Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La méthode Bassem contre les squatteurs gauchistes s’est avérée efficace à Toulouse

L’histoire de Roland, 88 ans, dont la maison a été squattée pendant six mois par une vingtaine d’éléments d’ultragauche, a ému la Toile. Pendant que la justice et la police baissaient les bras, c’est suite à l’appel national de Bassem, qu’on ne présente plus, que des « négociateurs » ont fini par obtenir le départ des parasites. Roland se dit « soulagé » et espère qu’« ils ne viendront plus ». Il va pouvoir revendre sa maison et rejoindre sa femme en Ehpad. Pour lui, le calvaire est terminé.

 

JPEG - 73.6 ko
Les voleurs de maison ont osé ça !

Le pavillon du retraité était squatté depuis le 26 septembre 2020. Situé au 83 avenue de Fronton à Toulouse, il avait été envahi par une vingtaine d’individus âgés de 20 à 25 ans. Ils s’étaient invités en l’absence du propriétaire et ont changé les serrures.
Sa fille et lui avaient porté plainte mais la police n’avait rien pu faire « puisque les intrus occupaient les lieux depuis plus de 48 heures ». En outre, le tribunal avait expliqué que leur expulsion n’était pas possible « jusqu’au mois d’avril à cause de la trêve hivernale ». (Sputnik)

 

Ce qui a tout changé, c’est l’association inédite des bassémistes et des patriotes pour venir en aide à Roland. Quand il y a la volonté et les bras, on le voit, tout est possible dans cette France en chaos : les gauchistes soutenus par le pouvoir profond, qui tient la police et la justice, ne sont plus les maîtres. Il faudra retenir cette leçon très symbolique pour l’avenir.

« Sur la toile plusieurs comptes, proches notamment des milieux d’extrême-droite, appellent à une mobilisation afin d’expulser les occupants du logement. Durant le week-end, un premier mouvement de soutien avait été lancé à l’initiative de l’influenceur Bassem Braiki. Comme le montre la vidéo ci-dessous, le projet d’expulsion identifié sous le hastag #opérationtoulouse consistait à surveiller la maison toulousaine et tenter éventuellement d’intervenir. » (France 3 Régions)

 

Bassem, de manière spectaculaire et assez paradoxale, encore une fois, démontre toute la duplicité de la justice française quand des éléments d’ultragauche sont en cause.

 

 

Dans les années qui viennent, il est à craindre, devant la faiblesse (volontaire) de cette justice (franc-maçonnisée), que les Français s’organisent pour leur défense. Faut-il s’en plaindre ou applaudir ? C’est tout l’objet d’un prochain débat.

Pour la petite histoire, la fille de Roland, interrogée par La Dépêche du Midi, s’est dite « soulagée et bouleversée de toute cette solidarité » :

« C’est admirable ce qu’ils ont fait. Je les remercie du fond du cœur. Ils ont toute ma reconnaissance et mon admiration. C’est la fin d’un cauchemar. »

Bonus : Bassem jette des ponts...

 

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 






Alerter

237 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Justice n’a pas été rendue. Les squatteurs ont occupé illégalement la propriété du vieillard des mois durant, comme prévu. Ils n’ont été virés qu’à l’approche du printemps, comme prévu, par la police, dont une antenne non officielle, et surtout pas gauloise, a servi de communicant/porte-parole.
    L’article ne parle pas de la dégradation obligée, ni des frais d’électricité/eau/plomberie entraînés par l’occupation de très nombreuses personnes.
    Nous ne savons rien de ces délinquants floutés.
    Ils seraient "antifas". Leurs têtes, qu’on en juge ?
    N’importe quelle victime blanche déshonorée/assassinée, n’importe quel violeur blanc a droit à se voir exposé dans les médias, parfois au point de se suicider, mais ces racailles, ces voleurs, protégés par la police, la justice et les médias se cassent après forfait comme si de rien n’était ; comme s’il n’y avait pas des frais à régler, des excuses payantes à donner.
    Les petits-enfants du grand-père n’auraient pas pu faire ce qu’a fait Bassem. Sans police en renfort, ils auraient été arrêtés, EUX.
    PAS JUSTE !!!!

     

    Répondre à ce message

  • La première fois que j’ai entendu parler de ce Bassem fut une vidéo dans laquelle il refusait non seulement de cracher sur JM Le Pen mais qu’en plus il lui avait rendu un vibrant hommage !
    Je constate qu’il reste toujours droit dans ses bottes et même si sa façon de s’exprimer peut en agacer certains il n’empêche que sur le fond c’est un homme d’honneur qui porte ses cojones.

     

    Répondre à ce message

  • Je voudrais bien savoir ce que pensent les Identitaires de cet incident
    Les protecteurs des français contre la menace maghrébine ???
    Les adeptes de la Remigration. Ils devront peut être se remigrer eux même s’ils etudiaient avec précision leur ADN.
    Auront-ils le courage de remigrer les juifs maghrébins ?

     

    Répondre à ce message

    • (1) les Identitaires sont plus courageux que les étrangers venant en France plutôt que d’affronter leurs problèmes chez eux !
      (2) la menace maghrébine, africaine et musulmanne en général est quotidienne et cachée par les médias (étrangers) !
      (3) malgré qu’ils soient relâchés après avoir été appréhendés, les prisons sont pleines de quoi ?
      (4) je suis pour la ré-migration de tocards, qui s’imaginent être plus vaillant que les autoctones défendant leur pays leurs us, leurs femmes et leurs enfants !
      (5) on résiste comme on peut, à une République Franc-Mçonne, qui nous impose la présence de personnes indésirables (partout) en Europe.
      (6) en France nous avons beaucoups de personnes courageuses (autochtones) obligés de s’expatrier, et vous chez vous ? Que faites vous sur E&R ?

       
  • Des squatteurs, il y en aura de plus en plus à cause du cataclysme économique qui se profile. Les riches en ont conscience et commencent à vouloir changer la loi, car ce sont eux les vrais perdant, les rentiers. Tout ça n’est qu’une manipulation pour que les pauvre applaudissent la future loi de desquattage... on en reparle dans 10 ans si vous voulez. Tout les quatteurs ne sont pas des branleurs, il y a aussi des travailleurs sans emploi qui ne peuvent plus payer, car virés par le fond de pension qui a racheté leur boîte.

     

    Répondre à ce message

    • Est-ce que ça légitime de squatter le bien d’autrui ?
      J’ai mis des années presque 2 décennies, à acheter fermes et bâtiment dans mon coin pour mes enfants (filles et garçons)
      Je suis agriculteur très précaire, et qui n’a jamais eu plus qu’un smic horaire
      Aujourd’hui je touche une prime activité de 900 euros pour 7 jours sur 7, 365 jours par an, pour pouvoir juste payer les frais et mes charges
      Mon coin est un désert social, médical et 100% de chômage, tu trouverais normal qu’en plus on me squatte mes murs, gagner à la sueur de mon front, pour ma femme et mes enfants ?
      Ne confond pas propriétaire et riche
      Celui qui est riche, c’est mon banquier, je suis un esclave moderne

       
    • Non, 95% des squatteurs sont des branleurs

       
    • #2666218

      Tu veux squatter, il y’a des bureaux vides, dans toutes les villes et ça, par milliers de mètres carrés, et du neuf
      La périphérie et aux abord des grands axes. C’en est plein
      Quand tu es dans la misère, tu ne voles pas un petit vieux, quelque soit son passé, franc-mac, encarté PS ou PRG, sinon ça légitime tous ces enculés qui foutent des centenaire, parce que à 20 an, ils étaient gardien de camps
      La fin ne justifie pas les moyens
      Sinon, on devient aussi mauvais que ceux qui nous oppressent
      Aussi barbare que ceux qui nous répriment
      Aussi tordu que ceux qui nous gouvernent
      Amicalement

       
    • @ Bruno

      Et ? Quand tu viens au monde c’est obligatoire de trimer ? De se faire pigeonner en achetant à crédit des biens sur lesquels l’État te taxe ensuite comme un porc ? De payer des loyers non encadrés et souvent chers en centre-ville pour de la daube de 25m² en comptant le placard ?

      Développe donc ta vision de l’existence, ça a l’air passionnant...

       
    • #2666231

      Pour squatter le bien d’un petit vieux qui a travaillé toute sa vie pour se l’offrir.... peu importe qu’il ait été un agent de la Dépêche du Midi... il faut ne jamais avoir du se lever pour bosser et encaisser durant des années l’impôt, la taxe, les factures et la dureté et fatigue de la vie
      Le vol est une violence de lâches et de feignasses
      Respecter même ses ennemis, être droit même avec les enculés... C’est la devise de E&R
      Gauche du travail et droite des valeurs

       
  • Qui sont les députés qui ont voté la loi pour protéger les squatteurs ?

     

    Répondre à ce message

    • ce dont les députés ne se rende pas compte, c’est que en agissant comme ils le font un de ces jours il se formera des milices et la ça risque d’être une réponse violente qui sera faite au problème des squatters. ce jour là je pense que la police sera peut être déborder et les squatters se feront assassiner... surtout si ce sont des gauchistes car depuis les incidents généré par les blacks box il y aura surement un amalgame qui dopera la violence des gens qui au départ sont honnêtes mais veulent simplement vivre tranquille. pauvre france...

       
  • #2665982

    Attention rien n’est clair dans cette histoire
    https://www.ladepeche.fr/amp/2021/0...
    Et ça va au-delà d’une simple histoire Bassem, squatteurs, patriotes, Roland...
    Il y’a une querelle politique, immobilière, peut-être même spéculative

     

    Répondre à ce message

  • Des blancs qui ont l’esprit de solidarité pour faire cette action : Rien, Nada, Tous des planqués qui bouffent bien, qui vont faire leur loto, leur tiercé et s’en jeter derrière la cravate. Le vieux dans la panade pour des glandeurs qui veulent rien foutre, et qui ont tous les droits sans avoir jamais essayer de travailler. Il est dans la merde, ... on s’en fout. Il est vieux, qu’il crève ! ... la solidarité ? Qui nous aide ? ... Nous on veut tout, tout de suite et on se sert.. Qui c’est ce Bassem ? Vient nous faire chier ? On est dans notre droit ! Y connait pas la loi celui-là ? On va lui apprendre ! D’ailleurs la police est là, elle nous protège. Le vieux, il a qu’à crever plus loin.... maintenant cette maison elle est à nous, et la police nous protège ;

    Bassem, montre l’exemple de la solidarité. Ensemble, on est plus fort que tout et que tous quoiqu’il nous en coute. Il faut de courage ? On n’en manque pas, et on le montre, .... Et le pépé récupère sa maison qu’il a payé de sa vie de travail. Les immigrés savent ce qu’est la solidarité, ce qu’elle coute, et ce qu’elle rapporte : le droit et le respect. Que le gouvernement ne l’oublie jamais !

     

    Répondre à ce message

  • J’aime beaucoup Bassem, non seulement ses vidéos sont souvent un régal mais en plus il transforme toujours ses paroles en actes !

     

    Répondre à ce message

  • Il aurait fallut récupérer quelques adresses de ces trou dcul et allez foutre le souk chez eux dans les beaux quartiers je parie.

     

    Répondre à ce message

  • J’avoue que pour quiconque n’est pas Français, cette situation apparaît surréaliste. Je ne crois pas qu’il y est un seul endroit dans le monde (en Occident du moins) où cela puisse se produire. Si des anti-farces entre chez moi en mon absence et changent les serrures, en moins de 15 minutes dix voitures de flic vont débarquer, défoncer la porte et les sortir manu-militari et pourtant le Québec, contrairement au Canada, fonctionne avec le code civil napoléonien, comme la France et non la common-law des British.

    C’est juste pas possible qu’un truc comme ça se produise et que les autorités ne fassent rien. On entend souvent les avocats civilistes dire que "la demeure est un sanctuaire privée" et pour cause. Incroyable cette histoire.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents