Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La psy de France Info ignore-t-elle le pedigree de Joe Biden ?

Chaque jour, une personnalité française explique aux enfants que nous sommes pourquoi Trump est le Mal et Biden est le Bien. Aujourd’hui, c’est au tour de la psy de France Info de nous démontrer toute la malignité du président américain en exercice. Au risque d’oublier qui est Biden et pourquoi ce candidat si faiblard et si corrompu a été choisi par les démocrates, ou plutôt par le pouvoir profond...

 

Cliquez ici pour écouter sa chronique de la haine ordinaire

 

Le JDD a fait un portrait à la fois dithyrambique et tragique de Calmos :

Elle qui "contrôle tout", dixit son amie Hélène Mathieu, voile de brume ses blessures d’enfance. "Je protège ma vie privée à cause de mes patients, j’écrirai plus tard", se défend-elle. Une promesse déjà faite à Libération il y a huit ans. Tout juste accepte-t-elle de se résumer en excellente élève issue de la petite bourgeoisie de Châteauroux, fille d’un Juif hongrois dont de nombreux proches ont été exterminés. "L’école m’a sauvé la vie. Les profs, le lycée mixte, les débats."

Dans sa famille traversée par l’Histoire et les secrets, il fallait se cacher sous les draps pour dévorer des romans le soir et renoncer au rêve de faire de la danse classique, une autre de ses passions, assouvie à l’âge adulte. Le jour de l’enterrement de Dolto, à qui elle a parlé de ses patients durant plusieurs années après avoir exercé sous le contrôle de Lacan, Claude Halmos s’est surprise à pleurer comme jamais. "Dolto entendait les enfants : leurs souffrances, leurs particularités. Elle accordait de l’importance aux détails jugés sans intérêt par les grands. Elle était vraiment la dame qui aurait pu entendre la petite fille que j’avais été." [...]

L’écolière en fuite dans les livres, l’ado qui allait mal au point de vouloir mourir s’est inventé une autre vie à Paris. Floue comme une héroïne de Modiano, Claude Halmos brouille volontiers les pistes. On croit comprendre que celle qui finançait ses études de lettres puis de psycho en bossant comme pionne dans un lycée de banlieue a plongé au même moment dans la psychanalyse et le militantisme. "J’étais à l’Unef, c’est-à-dire à gauche", élude-t-elle. D’anciens lambertistes se rappellent l’avoir croisée dans les rangs de ce groupe trotskiste réputé sectaire. Au fond, peu importent les faits et la chronologie. "Le temps de l’analyse est particulier. Je ne sais même plus quel âge j’avais quand j’ai rencontré le désir de devenir analyste. C’est dans ce va-et-vient entre l’enfance et l’âge adulte qu’on le devient."

Et maintenant voici l’analyse profonde de Claude sur Biden :

« Biden au contraire met en avant son humanité. Il se présente comme un homme pour qui l’argent n’est pas la seule valeur, qui connaît la souffrance ; qui a, entre autres idéaux, celui de la soulager. Et qui accepte l’altérité et la différence : la présence de sa vice-présidente en atteste. Il peut donc représenter une figure tutélaire, protectrice, et capable d’empathie. »

 

Comment cette psychanalyste, qui jette un « voile de brume » sur ses « blessures d’enfance » (on en a tous, à des degrés divers, car l’enfance est une blessure), peut-elle ne pas voir qui elle défend ? Si Trump se tape des tops, il ne saute pas sur les petites filles, lui au moins.
Mais la haine anti-Trump des bien-pensants de notre Système médiatico-culturel est telle qu’elle est prête à mettre un voile de brume sur le pedigree de Joe Biden qui certes a perdu une partie de sa famille dans un accident, mais cela n’explique pas son comportement avec les petites filles. Et en public, s’il vous plaît !

Le texte lu de Claude Halmos a inspiré sur le blog de Causeur Ingrid Riocreux, la « décrypteuse de décrypteurs », qui officie désormais chez Michel Onfray. Causeur, Onfray, c’est la même maison.

