Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Japon adopte des lois de défense l’autorisant à intervenir hors de ses frontières

La Chambre basse japonaise a adopté les projets de loi de défense controversés du Premier ministre, destinés à renforcer le rôle militaire du pays sur la scène internationale. La Chine s’est dite inquiète par cette politique de défense.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a fait adopter jeudi 16 juillet par la Chambre basse du pays un projet de loi de défense controversé qui renforcerait le rôle militaire du pays sur la scène internationale. Ce texte a été voté par la coalition au pouvoir, tandis que les partis d’opposition ont boycotté le scrutin.

Le projet provoque en effet un fort mécontentement au Japon. Il rendrait possible l’envoi à l’extérieur des Forces d’autodéfense (le nom officiel de l’armée) pour venir en aide à un allié, en premier lieu les États-Unis. Il s’agirait d’une première depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« Le passage forcé de ces lois laisserait une tache sur la démocratie d’après-guerre du Japon. Je vous demande avec force d’annuler ce vote et de retirer ces projets de loi, qui sont anticonstitutionnels », a ainsi déclaré pendant la séance, le chef de l’opposition, Katsuya Okada.

« Qu’un gouvernement fasse usage de son seul jugement pour changer l’interprétation de la Constitution (...) sans véritable débat parlementaire ni réelle compréhension du public est une grave erreur. Monsieur le Premier ministre, votre méfait est trop grave pour être ignoré », a-t-il ajouté.

Lire la suite de l’article sur france24.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.