Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le député Katie Porter interpelle le patron d’un grand labo pharmaceutique

Katherine Moore Porter, dite Katie Porter, née le 3 janvier 1974 à Fort Dodge (Iowa), est une universitaire et femme politique américaine. Membre du Parti démocrate, elle est élue député de Californie à la Chambre des représentants des États-Unis aux élections de 2018.

AbbVie est une entreprise américaine spécialisée dans la recherche pharmaceutique, en particulier de médicaments thérapeutiques pour le traitement de l’arthrite rhumatoïde, du psoriasis, de la maladie de Crohn, de la thyroïde, de la maladie de Parkinson, du VIH, la mucoviscidose, etc. Son chiffre d’affaires en 2019 est de 33,2 milliards de dollars et son bénéfice pour la même année de 7,8 milliards de dollars.

 

Les bénéfices outranciers de l’industrie pharmaceutique :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ce qu’elle a fait est très bien, mais elle enfonce des portes ouvertes .Nous savons très bien que les laboratoires sont des pompes à fric et des placements d’argent , mais certainement pas des entreprises philanthropes .
    D’ ailleurs pour exemple, si Bill Gates s’y intéresse depuis longtemps ce n’est pas un hasard .

     

    Répondre à ce message

    • Vous confondez le mandat de député et le "il faut que tout le monde le sache" du youtubeur. Elle ne fait pas ce qu’elle fait pour avoir des vues sur YouTube mais pour lutter contre le capitalisme philanthropique à sens inversé. Sont action et ses prises de position auront plus d’impact dans la lutte que n’importe quel youtubeur, soyez en sûr. Il faut remercier cette dame qui a le courage de faire le travail !

       
    • Comme l’a si bien dit goypride, ce n’est que du théâtre - et cela ralentit le véritable processus d’assainissement.
      Opposition contrôlée.
      Centralisation mafieuse.
      Bonne conscience typiquement démocrate social justice warrior.
      Le tout délivré par une femme obèse, seule représentante légitime de la « race » blanche dorénavant autorisée à s’exprimer...
      À vomir de désespoir tout ça.

       
    • @Anticyclone La vie est un théatre, alors etre acteur ou spectacteur c’est a chacun de faire son choix, puis cette maniere de juger les "acteurs" de la vie, trop gros, trop maigre pas assez féminine pas assez masculin, un peu trop bronzé, ne vient pas de la même lattitude, pas la même civilisation...alors en tant que spectateurs il ne restera plus que la langue pour se plaindre et les yeux pour pleurer, a bon entendeur.
      Le grand reset a lieu en direct a la vue de tous et personne ne fait rien, et qui ne dit mot consent.

       
    • @Utopique,

      Mon propos n’est pas de faire l’éloge de l’inaction.
      Je me réserve le droit, et l’intelligence dystopique, tout comme Goypride, de critiquer ces formes d’opposition contrôlée.
      Je ne suis pas responsable du délire de discrimination positive ni du transhumanisme.
      Sauf votre respect, peut-être votre pseudo devrait-il devenir Dystopique... à moins que vous ne croyiez à une véritable utopie ?
      Rejoignez Joe Biden et le forum de Davos : build back better ! Évangélisez un modèle de société sans corruption ! Et bienvenue au PCC qui, comme Staline et Hitler ont souvent promis de nous débarrasser de la corruption et du parasitisme.
      Sur ER il me semble que nous savons distinguer le vrai niveau de corruption et pas ces règlements de compte qui rassurent faussement sur la salubrité de la politique sanitaire ou de la démocratie... du vent et du théâtre vous dis-je !

       
  • #2730845

    Cher Katie Porter,
    as tu vu a quel point il s’en bat les noisettes ?
    Il y a des lustres que l’info au sujet des dividendes aux actionnaires est connu, et cela n’empêche pas qu’on laisse faire, qu’on laisse l’équilibre de la société se faire plomber !
    Si tu penses que ton discours va y changer quoi que ce soit, alors grand bien te fasse.

     

    Répondre à ce message

  • Opération de nettoyage en interne pour faire place nette aux plus gros poissons de Big Pharma. En 2019 ils ont condamné et emprisonné le directeur de Insys Therapeutics, un certain monsieur Kapoor ainsi que quelques uns de ses associés à de la prison ferme...cette fois ils emmerdent ce monsieur Gonzalez du labo Abbvie. Petite question : quel est le point commun entre Kapoor et Gonzalez ? Ils ne font pas partie de la communauté. Kapoor est d’origine indienne et Gonzalez est hispanique et selon toute vraisemblance pas marrane. Donc une député démocrate obèse nous fait un petit numéro bien gentil, le tout relayé par un grand média boboïte (Brut) avec le message quasi subliminal ne vous inquiétez pas bonne gens ! La justice fonctionne, regardez comment le Gonzalez n’en mène pas large devant cette grosse dondon... ! Oh et n’oubliez pas de prendre votre vaccin pour sauver la planète ! Hein !

     

    Répondre à ce message

    • Tout escroc à la santé qui tombe est un escroc à la santé de moins. Sans cela, l’étau ne se resserrera jamais. Les parasites, qu’ils soient du haut ou du bas, doivent tous tomber. Mais les dernier à tomber sont les plus puissants, et ils ne tomberont pas si les petits escrocs pullulent en toute impunité.

       
    • Anonyme,

      Quand les escrocs qui tombent sont ceux choisis par le système cela ne sert strictement à rien. Zéro utilité ! Aucun bénéfice pour la société. C’est du théâtre et des règlements de compte, des opérations d’épuration et de concentrations des actifs et moyens de production en interne. Pfizer, Sanofi...reprendront la boîte, l’intégreront dans leur empire et les affaires continueront comme si de rien n’était, les gens continueront à se faire génocider en masse, la société ne tirera aucun bénéfice de ce cirque, c’est comme si rien n’avait eu lieu. Du théâtre !
      PS : je ne dis pas que Gonzalez ou Kapoor sont des martyrs innocents, je dis juste que le fait que ces enculés tombent c’est de l’ordre du réglement de compte en interne comme cela se passe dans toutes les mafias. Cela ne bénéficie en rien à la société, cela permet en revanche de consolider la position dominante de certains mafieux...

       
    • @ goy pride

      Vous n’avez pas réfléchi à ce que j’ai voulu dire en parlant d’étau qui se resserre. Un peu plus de réflexion, moins de nihilisme et de boule de cristal et vous comprendrez peut être.

       
  • #2730903

    "Vous nous faites croire que nous devons payer des traitements innovants..."

    Et vous, avez-vous remarqué que dans le monde d’avant on disait soigner les gens, le soignement des patients, soigneusement..., aujourd’hui on dit traiter un client.

    Ça dénote deux façons différentes et en fait opposées, de considérer la souffrance :
    - point de vue (humain et) professionnel : elle doit être entendue, comprise et soignée
    - point de vue mercantile : elle doit être déclarée, notifiée - et maintenant supposée même si vous n’êtes pas souffrant -, pour être traitée.

    Or le "traitement" ne relève pas de l’empathie humaine naturelle (au contraire, l’ignore), mais du ressort mécanique, bureaucratique, vénal, inhumain en fait puisqu’on parle de nous comme d’un troupeau à gérer.

    Bref, le terme traitement comme on traie une vache ou qu’on vaccine ses animaux me paraît symptomatique et explicatif de cette confusion globale où l’on oublie de parler des soins !

    Et rappelez-vous (depuis Machiavel ?) : il suffit de changer le sens des mots pour manipuler les esprits ! Et ça marche.

    Si on se remet à poser la question des soins, alors toute leur politique basée sur les masques, tests, vaccins, et pass n’a plus aucune consistance, pour se demander ensuite deuxièmement : quel est le but de ce pass si son argument de vente sanitaire n’est qu’un prétexte - à faire du fric mais pas seulement, et ultime question, à quelle religiosité correspond cette vision du monde mortelle !

    - Il faut exiger les soins tout en refusant ce pass, en masse !

     

    Répondre à ce message

  • #2730908

    On n’entend plus Kouchner le docteur des "opprimés". Est-ce qu’il partage la quincaillerie avec Sarkozy avec les casseroles ? Il a mis son argent au Kosovo ? Il y a des labos là-bas ?

     

    Répondre à ce message

  • #2731030

    j’ai travaillé chez la multinationale véolia au service facturation,
    mon service etait l’un des meilleurs du groupe si ce n’est LE meilleur,
    pourtant on avait seulement l ’effectif de 1 contre 7 ailleurs, à se demander ils etaient payer a quoi faire toute le journée ?
    nous, grace à l’innovation que j’ai et nous avons apporté tout en faisant des economies et un meilleur service client, une belle période révolutionnaire pour moi. puis est venu la réalité : explosion des prix, volonté de nuire aux clients car "pris en otage".
    Et notre service qui se fait taper sur les doigts car notre boulot est trop bon !!! apparement les autres services communautaires se sont plaint de nous, qu’on leurs fesait de l’ombre !!!
    J’ai commencé à ouvrir les yeux sur les abus du capitalisme.
    Grace à mon experiences je me suis rendu compte que tout etait doucement délocalisés et que en plus les produit made in france maintenant delocalisé, bah on les payait beaucoup beaucoup plus cher (souvent x 20...) et ce n’etait plus la meme qualité en plus du prix augmentant !
    Puis je suis tombé malade, j’ai démissionné pour changer de metier croyant que le stress etait la cause comme le disait mon medecin, lui aussi de la comm...
    mes symptomes empirait , je ne pouvait plus decement sortir de chez moi sans vomir etc...
    bref les professeurs et medecon specialistes en clinique privée, ont profité de ma mutuelle pendant des années en faisant tres tres regulierement des analyses en anasthesies GENERALES et je dormai la bas !!!.

    plus tard aux urgences de l aphp à cause de la douleur 2 jeunes medecins goys souleyman et françois en entrant dans la piéce disent "helycobacter pylori" , ils s approchent et me repetent "helyco..." , ils s assoient, ecrivent quelque chose et me disent "helico...", la je repond je vous est entendu dire helicobacter 3 fois je comprend pas ce que vous dites.
    La ils me donnent plusieurs ordonnances, "maintenant tenez l’ordonnance allez soufflez dans un appareil pour depistez la bacterie, ensuite voila l ordonnance si c’est positif ce sont les antibiotiques 15 jours. tres tres rapidement mon etat s’ameliorait :)

    Je suis retourné à la clinique privée et on m’a repondu : nous ne sommes pas la pour guerir les gens...mais pour les faire vivre sans soufrir des symptomes, ca fait tourner le business !

    Ce jour la j’ai compris que pour certaines personnes nous n’étions que du bétail à exploiter....à exploiter à mort !!!

     

    Répondre à ce message

  • C’est toujours marrant de voir quelqu’un, comme ici cette députée, découvrir l’eau tiède en se pissant sur les mains...

     

    Répondre à ce message

  • La seule chose que j’ai retenu de son intervention fort pédagogique au demeurant, pour les imbéciles qui croient encore au conte de fée de l’éthique médicale ou de la bienveillance de Big Pharma, c’est le terme anglais "Drugs" traduit par Médicaments alors que sa signification première et traduction la plus juste est Drogues.
    Un même terme pour désigner deux choses complètement différente, dont l’étymologie respective ne laisse aucun doute sur le fait que les deux termes ne s’emploient absolument pas pour exprimer la même chose, idée et dont le but est en opposition complète, sauf pour celui à qui cela rapporte !

     

    Répondre à ce message

  • Vidéo très formatrice pour tous ceux qui n’ont pas encore compris que les acteurs du Big Pharma, sont les cigarettiers des années cinquante, soixante...

     

    Répondre à ce message

  • Sur les formes j’aimerai spas à avoir à porter Katie, mais sur le fond elle a raison.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents