Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Serbie, nouveau pôle de stabilité dans les Balkans

Après 25 ans de diabolisation, le retour du réel

La Serbie, longtemps considérée comme paria de l’Europe et vilipendée par les médias comme coupable des guerres yougoslaves, est aujourd’hui vue comme le pôle de stabilité essentiel à l’apaisement des relations communautaires dans les Balkans occidentaux. Aux confluents de la Save et du Danube, la Serbie occupe une place centrale en Europe du sud-est, qui ne peut pas être négligée par les décideurs occidentaux.

 

La Serbie comme môle des valeurs occidentales en Europe du sud-est

En outre, son passé marqué par un prisme occidental plaide en sa faveur. Au XIXe siècle, c’est la France qui a aidé les Serbes à s’extraire de l’empire ottoman et à épouser les valeurs libérales et occidentales. Le colonel Hippolyte Mondain met sur pied l’armée régulière de la toute jeune principauté de Serbie dès 1863. Mais surtout en 1918, la république française, désireuse de consolider son rôle dans la région, crée le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes autour de dynastie du roi Alexandre, avec une Constitution calquée sur le modèle français et des frontières dessinées par des géographes français.

Cela s’explique par une fraternité d’armes jamais démentie depuis deux siècles ; que ce soit lors de la Première Guerre mondiale avec l’armée française d’Orient combattant côté à côte avec l’armée serbe, ou lors de la Seconde Guerre mondiale avec les liens entre les deux figures de la Résistance nationale, le général de Gaulle en France et le colonel Dragoslav Mihajlović en Serbie.

Le nouveau Président des États-Unis, qui veut marquer une inflexion pro-slave de sa politique extérieure, prend compte plus que ses prédécesseurs des spécificités du monde slave. Dans cette nouvelle orientation de la politique extérieure des États-Unis, Donald Trump a été, durant sa campagne, le premier haut responsable américain à s’excuser des « bombardements contre le peuple serbe », faisant référence à la campagne d’agression de l’OTAN du printemps 1999.

Enfin, la politique d’excuses menée par l’ex-Président Boris Tadić à l’encontre des musulmans de Bosnie-Herzégovine, qui se poursuit avec Tomislav Nikolić, facilite le dialogue régional, propice à la construction européenne.

 

La Serbie comme facteur de stabilité dans les Balkans sous tension

Mais l’ensemble de la région est aujourd’hui plus ou moins touché par des mouvements de déstabilisation. Au Monténégro et en Macédoine, des pouvoirs élus légitimement, mais parfois marqués par l’usure (23 ans sans discontinuer pour le Monténégrin Milo Djukanović) sont contestés par des manifestations de rue violentes et continues depuis plus d’un an. En Bosnie-Herzégovine, le divorce maintenant consommé entre le musulman Bakir Izetbegovic et le Serbe Milorad Dodik, chacun à la tête d’une des deux entités issues des accords de Dayton, s’envenime chaque jour et peut amener à l’éclatement de la fédération bosniaque. Enfin le Kosovo, terreau ancien de trafics mafieux haut plus haut niveau de l’État, est maintenant miné par le terrorisme islamiste, avec le plus gros contingent en Europe de djihadistes envoyés par l’État islamique se battre au Moyen-Orient.

Lire la suite de l’article sur stratpol.com

 

À ne pas manquer :

À revoir, sur E&R :

 

Quel destin pour l’Europe ?
Des lectures instructives, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • j’ai toujours aimé la Serbie qui résiste à l’Islam conquérant, les kosovars il faudrait leur faire connaître l’évangile, ça vaut tous les chars du monde

     

    • #1692076

      Comme la Grèce !


    • "Les kosovars" est un terme INVENTÉ par nos élites comme kuchner, bhl... Il s’agit d’albanais qui ont fuis leur régime communiste et qui se sont installés ds le sud de la Serbie, le Kosovo et Métochie ! C’est la terre Sainte Serbe, composée de 1300 monastères Orthodoxes Serbes et vieux de Siècles et siècles pour grands nombres ! Le terme kosovars n’est qu’une pure invention ! En 99, les bombardements de la Serbie par l’otan ont permis de "nettoyer" le Kosovo et Métochie au profit de dizaine de milliers d’albanai qui sont venu s’installer directement d’albanie ! kuchner devrait nous expliquer qu’à l’époque où il "gouvernait" c’est à dire juste après la guerre, vous aviez des organisations criminelles albanaise qui lui demandaient autorisation de construire des CASINOS ! ! ! De toute manière, les Serbes ont pour seuls Frères les Russes et Grecs Et ont tout à fait raison d’aller ds cette voie ! ! Ce que les "démocrates oxidentaux" ont fait aux Serbes est une honte sans limite ! Mais comme on dit aujourd’hui et comme le Français de base voit qu’il y a petit souci entre les infos. et la réalité, un choix est à faire où tu vis une vie de loup ou tu meurs en chien ! Pas de pleurnicherie sur le sort des Serbes, ils laissent cela aux artistes albanai ! Le Kosovo et Métochie c’est la Serbie !


  • Eh bien voilà ! On peut féliciter les dirigeants français pour leurs participations à l’agression contre la Serbie, pour en arriver à reconnaître finalement que la dislocation de l’ex-Yougoslavie était une erreur très grave et très lourde de conséquences !

    Je prie Dieu pour le rétablissement des bonnes relations entre la France et la Serbie, étant moi-même d’origine serbe par ma mère ; même si mon Pays de coeur et de naissance est la France, j’ai quand même un grand respect et de l’attachement pour la Serbie !

    Si Donald Trump a présenté des excuses à la Serbie, c’est une très bonne chose, j’ai décidément de l’estime pour le Président Américain ! Je ne peux juger du choix du Peuple Américain, mais je crois qu’il ne s’y sont pas trompés ! Cela me fait décidément chaud au coeur !

    Réconciliation nationale ET internationale !

     

    • Il est marié à une Slovène ! Les relations ? il y en aura tjrs, cependant amitié ?? ça je ne le pense pas ! Trop de chair à canon balkanique pour les "élites démocrates" de l’europe ouest !


  • #1692219

    La "stabilité" de la Serbie s’explique parce qu’elle s’adosse au géant russe .


  • #1692252

    La bas il vaut mieux amener son slavon , ils parlent , ça doit leur faire drôle , le " diasystème slave du centre-sud " pour remplacer serbo-croate ou croato-serbe . Dans le coin tout autour c’ est aussi des variations du slave mais le le "chtokavien" qui est le dialecte de la majorité des serbes fut choisi comme langue officielle de la Yougoslavie, mais aujourd’hui ils parlent d’ après un linguiste croate le : srednjojužnoslavenski dijasistem/dijasustav, centralnojužnoslavenski dijasistem/dijasustav ou centralni južnoslavenski dijasistem/dijasustav ,bon ben avec les patois du midi j’ ai mes chances mais là .