Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La banque Landsbanki Luxembourg réclame 35 millions d’euros à Enrico Macias

La justice française a prononcé, lundi 28 août, une relaxe générale en faveur de Landsbanki Luxembourg, filiale d’une banque islandaise, et de ses dirigeants, qui étaient accusés d’avoir escroqué des centaines d’épargnants français, dont le célèbre chanteur.

Il était reproché à la banque et à neuf anciens dirigeants, cadres ou conseillers d’avoir, principalement en 2007, escroqué une centaine de personnes en France en leur faisant hypothéquer leurs maisons ou appartements contre un crédit versé en partie en liquide, en partie sous forme de placements financiers.

[...]

Après une longue bataille juridique, le président Olivier Géron a estimé que les parties civiles avaient « nécessairement conscience de l’existence d’un risque » en souscrivant ces prêts litigieux, qui leur ont permis d’obtenir des fonds « que d’autres banques leur refusaient ».

[...]

Le tribunal a donc ordonné la « restitution des créances ». En clair, il a autorisé les liquidateurs de la banque à vendre si besoin les biens hypothéqués, dont une luxueuse villa d’Enrico Macias à Saint-Tropez.

Le chanteur de 78 ans, auquel Landsbanki Luxembourg réclame 35 millions d’euros, a fait éclater toute l’affaire avec sa plainte. « J’ai passé dix ans la peur au ventre de perdre mon seul bien », avait clamé Enrico Macias en mai au procès. Lundi, même si plaie d’argent n’est pas mortelle, il a quitté le tribunal sans un mot, visiblement abattu.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

Sur l’enrichissement, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants