Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le dernier clip d’Orelsan va-t-il faire hurler la France des familles ?

La bien-pensance se cache parfois derrière le "second degré"

Orelsan, auréolé de ses Victoires de la Musique, a sorti le clip de sa chanson Défaite de famille le 28 février 2018. Il y représente une fête de famille ennuyeuse et nauséabonde.

 

Il va choquer pas mal de Français, qui tiennent à leur famille ou à la Famille, mais ça fait du buzz et le rappeur, après les mésaventures de Sale pute (la chanson « ignoble » qui lui a fait perdre quelques concerts), reprend le chemin de la provoc.

Cependant, Orelsan a peut-être eu une « famille » comme il la décrit dans la chanson, auquel cas le clip est censé. Sinon il s’apercevra de la portée de son œuvre artistique quand il aura des enfants, s’il en a un jour.

 

 

Orelsan divise, et selon certains, c’est la définition d’un artiste. Mais c’est aussi celle du Diviseur.

Le Figaro, qui devrait pourtant être le gardien de la Famille et des Traditions, parle juste d’un clip « satirique » et « grinçant ».

« C’est parti pour une longue diatribe de quatre minutes, où chaque membre (interprété par Orelsan lui-même) en prend pour son grade : les parents à l’humour salace, le beau-frère et ses clichés politiques, la tante grippe-sous qui “lave les assiettes en carton” ou le grand-père mythomane qui s’offre un petit speech sur Mitterrand... Ça dure, ça dure, jusqu’à ce que tout le monde soit passé sur le gril, sauf la grand-mère, seule personne qui trouve grâce aux yeux du personnage principal. “Mamie je t’aime, à l’année prochaine”, lance-t-il avant de quitter les lieux. »

Étonnamment, Orelsan déclare qu’il n’a rien contre « les fêtes de famille » et qu’il est « plus dans un registre comique ». Il ne faudrait donc pas prendre son clip au sérieux. Mais alors, qu’est-ce qui est sérieux ? Ce clip anti-famille peut-il être pris au second degré par les gens qui n’en ont pas ? C’est délicat.

En d’autres temps, Yann Moix avait sorti un pavé de 1 000 pages où il déversait sa rage contre ses parents qui l’avaient maltraité. Une attitude défendable car il n’attaquait pas la Famille, seulement la sienne. Le clip d’Orelsan, même au second degré, peut faire penser à une attaque bien dans la ligne d’un des piliers de la civilisation. Une injonction mondialiste inconsciente, peut-être !

 

Bonus :

 

La tradition c’est l’avenir, disait Paul Bocuse.
Lire sur Kontre Kulture

 

Le rap français, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

89 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1910218

    Et le sketch des Inconnus sur les beaufs du repas de la nouvelle année, c’était une attaque contre la Famille aussi ?

     

    • #1910295

      Je suis entièrement d’accord, même si le sketch était vraiment drôle pour le coup alors que cette chanson est plus satirique...
      Très franchement il est inutile de porter autant d’intention a Orelsan, surtout que son univers musicale est tout de même vaste. Il y a bien quelque titre que j’apprécie chez lui mais son cote mou m’a toujours un peu dérangé.
      Pas certain que cette chanson méritait un article surtout que le clip donne une autre vision puisqu’il joue lui même les membres de sa famille (j’ai d’abord entendu le titre que j’avais un peu pris comme l’article avant de voir le clip qui en donne une nouvelle lecture).
      Orelsan joue enormement de personnage dans ses titres donc on va pas utiliser les armes et la mauvaise foi de nos ennemis.
      Car si on lui fait un tel procès, ça équivaut a dire que Dieudo est antisémite.


    • Aucun rapport entre un abrutis qui rap mal a 36 ans en deblaterant des platitudes agressives et une performance de génie en terme de dialogue et d’ acting et d’imitation. Ce type ne mérite pas ta.comparaison avec un monument comique artistique tel que les inconnus merci retournes jouer a lol en écoutant cette faiblesse auditive


  • #1910226

    Veuillez dédier vos critiques musicales à la compétence.
    Arrêter de mélanger les torchons et les keffiehs.
    Orelsan n’est qu’un greffier.

     

    • Ce n’est pas non plus du Booba de fin de carrière, n’exagérons rien... Le problème c’est que non seulement Aurélien ne semble pas vraiment être un mauvais bougre, qu’il pourrait peut être même potentiellement être amené à adhérer à la ligne d’E&R, et puis surtout qu’il est assez écouté par les jeunes (donc il a pas mal d’influence sur eux). Après tout, il est le fruit de sa génération alors un peu de pitié, c’est un contaminé. Orelsan a pu faire preuve de réelle conscience sociale musicale dans le passé, notamment dans la chanson "suicide social" qui est intéressante au niveau des paroles, d’une certaine manière presque sur la ligne d’E&R je dirais, si on en exclue les propos anti-nationaux, sur les beaufs etc... (certes musicalement on peut ne pas aimer). Il régresse dans cette chanson dénigrante sur la famille, ce n’est pas un discours très mature et puis c’est assez caricatural. Cela manque de fond. Peut-être se met-il au niveau de son public au lieu de partager des lumières ? Dans tous les cas, c’est plutôt dommage.


  • ça intéresse qui Orelsan ? y a pas d’autres sujets aujourd’hui ?

     

  • Que c est nul je prefere Led Zeppelin les Who etc etc.

     

  • #1910241

    N’est-ce pas sur E&R qu’on faisait l’éloge justifié du film d’ Ettore Scola, Affreux, sales et méchants ?

    Mamie je t’aime, à l’année prochaine” : chez moi, l’une était alcoolo et menteuse, l’autre utilisait une allumette plusieurs fois pour "faire des économies", juste un exemple, le reste à l’avenant.
    Y’a de la marge... lol

     

    • Affreux, sales et méchants est un film génial et drôle. Le rap donne envie de se suicider tellement c’est laid dans la forme comme dans l’esprit.


    • #1910486

      L’article ne parle pas du rap en tant que tel, mais du fait de s’en prendre aux valeurs de la famille, sous une forme qui touche le grand public.

      "laid dans la forme comme dans l’esprit" pouvait être un résumé édulcoré de bon nombre de critiques du Scola à sa sortie en 1976.
      Concernant le rap, ceci montre ton inculture crasse, s’il en était besoin, au-delà même de ta subjectivité, qui ne concerne que toi.


  • Je vous trouve un peu injustes... on a tous connus des personnages un peu caricaturaux dans les réunions de famille et là Orelsan ne fait que les accumuler... ça fait un peu ado attardé en rebellion, OK, mais qui sait s’il n’a pas souffert réellement de ces fêtes obligées ? D’ailleurs vous le dites vous-mêmes !

    Et pour une fois qu’un rappeur n’étale pas du fric, des grosses bagnoles et des putes dans un clip...

     

    • On est tous le personnage caricatural de quelqu’un. Halte à la pleurniche tout azimut. Les affaires de famille restent en famille.Et bien qu’attaquée de toute part, la famille reste le lien le plus puissant pour faire face et contrer ce monde progressiste décadent. Pour la moral de l’histoire, je te propose de visionner ou re-visionner le film "la horse" avec Jean Gabin.


  • L’activité que j’exerce en Auto-Entreprise pourrait être visée par Orelsan dans son oeuvre magistrale : je fais danser les vieux. Les salles polyvalentes plus ou moins élégantes, les acoustiques pourries, la paëlla brûlée,les gobelets en plastique, le discours de l’adjoint au maire : tout ça je connais. Ca consiste à pousser "Sara perchè ti amo" pour se permettre un "Reet Petite" après, voir passer une chenille sur " Si tu vas à Rio " , tenter " Europa" à la toute fin, avant que tout le monde soit barré.
    J’ose dire que je trouve plus de savoir-vivre, de chaleur humaine, de gentillesse, de joie et de simplicité chez "ces gens-là" que dans certains restaus dit branchés où il m’est arrivé de gratouiller.

     

  • Mais qu’est ce que c’est que ces mecs la ?
    Il chantent des chansonnettes avec des voix fluette , derrière une boîte à rythme à la con, alors que dans les années 60 et 70, il y avait de vrais chanteurs qui faisaient des mélodies très travaillées avec la technique de l’époque.

    À l’usine les chanteurs pourris !!


  • C’est juste le trop célèbre" famille je vous hais !" , qui est seulement réchauffé...


  • Je ne connaissais pas Orelsan avant de lire cet article et je m’en portais bien mieux !
    Toujours la même merde mal chantée avec des paroles à chier recyclée à l’infini.
    Mais la vraie question est : qui écoute cet illustre inconnu ?

     

  • Les rappeurs font les bravaches mais ce sont presque tous des trouillards qui gèrent leur image. Toujours bien méchants sur les "beaufs" comme c’est facile, bien racistes anti-blancs (y compris les rappeurs blancs orelsan, nekfeu, eminem etc comme quoi chacun a son collabo) et puis dès qu’on approche les sujets chauds ils deviennent très gentils, prudents, euphémistiques...


  • Orelsan est bon rappeur et il est moins pire que beaucoup d’autres


  • Ce mec est un bob rien de plus, peu importe de là où il vient : https://www.youtube.com/watch?v=2bj...

     

  • Orelsan fait partie de ces français qui parce qu’ils ont habité aux USA ont gardé un stigmate très rare et nouveau dans l’histoire de la francophonie c’est l’accent américain : "Parsskeu tûû say" etc. Accent présent chez l’acteur de cul M. Ferrara aussi


  • Il faut avoir du talent pour faire de la satire.
    Je n’ai entendu que de la médisance dans ce clip, propre à blesser les uns et les autres.
    La politesse, bien oubliée, c’était quelque chose de précieux et qui nécessitait des rappels constants dans l’enfance. Pourquoi l’art de vivre traditionnel japonais est-il si prisé, ou celui du 18e siècle français d’avant la révolution ? Les familles japonaises sont sans défaut ? La tatie a un tour de taille parfait ? le tonton japon est toujours drôle ? Le pépé sans ratelier ?
    A bas les onomatopées et clichés des jeunes malotrus à portable, ex-enfants-rois, qui insultent tout le monde sous couvert de "franchise" ou d’"humour".

     

    • Oh ce que je vous rejoins sur ce commentaire si bien écrit. Je pense que tout ça est le fruit de mai 68 et des hippies. Quand l’individualisme domine dans une société, c’est le règne de l’enfant-roi comme vous dites. Les soixante-huitards ont tellement détesté et insulté la famille catho parfaite, que les français n’y aspirent plus....et c’est la médiocrité et la laideur qui prend le dessus. Au diable la politesse, le respect, l’empathie, l’élégance.... tout le monde se veut franc, rebelle, ironique, cool, blasé. L’archétype est Tyler Durden dans "Fight Club". Un homme en éternelle crise d’adolescence, gourou rock persuadé que la seule manière d’être un homme, c’est de ne plus être civilisé, c’est à dire hypocrite, et de redevenir un animal sauvage guidé par ses instincts.
      D’ailleurs, Tyler Durden, bien que personnage imaginaire, n’en finit pas de fasciner des générations de p’tits cons qui n’ont pas compris le message du film.

      Je pense qu’un société gauchiste ne peut que mener à la médiocrité et à l’immaturité collective. On se retrouve entouré d’ados, qui pensent tout savoir parce qu’ils ont Google et qu’il parle au second degré. J’ai adoré quand Alain Soral a décrit un mariage sur lequel il est tombé par hasard en Corée du Nord. Il s’est retrouvé près d’un lac, et tout le monde riait... certains s’éclaboussaient. Il parlait de l’ambiance d’innocence, tellement différente de l’état d’esprit parisien. Moi qui vit dans le 11ème, je confirme. J’ai vraiment compris ce qu’il voulait dire, et je me suis sentie moins seule à avoir ce genre de fantasmes.


  • Oh encore un enfant gâté de plus qui crache sur sa famille et parle grossièrement, c’est d’un ennui...

     

    • C’est vrai c’est d’une méchanceté. Pas beaucoup de tendresse dans tout ça. Tout le monde à la poubelle quoi, ça tombe bien ils sont en train de voter l ’euthanasie. Pauvre France ! Pauvre gens ! Vous avez vu la guerre ethnique en Afrique du Sud ? Que Dieu nous en préserve. Mon pays me fait mal. Hervé Ryssen va se retrouver 3 ans en tôle. Il faut le soutenir. Il a posté un tweet où il dit qu’il ne supportera pas d’être éloigné de sa famille ; que chaque vie a une fin... J’ai peur d’avoir compris ou pas ? Orelsan est un garçon plutôt intelligent mais sans pitié. Que dit Jésus Christ ; ne pas alourdir la croix de son voisin. On a l’impression d’être au bord d’un gouffre


  • Allez savoir ce que signifie ce machin : une tribune ? Un rap ? de l’humour ? Ça ne ressemble à rien, c’est filmé dans le style pourri actuel pour s’abaisser au niveau de son public et pour faire plus "vrai", mais même la réalisation de son clip et le fait de prendre la place de tous les personnages discrédite le message et en fait une auto-parodie sans queue ni tête. Très représentatif de la génération de paumés d’aujourd’hui. Et après ?
    Le seul mérite que je trouve à sa "chanson" réside dans un état de la famille française effectivement au plus bas (une dénonciation de cet état ? Même pas). Seulement, cela ne semble pas être son but. En effet, où sont l’homosexuel et le transgenre de service ? Orelsan, un avatar de plus de la fausse rébellion au raz des pâquerettes.


  • Il parle de personnes qui travaillent qui produisent des richesses,et lui il produit quoi ? Je vous laisse deviner...


  • Excusez-moi, mais c’est quoi ça ? c’est qui ? il veut faire quoi ? Aurait-il atteint son but pour en arriver où ? S’il a l’intention de devenir célèbre pour son côté "artistique", qu’l cherche de la main-d’oeuvre pour faire la plonge , ou cireur de pompes, il peut très bien réussir , et en plus il a le profil .


  • Dans l’esprit c’est pas mal, le clip est vraiment bien fait... Orelsan exprime ce qu’un jeune homme pourrait penser de la famille et des repas familiaux en 2018 en France.

    C’est pas une « attaque contre la famille » mais plutôt un constat sur cette hypocrisie de groupe consistant à faire comme si tout allait bien (le plaisir comme il se doit de retrouver un tonton qu’on n’a pas vu depuis dix ans) alors que le monde actuel s’écroule autour.

    C’est le tiraillement intérieur qu’on peut éprouver face aux siens, qu’on aime, mais qu’on constate totalement dans le déni du réel.

    Le progrès va plus vite que la tradition.

    « À table, pas de politique ! » on dit chez moi.
    Oui, mais « tout est politique, y compris votre déni ! » réponds-je. Peine perdue.

    Pour cette raison, les fêtes familiales pourraient être déniées à leur tour, à cause de cette hypocrisie.
    S’il faut renforcer la famille, il faut au contraire pouvoir « mettre tout sur la table » et parler franco !

     

    • @France occupée

      Vous pouvez réussir à convaincre politiquement votre famille à force de persistance et de pertinence dans votre argumentation (cela demande de la patience, de la miséricorde et du travail). Peut-être qu’alors ils seront plus amènes de vouloir parler de politique dans les repas de famille. Il y aussi des moments, surtout en famille, qui devraient être consacrés à la sérénité, à la paix et à l’amour (et si cela implique de ne pas controverser, alors il faut s’y résoudre parfois, même si on le fait dans un but bienveillant). La famille (un minimum aimante) est l’un des biens les plus précieux et structurant de l’homme.


  • Trop caricatural pour être crédible ;
    ....J’y vois une belle démonstration d’ethno-masochisme (en gros, les familles franchouillardes sont toutes consanguines, menteuses, violentes et haïssables) ; en ce moment, on en a guère besoin ;

    On pourra arguer du 2nd degré, mais mais.... j’ai plus envie qu’on me parle du génie français, de delacroix, haussman, trénet ou la résistance dans le vercors ;
    La haine de soi, à un moment, basta. On sait où ça mène...

     

    • Incroyable cette propension à se victimiser et à pleurnicher sans arrêts en ramenant TOUT à la même chose ! ethno-masochisme, racisme anti blanc, auto dénigrement (en quoi il se dénigre ?)

      Le pauvre bougre Orelsan, qui n’a rien demandé lol ! même si c’est pas ma tasse de rap (j’ai du mal avec le nouveau rap)

      Il doit bien rigolé quand il lit les commentaires..


  • Camarades de E&R
    Il faut arrêter de faire feu de tout bois.
    Nous n’en avons pas besoin.
    Ne varietur
    Lavrov


  • Ouai... un enfant gâté, qui, à 30 ans, est toujours dans sa crise d’adolescence.

    Il trouvait dur de plier des serviettes en tant qu’employé d’hôtel, dans une de ses chansons...

    Dans le contexte actuel, ça me paraît totalement banal.


  • Je trouve ce clip plutôt bien, Orelsan n’est pas si mauvais a l’écriture, on trouve des trucs bien pire et beaucoup plus creux, et la bonne idée c’est qu’il a joué tous les personnages. N’en déplaise aux grincheux, c’est mieux que du lartiste (chaud chaud chocolat) ou du Amir.


  • On a tous des choses a reprocher à ses parents, que l’on en soit conscient ou non d’ailleurs !
    Après, tout dépend la manière de le faire et ce que cela pourra engendrer.

    Maintenant, celui qui pensera qu’on ne doit absolument rien reprocher à ses vieux, alors il sera libre d’élever sa progéniture comme bon lui semblera en prenant bien soin d’empêcher tout développement de la propre personnalité des marmailles, et ce dans le but de pouvoir façonner la progéniture dans l’intérêt propre du/des géniteur(s).

    Vous comprenez que par exemple, pour ne pas que les enfants puissent faire honte aux parents, il est nécessaire de bien programmer la progéniture afin qu’elle ne puisse pas avoir de bug et causer de la honte.
    Il peut également s’agir de n’importe qu’elle raison autre que la honte pour motiver la programmation de zombi, dont les géniteurs ne sont même pas conscients des conséquences de leurs actes.


  • Orelsan est toujours un adolescent, c’est ça son problème.

     

  • Clip épatant, tour de force très drôle et très bien fait . En incarnant tous ces guignols Orelsan veut faire comprendre que malgré tout il est des leurs .


  • En voilà un qui file vent dans le dos !!


  • Pour tailler des croupières à l’institution familiale, il y a heureusement des auteurs plus prolifiques ! Du reste, ce mec est une publicité vivante pour le contrôle des naissances.

     

    • "Du reste, ce mec est une publicité vivante pour le contrôle des naissances."
      Hilarant, merci.


    • Je suis moi aussi pour le contrôle des naissances.
      Pourquoi laisserait-on des pauvres faire 6 gamins ?
      Le Vatican encourage l’immigration et la reproduction des pauvres. Le Vatican aide à fabriquer les esclaves.
      Si on commençait par ne plus donner d’allocs aux gens qui n’ont pas de boulot, la situation serait un petit peu mieux. Vive la décroissance démographique.


    • #1910489

      @ Emmanuel pas macron
      "Si on commençait par ne plus donner d’allocs aux gens qui n’ont pas de boulot"

      Et si on interdisait plutôt l’usure et la spéculation ?


    • Bonsoir @Emmanuel pas macron,

      "Je suis moi aussi pour le contrôle des naissances.
      Pourquoi laisserait-on des pauvres faire 6 gamins ?"

      Evidemment que la contraception (quoique il y a peut être des risques pour la santé concernant la pilule des femmes) est plutôt recommandée, mais si les pauvres décident malgré tout de faire six gamins, qu’est ce que vous proposez au juste ? On les élimine en leur recommandant en amont l’avortement par exemple, voire en les obligeant ? C’est brillant. C’est vrai qu’en raisonnant comme ça, nous pourrions éradiquer beaucoup plus facilement beaucoup de nos problèmes sociaux.

      J’espère avoir mal compris les sous-entendus (conscients ou non) de vos propos.


  • Bien sûr que "la bienpensance se cache derrière le second degré", c’est évident, mais au fond, que reste-t-il encore à démolir ? A ce stade c’est tirer sur une ambulance ! Après, il semble que ce soit plus une certaine bourgeoisie droitarde qui soit dans le viseur (le polo Vicomte Arthur du beauf n’est pas là par hasard !), mais d’une certaine manière elle l’a bien cherché ; on ne peut pas à la fois être à la Manif pour Tous et voter Macron...


  • Il espere le buzz , que des identitaires et des cathos tradis l’insultent sur les reseaux sociaux , pour passer pour une victime
    Il reproduit ce qu’on lui a appris à l’école, les noirs et l’esclavage, les algériens et la guerre d’Algérie, les juifs et la shoah , les viets et les boat-people culture de la pleurniche
    Avec en plus de l’ethnomasochisme, les blancs on est des salops, la famille traditionnelle c’est nul , l’homosexualité c’est top et l’avenir, la drogue c’est mieux que le vin, le catholicisme est la source de tous les maux et le nationalisme c’est la haine des autres (entendu non blancs) et ça mène au crime des crime à l’antisémitisme
    Ce petit con pense marketing , non pardon il ne pense pas il est un produit , mais ça maison de disque pense pour lui, ce qui est bon et vendeur en ce moment en 1933 il aurait vomi un Heil li, heil lo le bras tendu en chemise brune, en 1917 il aurait entonné l’internationale , ce p’tit con est une girouette , ça ne m’étonnerait pas qu’il est, des lien d’ADN avec notre cher Manu la Tremblote
    Un produit SOS raciste le joujou de la communauté ......biiiip......
    A DÉGAGER SANS BRUIT (j’en ai déjà bien trop écrit sur lui, ashtag-# je suis un con de perdre du temps pour cette fiente)
    Vive la France, vive la Famille, vive la sainte Eglise (ça ça aurait suffit comme réponse Orel-sans-couille)

     

    • Et si il attendait simplement plus de profondeur dans les rapports familiaux ?
      Ps je trouve sa chanson plutôt moyenne...


    • @jumien



      Parce qu’un ancêtre, on sait pas qui c’est, est la seule chose qu’on a en commun
      Un putain d’ancêtre qui devait brûler des villages et piller des baraques
      À peu près à la même époque où papy baisait Jeanne d’Arc




      Faire de son cas une généralité en chanson pour un public de jeunes qui va s’identifier
      C’est comme quand on fait un reportage sur un gars qui se prend pour un poney, mais qui finalement, dans sa névrose est plutôt quelqu’un de la masse cool
      C’est comme quand TF1 filme une bande de skins, qui font des salues nazis et sous-entendre qu’il y en a des millions et que c’est le retour de la peste brune
      Tout ça ne sert qu’à une chose, mais si tu ne le vois pas, c’est certainement moi ,qui délire et qui ai une complotite-aiguë
      J’ai l’impression de voir la version underground de la p’tite copine de l’ancien prézi-dent (14 MILLIONS DE CRIS)
      Tout est bon pour vomir l’histoire , la famille , les traditions , le mariage , l’honneur, l’Eglise et l’amour
      ABCD de l’égalité, "théorie du genre", Jospin méthode globale, Rothschild dette perpétuelle, MacDo, Vegan, Shoah, Gay-Pride, loi Gayssot, SOS racisme, mariage des invertis, IVG, GPA, UE, Vatican II, LGBT, Rap, drogue, LICRA, Loi de janvier 1973, Traité de Lisbonne, 1789, TAFTA, Loi El Khomri (loi travail), porno, Mai 68, etc....( liste non-exhaustive)
      Il y en a assez ou tu ne vois pas le changement de paradigme, de société qu’on prend dans la gueule ?
      Y’a rien qui te gène la-dedans ?


  • Il est rigolo ce clip et le texte est plutôt bien trouvé.
    Orelsan parle de dîners de famille pas de la famille stricto sensu. C’est vrai que parfois c’est chiant les dîners de famille. Tu peux pas parler de tout parce que certains sujets éclaboussent.
    Bref, c’est pas bien grave.

     

    • Oui mais il faut du talent pour dire de telles choses. Il faut de la technique et de l’esprit pour faire du beau, du drôle, du cinglant, du percutant.
      On l’excuse, ce pauvre trentenaire. Il n’a pas reçu ce qui lui était dû : la transmission du savoir, de la langue, culture, musique et littérature françaises, qui lui auraient permis de produire un petit bijou de chanson. il fait avec de pauvres mots et une suite de clichés enfoncés de force en substitution de la culture française.
      Ici, une bonne moitié des commentateurs peuvent le comparer (à son total désavantage) à des auteurs et musiciens véritables. L’autre moitié ne le peut pas. Elle a vécu dans la négation de l’histoire et du réel.


  • Ce clip à mes yeux contient de forts accents de vérité ; jusqu’à la caricature il est vrai, mais sans rien retirer à la structure même de la famille qui n’a toujours pas d’équivalent ou de mieux puisque même la gente LGBT cherche à se l’approprier ; je crois qu’en chacun de nous s’éveille tôt ou tard ( trop pour certains ) un curieux besoin de s’inscrire sur sa trajectoire temporelle ; qu’on aime ou qu’on haïsse, l’avant et l’après s’unissent alors au présent où la famille vient naturellement répondre à cette inconsciente quête de sens qui porte nos vies et nous fait peu à peu grandir en conscience.
    En ce qui concerne plus précisément les Mamies, il y en a une bien salace sur YouTube ->" Mémé parodie de Baby ( Justin Bieber )" ; cette fois un peu dur à mon goût.


  • Orelsan s’informe sur E&R, c’est évident. Il est incompri dans ce clip. Il incarne d’ailleurs tout les personnages et se donne volontairement une apparence d’ado. Sa démarche est à mon avis de dire aux gens " mais regardons nous, c’est ça une famille aujourd’hui ?" Les familles sont le reflet de la sociéte. D’ailleurs Fidel Castro a dit :
    "Qui contrôle la famille contrôle le pays."
    La famille française n’est devenu que la cellule la plus petite de la propagande de l’impérialisme. C’est en tout cas comme ça que je sens les choses car j’ai justement la chance d’avoir une famille à l’opposé de celle décrite.

     

    • Je suis assez d’accord, Orelsan doit passer par E et R. Récement il a balancé un rap en hommage à son grand-père (un daron à l’ancienne) le tout sur un sample de Colette Magny !
      Sinon les portraits de famille sont un exercice convenu en chanson (Renaud) ou en littérature (Familles, je vous hais... Gide ?) Allez, je retourne écouter de vrais originaux, Sleaford Mods par exemple.


  • On devient adulte quand on pardonne à ses parents.

     

  • Il y a une chose de vraie là-dedans,
    - c’est que les Français ne savent plus s’amuser simplement, car ils ont énormément perdu en profondeur et en vraie chaleur humaine ...

    Sans musique à donf et sans alcool (voire plus), ils ne savent plus s’amuser, faire la fête.

    À mon très humble avis, ça vient de la perte du sens de Dieu, lequel amène l’amour du prochain, le sens de la miséricorde, de la charité, qui amène donc la vraie chaleur humaine.

    Et quand il y a cette vraie chaleur humaine, on est simplement heureux de rencontrer les gens, on a des choses se dire, etc. donc on ne met pas la musique à mort, on ne boit pas, etc.
    Et à la fin de la soirée, on n’a pas cette horrible impression de vide, car on a passé un moment dense et riche.

    Et pour finir : nos dirigeants, et le pouvoir mammonique sous lequel nous sommes, ont tout intérêt, évidemment, a vider ainsi nos cœurs et nos âmes, afin de nous rendre invinciblement tristes et perdus.

     

    • Ce que vous dites est malheureusement la triste réalité, et comme vous dites c est dans l interet de nos dirigeants, si ils veulent pouvoir créer des gens totalement manipulables, paumés, sans scrupules, des consommateurs sans limites.... Rien de mieux que de détruire toute forme de spiritualité.
      Il est de plus en plus rare de trouver des personnes qui font le bien sans rien attendre en retour, comme disait René Guénon, on est maintenant dans une société où tout est quantifié, seul le profit compte.


  • Est-il représentatif ? A trois exceptions près, j’aime toute ma famille. Faut dire qu’on ne se réuni jamais, sauf pour les enterrements. Et là on se tient bien.


  • Pas censé - sensé (c’est-à-dire qui fait sens) !


  • La famille est l’organisation sociale de base des pays pauvres, et donc traditionnels.
    Toute attaque à son encontre est "libérale", que ce soit par la république, l’état providence ou l’idéologie (individualisme, progressisme, bourgeoisie, etc...).


  • C’est quoi cette merde ???
    Mes aïeux sont morts pour une cause juste.
    La France !


  • Moi je dis merde...
    Ça va bien avec le rap de sous prolétaire français blanc...


  • Insignifiant.

     

    • Entièrement d’accord, il n’a aucun talent, il ne mérite même pas cet article.


    • Exactement il ne mérite pas l’attention et l’énergie qu’on lui porte . j’ invite ER à stoper de relayer ces polémiques ou infos dictés au final par les top tweet ou media. Parlons de choses qui nous concernent et nous servent parce que au final la blackface de gwerzman ou l’accrochage entre delavillardiere et je sais pas qui a tpmp globalement on en a rien a foutre. Soyons force de proposition en postant des infos qui ne soit plus lié a cette actualité ennuyeuse qui ne cesse de dire la même chose en général axée sur le négatif. La littérature,la poésie,la musique,le théâtre ,la sculpture, les grands peintres, les danseurs, le sport, les sciences,la technologie ; tellement de choses a apprendre au lieu de perdre notre précieux temps de.vie et d’apprentissage avec ces abrutis ignares et faible d’esprits qui n’ont aucune profondeur et sont d’un lourd comme disait l’autre


  • Orelsan se moque de son milieu social : la famille blanche de province, petite classe moyenne et populaire. La famille élargie avec son lot d’hypocrisie, de jalousie, de rancoeur dissimulée, de conformisme et de bassesse.

    C’est plutôt bien fait.

     

    • Merci pour la famille "de province", cousin Stev.
      On croirait entendre Attali, Hanouna, Haziza, Rokhaya, etc.
      Qui, eux, ont la plus grande vénération pour leur famille,leur tribu, et surtout leur petit ego même pas parigot, juste inséré là.
      Ego et famille sont indissociables. Pas de famille, peu d’ego.
      Et pourtant leurs egos en baudruche, leurs familles, leurs tribus... Je préfère nos familles de province.
      Tout le monde s’y met, et cogne que je te cogne sur la famille française. Oui, ça fait au moins trois décennies, que ça dure. On s’ennuie, à force.
      Si on cognait sur quelque chose d’autre, pour changer ?


    • LA famille de province haha. Y’en a qu’une, et c’est toujours la même : Apparemment elle ressemble à celle de orelsan. Ou pas.

      Insignifiant peut on lire plus haut, et c’est le meilleur mot pour qualifier cette description de la famille modeste, qui correspond normalement à la vision que s’en fait un petit bourgeois de15 ans.

      Comme quoi orelsan en plus d’essayer de se faire passer pour un prolo avec un père directeur de collège, est en retard de quelques années.


    • En attendant, on ne peut pas vraiment dire qu’il ait complètement tort... La famille traditionnelle française n’existe plus : l’occidental a délaissé le groupe pour se consacrer à lui-même, largement poussé par le système. La famille "moderne" donc recomposée et individualiste a effectivement quelque chose d’assez horripilant. Orelsan n’est certes pas l’homme le plus poétique de la terre, mais je trouve qu’en l’occurrence, sa critique n’est pas totalement gratuite, même s’il critique les symptômes sans citer les causes.
      On peut quand même noter que la seule qui échappe à ce lynchage, c’est l’ancienne, la "mamie", la vraie. Celle qui garde sa dignité, et qu’il respecte suffisamment pour ne pas la caricaturer.


    • En quoi la famille traditionnelle serait exempte de bêtise, de vulgarité, d’alcoolisme, et de pédophilie ?

      Et je ne crois pas non plus qu’il y ait un lien avec la famille recomposée...

      Non il s’agît bel et bien d’une critique de la famille de classe moyenne à pauvre ( et pas recomposée ou provinciale ), à laquelle orelsan n’appartient pas forcément, et qu’il méprise manifestement.

      Par ailleurs, sa dernière phrase me paraît bien ironique : "Mamie je t’aime, à l’année prochaine"...

      Une seule visite par an, c’est pas énorme quand on aime non ?


  • "En utilisant beaucoup trop "wesh" pour un blondinet, vu que ton père a un problème avec les arabes, c’est une très belle ironie"
    "Au passage, il a moins de chance de mourir du terrorisme que de l’alcoolisme"

    Ce passage lyrique est une synthèse de la pensée vide, du vide et par le vide. La black hole pensée !!

    Où comment, au moins depuis le 11/09 ; en travaillant de façon subliminale le cerveau (petit ?) de la populace de base on arrive à l’équation magique :

    Arabe = terroriste (avec monopole bien sûr)

    Et le plus génial dans ce lyrisme c’est que c’est l’alcool qui vient à la rescousse de l’arabe terroriste....quoique...l’arabe n’est pas forcément de confession musulmane...suis je tombé à mon tour dans le black hole ????

     

  • Le pire dans cette succession de clichés usés jusqu’à la corde, c’est qu’on sent qu’il n’y crois pas lui-même. La rebellitude asthmatique et en fauteuil roulant... Tirons la chasse.


  • Un texte d’ado "rebelle", des rimes bâclées, de la vulgarité, de la bien-pensance, aucune marque de maîtrise de chant, de poésie ou de solfège, le tout avec un "effet téléphone portable".
    Le pire étant qu’au vu du niveau de ce pauvre garçon, il doit réellement (profondément) croire qu’il est un artiste, un poète.

    Est-ce que l’hyperclasse écoute ce genre de "musique" ?

    Encore de la m***e en barres que certains arrivent à vendre à cet idiot de peuple, peuple prêt à payer pour l’entendre avant de l’oublier six mois plus tard.

    Rendez-nous Guillaume de Machaut !


  • C’est du foutage de gueule, vous êtes tous aveugles ou quoi ? Le nombre incalculable de commentaires élogieux sur youtube annonce la couleur, c’est hallucinant,ce mec est un pur produit de la société de consommation qui pousse au néant, à une France sans valeurs, il a 35 ans (! !!)...c’est pitoyable, il n’y a aucun second degré, c’est purement une merde anti-famille et anti-français.
    Pauvre jeunesse lobotomisée...

    Personne n’a relevé le blasphème qu’il sort à 2:44 :
    "à peu près à l’époque ou Papy baisait Jeanne d’Arc" ???

    Ca passe comme du petit lait... aucune réaction de la cathospère ?

    Tous ce qu’on peut faire c’est prier pour eux, surtout en ce temps de Carême...


  • moi ce que je vois c est du second degré avec de l humour !! il a toujours fait cela sur le suicide ou son morceau christophe mae !! il deglingue la famille francaise a travers les clichés du mainstream peut etre d ailleurs pour le dénoncer !! quelque fois il faut en faire comme par exemple avec balance ton porc en disant il y a 25 ans pour une main au cul on devrait l abattre sur place !! soit aller plus loin que la betise ambiante !
    donc c est ce qu il fait là je pense du second degré


  • Au delà de la polémique la proposition musicale et artistique est d’une très grande faiblesse aucune harmonie ou musicalité le discours énoncé peut s’appliquer a n’importe qui. Tous ce qui est dit dans ce morceau sont des clichés de clichés a la limite du supportable. il n ’y a rien de subversif ou transgressif. Pour moi c ’est plutôt son flow et son instru basique binaire monotone redondant plat sans force ni honneur qui ressort de ce projet qui sera par ailleur oublié dans une semaine.


  • Et bah moi je trouve ça assez marrant et créatif. Au moins quelque chose de frais tournés sans beaucoup de moyens et assez original. Je ne vois pas ça comme une diatribe contre la famille mais plutôt comme une moquerie sur les français moyens qui au passage votent macron... Les inconnus l’ont fait et il n’y a pas eu mort d’homme...


  • J’aime pas le rap, mais je le respecte. Chacun ses goûts.
    En revanche, j’aime bien écouter de la musique.


  • Au delà de toute polémique... ce clip c’est de la m..de. Ou comme dirait notre president A.S. ... même pas parce que la m..de au moins ça pue.
    Aucune esthétique, aucune drôlerie, aucun fond sérieux... aucune substance.


Commentaires suivants