Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Trump, le président qui refuse d’obéir aux injonctions des médias français et de l’OMS

Le Parisien, à l’image des médias mainstream français qui ont besoin de la manne publique – c’est-à-dire tous –, mène une campagne intensive et inutile contre la réélection de Donald Trump.

 

Intensive parce qu’il n’est pas un jour sans un Trump « fou », « malade » ou « criminel ». Inutile parce que ni les médias français ni les Français ne votent le 3 novembre aux États-Unis.

En réalité, il s’agit d’empêcher l’éclosion d’un Trump français ou d’interdire toute velléité souverainiste en France. Trump n’est que le symbole du retour à la souveraineté nationale et à l’économie productive, deux gros mots aux oreilles de la Banque et de ses obligés du Système politico-médiatique.

Voici la photo choisie par le département iconographique du quotidien en semi-faillite pour illustrer la campagne en cours :

 

 

L’information, dans les médias français, ne sert plus qu’à une chose : étouffer, calomnier, criminaliser toute opposition réelle au Système, un Système qui est moralement à bout de souffle, ce qui explique son délire répressif et son agressivité tous azimuts. Avec les reconfinements qui se préparent et la grande ratonnade en cours, on ne vous fait pas un dessin.

On dirait un vieux dictateur qui va crever et qui veut que tout son pays parte avec lui !

« En meeting samedi soir dans le Michigan, il a traité Joe Biden de “criminel” qui représentait “un risque pour la sécurité nationale”. Il s’en est aussi pris au gouverneur démocrate de l’État, Gretchen Whitmer, qui a pris des mesures restrictives pour lutter contre le coronavirus. Quand la foule de ses partisans a scandé “Mettez-la en prison”, le président a répondu “Enfermez-les tous”.

Deux phrases qui font écho à un fait divers inquiétant : la semaine dernière, un groupe d’extrême droite a été arrêté, quatorze hommes de deux factions projetaient d’enlever Whitmer pour la juger pour “trahison”. “C’est incroyablement perturbant” que le président “inspire, encourage et incite ce genre de terrorisme intérieur”, a commenté dimanche sur NBC le gouverneur. “Il s’amusait”, a défendu, en substance, sa belle-fille Laura Trump sur CNN dimanche. »

Trump est accusé d’inspirer des complots terroristes contre des agents de l’État, en l’occurrence un gouverneur démocrate qui a appliqué les injonctions de l’OMS qui ne sont que de la répression sanitaire. Trump devient donc le grand inspirateur, à son corps défendant ou pas, des dérapages antidémocratiques de l’Amérique. Dans la même veine, il faudra expliquer aux Français que ce sont les nationalistes et pas les antifas qui ont détruit les centres-villes en 2019 pour plomber le mouvement des Gilets jaunes... C’est la faute du nationalisme, voyez-vous. Nationalisme et démocratie ne peuvent pas cohabiter, seul l’antinationalisme est compatible avec la démocratie !

« Arrivé samedi soir dans le Nevada, où il était déjà venu cinq semaines plus tôt, Trump s’est mêlé à des dizaines de fidèles dimanche dans une église évangélique de Las Vegas. Les chrétiens évangéliques ont massivement voté pour lui en 2016 mais cette fois ils semblent douter. Peu pratiquant, le milliardaire, qui leur a adressé plusieurs fois des signes ostensibles, a cette fois déposé plusieurs billets de 20 dollars dans la corbeille de quête. Il a ensuite rencontré des donateurs. »

On pouffera aussi après ce paragraphe qui montre un président aussi imbécile que radin espérant acheter le vote des chrétiens évangélistes (90 millions de fidèles, tout de même) avec « plusieurs billets de 20 dollars »... À ce niveau, le journalisme de désinformation devient de l’humour !

Visiblement, Trump se fout de tout, des démocrates et de leur peur du virus. Il ne tient pas compte des messages de psychose de l’OMS et de Bill Gates, qui promet une catastrophe mondiale si 7,8 milliards de Terriens ne se font pas vacciner vite fait. Rien à voir avec le fait que le multimilliardaire ami d’Epstein soit lié à de grands intérêts économiques, évidemment. Trump, avec ses gros sabots, ne tient pas compte de tout ça et méprise les « règles locales », relève avec civisme et un bel esprit de délation Le Parisien.

« Puis, à l’aéroport de Carson City, la capitale du Nevada, au mépris des règles locales qui interdisent les rassemblements de plus de 250 personnes sans protocole sanitaire, il s’en est pris avec virulence au sénateur républicain du Nebraska Ben Sasse. Bien que dans le même parti, ce dernier a récemment accusé le président de “lécher le cul des dictateurs”, de maltraiter les femmes et de profiter de ses fonctions à la Maison-Blanche pour favoriser ses affaires personnelles. “On a des gens stupides” au sein du Parti républicain, a lancé le président devant ses partisans. “On a ce type, Sasse, vous savez, qui essaye d’affirmer des choses… Les Républicains doivent rester plus unis”, a-t-il ajouté. »

Effectivement, tous les républicains ne sont pas unis derrière Trump : ce n’était pas le cas en 2016, quand personne ne croyait à son élection, et pas vraiment plus ensuite, car Trump est trop spécial pour la vieille classe politique américaine. Il ne ressemble pas aux présidents républicains précédents, et il met à mal les hypocrisies des démocrates, notamment sur le racisme. En fait, il emmerde tout le monde, sauf le peuple. Certes, dans le peuple américain, tout le monde ne vote pas Trump, mais il est clairement l’ennemi désigné de l’establishment, c’est-à-dire des médias, du Pentagone et d’Hollywood. Seuls les milieux d’affaires et les travailleurs ont profité de son quadriennat grâce à une baisse de la pression fiscale pour les uns et à une augmentation plus que substantielle de salaire pour les autres. Sans compter la décrue drastique du chômage, jusqu’au surgissement du virus mondialiste.

« Au Nevada, dans le Michigan, en Caroline du Nord, où Joe Biden tenait meeting au même moment, devant les bureaux de vote anticipé, “les files d’attente font des kilomètres de long et ils portent des casquettes, des badges et ces belles chemises” avec son nom. “Il y a encore plus d’enthousiasme maintenant qu’il y a quatre ans”, a-t-il dit. Puis il s’en est pris à Joe Biden, “la personne la plus ennuyeuse que j’aie jamais vue”. Si l’ancien vice-président de Barack Obama était élu, les impôts seraient “quadruplés” et les dépenses militaires “réduites à l’os”. “Y a-t-il quelqu’un qui va voter pour (Biden) dans cette foule ?”, a-t-il lancé. “Il n’aurait même jamais dû avoir l’investiture, a-t-il conclu”. »

Le dollar vote-t-il ?

Si Joe Biden ne soulève pas l’enthousiasme des foules (et respecte la limitation des rassemblements à 250 personnes, ce qui semble grandement l’arranger), il soulève celui des donateurs. France Info nous apprend que « Joe Biden a pulvérisé un nouveau record de levée de fonds en septembre ». Cette avalanche de dons favoriserait le candidat démocrate déjà en tête dans les sondages, si l’on pense que l’élection américaine se joue sur l’argent et les sondages.

« Une avalanche de dons pour Joe Biden. Le candidat démocrate à la Maison-Blanche a pulvérisé son propre record mensuel en récoltant 383 millions de dollars en septembre, grâce notamment à une multitude de dons après son premier duel télévisé contre Donald Trump. Sa directrice de campagne, Jen O’Malley Dillon, a précisé que, sur cette somme, 203 millions avaient été versés en ligne. "Nous avons 432 millions de dollars" de liquidités disponibles "à la banque", a-t-elle précisé. »

Quand Trump est malade, il ne mérite pas de diriger l’Amérique, et quand il n’est pas malade, il redevient fou et dangereux. C’est la ligne des médias mainstream français, peut-être pas celle du peuple américain. En revanche, chez nous, notre président bien-aimé n’est ni fou ni dangereux : il enferme les gens, menace les opposants, censure les voix différentes, il est tout simplement parfait.

 

La campagne pro-Biden du service public audiovisuel français

« Nous rencontrons Ty Pleasant, un Afro-Américain de 21 ans qui travaille dans ce café branché de la communauté homosexuelle... »

Trump contre Macron, le président de l’enfermement

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’élection de Trump n’était pas prévu en 2016. Si on résume bien depuis le départ il s’en prends au pouvoir détenu par la Cabale : merdias, Big Pharma, le complexe industriel militaro (diminution des guerres), BLM, anti masque, contre l’avortement, les réseaux pédo criminels et même aux GAFAM convoqué juste avant l’élection présidentielle.

    Trump est là pour mettre en place le projet Nesara qui abolira le pouvoir des banquiers Illumaniti qui ont pris le pouvoir il y a 300 années en s’emparant de l’agent dette.

    Les merdias français ne parlent même pas de l’affaire Biden sauf sud radio qui est une sorte d’opportuniste.

    Tout les dirigeants de l Europe sont pour le Grand Reset communiste sauf peut être Orban. Même la Pologne est dans le coup ils interdissent les mariages : du jamais vu dans l’histoire chrétienne.

    On vit des temps historiques et comme le dit Soral c’est une bataille du bien contre du mal.

     

    • Le projet NESARA est gigantesque ! Je viens de découvrir. Merci pour le concept ! Cela serait la fin de beaucoup de souffrances. L’argent et le commerce sont, dans notre monde, les points centraux/cardinaux. Banques centrales contre NESARA/GESARA : la véritable 3ème guerre mondiale !?


    • Ce qui représente peut-être une opportunité pour Sud Radio c’est de faire le vrai travail de journalisme que nous font pas tous les médias vendus, c’est tout à l’honneur de Bercoff qu’il convient de saluer pour son honnêteté professionnelle.


    • Je rajouterais que tout politicien appelant au « port obligatoire du masque et à la distanciation sociale » attend que le vaccin mette fin à la pandémie et davantage de confinements sont nécessaires s’est auto-identifié comme un esclave mafieux khazar . Source Benjamin Fulford qui prévoit un gros ménage en Novembre.

      Le nombre de dirigeants ou gouverneurs traitre à leur nation est impressionnant ! Quand on voit que le gouvernement de Norvège donne une somme monstrueuse à la Fondation Clinton ! Le gouverneur de Sao Paulo a commandé 50 millions de vaccins chinois et prône la vaccination obligatoire. Même chose au Canada et en Australie. Le parlement français est bien capable de voter une telle loi contraire à la constitution.

      Trump, Bolsorano, Loukachenko, quelques Landers en Allemagne dont Berlin, Orban ils ne sont pas nombreux les non possédés par la Cabale !

      Pour info Macron a commandé des chars anti émeute et des drones. Le Canada des bombes lacrymo en grosse quantité. Macron Trudeau même combat contre le peuple.


    • J’ai cherché à en savoir plus sur le projet Nesara et je n’ai trouvé que des vidéos faisant référence à la fédération galactique, je doute que ce soit ce dont vous parlez dans votre commentaire.
      Auriez-vous un lien intéressant à conseiller, svp.



    • Tout les dirigeants de l Europe sont pour le Grand Reset communiste sauf peut être Orban.



      Le Grand Reset communiste, qu’est ce qu’il ne faut pas lire. Klaus Schwab, le nouveau Lénine ?


    • @ Le changeur de moquette

      je suis allée voir rapidement ce qu’est la projet NESARA.
      Il a été ratifié par Bill Clinton, Obama et son transgenre en font partie. ..
      Vous trouvez ça crédible ??


