Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’incompréhensible augmentation de l’enveloppe de frais des députés

Décidément, les députés majoritaires à l’Assemblée (pas très) nationale se font plaisir : ils viennent de s’autovoter une petite augmentation bien dodue, alors qu’ils bénéficient déjà d’enveloppes diverses pour frais en tout genre.

 

 

En réalité, ils n’utilisent pas tout... pour se garder le pognon diront les mauvaises langues adeptes du tous pourris. On rappelle que dans cette période de disette économique quasi généralisée, la France est la championne du nombre d’élus, grâce ou à cause des conseils municipaux, avec 600 000 champions de la démocratie, contre 25 000 au Royaume-Uni. Loin de nous l’idée de virer ces excellents fonctionnaires qui régissent la vie de millions de Français, mais un petit effort serait le bienvenu. Un peu moins de monde à la gestion, un peu plus à la production...

 

 

Et on ne parle pas des hôtels (c’est Attali qui va être content de ce nom à la con) de région, générateurs d’une gabegie à un niveau inégalé. On nous rebat les oreilles depuis trois décennies avec le coût de la démocratie, la démocratie a un coût, bla, bla et bla, mais quelle démocratie ? On a vu beaucoup de coûts, on n’a pas vu beaucoup de démocratie, et on en voit de moins en moins.

 

Jean-Jack Queyranne (PS) reçoit en 2011 des mains de l’architecte Christian de Portzamparc « son » hôtel de région, où doivent « travailler » 2000 personnes...

 

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Le plafond annuel de la dotation matérielle des députés (DMD), qui permet aux élus de couvrir une partie de leurs frais de mandat (téléphonie, taxis/VTC, affranchissement), va passer de 18.950 euros à 21.700 euros. Une décision qui provoque des remous au sein même du collège des questeurs de l’Assemblée.

 

Bis repetita… En octobre 2019, la décision des questeurs — chargés de l’administration financière de l’Assemblée nationale — d’augmenter la dotation d’hébergement mensuelle des députés de 900 à 1.200 euros, avait suscité la polémique. Monté au front médiatique pour éteindre l’incendie, le premier questeur, Florian Bachelier (LREM), avait justifié cette dépense supplémentaire, en expliquant qu’elle entraînerait à terme... des économies, par le moindre recours des députés aux nuitées d’hôtel payées par l’Assemblée nationale. Un pari audacieux, dans le contexte d’une institution qui puise régulièrement dans ses réserves pour présenter un budget équilibré.

Un an et demi après ce premier « coup de poker », le collège des questeurs vient de récidiver en augmentant de 15 % la dotation matérielle des députés (DMD), une enveloppe spécifiquement dédiée aux frais de téléphonie, de taxis/VTC, et d’affranchissement du courrier. Auparavant fixée à 18.950 euros annuel, celle-ci s’élève donc désormais à 21.700 euros, comme l’ont révélé nos confrères de La Lettre A.

Portée par le premier questeur, Florian Bachelier, cette mesure sera compensée par des économies, dont la nature n’a pas été précisée. Officiellement, la hausse de la DMD aura pour but de compenser les dépenses supplémentaires des députés (l’affranchissement, notamment) pour garder le contact avec les électeurs malgré la pandémie. Selon nos informations, il s’agirait plutôt d’un « cadeau » à la cinquantaine de députés qui ont dépassé le plafond autorisé de la DMD, au titre de l’exercice 2020.

[...] Outre l’indifférence au contexte économique difficile qu’elle suppose, la décision d’augmenter la DMD de 15 % a été prise en dépit de sa sous-utilisation chronique par l’écrasante majorité des députés. Pour rappel, ces derniers disposent également d’une avance de frais de mandat (AFM) de 5.600 euros par mois pour faire face à leurs dépenses professionnelles.

[...] Pour la députée (LR) Marie-Christine Dalloz, présidente de la commission spéciale chargée de vérifier et d’apurer les comptes de l’hémicycle, la hausse de la dotation matérielle des députés est totalement injustifiée.

« Les questeurs augmentent la DMD pour quelques dizaines de députés qui la consomment entièrement, voire dépassent le montant autorisé. Lâchez-vous, vous pouvez y aller ! C’est ça le message ? Je suis inquiète de la progression de toutes les dotations aux députés sur ce quinquennat, en dépit du budget déficitaire de l’Assemblée ! », soupire l’élue jurassienne, que Capital a contactée.

Lire l’article entier sur capital.fr

Sur le dos de la bête (immonde)...

 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2655282
    Le 31 janvier à 06:57 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’incompréhensible augmentation de l’enveloppe de frais des députés

    pendant ce temps,

    la p’tite vignette d’ Hervé Ryssen,
    toujours entaulé

    quelle honte,
    cette Raie publique

     

    Répondre à ce message

  • Moi je comprends très bien que ce sont des f... de p...

     

    Répondre à ce message

  • #2655504

    Les memes qui depuis des decennies massacrent le pays et ruinent son modele au nom des necessaires economies a realiser (mais jamais au rdv) s en remettent regulierement plein les fouilles... Le cynisme de ces odures n a d egale que la soumission du peuple qu ils dirigent !

     

    Répondre à ce message

  • #2655532
    Le 31 janvier à 14:34 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’incompréhensible augmentation de l’enveloppe de frais des députés

    de purs parasites, qui ne représentent qu’eux-mêmes :

    comment on peut encore écouter la radio, la télé

    comment on peut accorder du crédit à ces fdp ?
    ils ont des sales gueules, un discours pourri

    perso, ce que j’aimais bien à la télé, c’était le cinéma de minuit,
    dans l’intervalle du dimanche soir,
    on se tapait 30 mn de pub, le loto, et d’autres annonces,
    mais à un peu moins d’1 heure du matin, y’avait enfin le film

    Bob Mitchum, dans la La Griffe du passé, (Out of the Past), film noir américain de Jacques Tourneur, sorti en 1947

    réédité chez Warner Archive, tout p’tit minimum, alors que c’est un chef-d’œuvre
    bref

     

    Répondre à ce message

  • #2655541
    Le 31 janvier à 14:41 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’incompréhensible augmentation de l’enveloppe de frais des députés

    pourquoi aller urner pour élire quelqu’un que tu sais que c’est un gros fdp ?
    sérieux ?

    perso, y’a personne qui peut me représenter
    même en te touchant grave la nouille, c’est pas possible

    pourquoi aller élire des ...
    des Présidents de la Raie publique ?

    ça sert à rien

     

    Répondre à ce message

  • #2655554
    Le 31 janvier à 14:57 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’incompréhensible augmentation de l’enveloppe de frais des députés

    "L’incompréhensible augmentation de l’enveloppe de frais des députés"

    députés de quoi ?
    personne n’a besoin d’eux

    ce sont de purs parasites, avec leur sale gueule de cons arrivistes
    joli costard, jolie coupe de cheveux, p’tit brushing, va te faire enculer

    j’en ai vu en vrai, j’ai été reçu par des élus municipaux, sur des projets :
    c’est que de la racaille, inculte, même pas de la merde,
    parce que la merde, encore, elle a de la matière
    et comment ils parlaient à leurs administrés,
    ils se prenaient pour Jules César
    égorgé à Rome

    file moi ton costard de fdp, que je me torche avec

     

    Répondre à ce message

  • #2655558
    Le 31 janvier à 15:01 par Palm Beach Post : "Cult !"
    L’incompréhensible augmentation de l’enveloppe de frais des députés

    lors de la prise d’assaut du Capitole, aux US,
    on les a vus se cacher, ramper comme des larves qu’ils sont

    putain de sous-races de parasites

    chez nous, pareil
    on leur laissera leur coke et leur chandelier

     

    Répondre à ce message

  • #2655648

    Idem pour les euro députés, des millions d’€ pour déménager chaque mois le parlement européen de Bruxelles à Strasbourg uniquement pour des considérations politiques. Des privilèges à gogo : pension de réversion54% pour les salariés, 66% pour les élus, l’indemnité de maire n’étant pas considéré comme un salaire il peu cumuler avec le chômage,1 élu pour 48 habitants, record du monde.(Observatoire des gaspillages, "Pilleurs d’état’ de Ph Pascot.)
    A décharge ils ne sont pas les seuls à ne jamais être rassasiés d’argent:Hauts fonctionnaires, cadres et dirigeants de grandes entreprises publiques et privées,sans compter les nombreux avantages annexes, professions libérales,télévisions journalistes animateurs et chanteurs ( Mike Brand avec sa voix en or aurait vendu 30 millions de disques en 4 ans de carrière,décédé à 28 ans) acteurs, artisans commerçants, sportifs etc.etc... Certains diront que les premiers sont des parasites ou ne servent à rien, mais quand même le capitalisme est immoral.Dans l’indifférence générale des gens essaient de survivre avec moins de 1€ par jour,des millions d’enfants meurent de malnutrition, leur mort n’a hélas pas la même valeur pour les charlots des pays du nord.

     

    Répondre à ce message

  • #2655819

    Je ne sais pas si mon commentaire a sa place ici, mais en tant que fonctionnaire territorial de bas échelon, je voudrais que chacun touche du doigt l’absurdité des lois et des règlements administratifs. Pour parler des aides sociales, mon métier de coeur, les conditions d’attribution peuvent être modifiées au gré des majorités en place et des déficits budgétaires structurels à combler. Une aide accordée sans condition de récupération sur succession, devient soudainement récupérable avec effet rétroactif, je met l’accent sur la rétroactivité qui est contraire à l’esprit de la loi. Et bien sûr sans en informer les bénéficiaires. Je vous dis pas la surprise des héritiers... Parlons des aides alimentaires régies par le code civil qui impose aux enfants et petits-enfants une obligation de participation aux frais d’hébergement de leurs ascendants. Problème ! Faut déjà reconstituer les familles, trouver l’adresse de chacun, leur envoyer tout un dossier imbitable à remplir pour enfin pouvoir statuer. Vu l’éparpillement des familles, bon courage ! Ne pouvant statuer dans le délai légal de deux mois, deux solutions : soit le fonctionnaire prend le temps de retrouver et mettre en jambe les malheureux et ça marche plus ou moins, soit le CG envoie la patate chaude au Tribunal qui ne prend pas de gant avec les pauvres comme chacun le sait. J’ai vu des personnes au RSA saisis de 20 €/mois "pour le principe", sachant que la somme recouvrée est bien inférieure au coût des moyens mis en oeuvre pour son recouvrement. Le Conseil Général en bon toutou, notifie la décision au ponctionné, celui-ci disposant de deux mois pour faire appel devant la commission départementale. Et on repart pour un tour ! Com.départementale, puis Com.centrale pour les affranchis. Retour vers le tribunal si contestation. Le Cg entérine la décision du Tribunal. Mais comme toute décision du CG est contestable devant la Commission départementale qui elle-même...Tous les codes superposés se contredisent. Nous sommes véritablement dans un système kafkaïen, les 12 travaux d’Astérix. Si vous voulez comprendre l’engorgement des administrations il faut commencer par-là. Pardon pour la longueur. Pour finir ne gueulez pas contre le fonctionnaire de base, qui est souvent assommé de directives contradictoires , mais remettez plutôt en question ce système délétère que nos très chers frères la truelle s’empressent d’encourager pour mieux en coller la responsabilité aux "autres".

     

    Répondre à ce message

  • #2656592

    A Henri.
    La République n’a pas besoin d’un cancer pour être pourrie.
    Toutes les mesures (à part le populicide) prises par la Raie Publique avaient été essayées sous l’ancien régime, 1ère preuve de l’ouverture de la royauté, et avaient montré leurs caractères illusoire et catatrophique, puis annulées par le roi, 2ème preuve de sagesse.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents