Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Les agents du Système Aphatie et Naulleau se déchirent autour d’un film anti-avortement

 

 

Tout est parti du film anti-avortement canadien Unplanned sorti en 2019 et diffusé sur C8, la chaîne de Cyril Hanouna, lundi 16 août 2021. On sent dans cette programmation inédite sur une télé française la patte du puissant catholique breton Bolloré.

 

 

De manière drôlatique, le HuffPost de la vieille Anne Sinclair a tenu à prévenir les téléspectateurs qui auraient pu un instant imaginer que l’avortement ne serait peut-être pas, dans certains cas, la panacée universelle, et que peut-être, derrière, se cacherait une intention pas très catholique...

Le film controversé, produit notamment par une société évangéliste, est accusé de vouloir dissuader les femmes enceintes d’avorter.

Mais comment peut-on imaginer un instant vouloir dissuader une femme enceinte de tuer son bébé ? Les femmes doivent être libres de tuer leur bébé, merde, quand même !

Juive de cœur et soutien permanent à Israël et au sionisme, Simone Veil est décédée ce vendredi matin à 89 ans. En Israël une grande tristesse touche les Franco-Israéliens qui l’ont connue.
Très peu de personnes le savent. Elle avait signé lors de son passage au ministère de la Santé un accord franco-israélien de dons d’organes. En effet Israël manquait cruellement de donneurs. Cet accord réel mais appliqué avec une très grande discrétion aura permis à de nombreux Israéliens de rester en vie. (israelvalley.com)

L’avortement, grâce à mère Simone, est aujourd’hui entré dans les mœurs, et dans la mort, surtout : 200 000 par an, c’est une sacrée coupe dans le corps du pays et dans le cœur des femmes, qui parfois avortent comme on respire, sans en imaginer les conséquences...

Inévitablement, le méchant vieux catho blanc Bolloré a été visé par les agents du socialo-sionisme à l’image de Laurence Rossignol, qui fut ministre de la Famille. Pardon ? Oui, il est possible d’être pour l’avortement et pour la famille, paradoxalement... Mais pour ça, il faut être une bonne socialiste.

 

 

La Rossignol, qui a le sens des comparaisons honnêtes, dénonce le terrible réseau anti-avortement alors que le réseau pro-avortement est objectivement mille fois plus puissant, médiatiquement parlant, et nous n’allons pas expliquer pourquoi, un certain général anti-Posternak le ferait mieux que nous.

Et alors que le planning familial a fait avorter des millions de jeunes femmes depuis presque 50 ans, que le France Inter de Laurence Bloch est littéralement devenu le Radio Paris de l’occupant, voici que la propagande massive, éhontée, dominante, dénonce un film « manipulateur » :

« Contacté par France Inter, le Planning familial dénonce, lui, “une propagande”. Unplanned est, d’après la responsable des questions internationales de l’organisme, “un film manipulateur qui s’appuie sur une histoire vraie, mais en montrant des contrevérités scientifiques”. “Je pense qu’il faut mettre en garde les téléspectateurs sur le contexte dans lequel ce film a été produit. Comment il a été fait, pourquoi il a été fait, et par qui il a été fait”, alerte Véronique Séhier. »

Dans sa foulée bien-pensante, le HuffPost va jusqu’à dénoncer un... débat sur l’avortement, qui serait indiscutable :

« Contacté par plusieurs médias, C8 n’a répondu à aucune sollicitation. Le film, diffusé à une heure de grande écoute, n’est pas la première polémique à ce sujet de la chaîne de Vincent Bolloré, pratiquant catholique qui n’a jamais caché ses convictions conservatrices. En 2018, Cyril Hanouna avait animé un débat dans “Balance ton post” autour de la question : “Pour ou contre le droit à l’IVG en France ?”, alors même que l’entrave à l’IVG est un délit, condamnable à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. »

Et comme on n’arrête pas le progressisme, deux comédiens doubleurs – qui ont dû bien penser à leur carrière... – ont refusé de prêter leur voix à cette entreprise de propagande méchamment catholique :

« Cependant, la programmation du film ne réjouit certainement pas tout le monde chez C8. Sur Twitter, Chloé Sitbon et Guillaume Orsat, les deux comédiens qui assurent les voix off pour annoncer les programmes à l’antenne, ont indiqué avoir demandé à leurs employeurs “de ne pas utiliser [leurs] voix et de trouver une autre solution pour cette bande-annonce”. »

Cet assaut de bêtise bien-pensante nous rappelle la situation grotesque des libraires parisiens qui refusaient de vendre la bio de Jean-Marie Le Pen, qui pourtant s’arrachait comme des petits pains chez leurs confrères tolérants... Comme quoi, la soumission à l’ordre dominant peut rapidement se transformer en autopunition. On le voit avec les Français qui se font vacciner pour être libres, et qui finissent prisonniers de l’hydre mondialiste.

On finira, parce que c’est assez réjouissant de voir deux agents du Système se bouffer le nez, sur la brouille entre Aphatie et Naulleau, qui pourtant défendent le même Système et la même injustice fondamentale, à propos de la diffusion d’Unplanned. On pourrait y voir une illustration de la théorie de René Girard sur la structure trinitaire du désir mimétique, qui mène à la violence...

 

 

On sent que la lente descente sociale d’Aphatie, qui fut un temps directeur de l’info sur RTL et grand raconteur de salades politiciennes sans intérêt sur Canal (dans un Grand Journal où il gagnait 2 500 euros par émission), et qui aujourd’hui cachetonne en tant que petit éditorialiste sur des médias mourants (qui se le refilent les uns les autres), lui reste en travers de la gorge. C’est le pauvre commissaire Nulleau qui a morflé, lui qui a sauvé ses marges en se soumettant à l’hanounisme, cette idéologie qui agrège le penseur herzlien au vendeur de chaussettes trouées.

Cette brouille est caractéristique d’une chose : que rien ne tient longtemps dans le Système, qui est vérolé des pieds à la tête, et que l’amoralité fondamentale de son objet – baiser les pauvres – le rend friable à la vérité, ou aux aspirations humanistes profondes des gens. Ce Système est pourri jusqu’à la moelle, le poisson pourrit bien par la tête, et dans tout son organigramme, cela ne peut pas bien se passer. On y retrouve des Macron, des Véran, des Posternak, des Aphatie, et tout cela fonde une famille hideuse qui fonctionne sur le mensonge, la haine, la délation et le rejet de l’autre.

Putain, ce qu’on est bien à notre place, même si on en chie ! Rien que le fait de ne pas être un Aphatie ou un Naulleau – et ne parlons pas d’un Enthoven – est un soulagement de tous les instants !

 

Bonus chrétien : on fait la promo du roman (comique) de Nulleau

Très honnêtement, on ne sait toujours pas si cette bande-annonce est un fake ou pas. Du coup, on la publie quand même, car dans les deux cas, c’est rigolo.

 

 

Nulleau, qui pense à sa réélection sur Hanouna TV, a fait une Sitbon & Orsat et retweeté ça :

 

 

 

Bonus pas très chrétien : la réponse d’Aphatie à Nulleau

 

 

Aphatie et Nulleau, sur E&R :

 






Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ils s’inspirent du pharaon qui tuait leurs nouveaux-nés en Égypte. Ça devait être tellement traumatisant que ç’en est devenu banal.

     

    Répondre à ce message

  • #2788942

    L’incitation à l’avortement ressemble à l’incitation vaccinale, ces tarés aimeraient bien en faire une obligation ! Ces ordures ne supportent pas qu’on soit contre l’avortement, c’est pire qu’être antivax !

     

    Répondre à ce message


  • Mais comment peut-on imaginer un instant vouloir dissuader une femme enceinte de tuer son bébé ? Les femmes doivent être libres de tuer leur bébé, merde, quand même !



    En fait, le féminisme repose sur des thèmes assez bê-bêtes, mais qu’on nous présente comme des avancées sociales pour la femme.
    La femme a le droit de travailler, mais de préférence, pas à la maison.
    Elle doit être l’égale (voire supérieure) de son conjoint.
    On doit s’adresser à elle avec déférence, mais pas trop sous peine d’arrière-pensée sexiste ou pire.
    Elle doit disposer librement, sans contrainte et en toute circonstance de son corps, peut regretter sa grossesse accidentelle ou carrément désirée, au départ et se débarrasser du "fardeau" quand bon lui semble, vu qu’on rallonge toujours plus la période autorisée pour... ben oui... la mise à mort.
    Elle prétend bien évidemment, même si pour le moment c’est raté, à l’égalité salariale. Mais elle ne lâche rien...
    Créature prétendument plus fragile et plus faible que les hommes, elle bénéficiera d’une protection accrue -du moins en intentions- de la part des autorités, qui sont censées veiller à la soustraire aux violences masculines ; la raison éventuelle de celles-ci, n’étant jamais, mais alors jamais abordée. Point barre !
    La doxa féministe justifiant ce silence par le slogan très commode : "Rien ne saurait justifier les violences faites au femmes"
    Libérée, la femme pourra se soustraire aux assauts lubriques et libidineux du conjoint ou des hommes qui ne lui plaisent pas. C’est même un des piliers du féminisme contemporain, gage de liberté totale de la Femme ; celle de pouvoir dire : NON ! Cette liberté, ne s’entendant apparemment pas, au pouvoir de refuser un... vaccin, par exemple, mais bon, le bonheur féministe progresse et émancipe la Femme. À n’en pas douter !!!

     

    Répondre à ce message

  • Au nom du Covid ils détruisent la planète pour prolonger la vie de personnes qui sont pour l extreme majorité en fin de vie mais les mêmes militent pour que l on tue des foetus sans discernement des cas qui pourraient le justifier. Je ne suis pas un anti avortement par principe mais les avortements de confort me dégoûtent. Je préférerais que l’on mène des campagnes de sensibilisation auprès des jeunes filles pour leur e iter de faire n importe quoi et de croire que le sexe est un produit de consommation comme un autre . On pourrait aussi aider plus largement les parents en relançant une vraie politique de natalité dans notre pays .

     

    Répondre à ce message

  • C’est marrant pour l’avortement il faut laisser le choix (de tuer), mais pour les vaccins arn là c’est l’obligation qui prime.

     

    Répondre à ce message

  • Eh ben il ne reste plus a C8 qu’à laisser Chloé Sitbon et Guillaume Orsat ne plus travailler pour une chaîne fasciste et aller en toute cohérence travailler pour France inter.

     

    Répondre à ce message

  • #2789136
    Le 18 août à 11:55 par part des choses, juste la part des choses
    Les agents du Système Aphatie et Naulleau se déchirent autour d’un film (...)

    "puissant catholique breton Bolloré"

    C’était pas un connard de sioniste qui œuvrait contre les intérêts de la France au travers de Cnews et C8, il y a encore quelques articles de ça, de tête je dirais il y a deux ou trois semaines ?

    Décidément, les vestes se retournent de plus en plus vite, maintenant, c’est même pire, les gars retournent leurs vestes et se la font retourner par leurs adversaires politiques d’il y a même pas un mois.

     

    Répondre à ce message

  • La vache, le tweet d’Apathie sur "comment obtenir une augmentation" puis la référence religieuse, alors que Naulleau me semble être dans un message assez œcuménique, faisait cas d’une autre religion, c’est direct mort sociale, sans aucun doute case prison et amende à 4 zéros, et extradition vers le Bélize ou Cuba. Avec le mot Sade sur le dos.

    Le pauvre je dirais s’il n’avait pas compris.
    Mais il le sait, donc je dis juste "salaud" en saluant Albert Camus.

     

    Répondre à ce message

  • Bolloré...Pas si Breton catholique que ça... !

    Vincent Bolloré est issu d’une famille d’industriels bretons : il est fils de Michel Bolloré (1922-1997) et de Monique Follot (1923-2009)

    Sa grand-mère maternelle, Nicole Goldschmidt, a beaucoup compté pour lui. Ralliée pendant la Seconde guerre mondiale à Charles de Gaulle, elle entre en résistance dans les services secrets de la France Libre à Londres[réf. nécessaire]. Après guerre, sous la couverture de la Croix-Rouge, elle poursuit une longue carrière d’agent secret au sein du service action du Sdece, assurant notamment les échanges avec ses homologues israéliens.
    Cette femme, qui a caché sa vie à sa propre famille, est aussi une amie d’Edmond de Rothschild, principal actionnaire de la papeterie familiale Bolloré, et des parents d’Antoine Bernheim, lui-même devenu un intime de la tante de Vincent.

     

    Répondre à ce message

  • Tout ce petit monde ferait bien de méditer sur ce qui se passe en ce moment en Afghanistan. Un exemple significatif de ce qui les attend, dans des décors et avec des accessoires différents mais des fondamentaux similaires...Il faut être capable d’épuiser un raisonnement pour comprendre comment fonctionne le ’’monde des hommes comme vue de l’esprit’’, pour saisir l’influence inévacuable de la Réalité selon les Lois Universelles sur ceux qui les nient, pour anticiper sur les verdicts et les châtiments qui les attendent irrévocablement. Ce dont des psychopathes sont incapables. Et un beau jour on se retrouve à grouiller comme des cafards sur le tarmac de l’aéroport par lequel on voudrait bien pouvoir s’enfuir pour échapper aux conséquences de ses actes. Qui vivra verra et a chacun selon son dû...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents