Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

Saisie, la Cour suprême américaine laisse en vigueur cette loi conservatrice

La haute juridiction ne se prononce pas sur la constitutionnalité de la loi anti-IVG mais invoque « des questions de procédures complexes et nouvelles ».

 

La Cour suprême des États-Unis a offert une victoire majeure aux opposants à l’avortement dans la nuit de mercredi 1er à jeudi 2 septembre, en refusant de suspendre une loi du Texas qui interdit d’avorter après six semaines de grossesse même en cas de viol ou d’inceste.

(...)

Le Texas devient ainsi l’un des États les plus restrictifs en matière d’avortement. La législation interdit toute interruption de grossesse dès lors que les battements de cœur du fœtus sont perceptibles, soit à partir de la sixième semaine de grossesse environ. À ce stade, beaucoup de femmes ignorent encore qu’elles sont enceintes.

Cette décision a été prise à une courte majorité des cinq juges conservateurs, dont trois ont été choisis par l’ancien président Donald Trump pour leur opposition à l’avortement. Le chef de la cour, John Robert, un conservateur modéré, tout comme les trois magistrats progressistes, a fait savoir qu’il aurait bloqué cette loi « sans précédent », en attendant un examen de fond.

La juge progressiste Sonia Sotomayor a jugé la décision « stupéfiante » et reproché à ses confrères de « se mettre la tête dans le sable » face à une loi « imaginée pour empêcher les femmes d’exercer leurs droits constitutionnels et pour échapper à un examen en justice ». « Les Républicains avaient promis de faire tomber “Roe contre Wade” et ils ont réussi », a, quant à elle, tweeté l’élue démocrate Alexandria Ocasio-Cortez, en référence à l’arrêt emblématique de la Cour suprême qui, en 1973, avait reconnu le droit à l’avortement aux États-Unis.

(...)

Le président des États-unis, le Démocrate Joe Biden, avait dénoncé plus tôt une loi « radicale » qui « restreint l’accès des femmes aux soins de santé dont elles ont besoin, notamment dans les communautés de couleur ou à faibles revenus, et délègue, de façon scandaleuse, à des citoyens privés les poursuites contre ceux qui pourraient aider [ces femmes] ». Il a également promis de « défendre » l’arrêt « Roe contre Wade », mais ses marges de manœuvre sont limitées compte tenu de la minorité de blocage dont disposent les républicains au Sénat.

Près d’un demi-siècle après cet arrêt, le droit à l’avortement divise toujours profondément les États-Unis. Selon un sondage de la chaîne NBC publié mercredi, 54 % des Américains estiment que l’avortement devrait être légal dans la majorité des cas, et 42 % pensent qu’il devrait être illégal.

Lire l’article entier sur lemonde.fr

En lien, sur E&R :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2800126
    Le 2 septembre à 11:20 par NoHope
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Mettez en avant les raisons que vous voulez, mais qu’on puisse interdire à une femme d’avorter en cas de viol ou d’inceste me sidèrera toujours.

    Je rappelle que dans la majorité des cas, la relation incestueuse est avec une mineure.

    Pour moi, c’est la précision qui met la loi du côté de la muflerie la plus crasse car ainsi on condamne la femme à subir toute sa vie les conséquences d’un acte immonde.

    Perpétuité peu probable pour le violeur et/ou l’incestueux.

     

    Répondre à ce message

    • #2800299
      Le 2 septembre à 16:07 par jesus57
      Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

      Y a-t-il un principe de vie supérieure à la souffrance humaine(la guerre, la torture, le viol etc...) ? Mais quand nous arriverons en haut, que lui répondrons-nous ?

       
    • #2800315
      Le 2 septembre à 16:33 par rougette
      Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

      Porter un enfant, le mettre au monde quelles que soient les circonstances, seule la femme est capable de ce prodige. Eduquée ou pas, une chose résonne en elle : la vie. Il faut avoir de la compassion pour ces mamans et leurs bébés. Aucune loi ne règlera jamais le litige. Autoriser ou interdire est sans intérêt. Seul l’instinct de nature trace sa piste. Bienvenus les bébés !! Merci les mamans !! L’accouchement sous X ça existe. Plein de couples sont en manque d’enfant.

       
    • #2800432
      Le 2 septembre à 19:54 par Tetar 1er
      Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

      Avorter, c’est ne laisser que le viol ou l’inceste dans le souvenir, et vivre seule avec lui. Laisser la vie suivre son cours, c’est lui donner la possibilité de la victoire. Je ne juge pas ces femmes, mais je préfère placer plus haut l’acte d’assentiment qui se refuse un tel pouvoir que celui de tuer ce qui, déjà, dépasse dans son être le seul retentissement de la faute.

       
    • #2800543

      @NoHope
      Bah non… En cas de viol et d’inceste, il y a aussi la possibilité d’accompagner la femme dans cette dure épreuve et lui apporter soutien et réconfort. C’est le rôle des professionnels, mais également des proches.. Une fois que l’enfant naît, rien n’interdit à la femme de le mettre en adoption.. Pourquoi se limiter à la solution lâche, soit détruire la vie d’un être innocent, un humain en devenir sous prétexte qu’un salopard ait commis cette crapulerie qu’est le viol ?

       
  • #2800186
    Le 2 septembre à 12:54 par Alibi
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Simone ! combien de millions de vies avortées ?

     

    Répondre à ce message

    • #2800279
      Le 2 septembre à 15:38 par Pasdaran
      Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

      L’avortement sans l’aimer.

       
    • #2800324

      Bon depuis au moins 1973, à une cadence de moyennement 200 000 enfanticides par an pendant presque 50 ans, disons 100 000 femmes à 18 ans en état de se marier, ça fait 4 générations ; une famille à fécondation naturelle a entre 4 et 8 enfants... Cela fait ? Des dizaines de millions de Français assassinés manquant à l’appel, et remplacés par des ressortissants du Tiers Monde suivant les vues perverses de la democratie de 1918 et 1945,1989,1999 etc. des Nathan Kaufman, Samuel Untermeyer, Henry Morgenthau, Nizer, Hooton et bien sûr l’inénarable Richard Coudenhove-Kalergi et son plan de 1922 du Grand Remplacement Ethnique pour nous autres... Tous des Q, qu nos bienfaiteurs... Pauvre Cassandre ! Ils vont la passer à la moulinnette, si personne ne la sauve de ces rapaces !

       
    • #2800450
      Le 2 septembre à 20:24 par Revpa
      Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

      Elle veille au grain, Simone, c’est annuellement environ 200’000 avortements en France, depuis des décennies... Bien évidemment, ce "manque à gagner" est remplacé par de.... l’immigration, ben voyons.

      Je ne peux que féliciter le Texas, qui a choisi la voie de la défense du vivant et vous aurez remarqué que l’assemblée, durant les vacances vient d’admettre l’interruption de grossesse à 8 mois.
      Il faut stopper ce travail des ténèbres.

       
  • #2800197
    Le 2 septembre à 13:05 par anonyme
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Ça donne de l’espoir. Ça fait du bien à lire.

     

    Répondre à ce message

  • #2800216
    Le 2 septembre à 13:54 par Ledaron
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Interdire les meurtres d’enfants innocents et permettre la mise à mort d’asssssins. En voilà une perspective intéressante et logique.
    Texas for ever !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2800277
    Le 2 septembre à 15:36 par Pasdaran
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Que se passe-t-il aux Etats-Unis, le Texas serait-il devenu antisémite ?

     

    Répondre à ce message

    • #2800452

      Faut savoir que chez eux, les femmes noires et hispaniques avortent bien plus que les Blanches et les asiatiques !

       
    • #2800796
      Le 3 septembre à 13:16 par Esteban
      Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

      @R :
      Bon, puisque vous postez partout cet argument qui n’en est pas un, je vais devoir poster la réponse adaptée partout aussi...
      Les noires et les hispaniques avortent plus en chiffres bruts car elles tombent plus enceintes en chiffres bruts ! En pourcentage, autre paire de manches...
      Je m’explique : si une blanche qui a des rapports protégés tombe deux fois enceinte et avorte deux fois, et une noire tombe enceinte 4 fois et avorte 3 fois...elle a plus avorté que la blanche en chiffres bruts (3 fois contre 2, et c’est ce chiffre qui finit dans les stats officielles...) mais moins en pourcentage (75% pour la noire, 100% pour la blanche)
      Résultat : c’est celle qui, selon vous a "avorté le plus", qui a au final...avorté le moins. Étonnant, non ?

       
    • #2802088

      Esteban…. Vous tordez les chiffres à votre convenance. Un avortement est un avortement : 1 = 1 .
      Il est établi que les noires et les hispaniques d’Amérique ont plus souvent recours à l’avortement, quoi que vous en disiez. Pourquoi ? Parce que là bas, avorter coûte moins cher qu’élever un gosse, surtout pour des populations noires désargentées.
      Si 100 000 noires avortent, et dans le même temps 30 000 Blanches en font autant, alors les conclusions statistiques s’imposent d’elles-mêmes.
      Les Blanches et les Asiatiques d’Amérique du Nord sont également plus disciplinées, maîtrisent les outils de la contraception, font plus d’études secondaires et font des enfants plus tard.
      C’est la grande différence avec la France où ce sont les Blanches qui avortent davantage ( biais culturel et dégâts du féminisme)…
      Vous avez attaqué mes chiffres parce qu’ils ne correspondaient pas à votre idéologie droitarde bornée..mais les faits sont là et vous terminez le bec dans l’eau..,

       
  • #2800534
    Le 2 septembre à 23:43 par LouisP
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Un endroit dans le monde où il y a encore un peu de morale, malgré ses imperfections.
    Jamais on ne verra ça en France…

     

    Répondre à ce message

  • #2800557
    Le 3 septembre à 05:28 par Changement en douceur
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    « stupéfiante ». Tout est dit.

     

    Répondre à ce message

  • #2800561
    Le 3 septembre à 05:52 par Jade
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Je me souviens avoir eu une formation sur les moyens contraceptifs, il y a pas mal d’années et les propos du médecin qui l’encadrait m’avaient percutée.
    Il n’était pas totalement contre l’avortement, mais pointait le fait que beaucoup de femmes faisaient des avortements à répétition, utilisant l’avortement comme un moyen contraceptif. Je me rappelle sa colère.

     

    Répondre à ce message

  • #2800569
    Le 3 septembre à 06:13 par Domi
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Il faut bien parler de génocide - 42 millions de vies par an dans le monde.
    Ah oui j’oublie qu’il ne faut considérer que des choses et non pas des êtres humains.

     

    Répondre à ce message

  • #2800826
    Le 3 septembre à 14:36 par Zack
    Le Texas interdit l’immense majorité des avortements

    Qu’on arrête avec l’idée que seules les gauchiasses avortent, faux , nul zéro, les Marie-chantale du 16è avortent aussi entre deux messes.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents