Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La fin des bûcherons ?

Avant, bûcheron, c’était ça : une envie de schlaguer.

 

Aujourd’hui, c’est ça :

 

Sur cette autre vidéo de moins bonne qualité, on voit tout le processus de découpe, de préparation du bois, et d’arrachage des souches.

 

Avant, on avait un métier. Aujourd’hui, on a un emploi. Question : si des métiers disparaissent – logiquement – du fait des avancées de la technologie, peut-on créer de nouveaux métiers, et non pas seulement des emplois ?

Et maintenant le dernier merrandier, qui parle des rapports entre l’homme et la machine. Et qui a une philosophie pratique bien à lui. Écoutez-le !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2481138
    le 10/06/2020 par La Boétie
    La fin des bûcherons ?

    Il y a presque vingt années, j’ai croisé la route d’un maçon compagnon du Devoir : un amoureux de la belle ouvrage montée selon les techniques ancestrales à la force du poignet, taloche et truelle à la main. Après une longue convalescence due à une chute d’un échafaudage, les talons défoncés et la colonne vertébrale tassée, il reprit sur les grands chantiers des grosses entreprises de BTP : banches, toupies, grues, ouvriers... Son verdict : ce n’est pas de la maçonnerie et cela est fait pas des gens qui ne sont pas des maçons.

    Salut l’artiste ! Une pensée pour tes douleurs lancinantes, prends bien soin de toi où tu que tu sois :-)

    La première vidéo montre une histoire d’hommes, de leur relation entre eux, au temps et à la Nature. L’homme en travaillant la Nature forge sa propre nature : l’homme est la Nature prenant conscience d’elle-même. On sent cette nature humaine dans sa fraternelle humilité.

    La seconde vidéo montre des choses qui me dégoûtent profondément, à gerber. Malheureusement, elles font la "modernité" de tant d’entreprises où les relations entre hommes sont devenues inhumains et les relations au monde sont machiniques voire dématérialisées, toujours dominés par la performance et la rentabilité. Une monde sans poésie... Beurk j’ai vomi !


  • #2481156
    le 10/06/2020 par Philip Dru
    La fin des bûcherons ?

    Dormir dans une hutte faite le jour même de ses mains c’est sympa aussi. C’est pas un modèle social pour autant.


  • #2481188
    le 10/06/2020 par Bobi
    La fin des bûcherons ?

    Je serais curieux de savoir de combien la forêt a poussé depuis 2 mois de confinement.
    Mais qu’importe le métier, ce qui compte est que la forêt repousse pour le bien de tous

     

    • #2481291
      le 11/06/2020 par anonyme
      La fin des bûcherons ?

      Il a fait beau pendant le confinement apres un hiver pourri alors on a pu sortir plein bois pendant 2 mois. Mais la foret pousse plus vite qu’on ne la coupe en France : +8% de volume de bois chaque annee en foret malgré l’exploitation forestiere. La raison est que c’est le marché qui est saturé, mais pas la ressource !
      De plus (je suis du métier) on a trouvé des débouchés pour nettoyer des parcelles pourries (bois mort, malade, invasion de ronces) pour replanter derrière des futures forêts riches ecologiquement et économiquement.


    • #2481323
      le 11/06/2020 par 2346g34g
      La fin des bûcherons ?

      et puis y avait pas toute la merdasse des avions aussi, jamais vu autant de vrais ciel bleu sans le voile flouté des trainées d’avions


    • #2481605
      le 11/06/2020 par Peter
      La fin des bûcherons ?

      il n’y a que les écolos qui croient que l’on a abattu tous les arbres et qu’il n’y a plus de forêt en France. La réalité, c’est que l’on a aujourd’hui 2 fois la surface de forêt que l’on avait en 1850.
      Cela est du en grande partie au fait que nous avons abandonné l’agriculture. Ces terres en friche sont devenues de la forêt.


    • #2481644
      le 11/06/2020 par Funes
      La fin des bûcherons ?

      2346g34g : Oui j’ai remarqué ça aussi pendant le confinement : pas de chemtrails. Il y a un problème de dépérissement dans nos forêts. Personnellement je mets ce dépérissement sur le dos de ces chemtrails. Les forêts sont des bio-indicateurs.


    • #2481712
      le 11/06/2020 par Keuf you
      La fin des bûcherons ?

      Plus 8% de forêt ! Vous sortez ces chiffres de l’émission de Cohen ? N’importe quoi. Ces chiffres sont utilisés pour l’industrie forestière et justifier l’exploitation. La Chine est le premier client de bois européen et leurs chiffres ne sont pas les mêmes. La Belgique affirme que leurs forêts reculent. Vous croyez que la forêt pousse en deux mois ?


  • #2481199
    le 10/06/2020 par Michael B.
    La fin des bûcherons ?

    Le métier de bûcheron est en train de disparaître, et il emportera le bon bois avec lui.

    Je pratique l’agriculture à petite échelle et j’utilise par conséquent des outils avec des manches en bois. Dans mon assortiment, j’ai deux types de manches : les manches industriels bien découpés qu’on achète dans les magasins, et quelques manches un peu tordus fabriqués par mon grand père.

    Figurez-vous que les manches industriels se dégradent extrêmement vite après une nuit passée à la pluie, et qu’ils ne résistent pas à l’usage : je remplace mon manche de pioche chaque année et pourtant je ne l’utilise pas tous les jours.

    Le vieux manche non traité, tout tordu et hyper lourd de ma pelle à fumier, lui, a passé une année à moitié enterré dans la merde et il a encore l’air neuf...

     

    • #2481239
      le 10/06/2020 par gautier
      La fin des bûcherons ?

      C’est juste car autrefois les manches étaient fabriqués à partir d’une grosse branche (par exemple du frêne) et on respectait le sens du fil du bois. Mais maintenant ils sont fabriqués dans des grumes qui sont découpées en morceaux en longueur puis passées au tour à bois. Ainsi ils perdent leur qualité car ils ne respectent plus le fil du bois. Il existe encore quelques rares petites sociétés qui fabriquent "à l’ancienne" mais il s’agit vraiment d’une minorité. Evidemment les prix ne sont pas les mêmes mais gagnent-on à acheter du pas cher qui n’est pas adapté à vos mains et qui vous les brûle...


    • #2481351
      le 11/06/2020 par Proverbe
      La fin des bûcherons ?

      @gautier : "il faut être riche pour acheter pas cher !"


  • #2481216
    le 10/06/2020 par Jojo
    La fin des bûcherons ?

    Pour l’instant les abatteuses ne fonctionnent que sur les résineux. Certains modèles sont calibrés pour des champs d’arbustes. En aucun cas pour tous les arbres. On peut rappeler que c’est le métier le plus dangereux de France après les démineurs. Un métier qui fait autant appelle à l’intelligence, au courage, à la force, à l’endurance, aux compétences techniques, mécaniques, organisationnelles. Bucheron c’est certes la coupe mais c’est aussi l’entretien de la forêt ainsi que sa création.

    L’abattage à la hache n’est pas un métier, c’est un hobby de vieux garçon comme la sculpture à la tronçonneuse ou le débardage avec des chevaux.

    Autant opposer un chevalier du puys du fou et un parachutiste béret vert.

     

    • #2481564
      le 11/06/2020 par Mastakoda
      La fin des bûcherons ?

      Merci pour ce commentaire réaliste et pertinent.
      La société doit avancer, dans le bon sens.

      On ne combat pas un tank avec un arc et des flèches.


    • #2481800
      le 11/06/2020 par alençon
      La fin des bûcherons ?

      tu pépeints la réalité professionnelle telle qu’elle a évolué...mais ce que tu ne dis pas, c’ est que le résultat est un travail de merde du début à la fin !! qualitativement parlant.
      les semences autorisées ne sont pas adaptées à nos sols/altitudes ; les plants sont traîtés aux pesticides ; les parcelles plantées sont des négations de forêts saturant les sols d’ acide ; les arbres sont très sensibles aux parasites et crèvent en masse..et cerise sur le gâteau, le bois extrait de tout ça : c’ est de la merde !!
      faut tout dire jojo, fini les meubles et charpentes de qualité...on coupe les arbres de 30ans, là ou on coupait ceux de 80 ou plus ! et je te parle pas de la dimension écologie, parce là le bilan est encore pire.


    • #2483003
      le 13/06/2020 par Jojo
      La fin des bûcherons ?

      Il ne faut pas confondre le travail des bucherons et le marché du bois.
      Rappelons qu’il n’existe aucune forêt primordiale en France, elles sont toutes l’oeuvre des bucherons.
      Les bucherons ne sont pas en cause si personne ne meuble son studio de meubles en bois massif, si plus personne ne construit d’edifice nécessitant de charpente majestueuses ou si le marché du navire en bois n’est pas en phase ascendante. Les bucherons ne sont pas propriétaires des forêts et ne font que répondre aux appels d’offres. Il ne faut pas tout confondre.
      Rappelons aussi que pour survivre un bucheron doit faire en une heure ce qu’une équipe faisait en un jour. Comparons ce qui est comparable.


  • #2481217
    le 10/06/2020 par SherlockHolmes
    La fin des bûcherons ?

    Constatons l’horreur de la mécanisation, la disparition des techniques et des emplois.
    Certes pour mettre au point ces machines, il faut des heures de travail et des connaissances, mais elles participent incontestablement à réduire le besoin en travail humain et donc au chômage.
    Cet article se restreint à l’industrie du bois, mais cela s’observe dans tous les domaines aujourd’hui.
    Comme le dit Mr Gauthier, la limite dans la mécanisation devrait se situer là où l’homme reste encore dominant sur la machine.


  • #2481229
    le 10/06/2020 par 10S
    La fin des bûcherons ?

    Les techniques d’abattage du bois dépendent de la destination de celui-ci (charpente, menuiserie ébénisterie, tritu...etc). Donc, sujet traité de façon beaucoup trop partiel pour aborder la question de la fin des bûcherons. Les abatteuses, machine extrêmement coûteuse à l’achat et à l’entretien, ne sont à l’aise que sur des terrains spécifiques sur des plantations de pins ou peupliers en particulier. Cela ne représente absolument pas le métier sous payé et extrêmement dangereux que les bûcherons de tous les jours exercent avec leurs tronçonneuses... De plus en plus difficilement avec l’arrivée des bûcherons venus de l’est... Les nombreuses véritables questions ne sont pas abordées...


  • #2481231
    le 10/06/2020 par gautier
    La fin des bûcherons ?

    La vidéo montrant une machine semi automatique de découpe de pins ne représente qu’une petite minorité de l’exploitation du bois en France - Ces machines sont surtout présentes dans les landes par exemple où on privilégie le rendement à outrance. elles sont quelque fois indispensables dans des endroits très dangereux comme par exemple s’il y a des chablis (arbres tombés) après une tempête comme par exemple en 1999. Sinon l’exploitation traditionnelle est toujours en vigueur - Allez faire un tour dans les Alpes, le jura les vosges ou le massif central et vous verrez des bûcherons à l’oeuvre avec des moyens classiques - tronçonneuses - tracteur forestier débardeur - dans certains endroits on privilégie même le cheval pour débarder afin de préserver les autres arbres lors de coupes. Le métier de bûcheron est très dur et risqué mais il a été considérablement réévalué en terme de salaire - souvent le bûcheron travaille à son compte, il est payé au mètre cube - dans le massif central que je connais bien, un bûcheron confirmé peut gagner très bien sa vie à condition de ne pas être feignant !
    Je ne crois pas à la fin du métier de bûcheron car la machine ne peut pas tout faire

     

    • #2481519
      le 11/06/2020 par alençon
      La fin des bûcherons ?

      salut gauthier, moi aussi je travaille à la main (pour le plaisir et le chauffage) vers la Chaise-Dieu..
      mais c’ est vrai que les agriculteurs aussi sont devenus des conducteurs d’ engins, travailler à la faux, la scie ou la hache est devenu 1 luxe, le luxe le moins cher du monde...il faut juste avoir le coup de main.


  • #2481238
    le 10/06/2020 par Aldébaran
    La fin des bûcherons ?

    "La fin des bucherons" ?
    Vous rigolez j’espère, on n’a jamais vu autant de hipsters de notre vie !

     

    • #2482940
      le 13/06/2020 par Ricard Jacking
      La fin des bûcherons ?

      @Aldébaran
      Mais c’est pas les mêmes troncs, qu’ils manipulent, ni du conifères, ni du résineux , c’est plus du rési-nœud & du Conne tout court


  • #2481249
    le 10/06/2020 par Lion
    La fin des bûcherons ?

    Pour les nostalgiques du travail manuel,de la lenteur et du "savoir faire" inestimable de nos anciens je vous invite à découvrir une émission de la RTS : passe moi les jumelle

     

    • #2481544
      le 11/06/2020 par paramesh
      La fin des bûcherons ?

      excellent cette série, il y a d’ailleurs aussi un reportage très sympa sur une famille de bûcherons, (ça se trouve sur youtube)


    • #2481854
      le 11/06/2020 par gautier
      La fin des bûcherons ?

      Excellentes vidéos - très sobres et bien montées et avec des thèmes particulièrement riches et intéressants - du grand art sur RTS comme on aimerait en voir plus souvent en France


  • #2481268
    le 10/06/2020 par banzai
    La fin des bûcherons ?

    de la fraîcheur dans ce monde pestilentiel !  
    l’image, le bruit mais sans l’odeur.
    je refends 3/4/5 brasses par an avec plaisir pour me chauffer et cuisiner en hiver (c’est ma contribution en particules fines).
    chaque essence de bois à un parfum particulier lorsqu’on les refend et lorsqu’ensuite on les brûle. une maison chauffée au bois (évidemment pas dans une chaudière) a ce parfum particulier d’humanité.
    pour cuisiner les saveurs changent selon si c’est cuit avec du chêne, du hêtre ou du bouleau.
    au fait ! savez-vous que le charbon de bois qu’on utilise dans nos barbecues vient d’anciennes traverses de chemin de fer réformées saturées en créosote, substance hautement cancérigène ?
    bon appétit ! 


  • #2481288
    le 11/06/2020 par anonyme
    La fin des bûcherons ?

    Je travaille à la coopérative Alliance Forets Bois. Le métier de bûcheron est très dur et dangereux. On a eu un mort et handicapé à vie en 1 an ! La direction souhaite mecaniser au maximum pour eviter les accidents. Autre problème : tous les nouveaux bucherons sont des sous-traitants roumains. Plus aucun gars de chez nous ne veut étre mutilé ou defiguré ou simplement le dos en compote à 45 ans pour 1800 €/mois. On fait des essais à l’abbateuse mécanique sur du châtaignier (piquets, parquet, tritu). C’est aussi un vrai métier. Les conducteurs doivent connaître comme des vrais bucherons les cahiers des charges de tous les clients pour trier ce qui est coupé, et rapidement.

     

    • #2481681
      le 11/06/2020 par un ancien ébéniste
      La fin des bûcherons ?

      On dirait que le sujet a été traité par des citadins..


  • #2481686
    le 11/06/2020 par ABH
    La fin des bûcherons ?

    Au sujet du vrai sens et but du travail il y a le livre Le bon travail de l’abbé Rigault.


  • #2481953
    le 12/06/2020 par anonyme
    La fin des bûcherons ?

    Aujourd’hui ils n’ont pas de métier, ils ont un emploi, il n’aiment que la paye, c’est çà ou je me trompe ?
    Pauvre France, il ne pouvait nous arriver pire que de perdre nos métiers nos artisans !


Commentaires suivants