Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Japon accroît encore ses dépenses militaires

Depuis qu’il a pris ses fonctions de Premier ministre, Shinzo Abe a mis un terme à la baisse des dépenses militaires japonaises tout en révisant la Constitution du pays, d’essence pacifiste, afin de permettre aux industriels nippons de l’armement d’exporter et d’autoriser des opérations extérieures au titre du principe d’autodéfense collective.

Cette politique en matière de défense s’explique notamment par les différends territoriaux avec la Chine (îles Senkaku/Diaoyu) et la Russie (îles Kouriles/Chishima rettō), deux pays qui investissent massivement dans la modernisation de leurs capacités militaires. Sans oublier la Corée du Nord, qui cherche à se doter de l’arme nucléaire et qui mène un programme de missiles balistiques.

Au début de cette année, le gouvernement japonais a approuvé un budget de la défense d’un montant jusqu’ici inégalé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec une enveloppe de 4.960 milliards de yen (36 milliards d’euros, au taux de change de l’époque).

Mais les dépenses militaires japonaises pour l’année 2016 devraient être encore supérieures, si les demandes de crédits faites par Gen Nakatani, le ministre de la Défense, sont satisfaites. En effet, ce dernier milite pour une hausse de plus de 2% de son budget pour le prochain exercice, qui le porterait à 5.200 milliards de yen (38 milliards d’euros, au taux de change en vigueur ce 27 août).

Selon un haut fonctionnaire japonais, cette hausse doit permettre de compenser « la dépréciation du yen face aux autres devises, ce qui augmente le coût des produits importés ».

Pour l’an prochain, le ministère nippon de la Défense prévoit la commande d’un destroyer doté du système anti-missile Aegis, de 3 drones RQ-4 Global Hawk, de 12 appareils hybrides MV-22 Ospreys et de 6 avions de combat F-35A. Enfin, il est prévu une enveloppe pour la conception d’un système de surveillance spatiale, conformément aux lignes directrices de l’accord de défense passé avec les États-Unis et revu en avril dernier.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1256517

    Très bien. Le Japon est une grande nation fière au peuple intelligent qui ne s’est pas laissée faire par le mondialisme immigrationniste et qui a réussi a garder son ethnicité. Dans le futur proche, leur domination irrémédiable sur nos nations européennes affaiblies par des décennies de mixité sera bienvenue.

     

    • #1256661
      le 30/08/2015 par Josselin Bigaut
      Le Japon accroît encore ses dépenses militaires

      Si ils n’ont pas d’immigration, remettez vous en aux analyses de Francis Cousin. L’immigration sert à permettre l’avènement du dumping social dans un pays donné, or, pas besoin d’immigration quand on a des travailleurs corvéables à merci et prêt à accepter n’importe quel salaire.

      Quant aux termes "Grande nation fière", vous n’avez sans doute pas remarqué que la jeunesse là bas n’est quasiment pas politisée, chaque manifestation doit avoir des citoyens d’une moyenne d’âge 50-55 ans, quand cette génération sera morte, il ne restera que des consommateurs décérébrés comme les grandes agglomérations là bas en comportent par millions. Tokyo est un copié collé de New York où la décadence y est même encore plus poussée.

      Cependant, qu’un pays qui a eu une histoire aussi belliciste que le Japon finisse par adopter une Constitution pacifiste ( après que les Yankees leur ai chuchoté ce qu’il fallait y écrire ), ça ne pouvait pas durer indéfiniment, surtout compte tenu de l’agressivité des Chinois autour des îles Sengaku. Le Japon est une île, et la dépendance énergétique est un vrai problème, le nucléaire s’avère laborieux compte tenu des nombreuses failles sismiques, aussi, il leur faut à présent défendre les rares sources d’énergie qu’on menace de leur prendre.
      Le complexe militaro industriel s’en frotte les mains d’avance.


    • #1256678

      Je me demande comment ?
      Leur économie repose sur la planche à billet, quand l’austérité aura ravagée le pays,ils seront tout à fait calmés.


    • #1256723
      le 30/08/2015 par Jojo l’Affreux
      Le Japon accroît encore ses dépenses militaires

      Qu’est ce que vous appelez belliciste au juste ? Le Japon a été expansionniste sur une durée de 50 ans qui a suivit son ouverture sur le monde et à la modernité au milieu du XIXe siècle pour plus de 2000 ans d’isolationnisme. C’est un des états les plus isolationniste au monde, la quasi-totalité des guerres qu’il a mené ont été nippo-nippone.
      La violence de leur agression contre les Chinois et les Coréens faussent le jugement, ce n’était qu’un épiphénomène.
      Ils ont surtout peur des Chinois comme tout le monde dans la région.


