Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La surmortalité supposée due au coronavirus résiste-t-elle à l’analyse des courbes ?

Département le plus pauvre de France métropolitaine, la Seine-Saint-Denis paie un lourd tribu depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Les autorités ont publié ce vendredi les chiffres provisoires de l’Insee sur la mortalité et celle-ci a bondi de 63 % en une semaine dans le 93. À tel point que les pompes funèbres se disent « débordées » et affirment « n’avoir jamais vu ça » même lors de la canicule de 2003. [...]

« En Seine-Saint-Denis, il y a plus de morts car il y a plus de contaminés, tout simplement », dit Frédéric Adnet, chef du Samu 93. Dans le département de 1,6 million d’habitants, l’un des plus denses de France, « le virus circule beaucoup plus facilement qu’ailleurs », ajoute-t-il.

« Le confinement est complexe dans les territoires défavorisés comme le nôtre, où il y a beaucoup de familles nombreuses dans des petits logements, des foyers de travailleurs migrants, des bidonvilles », explique l’urgentiste. « On sait que les maladies infectieuses touchent plus durement les plus précaires, car la transmission est plus facile, et qu’ils sont plus difficiles à suivre », poursuit-il. (20 Minutes)

C’est un débat qui peut paraître cynique mais qui ne l’est pas : nous sommes abrutis du matin au soir des statistiques de morts qui seraient dus au coronavirus. Ces chiffres font peur aux Français, et on imagine bien qu’ils sont assénés pour les faire se tenir tranquilles dans le confinement.

 

 

« Sortir, c’est mourir, sortir c’est tuer », on s’attend d’un jour à l’autre à entendre ce genre de slogan de la part d’un gouvernement en déroute totale dans la direction des opérations sanitaires. La faute ne lui en incombe pas totalement, puisque la déproduction de masques, pour ne parler que de ce secteur essentiel, date de 2013, sous le ministre de la Santé Marisol Touraine (secondée par Jérôme Salomon, Benjamin Griveaux et Gabriel Attal, excusez du peu !), et donc sous François Hollande. Sachons là aussi raison garder, la Macronie n’est pas responsable de toutes les carences de notre pays, même si elle les a renforcées, néolibéralisme aidant.

 

 

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la question : y a-t-il vraiment une surmortalité due à la pandémie en France ? Il ne s’agit nullement de manquer de respect au personnel soignant et aux familles des victimes, mais de relativiser la psychose qui a littéralement liquéfié le grand public. Le meilleur moyen de lutter contre la peur, c’est l’information. Et la peur est toujours l’instrument d’un pouvoir, ou du pouvoir. Quand elle se retourne contre lui, il appelle ça du terrorisme (sauf quand il est lui-même à l’origine d’un terrorisme masqué).

Le Monde, comme souvent, est à la manœuvre. Il se fonde sur les données publiées chaque semaine par notre organisme de comptage public :

Réalisé à partir des données d’état civil remontées des mairies de France, cet indicateur prend en compte tous les morts, qu’ils soient ou non victimes du Covid-19. On observe une légère latence due à la manière dont les communes transmettent ces données : si les grandes villes le font électroniquement, les petites communes envoient encore parfois des déclarations papier, plus longues à remonter jusqu’à l’Insee.

Nous avons retrouvé la courbe interactive chez BFM TV :

 

 

Nous apprenons qu’il y a une « légère hausse » (de la mortalité) fin mars. Nous sommes donc loin de la surmortalité annoncée, entre les lignes et dans ses gros titres, par une presse mainstream qui se refait actuellement une santé sur le dos de la maladie. On apprend aussi que la grippe de 2018, qui a été très virulente, relativise encore plus la mortalité due au covid-19 (19 comme 2019). C’est ce qu’explique le professeur Raoult depuis le début de l’épidémie. Il avait annoncé que le nombre de morts grippaux de l’hiver 2017-2018 se situait dans une fourchette de 12 000 à 20 000. C’est donc très large, mais très important. Il avait aussi avancé qu’il fallait prendre la grippe actuelle au sérieux quand elle dépasserait nettement les 10 000 morts. Là encore, il ne s’agit pas du cynisme d’un médecin insensible, mais de la réponse précise et sourcée à une psychose organisée.

Un premier constat s’impose : celui de la similarité de la courbe globale avec celle des années précédentes. La ligne 2020 reste au niveau de celle de 2019, elle est globalement au-dessous de la mortalité observée sur les mêmes périodes en 2018. Parmi les facteurs d’explication, on peut citer l’épidémie de grippe saisonnière peu virulente durant l’hiver 2019-2020. On constate toutefois une légère hausse dans la dernière semaine de mars.

Malgré l’extrême méfiance qui nous anime face aux informations contenues dans la Pravda française (ou antifrançaise), on doit reconnaître une chose : Le Monde mange son chapeau alarmiste. La surmortalité ne saute pas à la figure. Pour l’instant, diraient les partisans de la psychose. Nous verrons.

Il reste que quand on entre dans la bataille des chiffres, on s’enfonce dans la complexité :

 

 

 

En outre, et de manière plus globale quand on considère the big picture, en se référant à la surmortalité italienne annoncée, surtout en Lombardie et précisément à Brescia, on découvre que l’évolution de la mortalité selon la pyramide des âges (disons la tendance lourde) croise la mortalité (accidentelle) due au coronavirus. De l’autre côté des Alpes, c’est la génération des années 1930 qui est la plus touchée et qui paye le prix fort dans l’épidémie. Or, cette génération est celle des octogénaires et des nonagénaires, dont beaucoup sont ou étaient en fin de vie, et pour beaucoup une fin de vie très médicalisée.

« Il [le taux de mortalité] augmente avec l’âge : il est de 0,0016 % chez les moins de 10 ans, 0,32 % chez les malades âgés de moins de 60 ans, tandis qu’il atteint les 6,4 % chez les sexagénaires ou plus. Pour les personnes d’au moins 80 ans, il peut même aller jusqu’à 13,4 %. » (CNews au 31 mars 2020)

 

Quoi qu’il en soit, il est bien difficile de conclure comme tente de le faire Le Monde, car se focaliser ainsi sur un mois, d’une année, en comparant à une moyenne (calculée sur quelle période ?) est une gageure. En matière de mortalité, les mois ne sont pas indépendants les uns des autres, surtout quand on s’intéresse aux décès dus aux maladies infectieuses : une épidémie de fin de saison fera moins de morts s’il y en a déjà eu une au préalable. Et inversement en fera d’autant plus, à virulence égale, si l’hiver a été peu meurtrier : dans ce cas-là, le nombre de morts enregistrés est important. Par ailleurs, les pics de mortalités ne sont pas fixes dans le temps annuel, les années passent et ne se ressemblent pas. La moyenne est évidemment calculée à partir de valeurs qui lui sont inférieures et supérieures.

L’écart à la moyenne est appelé en statistique une anomalie. Il y a des anomalies négatives, quand une valeur est sous la moyenne, et des anomalies positives, quand c’est au-dessus. Mais anomalie n’est pas à entendre comme quelque chose qui ne va pas, nécessairement révélatrice d’une situation exceptionnelle.

 

JPEG - 72.2 ko
La carte est interactive sur le site du Monde

 

Prenons l’exemple de la carte de la surmortalité par département. On sait l’ouest de la France encore peu touché par le coronavirus. Pourtant, les Deux-Sèvres y sont en rouge. Dans l’utilisation qui est faite de cette carte par les journalistes encartés, il faudrait comprendre que le Covid-19 y a fait son œuvre. Mais il n’en est rien. Au 30 mars, on enregistrait deux décès attribués au virus dans ce département. Ce ne sont certes pas deux décès qui ont fait grimper le département dans les catégories cartographiées en rouge, il s’agit simplement de la variabilité interannuelle de la mortalité mensuelle, ici du mois de mars.

Alors que peut-on conclure de cette carte ? Pas grand-chose. Si tant est que démêler l’écheveau des causes soit possible, il faudra de longs mois aux statisticiens de la médecine pour mener à bien cette tâche. En espérant que la science parlera, et non les intérêts politiques et/ou catégoriels.

La mortalité en question, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • l’Ardeche en rouge !

    département rurale, isolé avec une densité de population inférieure a la moyenne
    sans grandes métropoles

    population âgée et souvent en epahd, structures hospitalières au "régime jockey" depuis des lustres

    voila un département ou les recommandations du pr Raoult auraient pu fonctionner a merveille, notamment dans les epahd

    mais on préfère déployer des agents verbalisateurs a l’encontre de ruraux qui ne représentent aucun danger sanitaire et qui, en se rendant dans un champs ou un jardin potager, ne peuvent justifier d’aucune des mesures autorisées


  • épidémie bidon pour dictature réel

    voilà la réalité ils vous prennent vos libertés mais c’est pour votre sécurité !
    et n’oubliez pas d’applaudir comme des cons à 20 h !

     


    • la peur est toujours l’instrument d’un pouvoir



      C’est pour cela qu’il ne faut surtout pas paniquer face à ce couillonavirus. Dans cette affaire, tout est bidon (chiffres, propagation, pandémie, médicament, vaccin…) donc “Keep cool ! Relax and have a good time” !

      Par la panique, vous vous faites du mal tout seul, c’est stupide. Profitez-en pour lire des livres KK, ça nettoie le cerveau.


  • Macron et ses complices ont du mouron à se faire, parce que la stratégie criminelle mise en place pour résoudre l’effondrement économique commence à se voir, à se savoir et à se répandre plus vite que le coronavirus.. Je crois qu’il va y avoir beaucoup des gens très en colère parmi ceux qui ont fait les frais de l’incurie des responsables qui ne bénéficieront pas cette fois de l’impunité de Fabius..lesquels responsables sont déjà connus, il est encore temps pour eux de déguerpir et de laisser la place au gens compétents et surtout intègres.

     

  • Cette carte du journal l’Immonde, c’est du grand n’importe quoi !
    Prenons l’exemple de mon département, le Gers. Il apparaît comme faisant état d’une surmortalité de 10 à 30%. Hors situation exceptionnelle, le nombre de décès annuel s’établit à environ 2200 donc, en moyenne,183 par mois.
    Si on en croit les "experts" du Monde, la surmortalité devrait donc être comprise entre 18 et 55 !
    Or, à la date d’aujourd’hui, le nombre de décès liés au coronavirus est de 7 (source ARS Occitanie) soit 4% de surmortalité supposée. Supposée car, en effet, l’immense majorité de ces décès (6 sur 7) a malheureusement touché des personnes de plus de 75 ans qui présentaient des pathologies sérieuses qui obéraient déjà sérieusement leur espérance de vie même sans coronavirus.
    Allô, Reichstatdt, N’Diaye ! Sévissez-vite ! Alerte à la fausse nouvelle chez les journalopes du Monde.


  • URGENT

    la chloroquine a bien été acceptée par décret par le gouvernement, mais enlevée dès le lendemain ! (sans doute pour faire taire Raoult)

    Or, c’est le Ritrovil qui est maintenant administré, et pas la chloroquine, ça change tout car ce médoc est plutôt fortement contre-indiqué en cas d’insuffisance respiratoire, provoquant l’arrêt cardiaque !!!
    https://www.vidal.fr/actualites/245...


  • Personnellement je vois surtout une épidémie de trouille .
    Comment va t-on évaluer l’impact sur la santé, du confinement et de cette trouille ?
    On connait les profils des personnes susceptibles de développer des formes symptomatiques sévères, ce sont exclusivement ces personnes qu’ils auraient fallu protégées . Mais comme on est dans une idéologie égalitariste, on se doit d’imposer les mêmes règles pour tous, aussi absurde que cela soit !
    Exemple : j’habite à la campagne ou il m’arrive de rester 15 jours sans croiser personne, pourtant ce matin un hélicoptère de la gendarmerie est venu survoler ma maison .
    Les gilets jaunes ne peuvent pas croire que ce gouvernement se soucie de leur santé , j’ai surtout l’impression que l’on teste la capacité de soumission des français .


  • Je fais partie de ceux qui pensent que tous les chiffres sont faux, que les tests sont une gabegie, que les masques ne servent à rien, que la maladie n’est pas grave et que l’hydroxychloroquine fonctionne mais que cela ne sert à rien de l’administrer.

    Tous les chiffres sont faux. Nous le savons, pourquoi s’attarder à les commenter. La seule étude qui me paraît intéressante ces derniers jours est celle de l’IHU même si je reste sur ma faim. https://www.mediterranee-infection....

    Le premier élément intéressant, c’est le nombre de tests par millions d’habitants et là surprise, on voit qu’à Marseille on fait plus de tests qu’en Corée (que tout le monde prend pour un modèle) et certainement qu’en Allemagne. On nous aurait menti ? La Corée n’a-t-elle pas testé tout le monde... à croire que oui en fait.

    Le deuxième élément intéressant est la proportion de marseillais testés : 2,5 % de la population. Ça commence à être un échantillon représentatif. Ne désigne-t-on pas les tendances politiques sur des sondages de 1000 personnes ?

    Le troisième est la proportion de malades. 16,6 %. Il ne faut pas prendre ce chiffre brut car on ne sait pas quelle est la proportion de personnes présentant des symptômes dans l’échantillon et la proportion de malades détectés dans les asymptomatiques. Si on prend la donnée brute, c’est à dire qu’on considère qu’il y a 16 % de malades dans toute la France, cela vaudrait dire qu’il y a actuellement environ 10 millions de personnes contaminées. Si on considère qu’un quart des malades ont été trouvés dans les cas sans symptômes cela vaudrait dire que le nombre de personnes contaminées en France est de l’ordre de 2,5 millions.

    Les 50 000 contaminés qu’on présente sur les plateaux est insignifiant, ce qui signifie, qu’il ne veut rien dire. Donc s’il ne veut rien dire et qu’on le dit, c’est qu’on veut passer un message de peur. CQFD.

    Proche des 2500 signes, je vais faire un petit calcul. Partons de l’hypothèse que les allemands testent 500 000 personnes par semaine, faisons fi du fait que les gens sont testés deux fois. Combien de temps cela prendrait-il de tester tous les Allemands : 80 M / 500 000 = 160 semaines, plus de trois ans. ça ne sert donc à rien... Pour que cela puisse servir, il faudrait faire 20 millions de tests / semaine ce qui demande une autre logistique.

     

    • #2426670
      le 04/04/2020 par Jean-Edouard Schmaltzberg - Gentilhomme aimable
      La surmortalité supposée due au coronavirus résiste-t-elle à l’analyse des (...)

      Je fais partie de ceux qui pensent que tous les chiffres sont faux,



      - Je demande solennellement et humblement aux modérateurs de ne plus colporter ce genre de discours de Haine !

      Cordialement votre,
      Maison d’Assurance
      Schmaltzberg & Sons


    • Je vous suis, tout est faux. Donald et Micron ont essayé de contrer la marée médiatique, mais déjà 15 jours avant le confinement, les gens prenaient des congés maladie et les restaurants se vidaient. Les masques ne servent à rien, le confinement non plus.
      L’épidémie est faite pour durer, elle reviendra en octobre, les élections US approchent.

      Aucun de mes amis ne remet en cause la version officielle. Certains sont pris d’hystérie si on leur parle de Raoult.

      La puissance de BFMWC est sidérante. Hanouna au pouvoir.


    • Oui, Jean-Edouard, tous les chiffres sont faux. Et il n’y a pas besoin d’être un "haineux" pour l’affirmer. Même si ce n’était qu’un problème de méthodologie, cela suffirait pour que tous les chiffres soient faux. Et, si vous en voulez une preuve, veuillez juste considérer les énormes écarts dans la mortalité publiée entre l’Allemagne et l’Italie. Tout ce qui est dit est tellement faux qu’on peut légitimement se demander s’il y a aujourd’hui même 100 000, un million ou dix millions de "contaminés en France. Alors vous seriez bien avisé de reprendre votre calme !


    • je crois qu’antinomas n’a pas pigé la blague


    • Les chiffres sont faux, certes.
      Mais ce virus est quand même violent sur une petite partie de la population (Il est très contagieux et peut créer des complications très rapidement).

      La récupération média/politique est effective. Si ce virus sort d’un labo est a été propagé a dessein tout s’explique. (création d’une catastrophe largement sur-médiatisée permettant d’instaurer un climat de peur). Test général sur la population (engineering social). Mais on ne peut malgré tout pas dire que ce virus n’existe pas ou n’a aucun effet. Il tue environ 1% des personnes contaminées (souvent les plus fragiles).
      Le système médiatico politique mélange comme toujours le vrai et le faux pour instaurer le climat de peur nécessaire à l’agenda qu’ils poursuivent. La Chloroquine est le grain de sable qui va peut être faire gripper le système... (d’ou cet acharnement à la cacher sous le tapis).


    • #2427266
      le 05/04/2020 par Jean-Edouard Schmaltzberg - Gentilhomme Offusqué
      La surmortalité supposée due au coronavirus résiste-t-elle à l’analyse des (...)

      Alors vous seriez bien avisé de reprendre votre calme !



      Monsieur ! Je ne vous permet pas !


    • Vous êtes un sacré pince-sans-rire, Jean-Edouard, et j’avoue que vous m’avez bien eu la première fois !
      Mais vous devriez quand même mettre un s à la fin de "permet". Cela ferait encore plus sérieux. Bonne journée !


  • le site euromomo.eu repertorie les morts en europe depuis plusieurs années par semaine, par classe d’ages, par pays. Les courbes ne montre pas de surmortalité en europe, et on est loin de la mortalité de la grippe de 2017 globalement.


  • Dans quelques semaines quand il y aura des tests systématiques la mortalité tombera a moins de 1 pourcent comme la grippe saisonnière. En Allemagne c est le cas. Les français vont vite decouvrir que le gouvernement les a manipuler pour les faire voter rester chez eux ne plus être gilet jaune et surtout attendre un vaccin.

    Dans un labo que je connais sur a peut prêt 100 positif il n y a pas un seul cas grave, pire beaucoup de personnes ne savaient pas qu ils étaient porteur du virus.

     

  • #2426733
    le 04/04/2020 par Fantômas Ah Ah Ah Ah bas les masques
    La surmortalité supposée due au coronavirus résiste-t-elle à l’analyse des (...)

    le seul pays planétaire

    ou un état Nazi pratique l’euthanasie n’est pas en Asie
    mais en Europe Occidentale et c’est la France !..

     

    • Oui, je vous le confirme. Nous sommes entrés dans une période fascisante où l’Etat dérégule le droit de travail, donne l’ordre de pratiquer l’euthanasie (cf. décret et la fiche conseil du FSPF) avec le rivotril injectable, médicament qui noie les poumons et provoque la mort des indésirables.

      Maintenant, seront-ils comptabilisés en faux chiffres des morts atteints du couillonavirus ? Bien sûr que oui, nous avons un gouvernement d’assassins, ces apprentis sorciers [entre ceux qui déclarent ouvertement pratiquer la sorcellerie, l’ésotérisme à l’Elysée = c’est quelque chose cette équipe de bras cassés] téléguidés par des lobbys cosmopolites aux prétentions + attitudes de frappadingues, aux appétits financiers gargantuesques et se substituant à Dieu. Que de tarés apparaissent au grand jour, en ce moment. Vive les poteaux d’exécution.

      1) Décret datant 23/3/2020 à destination des vieux dans les Ehpad https://www.legifrance.gouv.fr/affi...

      2) Fiche fédération des syndicats pharmaceutiques de France : http://www.fspf.fr/fspf-services/br...


  • Seine-Saint-Denis, une purge de la fronce des racailles et de leurs géniteurs ?


  • Et même si le coronavirus faisait 20 millions de mort sur terre, sur une population de 7 milliards 530 millions, il resterait 7 milliards 510 millions d’ humains , la courbe serai presque la même. Mais politiquement, se serait une victoire de l’ oligarchie "Sans les mesures prises d’ emprisonner les peuples, nous aurions eu des ravages ", si tant de chiffres nous est donné, c’est qu ’ ils continuent de nous baisers.

     


  • « Sortir, c’est mourir, sortir c’est tuer », on s’attend d’un jour à l’autre à entendre ce genre de slogan de la part d’un gouvernement en déroute



    C’est fait. Ils ont envoyé leur soudanais de service. Fallait rester à la maison, ne sortez plus, nous dirons-t-il.


  • Serieusement, sous estimer ce virus c’est nier ce qui se passe dans les hôpitaux... Les services, notamment de réanimations sont saturés. Comparer des chiffres avec et sans confinements (l’an dernier) c’est pas crédible non plus. Alors Oui y’a du matracage médiatique voulant certainement créer une peur pour un État Providence mais ce virus est tout de même exceptionnel... La côte de popularité du gouvernement qui augmente voilà de vrais chiffres à analyser : c’est très louche.

     

    • Exactement, comparer ce qui n’est pas comparable est aussi idiot. En effet, on nous parle sans arrêt des soi-disant 7000 à 15000 morts de la grippe saisonnière mais ce qu’on oublie de dire, c’est que ces chiffres sont extrapolés statistiquement et correspondent à des morts indirectes et éloignées dans le temps qu’on relie à la grippe.
      Par exemple, Monsieur Aziza 80 ans contracte la grippe, on le soigne, et il décède 6 mois plus tard. On attribue cette mort à la grippe sous prétexte que celle-ci l’aurait affaibli et serait la raison de son décès même si celui-ci mourra d’une insuffisance cardiaque. En réalité, les morts directement imputables à la grippe saisonnière s’élèvent à 80 chaque année. On est bien loin des 6500 morts attribuées au coronavirus en France à ce jour, morts qui sont directement imputables à ce virus et à la réaction de défense de l’organisme.
      Ce sont les chiffres officiels, on peut les contester à la hausse et à la baisse, ce qui est sûr c’est que la grippe saisonnière ne provoque habituellement pas la situation de saturation qu’on voit en réanimation actuellement, et je sais de quoi je parle car je suis soignant travaillant actuellement en réanimation : je peux vous dire qu’on n’a jamais vu ça et certains ont plus de 50 ans de carrière en réanimation/soins intensifs.


    • @logidin
      Tiens ! quitte à avoir du chiffre, tu sais celui qu’on nous balance à la gueule H24 avec les deux colonnes contaminés/morts jusqu’à l’asphyxie d’angoisse, autant y plonger dedans plus en détail et plus sérieusement. Voici un lien qui me parait bien solide, ça concerne l’Italie mis à jour le 2 avril.

      https://www.epicentro.iss.it/en/cor...

      T’endendras pas parler de ça dans nos chers médias mainstream bien évidemment.En se mettant bien en tête qu’on part du principe que tous les "covid19" sont bel et bien des covid19 hein !


    • @logodin . J’ai du mal à croire que vous êtes un personnel de réa. La "grippe", qui est une dénomination au sens large regroupant une multitude de virus pouvant amener à des détresses respiratoires, évidemment tue et des services ont déjà été débordés sauf que ce n’est pas médiatisé (raison pour laquelle le personnel hospitalier était dans la rue il y a encore quelques semaines). Des lits sont supprimés par milliers chaque année.
      Raoult a dit qu’il n’y aura probablement guère plus de morts que les années précédentes et il sait ce qu’il dit il a 40 ans de métier au plus haut niveau dans le domaine. Revoir sa vidéo du 17 mars https://youtu.be/K7g4WKoS_6U
      A Marseille, pour l’instant 2 fois moins de morts que l’année passée... https://t.co/PLAnwhEVqM?amp=1
      De plus tout est bien organisé pour que ce soit le bordel. On utilise des trains et l’armée pour faire croire que alors que les cliniques sont vides : https://www.lesechos.fr/economie-fr...
      Nous sommes face à la fois à une désorganisation préparée et à une propagande de guerre. Ensuite la panique du peuple peut effectivement amener ici ou là un afflux pour depister la maladie ce qu’on ne ferait pas en temps normal pour une grippe...


  • Même avec 1 000 Morts par jour,
    pour 100 départements ça fait 10 morts par département et par jour.

    Et dans chaque département il y a plusieurs villes.

    Donc il y a 1 mort par ci, 2 morts par là, pas des montagnes de cadavres.

     

  • Une initiative citoyenne commence à faire le buzz outre atlantique : #filmyourhospital
    Il apparaitrait un vaste canyon entre les infos mainstream et la réalité des faits. Initiative immédiatement taxée de conspirasionniste.

     

    • C’est ça qui est grave. Ils sont en train de baiser la dissidence.
      D’un côté des zones ou il n’y a pas trop de cas et les gens pensent que c’est comme le H1N1 un histoire gonflée par les médias... De l’autre des zones comme NYCity ou le virus explose et ou tout le monde est débordé... (idem chez nous des zones ou il y a très peu de cas et d’autres ou les soignants sont totalement débordés).

      Le système mélange le vrai et le faux. Il y a vraiment un truc complètement anormal avec ce virus (sans précédent) et ils gonflent tout ça à fond pour justifier ce confinement et ces règles de sorties stupides... Ils répètent les mensonges sur les chiffres jusqu’à ce que les gens saturent complètement (créer le doute fait péter les plombs et rend tout le monde docile... c’est leur arme).


    • De nombreuses vidéos montrent que les grands hôpitaux de New York, et autres grandes métropoles américaines, ne sont absolument pas débordés. Loin de là.
      Des structures sanitaires bâties en supplément et autres morgues mobiles, très médiatisées, sont bien présentes mais désespérément vides.
      Les files d’attente pour se faire dépister sont inexistantes et les ambulances qui d’après leurs conducteurs ont une activité en dessous de la normale. Ou sont les patients ? Ou sont les malades ? ou sont les morts ? What is going wrong ?


    • Bonjour Alexis Cossette dans son avant dernière vidéo le montre très bien avec des personnes allant filmer dans les hopitaux ainsi que des images utilisées par les médias correspondant à d’autres hopitaux.
      Bon dimanche


  • #2427111

    Ça sent la vaccination obligatoire pour le covid19 pour prendre l’avion des qu’ils en auront trouver un....


  • La médecine ça n’est pas de la science.

    Si c’était le cas, ça ferait longtemps que la sécu n’existerait plus et que nous serions tous en bonne santé, et même immortels.

    La médecine, ça sert à faire tourner l’économie et à gérer les durées de vie du troupeau de gueux, en suivant les injonctions des organismes de régulation, c.a.d., la sécu, et l’OMS.

    Cette fausse épidémie est là pour sauver l’escroquerie bancaire et les escrocs qui l’ont mise en oeuvre, entres autres choses, et soutirer du pognon. En même temps, c’est une bombe contre l’U.E. qui vient de l’empire en déclin.

    Ils ont ressorti des trillions de fausse monnaie en justifiant cela avec cette fausse épidémie, pour gagner du temps, car leur système de domination par la fausse monnaie s’effondre, et ils sont en mode panique. Ils ne savent plus quoi faire les frères rapetous.

    Les mondialistes tentent d’en profiter pour avancer leurs pions, les anglo-ricains pour détruire l’U.E., les nationalistes pour retrouver leur autonomie, etc ...

    Les kapos perdent le contrôle, malgré les apparences. Leur influence se limite aux débiles. Ca fait un paquet de monde, mais ça ne fait pas le poids face aux autres.

    Alors comme d’habitude, ils utilisent le terrorisme, le viral, et les faux attentats, pour modeler l’esprit des flics, afin de transformer le pays en camp de concentration, et les flics en tortionnaires. Zemmour doit jubiler, ce petit kapo de pacotille.

    S’ils continuent, ils risquent de se manger une vraie épédémie ciblée dans la ttronche.

    Beaucoup maitrisent parfaitement les micro-organismes et leurs proprités.
    Et Beaucoup savent se soigner, sans médecins ou professeurs Théodule.

    Si certains quartiers et coins de France huppés finissent tous avec la chiasse et la tronche pleine de pustulles, ce serait une situation comique historique !

    L’infantilisation, ça marche aussi et surtout dans la tronche de ceux qui s’en rendent coupables.

    Ceux qui cherchent à terroriser, le font car ils sont terrorisés. Nous sommes donc en présence d’une bande de tarés appeurés qui ne savent plus comment faire pour dominer et escroquer. Les machins doivent s’imaginer en train de tirer une charrrue, pieds nus, dans la boue. Il faut leur dire qu’on a des machines à présent. Ils ne seront pas obligés d’aller aux champs. Et de toutes façons, ils sont tellement crétins que même les paysans n’en voudraient pas.


  • Regarder la vidéo d’ Alexis Cossete sur la trahison des médias...
    On peut s’étonner du manque de curiosité des européens sur ce que leur racontent les merdias... qu’ils prennent exemples sur les américains lambda.

    https://www.youtube.com/watch?v=Z5k...


  • Les larbins terrosristes ont besoin de justifications, car ils sont en train de ruiner délibérément le pays. Ils ont besoin de justifications et ils aggravent la réalité avec la complicité des merdias qui montent des romans photos et des experts qui manipulent les chiffres ou des modèles statistiques catastrophistes. C’est une opération d’intox internationale. MaisTrump/Raoult vont leur mettre, quand même, un doigt dans le cul.


  • surmortalité , personne ne peut la nier

    imaginons que vous deviez franchir en auto un obstacle "ralentisseur" d’une hauteur de 0.30 m a 30 km/h , petite hauteur, petite vitesse ...
    le ressentit sera proportionnel au degré de la pente qui vous amènera a son sommet
    si vous avez une pente de 2/100, rien vu, rien sentit
    si vous avez une pente de 90°, votre route s’arrête net, le choc

    et bien concernant cette "épidémie", c’est la même chose , avec en plus, dans le même temps, tout un tas de phénomènes qui s’apparentent a ceux des sur-accidents dont certains, ( les vérités font surfaces ) ont été souhaités ou provoqués

    lissés sur 12 mois, les chiffres semblerons anecdotiques, mais vécus 12 heures non-stop dans les services hospitaliers, leurs réalités est un cauchemar

    personne ne construit ses souvenirs sur des données statistiques, ils se construisent sur les faits que l’intéressé a vécu en qualité d’acteur, de témoin ou de personne informé, c’est humain, et c’est comme çà, et c’est tant mieux

    et tout cela en temps réel et non pas N décennies plus tard

    qui aurait pu penser que nous puissions subir des médias aussi menteurs et un exécutif aussi méchant ?
    depuis novembre 2018, les doutes étaient permis mais là !

    comment cette surmortalité pourra t elle venir en aide aux soldats macrons ?
    le sophisme ?
    plus il y a de personnes plus il y a de virus
    plus il y a de virus plus il y a de morts
    plus il y a de morts moins il y a de personnes
    moins il y a des personnes, moins il y a de virus
    et moins il y a de virus, moins il y a de morts
    etc ...


  • Travaillant dans le secteur funéraire, je me dois d’apporter certaines précisions sur la réquisition de Rungis et les pompes funèbres débordées.
    Des communes du Val d’Oise ont réquisitionné des patinoires pour stocker des cercueils:Les départ de corps à l’étranger ne sont plus autorisés, car les préfectures ne délivrent plus le certificat de non épidémie.
    Les corps partant à l’étranger sont donc bloqués sur le territoire. c’est cela qui engorge réellement les morgue car les départ représentent un flux important, en particulier dans le 93.

    La pagaille dans les pompes funèbres vient des directives gouvernementales qui sont insensées et qui changent tout les deux jours.
    Le personnel des pompes funèbres n’est pas personnel de la santé et ne bénéficie d’aucune priorité en ce qui concerne la distribution de gants, de masques ... Pourtant ils sont en contact avec défunts, police, administration, famille venant de partout...
    Les porteurs en contrat bien souvent flexibles et précaires ne veulent plus y aller, les conseillers essayent de gérer la détresse des familles dont le recueillement et la prière sont extrêmement réduit virus ou pas., Les thanatopracteurs ont interdiction de faire toilette et soins, rien n’est stipulé sur le retrait de peace maker, la plupart refusent désormais de les oter. c’est pourtant obligatoire, indispensable, notamment pour les crémation sous peine de faire exploser les crématoriums.
    Le crématorium et parc mémorial de Val d’Oise n’est pas plus chargé que d’habitude (plutôt moins car à cause des peace maker l’inhumation est favorisée en interne bien que la directive nationale soit de favoriser les crémations.)

    Les morts du covid 19 se voient plus que les autres : mise en bière immédiate est ordonné dans l’attente des obsèques DONC au lieu de rester dans les frigos (où ils pourraient donner le virus à un autre défunts) les corps restent dans le cercueil, à température ambiante, fraîche dans le meilleurs des cas.

    2003 reste la référence en terme de débordement de pompes funèbres et on en est loin, c’est les mesures prisent par ce gouvernement qui génèrent la pagaille et l’insanité.
    Qui peut avoir l’idée de stocké des défunts dans un lieu alimentaire, c’est épouvantable, surtout sans nécessité.


  • Il sera difficile d’attendre "de long mois" sans connaître l’impact réel de cette pandémie, dans la mesure ou le pouvoir tentera en attendant de s’exonérer de ses responsabilités tout en jouant probablement l’autoritarisme (son ADN). Il faut battre le fer pendant qu’il est chaud.

    Au-delà des chiffres de mortalité constatée, il faudra aussi estimer :
    - les décédés dus à l’absence de dépistage
    - les décédés dus au refus de traiter les malades avec le seul traitement disponible (hydrochloroquine/AZT).
    - et surtout les plus nombreux : les décédés dus à la crise économique consécutive au confinement total et à l’arret économique décrété par les zozos au pouvoir.


  • Tout ce que l’on peut dire, aujourd’hui, c’est que ce bilan est loin d’être anodin, compte tenu du ratio nombre de décès/espace temps !

    Par ailleurs, comparant grippe saisonnière/coronavirus :
    - aucune n’a jamais engorgé les Urgences hospitalières
    - aucune n’a nécessité d’installer des lits de réa dans tous les services
    - aucune n’a vu l’évacuation sanitaire de malades vers un autre centre hospitalier pour engorgement du service d’accueil.

    La clique Hollande, décide - en catimini - en 2013 de supprimer les stocks stratégiques de masques détenus par l’Etat et de transférer cette compétence aux employeurs publics ou privés, l’Etat ne protège donc plus les Français en cas d’épidémie/pandémie : responsable ET coupable.

    La clique Macron, qui s’est bien gardé d’y changer quoi que ce soit, ajoute à sa totale incurie, le fait de nous prendre pour des c***, avec ses mensonges pitoyables - "Les masques, ça ne sert à rien ! Les masques, on ne vous en donne pas, vous ne sauriez pas les utiliser !" : responsable ET coupable !

    La seule certitude absolue - aujourd’hui - c’est qu’ils devront rendre des comptes, le moment venu.


  • pour info : Japon plus de 120 millions d’habitants respectueux de l’autre et des distances, tous porteurs de masque
    dernière statistique de ce jour 5 avril : 77 morts depuis le début, on notera le pourcentage de 0.6 décès pour 1million habitant

    https://www.worldometers.info/coron...

     

    • OK ! mais en France c’est tout l’inverse !
      tout le monde se pisse et se chie dessus
      et en premier lieu les allogènes pathogènes
      et les chances pour la France qui avec le temps
      deviendront des calamités, des fléaux pour les Français !
      après avoir allogénisée et pestiférée la France
      de leurs mélanges dénaturés et frelatés
      inter-raciales et extra-ethniques !
      ayant pour effets secondaires de dissoudre
      et de faire disparaitre l’identité Française !


  • gestion calamiteuse et meurtrière de la part de ce gouvernement
    incapable de protéger les Français en France
    aussi bien du covid19 que du terrorisme islamiste !
    et qui avec le temps ... On serait en droit de se demander
    si ce gouvernement n’est pas complice à la fois
    du covid19 comme du terrorisme islamiste
    qui l’un comme l’autre sont des ennemis invisibles
    de l’intérieur en guerre contre les Français


  • Bonsoir,

    De plus en plus de gens comprennent qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond avec cette pseudo épidémie de Coronavirus.Lorsque je dis pseudo ce n’est pas par exagération ou moquerie c’est un fait objectif et factuel basé sur des chiffres officiels et pas de la propagande "merdiatique".

    Personnellement depuis le début j’ai dis (même écris) sur les forums de ce site (E&R) qu’il n’y avait rien de préoccupant ,à ce jour, concernant ce Corona Machin truc.

    Certains intervenants m’ont interpellé pour me dire que tel hôpital et tel autre service était submergé et que des gens assez jeunes étaient en soins intensifs etc... D’autres à nouveau insistaient sur le fait que c’était quelque chose de vraiment grand jamais vu auparavant et vraiment sérieux.

    Ma réponse avait été que tant la mortalité globale n’augmente pas de façon significative il n’y a rien de grave et que de plus je soupçonne fortement que beaucoup de COVID 19 ( voir tous ?) sont en fait des cas de grippe saisonnière ou autres (pneumonies,etc ...)

    Je me suis basée sur un échantillon européen très grand de plus de 200 millions de personnes (Autriche,Belgique, Berlin, Danemark, Angleterre, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hesse (Allemagne), Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte,Hollande, Irlandedu Nord, Norvège, Portugal, Ecosse, Espagne, Suède, Suisse, Pays de Galles) sur le site EuroMoMo.

    https://www.euromomo.eu/

    Que peut on observer en semaine 13 2020 ? (Actuellement nous sommes en semaine 14 donc les données sont de la semaine passée.)

    Dans le graphe concernant le nombre de morts de plus de 65 ans on voit que de manière générale il y a moins de morts en été et plus en hiver. Un ligne rouge sinusoïdale représente une moyenne lissée sur 5 ans (calculée sans tenir compte des surmortalités (principalement l’hiver)) afin de pouvoir prévoir ou estimer les morts à venir si il n’y a pas de surmortalité du à une grippe ou un guerre par exemple.

    Un intervalle qu’ils appellent (2 z) ou (4 z) est rajouté de part et d’autre de la ligne rouge .Tant que l’on dépasse pas l’intervalle 4z par rapport à la moyenne il n’y a pas de surmortalité.Comparons les hivers suivants :

    2020 : on a à peine dépasser l’intervalle 4 z
    2019 : Surmortalité au moins 4 fois plus élevé que 2020
    2018 : Surmortalité au moins 2 fois plus élevé que 2019
    2017  : Surmortalité près de 20 % plus élevé que 2018

    2017 10 fois plus que 2020 !!!


  • Je ne peux que confirmer cette impression d’arnaque car elle me saute aux yeux depuis quelques jours.
    Je bosse dans un foyer qui accueille des handicapés mentaux, fragiles du fait de leur pathologie, leur absence d’hygiène et des traitements lourds qu’ils ont depuis des années.
    Ils ont été testés (prise de sang) ainsi que le personnel et l’on a au moins 15 cas positifs covid19, ce qui a surpris tout le monde car la psychose des médias nous avait fait craindre des états critiques a la moindre contagion.
    Or pas du tout, aucun symptôme pour la plupart, avec même la présence d’anticorps signes de guérison déjà achevée.
    Seul quelques uns ont ou ont eu une fièvre modérée qui disparait assez rapidement.

    pour le vivre en vrai ce virus est juste une grippe banale avec un petit coté médiatique spectaculaire pour des cas graves qui ont rapidement besoin de réanimation.
    Alors pourquoi cette sureaction mondiale ? Pourquoi ne pas juste avoir confiné les malades chroniques des poumons et les plus de 75 ans ? c’est vraiment la question que je me pose.
    Peut être que les réponses arriveront dans les mois prochains.


  • Sachez que, toutes années confondues, environ 1700 personnes décèdent chaque jour en France.


Commentaires suivants