Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les députés se votent une augmentation d’indemnité logement de 33 %

[…]

Le bureau de l’Assemblée nationale a acté une hausse de 33 % du remboursement des frais d’hébergement à Paris des députés. Il s’agit de « tenir compte du niveau élevé des loyers parisiens », selon le rapport des élus questeurs (chargés de la gestion du budget de l’Assemblée) qui ont porté le plafond de cette indemnité de 900 à 1200 euros, ce qui correspond au « montant que le Sénat a retenu depuis 2017 ».

 

[…]

La dépense annuelle supplémentaire pour l’Assemblée qui résulte de cette augmentation s’élèvera « au minimum à 304 000 euros ». Mais, le coût de la mesure pourrait être supérieur, plus du double, « de meilleures conditions de remboursement incitant davantage de députés à opter pour ce type d’hébergement », soulignent les questeurs.

Quelque 240 députés disposent d’une possibilité de couchage dans leur bureau, alors que 51 chambres sont en outre disponibles dans une résidence. Pour les députés restants, les nuitées d’hôtel peuvent être prises en charge partiellement ou bien, si un pied-à-terre est loué, ces frais peuvent être pris en charge sur justificatifs, via la dotation d’hébergement.

 

 

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

 

À relire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est bien de pouvoir se faire rembourser une partie de son séjour parisien avec son conjoint.... Ou sa maîtresse (gigolo).


  • Voilà où va la baisse des retraites.


  • "Ca va faire plaisir aux pauvres de savoir qu’ils habitent un pays riche"

    Coluche


  • #2298836

    On espère toujours... mais non : ce sont définitivement des enculés, mais à une échelle qu’on sous-estime.

    Marchandisation du gosse d’un côté (les pédophiles disent merci la raie publique), augmentations de l’autre, alors que comme chacun : Y’A PLUS DE SOUS !

    Mais comment est-ce possible ? Ils savent que nous sommes désunis.

    L’union fait la force et l’union des franc-maçons est solide, since 1789 - peu d’entreprises sont aussi anciennes.


  • Je me demande combien d’enfants de députés font leurs études à Paris. Quelque chose me dit que la crise du logement, ils ne le sentent pas des masses.


  • Ils votent la pma, ils se votent des primes...
    À l’aise, Blaise. Tant que personne ne te juge.
    Je ne me souviens plus trop du cours d’éducation civique ; ils sont désignés par qui, et comment eux déjà ?

     

  • ils consacraient tant d’énergie pour étre malins qu’ils n’en avaient plus pour étre intelligent.
    à l’image du chef de file macron.
    avides, goinfres et violents .


  • #2298879

    C’est vraimment des merdes !


  • On trouve des hôtels a 70€ ! C’est pas le luxe, mais ça permet d’avoir les pieds sur terre.


  • Quelle bande d enculés, pardon pour mon language


  • C’est une blague ? Ça peut pas être possible... Le Gorafi ?


  • #2298902
    le 15/10/2019 par la raie publique indivisible... ou la mort !
    Les députés se votent une augmentation d’indemnité logement de 33 (...)

    La loi Pma EST PASSÉE : il faut voir + grand, s’inspirer de la méthode Epstein, pour accueillir les nouvelles recrues - pardon nos nouveaux chérubins.

    *Epstein : 2300 m2 à Neuilly, à 10 000 le m2. Pensons à la raie publique, qu’elle soit bien logée !


  • Députés , sénateurs : agents du Spectacle démocratique pour que le peuple - travail propagando - médiatique aidant - y croit ; bouffons inutiles , parasites et cyniques qui en croquent le plus possible .


  • Mazeltov.....


  • Voila pourquoi l’économie ne peut s’effondrer. Plus d’argent, plus de police, plus de protection pour cette mafia.


  • c’est-y pas mignon ça !
    oohh , les gros nounours en peluche , y vont bien dormir

    la chambre des députés, le sénat .. , des vrais couveuses à mammifères rares et précieux , comme on les aime

    si vous avez une adresse où on peut leur envoyer des dons ... merci


  • Pour y accueillir des migrants ?

     

  • Déjà sous Armand Fallières, aux alentours de 1910, cette petite merveille d’Aristide Bruant : https://www.youtube.com/watch?v=gF7...
    Le final est grandiose.

     

  • ’’Au frais de la princesse’’, chanson d’Aristide Bruant (vers 1910) :
    Voici l’opus N°6 des soliloques d’Honorés "Les six mille francs aux frais de la princesse"
    Ce sont les impressions chantées d’Honoré Constant, député de la Seine, après le vote de l’indemnité parlementaire.

    Vrai, c’est chouette d’être député
    C’est pas un métier, c’est un rêve
    On n’a pas besoin d’ comité
    Nous, on s’ mettra jamais en grève
    On s’ paye des gueuletons épatants
    D’ la rigolade et d’ la gonzesse
    On fout rien, on voyage tout l’ temps
    Aux frais de la princesse

    On vote pour le gouvernement
    On est d’ mèche, on est solidaire
    On s’en fout un peu du roulement
    Et du repos hebdomadaire
    On s’ fait rouler dans des sapins
    Dans des autos, dans des express
    Comme les ministres et les rupins
    Aux frais de la princesse

    Pourtant des fois, je m’ dis : Mon vieux
    Et tes électeurs, t’y penses guère
    Honoré, sûr qu’y vaudrait mieux
    T’occuper des retraites ouvrières
    Mais on pense plus au populo
    Quand on s’envole à toute vitesse
    Vers Nice ou vers Monte-Carlo
    Aux frais de la princesse

    J’ vas à Trouville, j’ vas à Étretat
    J’ vas à Vichy, j’ vas à Plombières
    J’ vas partout comme un chef d’État
    J’ fais mon Monsieur Armand Fallières
    J’ vas où qu’ tous les braiseux y vont
    Et j’ pagnote avec la négresse
    Chez la Mère Mirette à Clermont
    Aux frais de la princesse

    Oui ! Mais pour faire ce métier-là
    Il faut avoir de la galette
    Faut s’ payer des habits d’ gala
    Et s’offrir du linge de toilette
    Et puisque c’est nous les gérants
    Pendant qu’on tient les clés d’ la caisse
    On s’est augmenté d’ six mille francs
    Aux frais de la princesse


  • Il ne faut pas que cela se sache autrement le peuple risque un jour de nous faire la peau. Il faut occuper la plèbe avec le voile et le burkini encore, encore et encore. La laïcité et les valeurs de la république sont en danger !


  • #2298982
    le 16/10/2019 par Eux sont à notre service et non le contraire
    Les députés se votent une augmentation d’indemnité logement de 33 (...)

    Le plus simple est d’aligner leur salaire et leur privilège à notre statut d’administré, car leur niveau de vie est plus proche de la réalité que nous subissons.


  • c’est ti pas beau ?


  • On attend les commentaires des adorateurs des élections (suffisamment nombreux sur E&R)

     

    • Quand on me dit (ce sont souvent des nunuches) que j’ai tort de ne pas aller veauter car "il y en a qui sont morts pour le droit de vote", je réponds illico que moi aussi je suis mort.....de rire en entendant cet argument poubelle. Pas étonnant que rien ne change avec ceux qui s’imaginent que tout va s’arranger en glissant un bout de papier dans une urne....funéraire.


  • Et nous,ont dort toujours éveillé !! Ils ont le mort nos députés et nos guignolitiques ! ,c’est des bons sérieux avec un peuple de dhimmis comme nous,pourquoi ce privé ??
    Tant que nous les laisseront faire ils se priveront pas.
    Un sursaut Français ?? En rêve les coupaings...En rêve !.

     

  • ’- 5€ d’APL
    + 300€ d’indemnités
    Le compte est bon...


  • Bon ça fait 1200 € pour payer un loyer à une sci qu’ils auront eux même créée et avec laquelle ils auront acquis un bien immobilier par un crédit dont les mensualités seront de 1200 €. À la fin ils auront enrichi leurs patrimoines personnels grâce à ce loyer/capacité d’endettement, sans rien débourser

     

  • Ah je pensais que c’était le RSA qui avait augmenté de 33%

     

    • Tu es fou, la Fronce n’a pas les moyens !


    • Ces R(A)Sistes qui détournent l’argent public pour le planquer dans les paradis fiscaux et qui vont se faire dorer au soleil chez leur ami R(A)Sistes du sud. La niche fiscal (RSA) a éradiqué, qui englouti le budget depuis sa création ; puis suivra la SS, qui a des relents antisémites (les aides diminuent mais le trou grossi) ; puis suivra la retraite 40 ou 45 même 50 ans de cotisations (en Espagne les prêts immobiliers s’héritent), rallonger la vie des esclaves pour les dépouiller (Pharaon ne l’a pas imaginé sinon il y aurai des pyramides dans toute les villes du monde avec son lot de touristes).
      Comme dans la fiction, on dit : Allo Houston, on a un problème.


    • "Dans les yeux je vous le dit...Je n’ai pas...Je n’ai jamais eu ...Monsieur le Président... une énorme envie de taper légalement dans la caisse ... ! "


  • Ils auraient depuis le commencement séparer la première syllable du reste .... !


  • 33 % d’augmentation, un non-dit !

    Une particularité de la révolte des gilets jaunes est la résistance des personnes à produire un discours organisé, laquelle résistance altère l’aspect malgré tout rationnel de ce mouvement. C’est ce qui nous fait dire que le fond de la cause de cette révolte n’est pas de l’ordre de l’articulé, mais de celui du pulsionnel, précisément de la pulsion d’auto-conservation.

    Ce mouvement, cette révolte, cette jacquerie si l’on veut est encore trop dépendante de ce que l’Autre, le politique, le journaliste, l’artiste, va en dire. Pourtant il y a justement du non-dit, de l’implicite, du sous-entendu dans les revendications qui s’expriment tant bien que mal. On sent une difficulté à exprimer ce qui blesse, une difficulté à nommer les choses, les failles, les manques.

    De la même façon que le polythéisme ancien n’est compréhensible que lorsque l’on est prêt à mettre à distance critique autant les cultures anciennes que les cultures des religions monothéistes, la révolte des gilets jaunes ne peut trouver de débouché partageable, audible, qu’en se dégageant de la bien-pensance et du conformisme d’interprétations lourdement orientées. Elle ne remplira le rôle qui en est attendu qu’en se désolidarisant de ce que l’Autre (cf. supra) en dira.

    Il faut comprendre que ce mouvement est d’abord le reflet d’une souffrance, c’est-à-dire d’un manque, comme l’on dit d’une lettre non reçue qu’elle est en souffrance.

    Manque à gagner, manque de reconnaissance, deux manques qui à l’inverse profitent à ceux, intouchables selon la bien-pensance, qui sont perçus, identifiés et compris inconsciemment les uns comme des privilégiés et les autres comme des assistés, puisqu’en effet ce que ces deux groupes coûtent à la grande classe moyenne des citoyens payeurs placés entre les deux, entre les uns, dans les entreprises publiques, les parlements, les ministères, et les autres, à travers les banlieues, les écoles, les hôpitaux, est maintenu dans le non-dit, l’implicite, le sous-entendu de la part du politique, du journaliste, de l’artiste cette fois, et ce coût est, tabou et déshonorant, car issu du marché de la mondialisation.

