Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Café des Antigones, épisode 7

Les inégalités protectrices

Le Café des Antigones est l’une des nombreuses émissions d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Le Café des Antigones est un espace de discussion sur les problématiques contemporaines des femmes. Les émissions sont animées par Iseul Turan et Anne Trewby et nourries par la réflexion du mouvement sur les femmes, la féminité et la complémentarité.

 

Épisode 7 : les inégalités protectrices

Les lois qui régissent désormais les rapports hommes-femmes et qui organisent la place réciproque de chaque sexe dans la société prennent pour base et pour objectif l’égalité. Nous avons vu dans une précédente émission comment le principe d’égalité peut être source d’injustices. Comment, alors, assurer à chaque sexe une place juste au sein de la société ?

 

Introduction

00:46 De quelle égalité parle-t-on ?
01:14 La justice comme premier impératif
01:27 Le principe de l’inégalité protectrice
02:09 Reconnaître la vulnérabilité potentielle des personnes

Une priorité : les femmes et la maternité

02:21 Sans maternité, pas de société, pas de continuité

Les violences faites aux femmes

03:25 La sévérité des peines au-delà des inégalités protectrices
05:33 Les conséquences de la loi Taubira
06:05 Critique de la notion de « féminicide »
06:47 La question de la légitime défense

Les violences médicales

08:21 Des violences avant tout gynécologiques et obstétricales
08:54 Le rapport au corps de la médecine moderne
09:27 Le sexe féminin et l’intimité
09:50 Le ressenti nié comme symptôme
10:33 Accepter de remettre en question du protocole médical
11:56 Refuser la course à la rentabilité

Les femmes retraitées

12:13 À chacun son problème
12:58 La future réforme des retraites et les pensions de reversion
14:21 La maternité et le calcul des retraites

Les foyers monoparentaux

14:53 Vivre avec un seul salaire

Conclusion

16:14 Réalisme et objectivité des mesures légales
17:18 Des inégalités naturelles et une contrainte économique à prendre en compte
17:48 La justice plutôt que l’égalité

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

 






Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2331985
    Le 29 novembre à 11:05 par Jean-Paul B
    Le Café des Antigones, épisode 7

    J’ai du mal avec le féminisme d’où qu’il vienne.

    En quoi il y aurait-il des circonstances aggravantes (d’ailleurs déjà prévues par la loi) pour le meurtre de sa femme ("féminicide"...) ou de son mari ? Idem d’ailleurs en ce qui concerne les motivations d’un meurtre, comme le racisme, l’homophobie ou le Crime de Lumière par exemple, cela revient à considérer qu’il est moins grave de tuer un(e) inconnu(e).

    Concernant les "violences gynécologiques", je dois dire qu’en faisant vérifier ma prostate un jour (doigté rectal), j’ai eu la surprise de voir le médecin qui me l’a proposé porter un pantalon de cuir. Je ne me suis pas plaint de l’acte outre mesure, c’est la vie.

    Sur le fait que 95% de foyers monoparentaux seraient des mères (et qu’il est dur d’assumer avec un seul salaire), ne pourrait-on pas être choqué d’abord que la justice donne a priori si peu le droit de garde aux hommes ?

     

    Répondre à ce message

    • #2332078
      Le 29 novembre à 13:11 par Max69
      Le Café des Antigones, épisode 7

      « en faisant vérifier ma prostate un jour (doigté rectal), j’ai eu la surprise de voir le médecin qui me l’a proposé porter un pantalon de cuir. »

      Comment t’es sûr que c’était son doigt ?

       
  • #2333196
    Le 30 novembre à 22:20 par Tiriz
    Le Café des Antigones, épisode 7

    Je suis assez d’accord avec nos Antigones sur tout ce qu’elles disent même lorsqu’elles évoquent l’inégalité de la fausse victime potentielle qui assassine son mari en plein dos.
    Je trouve assez normal d’accorder plus de lacheté aux femmes quand ont sait que dans tous les commissariats et associations d’aide aux femmes elles ne sont jamais entendues et renvoyées toujours de force sous les quolibets les mains liées dans le dos vers leur bourreau de mari.

    Et pour toujours plus d’inégalité en égalité j’aimerais avoir leurs avis à nos chères Antigones, du fait et c’est une réalité que les hommes ont une espérance de vie plus courte que les femmes même sans plomb dans le dos, souvent à cause de la pénibilité des métiers les plus durs qui leurs incombent, que ceux là même puissent bénéficier d’un départ à la retraite avant les femmes en proportion de l’écart de moyenne de vie naturellement admise entre les deux sexes de 8 années, tout cela dans le cadre évident des inégalités protectrices ?

    PS : Le ton est d’humour chères Antigones, je suis entièrement d’accord et j’entends tout ce que vous dites sauf, et vous l’aurez compris pour l’affaire Sauvage qui n’est pas la meilleure illustration pour vos propos. En outre ma question finale est digne du débat, ?

     

    Répondre à ce message

  • #2338879
    Le 9 décembre à 07:01 par Olivia
    Le Café des Antigones, épisode 7

    Merci pour vos émissions de très grande qualité.

     

    Répondre à ce message