    • @ Libertad,
      Bon, le côté Clinton / Obama, c’est pour amuser la galerie. De fait, une seule solution, peu importe le nom que nous lui donnons : suppression du concept de banque centrale. Kennedy y faisait référence objectivement dans un de ces derniers discours. Je pense que ça lui a coûté la vie. Lisez histoire des banques centrales de Stephen Mitford Goodson (un temps en vente sur KK, je crois qu’il n’est plus dispo dommage) : très bien. On y apprend que César fut assassiné suite à ses réformes monétaires. L’histoire se répète, encore et toujours. Tant qu’une certaine élite/une certaine aristocratie maîtrise la fabrication et la diffusion du moyen d’échange, le peuple reste un serf plus ou moins docile. Les derniers siècles n’ont été que l’histoire de l’argent, donc, du pouvoir. Le peuple n’a jamais été libre et n’a toujours vécu que dans l’illusion de cette même liberté. Notre époque d’abrutissement généralisé est bizarrement la première où la diffusion de l’information et sa connaissance par le quidam moyen est aussi facile, pour peu qu’il s’en donne les possibilités. D’où l’intérêt du concept fumeux de NESARA. La piste est la. Mais seuls quelques allumés en parlent. Dommage. Histoire de l’argent de Cyrille Jubert est également à recommander. Il décrit très bien le pourquoi nous en sommes arrivés là. 480 pages tout de même. Le retour vers la spiritualité (Jésus et Dieu pour les cathos/chrétiens) et la suppression de la centralisation des banques : tout est là, rien n’est fondamentalement caché. Courage, patrie, foi et détermination. Cordialement.


    • @ Libertad . Vous n’êtes pas obligé d’y croire mais c’est bien ce qui se passe aujourd’hui. Le C19 , le Grand Reset, la Chine a qui on a vendu toutes les technologies en un temps record … La cabale veut le pouvoir absolu.

      Dans le bureau ovale, le 10 octobre 2000, le président Bill Clinton, entouré de forces spéciales, a signé à la pointe du fusil le projet de loi NESARA, sachant très bien que les Illuminati étaient aux commandes.

      Trois juges actuels de la Cour suprême des États-Unis contrôlent le comité chargé de l’annonce de NESARA. Ces juges ont utilisé leur autorité générale pour saboter secrètement l’annonce de NESARA.

      En 2001, après de nombreuses négociations, les juges de la Cour suprême ont ordonné au 107e Congrès d’adopter des résolutions approuvant le « NESARA ». Cela a eu lieu le 9 septembre 2001, dix-huit mois après l’entrée en vigueur de la NESARA. Le 10 septembre 2001, George Bush père a emménagé dans la Maison Blanche pour guider son fils sur la façon de bloquer l’annonce. Le lendemain, le 11 septembre 2001, à 10 heures, heure avancée de l’Est, Alan Greenspan devait annoncer le nouveau système de la Banque du Trésor américain, l’annulation de la dette pour tous les citoyens américains et l’abolition de l’IRS dans la première partie des annonces publiques. de NESARA.

      La technologie de pilote à distance a été utilisée lors d’un événement de survol pour livrer une charge utile d’explosifs dans le Pentagone à l’emplacement exact des White Knights dans leur nouveau centre de commandement naval qui coordonnaient les activités de soutien à la mise en œuvre de NESARA à l’échelle nationale. Avec l’annonce de NESARA stoppé net dans ses élans, George Bush père a décapité tout espoir de rendre le gouvernement au peuple.

      Tous les événements depuis 20 ans sont la continuité de ce projet. Obama n a jamais signé ce document.


    • @ Le changeur de moquette et @ Anonyme

      Merci de vos réponses détaillées et argumentées. Je vais donc m’intéresser de plus près à ce projet NESARA ( qui n’est donc plus à l’état de projet, en réalité ).

      Bien cordialement,


  • Notre président qui prends la parole comme si c’était la Bastille (ce que je veux) et dont la somme des erreurs et des mensonges est devenue si considérable que l’ensemble du système devient ingérable, système ou tous les Français ou presque sont victimes et complices, en acceptant l’acrimonie mesquine et le contrôle étroit de la technocratie sanitaire, notre président donc est juste le problème quand Trump n’apporte que des solutions. Mais ils sont en étroite symbiose et s’appuient l’un sur l’autre pour révéler leurs antagonismes délirants.


  • Que le peuple américain résiste !

    Les démocrates et le pouvoir profond a très peur du taux de participation. Trump a une part d’électorat très fort qui ne faiblit pas et des états républicains faiblement peuplés avec des grands électeurs. Par contre les "minorités" dans les swinging states votent peu, ce qui effraient les démocrates et l’état profond. D’où le BLM pour empêcher les noirs d’être tentés de voter Trump et les mobiliser à voter Biden, et la réclame pour le vote par correspondance.

    Chose intéressante, les élections pour le congrès au Nouveau Mexique, ancien républicain devenu démocrate, basculent pour les républicains. La Floride ne devrait pas basculer democrate, la politique de Biden semble trop à gauche. Les états de Caroline semblent aussi résister.

     

  • Le pharisien, un sujet de discorde entre mon père, très âgé, et moi même. Il devient fou quand je lui demande de garder des exemplaires de ce journal puant qu’il achète (non, pas la maison d’édition !!!) pour allumer le feu à la campagne. Il dit qu’il ne voudrait pas être à la place de ce gouvernement pour gérer la crise actuelle alors que, dans le même temps, il peste contre les gouvernements pro-immigration. l’incohérence des gens sous hypnose merdiatique, sans doute.......


  • Les médias dominants appartennant pourtant à de richissimes proprietaires sont gavés de subventions publiques ,ils sont donc la voix de leurs maitres et comme leurs maitres sont pro UE et que l’UE est Sorosiste , il leur est demandé de tirer à boulets rouges sur TRUMP qui represente le protectionisme qui reussi , la relocalisation industrielle qui marche ,la protection des frontieres assumée et la défense de la famille normalement constituée d’un père ,d’une mère et de leurs enfants ,bref tout le contraire de l’UE


  • C’est ce que je trouve bien moi dans cette campagne.
    Les medias sont en train d’etre exposes pour ce qu’ils sont : une operation psychologique de grande envergure chargee de creer une fausse realite.
    La consequence ? Je ne consomme AUCUN de ces medias.
    Et croyez moi j’ai les moyens d’en consommer autant que je veux.
    Mais ce qui a change pour moi est une liberte mentale totale. Une independance intellectuelle profonde.Et un amour du monde occidental comme jamais je n’avais vecu avant (je suis franco americain).
    Avant j’etais un intellectuel de gauche, c’est a dire une merde. Maintenant je suis moi meme. Fier de mes pays et de leur passe et de leur culture.
    Et je suis bien plus heureux.
    Je vous lis chaque jour au gres de mes nombreux voyages.
    Merci ER.


  • A part son sionisme avéré et son anti-iranianisme, je trouve trump au top et le seul qui peut mettre un grand coup de savate à l état profond et aux réseaux pedo-democrates
    C est pas que j aime bien trump mais il est moins pire que les demon-crates
    Son côté souverainiste et anti mondialiste plaide pour lui et devraient rallier un très grand nombre de citoyens américains avec son fameux slogan : America First

     

  • "L’information, dans les médias français, ne sert plus qu’à une chose : étouffer, calomnier, criminaliser toute opposition réelle au Système"

    Magnifique formule à retenir mot pour mot et à ressortir à tous ceux (mille fois trop nombreux) qui continuent à faire confiance aux merdias. Des merdias n’étant plus que des vulgaires chiens de garde d’un pouvoir totalitaire, de plus en plus liberticide et de plus en plus déconnecté de ceux là même dont il est sensé défendre les propres valeurs et les propres intérêts.


  • Cet homme est un signe de la providence. Les gens qui font la fine bouche le font par frime, aigreur ou bêtise. Ce pays est lié de toute son âme au capitalisme productif. Si Trump puis ses successeurs reprennent les rênes de la fabrication de la monnaie, le visage du monde occidental changera. Personne ne restera au milieu du gué. Si l’establishment gagne à coup d’assassinats ciblés et de révolutions colorées (en plus du covid 19-20-21-22...), ma génération (années 80) sera la dernière à avoir vécu l’illusion de la liberté. J’ai foi en ce gars, en son mouvement. Q, c’est autre chose, c’est sa communication.

     

  • il faut expulser touts les journalistes francais (et anglais) d’amerique.


  • Trump va rien lâcher, réélu honnêtement ou battu par votes truqués, il ne rendra pas son poste vous verrez, cet homme est un cadeau du Ciel par lui justice sera faite. Une vie qu’on attend cela ! Merci mon Dieu j’ai trop hâte de voir cela ! Toutes les têtes de ces pourris de sataniques pedophiles vont tombées et cela fera effet boule de neige partout dans le monde. Réjouissez vous braves gens c’est du très lourd et du très très bon qui arrive !


  • Nous devons soutenir M. Trump, chacun à notre façon... et aussi par la Prière. Il y a le jeûne, de manière raisonnable, bien sûr, pour ceux qui le peuvent. C’est vital pour Les Nations et Les Peuples. En union de Prière ou uni par La Pensée. Loué soit Notre Seigneur Jésus-Christ. Bonne journée.


  • Vous vous trompez quand vous parlez d’"une campagne intensive et inutile contre la réélection de Donald Trump". Cette campagne massive est sans doute plus efficace que vous ne pensez. D’ailleurs, ceux qui la mènent ne sont pas si bêtes... Il en va en effet de la propagande comme de beaucoup d’autres choses : si on la pratique si constamment, c’est parce qu’à l’expérience, il apparaît que ça marche, et qu’en tout cas ç’a de fortes chances de marcher ! Les médias se citent les uns les autres et d’un pays à l’autre (parfois inconsciemment, par l’influence que certains journalistes exercent sur d’autres journalistes... par l’intermédiaire de l’avis de gens qui ne sont pas journalistes). Ils se donnent les uns aux autres de l’autorité aux yeux de leurs lecteurs ou téléspectateurs. Plus généralement, l’opinion est, sinon mondiale, du moins européenne dans un sens largement entendu (occidentale, comme on dit souvent). C’est ainsi que les électeurs de Trump, quelquefois sans le savoir, reçoivent de leurs médias américains des signaux qui sont amplifiés par l’intermédiaire d’acteurs non américains. Tous ne sont pas indifférents au fait que l’étranger, en apparence unanime, condamne ou moque leur président. Il y en a forcément que cela trouble. Il en va de même d’un directeur de journal ou de radio ou de site internet états-unien et politiquement indécis : il n’est pas sûr que ça ne lui fasse rien d’apprendre que tous les hommes politiques européens sont anti-trumpistes (et ils le deviennent, ou font semblant de l’être, ou paraissent l’être, parce que tous les médias européens le sont). Or, un déplacement de quelques millièmes des voix, due à cette action directe ou indirecte de l’étranger, peut être décisif. De ce fait, même la campagne du Parisien joue, si peu que ce soit, sur la campagne électorale états-unienne et sur le résultat de l’élection.

     

    • Les "MSM" influent sur les populations étrangères qui soutiendront la diplomatie de leur pays quand il s’agira de destituer Trump suite à sa défaite truquée. La victoire de Biden sera légitimée par les faux sondages que les médias trafiquent, avec le Covid comme variable d’ajustement. Ils font semblant de croire que le vote démocrate sera massif, et par correspondance, ce qui expliquerait pourquoi aucun militant n’aille voir Joe aux meetings. Je n’ai jamais vu un tel niveau de censure sur les infos relatives à Biden (notamment sur l’ordinateur portable de son fils, ses collusions avec la Chine et l’Ukraine), en plus de la campagne de dénigrement de Trump à laquelle on s’attendait. On aurait les images de Hunter violant et torturant des enfants que les médias n’en parleraient pas ! C’est tellement plus important de savoir que Trump a optimisé ses dépenses fiscales !


  • Globalement « USGOHOME », je prie pour que Donald Trump passe, rien que pour voir les gueules...


  • Si Trump est élu ,le grand Reset ils vont le prendre en pleine poire .Il va y avoir de la houle et une tempête qui va scalper les mondialistes ,et ce qui sera et restera une date historique .Accrochez vous ,ça va souffler !!


  • Les larbins de satan ne sont pas contents, un président refuse de se laisser empoisonner le corps et l’esprit par leurs soins.

    Alors les larbins de satan mentent, censurent, cachent, répriment et terrorrisent, car si la vérité venait à sortir, ici en France, la vérité sur ce qui se passe réellement dans notre pays, tous les français voudraient un Trump eux aussi !


  • Et les électeurs américains n’en ont rien à faire de la presse française.

     

  • la dictature sanitaire n’est peut-être pas le début d’un quatrième reich de mille ans, contrairement à ce que les mondialistes rêvent... c’est peut-être plutôt le dernier raidissement techno-sénile d’une époque du capitalisme. Il peuvent faire du mal pendant 20 ans, mais profondément leur nouvel âge ne fait pas rêver (raison pour laquelle ils sont obligés de recourir à l’autoritarisme).

    Un capitalisme sans désir est-il possible ? ... entre répression des moeurs (porno-puritanisme contre liberté courtoise) et effondrement démographique, on peut se poser des questions sur l’avenir d’un tel système. Le monde (et particulièrement le monde développé au sens large) ne fait plus d’enfants : c’est un signe d’absence de désir. On peut l’interpréter comme on veut, mais c’est un vecteur fondamental de contraction économique.

    On nous annonce l’immortalité pour dans 20 ans, mais on n’est pas foutu de soigner une pneumonie saisonnière ? La GPA ne fait pas rêver les masses, pas plus que les poupées gonflables ou d’atteindre à l’immortalité sur une plaque de silicone. Qui rêve sérieusement de vie éternelle ? Et plus encore d’une vie éternelle en compagnie de Bill Gates et Mark Zuckerberg ? Je plaisante à moitié : la question a sa part de sérieux. Ces gens ne soulèvent aucun désir.

    Le fantasme de vie éternelle est une vieille lubie du fond des âges. Mais qui rêve sérieusement de vie sans fin ? L’homme fatigué de la vie est heureux de la mort (même s’il la redoute en même temps). Ce n’est pas une question de foi, c’est universel. Sa "chère petite vie" n’est pas le but ultime de l’humain. L’ennui, l’apathie, le non-désir guettent ce nouveau capitalisme techno-sénile. L’effondrement sur soi aussi.

     

  • Trump DOIT gagner sinon ce sera la guerre contre l’Iran et/ou la Syrie et/ou la Corée du Nord et/ou le Vénézuéla, et pourquoi pas, Cuba. Bref, tous les petits pays qui n’ont pas cédés aux Rothschilds et qui ont su préserver leur banque centrale au sein de l’Etat. Ca c’est le court et moyen terme...


  • il manquerait plus que ca que le chef de la plus gorsse armee du monde obeisse aux medias francais...la pupart des amerloques savent meme pas ou est la France...a part le jour ou ils la bombardent


  • Reportage biaisé est complètement bidon en Géorgie, Biden ne passera pas !


  • 152 milliards aurait été payés par l’administration Obama à l’Iran pour qu’il renonce à dévoiler que Ben Laden n’avait pas été assassiné par la Team seals 6 mais un sosie. Des missiles stingers auraient été livrés depuis la Lybie pour faire taire définitivement les commandos ayant participé à l’opération.

    http://www.profession-gendarme.com/...


  • Je vous trouve très optimiste avec Trump pour ce qui est de s’opposer a une gouvernance mondiale.. J’ai du mal a y croire, si c’était le cas je pense qu’il désignerait clairement le projet et pourquoi il s’y oppose, Il aurait tout a y gagner.. pour l’instant il est plein de sous entendu ca ressemble plus a une négociation..
    En espérant me tromper.

     

  • pour quoi trump ne vire il pas les journalistes français ? ce ne sont pas des journalistes qui rapportent des fais, mais des militants, des combatants politiques qui de plus s’immsient dans lapolitique d’un pasy qui n’est pas le leur, ce qui est illegal.

    si je me rend en italie et que je me mele de la politique italienne on me virera, meme chose en allemagne.


  • On remarque dans la vidéo de FranceInfo les passages piétons aux couleurs LGBT à Atlanta, les mêmes qu’à Paris. C’est là qu’on voit vraiment qu’on est soumis à une même bande de dégénérés, partout en Occident, qui considèrent qu’un symbole (un passage piéton) vaut lutte (le droit des homosexuels à ne pas être persécutés), alors même que ce combat n’a plus lieu d’être (n’a jamais eu lieu d’être ?).

     

    • Pour la énième fois le LGBT est lié à la pédophilie : tous les signataires de tribunes pédophiles dans les années 70 se retrouvent à la tête des associations LGBT. Dans le satanisme tout est inversé et donc l’hétérosexualité est un crime.

      Vous serez surpris par le nombre de maires dans le monde homosexuel comme Bogota par exemple ou Belgrade dernièrement.


  • « mène une campagne intensive et inutile contre la réélection de Donald Trump » , inutile car il sera président, c’est certain.

    Les midterms ont déterminé qu’il avait consolidé sa base et gagné en soutien...il me semble même qu,il est le président américain à avoir fait le meilleur score des midterms.....

    Sortez le popcorn les gars, ça va être sympa

     

  • Ces médias-pipo, quelle imposture ! Ils omettent sciemment (ou par manque de culture probablement) que le conflit ségrégationniste coïncide avec le changement industriel et agricole de 1860 dans les états de l’union nordiste, qui remplace rapidement la main-d’œuvre des esclaves, p.conséquent son maintien était devenu obsolète, contrairement aux états confédérés. Encore une fois le racisme à bon dos et l’antiracisme rend ses adeptes amnésiques et incultes


  • Les médias français s’occupent de la politique US comme si les Etats Unis étaient la France ou l’un de ses département ! Les médias US se fichent complètement de la politique français. Les Américains ne savent même pas où se trouve la France sur une mappemonde, et cela ne les empêche pas de dormir ...


  • Pour que le vieux pédophile sénile accepte de se se prostituer de cette manière , avec déjà un pied dans la tombe , c’est que L’AIPAC et les services sionistes doivent avoir un sacré dossier sur lui !
    Comme sur tous les présidents US depuis Kennedy qu’ils ont assassiné faute de pouvoir le faire chanter !
    Trump est , contrairement aux apparences, l’occasion pour le peuple US de se débarrasser de l’emprise sataniste des sioniste sur leur pays !
    Mais malgré tous les gestes de Trump envers les terroristes de Tel-Aviv, le fait d’ avoir refusé depuis 4 ans de détruire l’Iran et de commencer à retirer ses troupes du Moyen-Orient à fait de ce président leur l’ennemi mortel , malgré les contorsions hypocrites de satanyhaou devant la presse mondialiste !
    Avoir pratiquement détruit le Moyen-Orient depuis des décennies et se voir stoppé si près du but par d’abord , Poutine et ses alliés et maintenant ce trouble- fête qui retire leur principal bras armé aux mondialistes à rendu fou ces derniers !
    L’accélération du chaos et du désordre mondial avec l’arrivée "miraculeuse " d’un virus " providentiel " qui permet de museler les démocraties " par des lois d’exceptions imposées par des lobbys pressés d’en finir avec ces nations qui refusent de crever sous les coups du grand DE-sordre MON-dial !


  • Je rêverai d’avoir en France un président comme Trump ! mais c’est juste dans mes rêves.
    La réalité, c’est qu’on a Macron en France, un dictateur fou, mondialiste progressiste, qui n’a d’intérêt que pour le marché ! L’humain n’a pas sa place dans son cœur. Il déteste la patrie et le peuple, ceux qui travaillent pour produire. Il préfère les étrangers, qui n’ont pas de racines, est qui veulent se soumettre aux mondialistes pour travailler plus et être moins payés, voir travaillé gratuitement, pourquoi pas, après tout !


  • Prière pour la réélection de trump tout les soir à 18h00.
    Taper "rosary crusade" sur youtube


  • La pieuvre sataniste n’a pas dit son dernier mot. Biden est une chèvre tout le monde le sait. Il se fera dézinguer d’ici peu par un red neck au bon pédigrée : pro trump, raciste, anti avortement. Là dessus grosse émotion, chaudes larmes à tout va avec Hilary et Barack. Et là on nous refourgue Michele Obama pour présidente. Et le tour est joué


  • A la suite de l’énorme affaire du laptop du fils de Joe Biden, on peut dire que la campagne électorale de ce dernier est finie. Toutes les informations sont disponibles, mais elles ne tombent pas du ciel.


  • Après tant de trahisons, les journalistes les plus chanceux seront pendus en place de grève par le Peuple fou de rage. Qu’ils se le tiennent pour dit et qu’il considère ceci comme une prophétie inévitable !!!


Commentaires suivants