Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La fin de l’antifascisme et de la diabolisation

Avec le concert-enterrement de SOS Racisme

« Qu’est-ce que la Matrice ?
– La Matrice est le monde qui est projeté devant tes yeux pour te cacher la Vérité »

Brice Teinturier n’est pas vraiment un genre de type qui pourrait se faire sermonner, insulter et dénoncer par Rudy IIIe Reichstadt. Car Brice est le DG délégué de l’institut de sondages IPSOS. Un institut de sondages, en démocratie occidentale avancée, c’est l’euphémisme pour organe d’influence politique de la population. Un appareil à fabriquer de l’opinion, à fabriquer une figure médiatique, à fabriquer un candidat pour les besoins du Système. Étonnamment, Brice a écrit dans Le Point un article sous le titre « 1986-2017 : face au FN, chronique d’une diabolisation ratée », avec cette drôle d’introduction :

 

« Il faut avoir assisté à ce spectacle : Marine Le Pen débarquant dans une grande rédaction. Croyez-moi, seul Bill Gates provoque davantage de curiosité. Des stagiaires aux placardisés, des responsables au personnel administratif, c’est la ruée : tout le monde veut voir de près la bête immonde, parfois même se faire présenter à la cheftaine fasciste. Un mélange de curiosité morbide et d’horreur sacrée se lit dans les regards. Sur cet alliage de fascination et de répulsion, la psychanalyse pourrait nous révéler bien des mystères. »

Ainsi commence ce papier (payant) au chapeau évocateur :

« Posture. Durant trente ans, l’antifascisme a été l’angle d’attaque des intellectuels, des médias et des politiques contre le FN. Ils ont eu tout faux. »

On sait depuis longtemps quel est le vrai nom de l’antifascisme : c’est celui de la dominance sans partage actuelle, économique, politique, médiatique et juridique. Un fascisme qui ne dit pas son nom, mais qui passe son temps à en accuser ceux qui le menacent, ou le dévoilent. Dans cet univers aux principes inversés, tout doit être remis à l’endroit. C’est le travail des intellectuels sérieux et honnêtes. Heureusement, il y en a. Mais ils doivent travailler contre la tempête, une tempête permanente envoyée par les manipulateurs aux commandes de la régie du Système. La régie est cet instrument qui permet, en radio ou en télé, d’envoyer telle ou telle image, tel ou tel son, au public à partir d’un lieu d’enregistrement, direct ou indirect. La régie est ce dispositif médiatique qui matérialise et transmet les ordres des gardiens du Système. C’est le lieu du pouvoir, celui du dire et du faire croire.

Pour illustrer les propos de Teinturier sur l’inefficacité de l’antifascisme, une résultat qui était prévisible, rien de mieux qu’un article des Inrocks, cette danseuse aussi déficitaire qu’impopulaire du banquier papivore Pigasse, à propos du concert antifasciste qui s’est tenu place de la République, le 4 mai 2017 à Paris.

 

 

Les derniers intoxiqués de 30 ans de carpet bombing socialo-sioniste s’étaient donné rendez-vous en ce lieu symbolique, celui de la Liberté et de la Révolution. Une imposture de plus, dans la longue liste des inversions idéologiques du Système. Le résumé de la grosse lose :

« Jane Birkin, Pete Doherty, Féfé… Pour “faire barrage au FN”, avant le second tour des présidentielles, une trentaine d’associations ont invité des artistes à chanter au concert “La République Réplique”, jeudi à Paris. Avec quelque 2 000 personnes, l’événement a eu du mal à rassembler. Peu de messages politiques, et les artistes eux-mêmes n’ont pas clairement appelé à voter contre Marine Le Pen. »

Slogan fatigué, concept éculé, mobilisation foireuse, amateurisme avéré... un concert en forme d’enterrement de l’antifascisme de pacotille. Audrey Pulvar, dont on cherche encore la fonction réelle dans le monde médiatico-politique, même si elle fait des piges au CRIF, a prononcé un discours flamboyant :

« Nous autres les bougnoules, les gonzesses, les mal baisés, les chômeurs feignants, les PD, les profiteurs du système.. Vous savez que c’est comme ça qu’ils nous considèrent au FN ! Mais nous sommes la France ! »

L’organisation de cette triste fête tentera par tous les moyens de faire réagir cette micro-foule en diffusant sur écran géant la vidéo des résultats du 1er tour des présidentielles 2002, quand Jean-Marie Le Pen avait gagné le droit d’aller en finale contre Jacques Chirac. On entendra quelques « bouh » dans le public, sous la pluie... Bouh, c’est le mot pour trois décennies de propagande antifasciste qui aura coûté des milliards d’argent public à la France, pour culpabiliser les Français avec le passé (colonial ou collaborationniste), avec Vichy, avec la Shoah.

Aujourd’hui, la gauche libérale va devoir penser à changer de concept, à trouver un nouveau truc qui marche sur les cerveaux innocents. Ou mourir avec le vieux.

 

Pour finir, une fiction authentiquement antifasciste venue du futur :

 

L’escroquerie antiraciste et antifasciste du socialo-sionisme
à lire sur Kontre Kulture

 

L’antifascisme du Système, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1720466

    Bordega un des fondateurs du parti communiste italien a toujours défendu l’idée que l’antifascisme était une arme de la bourgeoisie contre la classe ouvrière. Pour lui, la bourgeoisie, qu’elle soit fasciste ou antifasciste, était toujours à combattre quelle que soit sa forme ou sa couleur politique du moment.

     

  • #1720505

    Poésie pure !


  • #1720519

    Heureusement que nous sommes défendus par la CGT : " Je souhaite que Macron fasse le score le plus haut demain " (Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT) . Comment peut-il se regarder dans la glace ?

     

    • #1720638

      La CGT comme tous les autres syndicats " historiques ", n’existent que par l’argent des contribuables via l’état sous forme de dotations , depuis le 1er mandat de Chirac . Vous pensez bien que ce n’est pas avec l’argent des syndiqués , se réduisant comme une peau de chagrin , qu’ils pourraient pérenniser leur existence .
      Pour cette veritable raison , lorsque l’état ( le système ) quel qu’il soit , les siffle , ils accourent dans la rue et rabâchent ce qu’on leur demande : " des meutes de Klébars , aux ordres " .barre .


    • #1720983

      J’ai interpellé les délégués syndicaux de la CGT (EDF) entre les 2 tours juste après qu’ils aient envoyé un tract pour faire barrage au "fascisme".

      Je leur ai demandé pourquoi ils appelaient à voter pour celui qui dégrade les conditions de travail (rémunération, protection sociale, retraite, ...) alors qu’ils sont sensés lutter contre.
      Je leur ai aussi rappelé qu’ils étaient à l’origine de la nationalisation de l’entreprise, ce que défend le FN.
      Ils m’ont répondu que le FN était anti-républicain, xénophobe, raciste et fasciste.
      Je leur ai alors demandé si les partis fascistes avaient pour habitude d’opérer par référendum et de vouloir en finir avec les communautarismes.
      Je n’ai pas eu de réponse à ce jour...

      Il avaient déjà appelé à voter Hollande il y a 5 ans...
      C’est voir le niveau...


    • #1721039

      @ Michou / je suis réconforté de constater la véracité de mes affirmations quant à ces félons soumis et monnayés par l’oligarchie pour défendre le système ! Trahis par nos dirigeants pervers , je commence à ne plus entrevoir une France " libérée " par les urnes , à moins d’un profond remaniement au sein des instances du FN , notamment le remplacement de sa présidente actuelle par sa nièce , égérie au charisme s’affirmant au fil du temps , repèrée par un certain Bannon , artisan de la victoire du nouveau président des USA , entr’autres .


  • #1720548

    Ces personnes ne savent même pas ce qui est bon pour eux alors comment pourraient- ils savoir ce qui est bon pour la France ?

    La tolérance ne s’acquiert pas en disant : je veux la tolérance ! Elle ne peut s’acquérir que lorsque les gens commencent à la créer en eux, et ils en sont loin.


  • #1720590

    Les antifas ce sont les anti France !!!...et ne touchez pas à mon pays crapules gauchiasse-socialo-maçonno-sionistes !!!...


  • #1720594

    C’est clair net et précis , il faut se retrousser les manches pour reprendre ce qui nous reviens , sinon on obtiendra que dalle !


  • #1720667

    "« Nous autres les bougnoules, les gonzesses, les mal baisés, les chômeurs feignants, les PD, les profiteurs du système.. Vous savez que c’est comme ça qu’ils nous considèrent au FN ! Mais nous sommes la France ! »"

    Elle a vraiment dit ça ?
    Là on marque encore un point dans la rupture, pourtant elle avait pas l’air si allumée Me.Pulvar, il y a bien eu quelques histoires, mais de là à sortir ça, personne d’autre n’oserait aujourd’hui amalgamer tout ça.

    Je sais même pas si il y’ en a qui ont déjà osé un jour..tout ça pour une histoire de lunette, dont tout le monde se fout, décidément, le mépris du peuple tient à une mauvaise vanne, une critique, une interrogation...une faute de gout...un manque de proportion.


  • #1720688
    le 06/05/2017 par Jérome Cahuzac
    La fin de l’antifascisme et de la diabolisation

    C’est bien la voix de Lavilliers sur la vidéo, non ?

     

  • #1720708

    « pour culpabiliser les Français avec le passé (colonial ou collaborationniste), avec Vichy, avec la Shoah. »

    Ces culpabilisateurs sont les rejetons de tous ces êtres innommables qui ont mené des guerres coloniales... Aristide Briand disait en 1925 - tout en applaudissant le gazage de dizaines de milliers de civils dans le nord du Maroc actuel : « C’est dans le même esprit de paix, avait affirmé Briand à la Chambre en décembre 1925, que nous entendons terminer dans un bref délai les affaires du Maroc et de la Syrie aussitôt qu’auront été réduites les agressions fomentées contre l’oeuvre de civilisation et de traditionnel libéralisme de la France ». Ce socialiste républicain recevra le Prix Nobel de la paix en 1926...

    En fait, aucun n’est honnête. Exception : les Français qui ont manifesté, quand la CGT était autre - voir Soral et Garaudy à ce sujet -, en 1925 contre cette guerre... 600000 ouvriers en grève. Un pauvre bougre y perdra la vie. D’autres iront en prison. Donc culpabiliser des gens proches de Vercingétorix et d’Hannibal, faut pas abuser. Et par ailleurs, les gens de la Mosquée de Paris, comme aujourd’hui, étaient du côté des Macron, des Hollande, des Philippe Val, des BHL, des Bengana, etc etc...

    Si la France change, toutes ces momies disparaîtront... Mais elles ne veulent pas disparaître.


  • #1720822

    je réclame un Nuremberg pour l’ensemble des responsables socialistes du quinquennat Hollande !

     

    • #1720969

      Pour l’ensemble du monde politique plutot..ainsi que tous les collabos : journaleux tv, presse, radio ; show-bizzz, patrons de syndicats, tous les corporatisme comme dans l’education nationale etc etc, toutes les petites mains bien rémunérées au son du : oui mais si ce n’est pas moi, quelqu’un d’autre l’aurait fait ! Mais il n’y aura pas de Nuremberg 2...seul le chaos d’une guerre interne (et dans toute cette UE) y mettra fin mais que restera-t-il ensuite ? Probleme : les gens ont peur de la guerre et ils le savent...faire des actions de guerrilla mais pas comme bruler des voitures et casser des commerces version neuneus antifas, non, comme la résistance pendant la 2eme GM...bloquer la circulation de "leur" argent. Vous voyez des gens aujourd’hui vivrent sans TV, sans portable, sans internet.. ?..sans leurs bagnioles ! Bon, c’est l’heure, je prends mon vélo et je vais à la mairie voter pour les fachos !


  • #1721028

    Vidéo très intéressante et réaliste qui devrait en faire réfléchir plus d’un.... ?


  • #1721038

    Le seul espoir qui reste, si mac rond devient président, vient des millions de patriotes et de dire non, comme un seul Homme, à son programme mortifère.
    Nous avons les moyens de résister, quitte à rester une semaine dehors et sans travailler, de ne rien lâcher et d’être très patient jusqu’à la libération de la France (sans violence bien sur), notre devenir en dépend.


  • #1721057
    le 07/05/2017 par Rémi O. Lobry
    La fin de l’antifascisme et de la diabolisation

    ,Travaux pratiques. Montrons à Lucien Cerise que nous avons bien compris la triangulation dramatique de Karpman avec ses trois rôles possibles : le Bourreau, la Victime et le Sauveur.

    Typiquement le gauchiste s’auto-proclame Sauveur d’à peu près tout : de l’ouvrier exploité et aliéné en 68 (1), le pote auquel faut pas toucher (2), les baleines et les gauchers contrariés birmans.

    L’idée étant de trouver, voir créer, des Victimes afin de nous culpabilser en nous désignant comme Bourreaux potentiels voir même réels.

    Comme nous le dit Lucien Cerise la ruse consiste à faire du Physhing. C’est à dire faire porter le masque de Sauveur au Bourreau. Aujourd’hui 7 mai 2017, pour élire un véritable Bourreau (Macron) à la Présidence de la République le gauchiste nous le désigne comme Sauveur pour faire barrage au "fascisme" (Marine Le Pen) qui est du coup la véritable Victime dans cette histoire.

    Comme le pays est peuplé d’approximativement 88% d’abrutis sous Tranxène devant Cyrill Hanouna, c’est du billard. Aussi je dis : à moins de prendre le pouvoir par la force (putsch, coup d’état) on l’aura toujours dans le cul.

    Le gauchiste a fait passer le pays le moins raciste, le moins homophobe d’occident pour un repère de fachos qui passent leurs nuits dehors avec des battes de base-ball à casser du pédé. aut reconnaître que c’est assez fort.

    Aussi, "En vérité je vous le dis", le vrai problème c’est le gauchiste.

    Et je lance le mot d’ordre :

    Éclater la tronche d’un gauchiste à grands coups de lattes dans la gueule chaque matin éloigne le médecin !

    Finishing off a Social Justice Warrior by smashing his silly face a day keeps the doctor away.

    (1) Dès le début des années 70 le gauchiste va faire passer Roger de la case ouvier, exploité à sauver à la case gros Beauf à la Cabu chassseur, mysogine, facho, homophobe... C’est le même, c’est Roger qui quitte le PC pour aller au FN.
    (2) Le gauchiste fait passer Mouloud aux pieds de sa cage d’escalier succéssivement de la case pote auquel faut pas toucher à la case racaille qui nique ta mère, la police et la France (NTM) puis la case islamo-racaille (La Fouine), la case islamo dingo en partance pour la Syrie (Mohamed Merha) pour enfin arriver à cause de tous nos maux qui revient de cette même Syrie l’Allahouakbariser aux terrasses de café. C’est le même, c’est Mouloud qui ne lui avait jamais rien demandé.


Commentaires suivants