Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France referme le Tombeau des rois à Jérusalem à cause de juifs ultra-orthodoxes

Ce joyau archéologique vieux de 2 000 ans qui avait rouvert jeudi 27 juin pour un nombre limité de visiteurs a finalement été refermé à la suite d’incidents avec des juifs ultra-orthodoxes qui demandent un accès illimité au site pour la prière.

 

 

Alors que la France, propriétaire des lieux, avait rouvert jeudi matin le Tombeau des rois pour la première fois depuis dix ans, Paris a annoncé quelques heures plus tard suspendre l’accès à ce joyau archéologique vieux de 2 000 ans au coeur de Jérusalem, à la suite d’incidents.

La réouverture aux visiteurs de ce remarquable exemple d’architecture funéraire juive de l’époque romaine a donné lieu à des échauffourées, dans une grande confusion causée par le rassemblement de juifs ultra-orthodoxes à l’extérieur. Si la première visite d’une quinzaine de personnes préalablement enregistrées sur internet a bien eu lieu comme prévu à 9h, la deuxième a été annulée et les visiteurs seront remboursés, a indiqué le consulat général de France à Jérusalem.

 

Des juifs ultra-orthodoxes ont tenté d’entrer sans réservation, pour prier

Une quinzaine d’ultra-orthodoxes, observants rigoureux des règles du judaïsme reconnaissables à leurs costumes noirs et leurs chemises blanches, se sont en effet présentés sans réservation pour prier. Ces derniers révèrent le site comme le lieu de sépulture de la reine Hélène d’Adiabène, convertie au judaïsme au Ier siècle de notre ère, et de notables juifs de la même époque. Les gardes leur ont empêché l’accès, faute de réservation. Les ultra-orthodoxes se sont pressés contre le portail pour tenter de s’introduire. Des agents du consulat ont été pris à partie et « agressés » selon la mission diplomatique.

Au moment de ressortir, les participants à la première visite ont été exfiltrés par une porte secondaire avec le concours de policiers et d’agents de sécurité.

« Ceci est un lieu saint pour les juifs », a expliqué l’un des ultra-orthodoxes, Jonathan Frank, 31 ans. « Partout ailleurs dans le monde, quand des juifs ou des gens d’une autre religion veulent aller prier dans un lieu saint, ils peuvent le faire. On ne devrait pas avoir à payer pour prier », insiste-t-il, « tout ce que nous voulons, c’est entrer, prier 10 ou 15 minutes et repartir ».

[...]

Pour compliquer l’affaire, le Tombeau se trouve à Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem occupée par Israël depuis 1967 et annexée. La France, comme la communauté internationale, n’ont jamais reconnu cette annexion. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l’État auquel ils aspirent. Les Affaires étrangères israéliennes parlent de la « grande signification religieuse et nationale » du lieu.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Bonus

Visite de lieux saint à Jérusalem avec le rabbin Dynovisz qui ne parle que de « délivrance », c’est-à-dire chasser les musulmans et les chrétiens de la ville sainte :

 

Le rav a du mal à prononcer le mot « mosquée » :

La haine antichrétienne, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents