Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Colosse de Prora : Merkel réalise le rêve d’Hitler

Les vacances des heures sombres

La construction du Colosse de Prora, le plus grand complexe touristique nazi qui devait abriter simultanément 20.000 estivants dans le cadre du programme « La Force de la joie », a débuté en 1936. Ce projet pharaonique a été interrompu en 1939 en raison de la guerre. Sputnik s’est rendu sur l’île de Rugen pour voir tout de ses propres yeux.

 

Aujourd’hui, Prora est un des plus grands projets touristiques d’Europe. Kai Gardeja, directeur responsable des stations balnéaires de la ville de Binz, a estimé le montant total des investissements à hauteur de 500 ou 700 millions d’euros. Les fonds serviront à rénover l’ensemble de ces bâtiments de 4,5 km de long initialement.

Après la guerre, le complexe a servi de casernes pour les militaires de l’Armée soviétique et, plus tard, a été remis à l’Armée nationale de RDA.

 

JPEG - 109.9 ko
La Prora vue de la Luftwaffe

 

Les réparations sont en cours depuis 2004 dans cinq blocs du complexe. Ils abriteront, entre autres, un hôtel pour les jeunes, le plus grand en Europe, avec quelque 3.800 appartements.

« Prora est la malédiction et le bonheur à la fois », relève l’expert. « D’une part, c’est la malédiction à cause du fardeau historique immense. Mais la construction de l’avenir, c’est le bonheur. C’est un des plus grands projets touristiques, et sa construction se déroule sous nos yeux. »

Outre des appartements de luxe et des hôtels, Prora offrira des locaux pour les personnes ayant besoin d’assistance. Ce sera un bon « mix » pour tous les portefeuilles.

Interrogé par le correspondant de Sputnik, Kai Gardeja a déclaré qu’il ne croyait pas que Prora serait un haut lieu du néonazisme et qu’il espérait que le site soit débarrassé des vestiges historiques et politiques.

Pourtant, son histoire rend l’intérêt pour Prora très grand au plan international.

« Nous bénéficions d’une demande incroyable, surtout aux États-Unis, mais aussi en Suède, au Danemark, en France, en Italie et sur le marché asiatique », a-t-il confié ajoutant qu’il faudra de cinq à 10 ans pour que Prora se fasse une image positive.

Le temps n’est pas loin où les gens pourront acheter un appartement dans un des blocs de Prora. La demande est très grande, notamment chez les Suédois et les Danois, mais aussi les habitants de Berlin, de Hambourg et d’Allemagne du Sud.

Triangulation pour éclairer les « heures sombres »
sur Kontre Kulture

 

Les fantômes de l’Allemagne, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • De mieux en mieux , revoilà l’Allemagne qui replonge dans les heures les plus sombres .La nouvelle banque centrale Européenne a été faite par un architecte urbaniste Allemand Albert Speer (fils) , dont le père était l’ancien architecte d’Hitler. Le site choisi de cet édifice est l’endroit ou les Juifs étaient envoyés dans les camps . Maintenant Merkel réalise le rêve d’Hitler, Le colosse de Prora .Le nazisme refait son apparition, cela n’est pas une légende mais la triste vérité..

     

  • En fait, ils font tout comme Hitler mais avec le libéralisme, les paradis fiscaux et la dette.


  • #1870411

    Parfait pour loger les migrants ! Enfin une infime partie n’est ce pas. Après tant de souffrance, ils ont bien droit aux vacances.. longue durée.

    Cela dit, une observation, ils ont eu le bon sens de ne pas construire sur la plage et de laisser une barrière d’arbres, pas comme en Thaïlande, Croatie ou au Mexique...


  • " Kraft durch Freude (KdF, en français ; La force par la joie) "

     

  • comme dirait Dieudo dans un sketch "il y a eu un rêve allemand" !! mdr


  • #1870485

    J’aime tellement l’Allemagne, que je préfèrais quand il y en avait deux. Ces gens là ne changeront jamais, les peuples ne changent pas, ils ont gardé les memes moeurs depuis les invasions barbares, 1814...1871...1914...1939...etc ...Que ce soit vers l’ouest ou vers l’est , leur but est de dominer et de conquérir un "espace vital " sur leurs voisins !

     

    • Quand l’Allemagne était divisée en de multiples principautés, avant le 2ieme Reich, l’ennemi était le Godon (l’anglais) et, en France, on avait coutume de dire "les bons allemands"


  • #1870501

    Pour quoi ne pas renouer avec tout ce qui a été fait durant le 3eme Reich si son héritage soit artistique, scientifique ou culturel a toujours été intelligent, pertinent, très beau et d’excellente qualité ?
    La France n’est pas une exception. « La production des armes de l’usine Mauser a dû être interrompue en 1946, suite à une protestation des autorités soviétiques. Une partie des machines et du personnel sont alors déplacés à Mulhouse et intégrés au sein de la FOMHAR qui devient le C.E.A.M. en 1947, puis l’A. M.E. en 1952.
    Les P38 (pistolet) ont d’abord équipé le corps expéditionnaire français en Indochine, puis les C.R.S. jusqu’en 1953. Ils ont ensuite été mis en service dans la gendarmerie où on les rencontrait encore aux environs de 1980 ».( Jean Huon et Jean Claude Schlinger « Du Lefaucheaux au FAMAS » page 64.
    Bonne année à tous !


  • "La Prora vue de la Luftwaffe" :D
    C’est quand même bien dégueulasse leur truc. On va pouvoir en entasser du gros beauf en short et tongs... Que ne feraient-ils pas pour blanchir leur pognon...

     

    • C’est pas plus dégueulasse que d’entasser du millionnaire.
      Si "le gros beauf en short et en tongs" (pour vous citer) est une réalité, où est le problème de s’occuper de cette réalité ?


    • Les bâtiments sont dégueulasses. Les gros beauf peuvent s’entasser à Prora ou à la Grande Motte, je m’en bas les fouilles ; il faut bien les mettre quelque part. Dommage pour l’ile...


  • #1870667

    Ça en fait de la place pour y loger leurs envahisseurs africains.


  • #1870703

    Au début je pensais que ces bâtiments étaient neufs, je fus rassuré d’apprendre que cette atroce architecture datait d’avant-guerre et qu’ils ont eu l’intelligence de recycler ce lieu...toutefois si l’on met de côté l’esthétisme on ne peut que féliciter la durabilité de l’ouvrage ! Est-il construit en brique ou en béton ? Je doute que cela soit en béton parce que la durée de vie d’un bâtiment en béton est au grand maximum de 50 ans, à moins qu’à l’époque ils avaient un savoir-faire particulier pour élaborer un béton de meilleure qualité. En brique ? Avec un mortier et des briques de qualité, un crépi/enduit de façade de qualité un bâtiment doit pouvoir durer beaucoup plus longtemps...

     

    • #1871059

      Ces batiments ont surtout été utilisés par le régime communiste de la DDR.qui les a entretenus .Sur les bords de la Baltique se déroulaient des camps de vacances internationaux , ou les cocos européens et autres envoyaient , pas cher, leurs gosses à l’endoctrinement .Al’issue on leur refilait un brevet et ils signaient une charte dans laquelle , ils s’engageaient à lutter pour la victoire du socialisme ....Ces centres de vacance sont tombés en désuétude après 1990, et MERKEL, nostalgique de l’époque ou elle pratiquait le nudisme sur ces plages aimerait faire partager son expérience !


    • #1871190

      Je t’invite å aller faire un tour sur les plages de l’atlantique, tu y verras des réalisations teutones en bėton qui ont plus de 50 ans et qui ne sont pas près de disparaitre.....


  • Le tourisme, de masse ou élitiste, est le cancer de la démocratie... de masse, que les anglo-américains nomment la market democracy (une contradiction totale en elle-même).
    Et tant qu’il y aura des masses acculturées, crétinisées, sans identité hormis se croire "citoyen du monde" (autre non sens), ce cancer prolifèrera. Et ce n’est pas totalement hasardeux que cela se réalise en zone allemande.
    Mon père a fait la guerre contre les allemands pour rien...


  • #1870880

    Cette architecture n’est pas "atroce". Elle est la marque de l’architecture monumentale des années trente, plus austère que la moyenne pour Prora, et alors novatrice. (http://www.darkroastedblend.com/200...)
    Voir aussi l’île de Rugen et le complexe à l’abandon.
    https://www.youtube.com/watch?v=oXc....
    Ce projet était très humaniste, national et socialiste. C’était le palais du peuple. Il s’agissait d’offrir du luxe aux prolétaires allemands des années trente, qui vivaient souvent dans des conditions à la limite de l’insalubrité, et qui se méritaient bien ça. 20 000 personnes y auraient tenu. Chaque famille aurait eu droit à sa vue sur la mer. Il y avait de équipements communs.
    9000 ouvriers se mirent au travail sur une construction de qualité, avec beaucoup de lumière. C’est le bâtiment le plus long du monde. Le 3e Reich associait une politique sociale à une politique de l’emploi massif.
    Ce complexe fut construit en chantant par des Allemands pour des Allemands.
    Le concept architectural du Bauhaus a été par la suite exporté dans le monde entier, et les grands cubes et parallépipèdes, devenus cages à lapins, ne nous impressionnent plus. Ils sont devenus le prétexte "socialiste" pour faire venir de l’envahisseur. Sans envahisseurs, nul besoin d’architectures collectives en France déjà très densifiée.
    Notez quand même à Prora l’absence de grande hauteur : pas de gratte-ciel arrogant faisant de l’ombre à la plèbe et la glèbe.

     

Commentaires suivants