Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La chronique juridique de Damien Viguier #15 – La propagande occidentale vue par Ruolin Zheng, journaliste et chercheur chinois

Droit dans les oreilles

La chronique juridique de Damien Viguier est l’une des nombreuses émissions d’ERFM.

 

Présentation de ce quinzième épisode :

Me Viguier et monsieur Buffet s’entretiennent avec monsieur Ruolin Zheng, journaliste et chercheur chinois, au sujet de la situation internationale, au 14 mars 2022.

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Rejoignez le fil Telegram d’ERFM pour vous tenir informé des nouveautés

 

Voir aussi :

25 novembre
La Chronique juridique de Damien Viguier #27 – Retour sur l’épisode BFMTV, le conflit en Ukraine, nouvelles d’Ilich "Carlos" Ramirez
10
6 octobre
La Chronique juridique de Damien Viguier #26 – Les référendums dans les républiques du Donbass
3
25 septembre
La Chronique juridique de Damien Viguier #25 – Le droit de la guerre
10
17 septembre
La chronique juridique de Damien Viguier #24 – Légitime défense et vengeance
7
25 juillet
La chronique juridique de Damien Viguier #23 – Réflexions sur la prison, la peine de mort et le divorce
13
13 juillet
La chronique juridique de Damien Viguier #22 – Sur la recherche et l’enseignement
3
7 juillet
La chronique juridique de Damien Viguier #21 – En attendant la fin
7
14 juin
La chronique juridique de Damien Viguier #20 – Le rap des Gilets jaunes
Droit dans les oreilles
4
29 mai
La chronique juridique de Damien Viguier #19 – L’apparition de la Sainte Vierge à La Salette
Droit dans les oreilles
19
22 mai
La chronique juridique de Damien Viguier #18 – La LICRA et Le Salut par les juifs de Léon Bloy
Droit dans les oreilles
4
8 avril
La chronique juridique de Damien Viguier #17 – Les crimes de guerre
Droit dans les oreilles
9
31 mars
La chronique juridique de Damien Viguier #16 – Le "génocide" des Ouïghours (avec Ruolin Zheng, journaliste et chercheur chinois)
Droit dans les oreilles
14
12 mars
La chronique juridique de Damien Viguier #14 – Neutralité contre crime contre l’humanité
Droit dans les oreilles
6
2 mars
La chronique juridique de Damien Viguier #13 – Analyse de la crise ukrainienne
Droit dans les oreilles
6
Novembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #12 – Étudier le droit à l’Université
Droit dans les oreilles
2
Octobre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #11 – Lénine et Napoléon
Droit dans les oreilles
6
Octobre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #10 – Sociologie du droit IV
Droit dans les oreilles
3
Septembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #9 – Sociologie du droit : l’origine juive des mouvements réaliste et positiviste
Droit dans les oreilles
1
Septembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #8 – Sociologie du droit : les juristes juifs d’Europe de l’Est immigrés aux États-Unis
Droit dans les oreilles
5
Septembre 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #7 – Sociologie du droit : la religion des juristes
Droit dans les oreilles
2
Août 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #6 – Max Weber et les assemblées délibérantes
Droit dans les oreilles
1
Juillet 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #5 – Sociologie du droit et chamanisme
Droit dans les oreilles
4
Juillet 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #4 – Le confusionnisme
Droit dans les oreilles
5
Juillet 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #3 – La question du transgenre
Droit dans les oreilles
7
Juin 2020
La chronique juridique de Damien Viguier #2 – Le père est-il une "fonction symbolique" ?
Droit dans les oreilles
14
 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Préférons la vraie gloire que donne le sacrifice et l’humilité.
    Tout le monde connaît la solution, les chinois comme les français, le député Jean Lassalle vient de le dire, plusieurs années après Alain Soral l’écrivain patriote : le problème en France c’est que nous sommes des lâches, ou atteints de lâcheté (pour ne pas faire entrer la notion d’essence). Il est ardu le chemin qui va vers le respect de soi et la défense du pays qui disparait noyé sous les tsunami migratoires, frit dans l’idéologie progressiste de la fausse gauche mais vrais déstabilisateurs made in USA.

    Ces épreuves sont là pour nous le rappeler, nous ouvrir les yeux et faire pousser des paires de testicules. Et toute la malice, la ruse des satanistes qui nous contrôlent, est de nous diviser, de formater les esprits et de combattre toute pensée critique. Nous sommes en dictature. Alors la guerre civile oui, monsieur Soral, on ne sait pas quand çà finit mais on sait quand on ne peut plus l’éviter.Car en face ils ne s’arrêteront pas, ils l’ont répété et montré. Exclus, devenons des palestiniens chez nous. Plutôt la mort que le déshonneur ou l’exil.

    Les chinois n’ont pas lancé de guerres coloniale mais Mao a pris les armes pour sauver son pays. Gloire à la Chine, sa culture et ses savoirs. L’avenir est à l’Est, aussi bien en terme de croissance, de technologies que de sagesse (réalisme de droit divin). Il l’a toujours été, l’occident n’a fait que le piller. Mais la Chine comme l’Inde et la Russie ont dit Stop et le monde a basculé. Aux occidentaux de relever leurs manches, les chinois et les russes ont montré l’exemple. Ne nous laissons pas écraser sous la botte de marionnettes à la solde de Washington, Londres et Tel-Aviv. N’acceptons pas ce monde décadent, ruine de l’homme, de la famille et des valeurs éternelles, de la vie. Il est temps de s’organiser...

     

    Répondre à ce message

  • La Chine communiste a colonisé le Tibet.

     

    Répondre à ce message

    • Le pseudo dalaï-lama et son frère sont financés par la CIA….le Tibet est un prétexte à la déstabilisation chinoise au profit de l’état profond neo-conservateur…..

      Un peu comme les ouïgours d’aujourd’hui

       
    • C’est faux. Les USA ont essayé de déstabiliser la Chine sur sa frontière tibétaine avec la complicité des dirigeants tibétains. Tout comme il l’ont fait sur le Xinjiang, récemment. La Chine a réagit en reprenant possession de sa province et en y apportant de considérables progrès.

      Un peu d’histoire.
      La province du Tibet a été colonisée par des tribus nomades, les Kiang, venant de Chine, au sud ouest du lac Qinhai. Entre +600 et +800 la province se divise en petits royaumes de chefs opposés. Sa fracture provoque la création du Ladakh. En 1240 Ogedai Khan, envoie ses troupes mettre de l’ordre et cette région devient mongole. Les empereurs mongols se succèdent. C’est Kublai Khan qui en 1271 crée la dynastie chinoise Yuan et fait entrer officiellement le Tibet dans la Chine. Durant la dynastie chinoise Qing, le dalai lama dirige le Tibet avec le sceau du pouvoir chinois. Fin 1600 le Tibet fait la guerre à ses voisins, le Ladakh, le Boutan et le Cachemire. En 1717 il se fait envahir par les Dzungar Khanate successeurs des oirats. En 1720 l’empereur chinois Qangxi chasse les Dzungar, dissout le pouvoir du dalai Lama et le remplace par le Kashag, un conseil des ministres local. Il en exclu les régions de l’Amdo et du Kham qui passent sous sa supervision. En 1791 le Népal essaie d’envahir le Tibet. En 1841 l’empire Sikh indien fait pareil. en 1903-04 Les troupes anglaises sont aussi repoussées. Ils signent la convention de Lhasa qui stipule que le Tibet ne peut être envahit par des puissances étrangères. en 1906 une " convention entre la grande Bretagne et la Chine pour le respect du Tibet " reconnaît le Tibet comme faisant partie de la Chine mais demande à la Chine de ne pas intervenir dans ses affaires locales. Le Tibet est donc une province chinoise semi autonome. Puis la dynastie Qing S’effondre. Le Dalai Lama reprend le pouvoir. En 1932 il veut envahir le Quihai avec l’aide des armes britanniques. en 1933 il meurt. Après des divisions, la République Populaire de Chine est créée. Elle exige du Tibet la cessation de l’esclavage, du servage et des sacrifices humains. Le Tibet refuse, les troupes chinoises envahissent la province sans aucun combat. Le Tibet signe l’accord en 17 points. La Chine améliore les infrastructures et le sort du peuple tibétain. La CIA arme et forme les moines et les riches propriétaires. les monastères deviennent des places fortes. Les troupes chinoises sont alors contraintes de combattre. Le dalai lama s’enfuit.

       
    • Le Tibet n a jamais été un pays ; mais a toujours été une province chinoise !!!!!

      Le Dalai Lama est un agent de la CIA corrompu comme pas possible.

      Les chinois installés au Tibet fond du commerce et permettent à cette province d’avoir un niveau de vie bien supérieur à ce qu il etait il y a 40 ans...

       
    • C’est faux. Les USA ont essayé de déstabiliser la Chine sur sa frontière tibétaine avec la complicité des dirigeants tibétains. Tout comme il l’ont fait sur le Xinjiang, récemment. La Chine a réagit en reprenant possession de sa province et en y apportant de considérables progrès.

      Un peu d’histoire.
      La province du Tibet a été colonisée par des tribus nomades, les Kiang, venant de Chine, au sud ouest du lac Qinhai. Entre +600 et +800 la province se divise en petits royaumes. Sa fracture provoque la création du Ladakh. En 1240 Ogedai Khan, envoie ses troupes mettre de l’ordre et cette région devient mongole. Les empereurs mongols Khan se succèdent, le Tibet reste mongol. C’est Kublai Khan qui en 1271 crée la dynastie chinoise Yuan et fait entrer officiellement le Tibet dans la Chine. Durant la dynastie chinoise Qing, le dalai lama dirige le Tibet avec le sceau du pouvoir chinois. Fin 1600 le Tibet fait la guerre à ses voisins, le Ladakh, le Boutan et le Cachemire. En 1717 il se fait envahir par les Dzungar Khanate successeurs des mongols oirats. En 1720 l’empereur chinois Qangxi chasse les Dzungar, dissout le pouvoir du dalai Lama et le remplace par le Kashag, un conseil des ministres local. Il en exclu les régions de l’Amdo et du Kham qui passent sous sa supervision. En 1791 le Népal essaie d’envahir le Tibet. En 1841 l’empire Sikh indien fait pareil. en 1903-04 Les troupes anglaises sont aussi repoussées. Ils signent la convention de Lhasa qui stipule que le Tibet ne peut être envahit par des puissances étrangères. en 1906 une " convention entre la grande Bretagne et la Chine pour le respect du Tibet " reconnaît le Tibet comme faisant partie de la Chine mais demande à la Chine de ne pas intervenir dans ses affaires locales. Le Tibet est donc une province chinoise semi autonome. Puis la dynastie Qing S’effondre. Le Dalai Lama reprend le pouvoir. En 1932 il veut envahir le Quihai avec des armes anglaises. en 1933 il meurt. Après des divisions, la République Populaire de Chine est créée. Elle exige du Tibet la cessation de l’esclavage, du servage et des sacrifices humains. Le Tibet refuse, les troupes chinoises envahissent la province sans aucun combat. Le Tibet signe l’accord en 17 points. La Chine améliore les infrastructures et le sort du peuple tibétain. La CIA arme et forme les moines et les riches propriétaires. les monastères deviennent des places fortes. Les troupes chinoises sont alors contraintes de combattre. Le dalai lama s’enfuit.

       
    • C’est faux. Les USA ont essayé de déstabiliser la Chine sur sa frontière tibétaine avec la complicité des dirigeants tibétains. Tout comme il l’ont fait sur le Xinjiang, récemment. La Chine a réagit en reprenant possession de sa province et en y apportant de considérables progrès.

      Un peu d’histoire.
      En +100 les nomades Kiang du lac Qinhai (Chine) occupent le Tibet et affrontent les troupes chinoises. Entre +600 et +800 la province se divise en petits royaumes. Sa fracture provoque la création du Ladakh. En 1240 Ogedai Khan, envoie ses troupes mettre de l’ordre et cette région devient mongole. Les empereurs mongols Khan se succèdent, le Tibet reste mongole. C’est Kublai Khan qui en 1271 crée la dynastie chinoise Yuan et fait entrer officiellement le Tibet dans la Chine. Durant la dynastie chinoise Qing, le dalai lama dirige le Tibet avec le sceau du pouvoir chinois. Fin 1600 le Tibet fait la guerre à ses voisins, le Ladakh, le Boutan et le Cachemire. En 1717 il se fait envahir par les Dzungar Khanate successeurs des mongols oirats. En 1720 l’empereur chinois Qangxi chasse les Dzungar, dissout le pouvoir du dalai Lama et le remplace par le Kashag, un conseil des ministres local. Il en exclu les régions de l’Amdo et du Kham qui passent sous sa supervision. En 1791 le Népal essaie d’envahir le Tibet. En 1841 l’empire Sikh indien fait pareil. en 1903-04 Les troupes anglaises sont aussi repoussées. Ils signent la convention de Lhassa qui stipule que le Tibet ne peut être envahit par des puissances étrangères. en 1906 une " convention entre la grande Bretagne et la Chine pour le respect du Tibet " reconnaît le Tibet comme faisant partie de la Chine mais demande à la Chine de ne pas intervenir dans ses affaires locales. Le Tibet est donc une province chinoise semi autonome. Puis la dynastie Qing S’effondre. Le Dalai Lama reprend le pouvoir. En 1932 il veut envahir le Quihai avec des armes anglaises. en 1933 il meurt. Après des divisions, la République Populaire de Chine est créée. Elle exige du Tibet la cessation de l’esclavage, du servage et des sacrifices humains. Le Tibet refuse, les troupes chinoises envahissent la province sans aucun combat. Le Tibet signe l’accord en 17 points qui la confirme comme province chinoise. La CIA arme et forme les moines et les riches propriétaires. Les monastères deviennent des places fortes. Les troupes chinoises sont alors contraintes d’intervenir. 1959 le dalai lama s’enfuit.

       
    • C’est faux. Les USA ont essayé de déstabiliser la Chine sur sa frontière tibétaine avec la complicité des riches locaux. Tout comme il l’ont fait sur le Xinjiang, récemment. La Chine a réagit en reprenant possession de sa province et en y apportant de considérables progrès.

      Un peu d’histoire.
      En +100 les nomades Kiang du lac Qinhai (Chine) occupent le Tibet et affrontent les troupes chinoises. Entre +600 et +800 la province se divise en petits royaumes. Sa fracture provoque la création du Ladakh. En 1240 Ogedai Khan, envoie ses troupes mettre de l’ordre et cette région devient mongole. Les empereurs mongols Khan se succèdent, le Tibet reste mongole. C’est Kublai Khan qui en 1271 crée la dynastie chinoise Yuan et fait entrer officiellement le Tibet dans la Chine. Durant la dynastie chinoise Qing, le dalai lama dirige le Tibet avec le sceau du pouvoir chinois. Fin 1600 le Tibet fait la guerre à ses voisins, le Ladakh, le Boutan et le Cachemire. En 1717 il se fait envahir par les Dzungar Khanate successeurs des mongols oirats. En 1720 l’empereur chinois Qangxi chasse les Dzungar, dissout le pouvoir du dalai Lama et le remplace par le Kashag, un conseil des ministres local. Il en exclu les régions de l’Amdo et du Kham qui passent sous sa supervision. En 1791 le Népal essaie d’envahir le Tibet. En 1841 l’empire Sikh indien fait pareil. en 1903-04 Les troupes anglaises sont aussi repoussées. Ils signent la convention de Lhassa qui stipule que le Tibet ne peut être envahit par des puissances étrangères. en 1906 une " convention entre la grande Bretagne et la Chine pour le respect du Tibet " reconnaît le Tibet comme faisant partie de la Chine mais demande à la Chine de ne pas intervenir dans ses affaires locales. Le Tibet est donc une province chinoise semi autonome. Puis la dynastie Qing S’effondre. Le Dalai Lama reprend le pouvoir. En 1932 il veut envahir le Quihai avec des armes anglaises. en 1933 il meurt. Après des divisions, la République Populaire de Chine est créée. Elle exige du Tibet la cessation de l’esclavage, du servage et des sacrifices humains. Le Tibet refuse, les troupes chinoises envahissent la province sans aucun combat. Le Tibet signe l’accord en 17 points qui la confirme comme province chinoise. La CIA arme et forme les moines et les riches propriétaires. Les monastères deviennent des places fortes. Les troupes chinoises sont alors contraintes d’intervenir. 1959 le dalai lama s’enfuit.

       
    • Le Dalaï-Lama s’est rangé du côté américain parce que le Tibet était envahi par les chinois.

       
    • @machin,
      Tu es la dinde fourrée de la farce américaine. Gauchiste adulescent peut-être ? Les tibétains ne viennent pas d’Inde ni d’Irlande. Ce sont des chinois mongoles. Le Tibet est officiellement chinois depuis 1271. Les américains ne déstabilisent plus la province. Ils l’ont toujours considéré comme Chinoise comme le prouvent de nombreux documents. De plus si tu savais les conditions d’esclavage des travailleurs agricoles enchaînés, de l’état de pauvreté de la population face à de riches monastères et chefs religieux, des viols et rapts d’enfants et de femmes que subissaient la population tibétaine jusqu’au milieu du 20ème siècle, tu serais moins fan du pouvoir du Dalaï Lama. Les déstabilisations récentes ont été faites par l’empire anglais puis par l’empire américain qui lui a succédé.

       
    • Voici la traduction d’une lettre des abbés tibétains du début des années 1950 : "Afin de célébrer l’anniversaire du Dalaï Lama, tous les membres de l’Institut Tantrique Inférieur doivent chanter le script établi. Afin de compléter de façon pratique ce service (rituel) bouddhiste, un intestin frais, deux crânes, différentes sortes de sang et un morceau entier de la peau d’une personne sont nécessaires de toute urgence. Vous feriez mieux de les amener ici dès que possible."
      Pourquoi crois-tu que les FM de hauts grades s’intéressent au tantrisme tibétain ?
      une petite photo d’époque pour illustrer
      https://ibb.co/mc6CPxZ

       
  • Merci à Maître Viguier, ses invités et E&R pour cette émission très intéressante.

     

    Répondre à ce message

  • Extraordinaire !! Merci ER

     

    Répondre à ce message

  • Entretien pour le moins original , l’abîme de la langue entre nos deux peuples étant en effet pour le moins contraignant donc cette initiative est très pertinente.
    La régression intellectuelle en occident nous rend de plus en plus stupides et brutaux , elle nous couvre de honte au point qu’un journaliste Chinois puisse se sentir obliger de battre en brèche les stéréotypes les plus consternants que nous pouvons avoir sur ce peuple. J’espère sincèrement que la Russie abattra notre ennemi et qu’elle prospérera avec la Chine.
    Personne ne viendra nous délivrer de nos chaînes , nous sommes au fond de la caverne mais le rapprochement entre ces deux grands peuples ne pourra que nous motiver à les retrouver.
    Ce n’est pas une prière un peu crétine mais une perspective authentiquement civilisatrice pour la France , à des années-lumière de la prison mentale de l’Islam et surtout du Judaïsme.
    C’est précisément cela qui tue ce que nous sommes et avons toujours été : un peuple d’ingénieurs , de savants et de lettrés , cela tombe bien , je crois qu’on peut en dire autant du peuple Russe et Chinois.

     

    Répondre à ce message

  • #2926568
    Le 17 mars à 15:20 par Passionnant péril jaune…
    La chronique juridique de Damien Viguier #15 – La propagande occidentale vue (...)

    Monsieur Zheng aime profondément son Pays (à son honneur). Et, qu’il se fasse Ambassadeur pour mieux nous l’expliquer est honorable. Pour le prochain entretien, peut-être seront abordés :
    - Le modèle de « surveillance » du Peuple à la Chinoise (parmi les trucs qui font peur et qui semblent séduire nos propres gouvernants, comme quoi la Chine exporte) ;
    - Le pillage de nos technologies et savoir-faire, vendus par nos propres vendus il est vrai, Raffarin en tête (La Chine, la France et l’éthique, quoi !).

     

    Répondre à ce message

    • Avez-vous une quelconque connaissance sur le sujet du crédit social à la Chinoise où vous contentez-vous de répéter la propagande de l’Ouest dans l’espoir, je devrais dire le rêve, de faire passer les « démocraties « pour le paradis sur terre ?
      Quant au prétendu pillage de notre industrie, si vous aviez travaillé avec le monde chinois, vous sauriez qu’à la suite de la politique d’ouverture du pays dans les années 80, la Chine a payé très cher du matériel de haute précision à condition que cela soit accompagné de transfert de technologie. Ces transfert faisaient partie des contrats de vente de matériel, bien souvent d’Etat à État et tout à fait légalement. Bien entendu, là aussi, il est plus facile de répéter les stupidités des médias et de répandre le phantasme des voleurs de technologie.
      Aujourd’hui, la Chine n’a plus besoin de réaliser de tels achats car sa technologie est considérablement en avance par rapport à la nôtre.

       
    • Le "modèle" en question, celui de nos dirigeants, n’est pas chinois mais israelien.

       
    • Nadia. J’aimerais que tu dises vrai ce serait plus simple . Mais en Chine, ils ont eu beaucoup de grippes "extraordinaires" dans le sens où il y avait beaucoup de morts. On a vu aussi à la télévision beaucoup de chinois qui portaient des masques et ce depuis depuis plusieurs années , bien avant le COVID.. ces signes sont plutôt en faveurs d’un contrôle à la chinoises.

       
    • Les états doivent s’échanger leurs catalogues des horreurs, histoire que ça ne s’ebruitent pas trop vite. Le temps de plancher sur de nouvelles technologies ...

       
  • merci Damien , c’ est super , vivement le prochain coup d’ fil..
    j’ ai quand même l’ impression qu’ il y a une différence , perceptible dans le témoignage de Zheng , entre colonialisme et impérialisme (et pourtant il ne veut pas voir de colonisation au Tibet) , que la volonté d’ hégémonie judéo-chrétienne n’ est pas de l’ impérialisme civilisationnel au sens russe ou chinois (ou romain) , mais bien du colonialisme pur et dur comme aux Amériques ?
    son petit mot sur "le contrôle de la démocratie" , indique la confiance qu’il place dans " l’ état de droit" :)

     

    Répondre à ce message

  • Maître, que dit le droit sur l’apologie d’un assassinat à la télévision ou l’apologie d’une guerre d’un pays étranger sans être lié par un pacte avec nous ou la complicité de bande criminelle. Je pense à BHL, Glucksmann, et autres qui n’on aucun mandat de l’état. Sont-ils comparable aux téméraires qui crient « Allah Akbar » et qu’on retrouve mort avec un couteau. Pourrions-nous les dénaturaliser de la citoyenneté française pour atteinte à la sûreté de l’état ?

     

    Répondre à ce message

  • Le film dont parle M. Zheng (29ème minute de l’entretien) est Total Recall : Mémoires programmées, sorti en 2012.

     

    Répondre à ce message

  • Merci pour ces excellents entretiens !

     

    Répondre à ce message