Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Lituanie rejoint la zone euro le 1er janvier 2015

Le 1er janvier 2015, la Lituanie abandonne sa monnaie nationale, le litas, au profit de l’euro.

Le pays a rejoint l’Union européenne en 2004 et deviendra demain le neuvième membre de la zone euro. C’est le dernier pays balte à adopter la monnaie unique, après l’Estonie en 2011 et la Lettonie en 2014.

Pour fêter l’événement, une poignée de jeunes bénévoles eurobéats se sont amusés à édifier une pyramide (sic) haute de 1,13 mètre, composée d’un million de pièces argentées d’un centas (un centième de litas).

Après l’adhésion à l’UE et à l’OTAN, c’est un nouveau pan de souveraineté que les politiciens lituaniens ont choisi d’abandonner, un paradoxe pour un pays qui fut une République soviétique et qui vit dans la crainte, attisée par Washington, de retomber sous la tutelle de Moscou.

Le peuple lituanien est mitigé sur la mise en circulation de cette nouvelle monnaie : 49 % se déclarent contre l’euro, alors que 47 % d’entre eux y sont favorables, selon un sondage publié en septembre.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Suicide lituanien en perspective !


  • Pour les nostalgiques du Franc je rappelle qu’il a été dévalué 25 fois (!) au cours du Vingtième siècle, soit en moyenne une fois tous les 4 ans ! On le dévaluait pour relancer les exportations et l’inflation qui suivait la dévaluation incitait les Français à consommer en faisant les fameux "achats d’anticipation"...

     

    • #1071834
      le 31/12/2014 par matrix le gaulois
      La Lituanie rejoint la zone euro le 1er janvier 2015

      Et du coup on était moins dans la merde à cette époque qu’aujourd’hui.

      Enfin de toute façon, que l’on soit sous le régime du franc ou de l’euro, ça ne change rien : tant que l’on aura pas récupéré une activité économique viable, tant que l’on abolira pas l’espace Schengen, tant que l’on ne fera pas de protectionnisme et que l’on encadrera pas sérieusement (interdiction) les délocalisations. D’être sous le régime de l’euro ou du franc ne changera rien : tant qu’on a pas des usines et du travail, on aura rien.

      Le problème de l’euro est qu’il est défendu par les européiste qui nous INTERDISENT toute politique économique indépendante. Le franc n’est pas une fin en soit, ce qui est recherché avec la sortie de l’euro, c’est le retour vers notre indépendance et notre souveraineté. Je ne pense pas que le retour au franc nous apportera du jour au lendemain le bien-être économique, mais il sera une condition sine-qua-non pour que l’on récupère les manettes du pouvoir économique.


    • #1072593

      Si on retourne au Franc celui-ci devra être un Franc Or, sans possibilité de dévaluer et de ruiner les épargnants. Mais les politiques et Étatistes nous arnaquerons encore une fois avec le Franc : les gens ont la mémoire courte.
      In fine on se fait avoir avec l’Euro et le Franc...
      Règle : toutes les monnaies Fiat (qui ne reposent sur rien) retournent a leur valeur d’origine : zéro !


  • Bienvenue à eux dans le temple de l’austérité...

     

  • #1071727

    C’est pas mal que la Littuanie ait commencé par suivre l’euro. Je pense que c’est ce que n’ont pas assez fait les premiers états membres...

     

    • #1072858
      le 02/01/2015 par Jojo l’Affreux
      La Lituanie rejoint la zone euro le 1er janvier 2015

      Qu’est ce que c’était que la politique du Francfort ? L’adoption de l’Euro a été précédé de 10 ans de mise à niveau chez nous, si les politiciens étaient des gens sérieux, ils auraient mesuré l’impact délétère de l’Euro sur l’économie en extrapolant les statistiques sur cette période et auraient compris que ce serait une catastrophe. Mais ils se sont bornés à croire en leurs rêves en refusant de voir la réalité.
      Pour l’anecdote, le symbole que la France a choisit de mettre sur les pièces de 2 Euros représente ce que les politiciens Français attendait de la monnaie commune : le chêne dans un hexagone, le chêne français représente la "force tranquille", la stabilité, la solidité et la longévité. Les Français souhaitaient par dessus tout avoir une monnaie stable et solide, mais pas parce que les dévaluations compétitives régulières créent de l’inflation et ruinent les épargnants, parce qu’une monnaie stable et solide était la condition que nous on vendu les Américains pour faire adopter le dollar comme monnaie de réserve internationale. Les dirigeants Français espéraient que l’Euro pourrait supplanter le dollar et lui voler son statut de monnaie de réserve. L’Euro est effectivement la monnaie la plus stable du monde, mais cela n’a pas produit les effets escomptés : dès l’adoption de la monnaie commune, les Américains se sont mis à faire tourner la planche à billet comme des porcs pour faire baisser la valeur du dollar et nous livrer une guerre économique sans pitié, c’est le premier choc économique qui tue l’économie Française et celle des pays du sud, le "choc externe".
      Ensuite les Allemands nous ont magistralement trahi exactement comme ils l’avaient fait après le traité de l’Elysée, en 2003 ils se sont réalignés sur les USA, brisant toute possibilité d’axe Paris-Berlin-Moscou et infligeant à la zone Euro un choc économique asymétrique interne par la dévaluation salariale des fameuses réformes Hartz IV, qui sont bien plus responsable de notre situation économique actuelle et du suicide de nos paysans que la crise des subprimes.
      Les germanophiles refusent de comprendre que les Allemands aussi, à notre image, ont mis sur les pièces de 2 € un symbole représentant ce qu’ils attendent de cette monnaie : l’aigle impérial pangermanique. Avant l’arrivé des Lituaniens dans la zone, c’était sans conteste le symbole le plus agressif choisi par un état. A votre avis contre qui les Lituaniens espèrent mener une croisade ?


  • #1071728

    Le commentaire est top : Apres une cure d’austérité ,la lithuanie s’en sort très bien ...sous entendu : faites le ménage dans les autres pays et vous vivrez nettement mieux ! Si c’est pas de l’enfumage maison ? Ça en a ,en tous cas l’odeur !


  • Peuple souverain (pas pour longtemps) de Lituanie, bienvenue au club de la décadence monétaire ,de l’endettement ,prét pour le grand bond en avant de la flambée des prix et de la misère ,dans le monde de l’euro, que toute la planète envie.

     

  • #1071732

    Toutes mes condoléances au peuple lituanien qui ne voit pas ce que ce sont en train de faire leurs dirigeants.


  • #1071751

    Sur instruction des yanks de l’OTAN. On va encore bien s’amuser avec ce petit pays de l’Est. A vos poches !


  • le FMI va leur prêter 6.000.000 € chiffre fétiche


  • #1071764

    Je crois qu’ils vont très vite le regretter mais il est si bien dit
    dans votre documentaire , les USA attisent sans cesse la haine de
    la Russie , leur plan est toujours le même.....

    L’annexion de leurs pays ne sera plus à la Russie mais à l’Europe
    totalement soumise aux USA , ils vont assurément bientôt le regretter .
    Quand je vois la matrone qui dirige l’un de ces pays Baltes , je ne sais
    plus lequel , on dirait un commandant de Goulag , elle fait peur !

    Les pauvres , Adieu la liberté !..... alors qu’ils viennent de se défaire des
    griffes des soviétiques communistes de l’époque , ils replongent avec
    l’Europe de dictature à la Soviétique .

    Décidément ils n’ont pas de chance..... !!!


  • #1071808

    D’après Jacques Sapir, Matteo Renzi, le dirgeant Italien réfléchit à une sortie de l’euro. Celui-ci ne survira donc probablement pas à 2015. Il faut savoir que les monnaies plurinationales ont disparu un jour ou l’autre.


  • Ceci conforte en tous points les analyses et prédictions : le mondialisme est bel et bien en marche et rien ne l’arrêtera...après, ce sera le tour de la Turquie et, progressivement, de toute la rive sud de la Méditerranée ! le processus de destruction systématique propre au Capitalisme moderne fait que nous n’en réchapperont pas, et surtout pas en ramenant à la vie les solutions d’hier, qui ne sont jamais que des béquilles...il nous faut devancer le système, non pas nous reposer sur les solutions d’hier car le nationalisme, au sens moderne du terme, n’a en rien endigué ni conjuré les périls de ces quarante dernières années : immigration, financiarisation de l’économie, américanisation du pays....lequel de ces périls fut contenu par le nationalisme ? aucun. A nous de changer les règles et notre vision de la nation si nous voulons influer sur les évènements....( merci au modérateur de passer mes messages :depuis quelques jours, nombre de mes commentaires sont censurés ; c’est pas la peine de critiquer nos ennemis si c’est pour faire de même ici..)

     

    • la turquie n’a jamais voulus rentrer serieusement en europe elle a fait ça seulement pour tromper les laic et les kémalistes en attendent de les purger du gouvernement de la police et de l’armée, ce qui est une bonne idée,


  • #1071821

    Même en étant contre l’Euro, il faut reconnaitre que ce passage à l’Euro est plutot une bonne chose pour la Lituanie car il met fin à une situation bancale ;
    en effet le Litas était aligné sur l’Euro depuis 2002 au taux fixe de 1 € = 3.4528 Lt
    ce taux n’a jamais bougé une seule fois en 12 ans, il est resté absolument invariable
    donc en adoptant l’Euro cela ne va rien changer sauf simplifier en évitant une (fausse) double devise !


  • Dieu ait pitié d’eux !


  • Bienvenue en enfer !^^.


  • #1071970

    ’Faut être con pour monter à bord d’un bateau qui coule !
    (à part si "ils" vous braquent un flingue sur la tempe).
    Enfin, j’me comprends...


  • #1071979

    Le 1er janvier 2016 rentre en application la Loi qui autorise le cartel bancaire à voler les avoirs bancaires des citoyens , un pays de plus qui se fera dépouiller...

     

  • #1072004

    Bienvenue au cimetière, Lituanie.


  • j’etais dans les 3 pays baltes cet ete...je leur ai demandé "pourquoi vous voulez l’euro ?"...ils m’ont tous repondu : POUR QUE L’EUROPE PAYE NOS ROUTES !

    t’as compris...

    en estonie je me suis fait choper par les flics sur une route payée par l’europe, je lui ai dit c’est la france qui paye je vais pas pyaer une amende pour rouler sur MA route...et je suis parti ahaha...


  • #1072149
    le 01/01/2015 par l’Omnivore Sobriquet
    La Lituanie rejoint la zone euro le 1er janvier 2015

    Le Danemark toujours pas.


  • 7 litas=2.03 euros...quand 1 euro = 6.56 frs.....La monnaie lituanienne est drôlement surevaluée et plus proche du Deutsche mark que du francs français !

     

    • #1072599

      Je vois que tu as remarqué la même chose que moi !
      Ce qui veut dire que depuis le blocage de leur ancienne devise (12 ans) ils vivaient avec un pouvoir d’achat au double des français ...Mais ça ne va pas durer, car, à l’évidence, ce n’était qu’une "fabrication opportuniste" pour faciliter leur intégration à la zone euro.
      On parie quoi que les rattrapage vont se faire sur leurs prix (à la hausse) et leurs salaires (à la baisse) ...et en un temps record... ?!
      Les prédateurs du monde disent que les salaires Français (et tous les autres en europe en fait) doivent baisser de 30%... Si les Lituaniens doivent rattraper l’écart actuel d’avec la France (double pouvoir d’achat par rapport à nous) + les 30%, ils vont pleurer toutes les larmes de leur corps ces Lituaniens tellement "euro-joyeux" du moment... !


  • "Le 1er janvier 2015, la Lituanie abandonne sa monnaie nationale, le litas, au profit de l’euro."
    Moi je dirai plutot "la Lituanie abandonne sa souverraineté nationale, la libertas, au profit des banquiers et des l’esclavagistes."


  • « 49 % se déclarent contre l’euro, alors que 47 % d’entre eux y sont favorables, selon un sondage publié en septembre »

    "beau" début, puis le coup de la pyramide promue, j’ai lu à la va vite ailleurs Merkel encourage implicitement la Grèce à dégager ?


  • Restez positif et l’Islande qui fait un doigt à tout ça ...


Afficher les commentaires suivants