Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La famille Karzaï confie le trafic d’héroïne à l’Émirat islamique

Selon les Nations unies, la production mondiale d’héroïne est de 430 à 450 tonnes, dont seulement 340 tonnes arrivent sur le marché, le reste étant détruit ou saisi [1].

Les pays producteurs sont : l’Afghanistan (au moins 380 tonnes), puis le Myanmar et le Laos (au moins 50 tonnes).

Selon John F. Sopko, inspecteur général spécial des États-Unis pour l’Afghanistan, les efforts de reconstruction de l’Afghanistan se sont effondrés face au développement de la culture des drogues et des organisations criminelles. Les producteurs afghans aurait gagné 3 milliards de dollars en 2013 [2].

Depuis 2010, les autorités russes accusent l’OTAN d’exporter l’héroïne afghane vers l’Europe [3].

Le basculement du trafic des avions de l’OTAN aux jihadistes de l’Émirat islamique atteste des liens entre les deux organisations. Il intervient juste après que la famille Karzaï a quitté la présidence afghane (le 29 septembre 2014) [4] ; [5].

L’Émirat islamique utilise des cocktails de drogues pour conditionner ses combattants selon des protocoles qui semblent avoir été définis par la CIA [6].

Selon le Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants (FSKN), plus de la moitié de l’héroïne consommée en Europe provient désormais d’Afghanistan, via l’Émirat islamique [7].

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais bien sûr... Vous avez oublié de dire que Ebola, le Sida, la peste à Madagascar, l’alcoolisme, le suicide "première cause de mort chez les jeunes occidentaux" est le fait de l’Ei. Comment prendre les gens pour des cons !

     

  • Ah oui, et ce sont les gars de l’Ei qui font passer la drogue à travers tout l’Iran, là où toute l’héroïne passe pour rejoindre l’Europe ? Mais oui ça peut-être que ça les gentils chiites iraniens ne sont pour rien dans ce trafic.....

     

    • #1043967

      Ce type d’obsession sectaire est absurde. Combien de fois faut-il rappeler que les conflits sévissant dans la région ne se résument en rien à une guerre "chiites contre sunnites" ? Les pseudo-jihadistes qui se disent "défenseurs" des sunnites, ont tué plus de sunnites (Algérie, Syrie, Mali, Nigéria) qu’ils ne tueront jamais de chiites. Les puissances sunnites s’entre-déchirent en Libye. L’EIIL et l’Arabie saoudite wahabites n’ont aucun problème avec les chiites quand ces derniers sont alignés sur Israel et les Etats-Unis - pour preuve, l’Arabie saoudite et l’Iran entretenaient d’excellentes relations à l’époque du chah, qui était un valet de l’empire siono-américain au meme titre que les Saoud le sont. L’EIIL ou l’ALS n’ont aucun problème avec le groupuscule terroriste iranien des "Moudjahidines du Peuple", soutenu par Washington et Tel Aviv, vu qu’il s’attaque au gouvernement iranien (ainsi cette organisation, pourtant composée de chiites, relayait la propagande de Da’esh dans ses merdias). L’Iran chiite est le seul pays au monde à armer la Résistance palestinienne, composée de musulmans sunnites. L’idée d’un supposé conflit "héréditaire" entre musulmans chiites et sunnites qui surdéterminerait tout, n’est rien d’autre qu’une funeste imposture atlanto-sioniste, un prétexte destiné à plonger le monde musulman dans la confusion et le chaos. De la meme facon, si nous sommes opposés à l’EIIL, ce n’est certainement pas parce qu’ils seraient "sunnites" (ce qu’ils ne sont d’ailleurs pas, puisque le wahabisme auquel ils adhèrent, considère le sunnisme traditionnel comme une hérésie), mais parce qu’il s’agit d’une bande d’égorgeurs nihilistes qui salissent l’image de l’islam, détruisent les pays musulmans, massacrent musulmans et non-musulmans, et servent parfaitement les objectifs de l’empire.

      Ensuite, les commentateurs sectaires "anti-chiites" ne connaissent décidément pas grand chose à l’Iran. Le fait est que l’Iran souffre beaucoup plus du trafic d’héroine en provenance d’Afghanistan que n’importe quel pays occidental. De 1979 à ce jour, un minimum de 3000 gardes frontières, policiers et militaires iraniens sont tombés dans la guerre contre la contrebande de drogues dans l’est du pays. Des Iraniens meurent pour que les Européens soient moins touchés par ce fléau. Les trafiquants peuvent etre sunnites, chiites, athés - là n’est pas la question, ce sont avant tout des criminels. Le gouvernement iranien, pour sa part, est en guerre contre ces trafiquants.


  • Cette guerre d’Afghanistan est une guerre de l’opium : les USsionistes ont sauté sur le pays alors que les talibans avaient réussi à éradiquer la culture du pavot, quelle coincidence !... Guerre imposée par les trafiquants juifs au gouvernement US, comme les deux guerres de l’opium pour forcer les Chinois à fumer cette saloperie (1839-42 et 1856-60) ont été imposées au gouvernements anglais puis français, US et russe, par les trafiquants juifs installés en Inde , pour pouvoir écouler en Chine leur production . Cette fois les trafiquants juifs ont décidé que ce seraient les "musulmans" de l’Etat Islamique qui seraient les intermédiaires OFFICIELS - or le chef de l’EI est un ... Israélien ! De plus le public occidental pourra dire : "Les musulmans sont des trafiquants de drogue" pas vrai Zemmour, toi dont tes frères judéo-marocains alimentent ton pays, la France parait-il, en haschich ? La farce continue .


  • La drogue est l’essence du terrorisme. Le manque du à l’héroïne est un des plus terrible. Et une fois prise, tu as un zombie avec qui il ne sert strictement à rien de parler. Il faut frapper d’abord, sans aucun état d’âme, c’est comme ça. Cette dope est le diable incarné, la pire saloperie pour un être humain, car dans les premiers temps de la découverte, on se dit ou est le problème ? La chaleur qui t’envahit, plus de peur, plus de douleur, plus de timidité, tu peux niquer toute la nuit etc... Sans parler des femmes, qui sous l’emprise de cette merde, deviennent des nymphomanes insatiables (et des filles très bien une fois sobre). Voilà, à mon sens bien sur, ce qu’est le boucher djihadiste de base : un drogué de la pire espèce.


  • Dans une filière, le plus compliqué n’est pas l’approvisionnement, mais la clientèle. ça n’a rien d’impossible, mais ça paraît un peu compliqué de maîtriser 70% du trafic en si peu de temps.

     

    • C’est du commerce.
      On t’annonce : votre ancien fournisseur a cessé son activité, "nous" reprenons ses contrats. Qu’est-ce que tu fais ?
      Et bien, le commerce continue.


    • Alors là... On voit qui a déjà mis les mains dans le charbon ou pas.

      La clientèle dis-tu ? Quelle clientèle ? La drogue passe par au moins 8 intermédiaire et je peux te dire que entre le producteur (celui qui raffine le pavot) et le gros trafiquant, il n’y a jamais eu aucun problème de clientèle pour l’héroïne.

      Les grosses têtes changent très peu et sont avides du maintien de leur hégémonie sur le marché, ils se battent pour garder le contrôle de l’acheminement. Ne t’inquiètes pas, les types qui produisent l’héroïne ne doivent pas chercher pour la refourguer.


  • Sans vouloir passer pour le mec relou... "Les producteurs afghans auraient gagné" "Il intervient juste après que la famille Karzaï ait quitté