Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Russie renforce sa flotte face à l’OTAN

Vladimir Poutine veut faire de la Russie une grande puissance navale présente en Arctique, Atlantique et Méditerranée.

Six mois après avoir révisé sa stratégie militaire globale – désignant l’OTAN comme une menace pour la stabilité régionale – le président de la Fédération de Russie a fait du développement de la flotte militaire russe, sa priorité. La nouvelle doctrine navale remplace celle qui avait cours depuis 2001, prenant en compte le refroidissement des relations avec l’Ouest.

Pour la parade en mer organisée à l’occasion de la journée nationale de la marine, dimanche, le Kremlin avait choisi deux sites très symboliques : l’enclave de Kaliningrad – entre la Pologne et la Lituanie, deux pays membres de l’Alliance Atlantique – et la Crimée récemment annexée.

Dans le port de Baltiysk, sur la mer Baltique, le vice-premier ministre Dmitri Rogozine n’a pas fait mystère de la détermination du Kremlin. « Nous allons renforcer notre présence navale dans deux directions l’Arctique et l’océan Atlantique. La seconde priorité est bien évidemment liée au renforcement de l’OTAN à nos frontières. La Fédération de Russie devait y répondre », a-t-il notamment déclaré.

La nouvelle doctrine du Kremlin fait aussi de l’Arctique, la porte d’entrée des océans Indien et Pacifique. Moscou prévoit donc des coopérations renforcées avec l’Inde et la Chine. Moscou va acquérir de nouveaux brise-glace pour faire de l’Arctique « un accès sans restriction » et contrôler cette zone riche en ressources très convoitée. Elle prévoit aussi des investissements pour développer des infrastructures portuaires en Crimée, rattachée à la Russie à la faveur du conflit ukrainien en mars 2014. À Baltiysk, dans l’enclave russe de Kaliningrad, le président Poutine a aussi annoncé la création d’une nouvelle force de réservistes de marine.

Dans le port de Sébastopol en Crimée, où une parade avait également lieu, un tir de missile depuis une frégate a failli tourner au drame, l’engin échappant à tout contrôle pour exploser en mer, non loin des navires de guerre de la flotte et devant des milliers de spectateurs. Depuis la Crimée, la Russie va encore densifier sa présence en mer Noire, comme en Méditerranée (dix navires aujourd’hui). Ce qui reflète, déclarait Dmitri Rogozine, « les changements géopolitiques et l’ambition russe d’être une grande puissance navale ».

Concernant les deux bâtiments de projection et de commandement de type Mistral construits en France pour les Russes, mais qui ne seront pas livrées selon Paris, suite à l’annexion de la Crimée par la Russie, « la balle est entièrement dans le camp de la discussion politique », a déclaré Hervé Guillou, le PDG du chantier naval DCN, le 23 juillet. « Quand ces décisions seront prises, on verra à qui ils seront vendus. »

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1237060

    Tiens,tiens,l’ours russe commence a sortir les griffes.
    Il doit en avoir marre qu’on lui marche sur les pompes.
    Reste que les tarés qui nous dirigent,
    notre président obama le premier (disons les choses clairement maintenant,hein),
    n’attendent qu’un dérapage pour tout faire péter.
    Prions et attendons...


  • #1237070
    le 28/07/2015 par paix et paix
    La Russie renforce sa flotte face à l’OTAN

    C’est la logique voulue par les zétazunis qui eux font financer leur armée par la planche à billets et par leurs vassaux otanesques en multipliant les guerres (dont les factures ne sont jamais payées par eux). Mais, à ce jeu, rien ne dit qu’ils gagneront cette fois-ci


  • #1237174

    C’est une grosse erreur : la Russie n’aura jamais les moyens se rivaliser avec l’Otan ! Poutine doit au contraire laisser les Ricains s’épuiser dans des réarmements couteux et lui, doit investir dans la technologie et la recherche : ne surtout pas imiter la défunte union soviétique qui s’est ruinée dans l’armement...Que Poutine investisse massivement dans la recherche ( au moins 3% de son PNB ) , cela suffira à emmerder l’Empire bien plus sûrement que le fait d’entretenir de coûteux porte avions ( je mets de côté les satellites et les sous marins furtifs )...

     

    • #1237251
      le 28/07/2015 par Louis Delga
      La Russie renforce sa flotte face à l’OTAN

      Ce n’est pas une erreur, c’est stratégique. Il se doit de montrer sa force plus que jamais. Et de toute façon, Poutine a largement les moyens de jouer sur tous les tableaux...


    • #1237263

      Je pense que Poutine sait bien ce qu’il fait. Quelles sont les informations que tu as eues sur les manigances des USA et OTAN ? Tu n’as aucune information et tu te permets de donner des conseils à Poutine. Poutine en tant qu’ancien agent de la KGB et un bon stratège connait bien ce qu’il fait en fonction des renseignements obtenus des services secrets,donc restes tranquille et observes ce qu’il fait.


    • #1237450

      Si nos dirigeants faisaient preuve de sagesse, personne n’aurait à investir dans l’armement mais avec ce gouvernement ricains de va en guerre, Poutine doit protéger son peuple il n’a pas le choix.


    • #1237772

      à Anonyme...

      je maintiens ce que j’ai dit : les porte avions sont d’un entretien ruineux ; investir dans des sous marins furtifs et des satellites se conçoit aisément, mais chercher à rivaliser avec l’Otan rappelle la fable de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf : on sait comment cela s’est terminé...


    • #1237838

      a Pythie
      "mais chercher à rivaliser avec l’Otan rappelle la fable de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf : on sait comment cela s’est terminé…"

      vraiment tu es dupe, si tu compares la Russie à la grenouille et l’Otan à un boeuf. La force de la Russie est REACTIVE elle n’est pas AGRESSIVE comme celle de l’OTAN. Si Poutine a accepté le bras de fer avec USA/OTAN ce qu’il est SUR de gagner cette guerre. Il y a sur le net une video très remarquable d’un des meilleurs analystes et stratège russe du nom Rostislav Ishenko qui a dressé le plan de Poutine. Je connais cette video en allemand "Was will Putin - Rostislav Ishenko vom 23April2015" traduction : Ce que veut Poutine. Cette video est la meilleure. Tout ce que Rostislav Ishenko a prédit en Avril 2015 ce produit et est entrain de se produire.


  • #1237685

    La Russie a un ratio dette par rapport au PIB de 18% tandis que celui des américains est de 110% (18 000 milliards de dettes)
    La croissance américaine est aux alentours de 2% mais la moitié de ce chiffre est dû aux investissements publics dans l’armement (d’après les éconoclastes)
    L’amérique est la premiere économie du monde mais ce qui compte c’est le "a" du y=ax+b
    L’amérique est sur le déclin, la domination du dollar est en passe de s’arrêter.
    Un pays n’a pas d’ami, il n’a que des interêts.
    L’interêt des yankees était d’avoir une europe faible, d’ou la création de l’euro et l’envoi d’agents dont jean monnet pour y parvenir.
    En disparaissant, l’euro entrainera l’économie mondiale dans sa chute
    Le problème principal des usa c’est leurs grosse bottes de cowboy avec éperons.
    Aucune finesse.
    Au final, qu’est ce que les USA ont apporté au monde ? britney spears, chuck norris et mickey !
    un fiasco magistral


  • #1238698

    Je parie que l’un des Mistral sera vendu à Israël pour un prix d’ami compte tenu qu’ils nous coûtent chers à ne rien faire. Et puis ces si bonz’amis....