    • #1256779

      Le Japon est une grande nation qu’en apparence seulement. Elle est, via son premier ministre, au service inconditionnel des états-unis. Elle obéit à l’empire.

      Pour ce qui est de l’immigration, le Japon n’en veut pas et n’en a pas besoin. Elle crée des robots pour venir en aide à une génération vieillissante. Pendant que le Japon humanise ses robots, l’Europe robotise son humanité.


    • #1256836

      Récemment j’essayais d’apporter une réponse à cette non immigration destructrice au Japon.
      Je me disais point ou peu de maçonnerie la-bas, mais certes des corporations dominantes et impartiales qui se contentent d’une soumission totale du japonnais, mais comme les français avait grande gueule il fallait l’immigration.
      Nous avons eu la révolution bourgeoise comme en Angleterre certes avec seulement 1 siècle de retard grâce aux Lumières qui a permis de rattraper le bousin, puis l’Empire, la République et la communauté organisée comme des cliquets à notre bizutage mondialiste.

      Je regarde le Japon comme une issue qu’aurait pu advenir à la France, si elle avait été moins embarquée par le mondialisme mais toute de même soumise, imaginons le scénario : une monarchie décadante, un peuple plus sous coupe réglée, voila ce que ça aurait pu donner. Evidement on se serait pris des bombes assez sales lors de la dernière correction pour plier la nuque au système.


  • esperons qu’ils se demarqueront enfin de la tutelle judeo-sionniste de Washington ! Pour nous en Europe, c’est a desesperer vu la stupidite voulue de la classe politique....


  • #1256541

    Bon, résumons les choses :

    " Pour l’an prochain, le ministère nippon de la Défense prévoit la commande d’un destroyer doté du système anti-missile Aegis, de 3 drones RQ-4 Global Hawk, de 12 appareils hybrides MV-22 Ospreys et de 6 avions de combat F-35A. "

    1- On se souvient comment le système Aegis a été ridiculisé en Mer Noire par un SU-24 il y a quelques temps

    2- 12 Ospreys, c’est-à-dire 12 avions ( si on peut encore appeler ca un avion... ) incapables de voler correctement à un prix délirant - tout comme les drones RQ-4

    3- 6 F-35A, déjà rien que le nombre d’appareils achetés est ridicule, puis ensuite je pense que tout le Monde connait la valeur du F-35...

    Bref : de l’argent gaspillé par la Défense Japonaise.
    Ou plutôt, de l’argent donné généreusement au Pentagone en échange de matériel militaire inutile, en quantité insuffisante et pas au point.

     

    • #1256703

      Les Ospreys sont des avions delirants qui repondent a l’obsession du decollage et atterrissage vertical (VTOL en anglais) chez les Marines, nee de leur engouement pour les Harriers.

      C’est pour cela que le prix des F-35 est aussi exorbitant.

      J’ai vu un vol de Ospreys, 4 au total, accompagnes de 4 Black Hawks qui faisaient leur maximum pour voler aussi lentement. Car, oui, les VTOL existent deja, on les appelle helicopteres.


    • #1256725
      le 30/08/2015 par Jojo l’Affreux
      Le Japon accroît encore ses dépenses militaires

      Les Ospreys c’est pour équiper en mini porte-avion un de leur porte-hélicoptère. Ils ont besoin d’un truc à décollage verticale pour ça.


  • Le "marronnier" ayant pour thème le réarmement japonais nous est resservi depuis une cinquantaine d’années... L’armée nipponne c’est l’Arlésienne : tout le monde en parle mais elle n’est jamais engagée .


  • #1256628

    Les US ne pousserait ils pas les japonais à se faire un petite guerre contre les chinois ? C’est bien dans leur genre à ces deux nations...


  • #1256710

    Je suis decu. Je m’attendais a ce qu’ils nous sortent des mechs, des cyborgs, des commandos de nanas aux mensurations parfaites et armees jusqu’aux dents.


  • #1256972

    Et après... ? Il va bien falloir s’en servir de ces armes fabriquées... On ne va pas les conserver stockées pendant longtemps, sans compter qu’il faudra en fabriquer encore d’autres en 2017, et c’est vrai pour plusieurs nations... Çà sent le soufre, c’est le cas de le dire...