Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Biélorussie force un avion transportant un opposant à atterrir à Minsk

Les dirigeants européens dénoncent une "action inacceptable"

L’avion a finalement redécollé dimanche soir, en direction de la Lituanie, sa destination prévue, a annoncé la commissaire européenne chargée des transports. Cependant, elle n’a pas évoqué le sort du journaliste Roman Protassevitch, qui a été arrêté.

 

La Biélorussie a envoyé, dimanche 23 mai, un chasseur intercepter un avion de ligne à bord duquel se trouvait un militant de l’opposition. Le média d’opposition Nexta a affirmé que son ancien rédacteur en chef, Roman Protassevitch, 26 ans, avait été arrêté après l’atterrissage d’urgence à l’aéroport de Minsk de cet appareil, un Boeing 737 de la compagnie Ryanair en provenance d’Athènes (Grèce) et à destination de Vilnius (Lituanie). Le service de presse de la présidence biélorusse a confirmé, dans un premier temps, l’interpellation de M. Protassevitch, avant de supprimer le message.

Selon les autorités, l’appareil a dévié de sa trajectoire à cause d’une alerte à la bombe. La chaîne Nexta a, elle, affirmé que l’atterrissage d’urgence avait été suscité par une « bagarre » déclenchée par des agents des services de sécurité biélorusses présents à bord et qui affirmaient qu’un engin explosif se trouvait dans l’appareil. L’aéroport de Minsk, cité par l’agence de presse officielle Belta, a affirmé que l’alerte à la bombe s’était révélée « erronée » après une fouille du Boeing. Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a, quant à lui, donné l’ordre personnellement à un avion de chasse Mig-29 d’intercepter l’avion après cette alerte, a dit son service de presse.

(...)

En novembre, les services de sécurité biélorusses avaient placé M. Protassevitch sur la liste des « individus impliqués dans des activités terroristes ». Le jeune homme est un ancien collaborateur de Nexta, média qui a joué un rôle de premier plan dans la grande vague de contestation de la réélection en 2020 de M. Loukachenko, en fonctions depuis 1994. Fondé en 2015, Nexta (« Quelqu’un », en biélorusse) avait notamment coordonné les rassemblements à travers le pays, diffusant des mots d’ordre et permettant de partager les photos et les vidéos des rassemblements et des violences.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • L’Europe va prendre des sanctions en réponse à... Mais pour quel effet ? La Bielorussie est l’annexe de Moscou ! Non seulement ces sanctions ne servent à rien, mais elles vont renforcer les liens historiques entre ce pays et la Russie. Ces sanctions feront deux vainqueurs : Louchachenko et Poutine. Elle est pas belle la vie ?

     

    Répondre à ce message

  • #2731497

    L’OTAN qui passe son temps depuis sa création à fomenter des guerres généralement civiles (baptisées pompeusement révolutions colorées) et des coups d’état partout dans le monde et qui tue ses opposants comme au capitole ou en France par exemple. Et qui donne des leçons alors qu’elle force ses propres habitants à vivre emprisonnés, empoisonnés car c’est la volonté de la finance apatride. D’ailleurs n’y a-t-il pas eu un nombre assez invraisemblable d’avions abattus dans des circonstances pour le moins curieuses ne serait-ce que ces vingt dernières années ?
    Ah oui je vous comprends maintenant, vous êtes pour la tradition du missile dans le pif, ça a plus d’allure c’est vrai. On parle quand même de quelqu’un qui voulait tuer un président élu sans trucage, pour vous c’est la mort + dommages collatéraux.

     

    Répondre à ce message

  • Pourtant la France l’a aussi pratiqué pendant la guerre d’Algérie lors du déplacement des responsables du FLN... tous le fait mais quand c’est pas eux c’est scandaleux...

     

    Répondre à ce message

  • Quel coup de maître ! Et une fois le type descendu, l’avion repart tranquillement... Putain j’adore

     

    Répondre à ce message

  • Un avion civil dans lequel il y a un incident à bord de fait intercepter : MAAAL , satanique, atteinte au droit international.

    L’avion DIPLÔMATIQUE du PRÉSIDENT vénézuélien/péruvien de retour de Russie se fait intercepter au dessus de Roumanie/Moldavie sans aucun incident à bord : Défense des droits de l’homme des États-Unis d’arréter Snoden qui aurait pu s’y trouver a bord (mais qui ne s’y trouvait pas).

    Droit de l’homme des États-Unis universellement défendu par toutes les démocraties et tout les médias raisonnables de l’Union européenne.

     

    Répondre à ce message

  • #2731834

    Si cet individu est considéré comme un terroriste, c’est normal de faire atterrir l’avion et l’appréhender ! Nous avons comme son de cloche sur cette affaire que l’hystérie et l’indignation des merdia occidentaux totalement disqualifiés depuis longtemps ! Ceux qui traitent le président syrien de "tyran sanguinaire" mais s’écrasent comme des merdes sur les massacres de Gaza !

     

    Répondre à ce message

  • Les yankees ne se contentent pas eux de détourner les avions civils lorsqu’il y a à leur bord quelqu’un où quelques choses qui les dérangent comme pour le MH 370 disparue non loin de la base de San-Diego et qui transportait des palettes de produits très "secrets " à destination de Pékin
    Où bien celui flingué au-dessus du Dombass pour incriminer la Russie ???
    Mais là motus et bouche cousue de la Part des sous-fiffres européens ... mais bon , des chinois des indiens et des malais ..pas de quoi en faire un wok !!

     

    Répondre à ce message

  • Un dictateur qui a peur d’un journaliste de 26 ans c’est inquiétant.

     

    Répondre à ce message

  • Alors c’est marrant quand même ce genre d’evenement extraordinaire !

    Un truc qui à coup sûr va monter "la communauté internationale" contre Loukachenko (on parle d’un détournement d’un avion d’une compagnie europeenne, voyage entre 2 capitales europeennes, impardonnable, c’est de la piraterie), un risque de catastrophe aerienne non negligeable (collision, surtout que les pilotes de Ryanair ne doivent pas etre les plus experimentés) et dont la finalité serait de chopper un opposant blogueur inconnu au bataillon jusqu’ici (comme s’il n’y avait pas de moyen plus discret pour mettre la main sur un opposant).

    Il avait bien besoin de ca, lui qui ne parle deja plus qu’à la Russie, à un moment ou il est peinard car la révolte s’est essoufflée, et ca arrive justement la veille d’un sommet Europe/Russie pour bien monopoliser les discussions et l’attention du telespectateur !

    Franchement je ne sais pas ce que ca veut dire, mais soit Loukachenko est passablement abruti, ce que je ne crois pas, soit ca pue la manipulation.

     

    Répondre à ce message

  • #2732177

    Belle opération aérienne ! Felicitations ! C’est mieux que d’abattre un avion ! D’autres ne se seraient pas gênés ... Ou se planquer derrière des avions civils pour bombarder la Syrie ! Ou abattre un avion au-dessus de l’Ukraine ! Ou faire "disparaître" un avion de la Malaisia Airlines !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents