Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Monument des chars d’assaut de Berry-au-Bac a été pillé

Le 16 avril 1917, à Berry-au-Bac, sur le Chemin des Dames, des chars d’assaut français de type Schneider CA1 furent engagés au combat en direction de Juvincourt. Il s’agissait alors d’une première pour l’armée française, qui suivait ainsi l’exemple britannique, grâce notamment au général Jean-Baptiste Éstienne, le « père » de ce que l’on appelait à l’époque « l’artillerie d’assaut ».

Mis en oeuvre par un équipage de 6 hommes (1 conducteur et 5 servants), les Schneider CA1 étaient armés par un canon court de 75 mm et de 2 mitrailleurs Hotchkiss (une sur chaque flanc). Chenillés, d’une masse de 13,6 tonnes au combat, ils avaient une autonomie de 48 km. Cependant, leur blindage n’étant, à l’origine, pas très performant, ces chars étaient vulnérables.

Aussi, leur premier engagement, jugé prématuré par le général Estienne, n’eut pas les effets espérés par le général Nivelle. Sur les 132 Schneider CA1 mobilisés, 35 furent détruits, 17 fixés par l’artillerie allemande et 18 subirent des pannes.

Pour rendre hommage aux équipages tombés au combat ce jour-là et aussi pour marquer la première apparition des chars français, un mémorial national a été érigé à Berry-au-Bac, dans l’Aisne, puis inauguré le 2 juillet 1922 en présence du général Éstienne, mais aussi de celles des maréchaux Foch et Pétain.

Alors que l’on commémore, cette année, le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, des individus sans foi ni loi n’ont rien trouvé de mieux que d’aller piller ce Monument des chars d’assaut. Le désastre a été découvert par un automobiliste, qui a ensuite averti la mairie de Berry-au-Bac.

« Sur le coup, je me suis dit : Ils n’ont pas fait ça. Et puis quand je suis allée sur place, j’ai dû me rendre à l’évidence. J’étais atterrée, comme beaucoup de gens d’ailleurs. Cela me fait froid dans le dos. Comment peut-on s’en prendre à un tel monument ? Des gens sont morts pour nous et c’est leur mémoire qu’on salit », a dénoncé avec vigueur, dans les colonnes du quotidien L’Union/L’Ardennais, Marie-Christine Hallier, Mme le maire de la commune, qui a déposé une plainte auprès de la gendarmerie.

Visiblement, les voyous ont été rapides pour faire leur sale besogne puisque le site est très fréquenté. Ainsi, ils ont eu le temps de voler, entre autre, un bas-relief en bronze, un portrait, dans le même alliage, du général Éstienne ainsi qu’une dalle en marbre commémorative à la mémoire de ce dernier, attaquée au burin.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a fort à parier qu’aucun merdia n’en parlera...
    Et surtout... mais qui peut bien voler des métaux dans notre beau pays ?
    Les mêmes que dans les cimetières, Églises, ou voies ferrées ?
    Vive l’ouverture des frontières !!!


  • Les Gitans, pardon les "Roms", en tireront vingt euros chez le ferrailleur du coin .

     

  • En 14, les Allemands ne croyaient pas aux blindés, ils se rattraperont en 40...


  • C’est le genre de choses qui peuvent se produire quand une chapelle est profanée sur une base navale et que tout le monde s’en moque :
    http://www.marianne.net/blogsecretd...


  • tout ça doit déjà avoir été mis en morceau à coups de marteau entre deux caravanes et un fourgon


  • Ils cherchaient visiblement à récupérer les matériaux pour les revendre...

    des roms ont fait cela ??

     

  • A quel cours est la revente d’acier, de bronze et autres cuivres ???...

    Quelle putasserie que le fric et la nécessité absolue pour certains d’en avoir à coup d’adrénaline ! Les sales c..s sans respect !
    Les gars qui ont dézingué le char devaient être sacrément outillés avec un fichu camion et un p....n de treuil...même désarmé ce char doit tourner autour des 8/10 T ?
    Je pense que nous n’avons pas encore tout vu...et entendu !...Le pire reste à venir.

     

    • Le cuivre se revend bien, mais le bronze, pas trop, car il faut le couler pour le réutiliser et, sans en connaitre la composition exacte, il est dur de décider quoi en faire. Séparer le cuivre de l’étain coute plus cher que le cours du cuivre.

      Quant a l’acier, oui, vu que c’est un métal ferreux, mais le rapport au volume ne rapporte pas autant que le cuivre ou bien sur les meteaux precieux (or, argent, platine).


  • Pas d’enquête et on sait déjà qui c’est ???


  • « Comment peut-on s’en prendre à un tel monument ? Des gens sont morts pour nous et c’est leur mémoire qu’on salit »

    Bah la mémoire, le patrimoine et les chars d’assault sont des truc de fachos. Y’avait même du Pétain dans cette histoire. Probablement de bons républicains qui ont voulu recyclé ce truc nauséabond pour le bien commun, par exemple fournir la bibine à tout un camp rom pour une longue soirée.


  • Arrêtez un peut votre délire sur les gitans et les roms , c’est bien la stelle en marbre en l’honneur du général Estienne qui a été attaqué au burin c’est donc la preuve que ce n’était pas les métaux qui étaient visés mais bien le symbole historique de ce monument les gitans et les roms ils savent pas lire et ils ne connaissent pas l’histoire qu’es qu’ils en ont à foutre .

     

    • Tu vis sur quelle planête, dis-nous ? Tu crois que c’est une rumeur les roms qui volent tout ce qu’ils peuvent ? Les chiffres des cambriolages qui explosent qui sont en grande partie du vol d’or, sans oublier des vols de cuivre partout où c’est possible, des vols d’engin de chantier, de véhicule agricole, d’essence etc ???

      Et apprends à lire : "un bas-relief en bronze, un portrait, dans le même alliage, du général Éstienne ainsi qu’une dalle en marbre commémorative à la mémoire de ce dernier, attaquée au burin".


    • La stèle en marbre portait des lettres en bronze qui ont été arrachées au burin , une à une ! , le marbre, ils s’en tapent, ils ne vont pas nous refaire la "PIETA" !


  • #909680

    Destination pays de l’est... le pillage de la France ne fait que commencer, soutenu et autorisé par les traitres qui dirigent le pays et l’U.E à travers l’immigration de masse et l’ouverture des frontières à tous les trafics..


  • #909707

    Ca n’empêchera pas françois-la-sens-tu de dormir ce soir. Il n’y a qu’une et une seule chose d’intouchable chez lui, et ce n’est pas ses chéries, mais c’est quoi alors ?

     

  • Des nomades apatrides tribaux sans foi ni loi.


  • Quelle horreur, les Roms vont encore etre stygmatises !!


  • Ça part en cacahouète, donc tant qu’à faire une chose, autant la faire à fond, je décrète :

    - que tous les Français de souche donnent leur maison à des délinquants multi récidivistes afin qu’ils aient une chance de s’intégrer à notre merveilleuse raie publique.

    - que l’embauche de blancs est interdite car discriminatoire.

    Ça vous donne des idées monsieur hollande, oh grand sauveur adoré ?


  • A quoi ca sert de piquer des monuments en bronze ? Les vendre au poids ? Peuchere, on est bien peu de chose.


  • #910347

    Il est urgent de quitter l’espace Schengen qui livre la France aux pilleurs.

    Comme il faut quitter l’Europe, et abandonner l’euro, il faut quitter d’urgence l’espace Schengen. Comptons sur pate molle pour n’en rien faire.


  • Vol de bas-relief et portrait dans le même alliage , plus marbre attaqué au burin ......
    Cela me fait penser aux vols de croix dans les cimetières ....... c’est la patte des chéris qu’ils ne faut pas accuser ......
    Idem, lorsque après leur passage, des agriculteurs constatent la disparition de vaches, vaux, cochons .......
    Ne parlons pas de l’état de lieu des prés, prairies qu’ils ont occupés sans autorisation ....
    C’est vrai qu’il ne faut pas les décoiffer ....
    Ils ne savent pas lire ? Que nenni ....... les portes leurs sont grandes ouvertes dans les collèges, à coups de subventions et certains préparent même des thèses sur leur culture
    Ne vous inquiétez pas l’histoire de la shoah les interpelle bigrement et ils sont les premiers à faire la publicité ....


Afficher les commentaires suivants