Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Mediator, la sénatrice et l’Académie de médecine

Petits délits entre amis

Mise en examen dans l’affaire Servier, Marie-Thérèse Hermange vient d’être nommée au comité d’éthique de l’institution.
Peut-on être mis en examen pour trafic d’influence et faire partie d’un comité d’éthique ? Pour l’Académie de médecine, la réponse est oui.

 

La sénatrice UMP Marie-Thérèse Hermange avait été épinglée en avril 2013 dans le cadre de l’information judiciaire concernant le Mediator. Ancienne adjointe au maire de Paris sous Jacques Chirac, elle avait en charge le rapport sénatorial sur le médicament de Servier. Et elle l’avait fait relire à un proche du laboratoire, le célèbre pédiatre, le Pr Claude Griscelli, avant qu’il ne soit rendu public.

À l’époque, en juin 2011, le bras droit de Jacques Servier fait l’objet d’écoutes judiciaires. Bonne pioche pour les enquêteurs. Le père des bébés bulle appelle l’industriel pour fanfaronner. Grâce à lui, explique-t-il, les incriminations concernant Servier ont été minimisées dans le rapport du Sénat et celles concernant l’agence du médicament, alourdies. Le professeur de médecine explique à Jean-Philippe Seta qu’il a été invité à relire le rapport dans les locaux du Sénat par Marie-Thérèse Hermange.

 

JPEG - 24.3 ko
Le Mediator, destiné aux diabétiques en surpoids, mais qui fut largement prescrit comme coupe-faim, est soupçonné d’avoir provoqué de 500 à 2 000 décès

 

La sénatrice et son relecteur seront donc mis en examen. Les enquêteurs relèvent qu’entre mars et juin 2011, ils ont eu 46 contacts téléphoniques, appels et/ou SMS. On apprendra par la suite que le pédiatre a été conseiller de Servier alors qu’il était, en même temps de 2004 à 2005, au ministère de la Santé, lequel maroquin était détenu par Philippe Douste-Blazy, grand ami de Jacques Servier. Après cette période, Claude Griscelli sera consultant du laboratoire jusqu’en 2011.

Revenons à Marie-Thérèse Hermange. Selon nos informations, malgré sa mise en examen dans l’un des plus grands scandales de santé publique de ces dernières années, elle a été nommée le 1er janvier au comité d’éthique de l’Académie de médecine.

Lire la suite de l’article sur sante.lefigaro.fr

Sur la santé, chez Kontre Kulture :

 

Le scandale du Mediator, le médicaments aux 2 000 morts, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans ce pays ,plus on est pourri ,plus on a de l’avancement .Je parle des "élites " bien-sur.

     

    • #1652175
      le 27/01/2017 par jeannotlabreloque
      Le Mediator, la sénatrice et l’Académie de médecine

      C’est parce que c’est le moyen de les tenir.
      Un mec avec des casseroles au cul fera tout ce que vous lui ordonnez de peur qu’elles sortent au grand jour !

      C’en serait presque beau si ce n’était pas aussi triste !


  • Qu’en penses le docteur Michel Cimes ?


  • L’Institut des Académies est un véritable panier de crabes.
    C’est juste une affaire de plus.

    Qu’on se souvienne des rapports sur l’amiante qui continuaient à affirmer, jusque dans les années 2000, que l’amiante était sans danger.

    Que ce soit sur les biotech (OGM), sur les nanos, sur le nucléaire, etc. on n’écoute que des lobbyistes et on n’a d’oreille que pour les bénéfices financiers que toutes ces belles choses vont rapporter - quand bien même les colloques s’appelleraient "Ethique, société et ...OGM/ Nanotech/ Ondes radio/ Amiante/ Pesticides/ Additifs/ Radio activité/ etc."

    Les lobbyistes sont partout. Ils régentent l’Union européenne, comme les pays, que ce soit au niveau des gouvernements ou au niveau des institutions spécialisées (comme l’EFSA ou l’AFSSA, l’INRA ou le CNRS, etc.).


  • « ...mise en examen nommée au comité d’éthique de l’Académie de médecine » euh... il en pense quoi Transparency International with my ass on the buffet ? Et là ça compte ou pas ?


  • Plus dans le système que l’Académie de Médecine, tu meurs !