Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La gestion sanitaire du Covid-19 accroît le risque de pénurie alimentaire

Les systèmes alimentaires de certains pays ont été affectés par la pandémie et des pénuries sont à craindre, qui toucheront notamment les populations les plus pauvres, explique une responsable de l’ONU au Guardian.

 

Le risque de survenue de crises alimentaires en 2021 est plus important que l’an dernier, spécialement dans les pays pauvres, a expliqué au Guardian Agnès Kalibata, envoyée spéciale de l’ONU pour le Sommet des systèmes alimentaires.

Le question de l’accès à la nourriture se fait plus prégnante à cause d’une hausse générale des prix, due notamment aux divers régimes de quarantaine. Dans certains régions, les marchés alimentaires ont dû fermer, compliquant la vie des agriculteurs.

« Les systèmes alimentaires se sont contractés, à cause du Covid-19. Et la nourriture est devenue plus chère et, dans certains endroits, hors de portée des gens. La question de la nourriture semble plus aiguë cette année que l’an dernier », explique ainsi Agnès Kalibata au Guardian.

La situation est particulièrement inquiétante dans certains pays d’Afrique comme le Kenya, la Somalie et l’Éthiopie, où l’augmentation des prix pourrait se doubler d’importantes périodes de sécheresse. La flambée des prix en Thaïlande préoccupe également l’ONU.

 

Confinement et crise économique

Agnès Kalibata précise que les systèmes alimentaires ont plutôt bien résisté l’an dernier, les gouvernement tenant compte des recommandations de l’ONU sur le risque de fermeture complète des frontières, et sur la fixation des prix.

La responsable appelle à continuer dans cette voie et à encourager la circulation des aliments, depuis les centres de productions jusqu’aux zones de distribution et de consommation, au-delà des restrictions sanitaires et du contrôle des frontières.

« Je ne me plains pas des confinements, ils sont très importants pour protéger les gens, mais ils ne doivent pas être indéfinis », déclare-t-elle ainsi au Guardian.

Plus globalement, les gouvernements doivent désormais s’inquiéter des conséquences économiques de la pandémie, notamment la récession et la montée du chômage a conclu Agnès Kalibata.

« Les gens perdent leur emploi. C’est maintenant la chose la plus importante. L’économie se contracte et cela affecte des millions de personnes », a-t-elle affirmé au quotidien britannique.

Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires, annoncé par Antonio Guterres, secrétaire général de l’Onu, se tiendra à New York en septembre 2021.

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le retour de bâton de nos apprentis sorcier. La fine équipe de guignols peut être satisfaite, ils ont fait du bon boulot en échange d’un susucre.


  • Si vous vous demandez qui est Agnès Kalibata : https://www.oaklandinstitute.org/r%...


  • Je crois me souvenir qu’à l’automne dernier Macron a vendu nos réserves stratégiques de blé à la Chine.... Si les récoltes prochaines ne sont pas bonnes, on en aura sans doute assez pour nous, mais tous les ceux qui dépendent de nos exportations vont devoir se serrer la ceinture.. Ouh, je ne vais pas pleurer...

     

  • Détrompez vous ! Les Africains ne vont pas morfler tant que ça ! Certes si les mondialistes organisent la rupture radicale et subite des importations de certaines céréales en Afrique, en particulier en Afrique du Nord où les pays me semble-t-il, dépendent pour ainsi dire entièrement des importations de blé pour le pain et le couscous...il y aura dans un premier temps des famines. Toutefois ces pays disposent d’une très fortes capacités de rebond et d’adaptation dans la mesure où une proportion considérable de la population travaille encore dans l’agriculture. Autrement dit il y a d’une part une vaste population rurale autonome sur le plan alimentaire (produit elle même ses aliments) et d’autre part il y a de nombreux citadins ayant des cousins, oncles, parents, grands-parents...agriculteurs. En cas de rupture des importations ces gens pourront trouver refuge dans leur clan familial à la campagne et participer à la culture des patates douces, du manioc... En zone tropicale humide il ne faut pas plus de 3 mois pour obtenir une récolte abondante de patates douces... En réalité la plupart des pays africains sont auto-suffisants ou ont le potentiel d’accéder rapidement à l’auto-suffisance alimentaire. Les importations reflètent plus des choix politiques et des changement de régime alimentaire (la classe moyenne urbaine veut manger des pâtes, du pain...non plus du manioc, sorgho, plantain...) qu’une incapacité structurelle à accéder la souveraineté alimentaire.
    Toutefois je ne serais pas aussi optimiste en ce qui concerne l’Egypte où il me semble qu’il y a une disproportion massive entre le nombre d’habitants et les capacités de production agricole du pays (après vérification l’Egypte produit quand même la moitié du blé qu’elle consomme...plus que je ne l’imaginais !)

     

    • Ce que vous écrivez est tout à fait correct, cependant l’expérience qu’a connu la corne de l’Afrique sur ce sujet durant les années 90, laisse septique quant à vos prédictions sur les capacités de rebond de certains pays et ce en dépit des conditions climatiques favorables, des terres fertiles ou encore des richesses halieutiques que connaissent certaines région de ce continent.


  • #2667931

    "qui toucheront notamment les populations les plus pauvres..."
    On est dans quelle catégorie, nous... ?? Parce que vous je sais pas mais moi j’ai plus un radi.

     

    • #2668001

      RadiS, c’est très bon pour la santé, bourré de calcium !
      Moi non plus, c’est pour ça que je me contente du marché avec à chaque fois pas plus de quinze balles 2 fois par semaine, à ça faut ajouter quelques à-côtés, en tout je compte 45 balles, donc 180 par mois (sans clopes ni alcool évidemment). Pour le prix d’un plat industriel (j’en achète jamais) t’as "beaucoup" de légumes, ça tient plus longtemps et c’est meilleur si bien cuisiné. J’économise pour acheter le dernier Soral :p


  • #2667954

    parce que la France brade son blé à l’export...

    La France est le premier producteur et exportateur de blé de l’Union européenne, depuis le début du confinement, elle peine à remplir les rayons de farine de ses supermarchés. Elle exporte tout son blé vers des pays qui en stockent.
    Quelle est la raison ??
    Certains céréaliers se posent la question

     

    • Les éleveurs de volailles se posent les mêmes questions
      Pourquoi plus d’un million de volailles viennent d’être abattu dans le Sud-Ouest ?
      Certains éleveurs porcin, se demandent a quelle sauce ils vont être bouffé avec cette grippe porcine qui est sous les fagots depuis plus d’un an
      Etc, etc.....
      On assassinent ceux dont on va avoir le plus besoin (nous les agriculteurs) et ça avec l’assentiment et la joie des bobos, des écolos, des vegans, des antifas, des antispécistes !!!
      2 suicides par jours, je sais pas combien de faillites, de dépressions, de drames, de clefs sous la porte... On est 450 000 même pas l’équivalent du centre ville de Toulouse, ça va pas durer longtemps
      Et faudra pas se plaindre, après avoir chier de longue à la gueule des agriculteurs (même ici sur un site patriote)
      On va voir si avec des buttes de permaculture on va nourrir 66 millions de foyer, si on va fabriquer l’équivalent de ( En France, on en évalue la consommation annuelle à 5,2 kg/personne) si avec des buttes de permaculture on va produire 6,33 kg d’huile par habitant et à 7,29 kg pour le beurre, si cette crise va être propice aux enfants, malades, vieillards sans les calories nécessaires
      Sans graisse animale, lait, œuf, etc...
      Allez demander aux Biafra si les habitants sont vegan ou antispéciste ?
      Demandez aux palestiniens si ils aimeraient pas un peu de poulet et de mouton dans leur semoule
      Aux syriens, libyens si ils saccageraient les bâtiments avicoles, les stabulations des laitiers ??
      Notre nation à des combats de petits bourgeois, alors que l’on est au bord de la crise la plus grande de notre histoire
      Réfléchissez bien quand vous nous insultez, en a-t-on vraiment les moyens ?
      Cordialement les camarades E&R


    • Je comprend ton coup de gueule camarade et on a plus que besoin des agriculteurs pour nourrir la France, mais pourquoi ne pas retourner votre colère contre les institutions bordel. Vous avez les moyens (le nombre, les tracteurs ) pour mettre la pression sur ces pourritures de politiques, en préfecture par exemple
      Au lieu de ça, certains retournent leur colère contre eux mêmes (suicides) ou sont "achetés " par les syndicats (eux mêmes achetés par le gvt a coup de subventions)
      Au lieu de la jouer solo et quand on n a plus rien a perdre la moindre des choses c est de tenter le tout pour le tout. Quitte a "crever" autant le faire debout
      Ps : et c est valable pour tout le monde


    • @Nono
      Ça fait des années que on crache, épuise fiscalement, que l’on assomme de normes les agriculteurs
      Beaucoup te diront
      Ok on descend encore une énième fois brûler des msa, bloquer les routes etc...
      Et puis ?
      Et puis amende. Saisie des tracteurs, procès, et une fois de plus qui va venir nous soutenir aider nos familles ?
      Comme d’hab il n’y aura encore personne, comme depuis des années
      Agriculteur tu peux pas laisser une exploitation 1 seul jour, les volailles, les ovins, caprins, bovins, les porcs, les serres, comment on fait ?
      Charge fixe, charges annexes.... Comment tu fais pour payer 15 ou 20 000 € avec une prime activité de 900 euros explique ?
      Beaucoup survivent
      Ils en ont marre qu’on leur dise
      Alors vous faites quoi ?
      Ça fait des années qu’on fait, pour quel résultat ?
      ATD, saisies, contrôles, suicides, drames famillaux, huissier, gendarmes, etc....
      Camarade c’est toujours facile de parler de loin d’un problème
      La profession est sinistrée
      Je dis pas_ les agriculteurs sont irréprochable_ non ?
      Mais c’est la profession la plus contrôlée, la plus dénigrée, la plus sanctionnée, tu peux pas faire un truc sans avoir un papier, un permis, une autorisation, et obligations à demander
      Regarde l’histoire de
      L’éleveur Jérôme Laronze, tué de trois balles tirées par les gendarmes
      Ou de Gérard Dubiau agriculteur en Dordogne...
      Vient nous rencontrer camarade. Tu nous comprendras mieux
      Salutations


    • #2668371

      @ Un agriculteur. Comment des éleveurs peuvent accepter de faire abattre 40000 canards en parfaite santé dans les landes sous prétexte de "grippe aviaire" (mon cul !), non transmissible à l’homme !
      A la date du 14 janvier, 1,116 millions de volailles (essentiellement des canards) ont été abattues dans le Sud-Ouest sur ordre de l’administration ! Et les éleveurs pleurnichent mais ferment leur gueule !
      A obéir aux diktats de fonctionnaires parasites et criminels on finit par crever !
      Et c’est exactement le même problème pour les restaurateurs, les agriculteurs, les exploiteurs de stations de ski, etc !


    • #2668382

      Nono le nombre ?
      437000 exploitants agricole pour un territoire français de 643 801 km² ?
      Tu nous payes le carburant pour monter faire la révolution que les hôteliers, les infirmiers, les commerçants, les taxis, les artisans, les salariés, ne font pas ?
      1,4 million d’artisans en France
      744 307 infirmiers en France
      29,7 millions de salariés en France
      5,66 millions de fonctionnaires en France
      Et je compte pas les chômeurs
      Pourquoi c’est nous qui devrions faire la révolution ?


    • @Nono
      Le tout pour le tout.. Les agriculteurs quand ils se suicident laissent des familles derrière eux
      Un métier, des terres qu’ils aiment
      Le suicide pour eux c’est un échec, pas un acte révolutionnaire
      Confond pas un kamikaze et un agriculteur qui n’arrive plus à combler sa famille, faire plaisir à ses enfants et payer juste les factures
      C’est sa fierté d’homme qui est touché en plein cœur
      On peut pas tout nous reprocher non plus
      Paix à tous les agriculteurs et leurs familles


    • @ Un Agriculteur : merci collègue de ces excellents rappels. Effectivement, quand on n’est pas dedans, on ne sait pas quelle galère permanente, harassante, hyperchronophage vivent les paysans. Nous ne pouvons pas nous permettre de faire la révolution parce que nous avons des fermes à faire tourner. La nature, cette vieille pute decatie qui ne fait plus de cadeau à Adam et Eve depuis belle lurette, ne nous attend pas. Un jour de traite, ou de taille, ou de récolte perdu, c’est une catastrophe à long terme que nous epongeons illico avec nos patrimoines... Et ne parlons même pas des problématiques de personnels, qui sont des équations quasi insolubles... Allez tiens, pour la route et à titre d’exemple : la, j’ai 15 jours montre en main pour faire opposition à une contrainte par laquelle la MSA me réclame une montagne de pognon sur la base de mises en demeures toutes illégales. Ça veut dire que je vais pistonner 2 semaines (j’ai fait du droit) sans mettre une patte sur mes 3 chantiers pendant que mes vieux de 80 berges vont gérer mon connard de banquier, la police de l’eau (oui ça existe ! Et ils sont armes, les cons) qui vient fliquer les ruisseaux pour protéger les grenouilles, la DDT qui nous écrit en sabir ante-wisigothique (2h d’exegese pour palper de quoi ça cause)... Sinon, je me fais saisir comme un mal propre et qui y changera qque chose ?... Ah oui, et j’ai aussi des voisins "vigilants"... Des cafards retraités de l’educ Nat, qui palpent depuis 1 où 2 décennies des retraites auxquelles mon père ne peut prétendre après s’être fiscalement fait sécher pendant plus de 50 ans. Cette engeance qui pretend, sans honte, sauver la planète (sauveront ils seulement leurs âmes, ces blaireaux...) appellent les huissiers des qu’on sort la rampe à désherbage. On a juste la paix en août, qd ils barbottent dans leur piscine, qu’ils peuvent, étrangement remplir, alors qu on nous coupe la flotte l’été... (cette même flotte qui vient d’inonder des centaines d’hectares) et qu’il est interdit de retenir. Nous nous battons sur TOUS les fronts, du soir au matin et rebelotte. Y a t il travailleur plus emmerdé, plus tracassé qu’un paysan ?... Intéressante question...


    • #2668595
      le 17/02/2021 par polyculture élevage fruitiers apiculteur
      La gestion sanitaire du Covid-19 accroît le risque de pénurie (...)

      Ne soyez pas inquiet petites gens @Sous-france animale va vous nourrir
      Il propose des potagers de balcons
      Des buttes de permaculture sur les parkings
      Et des biocoops pour les plus riches
      Le problème de 66 millions de français vient d’être résolu en moins de 150 signes
      Ovation !!!!


    • @sous France
      On verra comment tu nourris tout un peuple, quand la crise va péter
      https://www.centrepresseaveyron.fr/...
      On va voir si tu es toujours, le guerrier que tu sembles vouloir être
      Nous en milieu agricole, on a nos réseaux, on sait vivre, on sait cultiver, récolter , on sait se chauffer, on sait élever, chasser, tuer, dépecer, pécher, on connaît les champignons, les baies, les plantes
      Ce que l’un ne fait pas, l’autre le fait
      C’est bien beau, de nous insulter, mais sans nous beaucoup vont mourir, tu penses qu’à toi, certainement que tu as acheté le livre de KK retour du néo rural, que tu es en mode survivaliste, avec ton stock de graines, tes 3 fusils
      Laisse nous rire
      Faire vivre une nation, nourrir un peuple, c’est pas un jeu de pucelle
      Piero San Giorgio c’est beau sur le papier, la réalité est tout autre
      65 millions de français, des femmes, des enfants, des anciens, des malades, tout ça ne peut vivre sans agriculteur
      La où le bas blesse, c’est que des comme toi, qui vivent perché à 10 milles, la France en est truffée
      L’indépendance alimentaire, c’est le b-a-ba
      Et en période de crise de guerre ou de trouble, le végétarisme, le veganisme, ça fonctionne pas
      Quand on a froid, on a peur, l’avenir est anxiogène, c’est les calories qui te sauvent
      Combien de calories dans la patate, la salade, etc... ?
      Et combien dans un steak, un confit, des œufs, des rillettes ou du boudin ?
      Vous vivez sur une planète imaginaire, comme des adolescents, la vie d’une nation, c’est pas un livre de Piero San Giorgio ou un film d’hollywood
      Faut grandir mon p’tit
      La guerre c’est pas jolie, la crise ça va pas être jolie, la faim ça n’est pas un jeu
      Combien d’enfants en carence vont survivre dans le froid d’un hiver, combien d’anciens, combien de malade, de mères isolée....
      Il n’y a pas que toi dans la vie
      Les agriculteurs nourrissent la terre entière et ça depuis toujours
      On est pas dans un jeu vidéo
      Il y’a une réalité que personne ne peut nier
      Qu’il y ait eu des dérives personne ne le nie
      Mais pas de nation sans agriculteur


    • #2669452
      le 18/02/2021 par Agriculteur proche de la confédération paysanne
      La gestion sanitaire du Covid-19 accroît le risque de pénurie (...)

      Comme dit le boss Alain, la France est un jardin par le travail des agriculteurs
      La ligne E&R retour au rural et Laurent paysan Bourguignon est très complémentaire
      On ne devient pas agriculteur, sans passer par la case, potager, travail de petites parcelles, découverte du monde paysan, du rural, du travail de la terre...
      Puis on a envie de produire et de produire bien et bon
      Il ne faut pas dénigrer le monde agricole, il est l’essence même de notre nation
      Pas de nation sans agriculteurs
      Chercher ce qui ne va pas en agriculture, c’est comme ceux qui fustigent, insultent Soral, pour Youssef Hindi en le traitant de léche babouche ou silisioniste, qui lui reprochent Binti, les tradis de la morale, la police de la braguette...
      Regardons ce qui nous rassemble, plutôt que ce qui nous sépare
      Un agri proche de la confédération paysanne et qui pourtant est sur E&R
      Amicalement


    • #2670046

      @Sous-france qu’est ce que tu fais toi
      https://youtu.be/gkXlHNKo11I
      Rigolo


  • Ils pourront comptabiliser tous les morts de faim comme morts du covid ... et ce sera la preuve irréfutable que le covid est très mortel , et Youkaïdi youkaïda youkaïdi aïdi aïdi aïda .


  • Le marché planétaire de masse doit continuer. Amen...

    Sauf si cette crise à la con faisait se rendre compte aux nations qu’elles doivent se protéger en développant des économies à petite échelle et réseaux d’entraide. Ca serait une belle quenelle envers le système. J’aime croire à ce genre de réponse des peuples qui en ont ras le cul de se la faire mettre à l’envers...


  • Tout est programmé par ces satanistes pour affamer les peuples. Entre la spéculation des matières premières et l envoi dans l air de la grippe aviaire qui a pour but de décimer le cheptel des poulets et canards, l oligarchie passe à la phase 2 de leur plan machiavélique après le covid
    Bientôt les émeutes de la faim (si au moins ça pouvait dégager les gouverne-ments corrompus).
    Faut pas croire que l on serait épargné en France car les pauvres y en a de plus en plus. Seuls s en sortiront ceux qui sont en autosuffisance alimentaire (un petit jardin ou on fait pousser fruits et légumes)


  • Ils provoqueront des pénuries alimentaires pour continuer à sidérer les populations et les enfermer dans la peur pour leur survie.
    Ces pénuries sont d’ailleurs mentionnées dans un document fuité, relatant une réunion avec le premier ministre canadien au mois d’octobre 2020. C’est prévu pour fin T2 2021... Extrait :
    - Transition des individus dans le programme de revenu de base universel. Prévu mi-T2 2021.
    - Ruptures projetées de la chaîne d’approvisionnement, pénuries de stocks, grande instabilité économique. Prévu fin T2 2021.


  • "Soleil vert" le film dont l’action se passe en 2022 voilà ce qui nous attend...

     

  • Je cite « Les systèmes alimentaires se sont contractés, à cause du Covid-19. »
    Faux, c’est à cause des mesures gouvernementales comme les confinements !

    Je cite « Je ne me plains pas des confinements, ils sont très importants pour protéger les gens »
    Encore faux, non seulement les confinements ne protègent pas les gens mais c’est le contraire c’est extrêmement dommageable pour les populations.

    Pour ceux qui n’ont toujours pas compris ce qu’est l’ONU et à quoi servent ses agents comme cette femme qui ment et se fous ouvertement de la gueule des gens.


  • le modèle agricole imposé depuis un siecle en est la cause, le covid n’etant qu’un prétexte
    les rendements en france stagnes, ils commencent a baisser de façon inquiétantes , l’espagne se désertifie
    la moitié des agriculteurs seront retraité dans cinq ans !
    ce qui nous semble loin de nous est en fait a nos portes

    s’entreprend la mise sous tutelle et curatelle de l’agriculture française aux profits d’une poignées marchands
    la mort fait partie de leurs programmes, elle touche l’agriculteur, le sol, les arbres et les bêtes

    un commentaire faisait réference a "soleil vert" , pensons que cela ne sera accordé que pour les plus chanceux
    se dessine une société ou les urbains et péri urbains seront exclus des zones rurales ou ne seront acceptés que ceux qui serviront par leur travail, le nouveau système imposé


Commentaires suivants