Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La justice ordonne le blocage du site Démocratie participative et l’UEJF réclame la "neutralisation" d’Alain Soral

La décision du tribunal de grande instance oblige désormais les fournisseurs d’accès à rendre ce blocage effectif, sans limite de temps, sur le territoire français dans les quinze prochains jours. Passé ce délai, ils seront condamnés à payer 10 000 euros par jour de retard, si ce blocage n’est pas mis en place. Ce dernier concerne également, selon la décision du tribunal que Le Monde a pu consulter, « tout site comportant le nom democratieparticipative.biz », une manière, semble-t-il, de bloquer aussi d’éventuels nouveaux sites portant le même nom mais disposant d’une autre adresse.

 

« Je me félicite vraiment de cette décision. Je n’ai pas de doute sur le fait que les fournisseurs d’accès coopèrent pour la mettre en œuvre », explique au Monde Frédéric Potier, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), qui s’est mobilisé sur le dossier.

[...]

Une procédure rare

La demande du parquet de Paris est une mesure rare. La justice, du siège comme du parquet, ne s’est que rarement aventurée vers le blocage judiciaire d’un site internet raciste, par méconnaissance des textes ou par frilosité à appliquer des lois jugées trop floues. Comme ont pu le constater procureurs et juges à l’audience, la loi française dispose pourtant d’outils pour bloquer un site internet lorsque les circonstances l’obligent. « Ce blocage est une décision importante, car elle va faire précédent : cette victoire en appelle d’autres », ajoute Frédéric Potier, en réaction à l’annonce du tribunal de grande instance de Paris.

[...]

À l’audience, le caractère odieux du site et des propos qu’il relaie n’ont fait aucun débat et les fournisseurs d’accès à Internet, lesquels bloquent régulièrement des sites de paris en ligne illégaux sur instruction de la justice, n’ont fait part d’aucune difficulté, ni sur le fond, ni sur la forme.

Plusieurs associations antiracistes (SOS Racisme, Licra, MRAP…), de lutte contre l’antisémitisme (CRIF…) et l’homophobie (SOS Homophobie) et certaines victimes du site étaient, par le biais de leurs avocats, présentes à l’audience, notamment les youtubeurs Marie S’infiltre et Aurélien Enthoven, l’ancien bâtonnier du barreau de Grenoble Denis Dreyfus ou encore Marc Knobel, directeur des études au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

[...]

« Nous attendons de cette décision qu’elle ouvre la voie à d’autres actions des pouvoirs publics pour neutraliser des individus comme Alain Soral qui, chaque semaine, incite à la haine sur internet et les réseaux sociaux, se sert des salles d’audience comme de tribunes politiques et déverse la haine de l’autre en toute impunité », a également déclaré Sacha Ghozlan, le Président de l’UEJF, qui s’était portée partie civile.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Naviguer sur l’Internet en toute sécurité avec eniKma :

 

En lien, sur E&R :

Sur l’UEJF, ne pas manquer :

Qui menace la liberté d’expression ? Lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • S’il y avait un site intitulé tout simplement "La Proportionnelle" la très servile voyoucratie des juges serait capable de le faire bloquer .


  • Il m’étonnerait tout de même que le site ne puisse pas faire appel - et suspendre le blocage .

     

  • Bizarre ce site, il est grossièrement anti gouvernement, et vas si loin dans la provocation que je me demande s’il n’est pas issue du "gouvernement" pour discréditer le peuple français (qui en a marre d’être laissé pour compte dans son propre Pays) et les gilets jaunes.
    Je pense aussi que ce site a été créé comme un prétexte pour commencer à démanteler les sites qui ne plaisent pas à "l’élite mondialiste un par un..

     

  • Il est grand temps, pour ceux qui ne l’aurait pas déjà fait, de prendre le maquis !


  • Le système est aux abois.

    Pour qu’ils décident de courir le risque d’apprendre à la totalité des gens impactés par la fermeture de DP, à utiliser un VPN couplé avec TOR, et à aller sur le deepweb, c’est qu’ils ne savent plus vraiment quoi faire.
    S’ils font subir le même sort à E&R, c’est beaucoup plus de monde qui s’obligera à cet apprentissage. Ils le savent, et savent que s’ils le font, ils abattent leur dernière carte "pacifique". Ça sent la fin d’un monde. Le leur, le notre ? Sans doute les deux...

    J’espère que E&R prévoit comme l’a fait DP, un clône de son site sur le dw.


  • J’ai survolé rapidement ce site il y a quelque temps et n’y suis jamais retourné tellement ça puait la merde et l’ingénierie à des km. On m’apprendrait un jour que ce site aussi lamentable qu’ordurier (il faut voir le niveau !) a été créé de A à Z pour causer du tort à la vraie critique intelligente et construite que je n’en serais nullement surpris. Quel rapport entre Soral et E&R d’un côté et ce lamentable tas de merde de l’autre ? Aucun. Tout ça est louche au dernier degré.
    Sinon, il faut lire l’article pourri du monde (pléonasme), et notamment ce passage extraordinaire qu’est la citation de Sacha Ghozlan :
    « Nous attendons de cette décision qu’elle ouvre la voie à d’autres actions des pouvoirs publics pour neutraliser des individus comme Alain Soral qui, chaque semaine, incite à la haine sur internet et les réseaux sociaux, se sert des salles d’audience comme de tribunes politiques et déverse la haine de l’autre en toute impunité »
    Énormissime chutzpah ! Pour remercier tous les plaignants qui lui permettent de disposer d’une « tribune », il doit aussi quelque chose peut-être ?! D’autant que, outre le fait que ça lui coûte un bras, il n’est pas possible à ma connaissance d’enregistrer ce qui se passe dans les salles d’audience. Passons, on n’est plus à ça près. Niveau culot et mensonge, c’est la totale.

     

  • En marche vers la dictature.

    La république est une dictature, la république doit être répudiée.

    Je commence a croire qu’ils visent la loi martiale, la vraie.

    Toutes ces provocations débiles...


  • Les Chevaliers de la liberté de l’internet "libre" et "ouvert" que sont la Quadrature du Net (voir fiche wikipedia pour découvrir les ((responsables)) ) n’ont pas trop jacté.
    Sans compter qu’à première vue, il semble bien qu’il s’agit d’un simple blocage au niveau des DNS.. Donc utiliser les DNS libres de la FDN pour passer outre.
    La Vérité est insupportable pour ces gens. C’est le seul et unique marqueur.


  • Ils ne font rien pour bloquer les sites pornographiques. Non, ce qui les dérange, c’est la démocratie participative. Français réveille-toi !

     

  • L’une des premières mesures d’un gouvernement sérieux en France, s’il plaît à Dieu de nous en donner un, sera la dissolution de de l’UEJF et de toutes les autres associations parasites du même genre.

     

    • #2089975

      @Roland Chastain
      Dissoudre l’UEJF ne doit pas être trop dur, je crois qu’ils sont trois, le président, le trésorier et le comptable qui est aussi le secrétaire
      Y’aura pas besoin de mobiliser toute la BAC de nuit de Paris (bac 75N), la police municipale 1er de Lyon, la CRS 27 à Toulouse ou le 13ᵉ régiment de dragons parachutistes Camp de Souge (Martignas-sur-Jalle), le RAID, GIGN ,ni le 8e RPIMa de Castres


  • Ce n’est pas en imposant ses vues par décision de justice que cela vous rend respectable. Ils ne comprendront jamais ça, visiblement.


  • Ça en fait des associations de "victimes" payées avec notre argent,
    alors qu’elles ne servent qu’à nous juger coupables.
    Dès qu’on se réunit, on est vus comme des fachos, mais eux sont des humanistes...
    Comment veulent-ils faire ? Nous mettre tous en prison ? Ré-ouvrir les camps ?


  • Oyez, Oyez bonnes gens, retenez bien ce nom : Frédéric POTIER, qui doit avoir le rang pompeux de préfet, car il serait bien possible qu’un jour, il doive rendre des comptes lui aussi au peuple, las d’être manipulé, et interdit de parole, pour la seule satisfaction des maîtres.


  • Je ne connaissais pas la Démocratie sous cet angle : ça tabasse dans les termes employés et pire encore si le fond est révélé, fondé.
    Quant à la « neutralisation » , rappelons que le terme n’offre aucune équivoque pour le tireur longue distance ce que ne capte pas le pékin devant sa télé.


  • Les sites dissidents sont appelés à disparaître au fur et à mesure que la vague jaune grandie.... l’élite craint que les gaulois ne soient correctement informés !


  • Une association se doit d’avoir un objet et de s’y tenir.
    Ci dessous le dernier en date de l’UEJF de 2018 :
    http://www.journal-officiel.gouv.fr...

    Ci-dessous l’avant dernier celui de 2016 :
    http://www.journal-officiel.gouv.fr...

     

  • Mais qui donc a inventé le mot "Haine" ? On entend que cela mais je n’en ai jamais vue


  • La censure, la propagande et les harcèlements n’ont jamais permis à Une autorité illégitime de survivre . Au mieux le systeme s’achzte Un peu de temps. Je ne connais pas le site visé mais si ces idées sont combattues, c’est qu elles derangent mais surtout , c’est qu’elles existent . Par nature, elles continueront de vivre


  • De l’objet de l’UEJF de 2016 à celui de 2018 il ne vous aura pas échappé que la mention finale "combattre l’extrême droite" a disparu.
    On assiste bien à travers ce relais (UEJF) à la mise en place d’un nouveau projet que l’on voit se dérouler sous nos yeux : celui du rapprochement avec l’extrême droite, voire sa promotion. Voire sa manipulation : autoriser DP puis le moment venu le condamner en espérant un effet dominos sur les sites de la dissidence.
    Est ce le rôle et la fonction d’une association d’étudiants que de promouvoir la haine, contrairement à son objet ?

     

    • Je pense, en effet, que ce site à contenu primaire (créé début 2017 par des identités super anonymisées) n’est pas crédible en lui-même, et a pour but d’entrainer d’autres dans sa chute programmée.
      Encore un cheval de Troie de sioniste.

      Ce site s’affiche délibérément et grossièrement comme "nazi, antisémite et raciste" ET gilet jaune.
      Chercher l’erreur... la tromperie satanique crève les yeux.


  • Alain Soral n’a jamais incité qui que ce soit à la "haine" !
    On veut tout simplement nous couper de "vraies informations".
    Tout est disproportionné.
    A titre personnel, effectivement je n’en ai rien à f. des LGBT et Cie, ce n’est pas de la "haine" mais de l’indifférence totale et un grand ras-le-bol de n’entendre parler que d’eux comme si la France se portait bien et n’avait pas d’autres préoccupations !


  • Le pouvoir "invisible" de plus en plus fébrile, sent-il cette fois-ci le réel, le vrai, lui faire face pour de bon ?
    Nous y sommes !
    Nos prières à tous les persécutés.


  • A l’instar du CRIF, de la DILCRAH, de la LICRA. de l’FFDJF..etc...
    L’UEJF est une association communautaire subventionnée avec NOS impôts !
    Pour faire court : On paye pour se faire emmerder !

     

  • Haine..., Haine ?

    Haine !
    Toujours les même haineux qui n’ont que ce mot à la bouche

    Celui qui le dit c’est lui qui l’est !... tralalère

     

  • @Sacha Ghozlan... Quelquechose doit m’échapper dans le discours d’Alain Soral, ça fait plus de 4 ans mtn que je l’écoute, le lis et que je me renseigne sur ER et je n’ai toujours pas cette ’’haine’’ à laquelle il est supposé nous inciter... Et ça vaut aussi pour Dieudo !


  • Par contre les sites de ULC (cul) les plus gores, les animaux et les nains en brochette pas de problème c’est bon pour la jeunesse !

     

  • Pour ma part un simple VPN et hop le problème est réglé ! (Cf le boîtier indiqué sous l article ;-))


  • Je ne connaissais pas ce site.. je viens d’y faire un tour.. bah moi qui pensait que les racistes étaient une chimère en France.. beurk.. j’espère sincèrement qu’il va fermer ce site immonde qui pue la haine.

     

  • Je m’étais étonné sur la hotline de Soral que le site d’ER ne soit pas censuré depuis longtemps. Soral avait mal compris mon intention et s’était énervé mais mon opinion était que c’était par nullité, incurie fonctionnaire de la justice. Apparemment les services ont aussi compris le problème et ont créé ce site pour entrainer la justice à faire disparaitre ER.

    Il est temps de demander à Kim (ou à Poutine) de créer un sanctuaire pour la liberté d’expression occidentale. Il va adorer l’idée.

     

  • Ils veulent neutraliser Soral qui a dit "Marx encule Hitler". C’est quoi leur problème ?


  • "Ce blocage est une décision importante, car elle va faire précédent : cette victoire en appelle d’autres"
    Ils ont voulu faire un exemple oour ouvrir une jurisprudence... Gouvernement des juges instrumentalisés par un pouvoir qui ne dit pas son nom.


  • Toujours la technique habituelle : on prend un cas bien caricatural - je ne suis pas fleur bleue, mais faut lire les articles et les commentaires ! ca situe tout de suite le niveau. Même sur fdesouche, on n’a pas ca - et ensuite on le condamne via la justice ( visiblement personne parmi les opérateurs ne connait la notion de liberté d’expression), ce qui fait une jurisprudence pour attaquer des sites bien plus sérieux, et dérangeant pour le pouvoir. Vieille ficelle !

    Ceci dit, ce que j’appelle la mentalité Minitel ne me surprend pas, et ne doit pas nous faire peur. Tout au plus ca ralentira l’information.


  • Cela reste accessible par simple "proxy"... C’est a dire en exactement 5 lettres et trois clicks.
    5 lettres sur google, 1 click gauche, 1 click droit "coller" , et un dernier click pour "aller".

    Est ce que la justice à vraiment envie de se ridiculiser à ce point là ? de clamer une telle frivolité ? une telle impuissance ? je ne le pense pas !

    Et accessoirement, de par cette décision de justice, vous avez renseigné des dizaines de milliers d’internautes sur l’existence de ce site "obscur" .
    (Son fondateur est certainement largement connu, mais son discours intéresse peu au delà de ses propres cercles.)

    Voilà ! allez 1/20 pour cette flamboyante action ,1 point pour l’envie d’agir !


  • changer vos DNS pour ceux de Google par exemple (8.8.8.8) au lieu de ceux fournis par le FAI et ça devrait fonctionner.

     

  • C’est quand même bizarre, le site de "Démocratie participative".
    La première impression qu’il donne, c’est que tout y est fait pour qu’il puisse être désigné immédiatement sans équivoque comme "nazi", "antisémite", "rassiste". Et tout ça assez directement, sans gants et sans détour.
    S’ils voulaient chercher à se faire interdire par décision de justice, ils ne pourraient pas s’y prendre mieux.
    De plus, à cette manière grossièrerement marquée par tous les "tabous" du système, s’ajoute immédiatement l’identification assimilatrice du mouvement des "gilets jaunes".
    Pour moi il est clair que ce site est un montage grossier. La moitié des pages affichées est occupée par une banderolle montrant un défilé nazie d’époque portant des étendards de "croix-gammées" et où on a "photoshopé" les gens afin qu’ils soient vétues de gilets jaunes fluo (seule couleur de la photo NB).
    Donc, le site s’affiche délibérément par tous les attributs réprimé par le système et en même temps il tente de s’identifier "aux gilets jaunes".
    Grossièrement "nazi - antisémite - raciste", par la manière la plus criante, et endossent le mouvement des gilets jaunes.
    Soit ce sont vraiment des abrutis ou alors c’est un site de "hameçonnage politique", justement pour pouvoir créer un précédent (jurisprudence) de fermeture de site dit "semant la haine" etc. ce qui facilitera en ce cas de s’en prendre à d’autres, bien plus consistent et représentatif, comme E&R.
    Moi, je n’arrive pas imaginer que les auteurs de ce site soit authentiques.
    Ils sont par ailleurs dans un total anonymat, avec un contenu primaire (dont une partie semble avoir été autogénérée à partir de twitter), site qui n’existe que depuis 2017.
    La volonté, sinon l’effet, de salir le mouvement des gilets jaune y n’est que trop manifeste. C’est un site paratonnerre qui est fait pour s’attirer toutes les foudres le plus facilement possible.
    Vocabulaire explicitement vulgaire voire par moment ordurier. Et ils mentionnent sans complexe E&R, H.Ryssen et autres "nationalistes".
    Cette affaire est un leurre. Cherchez encore et toujours les maîtres de la tromperie.
    Connaissez-vous des vrais gens qui seraient "derrière" ce site ?
    Je serais très étonné.


Commentaires suivants