Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

La flambée de violence que connaît actuellement le nord de la Birmanie est l’épiphénomène d’une crise multidimensionnelle profonde qui implique de nombreux acteurs géopolitiques, ont affirmé à RT des experts de cette région du monde.

 

Les intérêts personnels du milliardaire George Soros, la découverte de nouveaux gisements en Arakan ou encore l’intention de certaines forces de souffler sur les braises de l’extrémisme musulman en Birmanie expliquent, entre autres, l’escalade des violences dans ce pays, affirment plusieurs experts interrogés par RT.

Selon Dmitry Mosyakov, directeur du Centre d’étude sur l’Asie du Sud-Est, l’Australie et l’Océanie de l’Institut d’études orientales de l’Académie des sciences de Russie, le conflit aurait au moins trois dimensions.

« Premièrement, c’est un jeu contre la Chine, parce que ce pays a largement investi en Arakan. Deuxièmement, cela vise à attiser l’extrémisme musulman en Asie du sud. Troisièmement, c’est une tentative pour instiller un désaccord au sein de l’ASEAN [entre la Birmanie, d’une part, et l’Indonésie et la Malaisie, de l’autre, ndlr] », a-t-il souligné.

M.Mosyakov a précisé que les violences qui durent déjà depuis un siècle sont instrumentalisées par des acteurs externes pour saper la stabilité économique de l’Asie du sud.

« Il y a un énorme champ de gaz qui porte le nom de Than Shwe, un général qui a longtemps gouverné la Birmanie. En outre, la zone côtière d’Arakan renferme sans doute des hydrocarbures », a-il-dit.

Selon un autre expert, Dmitry Egorchenkov, directeur adjoint de l’Institut des études stratégiques et des pronostics auprès de l’Université russe de l’Amitié des peuples, le conflit pourrait être provoqué par les États-Unis.

L’instabilité en Birmanie serait en mesure d’affecter les projets énergétiques de la Chine et de créer une zone d’instabilité aux portes de ce pays. Tenant compte des tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord, un autre voisin de la Chine, Pékin pourrait bientôt se trouver pris entre deux feux.

En outre, selon ce même expert, la Burma Task Force, qui regroupe un nombre important d’organisations fondées par George Soros, cherche à attirer l’attention de la communauté internationale sur ce qu’elle qualifie de « génocide du groupe minoritaire musulman de Rohingya ». George Soros intervient ainsi dans la crise birmane.

« Quand George Soros arrive dans un pays... il cherche à évaluer le degré des confrontations religieuses, ethniques ou sociales et détermine la méthode pour appliquer au mieux l’option ou les options qui permettent de "souffler sur les braises" », a précisé M.Egorchenkov.

Les tensions en Birmanie se sont de nouveau envenimées le 25 août, faisant au moins 400 morts et poussant 73 000 personnes, principalement des Rohingyas, à se réfugier au Bangladesh, a fait savoir la presse. Dans le même temps, des milliers de bouddhistes et d’hindous ont fui vers les grandes villes de la région.

Soros le visage de l’Empire, chez Kontre Kulture :

À propos de la Birmanie, sur E&R :

 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1796636

    Il convient de noter que les grands pays musulmans (Arabie Saoudite et consort) sont bien silencieux sur le sort de leurs coreligionnaires en Birmanie. Il semble y avoir un consensus des puissances autour de la nécessité de semer le désespoir et le chaos dans la région.

     

    Répondre à ce message

  • #1796637

    A quand l enfer pour cet individu

     

    Répondre à ce message

  • #1796648

    J’ai d’abord eu vent des évènements de la fin août via des médias arakanais montrant des villages entiers de toutes confessions, musulmans compris, brûlés par des terroristes de l’ARSA.
    Ensuite, quelques jours plus tard, je n’en revenais pas de voir les médias occidentaux parler à une cadence incroyable des "rohingyas" (Bengalis). Seulement d’eux , simplifiant ainsi au maximum ces évènements. Ça ne peut être qu’une volonté de manipulation.

     

    Répondre à ce message

  • #1796678

    « Quand George Soros arrive dans un pays... il cherche à évaluer le degré des confrontations religieuses, ethniques ou sociales et détermine la méthode pour appliquer au mieux l’option ou les options qui permettent de "souffler sur les braises" »



    Toujours les mêmes, toujours le même mode opératoire depuis 2500 ans !

     

    Répondre à ce message

  • #1796692
    Le 7 septembre à 20:32 par Mort de rire
    L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

    George Soros... Que dire ? A chaque fois que cet immonde fils de p*** pointe le bout de son nez on assiste étrangement à divers phénomène violent communément appelé "révolution de couleurs" et à chaque fois cela conduit au chaos et au triomphe de la corruption et de la décadence.

     

    Répondre à ce message

    • #1796710

      Il faut se poser la question, quand finira-t-il pendu ? Même lors de dernier son souffle, celui-ci puera le souffre ou l’odeur la plus atroce que dégagera cette harpie.

      La où Soros passe, tout trépasse, rien ne repousse par contre pour ce chose dégoulinant d’orgueil, monstrueux c’est banco à presque tous les coups.

       
  • #1796719

    Qui y a t-il de plus manipulable qu’un musulman, on peut se poser la question. Un lecteur d’E&R avait posté un message disant que l’islam avait été créée par des juifs pour pouvoir retourner en Palestine et que cela avait fonctionné. Dubitatif à l’époque, je me dis désormais que cela est fort probable.

     

    Répondre à ce message

    • #1796810
      Le 7 septembre à 23:11 par L’armateur
      L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

      Comme ceux qui prétende que le christianisme et une secte juive !

       
    • #1796873

      Si ce que dit l’article est vrai, alors le moins que l’on puisse dire c’est que les bouddhistes birmans sont les premiers à être tombés dans le panneau, leur réaction ayant largement contribué à déstabiliser leur pays plus qu’il ne l’était déjà.

       
    • #1796890

      Vous, tous simplement.

       
    • #1797022
      Le 8 septembre à 10:29 par Emilien Chaussure
      L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

      "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" signifie (entre autres significations) : ne mêlez pas la spiritualité à la politique. L’islam comme instrument du sionisme j’ai rarement entendu aussi belle connerie. T’aurais pas quelques Sestrels en poche toi ?

       
    • #1797043
      Le 8 septembre à 11:10 par Philippot, vite !
      L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

      @Emilien



      L’islam comme instrument du sionisme j’ai rarement entendu aussi belle connerie.




      il y a tout de même des points communs troublants entre le judaïsme et l’islam : toutes deux obligent à manger casher, toutes deux proscrivent le porc, toutes deux obligent les parents à circoncire leurs enfants, toutes deux sont basées sur l’ancien testament et rejettent le nouveau, toutes deux sont des religions nées après Jésus Christ et surtout toutes deux nient sa divinité ! Ça commence à faire beaucoup.

      Quant à l’islamisme, qui est né de l’islam même s’il en est une version dévoyée, il est difficile de nier qu’il est l’allié objectif du sionisme.

       
    • #1797104
      Le 8 septembre à 12:12 par Emilien Chaussure
      L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

      "il y a tout de même des points communs troublants entre le judaïsme et l’islam"
      Tu oublies opportunément le christianisme... Évidemment qu’il y a des points communs : ce sont trois "séquences" d’une même forme spirituelle dite abrahamique. Penses-tu que le Christ était un druide gaulois ?
      "toutes deux obligent à manger casher, toutes deux proscrivent le porc"
      Le porc n’a jamais fait partie des habitudes culinaires au moyen-orient.
      "toutes deux obligent les parents à circoncire leurs enfants"
      Idem : la circoncision est une coutume (que, personnellement je récuse comme mutilation mais c’est un autre débat) bien antérieure à l’islam et même au judaïsme : les Égyptiens le faisaient déjà.
      "toutes deux sont basées sur l’ancien testament et rejettent le nouveau"
      Faux : l’islam considère Jésus comme un prophète et annonce sa venue à la fin des temps. De plus, relis les Évangiles, tu verras que les paroles du Christ sont constellées d’allusions à la Torah.
      "toutes deux sont des religions nées après Jésus Christ"
      Pour l’islam la chose est évidente, pour le judaïsme tu confonds la forme spirituelle mosaïque et la "rénovation rabbinique" (voire la trahison talmudique)
      "et surtout toutes deux nient sa divinité"
      C’est vrai, quoique dans des perspectives bien différentes. Mais c’est une question de cohérence pour chaque forme spirituelle et non de polémique qui n’a pas lieu d’être en ce domaine.
      "Ça commence à faire beaucoup."
      ... d’inculture de ta part pour prétendre à un discours intelligent sur quelque chose qui te dépasse visiblement. Je te propose le silence...

      "Quant à l’islamisme, qui est né de l’islam même s’il en est une version dévoyée, il est difficile de nier qu’il est l’allié objectif du sionisme."
      Bien d’accord mais ce que tu nommes islamisme, je l’appelle wahhabisme et le considère comme une doctrine anti-islamique.

       
    • #1797122
      Le 8 septembre à 12:34 par Philippot, vite !
      L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

      @Emilien

      Le christianisme s’oppose au judaïsme et à l’islam et ne partage aucune croyance ni pratique religieuse avec ces deux religions post-chrétiennes.



      Le porc n’a jamais fait partie des habitudes culinaires au moyen-orient.




      L’islam est une religion universelle qui n’est pas limitée aux frontières du Moyen-Orient !
      Jésus Christ ne mangeait pas de porc, et pourtant, il n’a pas fait de cette habitude moyen-orientale un commandement !



      Faux : l’islam considère Jésus comme un prophète et annonce sa venue à la fin des temps.




      C’est bien ce que je dis : l’islam, comme le judaïsme, nie la divinité de Jésus Christ.



      De plus, relis les Évangiles, tu verras que les paroles du Christ sont constellées d’allusions à la Torah.




      Des allusions, oui, pas des commandements. Le Nouveau testament ne reprend rien des obligations auxquelles étaient soumises les Hébreux.




      "toutes deux sont des religions nées après Jésus Christ"
      Pour l’islam la chose est évidente, pour le judaïsme tu confonds la forme spirituelle mosaïque et la "rénovation rabbinique" (voire la trahison talmudique)




      Le judaïsme contemporain est talmudique.



      Bien d’accord mais ce que tu nommes islamisme, je l’appelle wahhabisme et le considère comme une doctrine anti-islamique.




      Tu peux le considérer hérétique, il n’empêche qu’il se réclame de l’islam et ceux qui massacrent des populations innocentes le font au nom d’Allah et du prophète de l’islam. On n’a pas encore vu de terroriste se faire exploser au milieu d’une foule au nom de Jésus Christ...

       
    • #1797446

      Si ce que dit l’article est vrai, alors le moins que l’on puisse dire c’est que les bouddhistes birmans sont les premiers à être tombés dans le panneau,



      ce n’est pas un conflit religieux mais purement politique, il y a de nombreux peuples qui composent la Birmanie et ils sont ultra majoritairement bouddhistes, les quelques chrétiens ou musulmans sont de plus des minorités de ces peuples et vivent en parfaite harmonie avec le reste de leur ethnie.
      le bouddhisme est juste le ciment culturel qui relie ces peuples (Môn, Karen, cachin etc)
      les rohingyas eux sont historiquement des étrangers aménés par les anglais comme troupes auxiliaires pour envahir la Birmanie au XIXème siècle et imposés aux birmans contre l’indépendance.
      Historiquement les Rohingyas (peuple de la mer car les plus traditionnels d’entre eux vivent sur des bateaux) apparaissent au bengale avec les portugais, ils suivaient les routes maritimes comme pirates et s’établissaient sur les côtes (c’est pour cela qu’il y en avait dèjà quelque uns (avant les anglais)sur les côtes de d’Arakan mais ce ne sont pas ethniquement des arakanais.
      selon des études génétiques de l’ONU ils sont classés comme originaires de la province de Chittagong de même que leur langue est très proche du dialecte parlé dans cette partie du bengale.
      De plus la ville de chittagong et ses environs ont été un repère de pirates durant toute l’époque de la compagnie des indes. (pirates portugais et Rohingyas.
      Maintenant ils vivent de traffics divers des deux côtés de la frontière.
      La Thailande a mis en évidence qu’ils fournissaient des armes aux rébellions musulmanes du sud du pays (manipulation par l’ISI pakistanaise). le problème se pose aussi pour l’Indonésie.
      C’est un problème exclusivement politique avec des étrangers incontrôlables dont personne ne veut (merci les anglais)

       
    • #1797475

      pour confirmer mes dires, je viens de retrouver ma source originale, c’est ultra complet et on se demande pourquoi wikipédia ne s’en sert pas pour son histoire (très orientée) des rohingyas/
      c’est un travail universitaire très bien sourcé (en englais) :
      https://www.soas.ac.uk/sbbr/edition...

       
  • #1796850

    Quand leurs banques de sang tarissent ,il en faut puisé le sang des peuples innocent qui ne servent que des marionnettes pour satisfaire leurs breuvages de vampires. !!

     

    Répondre à ce message

  • #1796897

    Islam ou Wahhabisme ?

     

    Répondre à ce message

  • #1796957

    Ce type est diabolique . Je ne comprend pas que l’argent puisse lui donner la légitimité de semer le désordre et la terreur . A quand un homme d’état mettra fin aux agissements machiavéliques de ce bonhomme .

     

    Répondre à ce message

  • #1801974
    Le 15 septembre à 19:15 par Hubert de LANGLE (vrai nom)
    L’ombre de Soros derrière la flambée de violence en Birmanie ?

    La presse parle avec intérêt de notre ouvrage sur SOROS
    http://www.lesoftonline.net/article...

     

    Répondre à ce message