés avec une alimentation équilibrée classique en allant à la selle une à 2 fois par jour.


    • #1078443

      @VosgienVolant

      Ces diarrhées après application d’une alimentation principalement basé sur des aliments fibreux sont des réactions d’élimination digestive, c’est pour le bien du corps, ca passe par la suite une fois le tube digestif assaini significativement, c’est d’un classique, a moins de se goinfrer de légumineuses non physiologiques qui sont en effet trop riche en fibres dures insolubles, les fruits en comparaison sont plutôt pauvres en fibres et ce sont des fibres molles solubles en grande partie, je consommes beaucoup de fruits et autres aliments fibreux céréales complètes, légumes etc et je vais a la selle une a trois fois par jours, bien moulée et plutôt volumineuses c’est le plus sain, scientifiquement c’est bien documenté 
      Je n’ai pas souvent le besoin de boire de l’eau a coté sauf en cas d’exercice tant cette alimentation m’en apporte suffisamment 


  • #1075587
    le 06/01/2015 par Godefroi de Javron
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    "L’homme est-il fait pour manger de la viande ?"

    La question ne devrait pas se poser. Nous sommes des êtres alcalins (pH + 7) et non acides. Les produits alcalinisants sont les fruits et les légumes (les végétaux en général), les produits acidifiants sont les autres, viandes y compris. Attaques acides de l’organisme = Acidose = pathologies. Pas plus simple que ça .. Nous sommes conçus pour manger des fruits et des légumes (non cuits ou pas trop cuits), UN PEU de viande, crue de préférence (l’acide chlorhydrique présent dans l’estomac est, entre autres, prévue pour ce type d’aliment) et d’acides gras.

     

    • #1075885
      le 06/01/2015 par VosgienVolant
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Ce raisonnement est à la fois absurde et se base en plus sur des informations fausses. De quel parti du corps parlez-vous pour le PH ? Le PH varie beaucoup en fonction de ce qu’on mange et des efforts physique pour l’urine. Pour la peau, le PH du chien (un carnivore !) est à 7,4 contre 4,8 pour l’homme, ce qui veut dire que la peau de l’homme (votre prétendu végétarien parce qu’il est alcalin) est plus acide que le chien. Si on prend l’estomac, c’est l’inverse. Si on prend le sang, l’homme est entre 7,35 et 7,45, le chat (carnivore !) entre 7,31 et 7,46*, et le chien (un carnivore !) entre 7,37 et 7.48*. Bref, notre sang qui irrigue tous nos organes est au même PH que ces carnivores.
      Si on prends les arguments pseudo scientifiques un par un des gens qui nous racontent qu’on n’ai pas fait pour manger de la viande, on démontre à chaque fois le même manque de rigueur et de sérieux.

      *Source : Urgences, réanimation et soins intensifs du chien et du chat


    • #1075961

      Allez expliquer cela aux Hommes qui vivent sous des latitudes où rien ne pousse.


  • #1075643

    Je vais parler de mon cas.
    J’avais lu un bouquin qui s’appelle l’enquête Campbell, en Anglais The China Study.
    Un bouquin bourré de références, une analyse de tous types de cancers en Chine sur 880 million de personnes, ou l’auteur commençait dans son intro, par dire qu’il avait été un jeune fermier avec son père, qu’il buvait du lait, mangeait de la viande patati et patata.
    Un bouquin bourré de références avec des grilles et des schémas, et lui même ainsi que son équipe, prouvait par A+B que la protéine du lait "lactose" augmentait de façon notable la survenu de cancers.
    Les Chinois mangeaient bcp en calories végétales 3000 contre 2000 aux US et cependant très peu de cancers en Chine, très convaincant.
    Donc je me mets au régime végétarien total.
    Résultat = perte de gras et fonte musculaire, pour palier à cela à mon âge 60 an, je commence par faire dans mon garage des soulevés de terre, jusqu’à charger la barre à 170 KG, et moi je pèse 68 kg pour 173 cm.
    Chaque matin sans réfléchir hop 30 x 170 kg.
    Ce qui veut dire que moi avec mes 68 kg je pouvais renverser un gars de 90 kg sans souci.
    Résultat j’ai le coeur qui part en live, fibrillation cardiaque 2 x Opéré, je suis tombé sur un chirurgien un as, tout est remis à peu près dans l’ordre, ça fait maintenant 9 mois, je reprends le vélo 30 km chaque matin, le coeur va bien, mais j’ai bien compris une chose, c’est que les organes on besoin d’être entourés de graisses noble pour bien fonctionner coeur rein, etc.
    Depuis je mange plus gras et diminue au minimum les sucres, je ne mange pas de viande parce que les animaux sont mal traités, si ils avaient une vie normale au grand air j’en mangerais, je mange des oeufs, du lait cru du beurre cru, du poisson et je pète la forme et je n’ai plus l’air d’un fakir !
    Avec les régimes au début on se sent bien, presque toujours, ensuite c’est dans la durée que ça déconne.

     


    • son équipe, prouvait par A+B que la protéine du lait "lactose" augmentait de façon notable la survenu de cancers.



      Tout peut être prouvé comme cause de cancers, c’est la mode maintenant... Ce n’est pas ce qu’on peut manger qui provoque le cancer mais ce dont on mange pas assez (i.e. les antioxydants et ça fait des décennies qu’on connaît leurs effets bénéfiques).


    • #1075809

      Une recette pour consommer l’Avoine en toute tranquillité, débarrassée de ses anti-nutriments
      Gruau imbibé
      Pour faire le gruau à l’ancienne, mélanger 1 tasse de flocons d’avoine avec une tasse d’eau et 2 TBL yaourt, le jus de citron ou de vinaigre de cidre. Couvrir et laisser sur le comptoir toute la nuit ou pour un minimum de 7 heures. Il est important pour l’avoine de tremper dans une cuisine chaude ou placard, pas dans un réfrigérateur à froid.
      Après le trempage, ajouter le sel et l’eau, porter à ébullition, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter pendant plusieurs minutes.
      Servir chaud dans un bol avec beaucoup de beurre ou de crème. Tout un édulcorant naturel ou de noix et fruits peuvent aussi être ajoutés.


    • #1075833

      Un vieux médecin chinois disait (je n’ai plus la référence mais ça n’enlève aucune valeur à ce qu’il dit) que ce n’est pas le nouveau régime qu’on choisit qui guérit le cancer, mais le fait d’arrêter les anciennes habitudes alimentaires. Ce qui explique pourquoi certains se sont guéris en ne mangeant que du cru, d’autres en ne mangeant que du macrobiotique, sans parler du jeûne, sans doute la piste la plus troublante (voir Dr. Gernez, Valter Longo, etc.)


  • #1075725

    Selon le groupe sanguin le besoin en alimentation est différent. Le livre du Docteur Peter J. D’Adamo est intéressant car il explique pourquoi. C’est pourquoi dans une même famille on peut trouver des enfants avec des besoins très différents !!
    http://www.ateliersante.ch/groupes-...

     

    • #1076096

      Merci @Odyle pour le lien !

      Il me semblait bien avoir lu un jour que mon groupe sanguin O+ me prédisposait à manger de la viande. Et, effectivement, en lisant les travaux du Dr. Adamo je m’aperçois que les aliments qui me sont bénéfiques sont, justement, ceux que je préfère !

      Moralité : notre corps sait mieux que nous ce qui est bon pour lui, il suffit simplement de suivre ses goûts... CQFD !


  • #1075746

    avec une définition de herbivore, carnivore et omnivore, on comprend mieux où le gars veut emmener son public.

    D’après moi, omnivore signifie qu’on peut manger ce qu’on veut (et non qu’on doit manger de tout)

    Quant à dire que l’homme est herbivore, est-ce qu’il faut entendre que l’homme devrait brouter l’herbe ? que l’homme est adapté à une nourriture végétale variée ? que l’homme devrait ne manger que du végétal...


  • #1075801

    N’a-t-il pas fallu que l’Homme mange de la viande pour arriver à notre niveau actuel d’évolution ?
    J’ai ouï dire que sans viande nous n’aurions pas le même cerveau.

     

    • #1075898
      le 06/01/2015 par Sous-Citoyen
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      J’ai ouï dire que sans viande nous n’aurions pas le même cerveau.



      Ce serait peut-être pas plus mal :)


    • #1076999

      @Anthem : Si c’est ça, plus de doute : faut arrêter tout de suite de manger de la viande ! Parce que "notre niveau actuel d’évolution", pardon mais c’est vraiment de la merde, une catastrophe planétaire, une pure anomalie, comme disait Réné Guénon...


  • #1075810
    le 06/01/2015 par George Sorros
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Et les insectes on en parle ? Ca pourrait nourrir l’Afrique, et ils aiment ça en Asie !

    En dehors de tous ces détails superflu scientifique, j’aimerai proposer une alternative : le plaisir de bouffer ? Une viande bien saignante dans son assiette après le plaisir de la chasse y’a rien de mieux, si ça me fait grossir quel importance ? Je ne recherche pas l’immortalité ni à être totalement un saint.

    Et le poisson ? Ca renforce la mémoire non ? Renier le fait qu’on soit omnivore c’est renier ce qui fait de nous des Hommes.

     

    • #1075973

      Il es t dit que le poisson renforce la mémoire mais c’est en partie grâce au omega 3 qui sont présent dans beaucoup de végétaux...en plus le poisson de nos jours est très pollué aux métaux lourds qui sont très toxique pour le cerveau donc la mémoire cqfd préférez les végétaux riche en omega 3 comme les noix de Grenoble et autres 

      Tout est pollué plus ou moins on le sait mais les produits animaux le sont largement plus par principe d’être en haut de la chaine alimentaire, ils accumulent les déchets qu’ils consomment 


  • #1075819

    Quelques réflexions :

    1 - L’homme peut fumer (tabac ; drogue, ce qui lui passe sous la main).
    Certains ont par la suite des cancers et d’autres non.
    Question de proportion j’imagine ou de qualité des substance inhalés ?
    Je ne peut pas en déduire que la physiologie de l’homme fait de lui un "fumeur " né.
    Et pourtant l’homme peut fumer.

    2 - L’homme peut boire de l’alcool : même raisonnement.

    3 - L’homme peut manger de la viande (rouge,blanche, poissons) / des fruits & légumes.
    Là c’est un poil plus complexes :
    Qu’elles sont les problèmes liés aux viandes ?
    Aux viandes blanches ? rouges ? aux poissons ?
    Qu’elles sont les problèmes liés aux fruits et légumes ?

    Bien sur, nul envie de faire de sophismes : je pourrait terminer mon message en disant un truc du genre " l’homme à manger de la viande par nécessité " ... ou alors " ben voila, pas de problème avec les fruit & légumes donc cqfd c’est que on est pas fait pour la viande"
    Mais ça serait simpliste.

    Mon idée est que c’est certains qu’on (un "on " général ) mange trop de viande. Trop de sucre. Trop de sel. Trop de gras.
    Et j’imagine mal dire " attention tu mange trop de légumes fait gaffe " ... ou " Ralenti sur les fruits tu va grossir " (même si c’est possible en engloutissant des quantités pas croyable.)

    Alors à bien réfléchir, plutôt que d’inciter les gens à devenir végétarien plutôt un conseil : Pour les "carnivores" comme pour les "végétariens" , manger pas de la merde.
    D’accord, c’est plus cher mais y’a moyen de faire des économies ailleurs. Reposé les 12 paquets de biscuits, les paquets de chips, le sauciflard (surtout si c’est pour acheter du Justin Bridou ! Parce que c’est drôle de se foutre de Coca Cola mais si c’est pour acheter d’autre produits tout aussi critiquable ... )
    Prenez des produits bio pour les fruits & légumes , une viande labellisé chez le boucher, boycotté les avocats qui viennes d’Israël ... enfin voilà préférer la qualité et réduisez la quantité de sucre/gras/sel et autres si vous êtes en surpoids.

    C’est con à dire, mais si il y avait un boycott massif des produits bas de gamme, le bio deviendrais du bas de gamme. Les industrieux rognerait un peu sur leurs marges au début, certains disparaitrais et d’autre entreprises serait créer, mais au final ça changerait.

    C’est alarmant qu’on vive dans une société où on se soucie de savoir quel smartphone on va utiliser ... mais pas de ce qu’on va se mettre dans le bide. La publicité à fait des ravages.

     

    • #1075871

      Oui et sinon, l’eau ça mouille...

      Je te taquine, mais je pense que tes quelques réflexions résonnent comme des truismes pour les réguliers d’E&R (éviter la nourriture industrielle, manger moins de viande et de meilleure qualité, etc.)


    • #1075964
      le 06/01/2015 par STEF de MARS
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      L’exemple du tabac est très bon.
      L’homme n’est pas fait pour fumer.
      Point barre.
      Alors pourquoi dire à un fumeur qu’il fume trop, au lieu de lui dire carrément d’arrêter ?
      La viande, c’est exactement pareil.
      J’entends toujours le même argument : il faut manger moins de viande, mais de qualité.
      Qu’est-ce que ça peut me gonfler cette pseudo-sagesse à deux balles !
      La question primordiale n’est pas :
      "Est-ce que c’est bon pour ma santé ?",
      mais bien plutôt :
      "Ai-je moralement le droit ?"
      Ok, la santé c’est important, mais faut pas rêver, on va tous crever.
      Rajouter des jours à notre vie, c’est bien, mais rajouter de la vie à nos jours, c’est mieux.
      Or, la viande ne fait ni l’un, ni l’autre.
      Au contraire, elle nous plonge corps et âme dans la déchéance.
      Altruisme ? Bonté ? Amour ? Compassion ?
      On s’en fout ! La gratification des sens avant tout !
      Une société qui normalise les camps de concentration n’a rien de civilisée.
      Rien d’étonnant à ce que la barbarie perdure en cet âge de fer, âge de discorde et d’hypocrisie.
      Ce débat, judicieusement proposé par E&R, en est une parfaite illustration.


    • #1076063
      le 06/01/2015 par grammar nazi
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      *quels

      Ca pique les yeux.


    • #1076198

      je pourrait terminer mon message en disant un truc du genre " l’homme à manger de la viande par nécessité "




      Sauf que c’est la vérité.
      À partir de la migration en savane, où il n’y a plus de feuilles et de fruits, que des épineuse et de la grosse cellulose, pour survivre, il faut absolument manger de la viande. C’était il y a 6 millions d’années et ça n’a jamais cessé.


  • #1075880
    le 06/01/2015 par L’Hygiénisme
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Le problème est discuté depuis deux siècles par la médecine Hygiéniste américaine qui a mon sens est la pratique médicale la plus éclairée au monde. Cette science extraordinaire de la santé est maintenue à la marge par l’industrie pharmaceutique car elle menace ses bénéfices.
    Si vous voulez en savoir plus, il faut lire Les livres d’Herbert Shelton (Les combinaisons alimentaires, Le Jeûne etc...) et d’Albert Mosséri (Vivre sans maladies, Jeûner pour revivre etc...). Ils peuvent guérir à peu près tout sans aucun médiacament et détiennent les clés de la santé véritable. http://www.hygienisme.org/

     

    • #1076021
      le 06/01/2015 par VosgienVolant
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      L’hygiénisme n’est basé sur rien de concret, les arguments avancés n’ont rien de scientifiques souvent (sauf quand un détail d’un article scientifique peut être utiliser pour aller dans leur sens). Il suffit de lire leur explication sur le "danger" des graines dans l’alimentation. Je cite ces grands malades : "les graines sont des substances mortelles qui soutirent tout ce qu’elles peuvent de la plante d’où elles proviennent, du sol et du corps humain, uniquement pour la reproduction. Les semences sont donc destinées à la reproduction des plantes et non à être consommées. La consommation des semences provoque chez l’homme sa propre semence, en le dévitalisant, en le carençant, en le rendant malade et en le détruisant."*

      *source : hygiénisme


    • #1076206

      @VosgienVolant
      je suis d’accord avec toi l’hygiénisme, n’est pas du tout une solution, voir A Moseri pour ce qui concerne l’hygiénisme.
      En revanche, certains moines orthodoxes par exemple arrivent à des âges canoniques, il suffit de regarder sur wikipédia par exemple leur date de naissance pour les plus connus ils dépassent les 90 ans.
      Ils mangent peu et jeûne souvent et ils prient beaucoup aussi...
      Ceux du mont Athos mangent du poissons de l’huile d’olive un peu de vin etc.
      Ceux de Russie des laitages, du choux, des céréales, des pommes de terre.
      Ce qui marche vraiment pour la longévité, c’est la modération.


    • #1077269
      le 07/01/2015 par L’Hygiénisme
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Appréhender l’Hygiénisme demande un investissement important, mais il faut d’abord se convaincre théoriquement en lisant leurs livres. Leur système théorique tourne parfaitement rond là où celui de la médecine officielle scientifique, comme vous dites, n’est fait que d’incohérences. C’est à cause de ces incohérences de plus en plus évidentes que je m’en suis détrouné. Ils me disaient n’importe quoi, me donnaient des médicaments, et j’étais toujours malade.
      L’hygiénisme m’a totalement guéri de l’asthme en 6 mois en m’enseignant comment manger sain pour détoxiquer mes organes et tissus. Connaissez-vous un seul médecin scientiifique qui peut faire cela ? Ils vous disent que l’asthme est une fatalité et qu’il faut apprendre à vivre avec... Ils vous empoisonnent avec des médicaments qui aggravent tout sans pouvoir vous expliquer la cause de vos maladies. Mon père a 88 ans, il est hygiéniste depuis 35 ans, n’a aucune maladie, ne prend aucun médicament, et travaille toujours comme ingénieur indépendant. Il vieillit tranquillement oui, mais il n’a pas du tout l’usure habituelle des gens de son âge. Mosseri est mort un vieil homme à 87 ans après avoir fait jeûner et guéri 4000 personnes pour qui la médecine scientifique ne pouvait plus rien. Il affirme toujours dans ses écrits que l’hygiénisme c’est plus ajouter de la vie aux années que des années à la vie. Moi la vie ils me l’ont rendue en me rendant la santé, et en m’aprenant à manger comme il faut pour la garder longtemps. Je ne dis d’ailleurs pas que l’hygiénisme est le système parfait, mais ces gens ont compris les clés importantes de la santé véritable, qui échappent encore à la médecine scientifique.


  • #1075891

    J’en n’ai rien à faire de cette propagande "végétalien" et je ne vais pas me laisser impressionner par un américain qui veut m’expliquer ce qui est bon pour la santé ! Nous sommes omnivores et la seule règle qu’il faut suivre pour bien manger, c’est de faire soi-même la cuisine en utilisant des produits brutes du marché (pas de plats préparés par exemple). Certes, nous mangeons trop de viande aujourd’hui, mais une poule au pot une fois par semaine ou du poison, c’est excellent pour la santé ! Mais comme il est américain, il fait sont spectacle et ça les américains savent le faire, mais concernant la bouffe, laissons le bon sens français prévaloir !

     

    • #1075948

      Voilà un message pleins de bon sens !


    • #1075974
      le 06/01/2015 par STEF de MARS
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Le bon sens français ?
      Quand je vois qui on a comme président, permets-moi d’en douter.
      Et puis, excuse-moi, mais le fameux "on est omnivore", c’est l’argument le plus infondé et irrationnel qui soit.
      Bonne année quand même !


    • #1076157

      Au lieu de verser dans un anti-américanisme sans fond, il serait judicieux de se pencher sur le véritable message de cette vidéo, qui n’est pas la physiologie (malgré le but du passage choisi), mais l’éthique et la morale.


    • #1076270
      le 07/01/2015 par Chevalier du popotin
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      1) Je veux bien avoir des doutes sur la théorie de l’évolution officielle mais que faire des trouvailles archéologiques où les premiers hommes ont des mâchoires imposantes et des dents acérés.
      2) Pareil pour les ongles, c’est les restes de nos griffes préhistoriques...
      3) Devrait-on regretter d’avoir découvert le feu, la cuisson ?
      4) Pensez-vous vraiment que les animaux ne mourront plus si on ne les chasses plus ?
      5) Demanderiez-vous au Inuits de ne plus manger de viande ? Il mangeront quoi ? de la glace pilée ?
      6) Y a bien que les étudiants (public de la vidéo) pour gober ce genre de connerie qui nous éloigne des vrais questions
      7) Je crois que la mode végétarienne c’est un peu comme le mariage pour tous, on veut faire de quelques exception la norme, pour mieux nous détourner de l’essentiel. A quand le mariage avec les animaux ? A quand le respect des végétaux ? Bientôt un mec du même genre nous dira : "ne mangez plus du tout, une plante vie, vous tuez des fruits et des légumes bande de nazis !"
      8) L’essentiel ? C’est de respecter le vivant, la spiritualité du monde, manger de la vache n’est pas un problème, le problème c’est que la vache est élevé en batterie dans des hangars à viande le problème, c’est la surproduction alimentaire le problème, c’est la fin des petits producteurs locaux qui aiment leurs animaux le problème, c’est le libéralisme comme d’habitude.
      9) Conclusion : toute idée moderniste est en fait un vice du libéralisme, végétarisme compris.
      10) Qu’est-ce que ce genre de vidéos fou sur ce site ?


  • #1075902

    C’est toujours la même chose ..on est bombardé de conseils pour se nourrir, ....
    Pour ma part , j’ai tout essayé depuis environ 55 ans, végétarisme, végétalisme, crudités, fruits, macrobiotique, régimes divers, du Docteur Seignalet, alimentation suivant Sainte Hildegarde de Bingen, suivant les groupes sanguins, etc, je dois en oublier
    Ah ! bien sûr : hydrothérapie du colon....
    Conclusion : je mange de tout mais si possible nourriture biologique et surtout ce que j’aime, même si je fais quelque fois des excès ....avec une activité physique raisonnable ...
    Et en observant les personnes de mon entourage, certaines décédées à plus de 90 ans, 88, 85 ans... toutes ne faisaient pas de régime et mangeait ce qu’il leur plaisait et non BIO, certaines marchaient, faisaient un peu de vélo, d’autres étaient bien en chair et se gavaient de pâtisserie et pas d’abonnement en salle de gymnastique, ni des marches de plusieurs kilomètres ....
    Je pense que nous avons un capital santé et que nous sommes programmés pour vivre jusqu’à un certain âge .....
    A nous de préserver ce capital quand on le peut ce qui n’est pas évident pour certains, travail, fatigue, soucis divers....
    L’essentiel, se faire plaisir et surtout éviter certaines recettes miracles qui ne conviennent pas à tout le monde, et qui peuvent être quelquefois des "pompes à fric", bricolées par des incompétents......et qui sont eux-mêmes manipulés pour des raisons diverses....
    Le professeur Jean Bernard, prix Nobel de médecine, avait dit :
    "Il n’y a pas de maladie, il ’y a que le terrain" ....


  • #1075919

    Pour ceux qui disent que ils ne mangent pas de viande parce que les animaux sont maltraités arrêtez daller l’acheter en super marché !!! achetez vous un congelo, allez directement chez le paysan, achetez un mouton, un veau, des poules etc... si c’est trop pour une personnes partagez avec quelqu’un (personne ne crache sur de la viande fraiche !). Trop facile de dire ça. Si l’agriculuture recule en France c’est parce qu’on fait tout pour lui nuire. C’est pas en allant au plus simple dans le grand super marché que vous soutenez l’activité locale...

    Bref bonne bouffe !!


  • #1075924
    le 06/01/2015 par un très gros kiki
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    « Toutes les choses sont poison, et rien n’est sans poison ; seule la dose détermine ce qui n’est pas un poison. »

    Paracelse

     

  • #1075969

    L’homme est-il fait pour nager ? A l’evidence non. Et ?

     

    • #1076087

      Un peu de sérieux SVP ! La question est éthique et concerne le respect de la vie des animaux, et n’est qu’une série de réponses nous permettant d’avoir les arguments pour faire face à la propagande nous faisant croire que l’on devrait manger des animaux pour être en bonne santé. Propagande ignoble au regard du respect que l’on se devrait d’avoir envers d’autres congères de notre règne animal de mammifères sensibles et dotés de conscience.


  • Respectez la vie, si vous voulez que la vie vous respecte.
    L’abattage en masse des animaux ainsi que leur torture en labo (ainsi que de la Nature en générale) n’est que le signe d’une civilisation barbare malgré son avancement technologique qui n’a rien à voir avec le fait d’être civilisé.
    Un mangeur de viande ne pourra jamais être paisible, c’est une loi psycho-physiologique. La plus ancienne médecine de l’humanité (l’Ayurveda) l’explique en long en large et en travers.
    C’est dur à "avaler" pour les homme fiers de notre société moderne artificielle, mais c’est la réalité, on n’y peut rien.
    La simple observation de la NATURE permet d’arriver à cette conclusion évidente ainsi que l’étude de la vie et de l’enseignement des grands sages depuis la nuit des temps. ( Le Christ compris, bien entendu, il était d’ailleurs végétarien selon plusieurs sources d’évangiles apocryphes).

     

  • #1076073
    le 06/01/2015 par STEF de MARS
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    Chers amis d’E&R, outre le massacre des animaux, je vous demande une minute de silence, à la mémoire de ces millions d’ananas déportés dans leur jus.
    N’oublions jamais.


  • (suite)
    Pour ceux qui aiment l’approche scientifique, à mon sens l’étude la plus poussée des bienfaits du végétarisme est dans le rapport Campbell ou the China study. Traduit en français.


  • #1076121

    Merci pour cette conférence et pour vos commentaires à toutes et à tous.

    Outre le débat, certes intéressant, sur l’"omnivorité" réelle ou supposée de l’humanité, n’oublions pas l’enjeu que rappelle Yourofsky à juste titre : 53 milliards d’animaux terrestres sont tués chaque année sur la planète dans des conditions atroces pour la plupart.

    Rien que la compassion devrait tous nous appeler à la modération, à la prise de conscience. Alors de grâce, ne rabaissez pas le débat à la justification de notre plaisir gustatif égoïste, et c’est en tant qu’amateur de produits du terroir que je parle.

    Je ne supporte plus de voir les veaux de mon voisin agriculteur, pourtant bien lotis, se faire déporter alors que leurs mères beuglent impuissantes. Je ne cautionne plus les pratiques animales abusives, mais j’élèverai volontiers quelques poules pour leurs œufs et continuerai à manger du miel. Mais c’est vrai que mes passions laitières, ovines, bovines, etc. viennent d’en prendre un coup. Rien que pour la prise de conscience, merci E&R.

    Soyons raisonnables, pas cons...

    Salutations


  • #1076180

    En grattant un peu, on trouve...

    Et on trouve que derrière le mouvement véganiste et son hystérie fréquente se trouvent d’autres mouvements tels que l’écologie profonde et le biocentrisme.

    Ceux-là pronent une équité des droits entre les humains et les animaux. On ne parle pas de protection des animaux, chose tout à fait acceptable dans une société civilisée, mais bien... d’égalité des droits ?
    Voilà un projet bien singulier, l’animal n’ayant aucun concept du droit !

    Mais ne nous trompons pas, une "egalité des droits entre humains et animaux" signifie tout bêtement (sans jeu de mot) effriter les droits des personnes.
    Ce sont les transhumanistes qui doivent en saliver d’avance puisqu’ils rêvent d’utiliser pleinement la manipulation génétique sur "la populace" et de recourir à l’ingénierie sociale à un niveau qui aurait fait pâlir de honte un Edward Bernays...

     

    • #1076230

      @ Frédérick
      merci d’annoncer cette subtilité : équité des droits entre les humains et les animaux
      Oui pour une protection des animaux ...et contrôles strictes des élevages industriels

      Simplement petit rappel : les premières lois concernant la protection animale : sous le Troisième Reich
      Et lorsque vous annoncez cette vérité à un écolo, il devient vert


    • T’as raison, les végétariens sont dangereux.
      Bientôt ils vont nous faire bouffer par les animaux au nom de l’égalité (sic).

      Pour mémoire, la montée du végétarisme en occident vient de la venue des yogis et sages de l’Inde prêcher le Védanta au début du siècle dernier.


    • #1076611

      @ Jay,



      T’as raison, les végétariens sont dangereux.




      Je n’ai jamais dis que d’être végétarien rend une personne dangereuse. Par contre, je crois effectivement que de militer pour des causes aux buts peu avouables peut rendre une personne dangereuse.



      Bientôt ils vont nous faire bouffer par les animaux au nom de l’égalité (sic).




      Propos sophiste s’il en est : l’ambition politique d’une égalité des droits hommes/animaux est motivée par le désir d’interdire aux hommes de manger de la viande et non pas par une philosophie qui veut que toutes les espèces se bouffent entre elles. Au fait, pourquoi le "(sic)" ?



      Pour mémoire, la montée du végétarisme en occident vient de la venue des yogis et sages de l’Inde prêcher le Védanta au début du siècle dernier.




      Super... et ?


  • #1076258

    Ça me donne envie d’un steak !


  • #1076260

    L’homme est fait pour manger de la viande mais pas exclusivement, c’est ce que ce monsieur n’a pas compris.


  • #1076263

    Pour vivre longtemps, il faut être actif tout simplement : travailler ses muscles, faire travailler son cerveau par la lecture, les calculs mentaux, travailler sa mémoire, ne pas remplir son estomac à 100% au repas.


  • Outre le régime alimentaire, on oublie trop souvent les rythmes de vie : cycles de sommeil et d’activité, saisons sous nos latitudes, durée du jour et de la nuit, cycles de la Lune, stress du au travail salarié , aux évènements de la vie etc.
    L’homme est il fait pour travailler efficacement 8 h par jour ?


  • #1076413

    pour résumer tout ce débat : c’est infiniment plus une histoire de croyance que de science (quant à la bouffe industrielle, qu’elle soit d’origine animale ou végétale elle est tout aussi pourrie.
    or on se situe au niveau du comportement et là, tout extrémisme est fouteur de merde.
    donc le vrai problème pour les uns et les autres c’est de s’occuper de son cul et de foutre la paix aux autres. ç’est aussi ça la réconciliation.
    A lire certains commentaires, on sent qu’il y a des petits dictateurs en puissance qui se verraient bien gérer tout ça pour les autres (pour leur bien ,bien sûr !)
    Enfin pour ceux qui veulent aller plus loin c-a-d comprendre que tout ceci est culturel et que la cuisine est un art premier (une vraie science) , car si l’homme sait faire varier les plaisirs, c’est qu’il a un cerveau
    étudiez plutôt un des pilliers de notre culture occidentale plutôt qu’un américain inculte :
    l’alimentation en grèce ancienne :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alimen...
    et pour la philosohie et la sociologie de l’alimentation :
    l’incontournable de Detienne et Vernant :
    La Cuisine du sacrifice en pays grec
    dont voici un petit extrait
    https://ec56229aec51f1baff1d-185c30....

     

    • #1077852

      « tout extrémisme est fouteur de merde »
      Cette affirmation n’a aucun sens, l’« extrémisme » étant essentiellement une notion à géométrie variable utilisée pour diaboliser un positionnement politique ou idéologique.
      Par exemple, pour les médias dominants aujourd’hui, E&R est un site « extrémiste », et l’humour de Dieudonné sur les Juifs est « extrémiste ».
      Et comme tu envoies un commentaire sur E&R, tu es toi-même un « extrémiste ».

      Il faut discuter avec raison et bonne foi pour progresser dans un débat sur une idée, pas lancer des invectives gratuites et insensées.


    • #1078859

      @Godwin , tu as le même défaut que beaucoup de gens aujourd’hui : tu lis trop vite ou tu ne lis que ce que tu veux comprendre :
      la phrase était :
      or on se situe au niveau du comportement et là, tout extrémisme est fouteur de merde
      l’extrèmisme est à bannir dans les comportements, pas dans les idées ; cela fait une belle nuance.
      et rassure toi, je suis certainement plus extrèmiste que toi question économie, mais ce n’est pas parce que j’ai des idées extrèmes sur la façon de démolir le système financier et monétaire actuel que j’aurai un comportement extrème pour y arriver (terrorisme, dictature, etc)


    • #1078920

      "tout extrémisme est fouteur de merde. donc le vrai problème pour les uns et les autres c’est de s’occuper de son cul et de foutre la paix aux autres."

      Je suis obligé de te répondre que la paix implique le respect ; tuer..des animaux n’est pas respecter, et là quand même, parler de "PAIX" ; faut avoir un sacré culot car qui dit PAIX dit RESPECT de la VIE ! Je suis peiné de devoir rappeler ce type d’évidence, triste.


  • #1076905

    J’avoue que la compagnie des végétariens m’a toujours laissé une furieuse envie de manger un carpaccio de bœuf, accompagné d’un Clairet c’est une merveille pour le palais et les sens !

     

    • #1078120

      Pour ma part, en tant que cannibale, la compagnie des mangeurs de viande me réjouit. Ce sont toujours les plus gras et les plus juteux, hum ! Au plaisir de vous rencontrer !


  • #1076967

    dommage c’est pas terrible comme conf, mais je comprend ça logique

    Mon chien lui il mange la pomme et aboie contre le lapin, dois je l’abattre ? ou puis-je gagner un scooter ?
    En plus il choisi les fruits de mon cerisier, il aime pas quand c’est mure. Et il bave qu’en il me vois manger une poire.

    Dommage les exemples sont a 2 balles, sauf ceux qui comparent biologiquement un herbivore et un homme. Il ne s’attarde que sur l’intestin et la mâchoire.

    Ou est l’étude démontrant que les végétariens sont en meilleurs santé et vive plus longtemps que les autres ?

     

    • #1078965

      J’aurais envie de dire "où est l’étude démontrant que les carnivores sont en meilleurs santé et vive plus longtemps que les non-carnivores ?", bien qu’on puise faire dire tout et n’importe quoi à une étude vu le nombre de manipulation que l’on rencontre de nos jours, car oui, pour rappel : jusqu’à il y a peu on a tenté de nous faire croire à la nécessité des protéines animalières, et que, c’est bien ces industries qui ont commencé le travail de propagande, dont les défenseurs des animaux essaient artisanalement et parfois maladroitement de se défaire ! Car effectivement, oui Gary Yourofsky ne fait que répondre à ces arguments d’industriels, il suffit de regarder la vidéo originale entière attentivement.

      Moi, je suppose les gens non-carnivores sont plus éthiques donc plus attentifs à ce qu’ils mangent : combien d’entre eux privilégient le bio, sont-ils statistiquement plus nombreux que les carnivores, je le pense, oui.


    • #1082439
      le 10/01/2015 par Jojo l’Afreux
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Il n’y a pas d’être humain carnivore, la majorité d’entre eux sont omnivores, ils mangent des produits issus de la faune et de la flore, comme bien d’autre animaux sur terre, seule une petite minorité d’extrémistes sont uniquement herbivore et tente de d’inciter les autres à adopter leur mode de vie, les plus atteint d’entre eux vont jusqu’à condamner les "granivores" en prétendant que l’homme était "fructivore" à l’origine (du jardin d’Eden parce que c’est terminer depuis l’époque de la sédentarisation). Le fructivorisme impose le nomadisme ou la mondialisation des échanges.

      Mon chien aussi bouffe les fruits directement sur les arbres, c’est marrant à le voir faire, il aime les mirabelles et les prunes quand elle sont pas encore mures, donc moins sucrées, néanmoins je suppose que c’est le sucre qui l’attire. Il refuse obstinément de manger les fruits trop murs qui sont tombés de l’arbre seuls, il les laisse aux oiseaux. Il n’attaque pas le cerisier parce qu’il ne saute pas assez haut et il n’aime pas les pommes, mais apprécie les poires si on lui épluche. Ses fruits préférés restent les fraises et surtout le raisin, si on lui en laisse l’occasion, il mangera le kilo entier malgré sa mâchoire de carnassier faite pour broyer des os. Je dois l’emmener chez le psy ?


  • #1076983
    le 07/01/2015 par Gwillerm Caldis
    L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

    ça seulement 3 millions d’années que le genre humain mange de la viande, c’est même ce qui nous a fait évolué, puisque la viande se digère plus facilement, a plus d’apports nutritifs que le même volume de végétaux et comme la viande ça courre vite, cela a demandé des trésors d’inventivité ayant forgé notre intelligence, notre esprit de coordination, sans parler de notre survie

    en bref, documentaire à jeter à la poubelle

    Yourofsky en plus, encore un bon catholique

    Allez, pour nuancer un peu, manger de la viande est moins pertinent quand on a une vie sédentaire, pas besoin d’apports nutritifs rapides comme cela peut être le cas pour un militaire, un sportif ou autre, mais de là à penser que nous ne sommes pas fait pour en manger ..

    ça fait théorie du genre version bouffe

     

    • #1077977

      La vérité est qu’en inséminant des vaches artificiellement, les éleveurs transgressent les règles de la nature dans un but machiavélique : faire sécréter une substance à un être vivant dans un but commercial. Objectif atteint, veau inutile, à peine né dans ce monde et foutu à l’abattoir.
      Les bébés éprouvettes humains ne sont pas aussi loin.. Et oui !
      Inséminer une vache, inséminer une femmes on ne fait bientôt plus cas des question éthiques.
      Niveau théorie du genre il y a bien un mélange entre deux espèces ; l’une composée d’adultes consommant un substrat (le lait) destinée uniquement à des jeunes vaches (les veaux) : mélange des âges, mélange des espèces..
      Et cela sans oublier le meurtre, et le fait d’ôter l’existence à une créature vivante..
      A y réfléchir de plus près les dérives éthiques sont sans bornes : on ne sais même plus respecter l’élément le plus important d’entre tous à savoir le respecte de la valeur sacrée universelle : L’EXISTENCE
      Le consumérisme gagne face au respect de L’EXISTENCE le début de la fin de la civilisation.


    • #1077991
      le 07/01/2015 par Der Freie Germaner
      L’homme est-il fait pour manger de la viande ?

      Tout à fait ! Encore un de ces bons catholiques radicals intégristes fondamentalistes ;-)


  • #1077062

    Oui, l’homme est végétarien, et sa constitution le montre un peu, et sa spiritualité, beaucoup.

    Je suis végétarien depuis 30 ans, non par croyance, mais parce que je suis médium, et je sens les énergies de mort et de souffrance contenues dans la viande. (d’ailleurs, il n’est pas nécessaire de manger de la viande pour s’intoxiquer de ces mauvaises énergies, puisqu’elles passent dans l’air et les odeurs, donc, quand on respire l’odeur de viande en train de cuire, ces énergies noires passent en nous, personnellement, je fuis cela comme la peste, ça me donne illico une forte envie de vomir).
    Que chacun fasse un travail spirituel profond en lui, et il verra cela, de façon pragmatique, claire, et sans aucune ambiguité, car ce n’est en aucun cas dogmatique.

    Autrement, les gens qui veulent ignorer la souffrance extrême des animaux, de nos jours, ne pourront que s’en prendre à eux-mêmes quand ils souffriront durement à leur tour, puisque tout arrive par résonance = "celui qui tue par l’épée périra par l’épée", dit Jésus, sans parler du karma hindou ou bouddhiste, car c’est une règle universelle, même les tombeaux des pharaons de l’Egypte ancienne font état de cette loi naturelle.

    Un matérialiste athée ne comprendra pas cela, bien sûr, comme d’habitude, et c’est cela qui détruit le monde, tous les matérialistes sont main dans la main dans cette destruction, qu’ils se disent communistes, capitalistes, anarchistes ou soit-disant dissidents.
    Toute civilisation se bâtit avec le spirituel, et les matérialistes viennent ensuite casser ces civilisations, avec leur égoisme, leur bêtise, leur noirceur, et leur pourriture.


  • #1077954

    Un pote est tombé dans l’extrémisme vegan, c’est chiant a la longue de voir autant de gens tomber dans tous les pièges tendus.

     

    • #1078128

      La plupart des gens sont tombés dans l’extrêmisme mangeur de viande à gogo, consommation à fond, hypermaterialisme, destruction de la planète, etc. Seuls les extrêmistes vegan vous agaçent. Allez comprendre pourquoi...


    • #1080764

      @bébert

      Seulement aucun carnivore n’a jamais fait de propagande. Les bouffeurs d’herbe on a le droit tous les jours à leur propagande de merde.Bordel fichez la paix aux gens et allez dans une île avec des bannanes et des ananas comme denrée alimentaire si vosu aimez tant que celà les végétaux.


  • #1078224

    Si l’homme est vraiment carnivore il devrait pouvoir manger de la viande sans la cuire non ?
    Le feu étant considéré déjà comme un artifice technologique qui dénature l’homme. Promete fut puni d’ailleurs pour nous en avoir fait cadeau.

     

    • #1078870

      le mythe de prométhée est beaucoup plus complexe, ,il n’est pas puni pour avoir donné le feu aux hommes mais pour les avoir poussé à l’utiliser sans la caution divine : Promothée est l’archétype du scientifique, qui donne tout pouvoir technique à l’homme à agir sur la nature sans considération "spirituelle"
      le mythe de prométhée est plus à rapprocher du mythe d’adam et de la pomme : le problème moral lié la connaissance et au pouvoir qu’elle donne.


  • #1079028

    J’aimerai ajouter qu’il existe plusieurs groupes DISTINCTS :

    - Les mangeurs de cadavres d’animaux, pardon les "carnivores" (sniff je sèche mes larmes :).
    - Les mangeurs/dièteurs de végétaux crus uniquement.
    - Les NON-mangeurs de cadavres d’animaux, pardon les "NON-carnivores".

    Que lorsque les "non-carnivores" se réfèrent à la sémantique végétarienne, ce n’est pas pour demander aux gens de ne manger que des végétaux crus, mais uniquement par commodité pour communiquer un message usuellement rapidement compris, du moins par certains : à savoir "je ne mange pas des animaux", puisque végétal s’oppose alors à animal !

    Il convient de bien rappeler que certains végétariens s’autorisent à manger du poissons, voire certaines "viandes", ce qui a fait assez stupidement remarquer à certains que les végétariens n’étaient pas de vrais végétariens. En réalité cela confirme par une étude plus ou moins scientifique ces catégories. Merci donc de bien distinguer ces 3 catégories, et d’arrêter de penser que parce que l’on veux respecter les animaux nous ne serions que des bouffeurs de radis rachitiques au visage pâle pesants 45KG ! :)

    Merci de votre compréhension !


Afficher les commentaires suivants