Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La stratégie du clash et le clivage peuple/élite expliquent-ils la défaite de La France insoumise ?

La stratégie du clash et le clivage peuple/élite sont-ils à l’origine de la défaite de La France insoumise ? C’est l’avis de la pseudo-communiste passée chez La France insoumise Clémentine Autain, la bourgeoise qui tire les leçons du mauvais score de 6,3% de la liste de Manon Aubry aux élections européennes du 27 mai 2019.

« Nos électeurs n’ont pas disparu dans la nature mais ils ont été désarçonnés ou mécontents de la proposition politique qu’on leur a faite depuis la présidentielle »

Pourquoi pseudo-communiste ? Jugez sur pièces :

 

Autain s’épanche dans L’Obs qui se frotte les mains : la lutte des classes, c’est fini ! Il faut construire des « passerelles », non des « murs », exige Clémentine qui ne va pas jusqu’à critiquer le mur israélien (facile). De l’amour, pas de la haine, sous-entendu comme le RN.

« L’état d’esprit polémique et clivant a sans doute pris le dessus sur la mise en avant de notre vision du monde et de nos propositions. Or notre famille politique prospère quand elle s’appuie sur le ressort de l’espérance et non sur celui de la haine. »

Or le RN a gagné, et le RN, malgré la rime, ne rime pas avec haine. C’est juste un vote populaire, à la base, on le souligne, parce qu’en haut ça l’est de moins en moins. Mais ça reste l’offre politique la moins im-populaire.

 

« L’heure est grave ! »

 

 

Aussitôt, la gauchiste a été invitée sur Inter (sans France devant) :

 

 

Sautant sur l’occasion, Le Monde analyse la contre-performance de LFi par le biais du petit trotskiste de service Abel Mestre, l’homme qui dénonce le fascisme partout où ses intérêts de classe ont intérêt à le trouver. Logique : un mouvement populiste de gauche ne peut trouver grâce aux yeux de la bourgeoisie de gauche, de la caste culturelle régnante. Le peuple, non merci ! Les jeunes qui pleurnichent pour le climat, les vegans qui emmerdent les bouchers, les féministes qui dénoncent les hommes blancs de la télé, oui, mais le peuple, les ouvriers, les pue-la-sueur, non !

« Pendant un temps, les stratèges insoumis pensaient que le mouvement des Gilets jaunes finirait par leur profiter. Selon eux, le mouvement horizontal et apartisan était la confirmation de leurs prédictions et de leurs idées autour du changement des institutions, du rétablissement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ou encore de l’augmentation des salaires. Ils y voyaient aussi la confirmation de leurs méthodes populistes, qui entendent dépasser la gauche pour “fédérer le peuple”. Autant d’idées déjà présentes dans le livre de Jean-Luc Mélenchon L’Ere du peuple (Fayard, 2014) et lors de la campagne présidentielle de 2017. La pensée insoumise aurait donc infusé dans la population. Difficile de dire quelle proportion de Gilets jaunes a voté pour la liste de Manon Aubry, mais cela n’a pas permis un regain de mobilisation en faveur des mélenchonistes. » (Le Monde)

Le clivage peuple/élite, c’est la source de l’antisionisme

Ce qui ne laisse pas d’étonner, c’est l’erreur d’analyse fondamentale qui caractérise L’Obs et Le Monde : mais cette erreur est politiquement logique. Les deux titres de presse libérale-libertaire oublient le péché originel du parti de Mélenchon qui, sous la demande expresse du CRIF et des loges maçonniques, a écarté ses éléments populistes ou, disons-le tout net, antisionistes. Non, soyons plus précis : non sionistes. C’est-à-dire véritablement nationalistes, et nationalistes français, on le souligne. Car en ce moment on a trop tendance à enchaîner sur le nationalisme israélien ou américain.

Car des antisionistes, il y en a en France, et pas qu’un peu ! Virés de partout, persona non grata dans tous les partis, que ce soit à la direction ou chez les militants, ils errent d’élection en élection, donnant leurs voix à qui veut les entendre, à qui se rapproche un peu de leur souverainisme authentique. Les écolos ont fait le ménage dans les années 80 (il y avait des chauds, là-bas), le PC dans les années 90 (la tendance Hue après le national-bolchevisme d’un Marchais), la droite dans les années 2000 avec Sarkozy, et enfin la droite nationale dans les années 2010 avec le putsch des nationaux-sionistes. Le PS, lui, n’a jamais fait le ménage, et on a vu où ça l’a mené...

Malgré cette pestifération, l’électeur non sioniste trouve toujours une petite ouverture pour exprimer son fort sentiment national, ce qui ne veut pas dire sa xénophobie ou sa haine, selon l’expression consacrée des gauchistes : on ne les entend pas parler de la haine sanglante des dirigeants israéliens, par exemple.

Tant que La France insoumise n’aura pas fait son réglage sur le peuple français et ses aspirations, un réglage à la Sorel, à la Proudhon, un réglage national et social, elle restera clouée au sol au moment du top départ des avions. Pour cela, il faut le courage politique, savoir dire merde à l’arbitre des inélégances : le CRIF. Comme par hasard, quand Mélenchon a haussé le ton contre le pouvoir profond, sa cote a monté en flèche. Oh, bien sûr, à ce moment-là il a perdu les soutiens et électeurs sionistes mais ces derniers sont une minorité : en démocratie, ils ne comptent pas. C’est pourquoi ils ne sont pas démocrates !

 

 

Quand une bourgeoise de gauche refait la stratégie...

On terminera sur la refonte politique de LFi sous l’égide de la bourgeoise Autain, dont l’idée révolutionnaire est d’appliquer au mouvement de Mélenchon (qui veut en faire une « fédération populaire ») les mêmes recettes suicidaires que le PC des années 90-2000 :

« Quelle forme prendra cette fédération, et surtout avec qui ? Personne ne le sait vraiment. La fin de campagne a vu des tensions poindre entre LFI et EELV, mais aussi avec le PS et le PCF. Pas vraiment le meilleur moyen de débuter une discussion entre “partenaires”. Beaucoup comptent sur la campagne référendaire contre la privatisation d’Aéroports de Paris pour retisser les liens et refaire la campagne gagnante de 2005 contre le traité constitutionnel européen.

“Surtout que LFI ne dispose pas d’instances internes où un tel débat peut avoir lieu. Je ne sais pas où cette discussion peut être menée. On nous avait promis une refonte de l’espace politique [instance où cohabitent les différentes composantes politiques de LFI], mais cela n’a pas eu lieu, regrette Clémentine Autain. Il faut faire vivre le pluralisme et la démocratie”. Surtout, un débat divise encore en interne sur la stratégie à adopter : populisme de gauche ou union de la gauche ? “Le choix ne se résume pas entre la vieille gauche et la stratégie dite populiste, poursuit la députée de Seine-Saint-Denis. Je ne crois pas au “eux et nous”, en mettant toutes les élites dans le même panier. En 1789, le peuple s’est articulé aux élites des Lumières. Le discours de haine n’est pas pour notre camp politique. Nous avons toujours gagné en incarnant l’espoir”.

Mme Autain plaide, pour sa part, pour “fédérer le peuple” sur “une base de gauche” et “s’ouvrir sur la société, les citoyens, les syndicats, les intellectuels, les associations”. »

Hola, les féministes, les vegans, les trans, les bobos, les migrants, les jeunes et les oisifs ! Venez rejoindre les rangs de La France insoumise soumise aux lobbies communautaires qui défendent des intérêts ultraminoritaires ! Quant à vous, les ouvriers, les travailleurs, les Gilets jaunes, la France de la vraie gauche, allez vous-en, vous êtes la haine !

 

Un extrait du livre de Clémentine dédié à sa mère :

 

 

 

La bourgeoise de gauche était l’invitée de Ruth Elkrief le 10 avril 2019 :

 

Conclusion

La France insoumise sans la lutte des classes, c’est comme le Rassemblement national sans le souverainisme (c’est-à-dire l’antisionisme) : c’est inoffensif pour le Système.

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

La gauche n’est pas le gauchisme, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Autain porte bien son nom, aucun doute à ce sujet.


  • Et ce matin, Bourdin qui se jette comme une hyène sur Bardella et lui coupe la parole en permanence. La haine se trouve définitivement chez ces journalopes et politiciens du système et nulle part ailleurs !!!

     

  • Pourquoi C. Autain se trouve à la fois dans le groupe d’amitié France-Israël et France-Palestine comme ... M. Habib ? Il faut qu’on m’explique.

     

  • Pour qu’une femme soit accptée en politique, il faut qu’elle soit de grande valeur, avec de l’autorité, de l’expérience, du caractère, une bienveillance profonde, une culture certaine.
    Sinon, c’est la cata.
    Martine Aubry n’a rien de remarquable, la Clémentine non plus, la peu brillante deuxième de liste du brillant Asselineau a pu aider à faire capoter ses résultats (probablement trafiqués cependant). La MLP s’incruste, et tout le monde serait bien content qu’elle passe la main à plus capable qu’elle (homme ou femme). Sa qualité : la ténacité ou l’obstination, qu’elle croit être de la "résilience".
    Les moins doués s’accrochent, comme le mollusque au rocher ; c’est leur caractéristique et leur chance de survie. Les meilleurs se découragent vite, sauf s’ils ont une foi en leur destin et un dévouement immense à la cause qu’ils ont choisie.
    Nous on veut le meilleur à la tête de la France. Souvent, les femmes ont autre chose en tête, comme leur coiffure (Schiappa, Sibeth), leur tribu ou parti (Veil, Autain), leur "carrière" (presque toutes). Parfois, elles dépassent tout le monde (Jeanne d’Arc).
    Bien sûr, n’est pas Jeanne qui veut.


  • Les marches pour le climat inventées par les bobos, "l’entonnoir" de "jeunes" votants, derniére supercherie des écolos a pompé la plupart des voix de Lfi , Gluksman, Hamon, etc...
    Comme si le climat nous attendait au tournant.
    Comme si c’était la météo de 20H qui décidait pour nos fins de mois, nos bagnoles, les prix des services et denrées,le chômage, l’insécurité, l’arrivée d’une marée déferlante de migrants économiques !

    Notre combat en GJ ne fait que commencer.
    Warum ?
    Quand nous ne pourrons plus ni travailler ni circuler, même avec des bagnoles électriques (qui paye ?) parce que les écolos veulent fermer les centrales nucléaires,
    On ne donnera plus cher de l’économie française, plus très cher de notre peau !
    Marre des raisonnements idiots et absurdes écolos, marre de Macron-Lrem-Eelv qui tiennent ce discours en France tandis qu’ils sont financés par Bayer-Monsanto a Bruxelles ! Tous fraudeurs , tous de super-pinocchios !
    Tous en jaune partout en France le 1 er juin, ça va bouger grave !

     

    • De ces absurdes écolos, je vous l’accorde : quant à ceux scientifiques qui planchent sur le sujet c’est une autre histoire et que l’on ne vienne pas mettre de dissidents de pacotille en face d’eux, de ces interlocuteurs qui n’entravent que dalle aux sciences dures, de ceux qui n’ont aucune parution dans quelques comité de lectures (scientifiques) que ce soit.
      Car, à ce compte-là, le meilleur écolo du monde reste le Menhir qui annonce - à juste titre - une déferlante humaine sur les terres les moins à même de morfler des changements climatiques s’ils adviennent. C’est aussi inéluctable que la tectonique des plaques.
      L’on vous assure que les Russes, pourtant satanés pollueurs (voir Norilsk) à tout le moins comme le monde moderne, s’inquiètent gravement de la fonte du pergélisol (et de toutes les possibles merdes qu’il renferme).
      C’est la seule chose qu’il faut accorder aux écolos gôchos, leur céder - mais à l’inverse de leur position - que si l’on ne prête cas à l’écologie (les arbres les petits zoisos et toutes les réserves naturelles - fossiles + flotte), mieux vaut apprendre alors à accueillir (tout de suite) son voisin de Bamboulie. Parce que ces derniers - les gôchistes - ne sont pas le moins du monde pour l’eugénisme (sauf pour ce qui concerne les fachos blancos, lol).
      Alors que les autres, Bayer-Monsanto et consorts, leurs corrompus et compromis, s’en caguent déjà de vous et moi : pensez donc de la Bamboulie et de la Pamplemousserie... qu’ils raseraient dès demain si l’homme ne coûtait pas encore moins cher (à entretenir) que la machine outil (en milieu hostile).
      (re)Pensez bien que les écolos (scientifiques et pas ceux idéalistes baba cool qui nous parlent le plus souvent d’une écologie sociétale plutôt que sociale) sont d’ores et déjà les éléments de freinage, quant à ce qui peut vous (l’humanité) et donc moi, arriver de pire.
      Comme idiots utiles, il s’agirait donc de les utiliser pour que cesse cette mondialisation prédatrice et gaspilleuse à marche forcée, entraînée par la Bête Kapital qui ne rêve que d’obsolescence programmée pour se gaver toujours plus. Sur le dos des Gilets de toutes couleurs... le vôtre Jaune, y compris. Voilà pourquoi aussi Trump (comme d’autres) se branle de l’Écologie, celle au sens noble, biologique et scientifique du terme.
      C’est « Ma Gueule First ! ».


  • La défaite de méchancon m’enchante.

    Mais j’ai comme un doute ?

    Sa défaite vient -elle de la compréhension par le petit peuple de gauche que méchancon est en réalité un traître ?

    Ou bien, tout ceci n’est qu’une action délibérée du système pour casser la seule force d’opposition qui serait capable de gagner au 2eme tour de la prochaine élection présidentielle ?

    Autrement dit est-ce que le système à cassé méchancon comme fillon pour avoir la marine au 2eme tour et faire élire la chèvre mondialiste ?

    Décidément on ne peut se réjouir de rien, le moindre fait politique en France est empoisonné et il faut le prendre avec des pincettes pour l’analyser.

     

  • Allô Clémentine ? Qu’apprends-je, tu recherches de l’amour ? Mon corps et mon esprit sont à ta disposition. Appelle-moi !

    Après nos effusions, que j’imagine aussi torrides que voluptueuses, une fois nos sens assouvis, nous ferons le point politique. Et examinerons dans quelle mesure, il ne conviendrait pas de faire gicler (à son tour) ton acariâtre et psychotique maçon de patron.


  • Le clivage peuple /élite a été justement mis en place... par les élites elles-mêmes ! Afin que le populo se jette dans les bras des populistes et valide, par son vote, une politique régressive à tous points de vue !

     

  • On ferme cinq siècles d’humanisme c’est-à- dire de christianophobie militante, merci de ne pas nous ressortir la petite amie de "Guignol au pays des soviets".

    Avec sa tête de moineau, cette idiote utile du mondialisme n’a toujours pas capté que l’immigration était le cheval de Troie de l’Empire, la société poly ethnique poly religieuse et polys culturelle la Ste trinité de notre génocide et que l’international etait l’antichambre du multinational.

    Dont l’agenda était de mettre les moineaux en cage.

    A près les avoir plumés.

    Pour les rôtir.

    Et on entretient cette parasite à 10 000 boules par mois pour l’entendre nous donner des leçons "sociales" et "d’espérance" ?

    P’tain, la gueule de leur "messie"...

    Notre messie à nous, Lui, il ressuscitait les morts gratos et il s’est même auto ressuscité !

    La guignol des soviets, Jeannette en rose fuschia, tu fais pas le poids : t’es pas Dieu.

    T’es juste grotesque.

    Et en plus, tu nous parles la bouche pleine avec le pognon que tu nous a volé.

    En dessous des Pharisiens, tes maitres, il y a les scribes : toi.

    T’es une plumitif de notre calvaire, une KPO idéologique.


  • J’me pose la question.
    Pourquoi la FI ont envoyés au casse pipe la aubry ?
    Et Pourquoi la lrem ont fait de même avec loiseau ?.
    Erreur de casting ? Mauvais calcul ou l’inverse ?... .
    Chelou j’sais pas.

     

  • "je téléphone à mon mari" dit clémentine ! j’ en tombe de ma chaise... ne se revendiquait-elle pas comme lesbienne militante dans le temps ?
    au delà du fait qu’ elle soit une des plus belles de l’ assemblée nat, c’ est pas très dur en même temps ; elle est à l’image du reste de nos politiciens "des pros de la démocratie représentative" juste bons à voter des dépenses, mais incapable de produire une idée salvatrice.


  • sacrée clem, elle se verrait bien calif à la place de merluchon, elle se dit que comme hamon est HS, y’a une place à prendre et des électeurs à gagner dans les quartiers "populaires", et puis que c’est vrai que côté danse du ventre , c’est une championne...


  • Mouai... La gauche n’a jamais eu pour objectif le bien du peuple français. Les personnalités de gauche ont toujours et systématiquement lutter contre le patriotisme français y compris ceux qui prétendaient l’inverse.

    La gauche a toujours eu pour objectif le monde, la république universelle et donc logiquement la France n’a été dans le meilleur des cas qu’un tremplin pour autre chose.

    C’est pourtant pas compliqué, la gauche refuse l’idée qu’il existe une "nature" (qui s’est construite avec le temps, avec la culture, l’histoire...) propre à chaque peuple, il n’ y a que l’humanité abstraite pour elle. A partir de là, jamais la gauche ne sera une solution pour la France.

    Et logiquement, la gauche ne peut mener qu’à l’individualisme, c’est le seul terminus quand on croit qu’il n’ y a qu’une humanité abstraite où l’on est tous frères. En gros, ces guignols ramènent sur terre, l’état de l’humanité au paradis selon la doctrine catholique.

    La gauche hait tout déterminisme qu’elle qu’il soit.
    La gauche veut depuis toujours sauver l’Univers comme tous les plus grands tarés qui ont foulé cette terre.
    La gauche refuse d’analyser ces fondements idéologiques, d’où les milliards de contradictions qui en résulte. Elle ne veut pas aider les travailleurs réels (français, allemands, chinois...), elle veut aider les travaileurs (tout court) en tant que concept abstrait.
    Et cela se répète dans tous les domaines.

    Elle oppose changements et traditions sans comprendre qu’il n’ y a pas l’un sans l’autre.

    Tout ce qu’elle a jamais défendu est du domaine de l’abstrait, la réalité dégoute la gauche, ce qui est logique pour une idéologie.

    Pour rappel, la gauche est l’idéologie de tous les partis : RN, LR, LREM, PCF, LFI, DLF... à l’exception des royalistes et non pas car ils sont royalistes mais car ils se distinguent par leur fondement "idéologique".

    On se base soit sur la nature, soit sur l’idéologie.

    La droite quant à elle, elle n’existe plus. Droite ou gauche ce sont avant tout le peuple, les cadres et l’elite, or l’extreme majorité de la masse française est de gauche (donc ce n’est plus un peuple mais une population), les cadres de droite sont tous morts depuis un bail, et l’elite est de gauche (c’est pourquoi il n’ y a plus d’elite).

    Quant on entend l’offre des politiciens de tout bord, leur objectif est que les "français" vivent bien... Pas qu’ils sauvent leurs ames, pas qu’ils aient un "etre" collectif donc un but commun, juste le confort matériel et le bonheur...

     

    • Pas faux ! De tous temps, les militants, sincères, pensent qu’ils sont les gentils et qu’ils combattent les méchants. Mais ils ne se rendent pas compte qu’ils sont leurs propres ennemis, et être pour la mondialisation, l’universel ( tout le monde il est beau il est gentil ) est le contraire de la sauvegarde de l’humanité. La vraie gauche est morte depuis longtemps, celle qui défendait chez lui pour son peuple, pas le monde.


  • Les marches pour le climat inventées par les bobos, "l’entonnoir" de "jeunes" votants, derniére supercherie des écolos a pompé la plupart des voix de Lfi , Gluksman, Hamon, etc...
    Comme si le climat nous attendait au tournant.
    Comme si c’était la météo de 20H qui décidait pour nos fins de mois, nos bagnoles, les prix des services et denrées,le chômage, l’insécurité, l’arrivée d’une marée déferlante de migrants économiques !

    Notre combat en GJ ne fait que commencer.
    Warum ?
    Quand nous ne pourrons plus ni travailler ni circuler, même avec des bagnoles électriques (qui paye ?) parce que les écolos veulent fermer les centrales nucléaires,
    On ne donnera plus cher de l’économie française, plus très cher de notre peau !
    Marre des raisonnements idiots et absurdes écolos, marre de Macron-Lrem-Eelv qui tiennent ce discours en France tandis qu’ils sont financés par Bayer-Monsanto a Bruxelles ! Tous fraudeurs , tous de super-pinocchios !
    Tous en jaune partout en France le 1 er juin, ça va bouger grave !


  • Dingue, rien appris ni rien oublié, ils se vautrent et ils se demandent pourquoi ? Ces bobos se prennent pour le nombril du monde et ils se vexent qu’une claque les ramène à la réalité ? Parce que le peuple pue, qu’il est la haine incarnée simplement parce qu’il refuse leur gloubigoulba cosmopolite ? Eh bien qu’il se bouffent entre eux pour leur 6%, pendant ce temps leur électorat populaire s’enfuit tranquillement vers le RN ou l’UPR sans fracas, mais en pure perte pour eux, tant mieux !

     

  • LFI n’a rien perdu ; au contraire, elle gagne des voix, qu’elle prend au PS et au PC, tombés eux très bas. Les peuples sont incultes politiquement et ils vont continuer à subir leurs maîtres longtemps. S’ils étaient intelligents, ils voteraient "communiste", purement et simplement. la dictature du prolétariat (le "peuple" est "prolétariat") et la nationalisation des biens de production sont les seuls instruments de la libération des peuples. LFI n’a pas fait grand poids parce que les prolétaires se méfient des "trotskistes bourgeois". La masse laborieuse est surtout étrangère et elle ne vote pas !

     

  • Rien que les fringues d’Autain, y’a plus d’un smic.

     

  • Clémentine, cette défaite, c’est bien fait pour ta pomme !
    Dire extrême droite dans la plupart de tes phrases, ça exaspère les gens.
    Bonne journée !

     

  • Le RN n a pas gagne il a recule de deux points depuis 2014 en depit des monstrueux attentats de 2015 et de la monstrueuse invasion migratoire qui a suivi

     

    • C’est exact. Le RN ne bouge pas. Le plafond de verre fonctionne encore parfaitement.

      RN Présidentielle 2017 1er tour : 22,85
      RN Européenne 2019 : 23,31

      Ce sont les chiffres n’en déplaise à tous ceux qui on voté RN, que je salue en passant.

      La moitié de la France ne votera jamais, jamais un Le Pen. Cette moitié a été ensorcelée par la télévision et l’école sur plus de 3 générations.

      C’est malheureux, mais c’est la vérité. Le système se sert de cela : il suffit d’avoir un Le Pen au 2eme tour pour faire élire une chèvre.

      La solution c’est un parti souverainiste ni droite ni gauche qui accueille tout le monde qu’il soit de droite ou de gauche.

      Cherchez bien, il n’y en a qu’un.

      Malheureusement, le votant est comme le fouteux, il n’aime que son équipe , qu’elle perde, qu’elle gagne ou qu’elle triche (OM+ Tapie).


    • #2207397

      La faute aux abstentionnistes.
      En nombre de votants, le RN bas son précédent record néanmoins.
      Etant donné que beaucoup considérait le RN comme fini après les présidentielles, il s’agit d’un score plus qu’honorable.

      @ Michel âne
      Vous êtes bien placé pour donner des leçons... Vous savez que l’UPR, c’est pas ici ? Qu’est-ce qui vous arrive, ils ne vous laissent pas vous exprimer là-bas ?


    • D’autant qu’en cumulant les résultats des partis autres que le RN entrés au parlement, lesquels soutiendront les mêmes mesures en termes de destruction de la France, dans ce cas le RN reste largement minoritaire (soit près de 60%, 50 si on omet LR). Autant dire que le sort de La France est jeté. Voilà à quoi tient aujourd’hui la souveraineté, à peine 30% du corps électoral et encore je vois large.



    • La moitié de la France ne votera jamais, jamais un Le Pen. Cette moitié a été ensorcelée par la télévision et l’école sur plus de 3 générations.
      C’est malheureux, mais c’est la vérité. Le système se sert de cela : il suffit d’avoir un Le Pen au 2eme tour pour faire élire une chèvre.



      Merci @Michel Amm , vous m’ôtez les mots de la bouche.
      D’ailleurs, @The Médiavengers Zionist War , prenez-en de la graine et fichez la paix aux abstentionnistes. Un bourrage de crâne bien senti, façon "lézeurléplusombres", pendant l’entre deux tours et hop, RN dans les cordes.
      Le RN ne gagnera jamais dans cette configuration. Point.
      Et même qu’avec 100% de votants on n’aurait toujours pas de RN au pouvoir.

      La révolution ne passera pas par les urnes.


  • Melanchon a deserte la campagne . Dommage . Il a peut etre de graves pb de sante

     

  • Dommage qu un tribun comme Melanchon aie deserte la campagne il aurait releve le niveau

     

  • Excellent. Si les personnes de la FI pouvaient lire l’article.

    La purge chez les Verts fut terrible. Le terrain nettoyé, Cohn Bendit a fini le boulot, normalisé le discours (libéral libertaire bobo), et a permis au parti d’avoir accès aux médias "officiels".

    Bref tout mouvement de gauche ne doit pas dépasser la limite.


  • J’aime bien sa coupe de cheveux à Autin. Je trouve que ça lui va bien.

    (Ça c’est de l’analyse politique !)

     

    • Elle vient d’être rasée comme collabo par les militants, non ?


    • La seule Clémentine chère à mon coeur est sans pépin, colonialiste au préalable, régionaliste à minima, désormais nationaliste, à tout le moins : elle est corse, n’a pas le cul rouge mais vert et reflète, malgré son double esprit d’indépendance (Algérie puis Corse), la quasi totalité de la production « française » : c’est-y pas beau ça, comme analyse politique pour se tenir au jus ?
      Merci Frère Marie-Clément !

      Sachant que le taux d’abstention était minime, à la question de la belette sur la volatilisation de ses soutiens habituels, une supplémentaire : où auraient donc disparu les Gilets Jaunes et la majorité de leurs soutiens parus dans les sondages dans la mesure ou LFI, les partis de Gilets Jaunes et autres Frexiters contestataires n’ont pas explosé les scores ?
      Les fameux désinscrits ou autres endroits faisant défaut de bulletins de vote ?


  • JLM est un bon orateur, et quelques bonnes idées ( admettons la sincèrité ) mais il a juste quelques trucs qui font fuir définitivement les vrais français : il est à fond immigration de masse, antichrétien, insulte Jeanne d’Arc, déteste les blancs, travaille pour la mondialisation en faisant croire qu’il est contre, et j’en passe, donc rien d’étonnant qu’il s’en soit pris une.


  • .Contrairement à ce qu’on croit les zombie ça marche droit : « Qu’importe la compassion et la compréhension, la justice ou la vérité, pourvu que je marche droit. »

    Le problème c’est pour aller où, comme ça ?

    La vacuité du carriériste m’étonne toujours autant par son incapacité à ne pas voir sa propre fuite en avant, dans le rien...


  • elle a une tete de bourge elle y peut rien, au moins arthaud elle est bien moche comme une prof de banlieue, ca fait plus credible pour les crados sans cervelle de Sud Rail

     

  • #2207346

    "ton incapacité pour prendre soin de moi"



    je l’ai ressentie aussi : la femme devant aller bosser, elle laisse son chiard à l’assistance maternelle. Elle ne le sait pas mais ça crée une rupture radicale vis-à-vis de l’amour maternel primordial, et à terme dans la confiance en soi... si en plus le père est absent...



    "notre famille politique prospère quand elle s’appuie sur le ressort de l’espérance et non sur celui de la haine."



    Ici se résume toute l’idéologie bourgeoise-marchande depuis 1789.
    Si l’espérance est synonyme de haine, alors que nous reste-t-il ?

    Le désespoir.

    Alors en tant que désespéré(e) , il ne te reste qu’une solution : bosser pour consommer - le salarié-consommateur !
    - 8h de taf, tu rentres chez toi t’es crevé(e), tu te poses devant ta télé, tu consommes. Et le lendemain, rebelote. Jusqu’à la mort.
    Désolé de vous ouvrir les yeux mais vous n’êtes pas seul(e) !
    _
    La revendication Gilet jaunes "plus de pouvoir d’achat" risque de ne pas suffire.
    C’est l’Être France qui est en jeu.

    Allons-nous enfin nous révolter ?

     

    • Non, la revendication initiale des Gilets jaunes n’était pas "plus de pouvoir d’achat" mais " Non aux taxes abusives".. ce qui est fondamentalement différent : contester la fiscalité c’est carrément s’attaquer au système...alors que se battre pour le pouvoir d’achat , c’est l’accepter. Les treize colonies ont gagné leur indépendance en commençant pas refuser les taxes anglaises... Refuser les taxes, en France, en 2019, c’est refuser la dépense publique actuelle... et donc vouloir un bouleversement du modèle français.
      La gauche a infilté les Gilets jaunes, mouvement qu’elle condamnait les deux premiers mois, elle a saboté le mouvement... et a été justement sanctionnée à ce scrutin...


    • Anita : des fois on me répond mais je comprends pas la réponse :/

      C’est quoi les "treize colonies" ?!

      Il me semble que mon msg est assez clair : les taxes abusives c’est quoi sinon du pouvoir d’achat en moins ?


    • @Anita Dois-je comprendre que l’on va enfin pouvoir revenir à des revendications sérieuses ? c’est pas trop tôt !


  • C’est à Mayotte que le RN fait ses meilleurs scores. Les Mahorais sont depuis longtemps exaspérés par les problèmes que pose l’immigration illégale.

    Les listes LREM, Nathalie LOISEAU, EELV, Yannick JADOT, font de bons scores chez les Français de l’étranger. A l’évidence, ce sont les électeurs éloignés des problèmes sociaux nationaux qui aiment ces deux courants aux idées déracinées.

    Source : https://www.msn.com/fr-fr/actualite...

    Enfin, j’approuve bien évidemment cet article et les commentaires disant que la liste LFI, Manon AUBRY, s’est effondrée par rapport aux présidentielles de 2017 car elle a abandonné les questions sociales pour les questions sociétales, la gauche du travail pour la gauche culturelle.

     

  • Pour faire un peu de psycho il me semble que Mme Autain fut...

    Violée par une bande de crevards quand elle était plus jeune...

    ... Sur ce fait seulement je comprend sa réaction.

    "je suis au tel avec mon mari" technique pour dire "j’ai peur, ne m’emerde pas..."

    Sur le reste oui, la France insoumise, n’est pas si "insoumise" que cela. Ni libre de ses choix... A quand un rassemblement insoumi...


  • Le coup de sang de Collard sur Bendit était au final destiné à Autin après qu’elle ait copieusement insulté 1/4 des français précisément dans la 2° vidéo de cette page (l’heure est grave").


  • Violée quand elle avait 23 ans, en 2000, elle n’a pas eu un mot de compassion pour les allemandes qui ont subi le même sort au nouvel an 2016, prétendant que ce ne devait pas être un prétexte à islamophobie . Une vraie s... Guigne peut-être la place de Méluche, auquel elle n’arrive pas à la cheville .

     

  • Il faut souligner que le RN n’a pour lui et pour relayer ses idées pas de journaux, pratiquement plus de militants depuis 1999, pas de syndicats, pas de journalistes du moins dans la grande-presse. Tout ce qui est constitué en France est contre lui : syndicats, autres partis, églises, écoles, "société de pensées", clubs de bridge. Il règne de plus sur le pays le silence terrifiant d’une censure énorme. On évite de se découvrir même aux réunions de famille de peur d’être ostracisé.

    Le résultat électoral de dimanche est donc relativement stupéfiant. Il faut encore oser glisser un bulletin dans l’urne sans se faire voir ..

    Quant au LR, ils sont répandu en France depuis 1958 la pensée de machiavel : ne pas être sincère, trahir tout le temps. Formidable. Preuve d’intelligence. Le résultat c’est qu’il s’est fait trahir par ses électeurs encore plus machiavéliques que lui et qui ont appris la leçon. Très drôle.


  • Théâtre.

    A quoi sert la FI ?

    A canaliser une partie des populistes, pour éviter que le RN ne soit trop haut.

    Quelle est la différence entre Mélenchon et Marine ?

    Deux populistes revendiquant la souveraineté nationale et l’Europe des nations, sauf que le premier joue la carte du pseudo humanisme et de l’internationalisme alors que la seconde joue la carte de la préférence nationale sur base anti islamisme.
    Mélenchon s’est fait déborder sur sa gauche avec les indigènes de la république et sa posture anti système s’est arrêtée le jour ou il s’est agenouillé devant Macron à Marseille.
    Forcément on comprend les défections de Kotarac et cie et Autain a le sentiment qu’elle s’est fait avoir, pour ne pas dire autre chose.
    Cela étant dit, Jadot peut le remercier, une grande partie de l’inflation participative et en faveur des verts, provient de la jeunesse déçue du Mélenchonisme.
    De là à imaginer que c’était prémédité, il y a un pas que l’on peut franchir sans hésitations et compte tenue du pédigrée de Mélenchon et son attachement éternel à la République.

    Mélenchon est le pire traitre de la nation, un agent mondialiste qui fait croire à la possible révolution, alors qu’il se goinfre dans la même gamelle que les mondialistes.
    D’ailleurs il a perdu tout le vote populaire et au profit de RN.

    Il mériterait l’échafaud pour l’ensemble de son oeuvre de destruction.
    Heureusement pour lui et pour tant d’autres, Badinter est passé par là.

    Mélenchon va maintenant se transformer en écolo zélé, ce qui ne manquera pas de détendre les zygomatiques.


  • "Mais ça reste l’offre politique la moins im-populaire."

    Ou disons le moins pire.


  • Avec elle, vous avez choisi le vide au service du mondialisme. De plus, elle ment tout le temps. Donc elle va bien avec son patron.


  • J’apprécie particulièrement la conclusion !
    " La France insoumise sans la lutte des classes, c’est comme le Rassemblement national sans le souverainisme (c’est-à-dire l’antisionisme) : c’est inoffensif pour le Système. "
    C’est très juste !


  • elle a raison dans la video. Je serais filmé comme çà, je réagirais exactement comme elle.

     

  • Bordel qu’il me fait rire ce type, il harcèle les bobos dans la rue et les mets face à leurs contradictions !
    Il les troll c’est pas possible, merci pour la rigolade avec la Clémentine !


Commentaires suivants