Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

Bon jour du dépassement !

Nous sommes le 29 juillet 2021 et c’est le jour du dépassement. Cela signifie qu’à ce jour l’humanité à d’ores et déjà consommé ce que la Terre aura produit à la fin de l’année. Une manière de dire que si ça continue comme ça, ça va pas pouvoir continuer comme ça !

 

Avec de savants calculs qui auraient pu être différents, des charlots ont pondu un truc improbable, qui permet de soutenir des affirmations rendant service à l’oligarchie mondialiste. On imagine bien l’année où l’on nous dira que le jour du dépassement a été atteint le 30 juin, soit pile poil à la moitié de l’année. La conclusion sera qu’il nous faudrait une deuxième planète, ce qui est évidemment impossible. La solution logique découlant de ce qui précède, et à laquelle les gens ciblés arriveraient par eux-mêmes, c’est qu’il faudrait donc diviser par deux la population mondiale. En s’occupant d’abord de ceux qui polluent le plus.

Enlevez le réchauffement climatique (évidemment anthropique), et vous faites reculer cette date fatidique de plusieurs mois, car le calcul prend en compte ce qu’il faudrait faire pour compenser les émissions de CO2.

Avec les différents confinements ayant eu lieu en 2020, qui ont paralysé une vaste partie du monde, le jour du dépassement a fait un bon pas en arrière. Cela est censé montrer que changer votre manière de vivre a un effet positif sur la planète. Mais parce qu’il faut rester mobilisés et parce que le système climatique n’a pas daigné montrer que cela avait eu un impact sur lui, on nous a quand même expliqué que les activités humaines à l’arrêt ou ralenties ont engendré une moindre pollution, laquelle a un effet refroidissant. Voilà pourquoi tous ces efforts pour sauver le monde du covid n’ont pas eu d’effet dans la lutte pour sauver le monde du réchauffement. Toujours avoir une variable à sortir du chapeau pour expliquer doctement ce qui semble vous desservir. Et surtout ne pas consulter les courbes de concentration atmosphérique en CO2, afin de ne pas voir que leur allure à la hausse n’a pas changé en 2020.

Nous remettons ici en lumière un article du Monde datant de janvier 2010, soit juste après la conférence de Copenhague sur le climat (COP15), très alarmiste comme il se doit. De quoi faire bouillir les cerveaux malthusiens, qui, parce qu’ils ont toujours eu tort jusqu’à présent, finiront bien par avoir raison. La communication sur le sujet étant scabreuse, il faut y aller doucement. Personne ne préconise publiquement d’appliquer la recommandation des Georgia Guidestones de réduire la population mondiale à 500 millions d’âmes. Il est juste ici question de réduire la population mondiale de 500 millions d’âmes. Mais à l’horizon 2050 et relativement à l’année de publication de l’article. Ce qui change un peu la donne…

– La rédaction d’E&R –

 


 

La question est devenue récurrente. À tel point que le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a affirmé dans son rapport de 2009 sur l’état de la population mondiale, présenté lors de la conférence de Copenhague le 18 novembre 2009, que le réchauffement planétaire ne peut être endigué que par une réduction massive de la population mondiale.

 

Quasiment au même moment, un rapport, élaboré par la London School of Economics (LSE) à la demande de l’Optimum Population Trust (OPT) – une ONG britannique militant pour réduire la population mondiale – estimait que le moyen le moins coûteux de résoudre le problème du réchauffement planétaire serait de réduire la population mondiale de 500 millions d’individus d’ici 2050. Or, comme la majorité des projections prévoient que la population totale devrait s’élever à plus de 9 milliards d’ici là, la proposition de réduire la population mondiale à seulement 6 milliards implique l’élimination de 3 milliards de personnes...

[…]

Faut-il pour autant réduire la natalité dans les pays où elle est la plus élevée, à savoir les pays en développement ? Pas forcément car tout dépend de l’empreinte écologique des États, c’est-à-dire la multiplication entre le nombre d’habitants d’un territoire et leur impact sur l’environnement. […] Chaque bébé qui naît aux États-Unis est responsable de l’émission de 1 644 tonnes de CO2, c’est-à-dire 5 fois plus qu’un bébé venant au monde en Chine et 91 fois plus qu’un enfant qui voit le jour au Bangladesh.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

 

Réchauffement anthropique et mondialisme, sur E&R :

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2776383
    Le 29 juillet à 18:05 par Canis aureus
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    L’inoculation, si acceptée par tous, ce qui n’est pas gagné, est là pour réguler le flux.

    Ils sont en train de véhiculer une forme de haine pernicieuse : la haine du bébé occidental, petit vampire, porteur du péché du monde.
    Une religion satanique est à l’oeuvre.

     

    Répondre à ce message

    • #2776444
      Le 29 juillet à 20:21 par armalitt
      La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

      Habitant Paris, tout près de la très cosmopolite place Clichy, je suis surpris par tous ces vendeurs Deliveroo et Uber eats débarqués des quatre coins de l’Afrique (merci Sarko qui a foutu un bordel sans nom en Libye par où transitent désormais tous les futurs Montaigne, expression chère à Francis Huster). Je doute fort que ces nouveaux esclaves payés au lance-pierres et au contact avec les bobos qu’ils viennent livrer à toute heure (la plupart sans sécurité sociale) suscitent la curiosité de leur employeur quant à leur schéma vaccinal.
      C’est du moins mon avis et j’ajouterais que le chaos économique qui se profile jusque dans les parcs d’attractions (- 60% de recettes en moyenne) n’inquiète nullement l’exécutif pas plus que ce parlement croupion, bien au contraire. Le revenu universel va bientôt se concrétiser si face au chaos organisé un chaos imprévisible de tout autre nature ne prend forme.

       
    • #2776555

      L imbecile Yves Cohen- auquel on doit les éoliennes- pretend qu il ne faut plus faire de bébés blancs car leur empreinte écologique sera trop forte, et qu il faut laisser de la place aux migrants !

       
    • #2776556
      Le 30 juillet à 07:24 par Adelaide
      La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

      Pas Yves "Cohen", Yves COCHET .

       
  • #2776409
    Le 29 juillet à 18:46 par Pierre
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    Réduire la population mondiale ?

    C’est bon ils ont trouvés la solution.

     

    Répondre à ce message

  • #2776433
    Le 29 juillet à 19:39 par Louis #
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    C’est curieux cette façon de faire porter le chapeau aux bébés qui viennent de naître ; comme si ces pauvres innocents étaient responsables par avance de reproduire le mode de vie de leurs parents ; déjà jugés, déjà condamnés.

     

    Répondre à ce message

  • #2776442
    Le 29 juillet à 20:20 par Domino
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    La réduction de la population mondiale, véritable obsession des globalistes, et depuis longtemps.
    Leurs calcuks sont réhulièrement faux - comme pour la "pandémie" - mais ils continuent et les médias colportent decsavants calculs décinnectés du réel.
    Le réel, c’est qye si la population continue encore à augmenter, l’accroissement est déjà en diminution. Il est donc stupide de prolonger les courbes...
    Vous pouvez trouver l’une et l’autre courbe au paragraphe "Population Growth" de ce document
    https://ourworldindata.org/world-po...
    De fait, c’est la sortie de la pauvreté qui entraîne une diminution de la natalité. Pas sûr qu’avec ce qui se passe en ce moment, elle ne reparte pas à la jausse dans le tiers-monde...

     

    Répondre à ce message

    • #2776482

      Le réel comme vous dites c’est que la natalité augmente chez nous. En effet et depuis bien longtemps je n’ai croisé autant de femmes enceinte... Et des femmes bien de chez nous. On appelle ce phénomène la force de vie

       
  • #2776464
    Le 29 juillet à 21:36 par raktaka
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    Feux de plasma en Californie, utilisant des contrails et la technologie de Tesla, ainsi que des armes à énergie dirigée via satellites / Avions spécialisés pour faire "bouillir" le sol, l’eau, electrolyse réduisant à l’état de poussière des métaux à travers le sol, il est probable qu’une telle arme ait été utilisée pour réduire à l’état de poussière ce qui restait de deux tours bien connues.

    Selong l’agenda 2030, ils utiliseront ces armes pour vider les côtes et les réserver aux "Elites". (et aussi empêcher toute fuite vers les mers / océans)

     

    Répondre à ce message

  • #2776487
    Le 29 juillet à 23:02 par Galenos
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    Écoutez sur Youtube la vidéo de 2015 de Piero San Giorgo : Prévisions de Deagel.com pour 2025 - 22 millions de "morts" en France ?

     

    Répondre à ce message

  • #2776509
    Le 30 juillet à 02:37 par maninoz
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    Donc il faut éliminer les inutiles des pays "riches" et garder les "pauvres" pauvre sinon ceux-là vont remplacer les premier.

     

    Répondre à ce message

  • #2776511
    Le 30 juillet à 03:30 par Sonnette et carillon
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    Elimination écologique

    Regarder ces parasites évoluer dans leur laideur est fascinant, mais c’est au détriment de notre intégrité. Ils ne cessent de répéter que les ressourcent sont limitées, un calcul de CP permet de comprendre que : s’il y a 1000 pour mille personnes, si 10 personnes ont 900 (soit 90 par personne) : 900 personnes ont 0.11 chacune (800 cent fois moins) ! Ce sont ces gens : les dix, qui nous donnent des leçons de morale.

    De ce qui précède, il est très facile de comprendre que, pour « sauver la planète », et, par la même occasion, faire des économies, il suffit d’éliminer les dix !
    J’ai été particulièrement surpris que la plèbe, à qui le système reproche les 100g de Co2 de leur diesel (pour lequel ils ont par ailleurs fait la promotion pendant 30 ans) s’extasie du tourisme spatial des nantis. Il y a quelques jours, quatre parasites ont décollé pour un vol touristique de quelques minutes, consommant ainsi l’énergie qui pourrait être utilisée par des milliers de personnes pendant un an !

    Ce sont ces gens qui devraient être montrés du doigt, arrêtés, et condamnés pour appropriation et dilapidation des ressources communes.

     

    Répondre à ce message

  • #2776516
    Le 30 juillet à 04:00 par Alaniche
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    Vouloir "réduire la population mondiale", ça s’appelle pas un génocide ? On sait très bien que l’Europe est en dénatalité et que le monde "blanc" est en voie d’extinction, alors ils veulent éliminer qui ? Y’a trop de quoi ?

     

    Répondre à ce message

  • #2776518
    Le 30 juillet à 04:17 par ATTENTION !!
    La lutte malthusienne contre le réchauffement anthropique

    L’ingénierie par la peur, l’angoisse, le stress et l’anxiété
    https://m.20minutes.fr/amp/a/3093015
    Covid-19, réchauffisme, dette, chômage de masse, délinquance, terrorisme....
    Et pendant ce temps tous ces enculés veulent voyager dans l’espace
    Se fout trait-on pas un peu de notre gueule ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents