Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La surexposition aux écrans à l’origine de "symptômes autistiques" chez les enfants ?

Médecin au sein du service public de la petite enfance de l’Essonne, Anne-Lise Ducanta tire la sonnette d’alarme sur les effets néfastes des écrans sur le développement des jeunes enfants.

 

Retards de développement, troubles de la relation, du langage et du comportement... les effets d’une surconsommation des écrans chez les jeunes enfants semblent désastreux si l’on en croit les résultats d’une enquête menée par un médecin de la protection maternelle et infantile (PMI) de l’Essonne, et relatée dans les pages du Figaro.

[...]

Des troubles qui ressemblent aux symptômes autistiques

Les principaux symptômes observés : regard vide, vocabulaire très restreint, difficultés de communication avec les autres, stéréotypies (comportements répétitifs comme les battements de bras) ou écholalies (répétition mécanique des phrases de son interlocuteur)... à tel point que le docteur Ducanda affirme que ces troubles peuvent être confondus avec « des symptômes autistiques ».

 

 

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

Pour lutter contre la dégénération mentale et physique,
lire sur Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans TV Lobotomie, Michel Desmurget a déjà rapporté que le meilleur moyen de stopper le développement mental de l’enfant est de le mettre devant un écran dès les premières années. Il faut commencer par explorer et agir sur le monde physique et social !

     

  • Il faut passer moins de temps devant E & R !

    Sérieusement, je constate empiriquement la même chose.

    Il est dit que dans les écoles privées de la silicon valley, il n’y a ni écrans ni calculatrices mais des jeux traditionnels tel LEGO, KAPLA, de la pâte à modeler, des cahiers, du papier, des stylos et des crayons.

    Les jouets traditionnels reviennent aujourd’hui plus cher à une famille mais sont sans doute beaucoup mieux.

    Anne-Lise Ducanta nous livre un argumentaire de qualité en faveur des jeux de société et d’autres espaces de socialisation comme les clubs de sport.

     

    • Ce que les plus de 30 ans ont connu étant petits !


    • Cherchez sur le net. Il y a énormément de cas d autisme dans la Silcon Valley, malgré le fait que les gens qui y bossent soient souvent des gens avec bons QI et que les enfants soient stimulés.
      Pourquoi ?
      Pcq l autisme est génétique.


    • @ sylvie

      Les ingénieurs de la Silicon Valey protègent leurs enfants de l’action délètère des écrans.
      Ils sont revenus à l’ardoise et à la craie !


    • Sylvie a tout à fait raison, l’autisme est génétique. Mon fils, mon père, son frère, son fils et moi-même. Ça veut tout dire. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’autisme est un spectre, dans lequel principalement les cas extrêmes sont détectés et rangés sous cette appellation. Il existe une majorité d’autistes modérés, pas toujours très fins socialement mais tout à fait capables de fonctionner professionnellement, surtout face à un ordinateur. D’où une présence accrue d’autistes de tous degrés dans la Silicon Valley et ses alentours, où j’ai travaillé pendant des années.

      Des recherches récentes (article du Guardian il y a quelques semaines) tendraient à expliquer que l’autisme serait une hyper-masculinisation du cerveau liée à un niveau élevé de testostérone lors de phases de son développement. Ceci expliquerait la notion de spectre, d’une part, et le fait que l’autisme semble être une spécialité masculine. Ou d’individus dotés d’un cerveau masculinisé d’un point de vue neurobiologique, sans vouloir entrer dans une polémique stérile.

      Pour aller à l’essentiel, des études indiquent que le cerveau avec câblage de type féminin présente une aptitude particulière à faire plusieurs choses à la fois (multi-taches) et, par conséquent, communiquer sur plusieurs niveaux simultanément (contenu du message, ton, émotions, langage corporel). Le corollaire est que le cerveau avec câblage de type masculin est mono-tache. Il ne peut faire qu’une chose à la fois mais y met toute son énergie, ce qui explique un niveau de concentration accru et, plus le cerveau est masculinisé, plus l’attention au détail augmente.

      C’est à mon avis pour cette raison que les autistes font d’excellents développeurs de logiciels. Là où les collègues mettent trois mois à trouver un bug, ça nous prend trois minutes. C’est peut-être aussi pourquoi il y a si peu de femmes dans ce domaine. Je me suis fait sauvagement censurer sur le Guardian en mentionnant cette évidence mais c’est pourtant vrai.

      En conclusion, si l’informatique attire les autistes, c’est normal qu’il y ait de nombreux cas présents dans la Silicon Valley et, puisque la transmission est génétique, qu’il y ait de nombreux gamins autistes par là-bas mais ça n’a rien à voir avec les écrans, si ce n’est que ces derniers n’aident pas à la socialisation de gamins présentant déjà des difficultés de socialisation.


    • Pour celles et ceux que ça intéresse, voici deux articles (en anglais, désolé) présentant l’état des recherches tendant à établir un lien entre testostérone et autisme :

      http://content.time.com/time/health...

      http://www.bbc.com/news/health-27662080

      Dans un cas comme dans l’autre, il n’est pas question de vaccins, ni d’écrans, mais puisque les premiers vaccins scolaires sont administrés à peu près à l’âge auquel apparaissent les premiers signes d’autisme (vers 6/7 ans) et que cet âge correspond à une phase importante du développement cérébral (établissement du schéma corporel, entre autres), il est très difficile de savoir s’il y a lien de causalité ou coïncidence. Un train peut en cacher un autre, comme c’est souvent le cas en recherche scientifique.


  • Et arrivé à l’adolescence ... vous lui faite regarder la télé réalité ! ... et là, vous lui curez carrément la boite crânienne.

    et si l’en reste un peu ... vous le torchez avec le 20h de TF1 ... humm ... en espérant qu’il survive !


  • C’est une très bonne nouvelle ! Ca fera plus de futurs électeurs de Macron ou de son futur clone !


  • A un moment elle parle de déscolarisation...ça pourrait être une bonne excuse pour soustraire les enfants à l’entreprise d’abrutissement et de conditionnement LGBT qu’est l’éducation nationale !

    Qu’on soit clairs : je ne préconise nullement de les traumatiser avec des écrans en bas âge ! Mais simplement dire, avec la complicité de médecins bienveillants, qu’ils le sont pour ne plus être obligés de les livrer à la doctrine maçonnique...il y a peut-être une faille à creuser, là...


  • Sans oublier que les premiers autistes, sont souvent les parents, qui trouvent normal, que leurs rejetons, passent 95 % de leur vie, à cette activité. Mais, on les a bien dressés, ces parents-là. Suffisamment pour qu’ils évitent absolument de... "traumatiser" leur enfant-Dieu. Ne serait-ce qu’en lui refusant une tablette ou un smartphone. Ou en en limitant, d’autorité leur utilisation. La suite dans quelques années !


  • Je constate que vous publiez régulièrement des articles concernant l ’autisme.
    L’autisme est un trouble neuro-developpemental. Pour des raisons génétiques ET de l’environnement, la personne nait autiste. Donc, on ne peut en aucun le devenir, ou ne plus l’etre. On nait autiste, on meurt autiste.

    Quand à l explosion des cas d autisme, il est du à un meilleur diagnostic : avant, les enfants étaient idiots, associaux, colériques, etc, et les adultes : psychotiques, attardés, schizophrénes, etc. Donc il y a bcp d autistes aujourd’hui et moins de personnes dans les autres catégories. Simple transfert.
    Il y a peut etre surdiagnostic, mais tant que cela.
    En outre, les critères de
    l autisme (ou du spectre autistique) ont été élargis, peut etre trop meme ?
    Il pourrait y avoir d autres causes encore, mais cela n a rien à voir avec les écrans, ou encore avec les vaccins (concensus scientifique là-dessus).- on peut critiquer la sur vaccination, etc mais l autisme ne vient pas de la.

    Bref, cette doctoresse ne sait absolument pas de quoi elle parle !

    Les écrans sont clairement à éviter, mais aucun lien entre l augmentation des cas d’autisme et notre mode de vie.

     

    • Merci Claire de remettre les pendules a l’heure ! Beaucoup d’imprecisions sont souvent reprises par quelques internautes mal informés.


    • Entièrement d’accord avec vous, en outre les symptômes de type Stéréotypie ou Écholalie sont présent dans d’autres pathologies psychotiques comme les schizophrénie qui n’ont donc rien à voir avec l’autisme.

      Sans compter qu’il faut, rigueur oblige, faire des diagnostiques différentiels...

      On ne sait pas trop quoi en faire de l’autisme en France, les familles ayant été terrorisées par des décennies de prise en charge psychanalytique complètement barge dingue. Il n’y a rien d’étonnant à ce que des praticiens disent tout et n’importe quoi.

      Bon on est tous d’accord que 6 h passé devant des écrans les premières années de notre vie n’est pas bon, mais faut pas pousser mémé dans les orties.


    • Votre syntaxe ne semble pas être celle d’un scientifique....Quand on développe une ’ critique’ ; il faut un fondement, là, rien... Juste des assertions...


    • Ah oui ? et lorsque des enfants autistes sont guéris vous dites quoi ?
      Lorsque des vidéos d’enfants prises par les parents montrent un enfant absolument normal
      et qu’après une vaccination il devient autiste vous dites quoi ? que ce sont des menteurs ?

      Grand MERCI à E&R pour de pareilles publications ! Votre travail est infiniment salutaire !


    • On parle de symptômes autistiques chez des enfants qui ne le sont justement pas...avant d’essayer de reprendre cette dame veuillez la comprendre.

      "Quand à l explosion des cas d autisme, il est du à un meilleur diagnostic"

      Et si les cas d’homosexualisme explosent, c’est peut-être parce qu’on lutte contre l’homophobie ?

      Quant à votre assertion de la non-implication de notre mode de vie dans l’augmentation des cas d’autisme, je vous la laisse volontiers. Tout est mode de vie : les vaccins dont vous parlez, la pollution électro-magnétique des fœtus en formation, l’alimentation morte des industries, les eaux polluées de nos réseaux potables, la dégradation continue de nos systèmes reproducteurs, etc. Mode de vie tout ça.


    • Comme Ariane je trouve que vous racontez n’importe quoi.
      Un consensus scientifique... on sait ce que ca vaut et c’est tout vous ne développez pas ? On sait ce que ca vaut ici, que ce soit le réchauffement climatique, les chambres à airs, ou les vaccinations forcées.
      Vous parlez de quel piédestal pour déclarer que c’est obligatoirement un trouble neuro-developpemental. C’est vrai que c’est facile de tout expliquer par la génétique, ca donne plus de subventions pour faire de la recherche pour soigner soit disant les myopathies alors que Gernez avait une autre idée pour soigner ces maladies.

      Et les cancers aussi bien sûr c’est génétique ? L’augmentation des cas est dû à un meilleur dépistage ? C’est vous qui racontez n’importe quoi à un point que ça en devient affolant.

      Alors respectez ceux qui cherchent d’autres causes à une maladie dont vous ne connaissez rien. Un peut d’humilité dans le diagnostique sinon dans 20 ans quand des chercheurs auront trouvé le moyen de soigner l’autisme vous passerez pour un gros nul.


    • "Ah oui ? et lorsque des enfants autistes sont guéris vous dites quoi ?"
      Alors je sais pas ce que c’est cette connerie interstellaire mais jveux bien l’apprendre. Ayant un frère autiste, j’aimerais qu’on m’éclaire sur cette possible guérison. Ca existe vraiment ou c’est une connerie balancés pour avoir raison ? Non parce que jusqu’à preuve du contraire, on m’as toujours dis qu’il y avait aucun traitement. Jprécise que mon frère n’est pas asperger mais et loin d’être le cas que peuvent être certains autistes, lui sait lire, écrire, compter et communiquer avec les autres puisqu’il a même bosser dans un supermarché (tout en étant motivé par mes parents bien sûr). Donc j’attend une réponse sur cette guérison parce que écrire qu’il existe un remède à un truc incurable, c’est moyen pour les gens qui sont concernés indirectement voire directement (certains autistes sont conscients de leur "différence")


    • Vous réagissez au quart de tour comme une femelle qui se sentirait touchée émotionnellement par le thème de l’autisme et qui brûlerait d’envie de déballer son vécu pour faire sa propre psychothérapie. Or vous ne comprenez pas ce que dit cette femme. [le ton est cassant car la connerie me gave, surtout ici où le niveau se doit d’être plus élevé que sur Doctissimo]

      Son propos est que l’exposition aux écrans entre 0 et 4 ans a pour conséquence la présentation par l’enfant d’un ensemble de signes cliniques dont certains se retrouvent groupés dans ce que l’on appelle "syndrome autistique" (soit un ensemble de signes cliniques caractéristiques de cette condition psycho-pathologique).
      Est-ce que cela veut dire que l’exposition aux écrans rend autiste ? Non. Que les autistes le sont à cause des écrans ? Non. Ça veut dire que l’exposition aux écrans entre 0 et 4 ans entraîne l’apparition chez l’enfant de symptômes que, pour certains, l’on retrouve en outre chez les individus atteints d’autisme.
      La causalité est démontrée par la rémission de ces symptômes dès l’arrêt de l’exposition aux écrans, toute autre variable étant vraisemblablement contrôlée.

      J’écris ce message car je vois que certains vous emboîtent le pas ; or s’il y a bien un endroit où on n’a pas le droit d’être con, c’est ici. La rectification s’impose donc.


    • Pour repeter ce que dit la tele c’est pas bon le forum, surtout si le projet c’est de ramener votre science de maniere anonyme par dessus des docteurs qui eux s’identifient.


    • @Fenix
      Les travaux de Natasha Campbell pourraient vous intéresser.


    • "Les travaux de Natasha Campbell pourraient vous intéresser" déjà entendu parler, la méthode est "connue" depuis 10 ans et pourtant pas si développé que ça (sans compter que tout dépend de ce qu’on appelle guérir, calmer les troubles comportementaux veut pas dire que le "cerveau"\le raisonnement est devenue "normal"). D’autant que si l’autisme pouvait être guérie de façon sûr, jpense que le trucs seraient commercialisés, car les autistes ne sont pas des grands acheteurs, des grands consommateurs (or c’est ce que recherche le marché). Parmi ceux qui prétendent guérir l’autisme, t’as eu des dégénérés de toutes sortes mais c’est vrai que Campbell a le mérite de s’intéresser sérieusement au sujet et de proposer des traitements moins invasifs que ce qui a pu exister... Néanmoins il me semble que parmi les autistes traités par Campbell c’est majoritairement des enfants qui sont "devenus" autistes (ou s’en rapprocherait) non ? Auquel cas c’est pas exactement la même situation non ?
      "Vous réagissez au quart de tour comme une femelle qui se sentirait touchée émotionnellement par le thème de l’autisme et qui brûlerait d’envie de déballer son vécu pour faire sa propre psychothérapie" alors jsais pas à qui tu parle (jpense pas que ça soit moi, vu que j’ai rien dis en rapport avec la vidéo) mais faut se calmer quand même, les gens sont relativement courtois ici et c’est pas parce que tu fais style de sortir des punchlines (en bois d’ailleurs) que ça "élève" le débat (plusieurs personnes ont parfaitement compris ce que voulaient dire Ducanta, suffit de voir les réponses du com). Donc calme-toi bobby c’est pas les states ici et c’est pas parce que c’est pas doctissimo que les gens ont pas le droit d’échanger, si ça te plait pas il y a 4chan pour les gens comme toi. Il y a une différence entre parler franc\cru et de l’injure (de merde en plus) envers des gens qui ne sont pas agressifs (sachant qu’on est plus ou moins du même bord, t’es pas très fraternel camarade...). Regarde moi jparle pas comme un aristocrate mais on m’as répondu de manière courtoise, c’est pas si compliqué. "Or s’il y a bien un endroit où on n’a pas le droit d’être con, c’est ici" tu sais on est tous le con de quelqu’un d’autre et manquer de respect à la Conversano, c’est pas se rendre intelligent, c’est juste passer pour un malpoli. J’espère que tu parle pas comme ça à tes patients Dr Houx, remarque dans la profession, la politesse et la bienséance c’est pas la norme.


  • Je confirme cette sagesse ! J’ai choisi d’élever mes enfants sans télé, avec beaucoup d’amour, de promenades, d’échange depuis leur plus jeune âge : comme le dit le Christ, seul l’amour compte, nous vivons dans l’absence de celui-ci, reliant l’esprit ou le cerveau, au cœur, dans le silence.


  • "Les principaux symptômes observés : regard vide, vocabulaire très restreint, difficultés de communication avec les autres...."

    Ouais, en fait, rien de nouveaux.
    Même symptômes décelés chez 66,06 % de la population. (Surtout chez les "Mélenchonistes")

     

  • Les écrans sont dangereux mais ils ne rendent pas les enfants autistes.

    Ce sont les vaccins pentavalent (sensés vacciner contre 5 maladies en une seule foi) inoculés aux bébé de deux mois qui rendent autistes certains enfants plus fragiles.

    Évitez es vaccins comme la peste. Le milieu médical ne veut pas votre bien. Rappelez vous l’affaire des vaccins contre N1H1 avec Roseline Bachelot.

    Pour vous convaincre que le milieu médical ne veut pas votre bien allez vérifier que le Tétanos est une maladie non vaccinante, cela veut dire que vous pouvez attraper le tétanos plusieurs fois de suite. Il est donc impossible de vacciner contre le tétanos, ce que la maladie ne peut pas faire, un vaccin ne le fera pas : cqfd.

    Le vaccin contre le tétanos est pourtant encore obligatoire.

     

    • Les vaccins ne rendent pas autistes ! C est un "truc" de Trump cela.

      La vaccination dans la petite enfance peut faire ressortir des symptômes d autisme car c est plus visible quand l enfant est malade, fragile, fiévreux, etc. En outre, l âge des vaccinations correspondent au moment ou l autisme commence à être plus perceptible.

      Je ne défend pas la sur-vaccination, mais les scientifiques sérieux savent qu il n y a pas de lien avec l autisme. Il faut chercher ailleurs (mutations génétiques notamment).

      Le prob des vaccinations obligatoires et des écrans pour nos enfants sont des prob de santé publique, mais pas d autisme !


  • source BFM nous ne réfléchissons pas on nous explique et on acquiesce...
    Cependant, les effets de la télé peuvent causés certain trouble du sommeil, dû a l’excitation produit par les écrans ... Mais de là a mettre toute la responsabilité de l’autisme sur les écrans je trouve ça peux convaincant
    Pendant qu’on nous explique que la télévision est dangereuse pour nos chérubins, on évite de dire que les vaccins le sont tout autant...

    On se trouve choqué quand BFM nous apprends que l’aluminium contenu dans nos déodorant se trouve ULTRA cancérigène pour la femme en particulier, bizarrement aucun lien avec les vaccins de nos gosses qui sont surchargé en Aluminium mais pas que ,
    rein de singe ,de souris, cellule souche très importante dans la création des vaccins (sans IVG impossible d’avoir de cellules souches) ainsi que du sang de porc et tellement d’autres matières néfaste pour le système immunitaire, nerveux ,musculaires de nos enfants.
    Chacun fais comme il veut . Moi j’ai décidé pour ma fille de 13 mois de ne lui administré aucun vaccin obligatoire ou pas...
    J’ai un enfant épanoui, souriant,communique avec nous en langue des signes et a un vocabulaire très enrichi . 0 bronchite 0 broncolite 0fievre (même pour ses dents) et j’en passe,elle marche depuis ses 11mois n’a aucun retard moteur et intellectuelle fais ses nuits...
    Bref je ne regrette en aucun cas mon choix et je pense qu’il en ai de la santé de nos enfants de réfléchir autrement au sujet médicaux
    A bon entendeur

    Bien a vous

    Ju 26 ans maman inquiète

     

  • Ma mère étant pédiatre avait remarqué cela il ya plus de 10ans .les parents qui n’a avait pas le tenps de s’occuper de leur gosses les laisser regarder la télé toute la journée. En arettant cette torture l’état des enfants s’ ameliorait petit a petit et guerissait pour certains .

     

    • Avez-vous entendu parler de l’histoire des hand spinners ? C’est une femme qui avait un enfant autiste dans les années 90 et qui pour se libérer du temps pour elle, au lieu de laisser son enfant devant la télé, lui a fabriqué un hand spinner. L’accessoire nouvelle star des cours de récré, qui vise à répondre aux besoins spécifiques d’enfants avec troubles autistiques.
      À quand une version papier d’E&R ? Les lunettes anti lumière bleue sont aussi une piste à étudier de près


      détendez vous en achetant un hand spinner sur geekandco.fr, le hand spinner est bon pour les autistes et les enfants normaux en plus le hand spinner est pas cher : https://geekandco.fr site de vente de hand spinner ce jouet anti stress existe dans toutes les couleurs en inox et en aluminium

  • Les parents mettent leurs enfants devant la télé pour ne pas avoir à s’en occuper .


  • En même temps rester derrière un écran ou une tablette c’est déjà en soi un truc de malade mental. Rien d’étonnant donc.
    A cet âge il faut bouger, sortir, rire, faire du sport, s’éclater, lire, dessiner, se servir de ses mains, faire fonctionner son imagination, tisser des liens amicaux et amoureux, etc ... Se forger quoi. Derrière une "carte électronique" c’est moins ça ...


  • Arrêtons surtout de chercher des boucs-émissaires...
    Les femmes devraient surtout arrêter de boire et/ou se shooter aux cachetons pendant leur grossesse pour commencer.
    Et que les parents s’occupent de leurs gosses au lieu de penser qu’ au fric.


  • L’autisme, c’est comme beaucoup de choses à la mode qu’on invoque à la légère, comme l’histoire des pervers narcissiques, les gens ayant lu de tout et surtout n’importe quoi sur le sujet ont tendance à voir des pervers narcissiques partout.
    Non, les écrans ne provoquent pas l’autisme, maladie ayant un minimum une base génétique, mais juste des problèmes comportemental qui vont perturber le développement de l’enfant et l’adulte. D’ailleurs la plupart du temps c’est réversible (ce qui n’est pas le cas de l’autisme), dans un sens comme un autre, une personne renfermée sur les écrans peut devenir sociable en reprenant un train de vie plus sain en abandonnant les écrans. Et inversement, un être sociable peut plonger dans le monde du virtuel à tout moment de sa vie.


  • Pas que chez les enfants, ça marche aussi très bien sur les adultes et les vieux.

     

  • Merci E&R d’avoir choisi et publié cette vidéo très pédagogique. C’est fou que cet appel ne soit qu’une vidéo discrète de professionnels confirmés. J’espère et je pense que cette cause va se développer vite et bien.


  • Merci Françoise Dolto !!
    Dans les années 70 notre célèbre pédiatre Françoise Dolto avait
    déjà sonné l’alerte concernant les écrans et elle a été justifiée par ces psychologues
    et psychiatres à l’époque préférant mettre ces enfants là dans des institutions choutés aux médicaments et perdus pour la plupart

    Merci à cette doctoresse de reprendre le flambeau et de propager des paroles graves et lucides sur la situation actuelle.

    Eteignez votre télé !!


  • J’adore les gentils médecins, enseignants et autres travailleurs sociaux qui alertent les pouvoirs publiques regarding l’enconnement massif et généralisé de la population.

    Guess what ? C’est le projet ! It’s done on purpose !

    A votre avis, gentils Charlie, comment extermine-t-on 88 % de la population ? Avec du Zyklon B ? Notre ami Robert F. ne nous a-t-il pas démontré la difficulté du truc ?

    I shall enonciate it for you : les humains sont trop nombreux, trop coûteux et trop dangereux.

    Mais non, je déconnais les mecs, tout va bien, tout va très, très bien, everything’s gonna be allright ! Je ne suis qu’un pov’ théoricien du complot qui ne fait qu’attirer votre attention sur le fait que le Titanic, sur le pont duquel Michel Onfray boit un bon vin en compagnie de quelques bons copains, n’a que huit chaloupes de douze places.

    C’est triste hein ?

    Humans need not apply !

     

    • les humains sont trop nombreux, trop coûteux et trop dangereux.

      Ce calamiteux mondialisme vise à nous rendre tous co-responsables du décompte de notre humanité. Hors de question que je devienne misanthrope pour une poignée de crétins qui voudraient faire culpabiliser la planète entière.
      Sans peur ni reproche, pour pas se tromper.
      Comme disait l’autre : when the night is cloudy there is still a light that shines on me ; que je traduis par Let it be (tranquille, serein heureux, l’homme tranquille serein heureux), c’est ce que je fais.


    • @ alinéa bis

      C’est comme ça que tu traduis Let it be ? (1)

      Il semble que les Boeufs-Attelés aient plutôt voulu dire Qu’il en soit ainsi.

      Maintenant, si tu contextualises, cette chanson annonce la fin du groupe, la fin des Beatles.

      On peut donc aussi traduire ce Let it be par C’est foutu, C’est plié les mecs !

      La suite on la connaît :

      John va s’en manger une,
      Georges chope le crabe,
      Ringo s’aperçoit qu’il n’aura jamais son salon de coiffure pour dames (Son vrai rêve)
      Et Sir Paul ramasse toute la mise comme c’était prévu de longue date.

      (1) Ça a été mon métier, dans une autre vie, de traduire des bouquins


    • 1) Ça a été mon métier, dans une autre vie, de traduire des bouquins

      Tu as cela en commun avec le Georges, le joueur de Sitar, le Beatles tranquille, de loin mon préféré pour ce qu’il dégageait d’authenticité.
      Possible que le Paul lui, en ait moins ingurgité que les autres de ces substances pour mystiques en herbes, probable même qu’il l’ait joué "éthéré" pour tromper son monde et rafler la mise.
      Ca craint pour son Karma. Son fils James est le prototype même du type semblant présenter des troubles autistiques. Justement.


  • Moi, j’ai été longtemps surexposé aux écrans, et pourtant, je n’ai aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème...


Commentaires suivants