Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’imam Chalghoumi fait l’objet de milliers de menaces depuis la mort de Samuel Paty

L’imam Hassen Chalghoumi, un pourfendeur de l’intégrisme islamiste, fait l’objet de « menaces exacerbées » depuis la mort de Samuel Paty, selon son avocat qui a écrit un courrier à Emmanuel Macron et obtenu l’ouverture de trois enquêtes notamment pour « menaces de mort », a appris l’AFP dimanche 8 novembre.

 

Hassen Chalghoumi, imam à la mosquée de Drancy en Seine-Saint-Denis, dont la représentativité est souvent contestée dans la communauté musulmane, est connu pour ses prises de position contre l’intégrisme et ses rapports d’amitié avec la communauté juive, qui lui valent critiques et menaces, largement relayées sur internet.

Selon son avocat Me David-Olivier Kaminski, il fait l’objet d’une menace « complètement exacerbée » depuis la décapitation mi-octobre du professeur d’histoire-géographie au collège de Conflans-Sainte-Honorine. « Il ne s’exprime pas au nom des musulmans mais est une des voix, et défend les valeurs de la République », a souligné son avocat.

 

Trois enquêtes

Me Kaminski a écrit le 27 octobre un courrier au chef de l’État, révélé par Le Parisien et consulté par l’AFP, pour demander un « renfort » de la protection policière autour de son client. Me Kaminski a aussi adressé trois plaintes au parquet de Paris, également consultées par l’AFP, concernant les menaces « par milliers » et la « fatwa » dont Hassen Chalghoumi, âgé de 48 ans, fait l’objet.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

La saga Chalghoumi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants