Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Conseil d’État ordonne la fin du maintien en vie de Vincent Lambert

Les 17 juges du Conseil d’État ont ordonné l’arrêt de l’alimentation de Vincent Lambert, devenu tétraplégique après un accident de la route en 2008. Ses parents ont déjà saisi la Cour européenne des droits de l’homme.

Vincent Lambert ne sera pas maintenu artificiellement en vie. Le Conseil d’État l’a décidé. Après quatre jugements en faveur de son maintien en vie en un an et demi, la justice française a validé la légalité du processus de mort entrepris par deux fois par le CHU de Reims, ordonnant ainsi l’arrêt de l’alimentation de ce jeune handicapé, devenu tétraplégique après un accident de la route en 2008. Les dix-sept juges ont ainsi suivi la position du rapporteur public Rémi Keller, qui, vendredi dernier, avait préconisé l’arrêt des soins de Vincent Lambert.

Le Conseil d’État a jugé que sans capacité de communication, avec un état de conscience dégradé et aucun espoir d’amélioration, le maintien de l’alimentation et de l’hydratation du jeune homme avait pour seul effet de le maintenir artificiellement en vie, ce qui constitue pour eux une « obstination déraisonnable », contraire à la loi. Pour David, un frère de Vincent Lambert en faveur de son maintien en vie, ce qui est « déraisonnable », c’est la décision de « ces dix-sept sages qui ne le sont pas ». Depuis quelques jours, les réactions sur la position du Conseil d’État n’ont cessé de s’enflammer, allant de la surprise à l’inquiétude jusqu’au lynchage de Rémi Keller, renommé « Killer ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « ordonnant ainsi l’arrêt de l’alimentation de ce jeune handicapé »

    Donc si je comprends bien ils vont le laisser mourir de faim et de soif ?

     

  • Ils ont eus sa peau finalement...Derrière on fera passer la loi pour que "plus jamais ça" ne se reproduise et que la démarche soit plus simple...

    Quelqu’un peut faire un résumé de son histoire ? On sait si il y a des intérêts autre que l’état du patient, genre un compte en banque fournit ou autre ?


  • Les salauds !
    Prions pour lui.


  • Vous pensez que cela est anodin
    Que neni
    Cette décision va faire jurisprudence
    C-a-d que les secouristes n’auront plus l’obligation de sauver ou de maintenir en vie sous prétexte des moyens engagés
    Cette décision va au delà de l’EuthaNAZIE

    Si cette décision est confirmé par la cour Européenne des Droit de l’homme ,elle fera donc Jurisprudence dans toute l’Union Européenne

    Nous tous ,on connaissait la décision du Conseil D’état sous influence

    Cette décision est politique ,elle vient en même temps que le jugement d’un médecin accusée d’avoir euthaNAZIE plusieurs patients

    HITLER LA PENSAIT,LE CONSEIL D’ÉTAT LA FAIT

    Cela m’amène a dire que le National Socialisme et le nazisme sont 2 chose diamétralement opposé
    Il fallait le National Socialisme pour faire accepter le Nazisme

     

  • Vincent Lambert n’est pas plus maintenu artificiellement en vie qu’un autre patient. Il ne dépend pas d’une machine pour respirer. On lui donne simplement à manger et à boire. Mais c’est sans doute encore trop pour M. Keller, qui va faire mourir Vincent Lambert de faim et de soif.

    PS : Dans le même hôpital, il parait qu’il y a un patient qui est dans cet état depuis 15 ans. Mais pour lui, pas d’arrêt d’alimentation. Il ne doit pas être catholique comme Vincent Lambert.


  • Un somnifère capable de sortir un patient du coma ?
    (a-t-on déjà essayé une détoxification aux métaux lourd sur ce type de patients ? Voir la méthode mora (du nom de la machine m.o.r.a à inversion de fréquences, voir le documentaire Reconnaissance pour plus d’info.)
    Bonne chance à sa famille !


  • Decision volée aux parents, il y a de quoi etre revolté !
    Courage aux parents !


  • Contrairement aux commentaires deja posté je dirais que c est une sage decision, enfin...
    Pour ma part on n aurait jamais du maintenir en vie cette personne dans cet etat vegetatif. Dans ma famille un cas un peu similaire (caillot de sang explosé dans le cerveau rendant tout retour à la conscience impossible, bon c est un peu different ok) et bien toute la famille sans exception a demandé qu il n y ait aucun traitement et surtout aucun acharnement terrapeutique. Cette personne est decedé dans les 3 jours sans se rendre compte de rien et ce fut un grand soulagement. Pour repondre à un commentaire - un peu simplet - non il ne vont pas le laisser mourir de fain et de soif puisque aujourd hui il est "nourri" avec sonde. Ils vont juste injecter un produit qui arretera son coeur tout simplement. Je trouve l attitude du frere irresponsable. Je pense que c est à chacun de decider si en de tel circonstance on veut mourir. Pour ma part j ai un papier sur moi et un autre chez mon avocat pour eviter ce genre d’acharnement si cela m arrivait. Et pour être sur que cela se fera au plus vite j ai légué mon corps à la medecine comme ça je suis sur qu ils ne traineront pas. Bon ok je suis athée et cela aide drolement ds ce cas...
    A bientot.

     

    • #869926
      le 24/06/2014 par une-fois-qu’on-a-passé-les-bornes
      Le Conseil d’État ordonne la fin du maintien en vie de Vincent (...)

      "Pour répondre à un commentaire - un peu simplet" ....

      C’est toi qui est "simplet" et prétentieux en plus ! (je précise que je ne suis pas l’auteur du commentaire incriminé), renseigne-toi : bien sûr que SI, il va mourir de faim et de soif, puisque ce sont les seuls "soins" qui le maintiennent en vie (ceux qu’on donne à tous les nourrissons, au passage), et qu’on va les lui supprimer ! parce que la petite piquûre en douce pour faire mourir, je te rappelle que, jusqu’à nouvel ordre, C’EST INTERDIT EN FRANCE !

      Tu es peut-être du camp de Kouchner qui vient de déclarer qu’il fallait changer la Loi Léonetti "au plus vite !" ? Ça te fait pas tout drôle ? tu ne te poses pas plus de questions que ça ?

      Terry Schiavo y est passée avant Vincent Lambert : 13 JOURS DE LONGUE ET CRUELLE AGONIE, MORTE DE FAIM ET DE SOIF

      ALORS ................. TU TE LA FERMES ........ À TOUT JAMAIS !


    • Bonsoir,
      hélas, c’est bien la mort par cessation d’alimentation qui attend M. Imbert.
      Qu’il soit nourri par sonde ne change rien à l’affaire : l’administration de nourriture, ce n’est pas un traitement, c’est juste la satisfaction de besoins vitaux essentiels.
      Il s’agit bien de cesser de le nourrir et de l’hydrater.
      Quand à l’injection léthale dont vous parlez (car c’est bien ce que vous dites), elle est interdite par la loi car constitutive d’une euthanasie active, que ne prévoit pas le cadre Léonetti. Tout simplement un homicide.
      Des médecins l’ont fait de tout temps, mais sans faire de vagues et surtout sans réclamer le droit de le faire. Pas vu pas pris...
      Passer à l’euthanasie active, c’est ouvrir la boîte de Pandore, ce à quoi notre époque tend à se plier assez systématiquement.. Bref, je peux comprendre que la mère de M. Imbert trouve plus digne et humain de continuer à nourrir et hydrater son fils inconscient plutôt que de le piquer ou de le faire sombrer dans le coma avant de le faire mourir par inanition...
      .


  • bravo hourra !
    avec arnaud klarsfeld au conseil d’etat dieudo a du soucis a se faire
    il vont lui trouver une tétraplégie antisimitoantisioniste et hop une petite piquouse.


  • Le conseil d’état ? Laissez-moi rire... Ce sont bien ceux qui décident pour le peuple, un peu comme pour l’affaire du spectacle de Dieudonné, c’est çà ? Une bande de clowns ...
    Quand ce Monsieur sera mort, par "débranchement" donc (et si j’ai bien compris sans l’aval de tous les membres de la famille), j’espère qu’il ne sera pas incinéré. Je suppose que le conseil d’état, en la personne de Klarsfeld (au moins merde quand-même, quoi !), interviendra en ce sens, y’en a marre des "fournées" à tout va. Au fait, ces vieilles merdes de minc et attaloche, qui sont pour, ils meurent quand ?
    Et à côté de çà, on dépense un fric monstre pour les "soins palliatifs", la survie de quelques temps dans un mouroir sophistiqué... Sauf qu’à la fin, on vous "prie de rentrer chez vous avec votre quasi cadavre", pour qu’il (ou elle) meure en famille, par humanisme (mais surtout, moins de souci pour les hôpitaux...). Pauvre monde !
    Ayant malheureusement connu le sketch, croyez moi, c’est du genre :
    - Vous avez mal ?
    - Ben, non, là çà va...
    - Comment çà ? Vous êtes en soins palliatifs, vous devez avoir mal pour qu’on vous soulage. Attention, on peut vous faire vraiment mal si vous ne coopérez pas...
    http://www.youtube.com/watch?v=AlqB...
    Allez salut !


  • Oui bon ....6 ans d’existence végétative avec comme espoir très incertain (et souhaitable ?) d’un réveil pour vivre totalement handicapé avec des lésions cérébrales terribles....Faut peut-être aussi relativiser....Il faut accepter la mort pour vivre correctement. Ne soyons pas non plus "extrémistes" !

     

    • Il y en a qui en tienne une couche. Renseignez vous sur le cas avant d’ouvrir la bouche dans le seul but de démontrer votre ignorance du sujet. Et renseignez vous aussi sur les implications juridiques ultérieures d’une telle décision.


    • Je suis de votre avis à un détail près : c’est l’avis du conseil d’état ! Ceux là me passent au travers de la gorge quand même !
      pourquoi ne pas laisser l’opportunité de ce choix dramatique aux membres les plus proches de la famille ? Même en définissant le nombre , le degré de parenté ... Codifier et légiférer pourrait se faire intelligemment ? Sans passer par une décision de ...justice ! ( on a aboli la peine de mort , et dans ce cas on demande à la justice de remettre l" le couvert" ! )
      Il y va toujours du droit de vie ou de mort sur un individu sauf que dans ce cas le malade n’a pas enfrein la loi , lui il est innocent .
      c’est mon avis, cela relève de la sphère privée et comme d’hab ,il faut que les politicards prédateurs aux ordres ,récupèrent ces drames à leur compte pour peaufiner les fondements de leur type déterminé de société .


    • @HUROLAND
      Ok j’étais restée sur la phase coma profond, mais je ne crois pas que l’état cité dans les articles que je viens de lire soit plus souhaitable....Aucune relation possible....Des réactions seulement....Si il a une sorte de conscience enfoui dans ce corps devenu une prison ce doit être encore plus horrible. Je maintiens mon avis, si celui ci ne vous plait pas tant pis pour vous.

      @JEAN MINEUR sauf que je crois que c’est la famille qui a fait appel à une juridiction car incapable de décider à l’unanimité, bien qu’une majorité soit pour l’arrêt de la nutrition (et je précise pour tout ceux qui imagine une agonie épouvantablement souffrante qu’un sédatif lui sera administré et que son estomac étant déjà totalement habitué à ne plus recevoir aucune nourriture les sensations ne seront pas du tout les mêmes que pour un être en bonne santé soudainement privé de nourriture....)
      Je précise que je ne suis pas pour une loi générale sur l’euthanasie car effectivement cela peut facilement dériver, mais il faudrait que le bon sens humain arrive à prendre des décision au cas par cas. Personnellement dans une telle situation je veux qu’on me laisse mourir, sans peur et sans regret car au fond, bien que non pratiquante je suis croyante...,et j’ai accepté que la vie n’existe pas sans sans le vieillissement et sans la mort.


  • Ce sont les mêmes qui sont contre la peine de mort pour les assassins !

     

  • Ariel Sharon a été maintenu artificiellement en vie combien de temps ? Qu’en pensaient les "Sages" ?
    Abject ... Mais on sait quoi penser du Conseil d’Etat depuis une fameuse affaire ...


  • Je comprend pas comment vous pouvez être contre... C’est la seul chose que je voudrais si ça m’arriverais. C’est la famille qui à le dernier mot lors de l’euthanasie , pas les médecins. C’est autorisé depuis quelques temps en Belgique et ça ne pose pas de soucis...

     

  • Pour Vincent Lambert c’est la mort, mais pour l’autre meurtrier en Israel ca a duré 15 ans.
    La decision revient aux parents, point barre !


  • Justice maçonnique meurtrière !


  • On a vu ce que c’était le Conseil d’Etat au moment de l’affaire Dieudonné : le Conseil des Putes d’Etat . Tout ce qui sort de ce qui n’est plus qu’une officine sioniste doit etre tenu pour suspect .


  • Sa femme veut en finir avec lui, mais sa mère s’y oppose . Ca me fait penser à ceci : quand un gars est en prison, il reçoit la visite de sa femme pendant un an environ . Ensuite, il ne reçoit plus que la visite de sa mère...

     

  • Cela ne doit pas être évident pour la famille.. Mais bon,tétraplégique dans le coma depuis 6 ans ,sans aucune chance d’en revenir.... Mais dans quel endroit est ça conscience ?? Coincée entre 2 mondes ?
    Il y a encore 20 ou 30 ans il y a longtemps qu’il aurait déjà rejoint ses ancêtres.
    Perso je comprends la décision. Et si cela devait m’arriver , j’ai prévenu toute ma famille. Jamais ça .... On laisse filer la conscience ,au four et les cendres a la mer. Circulez y’a plus rien a voir.


  • Et s’il était juif Vincent Lambert, Rémi Keller l’expédierait-il aussi vite ad patres ?


  • Je ne sais pas comment s’en sortira SCHUMACHER....Mais, à mon avis , mal ! ayant deux expériences du meme ordre dans ma famille, je peux vous assurer que , en fonction de vos moyens, et de qui vous etes, les décisions et le suivi de votre malade , comme ses chances seront différentes : tout le monde n’est pas SCHUMACHER ! Et ce n’est pas une mise en cause des soignants, c’est comme ça, c’est tout .


  • heu vivre comme un légume c’est mieux que la mort pour vous ?

     

    • Es-tu, sommes-nous Vincent Lambert ? Typique de l’individualisme moderne qui fait de nos avis individuels le standard qui devrait être admis pour une décision ne nous concernant pas ! On s’en branle de notre avis !
      Il faut savoir que ce type d’euthanasie est abominable, on se contente juste de ne plus nourrir et hydrater la personne qui si a encore une ébauche de conscience va souffrir le martyr durant les jours de son agonie.
      Le sujet est complexe, mais à mon avis soit du départ on évite l’acharnement thérapeutique, soit on assume et on continue dès lors que l’on a commencé. J’ai bien sur conscience qu’éviter l’acharnement thérapeutique pourrait être interpréter comme négligence par absence de soin ayant entraîné la mort...le sujet est effectivement d’une extrême complexité ! Complexité résultant de la science sataniste ! En d’autres époques le problème ne se serait pas posé...tout le problème de la modernité autorisant techniquement des abominations qui entraînent d’autres abominations pour être "résolus"... Notons quand même que Lambert respire sans assistance et qu’il semble avoir une vie intérieure selon certains témoignages...


  • #870147

    Combien de fois la "ripoublique" a saisie le conseil d’etat ??
    Quelqu’un peut repondre ?


  • Il s’éveille, dort, sourit, pleure parfois et répond aux stimulations. Il aurait même pu dernièrement être alimenté oralement... Il respire et son coeur bat sans l’assistance d’une machine. Mais pour le Conseil d’Etat on ne sait pas bien s’il est vivant ou pas, alors dans le doute, on va le tuer... ! D’ailleurs c’est ce qu’il aurait préféré, selon sa femme qui, curieusement, aurait attendu 5 ans pour le faire savoir ! On va le faire mourir dans la "dignité" car "c’est horrible d’infliger cette vie de souffrance", pour cela on va donc le faire agoniser pendant de longs jours en le privant d’eau et de nourriture (des "soins" qui sont considérés comme de l’acharnement thérapeutique et seraient "une obstination déraisonnable"). Un cas semblable a fait scandale en Italie, c’est Terry Schiavone qui a agonisé 14 jours, uniquement à cause de la déshydratation et de la faim... !

    http://leblogdejeannesmits.blogspot...)

    Mais le plus grave, et quoi qu’on dise, cela fera jurisprudence ! Le Conseil d’Etat vient de rétablir la peine de mort ! On va donc désormais décider, arbitrairement, quelle vie est digne d’être vécue ou non, et les parents n’auront pas leur mot à dire ! La décision sera prise conformément aux critères de cette société hédoniste et matérialiste : le plaisir et la jouissance des biens matériels à tout prix et tout de suite. Triste jour pour les partisans de la vie ; la culture de la mort vient de faire une grande avancée. On n’arrête pas le "progrès"...

     

    • Je vous suis totalement sur ce sujet ! Je suis horriblement choquée ! Je ne savais même pas qu’il répondait encore a des stimulis ! Mais la c’est bien la preuve qu’il y a encore quelqu’un a l’intérieur ! Il est certainement blessé, mais il y a quelqu’un !

      Cette euthanasie est un meurtre ! Et de quel horrible facon ! Le laisser crever de soif et de faim ! Mais quel agonie abjecte ! Il pourrait au moins lui administrer un cocktail du bonheur et le faire partir d’une traite sans douleur !

      Manger et boire ! Mais quels soins terribles ! Quel acharnement que de nourrir et d’abreuver un etre VIVANT !

      Et ce Conseil d’Etat qui se permet d’intervenir ! Mais ou sommes nous je vous le demande ! L’Etat ne devrait en AUCUN CAS se méler de ca !

      C’est vraiment terrifiant ce qui est en train d’arriver ... vraiment terrifiant...


  • Sur les dictats médicaux, émission avec Nicole Delépine, ancien Chef de Clinique - Assistant des Hôpitaux de Paris, médecin des Hôpitaux, qui dirige actuellement l’Unité Fonctionnelle de Cancérologie de l’Adolescent et de l’Adulte Jeune de l’hôpital Raymond Poincaré de Garches (92) nous parle des barrières administratives misent à la liberté de soigner. Elle évoque aussi les pistes d’économies dans le système de santé français.

    Cliquez sur le lien pour regarder l’émission sur Youtube


  • Le problème c’est surtout qu’ils vont le laisser mourir de déshydratation et de faim pour faire plaisir à la famille , il ne va pas être euthanasié et s’envoler doucement vers un autre monde , il va souffrir pendant je ne sais combien d’heure enfermé dans son propre corps .
    Je ne dis pas que je suis pour un contre l’euthanasie mais pour le coup si ils veulent le tuer c’est la meilleure solution pour qu’il ne souffre pas .

     

  • Moi je pense que cette décision se discute, il ne faut pas être sectaire. Personnellement si j’étais dans cet état là je préfèrerai qu’on prenne la décision pour moi d’arrêter les frais.
    Mais quitte à choisir autant y aller à fond et donner un truc qui tue rapidement et sans douleur plutot que l’arrêt de l’alimentation et eau.
    Enfin bref, là n’est pas la question, le vrai scandale se situe plutot dans la suite de l’article. Moi ça m’écoeure au plus haut point. Ne faites jamais confiance aux médecins et hopitaux !!

    « Le Dr Kariger a précisé vouloir mettre en œuvre l’arrêt de l’alimentation de son patient « dans les meilleurs délais », « avec tous les soins » nécessaires « pour maîtriser l’inconfort éventuel ». Une précision due aux ratés de la première initiative. Vincent Lambert avait en effet été « débranché » pendant 31 jours l’année dernière, et sans que ses parents soient avertis, avant que la justice n’ordonne sa réalimentation en urgence. »

     

  • Ce qui me choque, c’est que le conseil d’Etat se mele de ca.. En quoi est ce que ca le regarde ?!

    En quoi est ce que ca regarde l’Etat ?? Ca ne regarde que le malade, sa famille et ses médecins ! Personne de plus ! Et si sa famille et ses médecins ne peuvent se rassembler sur un avis commun, et que le malade ne peut communiquer ou que personne ne pense etre capable de savoir ce qu’il aurait voulu, et bien c’est à la majorité de décider..

    MAIS EN AUCUN CAS A L’ETAT ! Non mais vraiment ou sommes nous ! Ou est la limite ! Quand est ce que l’état imposera l’euthanasie systématique des personnes dans le coma ! Bah oui ! On ne sait pas quand, ni même si elle pourront revenir, ou même dans quel état !
    Ne vous en faites pas ! Bientôt l’état décidera du moment de votre mort, et même de votre possibilité d’exister, ou non ...

    De plus, peut etre que pour vous il est limpide de choisir de mourir, dans ces circonstances ! De loin ca peut etre clair, mais dans les faits, c’est une toute autre histoire !

    En tout cas, en ce qui me concerne, je suis incapable de me décider ... Se sera a mes proches de choisir, je leur fais confiance pour juger la situation si elle doit se présenter..

     

    • Bonjour. Savez-vous que les parlementaires français ont fait une loi scélérate, qui permet aux chirurgiens de vous prendre vos organes alors que vous êtres vivant, en état de mort cérébrale comme ils disent pour tromper les gens naïfs, ils anesthésient les gens dans le coma (cérébralement "mort") avant de leur voler leurs organes, ils doivent prendre le coeur quand il bat encore, pour qu’ils puissent le vendre pour le greffer sur un client. C’est horrible ! Nous vivons dans une dictature diabolique, beaucoup de gens ne le savent pas, car ils croient les mensonges des médecins et des journalistes. Nous ne sommes que du bétail pour eux. La vérité nous délivre. Salut cordial. Béatrice


  • Bonjour,

    Il serait donc inhumain de laisser cet homme en vie ? La puissance de l’esprit peut bien se passer de ce fragile véhicule qu’est notre corps. Qui sait où son âme s’est réfugiée et ce qu’il ressent vraiment en dehors de tout besoin physiologigue ?

    Il y a 1500 personnes dans son cas en France, soit 1500 cas particuliers. On ne peut pas en tirer de loi généraliste et il ne le faut pas. La justice n’a rien à faire dans ces affaires médicales qui restent des cas banals de responsabilité parentale.

    Ca n’est plus la protection d’une personne qui souffre mais un combat idéologique où l’on retrouve la main du franc-mac ou l’esprit voltairien ; il est inconcevable de maintenir en vie un improductif à prix d’or. Le personnel médical ne peut même pas s’en servir comme cobaye, ou est la rentabilité ?


  • D’un côté, le Conseil d’Etat qui s’approprie le droit de décider quand la mort est digne ou pas.
    Il est intéressant d’ailleurs d’analyser ce mot "digne" s’agissant de la mort, comme si pour d’autres raisons, d’autres circonstances (lesquelles ?) elle serait indigne…
    D’un autre côté, la Cour européenne des droits de l’homme demande que soit suspendue la décision du Conseil d’Etat, alors qu’elle ne condamne pas l’euthanasie légalement pratiquée en Belgique.
    A méditer…


  • je suis medecin et j’exerce cette profession depuis 35 ans et je n’ai appris qu’une chose en médecine est qu’il faut etre humble et que la médecine ne connait pas le millioneme du corps humain , malheureusement les nouveaux medecins formés sont des techniciens a qui l’on fait croire que c’est l’homme qui a creé l’homme et que l’on sait tout . c’est affreux .
    que ressent vincent , personne n’en sait rien , on veut arreter de l’alimenter et de l’hydrater ? ok et bien pour gagner du temps mettez le tout de suite dans un cercueil et enterré le tout de suite il ne souffrira pas plus que dans une chambre ou il mourra deshydraté .
    on a aboli la torture et l’execution capitale ? la on rétabli les deux .
    les medecins en ont surement marre de s’occuper de lui et veulent s’en débarrasser car dans leur esprit c’est un constat d’echec , une épine qui occulte leur valeur thérapeutique .
    effacez moi cette image qui nous casse notre aura ( voila ce que pensent ces médecins )
    on doit respecter le désir de sa MERE c’est elle et elle seule qui peut etre le plus proche de son fils et non pas son épouse .
    moi médecin je vous le dis , craignez la médecine qui arrive


  • ça y est : l’état peut enfin commanditer des meurtres de manière officielle !


  • Je laisserais de côté philosophie et théologie. Question directe à trois Francs six Sous : primo, le cousin télévisuel-porte-parole, troncherait-il la Dame Lambert ? Deusio, une fois Lambert liquidé comme une vulgaire Pastor, quid d’une éventuelle assurance décès et si oui, qui sont les (la...) bénéficiaires ? A mon avis, au delà de la nuisance des Frères Trois Points, on retombe sordidement dans ce qui fait marcher le Monde depuis la Grotte Chauvet (au moins) : le fric et le sexe. Je sais, c’es choses-là sont rudes, mais contraîrement à ce que penser le père Hugo, pas besoin d’étude pour les comprendre. Maintenant, plus sérieusement, puisque les Puissances Infernales s’en donnent à coeur-joie depuis un bon moment, il serait temps quand même que les Puissances Célestes donnent un petit coup de pouce, juste un petit miracle, rien qu’un petit réveil ou un geste de Vincent Lambert, bien clair, bien net... Ca doit être dans les cordes d’un ou deux Archanges... Je ne demande pas l’impossible, juste de quoi river le clou des faces ricannates du JT à 20h00... A par ça, la menace classique "n’approcher pas des fenêtres", on peut la remplacer maintenant par "n’approcher pas des médecins"...

     

    • excellent !

      pour ce qui est des petits signes, il y en a, encore faut-il le savoir ! http://reinformation.tv/vincent-lam...
      résumé de la situation : Le Professeur Ducrocq, professeur de neurologie, est l’un des experts qui ont examiné Vincent Lambert pour le Conseil d’Etat. Il nous a en particulier déclaré :

      « VINCENT COMMUNIQUE.« 
      « L’état de Vincent ne s’est pas dégradé. »
      « VINCENT A RÉCUPÉRÉ LA DÉGLUTITION.« 


  • #870858

    Tuer un être humain par AFFAMEMENT et DESHYDRATATION : voilà la définition étatique de la dignité. Une lente agonie du patient. Bravo !!


  • Notre société devient de plus en plus inquiétante, vraiment.

    La principale question sur cette affaire est : pour quelle(s) raison(s) va-t-on le débrancher (je simplifie, on ne s’emballe pas) ? obstination déraisonnable ? Concrètement ca veut dure quoi ? Où est la limite ?... Cette affaire part non seulement en vrille pour la société, mais aussi pour la famille, profondément divisée.

    Amusant : la goooche a aboli la peine de mort en 1981, et là, combien de gauchistes veulent l’euthanasie en bonne et due forme ?


  • Ouiii, mais voyez-vouuueuh ! Le meurtre pour tous, c’est une loi révolutionnaire, hein ! Un PROGRÈS fooormidable pour la dignitéeuh bla bla bla... mon cul sur la commode...

    La peine de mort ? Facho, nazi...

    Allez comprendre. Vous êtes diaboliques si vous tuez des coupables (au moins présumés, pour éviter tout débat) et progressistes et philanthropes lorsque vous tuez des innocents (avortement et euthanasie)...

    Puisses-tu obtenir un aller direct pour le Paradis. Repose en paix.


  • ils l’ont tuer car ils coutent de l’argent a l’état mais c’est surtout un signal envoyé pour tout les autres qui seront dans la meme situations .

    l’assurance maladie a besoin d’argent et doit faire des économies .

    et je me demande également si a ce rythme la ils vont pas rétablir la peine de mort comme aux etats -unis ?

    construire une prison c’est impossible c’est trop coûteux a l’état ,les détenus coûtent de l’argent
    ,et avec la crise la délinquance sera en hausse surtout que les effectifs ne cesse de baisser .

    big boss ground zeroes


Afficher les commentaires suivants