Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

La crise ukrainienne sidère les Russes. Et les Européens aussi. Poutine dit qu’il ne veut pas envahir l’Ukraine. L’OTAN n’a aucune preuve que la Russie prépare une invasion. Si l’Ukraine prépare une attaque, elle perdra son statut d’État, dit Poutine. L’OTAN exige que la Russie retire ses 100 000 soldats des environs de l’Ukraine. La Russie affirme que ces troupes sont stationnées sur son territoire à elle.

 

Les médias américains, israéliens et européens affirment que l’invasion russe est imminente et appellent leurs citoyens à rentrer chez eux. Les Russes demandent pourquoi ils devraient envahir maintenant, s’ils ne l’ont pas fait en 2014. Rien n’a changé en pire depuis cette date. Oui, les choses sont devenues claires depuis cette date, mais pas pires.

Chaque nouvel épisode a été vu à travers le prisme de l’Ukraine. Même le Kazakhstan avait été impliqué comme faisant partie du plan Poutine/Biden pour l’Ukraine. Les États-Unis ont activé le complot du Kazakhstan, disaient les Russes ; le complot du Kazakhstan était un complot russe, disaient les Américains. Les Russes ont dit : les États-Unis ont ouvert un second front ; les États-Unis ont dit que les Russes avaient ajouté de la confusion. Ce n’est que plus tard que l’on a compris qu’il s’agissait d’un combat entre des sous-groupes ethniques.

Les États-Unis ont exigé l’inviolabilité de l’Ukraine ; les Russes ont accepté. Les États-Unis n’en croient rien. Poutine a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de combattre l’Ukraine car les Ukrainiens et les Russes ne forment qu’une seule nation. Les Ukrainiens disent qu’il s’agit de deux nations différentes.

L’OTAN est convaincue que les Russes veulent s’emparer de l’Ukraine. Les Russes disent qu’ils ne le veulent pas. Ils l’auraient fait en 2014, cela aurait été plus facile. Le président ukrainien est d’accord avec l’OTAN. Mais il a changé d’avis : il dit que de tels pronostics ont une tendance à l’autoréalisation.

Le prix du gaz est à l’origine de ce conflit. La politique verte a entraîné une hausse des prix. Le gaz est devenu cher ; les Russes ont proposé aux Européens du gaz amené par leur gazoduc. Les États-Unis ont proposé leur propre gaz à la place. C’est la raison de la crise ukrainienne. L’Ukraine souffre de la pénurie de gaz et de la hausse des prix.

La menace d’une invasion russe influence les flux de capitaux étrangers. Les Européens ne veulent pas risquer leur argent. L’Ukraine se retrouve sans investissements. Les États-Unis ont rappelé leurs diplomates. Israël, les États de l’OTAN et le Royaume-Uni ont également rappelé leurs diplomates. Lorsque la tension était à son maximum, le Premier ministre français est entré en jeu, il s’est rendu à Moscou et a eu un entretien de 6 heures avec Poutine.

À cette occasion, Biden a déclaré qu’il était certain que Poutine attaquerait le 16 février 2022. Depuis le samedi 12 février, l’Angleterre interdit à ses compagnies d’assurance d’assurer des vols au-dessus de l’Ukraine. Le ciel de l’Ukraine est incroyablement vide – aucun avion de ligne, pas un jet privé.

Les Russes sont convaincus qu’il n’y aura pas de guerre, de toute façon. Les États-Unis devront déclencher la guerre eux-mêmes. Ils envoient des armes à Kiev, en espérant que M. Zelensky les utilisera. L’Ukraine a déchargé les ambassadeurs de leurs postes, et ils sont rentrés chez eux. Zelensky exige des preuves – date et taille des opérations.

Il semble que l’Ukraine et la Russie ne veulent pas d’une guerre ; seuls les États-Unis et le Royaume-Uni en veulent. C’est la conclusion de la Chine ; c’est une provocation des États-Unis. Le 16 est arrivé, et il est reparti. Conclusion chinoise : Les Russes et les Ukrainiens ne veulent pas se battre.

Il y a eu beaucoup d’articles divertissants dans les nouvelles, car les médias ont essayé de plaire à leurs propriétaires. L’un des meilleurs a été l’affirmation selon laquelle Poutine attend que Biden lui livre des armes. Cette farce est maintenant terminée ; pour l’accord final, le Parlement russe a recommandé à Poutine de reconnaître la division de l’Ukraine en deux républiques.

C’est la fin d’une guerre qui n’a pas eu lieu.

Israël Adam Shamir

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 
 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2908247
    Le 17 février à 17:26 par Riatto
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Les soldats US vont pouvoir se faire soigner pour stress post-traumatique, devenir des vétérans, accrocher leurs médailles et défiler dans une série Netflix en huit saisons. Encore une victoire pour l’oncle Sam !

     

    Répondre à ce message

  • #2908255
    Le 17 février à 17:39 par Babar
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    J’habite en Ukraine et la nuit du 16 avec des potes français sur place on s’amusait à faire le décompte avant la soi-disant apocalypse prévue par les anglais et les américains à 3h du mat. Ils avaient même mis en place une webcam en direct sur la place Maïdan pour soi-disant voir l’attaque russe. Bien sûr ici personne n’y croyait, mais la psychose anglo-saxonne était à son comble, avec les gouvernements qui leur disaient que c’était le dernier avertissement il fallait partir avant l’attaque de Poutine. Les occidentaux sont de plus en plus grotesques, j’ai l’impression qu’ils s’auto-intoxiquent tous seuls, qu’ils finissent par croire à leur propagande et ne plus faire la distinction entre le récit et la réalité, c’est grave.

    Sinon un autre sujet mais vous avez vu le traducteur asiatique travelo qui accompagnait Macron pendant sa visite chez Poutine ? J’ai entendu dire qu’il avait été imposé par Poutine pour l’humilier en lui rappelant l’affaire Jean MIchel. En Russie cette affaire a été assez suivie, d’ailleurs le présentateur télé qui annonçait l’arrivée de Macron a fait un "lapsus" en l’appelant Jean-Michel Macron. Quelqu’un a plus d’infos sur ça ?

     

    Répondre à ce message

  • #2908287
    Le 17 février à 18:39 par Pierre
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Il faut se méfier quand on connait QUI est derrière tout cela et désire une grande guerre rapidement.
    Ce n’est que partie remise.

     

    Répondre à ce message

  • #2908293
    Le 17 février à 18:48 par Flo
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    C’était les derniers râles d’un chien en train de crever ! (l’otan).
    Enfin je le souhaite !

     

    Répondre à ce message

  • #2908400
    Le 17 février à 22:41 par Dravor
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Ils ont bombardé une école maternelle aux dernières nouvelles. Ils vont pas lâcher l’affaire.

     

    Répondre à ce message

  • #2908448
    Le 18 février à 03:56 par Gini Sansservo
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Le prix du gaz est à l’origine de ce conflit.




    Sérieusement ?



    Les Européens ne veulent pas risquer leur argent. L’Ukraine se retrouve sans investissements.




    Pas tout à fait :

    https://francais.rt.com/economie/95...

    Et là, ça pue vraiment... Parce que, oui : « Les États-Unis devront déclencher la guerre eux-mêmes. Ils envoient des armes à Kiev, en espérant que M. Zelensky les utilisera. (...) Il semble que l’Ukraine et la Russie ne veulent pas d’une guerre ; seuls les États-Unis et le Royaume-Uni en veulent. » Et l’argent est l’ultime argument pour convaincre les hésitants... L’injection de l’argent de l’UE en Ukraine est un des pire signaux avant-coureurs de guerre, c’est une aggravation de la crise. Qui peut croire que l’UE enverrait de l’argent pour calmer les Ukrainiens ?

    Nuland disait que le renversement de Yanoukovitch avait coûté 5 milliards de dollars aux Etats-Unis. Qu’est-ce qu’on peut acheter avec 1,2 milliards d’euros (sans parler du cash transporté par avion et des virement de comptes offshore) ? Combien de politiciens, généraux et exécutants de basses oeuvres ?

    Vraiment, cette crise est loin d’être finie. Et l’envoi d’argent marque peut-être son vrai commencement.

     

    Répondre à ce message

    • #2908871
      Le 18 février à 16:46 par choc à pic
      La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

      5 milliards pour changer leur Président. 1,2 milliards c’est juste pour qu’ils continuent à obéir et qu’ils ne changent pas de bord. Ils leur font perdre encore plus en augmentant la pression géopolitique. Dans un pays corrompu comme l’Ukraine ça va pas faire long feu...

       
  • #2908462
    Le 18 février à 06:08 par OC
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Au suivant, vont passer maintenant au Proche-Orient...

     

    Répondre à ce message

  • #2908625
    Le 18 février à 11:13 par le glauque
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Les US ont des problèmes psychologiques graves qu’ils exposent au monde entier.
    C’est une habitude chez eux que celle de la chasse aux sorcières,ils sont paranoïaques et aiment jouer à se faire peur,ils voient le mal partout,à l’intérieur,à leurs portes et au bout du monde.Ils confisquent l’argent des autres au moindre prétexte,mettent des barrières à tout va pour le moindre boulon et semblent vivre dans une angoisse perpétuelle,bref ils sont un peu dérangés.
    Pendant ce temps,les autres pays font semblant de les écouter pour ne pas les vexer et se font de bons gueuletons en douce,car oui,s’ils sont devenus aussi nouilles c’est parce qu’ils mangent dégueu.
    C’est peut-être çà en fait le fond du problème,à moins que celà ne soit l’argent,l’argent,l’argent qu’ils vivent comme une obsession et qui est devenu leur dieu.
    L’autre jour,je voyais un reportage sur un de leurs musées,et la présentatrice relatait un tableau d’un grand maître,personne n’y prêtait trop d’attention jusqu’au moment où la préposée indiqua que ce tableau valait x millions de dollars,alors là soudainement tout le monde regarda le tableau,non pas parce qu’il avait été peint magistralement mais parce qu’il valait une fortune,des nouilles quoi,voilà de quoi est fait leur psychologie,çà ne vole pas haut.

     

    Répondre à ce message

  • #2908795
    Le 18 février à 14:43 par Paul82
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Tout ce cirque permettra aux EU de se déclarer "vainqueur" d’une guerre qui n’aura pas lieu en effet, avant de se retirer (tout en refilant la patate chaude à l’Allemagne et/ou à la Pologne). Comme en Afghanistan. C’est vraiment la fin de l’empire américain.

     

    Répondre à ce message

  • #2909938
    Le 20 février à 12:09 par Louis-Anne du Plessis de la Roche
    La guerre d’Ukraine n’a pas eu lieu

    Grace aux 1,2 milliards d’euros offerts par l’Union européenne, l’armée kiéviste bombarde maintenant directement le territoire de la Fédération de Russie :

    https://southfront.org/ukrainians-f...

    Mais on nous dira que ce n’était qu’un obus rhétorique de « communication » ou de « guerre de l’information », qu’il ne s’est rien passé et que de toute façon il ne se passera rien...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents