Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°11 – 12 avril 2018

Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet est l’une des nombreuses émissions d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Dans ce onzième numéro, Jean-Michel Vernochet recevait Amina Ismahane, doctorante, pour une émission consacrée aux musulmans de Chine.

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Retrouvez Jean-Michel Vernochet chez Kontre Kulture :

Soutenir ERFM

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très bonne émission, un plaisir pour l’oreille et pour l’intelligence. Merci à vous M. Vernochet de nous faire découvrir des jeunes gens brillants.


  • #1945891

    J’inviterais monsieur Vernochet a tenter d’aller mener un reportage dans le Xinjiang ou au Tibet sur la très réelle et brutale colonisation chinoise des hans dans ces territoires pour y découvrir la définition d’expansionnisme !
    Ah non c’est vraie interdit total de tout journalistes locaux ou étrangers a aller filmer ou mettre son nez dans ces territoires colonisés, censure total des occupants.

     

  • J’ai trouvé « brillant » (Un commentaire associé à ce fil est cependant plus retenu, il faudrait re-inviter l’intervenante pour faire le point). Amina Ismahane est passionnante et Vernochet, dirais-je, égal à lui-même, c’est à dire parfait (des fois un peu docte).
    Je suis régulièrement ses interventions, et j’ai noté que le duo avec Youssef Hindi pourrait avoir du plomb dans l’aile. Dommage... (J’espère me tromper).


  • Ben c’est pas rassurant tout ça.


  • Si les Chinois étaient expansionnistes nous parlerions probablement chinois ! L’empire Chinois est atrophié par rapport à son potentiel conféré par son avance technologique passée, ses richesses matérielles et sa démographie qui a de tout temps été massive. Les gens n’ont pas conscience de ce que représentait la Chine en terme de puissance matérielle et de démographie. Heureusement qu’ils n’avaient pas la virilité martiale des Mongols et qu’à l’image des Français, mauvais colonisateurs, ils étaient attachés à leurs terres fertiles !
    Historiquement l’expansion chinoise s’est faite progressivement vers le sud au fur et à mesure des pressions démographiques, des invasions barbares et des guerres inter-claniques.
    Ensuite les expansions vers les zones inhospitalières de la Mongolie intérieure, à l’ouest vers le Xinjiang et au Nord Est ont eu plusieurs raisons :
    - la Chine a connu des dynasties étrangères d’origine mongole, mandchoue...qui ont régné sur la Chine, or quand ces dynasties se sont effondrées une partie des territoires appartenant aux Mongols, Mandchoue...sont restés territoire chinois...

    - la menace permanente que constituait les raids des peuples barbares plus ou moins nomades sur les riches producteurs sédentaires chinois a provoqué des politiques d’invasion et de soumission de certaines zones périphériques afin de résoudre ce problème...
    Les Chinois ont toujours été des conquérants timorés par absolu nécessité vital.

    Concernant le chiffre de 200 millions de chinois en Sibérie...c’est complètement délirant. Cela voudrait dire qu’il y aurait en Sibérie plus de Chinois que de citoyens russes dans toute la fédération russe ! Ce genre de statistiques délirantes sortent de milieux alarmistes liés aux USA dont la vocation est de susciter de la sinophobie, une angoisse envers la Chine en Russie dans l’espoir d’influencer de manière négative les relations russo-chinoise. C’est exactement la même stratégie que l’islamophobie en Europe...créer des angoisses afin de faciliter l’acceptation et l’adoption de certaines politiques conflictuelles entre divers acteurs de la scène internationale...

    Les Chinois en Sibérie sont en général concentrés sur les zones méridionales connaissant suffisamment de jour sans gel pour permettre la culture de certains légumes (le Chinois est un paysan dans l’âme doublé d’un redoutable commerçant.)