 


 

Cette émission appelle peu de commentaires, à vrai dire. Il suffit de l’écouter : difficile d’en croire ses oreilles. Claude Halmos, spécialiste de la psychologie de l’enfant, nous explique en quoi la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine est bonne pour notre moral.

 

Le trait est gros, comme dans un conte : d’un côté le méchant, de l’autre le gentil. Et comme point de départ, un présupposé qu’il serait bon de vérifier : la victoire de Joe Biden nous aurait remonté le moral. Elle serait, plus exactement, un signe « un peu magique » nous donnant « des raisons d’espérer » dans la période difficile que nous traversons. Il faudrait demander la confirmation de ce postulat à tous les gens qui sont sur le point de perdre leur emploi, de fermer leur entreprise, qui vivent une profonde dépression à cause de la solitude, de la privation de toute vie sociale autre que professionnelle : l’élection de Joe Biden leur a-t-elle vraiment redonné l’espérance ? On peut avoir quelques doutes, on peut même se dire qu’ils n’en ont strictement rien à faire. Mais soit, admettons : l’élection de Biden est bénéfique pour l’état « émotionnel et psychologique » des Français.

Et voyons pourquoi. D’abord, selon Claude Halmos, la légèreté avec laquelle Trump a traité le coronavirus nous a « sensibilisés au sort des Américains » : nous avons donc éprouvé envers eux une forme de compassion et nous nous réjouissons pour eux que leur cauchemar prenne fin. Mais aussi parce que cette élection revêt une dimension « humaine au moins autant que politique » : cette transition va autoriser la psychanalyste à établir une opposition radicale entre les deux candidats. Trump incarnerait « de manière presque caricaturale » « l’autocrate tout-puissant » : on croit rêver. La caricature, c’est elle qui la dessine. On le dit grotesque, vulgaire et égocentrique mais personne jamais n’a accusé Trump de se comporter en autocrate. Pour lui, dit-elle, « l’intérêt général et la vie des êtres, qu’il s’agisse du virus ou du climat, ne comptent pas » : ne peut-on pas concevoir que Trump ait une autre conception de l’intérêt général et de ce qui importe dans la vie des êtres ?

Claude Halmos a, avec le président des États-Unis, un désaccord qui relève tout à la fois de la philosophie politique et de la doctrine économique ; elle le convertit en condamnation morale décomplexée sur le ton de l’évidence consensuelle. Elle ajoute que Trump « rejette tout ce qui n’est pas semblable à lui » : accusation totalement gratuite qu’elle fonde sur « son racisme et sa xénophobie » comme s’il s’agissait de données incontestables et communément admises, alors même qu’une des informations de ce scrutin est la progression du vote Trump chez les Latinos et les Afro-américains. Trump devient ensuite, dans le discours de la psychanalyste, une espèce de monstre, un être qu’elle exclut de l’humanité :

il incarne, en outre, le mépris de la science, de la culture, des lois, et des institutions, c’est-à-dire de tout ce que les sociétés humaines ont su créer. […] Il se prête donc à être le symbole d’une sorte de « monde sans pitié », où l’humain n’a pas de place, et qui est à ce titre, très angoissant.

Lire l’article entier sur blog.causeur.fr

Le merveilleux Joe Biden, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme dit Audiard :
    " La connerie à ce point là, c’est quand même gênant !"

     

  • Dans le même genre, dans Marianne, un journaliste assénait "qu’en France tout le monde déteste Trump" . Donc vive Biden...

     

  • #2599964

    Si on en croit Calmos, Trump c’est Hitler en pire... en gros.


  • #2599965

    Je n’ose imaginer que dans son infinie sagesse et son immense souci d’exemplarité Claude Halmos ne se précipite pour recevoir parmis les premiers, la bénéfique injection du futur vaccin anti Covid.

     

    • BIDEN est génial, il tripote les gamines, mais rien à redire. Sa copine DOLTO, dont la mort l’a fait pleurer, faisait l’apologie de la pédophilie consentante. On comprend mieux son admiration pour Joe.
      Il est vrai que quand D. TRUMP vire définitivement de ses relations, un mec qui a agressé la fille d’un de ses employés et qui a été le seul à soutenir pour déposer plainte, oh quelle personne infâme !!
      Donc on comprend pourquoi oublient cette histoire.
      Tous ces gens sont à vomir, avec sa bobine de cousine d’ERNOTTE.


  • Arrêtez les faux-semblants, tous les dirigeants ont un Pedigree malfamé ! Et c’est ça qui nous a conduit là où nous en sommes... Et ça joue les grands sauveurs au nom de la culture ou de l’intellect... il y a de quoi grincer des dents.


  • Donc arrêtez également de jouer les pseudos psy, il y aurait beaucoup à dire... sur votre état intérieur.

     

  • Après 40 ans de bien pensance, maintenant le déni de cette Gôche à l’unisson en mode totally funky, c’est fascinant tout de même cette écholalie.


  • Elle devrait relire Jung, vivre et expérimenter...car tant que nous nous disons que le diable c’est l’autre et qu’il est à l’extérieur comme une bête rugissante, nous nous rassurons,certes, mais nous ne changeons et n’apprenons rien !


  • ce qui commence à me gaver , c’est de voir que mèmes des journaux habituellement
    sérieux comme V.A. publient des éditoriaux proclamant la victoire de BIDEN....


  • Encore une " psy " qui a besoin de consulter à Bellevue !!!

    Y en a un paquet ...


  • #2599993

    Elle en est comme disait le regretté Fernandel, ça explique qu’elle soit médecin. D’ailleurs ces gens là comme disait le regretté Brel ils réussissent dans tous les domaines : affaires, droit, politique, crime, art. De vrais génies. Ou bien...


  • Claude Halmos, une métastase de Françoise Dolto ?

     

    • Si vous avez souvenir ... elle intervenait dans toutes les émissions de Jean Luc Delarue qui lui donnait du Claude par ci Claude par là .. admiratif les larmes aux yeux.
      C’est lui qui lui a offert cette couverture médiatique.
      D’ailleurs quand voit comment il a mené son ascension jusqu’à sa chute, la Calmos n’a pas été beaucoup efficace, ou en a t-elle sûrement rien eu à f..


  • se prête donc à être le symbole d’une sorte
    de « monde sans pitié »,
    où l’humain n’a pas de place, et qui est à ce titre,
    très angoissant.
    J’en peu plus de ces abrutis de sophistes
    qui l’a ramène en permanance.
    C’est Bidon qui a dit qu’il voulait reconfiner si
    il était élu. Pas Trump.
    Facile pour ces clowns de France intox de parader
    alors qu’ils ne bossent pas avec un masque
    9heures par jour.
    Dés la réélection de Trump ça va swinguer.
    WWAWW1.


  • On a du mal à en croire ses oreilles tant la psy déblatère tout le contraire de la vérité.

     

    • En plus un psy (en tt cas un psychologue, elle est psychanalyste c’est pas exactement la même chose) ne doit jamais amener un jugement sur les personnes sinon il n’est plus dans son rôle de psychologue. Je tiens ça de mes études universitaires en psychologie.


  • #2600070
    le 20/11/2020 par Refondation sans révolution
    La psy de France Info ignore-t-elle le pedigree de Joe Biden (...)

    J’ai toujours trouvé cette manipulation avec les questions très orientées, posées soit-disant par les enfants de façon puérile, un procédé dégueulasse qui me donne envie de vomir et les réponses faites par cette soit-disant psychologue encore plus. Cette radio est un concentré de manipulation quotidiennement, un lavage de cerveau jusque son jinggle stupide qui dans mon cerveau se traduit quand je l’entend par "France info, c’est encore faux" et dont j’ai longtemps souffert avant de me réveiller.
    Comment a-t-on pu en arriver là ?
    Il en a fallu de la mauvaise foi pour échaffauder ce projet contre notre innocence.
    Il faudrait légiférer quand le vent tournera contre ce cancer intellectuel qu’est "la propagande médiatique" injectée publiquement par des intérêts privés.


  • La psy de France Info ferait mieux de faire la psychanalyse de la presse mainstream actuelle au lieu de faire de la propagande anti-Trump .Mais ça ,c’est une autre histoire ,et elle est de taille


  • "La légèreté avec laquelle Trump a traité le coronavirus"

    En attandant moi dans mon État républicain j’ai encore mon boulot et une vie normale sans masque obligatoire. Et je ne vois pas beaucoup de gens malades de corona dans ma vie quotidienne ou chez mes proches. Par contre mes amies de Californie, New-York et Chicago m’envie car elles dépriment dans leur ville confinées. 3 d’entre elles ont franchies le pas de déménager dans ma région ces 2 derniers mois.


  • Que diront-ils, si Trump est réélu ?
    Que c’est lui le fraudeur ?
    Quelles fables vont nous inventer les medias mainstream pour justifier leurs mensonges ?
    Quand on pense que PAS UN MÉDIA "DOMINANT" ne parle des suspicions autour des machines à voter type Dominion ou Smartmatic..
    Le niveau de désinformation actuel atteint des sommets, c’est terrifiant.


  • ’France Intox’ le pire instrument de désinformation (avec BFM) au niveau européen.. au niveau mondial il y a surement des concurrents.


  • " Le trait vertical de 165 000 bulletins en faveur de Biden sur les graphiques, tous les dictateurs et grosses entreprises globalistes n’ont rien contre à part nous le peuple américain." - Sidney Powell -


  • ça se voit sur on visage qu’elle n’a pas guéri ses blessures, comment peut elle prétendre guérir celles des autres ?

    c’est pratique de se faire payer en prétendant guérir alors que le vrai patient c’est soi même, la psychanalyse cette arnaque.


  • Vous m’excuserez mais dans ma famille on ne fait pas trop attention à ce que les femmes disent. Dans la maison, il y a une place réservé pour quand les copines de ma mère viennent lui rendre visite.Je vous laisse deviner de quoi ça papote. Jamais de ma vie j’avais pu m’imaginer qu’ un jour on accorderait tant d’importance à ce que des femmes puissent avoir à raconter. Jamais ! C’est certainement à mettre en rapport avec la féminisation de la société ; de même que je peux comprendre que Claude Halmos admire Biden puisque Dolto faisait l’apologie de la pédophilie ainsi que l’un explique l’autre.


  • #2600133

    "La psy de France Info ignore-t-elle le pedigree de Joe Biden ?"
    Non, elle en rêve sûrement.

     

  • Comme disait Coluche en parlant des psychologues .
    Je suis allé voir un psy parce que je pissais au lit .
    Et maintenant vous ne pissez plus au lit ?
    Si, mais j’en suis fier !
    Des mots à l’endroit, des mots à l’envers, des acrobaties intellectuelles pour vous faire prendre des vessies pour des lanternes .... c’est très gauchiasse !
    Au final ces gens me font penser à des araignées stupides qui s’entortilleraient dans leurs propres toiles . E pour ne pas perdre la face ils vont même essayer de vous faire croire qu’ils l’on fait exprès ... pour nous faire rire sans doute !

     

  • Absolument grotesque car basé essentiellement sur des préjugés. Comment peut-on faire confiance à une telle psychologue...
    Vivement le sketch sur une telle prestation désastreuse !

     

    • Le pire c’est ce que disent les anti-Trump, chose que j’ai entendu maintes fois.
      Récemment je me suis disputée avec ma moitié et son pote qui encensaient Biden et critiquaient Trump et quand je leur ai dit qu’il y a avait une fraude et que ce n’est pas sûr qu’il soit élu, ils m’ont répondu que les médias avaient confirmé son élection et qu’ils ne pouvait en être autrement.
      Bref j’ai cessé de discuter en leur disant que bientôt on en reparlera...
      En fait toute la propagande anti-Trump qui dure depuis pas mal de temps a fait son oeuvre dans beaucoup d’esprits qui avalent les infos journalières sans jamais les remettre en question et c’est la raison pour laquelle depuis 9 mois c’est le marasme dans le monde entier qui vire à la catastrophe économique mondiale..


  • France-Info est une radio et une chaine de télévision publique, donc payée par nos impôts.
    Voila ce qu’ils font des tunes qu’on leur donne, des niaiseries sans nom qu’ils ont le culot de faire passer pour de l’info.
    Nous devrions aller tous les jours sous leurs fenêtres leur rappeler ceux qu’ils sont : de vulgaires petits propagandistes, de dignes héritiers de Goebbels.


  • Pourquoi Biden est le candidat du pouvoir profond : casseroles énormes et perte de la raison, c’est à dire obéissant à mort consciemment ou inconsciemment...
    Quelle abjection diabolique !


  • #2600283

    Une tête de névrosée hystéro ménopausée représentante de la supercherie freudienne attribuant son cloaque intime à la culpabilisation des autres caractéristique d’une lumineuse communauté.

     

  • On attend avec impatience son futur livre "semi-autobiographique" ou elle nous parlera de son enfance et des relations avec son père ...
    Ses gens projettent leurs traumatismes mentaux sur l’ensemble de la population par inversion accusatoire pour essayer de s’en dissocier mais ça fini toujours par leur revenir dans la gueule. Mais c’est la faute des autres parce qu’ils sont méchants et jaloux.
    Il est très probable qu’elle croit ce qu’elle dit dans cette chronique, c’est ce qui est le plus effrayant pour ses "clients" qui ont la chance d’être suivi par elle.


  • En le traitant de xénophobe c est de la diffamation. Il est temps que ces gens soient remis à leurs places .


  • Je lui préfère Nana Mouskouri:elles ne chantent pas sur le même registre


  • Malheureusement, cette névrosée gauchiste qui ose dire comment il faut penser en general et de Trump vs Biden en particulier, ne representerait rien s’il n’existait en France une classe "supérieure" complètement aliennée, incapable de voir au delà de leur périmètre intellectuel et social où s’est construit leur carrière et qui boivent les "analyses" et "sentences" admonestées par des médias dans lesquelles le recours au vraisemblable et la posture d’autorité remplacent la recherche de la vérité ! Ces gens qui s’incluent probablement eux-mêmes parmi "ceux qui ont reussit" par rapport à ceux qui ne sont rien (ils detestent bien sûr ces jaloux de gilets jaunes avec leur faible QI) se chargent déjà de faire l’eloge d’un Biden et tiennent Trump pour le mal à erradiquer. Et ceci de même qu’ils ont voté et revoterons macron et qu’il considèrent que le gouvernement fait ce qu’il faut en matière de gestion de l’épidemie !


  • #2600641
    le 21/11/2020 par Formol 1 en compétiFion
    La psy de France Info ignore-t-elle le pedigree de Joe Biden (...)

    La psy de France Info on dirait Niki Lauda après son accident


  • #2600661
    le 21/11/2020 par LA PSY a fait PIPI dans son SLIP
    La psy de France Info ignore-t-elle le pedigree de Joe Biden (...)

    Juste envie de lui dire ta gueule !!!ferme la !!!encore une du cercle des médias plus haut que le soleil : psy de mon fion, cette propagande psychanaliste a deux balles, rien que pour flinguer trump (une fois de plus) c’est ignoble, ils ,elles défendent l’indéfendable................................elle sait ce qu’a fait vieux bidet, pardon biden....................mais ce qui importe pour elle, pour eux, c’est de décrébiliser un homme blanc hetero qui a une grande gueule, mais qui a tout de meme un bilan positif : mais ça,ils s’en tape comme de leurs premièrs mensonges.


  • "Vous savez, il est préférable de ne pas débattre avec les femmes"
    Vladimir Poutine

    "souvent femme varie, bien fol est qui s’y fie"
    François 1er

     

    • #2602523
      le 23/11/2020 par LE PAPE est le père de frederic francois
      La psy de France Info ignore-t-elle le pedigree de Joe Biden (...)

      Toute les femmes ne sont pas aussi connes que cette vieille psy gauchiste qui habite surement le 5 ou le 6 arrondissement : le genre de vieille gauchiste friqué qui défend l’immigration, mais qui ferait pipi et caca si il y en avait pres de chez elle ;
      JE LE REDIS/
      il y a autant de cons chez les hommes que chez les femmes
      BASTA.


  • Claude Halmos, Laurence Haïm, c’est la même différence...


Commentaires suivants