Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’identité de 2 626 policiers de la DCRI aux mains d’une radicalisée

L’information est connue des autorités depuis un an mais était traitée avec la plus stricte confidentialité. En avril 2017, une jeune femme, Mina B., fichée S, est entendue dans le cadre d’une enquête judiciaire portant sur ses liens avec la mouvance radicale. Lors de son audition, Mina s’épanche. La police va alors découvrir des informations si sensibles qu’elles feront l’objet d’une seconde enquête préliminaire…

 

Interrogée par les policiers, la jeune femme, placée depuis en détention provisoire, reconnaît en effet avoir aidé financièrement et hébergé en septembre 2016 Sana O., une connaissance. Cette dernière, très radicalisée, est privée de son passeport après avoir tenté à deux reprises de rejoindre la Syrie. Selon nos informations, Mina B. aurait participé aux projets de son amie en l’accompagnant au moins une fois à la gare.

 

Des contacts avec des djihadistes

Les policiers vont perquisitionner son domicile et y découvrir un téléphone portable, dont Mina B. se servait pour effectuer des recherches sur un terroriste belge de la cellule de Verviers, aujourd’hui démantelée. Cette cellule, qui projetait des attentats contre des policiers et des commissariats, avait été visée par un coup de filet antiterroriste le 15 janvier 2015, une semaine après l’attentat contre Charlie Hebdo.

Deux djihadistes avaient été tués lors de l’opération, un troisième blessé. Un quatrième homme, considéré comme le cerveau de la cellule, avait pris la fuite et quitté le pays. Son nom est devenu tristement célèbre : il s’agit d’Abdelhamid Abaaoud, coordinateur des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, et mort dans l’assaut de Saint-Denis cinq jours plus tard.

 

Clé USB

Les enquêteurs vont poursuivre leurs recherches et trouver sur l’ordinateur de Mina B. un certain nombre de photographies et de discussions sous pseudonyme, montrant que la jeune femme est en contact avec plusieurs djihadistes sur zone. Surtout, ils vont mettre la main sur une clé USB remplie de documents et fichiers de police sensibles, comprenant notamment une liste… de 2 626 agents du renseignement.

Cette liste, qui avait été effacée de la clé USB, mais que les enquêteurs ont réussi à restaurer, date de 2008. Elle contient les noms, matricules et affectations de l’ensemble des agents du corps des gradés et gardiens nommés lors de la Commission administrative paritaire nationale (CAPN) du 19 juin 2008. Il s’agit des personnels issus de la DCRG (Direction centrale des renseignements généraux) et de la DST (Direction de la surveillance du territoire), deux services partiellement fusionnés pour créer la DCRI. Ces données, pourtant sensibles, ont été transmises à l’ensemble des agents des administrations concernées, ainsi qu’à toutes les personnes présentes lors de la CAPN, syndicats compris.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Sur le terrorisme et les stratégies de terreur,
lire chez Kontre Kulture :

 

La relation ambiguë du pouvoir avec les fichés S, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Fabius aurait dit, semant la confusion, "c’est du bon boulot".


  • Les fakes-news d’état fleurissent de plus belle ! Ces fichiers sont parmi les plus sécurisé et secrets du pays et ont veut faire croire aux veaux de BFM WC que n’importe quel bourricot peut se les procurer, les installer sur des ordinateurs , des clés USB , en les laissant bien en évidence ! Mais si cette liste existe bien alors il est indéniable qu’ elle à été mise là par les services secrets (reste à savoir lesquels ) le pourquoi ont ne le connait que trop bien !!

     

    • Les noms qui y figurent sont probablement bidons ! Ça va servir à alimenter la suspicion anti musulmans, la fameuse cinquième colonne...


    • "Ces fichiers sont parmi les plus sécurisé et secrets du pays et ont veut faire croire aux veaux de BFM WC que n’importe quel bourricot peut se les procurer, les installer sur des ordinateurs , des clés USB , en les laissant bien en évidence ! "
      Oui c’est tout à fait vrai. Comment imaginer que cette policière avait ça sur sa clef usb ... ?
      C’est louche.


    • Non franchement si c’était une fausse liste ils n’en parleraient pas
      Parce que c’est la honte
      Un manque de sérieux total et oui...
      Et les bourricots sont plus a chercher chez les haut gradés de la DCRI
      Non mais serieux... Une fake new pour se faire humilier... Mdr...


    • Tu ne connais pas le niveau d’ignorance crasse des agents de la fonction publique, même jeunes, en matière d’informatique, et spécialement de bureautique.
      Du genre à appuyer sur la barre "espace" pour centrer un titre dans Word.
      Contractuel régulier, j’ai pu constater que la sécurité informatique n’existe pas, tout le monde est administrateur de son poste, aucune charte du système d’information, etc., etc.

      Cette liste (j’imagine volontiers un fichier Excel ou Calc) a tout à fait pu se retrouver sur une clé USB, c’est hautement plausible - si c’est un mensonge, encore une fois, il est plausible.


    • Doctor Gates, tu racontes un peu n’importe quoi. La sécurité informatique est largement traitée et pilotée dans les grands administrations, ceux qui traitent de ces sujets là sont quasiment tous ingénieurs informatique surtout au Ministère de l’intérieur ! Là où je bosse personne n’est administrateur de son poste et tu ne peux pas avoir accès à certains fichiers si tu n’es pas confidentiel défense ou secret défense et c’est pareil au MI.

      Cette "erreur grossière" me paraît plus une manipulation qu’autre chose.


  • À mon avis, cette liste est bidon : elle a servi à appâter cette « Mina » afin de lever un lièvre... trop facile, sinon.


  • Mais surtout n’imaginez rien. Il parait qu’elle ne l’a pas fait exprès nous annonce Alexandre Langlois sur Bd Voltaire (syndicat VIGI).
    Ouf ! Policiers de France, vous voilà rassurés.



  • Cinq autres personnes sont actuellement entendues par la Sdat, dont une policière, ancienne déléguée départementale du syndicat Alliance dans les Yvelines. Selon L’Express, Mina était une amie de la fille de la policière et aurait été hébergée à leur domicile, courant 2016. Le magazine ajoute : « Mina fait partie des suspects entendus par les policiers de la Sdat, au même titre que son frère, décrit comme un proche de Larossi Aballa. »




    Nos flics, nos agents, nos gradés sont des pieds nickelés, qui nous mettent en danger, nous tous (femmes et enfants, familles) et notre nation , voilà la résultante de la baisse de l’instruction et de l’éducation (anti) nationale, de la dégradation de l’autorité, de la destruction de la famille traditionnelle, de la disparition de l’armé , du laisser-aller de la justice, de la dégradation de l’ordre au sein même de nos gouvernants , et depuis belle lurette
    Rappellez-vous



    30 sept. 2015 - Attentats de Paris : la gendarme, compagne d’un proche d’Amedy Coulibaly
    suspendue en février, elle est soupçonnée d’avoir fait entrer son compagnon, déjà écroué pour des affaires de trafic d’armes, dans la caserne de Rosny
    08.12.2017-France : un policier relayait la propagande de l’Etat islamique. « Il s’est réjoui de la mort de policiers par un jihadiste. »
    7 juil. 2017 - Le gardien de la paix du Kremlin-Bicêtre a été arrêté le 27 juin. ... Il est soupçonné d’avoir aidé son frère impliqué dans une filière djihadiste et d’être partisan du groupe de l’Etat islamique (EI)
    11/01/2017- Djihadisme : 17 policiers radicalisés recensés à Paris entre 2012 et 2015
    Dans le livre "Où sont passés nos espions ?", les journalistes Éric Pelletier et Christophe Dubois révèlent un chiffre inquiétant dans la police de proximité parisienne.




    Voilà qui nous protège des Nordahl Lelandais et autres débiles très dangereux
    Français réveillons nous et sortons un peu de nos peurs qui nous enchaînent


  • " dormez braves gens "


  • Quand on efface un fichier et qu’on réécrit par dessus les données sont perdues à jamais.
    Donc il y à 10 ans elle à mis cette liste sur sa clef USB, l’a effacé depuis et ne l’a jamais plus utilisé, et pourtant sa clef USB était toujours la, devant elle.

    J’y crois pas une seconde !
    Et comment la minette aurait obtenu la liste ? Des djihadiste lui auraient expliqué comment piraté le réseau de la police via un simple poste ?

     

    • #1941505
      le 11/04/2018 par La bête du Gévaudan moderne
      L’identité de 2 626 policiers de la DCRI aux mains d’une radicalisée

      Ça fait juste partie du roman national, il faut maintenir les nigos dans l’illusion d’un ennemi intime.
      La peur paralyse la réflexion et l’action.


    • Il y a plusieurs échelon de sureté pour l’effaçage d’un fichier. Ils se comptent en nombre de ré-écriture, souvent de 1 à 9. Ou comme pour les disques durs de pc, le formatage de bas niveau. Et il y en a probablement d’autres..


    • La liste a été rédigée par une commission il y a dix ans.

      Il n’est dit nulle part que la liste était depuis 10 ans sur la clef usb.

      D’autre part, si la clef est dotée d’un algorithme qui égalise l’usure de la mémoire, la zone "effacée" (d’après la FAT) ne sera pas réécrite avant longtemps. D’ici là, les données "effacées" sont toujours récupérables.


  • Attentats sous faux drapeau.
    Mossad, Laurence Bendenire, infiltré jusqu’au sommet de l’État : Matignon Quai d’Orsay Intérieur... et aucun jugement de cet agent ni des fonctionnaires d’État pourquoi ?!
    Valls = agent du mossad à ciel ouvert.


  • Liste bidon ? C’est possible (ou pas). Mon côté complotiste me laisse supposer.,. Ou alors, à force de recruter des djihâdistes dans la Police...
    Ce Pays est devenu un merdier sans nom ou plutôt si, avec NOM.
    On est bien sur ce Site, comme étant à part du cloaque, d’ou qu’on vienne, qui qu’on soit, juste objectivement les yeux écarquillés en quelque sorte.

     

  • Ces gens-là ne sont même pas foutus d’effacer efficacement une clé USB et on essaie de nous faire croire qu’ils peuvent monter des opération aussi complexes que celle de la soirée du Bataclan. Come on !


  • Si encore ils avaient chopé cette liste à la Chandeleur, nous aurions pu y croire...
    Z’ont pas trouvé de liste de courses, non plus ?


  • En ce qui concerne le double assassinat de Magnanville (deux policiers tués au couteau à leur domicile), je n’ai toujours pas compris pourquoi - en plein état d’urgence - les flics rentrent chez eux désarmés, et laissent leur maison ouverte aux quatre vents. Cela en dit long sur le niveau de déni, de naïveté et/ou d’inconséquence de la population, inclus certains flics...
    Pour rappel l’homme était commandant de police (il a pris une dizaine de coups de couteau dans le ventre en arrivant chez lui), et la femme travaillait dans un commissariat (elle a laissé rentrer l’assassin dans la maison puis a été égorgée). Leur petit enfant a été laissé sain et sauf mais le bilan aurait pu être pire, comme d’ailleurs dans tous les attentats djihadistes sur le sol français...


  • Cela est peut-être de la haute trahison ?
    Dommage que le crime ait été supprimé de la constitution par le grand président Sarkozy


  • Il existe un fichier avec tous les Franc Maçon de France. C’est Maurice Caillet qui le dit dans son livre "j’étais Franc Maçon" ce fichier s’appelle le fichier (G.I.T.E)


Commentaires suivants