Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Pr Fourtillan répond aux questions de Richard Boutry suite à son internement forcé

Figure militante de la contestation contre la vaccination obligatoire des enfants, présenté comme un proche du professeur Henri Joyeux et un fervent catholique, soutien des Gilets jaunes, intervenant du film Hold-up (dans lequel il cible l’institut Pasteur), le professeur en pharmacologie Jean-Bernard Fourtillan a le profil parfait pour déplaire au nouvel ordre sanitaire en place.
Interrogé par Richard Boutry, il revient sur son internement de force duquel il vient d’être libéré.

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • abracadabrantesque !!!!!!!!!!!!!
    et lui c’est un professeur , vous imaginez si c’est une personne de tous les jours

     

    • Sur le front du Covid, Pr Fourtillan a fait du bon boulot. À l’instar de Thierry Meyssan avec le 11 septembre qui, dès le 12, publiait sa contre information, Dr Fourtillan, dès le mois de mars, dit non c’est pas possible ce qu’on nous baragouine après avoir lu les brevets déposés. Il suffit de lire.
      Abracadabrantesque en Absurdistan c’est tout à fait normal.
      C’est pour cette raison que l’oligarchie cible ce pays de certains demeurés, une proie facile à la tête de l’État. Priez Jésus et Marie.


    • C’est ce à quoi je pensais ! ... Certains malades dits psychiatriques non pas leur place dans les HP !
      Je suis content d’avoir écrit à Uzès, un goutte d’eau dans un océan ... de mensonges !

      Quelle que soit la dénonciation avérée ou non quant à la fabrication par l’Institut Pasteur de ce virus donc artificiel, la méthode d’enfermement autoritaire du Dr Fourtillan est une preuve énorme que le pouvoir s’est fourvoyé dans une opération criminelle ... de grande envergure et que nous sommes en dictature déguisée dite « démocratie ». Les principes élémentaires de cette soi-disant « république » volent en éclat. Trop, c’est trop !

      Dans un régime sain, sans la pression des lobbys, les autorités auraient suivi le cours normal de la procédure, faire aboutir la plainte du Dr Fourtillan vers un juge d’instruction en vue d’un procès. Tout ceci a été empêché ce qui se révèle très, très suspect !

      Et dire que des magistrates – souvent des éléments féminins pour ce sale boulot à croire que la détention du pouvoir les excite :) sont entrés dans ce jeu pervers au détriment de la respectabilité du Dr Fourtillan, son cursus, son expérience et son niveau de compétences !

      Oui, nous sommes réveillés !


    • C’est aussi la réflexion que je me fais... Il faut éviter de les croiser sur son chemin.


    • "et lui c’est un professeur , vous imaginez si c’est une personne de tous les jours".

      Ah, parce que les gens de tous les jours sont tous des gens bien ?

      https://www.ouest-france.fr/hauts-d...


  • elle est belle notre Justice , ces 2 juges mériteraient l’enfermement psychiatrique ainsi que cette machine de corrompus qui manipulent tout ça


  • on voit dans sa façon de s’exprimer qu’il est dans la vérité et il explique très bien pourquoi ils veulent à tout prix utiliser les vaccins commandés comme la Bachelot , à son époque

     

    • oui il est un peu confus (après la prison et l’asile de fous on le serait tous), il est en effet exalté (avec de pareils révélations à faire on le serait tous) mais c’est la preuve d’une grande sincérité : s’il était psychopathe (avec son intelligence) il composerait un personnage.

      Qui doutera de l’histoire des brevets "Coronavirus" de l’Institut Pasteur ? Ce qu’il dit de tous ces vaccins qui sont des leurres est troublant...


  • Je sens chez Mr Fourtillan un aplomb très prometteur pour la ligne anti Davos souverainiste !
    Un parlé, un physique, un vécu qui pour moi sont des signes de leadership évident.

    Comme Soral ou Bigard, l’élan vital perceptible, pas des hommes fractionnés. Des figures quoi.

    Mr Fourtillan si vous passez par là, le passage sur la famille est très touchant sachez qu’on est des milliers à vous appuyer.

    Merci au personnel hospitalier comprevensif, c’est rassurant.

    On aime votre "parlure". Le passage sur Trump était génial !

    Karim Labrume

     

    • Pas une virgule à changer, tout à fait d’accord avec vous !
      Soutien absolu au Pr et à tous les résistants de ce pays.


    • @Nicolas. Vous avez bien analysé la situation. C’est exactement ça.
      Cependant, on peut regretter que le brave professeur ne soit pas plus pédagogue et ne prenne pas en mains lui-même la direction de l’interview pour expliquer la base du problème, en mettant bien à plat à la fois sa thèse concernant le rôle de l’Institut Pasteur et ses affirmations publiques en ce sens.
      Ainsi on saurait de quoi il retourne et on saurait aussi s’il avait bien fait passer le message ou non lors de ses affirmations passées (ou bien si ses détracteurs pouvaient au moins avoir l’excuse de n’avoir eu que des explications incomplètes).
      Il semble présumer que tout le monde connait sa position et a vu le film Hold Up, ce qui est très loin d’être le cas.
      Je suis moi-même assez fortement diplômé en chimie organique mais ne sais pas ce qu’il soutient. Vu son cursus en pharmacologie, sa renommée indéniable et sa sincérité évidente, je dirais, au "doigt mouillé" et avec ce que je peux saisir de cette interview trop courte et bâclée, qu’il a raison, mais je ne peux en être certain.


  • Stupéfiant !
    D’abord, avec l’a priori 100% positif envers lui, j’écoute et j’entends tout ça en allant dans son sens, et je me dis que, oui, ça va être très chaud pour certains dans les domaines judiciaire, médical et politique... Et puis, à force d’aller dans son sens, je m’aperçois que ça tourne en boucle et moi avec, que certaines phrases commencées ne sont pas terminées, que je n’arrive toujours pas à savoir "ce qui l’a sauvé" et puis, une fois terminée la vidéo, j’en arrive à me demander s’ils n’ont pas réussi à nous "casser" quelque chose chez ce monsieur, le rendant totalement inaudible en fin de compte...
    Parce que, si ce qui l’a sauvé, comme il le dit une ou deux fois, c’est d’avoir "révélé" à des psychiatres que le covid 19 est une invention de l’Institut Pasteur,
    Ceci dit, toute ma sympathie va vers lui, et j’espère me tromper, et j’espère que ce que je perçois comme des incohérences ne tient qu’à une difficulté d’expression ou un excès d’émotion dû à ce qu’il a vécu.
    Si ce qu’il dit tient la route, on ne peut lui souhaiter que de s’entourer des meilleurs avocats (dignes de confiance : y en a t-il seulement...), et de triompher en allant au bout des procédures...

     

    • Il a l’attitude absolument normale de l’innocent accusé par des gens de pouvoir, persécuté, enfermé sans pouvoir faire valoir ses droits ou la raison. Il a dû affronter une réalité orwellienne.
      Dans ce cas, on ne trouve parfois pas ses mots ou on renonce à essayer de se faire comprendre. Le journaliste d’ailleurs ne cesse de distiller le doute, ce qui désarçonnerait n’importe qui. Comme si les juges ne suffisaient pas !
      Le professeur s’en est très bien sorti, heureusement. Le milieu médical praticien, quotidiennement confronté à la réalité et à de vrais problèmes, ne peut être aussi corrompu que le milieu judiciaire, lequel peut utiliser le langage pour faire passer n’importe quoi.
      Il n’est pas fou, ça se voit et s’entend, point.


    • Vous même ne terminez pas vos phrases, du moins une (Pasteur,...).
      Il faut bien écouter pour comprendre mais c’est un peu complexe, le journaliste lui même a du mal à suivre.
      Le médecin qui l’a ausculté en prison n’avait rien à voir avec la manigance qui l’attendait à Paris et St Anne, c’’était un examen de routine réglementaire. Fourtillan est tellement inspiré et entier dans sa personne qu’il dit ce qu’il pense à toutes les personnes qu’il croise (infirmières, gendarmes, médecins...) un peu comme un apôtre. Et voilà qu’il confie à ce médecin cette histoire d’institut Pasteur, enchaine sur Trump. Le médecin de bonne foi (et bien conditionné comme une bonne partie de la population) le croit dérangé et demande un internement, mais un internement qui n’a rien à voir avec celui programmé de St Anne. C’est une coïncidence d’une ironie incroyable. Les psychiatres du Gard n’étant pas des agents qui l’attendent pour le détruire font juste leur travail et se rendent vite compte qu’il n’est pas fou. A cela s’ajoute les qualités de son avocate commis d’office et voilà qu’il échappe aux griffes du diable, floué par une bienheureuse coïncidence.
      Ce qui est incroyable c’est que n’importe qui aurait fait attention à ce qu’il racontait à ce médecin par simple prudence et c’est ce qui l’aurait perdu, car les choses se seraient déroulées comme prévues, il serait resté incarcéré quelques jours en attendant son transfert à Paris. Fourtillan a été sauvé par sa bonté d’âme, qui s’adresse à l’autre sans calcul, juste dans la nécessité permanente de dire la vérité à chaque occasion qui se présente.
      Je ne suis pas croyant mais je dois reconnaitre que cette histoire est chargée d’éléments qui laissent songeur.


    • Nicolas c’est en effet une explication très plausible qui corrobore celle un peu en pointillé du professeur. On ne comprend pas pourquoi il dit à plusieurs reprises que la prison l a sauvé. Les faits sont là. Il a échappé à la patrouille mais pour combien de temps. A sa place je ferais une sage retraite en Russie.


    • Je trouve que BOUTRY aurait pu s’abstenir de malmener le Pr FOUTILLAN par la cadence de ses questions et le contenu intrusif de certaines qui étaient déplacés eu égard à l’âge du professeur et des épreuves qu’il a endurées. J’espère que le professeur va vite se rétablir et BOUTRY redescendre sur terre.


    • Pa Espenel il dit que la prison l’a sauvé parce que c’est en prison qu’il a été diagnostiqué délirant et envoyé à l’HP du Mas Careiron.


    • @ Nicolas

      Je fais mien votre commentaire et vous remercie de l’avoir si bien écrit !
      Mais en bonne catho tradi (en cours), je le conclurai par : La bienheureuse expérience de l’excellent Professeur Fourtillan, qui échappe de justesse à sa mort programmée, prouve bien que « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (Romains VIII, 28b) comme lui.

      Avec son quart de tour instantané du Virus Pasteur au Président Trump pendant la consultation médicale, Professeur Fourtillan est aussi un excellent artiste très original pour une Quenelle d’Or ! N’est-ce pas Dieudo ?


  • J’ai comme l’impression que ça ne va être sur ce procès qu’ils vous tester le captage audiovisuel dont on avait entendu parler il y a 4 mois.


  • Il a l air un poil illuminé, mais tant bien même, on ne met pas quelque un en prison pour complotisme !

     

  • #2626485
    le 25/12/2020 par à bas la judéo-maçonnerie !
    Le Pr Fourtillan répond aux questions de Richard Boutry suite à son (...)

    Tu peux pas être jugé deux fois ! C’est la loi du talion ou quoi, ni pardon ni oubli, tiens de nouveau la petite musique...

    Jolivet poubelle ! Quelle idée d’avoir des femmes juges !

    Stan Maillaud l’a dit : quand tu gênes trop, l’objectif est bien de te faire crever ni vu ni connu soit en prison soit en HP en faisant passer ta mort pour... cause de mauvaise santé !

    Comme pour le covid appliqué au peuple vous pigez ? On les dérange pour ce qu’on est.


  • Je ne fais pas partie du corps médical . Ce Monsieur est Professeur , il s’exprime sur les sujets qu’il connaît , puisqu’il travaille dessus . Il n’est pas d’accord avec la politique sanitaire en cours . Et se retrouve interné en hôpital psychiatrique ! .en passant par la case prison ! ... cela devrait interpeller ?!?!
    Par contre , je ne comprends pas toujours la façon dont ces éminents professeurs ( Peronne , Raoult, joyeux , Toussaint et bien d’autres , ) réagissent chacun en ce qui les concerne , Mais jamais en plus ou moins coordination , tout au moins médiatiquement , ce qui pourrait intensifier leurs influences .
    Alors qu’en face , des légions de ( kapos ) parlent la même " voix de son maître " , ce qui les crédibilise davantage .
    HS : france soir , " mouille le maillot " ? Ou ... ?


  • Suis resté scotché sur ma chaise,jamais j’aurai pu penser voir celà en France,certes je suis encore un naïf et çà fait mal parfois.
    Evidemment,c’est une histoire à rapprocher de celles d’AS et d’H. Ryssen,du prof. Raoult,du Dc Perrone,ect de tous les autres nobles esprits qui se battent pour que notre pays reste dans la vérité,la justice et l’humanisme.
    Notre pays,la France,a vraiment,vraiment besoin d’une purge,mais alors à grande échelle ou d’une Révolution,çà ne fait aucun doute car celà fait trop longtemps que çà dure.

     

    • La REvolution est déja sous nos yeux depuis 1789,voire depuis la REnaissance et la REforme.
      (RE-RE-RE)
      Elle n’a pas abouti car son but ultime est la destruction de l’Eglise qui résiste malgré les innombrables attaques dont elle fait l’objet ;afin de lui susbstituer le naturalisme et la déification de l’Homme,l’esprit des loges maconniques.
      Je ne me considère pas comme croyant,je m’interroge sans cesse mais un minimum de recul historique et d’honnêteté intellectuelle ne peuvent que valider ce lent et long proccessus.
      L’esprit révolutionnaire,aujourd’hui,est d’envisager la posibilité d’un ordre divin.


    • Ne pas oublier dans la continuité des ré, la république et enfin le reconfinement.


    • @strato : "L’esprit révolutionnaire,aujourd’hui,est d’envisager la possibilité d’un ordre divin."

      Très bien dit, tout à fait d’accord. Juste une précision : ne pas suivre les pas de Robespierre, qui parlait de "L’Être suprême"... pour le résultat qu’on connaît...


  • C’est difficile d’exposer le sujet en 20 minutes comme le tente ici France Soir, mais ils ont le mérite d’essayer.
    Pour creuser le sujet sur les thèses du Pr Fourtillan :
    https://www.youtube.com/watch?v=7Al...
    C’est une pilule rouge qui secoue fort si tu es dans la matrice !
    S’ils en sont à le faire enfermer, c’est qu’ils n’ont rien à lui répondre.


  • Content que le professeur Fourtillan soit sortir de l’’hôpital.

    Malheureusement son positionnement sur la victoire de Trump va le faire passer pour illuminé. Il aurait pu éviter de parler de Trump.

    Il vaut mieux attendre le 6 janvier pour parler des vrais résultats des élections.

     

  • Le mec il devrait demander à quelqu’un de parler à sa place , car il semble pas crédible du tout. Au moins pour faire une chronologie et pouvoir répondre aux questions sans être à côté. Il dit plusieurs fois la même chose pour 3questions différentes


  • La liberté d’expression et de mouvement de ce monsieur ne devraient pas être brimés, mais il faut quand même reconnaitre que par moment ses propos sont assez confus.


  • encore une affaire qui sent la merde
    depuis Benala , c’est devenu des habitués des salades et pourtant ils sont toujours dehors à continuer leurs saloperies comme si de rien était
    le pire c’est que Fourtillan n’est pas tout seul à dénoncer toutes ces raclures ........
    ils ne vont quand même pas enfermer tout le monde

     

  • Cet interview est explosive, ce Monsieur a toute sa tête, que personne n’en doute. Tout ce qu’il dit est totalement cohérent, la répétition est une affaire commune, il faut répéter les choses pour qu’elles soient vraiment entendues. Il ne faut pas entendre ces propos comme des boucles : ces propos englobent beaucoup de paramètres, qui incluent la situation vécue et subie depuis plusieurs mois, le contexte, ce qu’il sait et qu’il ne peut pas dire, ce qu’il dit, l’émotion, sans oublier la nécessaire neutralité/objectivité du journaliste. IIl est modeste, sensé, synthétique, courageux, lucide, bienveillant envers ses confrères Perronne et Raoult, nous alerte sur Fouché....non c’est une bombe dans ses réponses, et il faut qu’un maximum le voit comme cela. Cela aurait bien pu être "Vol au-dessus d’un nid de coucou" pour lui, avec une issue plus fatale, c’est en tout cas une évidence pour moi. Merci à lui et bonne chance pour la suite.


  • Exalté, c’est le mot. Est-ce que ça vient de l’intervieweur ou de l’interviewé, j’ai pas tout compris à son histoire... Et formellement que le virus provienne de l’institut Pasteur ne prouve pas qu’il y a eu volonté de diffusion de ce dernier. Depuis avril n’importe qui de sensé sait bien que c’est un virus de synthèse qui est sorti du labo de Wuhan.
    Quant au vaccin Pfizer c’est du bidon ? On en reparle dans 6 mois.


  • Bravo au professeur pour son courage et son engagement. C’est cependant dommage qu’il réponde confusément à certaines questions,par exemple sur l’issue judiciaire des poursuites dont il a fait l’objet en matière d’exercice prétendument illégal de la médecine...Son propos en perd hélas de sa force


  • Et puis le journaliste qui reprend le "j’accuse" de Zola en référence à l’affaire Dreyfus ?.. Le pharmacologue accuse point. Le verbe accuser ne se suffit-il pas à lui tout seul ?


  • Est-ce que ce journaliste peut fermer sa gueule et laissera son invite repondre aux questions !?

     

    • L’ennui dans cet entrevue c’est que le professeur élude les questions clefs. Sait on comment et pourquoi a t il été libéré ? Connait on le jugement pour exercice illégal de la médecine ? Perso, je n arrive pas à me faire une idée sur sa légitimité sur la base de ses explications et on sent bien que le journaliste qui tente de faire son travail n a pas réussi à lui sortir les vers du nez.


  • Un autre doc, "mal traités" sur la crise et la gestion du covid et dont on n’entend pas beaucoup parler ds les médias !! (on sait jamais, des fois que cela suscite la curiosité chez les moutons ) c’est : https://odysee.com/@Lemoutonenrage :... ; bon visionnage !


  • Extra Fourtillan !


  • Je suis comme tous, heureux que le professeur Fourtillan soit à nouveau libre. Cependant ce grand monsieur ne sait pas s’exprimer, il est très confus, imprécis ; c’est son caractère ; c’est avant tout un chercheur pas un orateur. Concernant ces fameux patchs, d’après ce que j’ai compris, il a été jugé qu’ils ne relevaient pas du qualificatif de médicament. Donc qu’il n’y avait pas exercice illégal de la médecine ou de la pharmacie. Ainsi les plaintes dirigées contre lui ont donc été annulées. Il aurait du le dire mais il ne parvient pas à le formuler simplement, voilà tout et apparemment le jugement ne lui a pas été remis (c’est une pratique courante dans le milieu judiciaire franc-maçon quand on veut "supprimer" une affaire). C’est pour cette raison qu’il estime (à juste titre ) qu’il a été piégé car il ne pouvait plus être poursuivi pour ces faits.
    Concernant sa plainte contre l’institut Pasteur, Fourtillan est tellement spécialisé qu’il en devient inaudible ; il est très difficile de comprendre le raisonnement de sa plainte. Il devrait s’attacher les services d’un avocat tel que Me Brusa ou celui du professeur Raoult Me Di vizio qui sont ce que l’on appelle des "pointures" dans leur métier. J’avais vu tout de suite que son précédent avocat était nul et je l’ai fait remarquer. Ce système judiciaire pourri ne m’étonne pas car je le connais depuis des dizaines d’années ; il est pareil à lui-même. Ce n’est donc pas seulement Macron qu’il faut foutre à la porte, c’est aussi toute cette mafia judiciaire et politicarde.

     

  • Bizarrement J’ai jamais entendu parler d’enquête sur le labo p4 de Wuhan. On aurait du en faire un tapage dans un monde normal. Créer avec la Chine une situation d’enquête exceptionnelle. Mais non rien. On se fout de notre gueule et on enferme ceux qui doutent ensuite.


  • Il est bien ce journaliste, bonne tête, belle élocution et surtout intègre. L’exemple parfait de la l’exception qui confirme la règle.


  • Autour de moi nous avons beaucoup prié pour sa libération.
    Dieu soit loué ! et qu’Il délivre la France de la chienlit maçonique sataniste.


  • Un valeureux résistant à la connerie de masse exploitée et entretenue par Big pharma ...

    Son karma ... et le futur de cette misérable société ... ne s’en portera que mieux ...


  • Le covid créé par l’institut pasteur ! C’est bien pour ça qu’il nous faisait avaler la fable d’un virus sorti du cul d’un pangolin !


  • Le professeur accuse la juge d’instruction Brigitte JOLIVET de mise en détention abusive. En droit pénal, ça vaut un max. Le prof ne doit pas s’en priver.
    Elle a donc un droit de réponse et la possibilité de déposer plainte. Elle ne le fera sans doute pas pour éviter toute publicité et recherche de la vérité sur ses motivations et comanditaires. Ces cafards ont horreur de la lumière !

    Ne pas oublier de noter ce nom sur le mur des collabos ! Lorsque Trump sera confirmé, ça va swinger !

     

  • Ouais bon, il a quand même un pet au casque... Discours déstructuré, Trump va être réélu, ILS vont tuer des millions de gens etc. franchement avec des alliés comme lui on n’a pas besoin d’ennemis...

     

    • Si tu avais subi l’attaque qu’il a subi tu serais en état de choque aussi et tu aurais surement du mal à articuler un discours propre, surtout qu’il n’a pas eu le temps de prendre beaucoup de recule sur ce qu’il lui est arrivé. De plus, l’état de la situation à quand même ni queue ni tête.

      Pour le cas Trump, il y a de fortes chances que ce soit lui qui soit ré-élu au final (de force ou suivant le processus normal) en janvier. Tous les gens qui suivent le sujet savent que c’est très probable.


  • Deux informations importantes que tout le monde semble reléguer au second plan et au premier de se focaliser sur les petites incohérences ou des détails d’apparences. d’abord je pense qu’il faut absolument poursuivre des essaies sur son histoire de veille-sommeil, de patchs valentonine, mélatonine. C’est juste un possible traitement contre les maladies neurodégénératives. Qui n’a pas dans sa famille quelqu’un atteint par ces maladies ? Ensuite qu’il vient quand même de subir un complot avéré en pleine ingénierie mafieuse dictato-sanitaire et que ça colle assez bien avec la vague d’oppression que nous subissons depuis des mois maintenant. il faut dont s’attendre a d’autre attaques sur les lanceurs d’alertes etc... C’est vraiment la Guerre. Il est évident que le seul rempart actuellement et la guerre que Donald Trump mène aux état unis. Fourtillan a tout compris voila pourquoi il parle de D.Trump . Rendez-vous compte


  • Pareil pour moi avec le "médecin" qui m’a interrogé menottes aux poignets avant de donner son "accord" pour me balancer en psychiatrie.
    "il est exalté, volubile"
    Et oui quand une armée de gendarmes rentrent chez toi à 7h du mat famas à la main en t’accusant de choses que t’as ni faites ni dites tu peux être un peu "exalté".
    Sauf que j’étais loin d’être exalté, j’étais même étonnement calme vu que c’était la deuxième fois que ca m’arrivait. La premiere fois, ce même médecin avait déjà signifié sur le rapport sans rien m’en dire que j’étais "exalté" voir même hetero-agressif si je me souviens bien ce que m’a dit le psy chargé de me cachetonner ensuite passé les 2 jours en isolement.

    Rassurez vous c’était à la campagne, et heureusement car rien ne vault les médecins de campagne...qui voient des exaltés partout.
    Rassurez vous, aujourd’hui je suis profondément dépressif et désespéré, aucun soucis.
    Enfin désespéré mais ni suicidaire ni suffisamment haineux pour faire du mal à qui que ce soit. Écrivez le aussi dans le rapport, enfin dans l’épée de Damocles au dessus de ma tronche de pauvre con.


  • Et c’était la deuxième fois à la campagne, mais je l’avais déjà vécu un peu partout dans les villes de France cher pays de mon enfance, les enfermement abusifs en psychiatrie, donc c’est pas jamais 2 sans 3 en ce qui me concernent mais jamais 2 sans 10. A ceux qui voient des fous à enfermer partout, oui il y en a des fous, mais aussi des gens qui disent des vérités, les leurs, qui dérangent depuis toujours. Ceux là vous n’en entendrez jamais parler, je suis même étonné que je puisse encore parler. A mon avis c’est pas moi que vous entendez, je dois revers ou bien c’est un ange qui parle à ma place.
    Mon côté "soigné" sûrement.
    Merci donc aux soignants, je vais mieux. Et merci à tout les français qui s’en cognent. Ils ont sûrement bien raison, j’ai due le mériter. Et puis on mange bien en hp, même si contrairement à la prison, après on doit payer la note si on a pas de mutuelle. Et la note elle est salée.
    Et au prof Fourtillan, arrête avec les fumeurs de hashich qui n’ont plus de cerveau, on dirait un psy. Les cachetons qu’on t’as obligé à bouffer mangent 1000 fois plus le cerveau, si t’avais osé tirer une tad avec tes co détenus tu en serais quelque choses.
    Enfin "vous" pardon. Mais en tant qu’ex psychiatrisé on peut se tutoyer, même si je ne me fais aucune illusion sur une hypothétique réponse de votre part.
    Vous êtes en haut, la preuve, et je suis en bas, on est pas du même monde mais vous connaissez maintenant un tout petit peu du mien. Ça pue hein ?
    Signé d’un ancien "cerveau détruit". Mais pas par le haschich. Cordialement.

     

    • Les fumeurs de hash dont parle le professeur, ce n’est pas vous !
      Fumer ne fait pas de vous leur frère.
      Oui ils n’ont plus vraiment de cerveau ; en ont-ils jamais eu un de qualité ? La question se pose aussi de ce côté-là.
      Vous ne faites pas partie de leur bande, vu comme vous écrivez, et intéressez le lecteur.
      Pour vous remonter le moral, l’année qui vient verra un début de libération, grâce, en partie à des personnes comme le professeur. Ou comme vous, qui restez conscient.
      C’est déjà bien parti, d’ailleurs ;
      Les forces du bien veillent, mais pas ouvertement, ne vous en faites pas. Elles vous aiment bien.


  • Il serait très intéressant de lui donner à nouveau la parole à froid. Il est confus, et c’est tout à fait compréhensible après avoir été discrédité, incarcéré, s’être caché et avoir probablement été surveillé par les services de renseignement. Même un sain d’esprit comme ce monsieur, deviendrait confus et peut passer pour un fou. Cela étant dit, je ne connais pas sa démonstration et cette histoire de brevets. Je me prononce uniquement sur le sujet que je connais : le vaccin par arn messager. En effet, il y a un problème de taille dans cette technique qui est bien souvent mal expliquée aux français. Premièrement, la durée de vie de cette arn dans l’organisme est aléatoire et très courte (de quelques minutes à plusieurs dizaines d’heures). Ensuite, la cible n’est pas garantie. Je rappelle que dans d’autres traitements de type thérapie du gène, les médecins utilisent une injection intrathécale pour cibler le gène et produire la protéine. Rien de comparable avec le procédé actuel. Enfin, dans les thérapies innovantes déjà utilisées depuis plus de 3 ans dans les maladies rares, nous observons une hétérogénéité des réactions très significatives. Des patients ont des effets bénéfiques, d’autres n’ont rien du tout. Pas même d’effets secondaires. Tout cela a forgé mon opinion sur ce vaccin. Je pense qu’il n’est pas si dangereux, voir même assez anodin. Le principe de précaution voudrait au moins que l’on évite de l’injecter, car le service medical rendu est, au moment où je rédige ces lignes, plus que discutable. Et ce n’est pas moi qui le dit, mais bien l’ensemble des médias dominants. Sinon, nous n’aurions pas à poursuivre les gestes barrières post vaccination.


  • Bizarre cet interview
    Perso j’ai rien compris au discours de ce professeur !
    Je ne connais pas l’affaire dont il est victime
    Mais quand même il est pas clair
    Quelque chose ne tourne pas rond
    Il a un blème !!!!
    Disons que ça doit être un problème de
    Timing ,on n’est pas sur la même longueur d’onde.


  • Il faut que quelqu’un d’autre porte plainte contre l’institut Pasteur.

     

Commentaires suivants