    Deux non-dits, deux implicites, deux sous-entendus se croisent. [...]
    Nicolas Koreicho - 12/2018

     

    • suite de mon commentaire ci-dessus :

      Dans les rêves, la voiture représente le moyen par lequel nous menons notre vie, nous la prenons nous-mêmes en charge, et elle représente la liberté, l’indépendance, la force retrouvée. Or, cette fonction métaphorique, essentielle pour ceux qui n’ont guère que leurs déplacements, cet entre-deux d’une liberté temporaire, pour oublier les opérations dont ils sont les dupes, est ôtée à la société des classes moyennes dans la mesure où elles ne savent pas précisément ce que l’État fait de l’argent de leurs taxes et de leurs impôts, tout en enregistrant d’une part que les privilèges sont maintenus pour de soi-disant élites qui prospèrent et, en un même mouvement tendant vers un soulagement des consciences, d’autre part que les organisations prennent en charge des communautés adventices imposées coûteuses, parfois malhonnêtes, parfois hostiles, parfois violentes, tout en courbant l’échine sous une apparente fierté.

      Le gilet jaune est celui que l’on enfile en voiture lorsque l’on est en panne, et particulièrement pour éviter le sur-accident. Il signale une vulnérabilité et il est donc le signe par excellence de l’insécurité. Si l’on considère l’insécurité face à la domination de prérogatives confortées et d’une délinquance généralisée, l’insécurité dont il est le symbole est, outre l’insécurité économique et l’insécurité culturelle, l’insécurité personnelle. Nicolas Koreicho - 12/2018

      Nous sommes bien en Kali-Yuga où l’esprit des ploutocrates, des médiocres, leur avilissement imprègnent les pores de leurs façades et faciès, de leurs peaux ne pouvant plus masquer leurs turpitudes ! Ils s’entre-déchirent par des médisances et autres coups fourrés ...

      C’est pourtant sur ce fumier et par lui, que d’autres hommes ainsi changés, sous l’influence de cette “époque spéciale”, se cultivant à contre-courant, tels des Ulysse remontant vers Ithaque, constitueront une semence d’êtres humains [nouveaux] et donneront naissance à une race qui suivra les lois de l’âge primordial [krta-yuga]. »


  • On n’est jamais si bien servi que par soi-même... Les deputains de la raie publique se gavent, qu’ils en profitent bien, dans peu de temps ils gaveront les pupes de musca domestica...


  • Comment vous expliquer la chose ?... Dans ce monde il y a deux sortes de gens, ceux dont le niveau de vie est la raison d’être des "institutions" et ceux qui sont des variables d’ajustement...


  • là les mecs , ça rentre dans leurs "budget" et ils ne font pas trainer en interminables débats repoussés sur des années.
    efficaces pour leurs gueules les mutileurs du peuple.

    il y a comme de la provoc , sachant qu’ils ont la police avec eux , cette méme police qui handicape à vie des gens du peuple et qui protége ces enculés .

    bravo la police , laissez vos collégues mourir en silence et protégez ceux qui s’empiffrent . c’est les ordres , je sais ... (joker).


  • les gagnants et les perdants.
    https://www.20minutes.fr/economie/2...

    en marche vers la win attitude des requins.


  • La vérité ils servent à rien.. n’ont pas l’intérêt de leur pays mais leur propre intérêt de carrière.. et coûtent très cher.


  • Il serait intéressant d’avoir la liste des noms de ceux qui ont voté en faveur de cette nouvelle escroquerie,histoire de voir combien parmi eux font partie de ceux qui appellent les Français à passer par l’isoloir à chaque élection pour le soit disant bien commun.

     

  • Ces gens sont payés pour nous chier au visage, se gaver en nous dépouillant, et nous faire éborgner par leur police


  • Nous avons un secteur privé qui commence à être décimé, dernier exemple en date : conforma ou michelin, pendant ce temps là les hauts fonctionnaires et élus parasites qui ne produisent aucune richesse se goinfrent.

     

    • A noter que Conforama a été foutu dans la merde par ses dirigeants complètement détraqués mentalement, qui ont lâchés des centaines de millions pour faire de la pub dans la ligue 1 française, qui s’appelle dorénavant "ligue 1 Conforama" !

      En pensant que ça allait attirer le chaland, pour acheter leurs merdes, il est vrai moins chères que les mêmes produites et vendues par le suédois, et par lequel nos incultes à smartphone ne jurent que du bien, voire s’extasient dans un ravissement digne de celui qu’on attribuait avant à celui de la crèche !

      Ces dirigeants complètement excentriques, imbus d’eux-mêmes à l’égo démesuré, qui flinguent les boîtes ( avec centaines de chômeurs à la clé ), pour leur égo démsuré, c’est assez fréquent dans le monde de l’économie néolibérale !

      Mais bon c’est pas grave, les firigeants eux partiront avec un gros parachute doré, voire leur retraite payée en plus de celle cotisée....

      Le problème, ça ne concernera que les apuvres employés, mais eux, tout le monde s’en fout !


  • 33 trop bon le symbole !
    ils arrivent méme à éradiquer le hasard. des ventres sur pattes.

     

  • les petits gratteurs coachés pour mentir et tromper les citoyens, sont d’une efficacitée redoutable pour taper dans la caisse .

    la police les laisse faire et les protége, en espérant quelques restes .
    et les foules d’hanounistes se font zemmouriser pour laisser les mains libres à la macronie rothschild.

    les politiques font des provisions avant la tempéte..les politiques ont laissé tomber le peuple et sont dans de l’ultra survivalisme de luxe . pierrot san giorgio c’est la version bolino à coté de ces députés .

    le survivalisme c’est has been à coté de l’assemblée.


  • 1200€ c’est le montant de l’indemnité chômage moyenne mensuelle en France.


  • Goinfrage et enculage sont maintenant les deux mamelles de la France !!!


  • Il faudrait que les députés et sénateurs soient sous le régime de la micro entreprise,
    comme cela ils verraient un peu tout ce qu’il faut payer et cotiser avec les lois qu’ils votent.

     

    • Oui, et qu’ils soient obligés de facturer leurs heures chaque fois qu’ils assistent à une séance.

      Il faudrait surtout limiter le nombre de députés à 1 par département, avec obligation d’être présent en personne à toutes les séances de débat et de vote.

      En plus de faire des économies, ça diminuerait par dix le nombre de lois votées.


  • ces irresponsables députés poussent les gens à la faute .
    cette augmentation est non seulement une honte et en plus de cela un acte provocateurs.
    comme des petits enfants qui ricannent dérriére une vitre bien au chaud en faisant des doigts aux enfants des rues.

    qu’ils ne s’étonnent pas du résultat boomerang de leurs actes , quand la roue tournera.
    ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas .
    j’espére que nous donnerons l’intégralitée de leurs biens aux migrants dont ces mémes députés ont allégrements participés à détruires les pays et ruiner les vies de centaines de milliers de foyers .


  • De combien ?


  • 1200 euros /mois pour habiter Paris ce n’est pas aberrant...
    Mais bon c’est vrai qu’ils sont bien payés...plus de 6000euros d’indemnités, une retraite à vie après un mandat,....
    Voilà donc ils sont pas à plaindre mais bon visiblement ce n’est pas assez pour certains

    La question : Doit-on s’enrichir pendant son mandat de député ?

     

    • 1200 euros par mois d’indemnité logement.

      A côté de ça il y a des parisiens qui bossent (vraiment, je veux dire, pas comme nos députés), et qui gagnent ça voire moins, et cet argent devra servir pour : le logement, la bouffe, le chauffage, les impôts, l’essence, la cantine des gosses, etc.


    • Une retraite à vie, après un seul mandat ?!?

      Pas étonnant que les pires crapules s’y intéressent... au Québec, il faut avoir complété deux mandats, et, proximité anglo-saxonne oblige, tout le système est surveillé de près.

      Un seuls mandat, les cumuls... wow, les économies facilement réalisables sont pharaoniques.


  • Des deputes qui se goinfrent en se votant des augmentations, des pompiers qui se font mater par les flics, l’envahissement de mon pays par des migrants.

    Il faut flinguer cette republique au plus vite. Je pense serieusement m’inscrire a un parti royaliste.


Commentaires suivants