Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La surexposition aux écrans à l’origine de "symptômes autistiques" chez les enfants ?

Médecin au sein du service public de la petite enfance de l’Essonne, Anne-Lise Ducanta tire la sonnette d’alarme sur les effets néfastes des écrans sur le développement des jeunes enfants.

 

Retards de développement, troubles de la relation, du langage et du comportement... les effets d’une surconsommation des écrans chez les jeunes enfants semblent désastreux si l’on en croit les résultats d’une enquête menée par un médecin de la protection maternelle et infantile (PMI) de l’Essonne, et relatée dans les pages du Figaro.

[...]

Des troubles qui ressemblent aux symptômes autistiques

Les principaux symptômes observés : regard vide, vocabulaire très restreint, difficultés de communication avec les autres, stéréotypies (comportements répétitifs comme les battements de bras) ou écholalies (répétition mécanique des phrases de son interlocuteur)... à tel point que le docteur Ducanda affirme que ces troubles peuvent être confondus avec « des symptômes autistiques ».

 

 

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

Pour lutter contre la dégénération mentale et physique,
lire sur Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ma mère étant pédiatre avait remarqué cela il ya plus de 10ans .les parents qui n’a avait pas le tenps de s’occuper de leur gosses les laisser regarder la télé toute la journée. En arettant cette torture l’état des enfants s’ ameliorait petit a petit et guerissait pour certains .

     

    Répondre à ce message

    • Avez-vous entendu parler de l’histoire des hand spinners ? C’est une femme qui avait un enfant autiste dans les années 90 et qui pour se libérer du temps pour elle, au lieu de laisser son enfant devant la télé, lui a fabriqué un hand spinner. L’accessoire nouvelle star des cours de récré, qui vise à répondre aux besoins spécifiques d’enfants avec troubles autistiques.
      À quand une version papier d’E&R ? Les lunettes anti lumière bleue sont aussi une piste à étudier de près


      détendez vous en achetant un hand spinner sur geekandco.fr, le hand spinner est bon pour les autistes et les enfants normaux en plus le hand spinner est pas cher : https://geekandco.fr site de vente de hand spinner ce jouet anti stress existe dans toutes les couleurs en inox et en aluminium
       
  • Les parents mettent leurs enfants devant la télé pour ne pas avoir à s’en occuper .

     

    Répondre à ce message

  • En même temps rester derrière un écran ou une tablette c’est déjà en soi un truc de malade mental. Rien d’étonnant donc.
    A cet âge il faut bouger, sortir, rire, faire du sport, s’éclater, lire, dessiner, se servir de ses mains, faire fonctionner son imagination, tisser des liens amicaux et amoureux, etc ... Se forger quoi. Derrière une "carte électronique" c’est moins ça ...

     

    Répondre à ce message

  • #1729652

    Arrêtons surtout de chercher des boucs-émissaires...
    Les femmes devraient surtout arrêter de boire et/ou se shooter aux cachetons pendant leur grossesse pour commencer.
    Et que les parents s’occupent de leurs gosses au lieu de penser qu’ au fric.

     

    Répondre à ce message

  • L’autisme, c’est comme beaucoup de choses à la mode qu’on invoque à la légère, comme l’histoire des pervers narcissiques, les gens ayant lu de tout et surtout n’importe quoi sur le sujet ont tendance à voir des pervers narcissiques partout.
    Non, les écrans ne provoquent pas l’autisme, maladie ayant un minimum une base génétique, mais juste des problèmes comportemental qui vont perturber le développement de l’enfant et l’adulte. D’ailleurs la plupart du temps c’est réversible (ce qui n’est pas le cas de l’autisme), dans un sens comme un autre, une personne renfermée sur les écrans peut devenir sociable en reprenant un train de vie plus sain en abandonnant les écrans. Et inversement, un être sociable peut plonger dans le monde du virtuel à tout moment de sa vie.

     

    Répondre à ce message

  • Pas que chez les enfants, ça marche aussi très bien sur les adultes et les vieux.

     

    Répondre à ce message

  • Merci E&R d’avoir choisi et publié cette vidéo très pédagogique. C’est fou que cet appel ne soit qu’une vidéo discrète de professionnels confirmés. J’espère et je pense que cette cause va se développer vite et bien.

     

    Répondre à ce message

  • Merci Françoise Dolto !!
    Dans les années 70 notre célèbre pédiatre Françoise Dolto avait
    déjà sonné l’alerte concernant les écrans et elle a été justifiée par ces psychologues
    et psychiatres à l’époque préférant mettre ces enfants là dans des institutions choutés aux médicaments et perdus pour la plupart

    Merci à cette doctoresse de reprendre le flambeau et de propager des paroles graves et lucides sur la situation actuelle.

    Eteignez votre télé !!

     

    Répondre à ce message

  • J’adore les gentils médecins, enseignants et autres travailleurs sociaux qui alertent les pouvoirs publiques regarding l’enconnement massif et généralisé de la population.

    Guess what ? C’est le projet ! It’s done on purpose !

    A votre avis, gentils Charlie, comment extermine-t-on 88 % de la population ? Avec du Zyklon B ? Notre ami Robert F. ne nous a-t-il pas démontré la difficulté du truc ?

    I shall enonciate it for you : les humains sont trop nombreux, trop coûteux et trop dangereux.

    Mais non, je déconnais les mecs, tout va bien, tout va très, très bien, everything’s gonna be allright ! Je ne suis qu’un pov’ théoricien du complot qui ne fait qu’attirer votre attention sur le fait que le Titanic, sur le pont duquel Michel Onfray boit un bon vin en compagnie de quelques bons copains, n’a que huit chaloupes de douze places.

    C’est triste hein ?

    Humans need not apply !

     

    Répondre à ce message

    • les humains sont trop nombreux, trop coûteux et trop dangereux.

      Ce calamiteux mondialisme vise à nous rendre tous co-responsables du décompte de notre humanité. Hors de question que je devienne misanthrope pour une poignée de crétins qui voudraient faire culpabiliser la planète entière.
      Sans peur ni reproche, pour pas se tromper.
      Comme disait l’autre : when the night is cloudy there is still a light that shines on me ; que je traduis par Let it be (tranquille, serein heureux, l’homme tranquille serein heureux), c’est ce que je fais.

       
    • @ alinéa bis

      C’est comme ça que tu traduis Let it be ? (1)

      Il semble que les Boeufs-Attelés aient plutôt voulu dire Qu’il en soit ainsi.

      Maintenant, si tu contextualises, cette chanson annonce la fin du groupe, la fin des Beatles.

      On peut donc aussi traduire ce Let it be par C’est foutu, C’est plié les mecs !

      La suite on la connaît :

      John va s’en manger une,
      Georges chope le crabe,
      Ringo s’aperçoit qu’il n’aura jamais son salon de coiffure pour dames (Son vrai rêve)
      Et Sir Paul ramasse toute la mise comme c’était prévu de longue date.

      (1) Ça a été mon métier, dans une autre vie, de traduire des bouquins

       
    • 1) Ça a été mon métier, dans une autre vie, de traduire des bouquins

      Tu as cela en commun avec le Georges, le joueur de Sitar, le Beatles tranquille, de loin mon préféré pour ce qu’il dégageait d’authenticité.
      Possible que le Paul lui, en ait moins ingurgité que les autres de ces substances pour mystiques en herbes, probable même qu’il l’ait joué "éthéré" pour tromper son monde et rafler la mise.
      Ca craint pour son Karma. Son fils James est le prototype même du type semblant présenter des troubles autistiques. Justement.

       
  • Moi, j’ai été longtemps surexposé aux écrans, et pourtant, je n’ai aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème, aucun problème...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents